• # heuu

    Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

    beaucoup de superlatifs pour un seul produit. C'est louche ?

    • [^] # Re: heuu

      Posté par  . Évalué à 9 (+8/-0). Dernière modification le 21/09/20 à 19:40.

      Ce qui m'amuse surtout est la logique imparable : « nous avons besoin de plus en plus d'énergie pour avoir de plus en plus de gadget inutiles ? Rassurez-vous, à partir de maintenant ça sera écologique. »

      Après la voiture écologique, voici venir l'environnement énergivore écologique !

      • [^] # Re: heuu

        Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

        Rassurez-vous, à partir de maintenant ça sera écologique.

        en y regardant de plus près, j’ai lu qu’il y aurait des dèches nucléaires dans ses futures batteries miracles.

        ça sera écologique.

        Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

        • [^] # Re: heuu

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

          Ca a surtout l'air d'être du bullshit.

          Most of the claims have no hard evidence or proof yet, other than what NDB has reported. The NewAtlas website which published an article about the battery had to issue an August 27, 2020 update to report that these are still claims and not supported by scientific facts at the moment.
          https://medium.com/0xmachina/the-nano-diamond-battery-ndb-too-good-to-be-true-548066508c49

          Such a system […] could be useful for sustained, low-power applications, […] but would not generate power anywhere near quickly enough for use in a long-range electric car or other applications requiring sustained high power outputs from a compact battery pack.
          https://newatlas.com/energy/nano-diamond-self-charging-batteries-ndb/

          Sans compter que la modération au graphite c'est dans les réacteurs "à la chernobyl". Les réacteurs occidentaux utilisent de l'eau comme modérateur, donc c'est pas avec ça qu'on va recycler nos centrales…

          • [^] # Re: heuu

            Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

            Et si c'était possible ?

            OK là on est clairement en présence d'une publicité pour une boîte qui cherche du financement pour tenter un truc dont ils ne savent pas si ça sera vraiment réalisable. Donc on est très loin du produit fini et utilisable.
            Mais par contre, avec ma vision de néophyte, je trouve l'idée géniale si ça devenait possible : on a des déchets nucléaires dangereux dont on ne sait que faire (donc on les enterre très loin et très profond, dans des piscines). Si ils sont dangereux c'est parce qu'ils continuent à rayonner donc à balancer de l'énergie. Et si on pouvait en prendre "un petit morceau" pour le mettre dans une batterie taille smartphone et l'alimenter avec l'énergie émise ? Si j'ai bien compris l'article sur Medium c'est ce qu'ils disent vouloir faire. Bon par contre il reste à régler les soucis de sécurité (faut se pas rater pour mettre ça dans un appareil fait pour être glissé dans la poche en permanence), de refroidissement, de transformation de l'énergie, … Bref il y en a tant que le "Bientôt" de l'article reste malhonnête.

            • [^] # Re: heuu

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

              Et si c'était possible ?

              Et si <insérez un délire ici> était possible ?

              avec ma vision de néophyte, je trouve…

              Et c'est bien le problème. Quelque soit le domaine, l'avis d'un néophyte n'a juste aucun intérêt. Tu peux trouver ce que tu veux, si ça n'a aucun rapport avec la réalité c'est juste ton imagination personnelle et c'est pas comme ça qu'on va résoudre les problèmes du monde réel.

              on a des déchets nucléaires dangereux dont on ne sait que faire

              Oui mais non. Comme j'ai dit, les réacteurs au graphite on n'en a quasiment pas. Donc même si le NDB fonctionnait, ça ne résoudrait absolument rien de notre problème de gestion de nos déchets nucléaires.

              Bref il y en a tant que le "Bientôt" de l'article reste malhonnête.

              Non, tout est malhonnête : ce n'est pas éternel, ça ne permet pas de recycler nos centrales, ça ne permet pas de faire rouler des voitures, et surtout on a aucune preuve scientifique que ça fonctionne vraiment.

              • [^] # Re: heuu

                Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                Et si était possible ?

                À priori toute idée nouvelle a débuté comme ça. Je ne dis pas que c'est possible mais visiblement il y a des gens qui pensent que ça l'est. "Aucun rapport avec la réalité" , même ton article Medium n'est pas aussi catégorique. Ça serait plus tôt "attendons de voir" :

                When the data is available and the prototype is built, we can pass further judgements. I won’t say whether this is going to work or not, but this reminds me of SpaceX. What made the project believable was the saying “to see is to believe”. When we saw the Falcon X landing vertically, it made us believe it can work for real world use.

                Mon avis de néophyte c'est juste "ça serait génial" sur un forum donc évidemment qu'il n'a aucune valeur. Je parle de l'idée de la batterie qui dure aussi longtemps que l'objet (selon moi c'est ce qu'ils entendent par "illimité", version corporate/commerciale) et pas du publireportage de Futura.

    • [^] # Re: heuu

      Posté par  . Évalué à 4 (+4/-0).

      En effet, on peut douter de ces allégations. L'article ne mentionne pas le principe physique sur lequel repose cette technologie, il ne cite aucun article scientifique et, comme tu l'indique, utilise excessivement les superlatifs. En regardant bien on se rend compte que les informations proviennent exclusivement du site vitrine de la startup. Dire que c'est un mauvais article est un euphémisme. On ne peut pas s'y fier, pas plus qu'au reste de futura-science.

      Il a au moins un mérite, le passage d'une batterie «quasi éternelle» à une durée de vie de 10 ans en moins de 20 lignes m'a beaucoup fait rire.

      Le concept d'une batterie qui s'auto-recharge m'a aussi interpellé. Une batterie est un contenant pour de l'énergie, la recharger signifie apporter de l'énergie de l'extérieur pour la stocker dans la batterie. Dans ce cas d'où viens l'énergie? Elle peut grappiller de l'énergie autour d'elle, mais de là à faire rouler une voiture…

      Je serais curieux d'avoir leur explication.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.