Journal Les solution métier existent sous linux

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
20
déc.
2004
J'entends souvent les linuxiens dirent que si les entreprises ne migrent pas sous Gnu/linux c'est parce qu'il n'existe pas de solution métier sous linux. C'est pas totalement vrai, si on se donne la peine de chercher.

Dans mon cas, je devais informatiser une PME du secteur agro-alimentaire, de plus nous avons deux métiers trés différents, nous sommes industriels et nous avons une chaîne de magasins. J'ai donc lance un appel d'offre pour une solution qui couvre nos deux métiers et la comptabilité. Quand j'ai rencontre les sociétés à qui j'avais envoyé le cahier des charges, je leur ai dit que si leur solution tournais sous linux c'était un plus. sur 7 sociétés, 3 m'ont fait une proposition sous linux et 3 sous AIX. La solution choisie tourne sous Linux.

Je précise que nous sommes dans une niche magasins spécialisé dans l'alimentaire et usine de conditionnement de viande.

Je doit avouer que n'ayant pas d'historique la tache tait plus simple : pas d'appli stratégique sous windows a conserver.

Passer a linux est faisable, par contre, il ne faut pas avoir peur de changer un peu les habitudes des utilisateurs.
  • # Détail, peut-être

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    J'entends souvent les linuxiens dirent que si les entreprises ne migrent pas sous Gnu/linux c'est parce qu'il n'existe pas de solution métier sous linux.

    Les linuxiens en question parlaient sûrement de solutions métier GPL.
    • [^] # Re: Détail, peut-être

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      la GPL n'a rien à voir dans l'histoire.

      aujourd'hui, il n'existe que des portages plus ou moins foireux d'application venant d'architecture peu ou pas ouverte.

      l'existence d'application métier professionnelle propre à linux, il n'y en a que très très peu, et sont surtout des applications tres bas niveau ou trop spécifique.

      par exemple, et je parle d'un point de vue professionnel "lourd" aujourd'hui, existe t il ne serait ce qu'une application linuxienne :

      - supportant la norme comptable IFRS devant être mise en application en janvier 2005, sous linux ?

      - supportant la notion de workflow qualité respectant par exemple les normes ISO-9000 ( que cela soit la 1, la 2 ou la 3 ) ?

      - operant comme ETL ou EAI pour agréger de maniere rapide des bases hétérogènes pour en faire des extraction et des cumuls necessaire ?

      oui, il y a tout le temps la fumeuse ligne de commande, ou le takal-coder, mais le petit probleme est que dans une entreprise, le but n'est pas de perdre du temps pour reinventer la roue, c'est avoir une roue qui marche tout de suite quitte à payer.

      puisqu'au niveau des libristes, je n'en connais que tres peu qui peuvent serieusement parler des problemes des entreprises, et que bizarrement ces memes libristes ont d'autres chats à foueter actuellement, il reste qu'aucun projet libre ne se demarque dans toutes les pseudo tentatives de logiciels libres pour entreprise sorti des softs pour les DSI.

      le premier pour l'entreprise serait de faire de veritable distribution pour entreprise. mais il me semble que pour cela que certains arretent de penser savoir que par exemple, le serveur top génial qui fait tout est la meilleur solution, tout comme certain devraient arreter de penser savoir que les GHz font la performance d'une machine.

      l'approche entreprise au niveau de linux ne peut se faire que par integration du discours de l'entreprise dans l'outil, en clair : c'est à l'informatique de s'adapter à l'utilisateur et non le contraire. c'est d'ailleurs pour ca que perl a un statut tres particulier dans le monde informatique.
      • [^] # Re: Détail, peut-être

        Posté par  . Évalué à 3.

        Question portage foireux (en terme de stabilité seulement), on a connu le meme phénomène, dans le secteur de l'ingenierie lors du portage de grosses applis Unix vers NT 4.
        Ce n'est que recement que bons nombres de ces applications sont enfin devenu "stables" sous windows, alors que les versions unix l'on toujours été.

        Je pense que ce qui se passe pour les applications de compta, c'est la meme chose, mais dans l'autre sens (windows vers unix/linux).

      • [^] # Re: Détail, peut-être / ETL et EAI

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Concernant l'EAI, il y a des solutions tel que BIE:
        http://linuxfr.org/2004/08/19/17058.html


        Pour les ETL et la BI, il n'y a rien, désolé:
        http://linuxfr.org/~tonio/15005.html

        Actuellement pour un ETL, la brique de base coûte 20.000 à 30.000 euros avec des modules en plus à 10.000 euros. Nous arrivons à un prix moyen de 100.000 euros pour déployer un ETL dans une entreprise.

        Pour la BI, la brique de base est autour de 5.000 euros. Pour 100 utilisateurs et solution compléte, il faut compter sur 15.000 à 20.000 euros. Si l'on souhaite des modules métiers, c'est environ 10.000 euros le module.
  • # petit rajout

    Posté par  . Évalué à 4.

    Je me disait au debut, qu'il pouvait etre interessant de mettre en place une solution libre.Lors de mes recherche, j'ai regarde du cote de ERP5 qui avait l'air pas mal,mais je voulais plus d'info, je suis alle sur le site http://www.erp5.org(...) , il pouvait repondre a nos besoins. J'ai constacte des SSLL qui ont des competences sur cet erp pour demander des renseignements. J'ai eu deux types de reponse :
    - ça m'interesse, donnez-moi vos coordonnees, je vous envoi de la doc. J'attend depuis Septembe
    - vous savez on choisit nos projet ...

    Pour info c'est une projet avec un buget superieur à 300 000 ¤. Il est difficile de prendre au serieux des societe qui reagissent ainsi. J'ai meme pas pris la peine de leur envoye l'appel d'offre
    • [^] # Re: petit rajout

      Posté par  . Évalué à 2.

      Je suppose que tu as déjà dû essayer, mais sur le site du projet (que je ne connaissais pas, et qui a l'air très intéressant, d'autant que je me demandais depuis longtemps pourquoi personne n'avait essayé de faire un ERP/CRM en Python) il y a ça : "Nexedi provides complete enterprise consulting, software development and professional training services for ERP5".
      • [^] # Re: petit rajout

        Posté par  . Évalué à 2.

        Nexedi fait partie de ceux que j'ai contacte sans reponse.

        J'ai en fait contacte 5 societe, puis j'en suis venu a me demander si ils avaient envie de travaille ou seulement de se plaindre parce que les mechantes societes qui font du logiciel proprietaires s'abaissent a envoye des docs quand on leur demande. Et oui mon job, c'est de trouver puis de mettre en place une solution et pas de faire des courbettes aux SSLL pour qu'il veuillent bien me faire une proposition. Tien ça me fait pense a une enorme societe ( le nom est en trois lettres) qui investit beaucoup dans le libre. A l'epoque ( il y a une dizaine d'annees) il fallait implorer le commercial pour qu'il daigne s'occuper d'une PME, cette attitude serait -elle contagieuse,
    • [^] # Re: petit rajout

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      est ce toujours d'actualité ? je pourrais etre interessé :)
      • [^] # Re: petit rajout

        Posté par  . Évalué à 1.

        Le choix a ete fait la semaine derniere
  • # Encore un site

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Les sites spécialisées fleurissent!

    La communauté des applications d'entreprise en open source
    http://www.progilibre.com/


    Et une place de marché:
    http://opentotrade.com/
    Objectif : placer les prestataires de services, les donneurs d'ordres et les développeurs dans une relation équitable !

    Cela bouge et dans le bon sens... allez encore un petit effort!

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.