Journal Novell Novell Novell....

Posté par .
Tags : aucun
0
13
oct.
2007
Red Hat et Novell sont attaqués actuellement sur les brevets.
Novell a un accord avec MS qui prétend le protéger et protéger ses clients. Cette attaque vide l'accord de ses promesses (au moins partiellement).
Alors Novell se rattrape aux branches.

Voilà que Novell nous dit que son accord avec MS couvre les programmes sous GPL v3 :
http://www.novell.com/prblogs/?p=400
Suivre le lien :
http://www.novell.com/licensing/ntap/
Novell Agreement with Microsoft
[...]
Microsoft has extended its covenant to not sue users of Linux-based products from Novell to all GPL v3 users as soon as GPL v3 code is integrated into SUSE Linux Enterprise. This means that the patent protection Microsoft extends to Novell customers now covers every customer who uses any Linux-based software that Novell distributes under GPL v3.


J'ai du mal à voir l'intérêt de la chose. M'enfin... :
http://www.fsf.org/news/microsoft_response

L'"avis" de MS sur la GPL v3 :
http://www.microsoft.com/presspass/misc/07-05statement.mspx
Microsoft is not a party to the GPLv3 license and none of its actions are to be misinterpreted as accepting status as a contracting party of GPLv3 or assuming any legal obligations under such license.
[...]
At this point in time, in order to avoid any doubt or legal debate on this issue, Microsoft has decided that the Novell support certificates that we distribute to customers will not entitle the recipient to receive from Novell, or any other party, any subscription for support and updates relating to any code licensed under GPLv3.



Novell a un accord avec MS, mais MS et Novell ne sont pas d'accord.
  • # Mouarf

    Posté par . Évalué à 2.

    Red Hat et Novell sont attaqués actuellement sur les brevets.
    Novell a un accord avec MS qui prétend le protéger et protéger ses clients. Cette attaque vide l'accord de ses promesses (au moins partiellement).
    Lis la partie en gras de :
    Under the Novell and Microsoft patent cooperation agreement, when you buy any Novell products—whether Linux-based or proprietary—you receive a patent covenant not to sue from Microsoft. Also under this agreement, customers have unprecedented choice and flexibility through improved interoperability and manageability between Windows and SUSE Linux Enterprise.
    Donc je ne vois pas en quoi ça vide l'accord de ses promesses, étant donné que ce n'est pas Microsoft qui attaque.

    Ensuite, Novell annonce, le 11 octobre, (si je lis bien ton lien) avoir étendu son accord avec MS. Et là, tu nous sors un communiqué de presse du 5 juillet que Microsoft dit que l'accord (à l'époque) ne couvrait pas l'extension. No Comment.
    • [^] # Re: Mouarf

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      bah c'est un bon complément à ce journal https://linuxfr.org/~imbolcus/25458.html qui indique que RedHat ET Novell se font attaquer.
    • [^] # Re: Mouarf

      Posté par . Évalué à 2.

      > Lis la partie en gras de :
      > [...]
      > Donc je ne vois pas en quoi ça vide l'accord de ses promesses, étant donné que ce n'est pas Microsoft qui attaque.

      Voir le commentaire de baud123 ci-dessous.

      Autre chose, la GPL v3.
      Avec la GPL v3, Novell n'a pas le droit de distributer un logiciel avec des brevets de MS. Point barre. Ça c'est pour la théorie au premier niveau, j'y reviens. Avec la GPL v2 c'est possible mais c'est une embrouille. Et justement la GPL v3 vire cette embrouille.

      Avec la GPL v3, tout programme diffusé par Novell avec l'accord de MS (c-à-d en utilisant l'accord Novell-MS par exemple) ne peut être attaqué par MS. Novell et MS n'ont pas besoin de le dire, c'est dans la licence de la GPL v3. Et ça ne couvre pas que la distribution Novell, mais tous ceux qui utilisent le programme.

      > Ensuite, Novell annonce, le 11 octobre, (si je lis bien ton lien) avoir étendu son accord avec MS. Et là, tu nous sors un communiqué de presse du 5 juillet que Microsoft dit que l'accord (à l'époque) ne couvrait pas l'extension.

      Ben trouve plus récent pour MS. De toute manière, je fais le pari que MS ne va pas étendre l'accord pour la GPL v3. Ça enlève tout l'intérêt de MS dans son accord avec Novell. Pourquoi ?
      Imaginons que le programme toto sous GPL v3 utilise le brevet bidule de MS. Novell le distribue dans sa distribution entreprise (couverte par l'accord avec MS). Ceci + l'accord MS (s'il est étendu à la GPL v3) implique que tout le monde (y compris Red Hat, etc) peut utiliser le brevet bidule de MS (du moins l'utiliser dans le programme toto). Et ça MS ne le veut pas et ne le voudra pas avant longtemps.

      > No Comment

      Tu aurais dû commencer par ça.
      • [^] # Re: Mouarf

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Avec la GPL v3, tout programme diffusé par Novell avec l'accord de MS (c-à-d en utilisant l'accord Novell-MS par exemple) ne peut être attaqué par MS. Novell et MS n'ont pas besoin de le dire, c'est dans la licence de la GPL v3. Et ça ne couvre pas que la distribution Novell, mais tous ceux qui utilisent le programme.


        Je ne pense pas.
        Jamais un contrat ou une licence n'a d'autres implications que ce qui est prévu. MS a pris pour engagement de ne pas attaquer Novell et ses clients, rien d'autres.

        Si Novell diffuse en GPLv3 ça n'engage que lui, pas MS (sauf si la distribution sous GPLv3 est explicitement prévue dans l'accord). Tout au plus ça rend la diffusion de Novell illégale ou ça rendrait Novell responsable des conséquences. Charge à Novell de diffuser sous des licences qui ne contredisent pas ses engagements et ses possibilités.

        La note de MS que tu cites exprime grosso modo ça.

        MS n'a plus rien à voir là dedans tant qu'il n'a pas explicitement dit que ça couvrait la diffusion sous GPLv3. Et Novell, d'après ce que tu nous dit, a justement inclue la clause en question récemment.. (sauf que ça a été fait au niveau dates après la note de MS, ce qui peut expliquer le décalage entre les deux).

        De toute manière, je fais le pari que MS ne va pas étendre l'accord pour la GPL v3.


        Etrange comme pari étant donné que tu sources justement une note qui dit que ça a été fait.
        • [^] # Re: Mouarf

          Posté par . Évalué à 4.

          > Je ne pense pas.

          Lis la GPL v3.

          > Jamais un contrat ou une licence n'a d'autres implications que ce qui est prévu.

          Ben justement, c'est prévu dans la GPL v3.

          > Si Novell diffuse en GPLv3 ça n'engage que lui, pas MS (sauf si la distribution sous GPLv3 est explicitement prévue dans l'accord). Tout au plus ça rend la diffusion de Novell illégale ou ça rendrait Novell responsable des conséquences. Charge à Novell de diffuser sous des licences qui ne contredisent pas ses engagements et ses possibilités.

          Tu as raison. Mais il faut voir ce que cache l'accord MS-Novell. Et justement la GPL v3 casse ce que cache cet accord.

          En premier, il faut bien avoir à l'esprit que l'accord tourne autour des brevets.

          Imaginons que Samba est toujours sous licence GPL v2 (NB: Samba est passé à la GPL v3).

          Novell (avec MS) modifie Samba et ajoute des brevets de MS. Novell peut alors diffuser cette version car Novell a un accord avec MS. Si je (mais typiquement Red Hat, Mandriva, etc) veut utiliser ou diffuser cette version, il faut l'accord de MS. Bref, Samba (du moins la version Novell-MS) n'est plus un logiciel libre.
          C'est tout le sens de l'accord de Novell/MS. C'est aussi un "coup de géni" car il n'a pas été prévu par la GPL v2 (mais pris en compte dans la GPL v3).

          Le but de l'accord, c'est de rendre propriétaire des programmes qui le sont pas. C'est de rendre propriétaire Linux.

          Avec la GPL v3, cette embrouille n'est pas possible. Donc MS ne va pas étendre l'accord Novell/MS à la GPL v3.

          Je sais, c'est compliqué.

          > MS n'a plus rien à voir là dedans tant qu'il n'a pas explicitement dit que ça couvrait la diffusion sous GPLv3.

          Mais que dit Novell :
          Microsoft has extended its covenant to not sue users of Linux-based products from Novell to all GPL v3 users as soon as GPL v3 code is integrated into SUSE Linux Enterprise. This means that the patent protection Microsoft extends to Novell customers now covers every customer who uses any Linux-based software that Novell distributes under GPL v3.


          MS et Novell ne sont pas d'accord. Certe, je n'ai pas de communiqué récent de MS. Mais je doute très très fort que MS étende sa garantit de "non agression" à la GPL v3.

          Juste un exemple pour rire :
          http://www.microsoft.com/interop/msnovellcollab/moonlight.ms(...)
          “Moonlight Implementation” means only those specific portions of Moonlight 1.0 or Moonlight 1.1 that run only as a plug-in to a browser on a Personal Computer and are not licensed under GPLv3 or a Similar License.

          MS n'aime pas la GPL v3 car elle en blindée pour empêcher toute dérive proprio.

          http://www.microsoft.com/interop/msnovellcollab/faq.mspx
          The patent agreement signed by Novell and Microsoft was designed with the principles and obligations of the GPL in mind.


          Mais pour la GPL v3 ça coinse... Car MS ne peut pas faire l'embrouille qu'il fait avec la GPL v2.

          Le plus rigolo pour la fin :
          http://www.microsoft.com/interop/msnovellcollab/community.ms(...)
          Many software developers, often referred to as “hobbyists,” write code not with the expectation of making money, but because they enjoy solving technical challenges and participating in a community of enthusiasts who recognize and encourage one another’s talents. One such community of hobbyist developers participate in the development of open source software. To further encourage these efforts, this pledge provides non-compensated individual hobbyist developers royalty-free use of Microsoft patents as set forth below.

          [...]

          Non-Assertion of Patents Pledge

          Microsoft hereby covenants not to assert Microsoft Patents against each Non-Compensated Individual Hobbyist Developer (also referred to as “You”) for Your personal creation of an originally authored work (“Original Work”) and personal use of Your Original Work.

          [...]


          Fabuleux. La communauté se limite à un usage personnel.
          • [^] # Re: Mouarf

            Posté par . Évalué à 2.

            L'accord MS-Novell, ses intéractions avec la GPL v2 ou la GPL v3, ses implications pour MS, etc sont très compliqués et je ne suis pas toujours très claire. D'ailleurs, j'ai qualifié l'accord de "coup de génie" :-)
            Vous trouverez ici plein d'info (et pourquoi je maudis l'accord MS-Novell) :
            http://www.groklaw.net/article.php?story=20061116103031303
            Eben Moglen has now stated that GPLv3 will be redrafted to include clear language that will make the Novell-Microsoft agreement an obvious GPL violation, and more:

            "GPL version 3 will be adjusted so the effect of the current deal is that Microsoft will by giving away access to the very patents Microsoft is trying to assert."
            La suite sur Groklaw.
          • [^] # Re: Mouarf

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            > > Jamais un contrat ou une licence n'a d'autres implications que ce
            > > qui est prévu.

            > Ben justement, c'est prévu dans la GPL v3.

            GPLv3 que MS n'a *pas* accepté. La licence n'a d'implications que pour ceux qui la contractent, pas les autres. Tant que MS ne contracte pas sous GPLv3, la GPLv3 peut bien prévoir ce qu'elle veut, MS n'aura pas à s'en préoccuper. C'est l'unique problème de ton discours.

            Le seul contrat fait par MS c'est celui avec Novel. Et si celui là ne parle pas de GPLv3, il n'y a pas lieu de considérer que MS a un quelconque engagement de plus que ce qu'il a écrit dans son contrat.

            > Mais que dit Novell :

            Tu ne peux pas en même temps baser sur le texte de Novell qui dit que l'accord a été étendu à la GPLv3, considérer du coup que ça lie MS (sans pour autant avoir le détail du dit accord) *et* en même temps mettre en doute l'existence d'un accord s'étendant à la GPLv3.

            Il faut faire un choix.
            - Soit il y a effectivement eu une extension pour inclure explicitement la diffusion sous GPLv3, et alors effectivement, il se pourrait que MS ait des répercussions. (mais comme tu dis, ça semble difficile à croire que MS se soit engagé si loin)
            - Soit il n'y a pas cette extension et MS n'a aucun engagement vis à vis de cette GPLv3.

            Là tu semble prendre le meilleur des deux et ça ne colle pas.

            M'est avis qu'il y a la troisième piste aussi à considérer : MS et Novell ont des juristes bien plus pointus que toi et moi sur la question et ils ont trouvé un compromis acceptable pour chacun qui permet à Novell de ne pas être complètement hors couverture, sans engager MS complètement non plus, le tout en respectant la GPLv3.

            > Fabuleux. La communauté se limite à un usage personnel.

            Il faut aller plus loin tout de même. Grosso modo ça veut juste dire qu'ils ne veulent pas poursuivre les particuliers mais que dès que tu fais de l'argent avec leurs investissements, ils en veulent une partie.

            Si on prend comme base que l'investissement avec le type de brevet qu'ils nous sortent est légitime (c'est ce qu'ils pensent), leur position me parait un compromis tout à fait intéressant et pas forcément "mal".

            Le problème pour toi et moi c'est qu'on trouve que leur brevets non seulement sont bancales côté légal mais qu'en plus ne relèvent pas forcément de la protection d'un investissement (et du coup la position perd tout son sens).

            Quand tu essaies de te mettre dans leur position (croire dans le système des brevets par exemple), ce qu'ils font ne relève pas forcément (ici) d'une volonté de coincer les gens ou de casser dans le logiciel libre.
            Il ne faut pas forcément voir une volonté de nuire dans ce qui s'explique facilement par des différences de point de vue et de culture à la base. (ça n'en rend pas les actions meilleures pour autant, on est d'accord)
            • [^] # Re: Mouarf

              Posté par . Évalué à 2.

              > GPLv3 que MS n'a *pas* accepté. La licence n'a d'implications que pour ceux qui la contractent, pas les autres. Tant que MS ne contracte pas sous GPLv3, la GPLv3 peut bien prévoir ce qu'elle veut, MS n'aura pas à s'en préoccuper. C'est l'unique problème de ton discours.

              Tu as raison.
              Mais image qu'il n'y a que des programmes sous GPL v3 dans GNU/Linux.
              Tu crois que MS irait refaire un accord type MS-Novell ?
              Ça n'aurait aucun intérêt pour MS.
              Rappel : MS est pro-brevet, MS veut utiliser les brevets pour gagné des marchés et de l'argent, et les brevets sont incompatilibles avec le logiciel libre. La FSF l'a largement martelé.

              > Le seul contrat fait par MS c'est celui avec Novel.

              C'est un peu plus compliqué. MS ne donne pas un droit d'utilisation de ses brevets à Novell, mais aux clients de Novell. Novell est un "proxy".

              > Tu ne peux pas en même temps baser sur le texte de Novell qui dit que l'accord a été étendu à la GPLv3, considérer du coup que ça lie MS (sans pour autant avoir le détail du dit accord) *et* en même temps mettre en doute l'existence d'un accord s'étendant à la GPLv3.

              Oui. Et c'est pour ça que je dis que Novell et MS ne sont pas d'accord. Les deux ne disent pas la même chose.
              Mais je doute très très fort que MS accèpte l'accord tel que décrit par Novell.
              Et toi ?

              > MS et Novell ont des juristes bien plus pointus que toi et moi

              Assurément. Il y a toujours plus intelligent que moi, ce n'est pas une raison pour que je m'interdise d'avoir un avis. Ce n'est pas une raison pour que je me laisse embobiné sans rien dire, sans réfléchir.

              > Grosso modo ça veut juste dire qu'ils ne veulent pas poursuivre les particuliers mais que dès que tu fais de l'argent avec leurs investissements, ils en veulent une partie.

              Ils veulent ça. Mais c'est pire. Cet engagement ne permet pas d'utiliser librement un logiciel modifié dans un but non lucratif. Tu peux seulement l'utiliser pour ton usage personnel. Même en mettant de côté l'aspect commercial ou non, ce n'est plus du logiciel libre. Ça va définitivement à l'encontre de l'esprit de la GPL.

              > Si on prend comme base que l'investissement avec le type de brevet qu'ils nous sortent est légitime (c'est ce qu'ils pensent)

              C'est ce qu'ils disent :-)

              > leur position me parait un compromis tout à fait intéressant et pas forcément "mal".

              Je ne suis pas d'accord et je pense (pour ne pas dire que je n'en doute pas) que la FSF est d'accord avec moi.
              On peut dire qu'ils respectent la GPL v2 dans la lettre. Tu l'as dit, MS et Novell ont des juristes très pointus. Et je l'ai dit aussi en qualifiant l'embrouille de coup de génie. Respect dans la lettre mais pas dans l'esprit. La GPL v3 est toujours dans l'esprit de la GPL v2. Entre autre ce qui est libre doit rester libre et pour tous (par définition). Ce n'est plus le cas avec l'accord MS-Novell. Mais la GPL v3 est plus solide et ne permet pas les embrouilles à la MS-Novell.

              > leur position me parait un compromis tout à fait intéressant et pas forcément "mal".

              Intéressant pour qui ?
              Il n'est pas intéressant pour le libre. Il est intéressant pour MS et Novell. Mais Novell ce n'est pas le libre et le libre ne se résumera jamais à une boite (ou deux ou même 1000).

              > leur position me parait un compromis tout à fait intéressant et pas forcément "mal".

              Il est "mal". Il ne respect pas l'esprit de la GPL v2. Donc il "viole" l'intention de ceux qui ont mis leur logiciel sous licence GPL v2. Aujourd'hui le problème est connu et s'il y a création d'un nouveau projet, peut-être que certains vont prendre la GPL v2 et non la GPL v3 afin de permet ce type d'embrouille. Mais oublions ce cas qui est très particulier. Théoriquement possible mais très improbable.

              Beaucoup de projet vont passer à la GPL v3. Samba (élément critique pour l'accord MS-Novell) est passé à la GPL v3. Donc Samba ne doit absolument pas avoir ton avis. Gcc est passé à la GPL v3. Donc gcc n'est pas de ton avis. C'est juste pour donner des grands noms du logiciel libre. D'autres passeront à la GPL v3 et je partis que le noyau Linux aussi. Linus est devenu beaucoup plus souple sur ce point. Mais ça va prendre du temps.

              Tu peux avoir la garantit que tous ceux qui passent à la GPL v3 ne trouve pas l'accord MS-Novell raisonnable. Ils le trouvent "mal" sinon ils ne passeraient pas à la GPL v3.

              > leur position me parait un compromis tout à fait intéressant et pas forcément "mal".

              Je suis d'accord avec ça mais pour les licences type BSD. Ça respecte l'esprit des licences type BSD.

              > Le problème pour toi et moi c'est qu'on trouve que leur brevets non seulement sont bancales côté légal mais qu'en plus ne relèvent pas forcément de la protection d'un investissement (et du coup la position perd tout son sens).

              Mouaif.
              Pour moi le problème c'est les brevets. L'investissement n'a rien à voir. C'est une justification pour les brevets. Je suis contre les brevets logiciels. Je suis contre le principe des brevets logiciels (qui sont très différents des brevets industriels).
              Red Hat aussi et pourtant Red Hat fait énormément d'investissement.
              Réponse de Red Hat à l'accord MS-Novell :
              http://www.redhat.com/promo/believe/
              The relentless march of open source is shaking up the industry by freeing customers from proprietary lock-in and lack of choice. [dépendre d'un brevet est un lock]

              [...]

              We believe interoperability is created by open standards.

              [...]

              We will not compromise.

              Q: Did Red Hat consider a similar patent deal with Microsoft?

              A: An innovation tax is unthinkable. Free and open source software provide the necessary environment for true innovation. Innovation without fear or threat. Activities that isolate communities or limit upstream adoption will inevitably stifle innovation.

              [...]

              Q: What's Red Hat's position on interoperability?

              A: Our business has always been based on open standards and interoperability.

              Open standards create interoperability everyone can implement. That's the real solution. It doesn't require a deal between two companies.


              Red Hat et les brevets :
              http://www.redhat.com/legal/patent_policy.html
              • [^] # Re: Mouarf

                Posté par . Évalué à 1.

                > Samba (élément critique pour l'accord MS-Novell) est passé à la GPL v3.

                Pour info.
                Avant l'accord MS-Novell, la majorité des développeurs Samba était chez Novell.
                Puis il y a eu l'accord (qui ne respecte pas l'esprit de la GPL).
                Samba a demandé à Novell de reconsidérer sa position.
                Novell ne l'a pas fait.
                La majorité des développeurs Samba sont maintenant chez Red Hat qui les a accueilli "les bras ouverts" :-)

                Ce qu'il y a de particulier avec Samba, c'est que l'objectif de Samba est l'intéropérabilité avec Windows. Comme le prétend l'accord MS/Novell. Mais ce dernier viole l'esprit de la GPL et c'est insupportable pour Samba (d'où le passage en GPL v3 et leurs départ de chez Novell).
    • [^] # Re: Mouarf

      Posté par . Évalué à 3.

      En passant, j'ai mis ce lien (ce n'est pas rien) :
      http://www.fsf.org/news/microsoft_response
      We, the Free Software Foundation, responded to Microsoft's threat by revising the draft of version 3 of the GNU General Public License (GPLv3). In particular, we added a provision to ensure that, if any user receives a discriminatory patent promise from Microsoft as a result of purchasing a copy of a GPLv3 program from a Microsoft fulfillment agent, Microsoft would be bound by GPLv3 to extend that same promise of safety to all downstream users of that software.
  • # Beaucoup de discussions mais ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    ... ce n'est pas Microsoft qui attaque Novell et Redhat !
    Donc ce sont vraiment des discussions stériles autour de la GPLv3.

    Même si M$ a surement quelque chose à voir dans cette histoire, ce n'est pas eux qui portent plainte.

    On pourrait presque les suspecter de faire ca exprès ; le fait de faire poser la plainte par une autre société :
    - contourne justement le contrat de licence M$/Novell
    - en cas de succès, permettra à M$ d'en tirer profit
    - en cas d'échec, de ne pas égratiner la forteresse M$
  • # Surprenant

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    C'est surprenant. À vous lire, j'ai l'impression que dès que vous voyez le mot `brevet', vous l'associez d'abord à Microsoft. Ensuite à l'accord Microsoft-Novell. Une sorte de réflexe pavlovien?

    Je vous engage à faire une recherche google de "Acacia Research"+Patent. Acacia Research étant la maison mère de la boite qui attaque Redhat et Novell.

    Ce n'est ni la première fois que ces emmerdeurs font chier, ni la dernière. Et ils n'ont sûrement pas attendu que deux gusses de Microsoft se ramènent pour attaquer:

    http://biz.yahoo.com/bw/070831/20070831005098.html?.v=1

    (Où il est dir que le 31 août dernier, Novell et Acacia se sont mis d'accord suite à un autre problème).

    D'ailleurs d'après:

    http://www.informationweek.com/industries/showArticle.jhtml?(...)

    Ils sont même en train d'attaquer Microsoft sur des brevets différents.

    Alors bon, j'attendrai un peu avant de crier à la manipulation et au complot de Microsoft.
    • [^] # Re: Surprenant

      Posté par . Évalué à 1.

      > Alors bon, j'attendrai un peu avant de crier à la manipulation et au complot de Microsoft.

      Si ce message s'adresse à moi, tu devrais lire ce que je dis. Très vite je n'ai pas cru à l'implication de MS dans cette histoire. Et je l'ai dis (voir http://linuxfr.org/~imbolcus/25458.html ).
      Dans ce journal, je n'ai pas dit que l'attaque est à l'iniative de MS.

      Par contre, je ne serais pas étonné, que face à cette état de fait (attaque de Acacia contre des acteurs Linux), MS donne un coup de main à Acacia (financier ou FUD) juste pour faire chier au maximum Linux. Une autre possibilité est que MS donne des tunes à Novell pour payer les brevets afin que MS dise : "Novell c'est des gentils qui respecte les IP et Red Hat c'est des machants". Si l'ardoise est énorme, ça peut être un coup très très dure pour Red Hat. Mais anodin pour Novell si MS donne des tunes (MS à une fortune mirobolante et peut se le permettre des centaines de fois s'il le faut). Avec en contre parti d'autres accords à la con type l'actuel accord entre Novell et MS afin que MS verrouille Linux (si GNU/Linux (ou certain projet important) à des brevets sous controle de MS, GNU/Linux n'est plus libre).

      > Une sorte de réflexe pavlovien?

      Tu en a un aussi.
      • [^] # Re: Surprenant

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Si ce message s'adresse à moi, tu devrais lire ce que je dis. Très vite je n'ai pas cru à l'implication de MS dans cette histoire. Et je l'ai dis (voir http://linuxfr.org/~imbolcus/25458.html ).
        Dans ce journal, je n'ai pas dit que l'attaque est à l'iniative de MS.


        Oh non, ne le prends pas personnellement, c'était une phrase assez générale. Je n'irais pas jusqu'à vouvoyer un pseudo.

        Tu ne dis pas que l'attaque est à l'initiative de Microsoft, mais tu dis:

        Novell a un accord avec MS qui prétend le protéger et protéger ses clients. Cette attaque vide l'accord de ses promesses (au moins partiellement).


        Donc tu impliques quand même Microsoft. Parce que l'accord ne protège pas Novell des attaques de sociétés tierces.

        Moi personnellement, tout ce que je vois, c'est qu'une société qui ne produit *absolument* rien, fais chier toute l'industrie (et Microsoft y comprit) avec ses méthodes. Donc je dis que j'attends avant de voir des relations.

        Tu en a un aussi.


        Ah ça, tout homme a ses faiblesses, donner son opinion, défendre son casse-croûte, poster cent vingt commentaires par jour pour bien expliquer son point de vue, tout ça quoi.
        • [^] # Re: Surprenant

          Posté par . Évalué à 1.

          > Oh non, ne le prends pas personnellement,

          Pas de problème.

          > Donc tu impliques quand même Microsoft. Parce que l'accord ne protège pas Novell des attaques de sociétés tierces.

          Mouaif. Admettons que je l'implique. Mais je ne veux pas dire que je rend MS responsable de l'attaque contre Red Hat et Novell.
        • [^] # Re: Surprenant

          Posté par . Évalué à 3.



          Novell a un accord avec MS qui prétend le protéger et protéger ses clients. Cette attaque vide l'accord de ses promesses (au moins partiellement).



          Donc tu impliques quand même Microsoft. Parce que l'accord ne protège pas Novell des attaques de sociétés tierces.


          Bon, je ne suis pas dans la tête d'IsNotGood, mais je me demande si "vide l'accord de ses promesses" ne signifie pas que Novell aurait signé cet accord avec MS pour être peinard côté brevets logiciels, et que finalement, avec cette attaque, ils viennent de se rendre compte que non, ça ne suffit pas à être aussi tranquille que ça.
          Si mon interprétation est correcte, alors IsNotGood a plutôt mis en valeur le fait que les brevets logiciels ne sont pas un problème centré sur MS, mais un problème d'ordre plus général, dont Novell et RedHat risquent maintenant de faire les frais.
          • [^] # Re: Surprenant

            Posté par . Évalué à 1.

            > Si mon interprétation est correcte

            Elle l'est. Merci d'avoir clarifié mes propos pour tous. Mes propos et pas ma pensée car elle n'est pas singulière.

            > alors IsNotGood a plutôt mis en valeur le fait que les brevets logiciels ne sont pas un problème centré sur MS, mais un problème d'ordre plus général, dont Novell et RedHat risquent maintenant de faire les frais.

            Sans oublier que MS est plus lourd dans ce problème que les autres. Sans oublier que MS veut "tuer" le libre (alors que d'autres veulent y participer même si ce n'est pas exclusivement ou le laissé tranquille (IBM, Sun, etc)).
          • [^] # Re: Surprenant

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            je me demande si "vide l'accord de ses promesses" ne signifie pas que Novell aurait signé cet accord avec MS pour être peinard côté brevets logiciels, et que finalement, avec cette attaque, ils viennent de se rendre compte que non, ça ne suffit pas à être aussi tranquille que ça.


            J'ai mis en gras le point auquel je vais répondre plus particulièrement.

            Dans mon premier commentaire, j'ai mis un lien indiquant que Novell avait finalement fait un deal avec Acacia Research suite à un litige autour d'un brevet. Et il y a eu des litiges avant l'accord avec Microsoft, et il y en aura après. Si vous vous le découvrez, eux ils sont bien au courant je vous rassure.

            les brevets logiciels ne sont pas un problème centré sur MS, mais un problème d'ordre plus général, dont Novell et RedHat risquent maintenant de faire les frais.


            Voilà, c'est par exemple ce que j'ai expliqué lors des mes derniers commentaires sur Mono/Moonlight. La menace est globale, à cause d'un système merdique. Et Novell et RedHat ne risquent pas *maintenant* de faire les frais, ils le font déjà [1][2], et auront probablement à le faire encore. Ils gagnent des sous grâce à Linux, les patents trolls débarquent. Et c'était comme ça avant, et ça va continuer comme ça tant que le système des brevets sera en place. Cela dit, certains essayent de faire changer les choses [3].

            Donc oui, comme vous je dis que ce n'est pas un problème centré sur MS, mais contrairement à vous, je dis que ce n'est pas nouveau, et que ça fait un bout de temps que c'est comme ça.

            [1] http://www.linux-watch.com/news/NS9631006534.html : RedHat se prenant un procès.
            [2] http://biz.yahoo.com/bw/070831/20070831005098.html?.v=1 : Novell signant un accord pour résoudre un litige à cause de procès.
            [3] http://news.zdnet.com/2100-3513_22-6186092.html

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.