Journal Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
9
fév.
2004
Je m'interroge sur la possibilité de voir émerger des jeux vidéos commerciaux et libre. Le mot 'commercial' n'est peut-être pas le mieux choisi, mais bon... En gros, je me demandais s'il était possible pour une boîte d'engager 30 personnes pour bosser sur un jeu vidéo et de réussir à le vendre tout en le distribuant sous licence libre. ( genre ID Software qui nous file Doom III sou GPL ou UT 2003 qui passe sous BSD :-P ).

J'en suis arrivé, après quelques discussions, à diviser la problématique en deux parties:
1) les MMORPG (Massively Multiplayer Roleplaying Games) / lesjeux vraiment orienté multi-joueurs ( Everquest, Asheron's Call, Quake 3, Battlefield 1942, etc...)
2) les jeux orientés solo ( Black & White, Need For Speed, Baldur's Gate, Planescape Torment, etc...)

Pour la première catégorie, il me semble possible d'envisager un studio distribuant le jeu sous licence libre tout en faisant payer un abonnement mensuel. C'est un peu la même chose que les distribs commerciales (RedHat, Mandrake), ou on a le produit libre et le support payant (sauf que là, le support, c'est l'accès aux serveurs officiels).

Pour la deuxième partie, ça me semble déjà plus corsé. Les jeux vidéos étant déjà énormément piratés, je pense que le fait de dire aux gens : "allez-y, vous avez le droit de le distribuer à votre voisin sans crainte" (meme si y'a pas beaucoup de craintes meme avec un jeu commercial) ferait chuter les ventes.
On pourrait imaginer que la boîte du jeu inclus un manuel d'utilisation avec des infos, des histoire (pour un RPG, un truc fouillé, etc...), des tutoriaux pour faire des mods (c'est apparement ce qui sera fait avec UT2004 le coup des tutos) ou d'autres 'goodies' qui pourrait faire que les gens achètent.
Une solution serait de ne mettre que le code sous licence libre, tout en gardant ce qui est 'artistique' propriétaire ( niveau, models, histoire, etc...). C'est un peu ce qu'a fait ID Software avec ses vieux titres ( Quake 2, doom), mais cela marcherait-il également s'ils le faisaient avec leurs nouveaux titres?
En plus, cette façon de faire n'est pas complètement acceptable du point de vue du libre ( je ne pense pas que la FSF apprécierait).

Une autre chose que je n'ai pas encore développé et le fait que le marché des jeux vidéos est sujet à une concurrence très violente. Si ID sort le moteur de Doom III sous GPL, je lance ma boîte de jeux vidéos pour sortir un jeu basé dessus aussitôt, je change juste l'histoire, et j'économise quelques années de développement.
La concurrence est bien évidemment présente sur d'autres marchés (celui des OS par exemple), mais pas aussi forte, du moins à mon avis: si on regarde bien, Mandrake, RedHat et Suse ne jouent pas exactement sur le même terrain (surtout depuis que RedHat a 'abandonné' la distrib personnelle), tandis que sur le jeu vidéo, le type qui développe son moteur pendant 3 ans sur CVS, qui se le fait 'forker' alors qu'il allait commencer à écrire l'histoire de son jeu, ben il a 'perdu' trois ans par rapport à la société ayant 'forké' le moteur...

J'en viens donc à la conclusion que voir un MMORPG commerciale et libre me semble possible, tandis que pour les jeux 'solos', cela me semble beaucoup plus tendu...

Voilà, j'aimerais bien vos critiques/idées sur le sujet

Pis si on pouvait éviter les trolls sur mes exemples, ça serait chouette :-P
  • # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Oui, mais admettons que des personnes aient la possibilité d'heberger des serveurs gratuit, il n'est plus possible de faire payer un abonement.
    • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Effectivement.
      Cependant, ça existe pour certains jeux il me semble (Everquest, Ultima Online)...
      Les jeux trouvent souvent les trucs gratuits foireux, en plus, en programmant l'interface du jeu de manière à diriger automatiquement le joueur vers les serveurs payants, ça demendera aux gens voulant faire un truc gratuit de faire un patch... Les gamers que je connais n'aime pas trop ça.
      La technique que je propose ci-dessus n'est effectivement pas très 'cool' je trouve, mais je me place du point de vue d'un directeur commercial :-D
      • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je comprend très bien la position "marketing' de l'affaire... Mais je ne pas que tous les utilisateurs vont faire un patch... Mais un seul qui s'y connait un peu suffit....

        Et je te garantis que si les utilisateurs savent qu'il y a un patch qui permet de jouer gratuitement, ils l'appliqueront :)

        (si bien sur il ne s'agit que d'un executable qui se charge de changer les .dll ou les .so précompilé pour la connexion réseau)



        Je suis vraiment pour l'utilisation et la divulgation des logiciel libre... Mais d'un point de vue économique, ca me parait objectivement franchement pas rentable. Peut etre a la limite pour les distributions car elles fournissent tout un tas de chose (os + jeux + applications + outils de conf, etc...) Donc tout le systeme entier quoi... Mais pour des applis seule... Je crois ne crois pas que cela puisse fonctionner... Malheureusement pour l'informaticien que je suis... Cruel dillemne :)
    • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

      Posté par . Évalué à -1.

      des serveurs gratuits ouais... et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu.
  • # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

    Posté par . Évalué à 3.

    Il y a eu une conférence pendant les journées du libre 2003 à lyon, qui parlait justement de sa:

    "les jeux video et le Logiciel Libre"
    http://www.aldil.org/agenda/journees/2003/cv_dachary.html(...)

    Si je me rapelle bien il aborde également la question du commercial.

    L'enregistrement:
    http://kalou.net/conferences/JDL2003-Lyon/LoicDachary-LesJeuxVideoL(...) (1h25)
  • # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    1) comme 2) existent deja.

    Pour 1), ya notamment nevrax, qui fait NeL, un moteur 3D libre, et ryzom, un mmorpg basé sur ledit moteur, a priori libre lui aussi, mais on en sait pas bcp plus tant que le tout n'est pas sorti. Il y a aussi Mekensleep, mais leur projet est super secret, a part que ca sera le truc du futur ils ont pas encore dit grand chose... A priori ils devraient utiliser NeL aussi et ca devrait aussi etre un MMORPG.

    Pour 2) il faut taper dans les plus petites boites mais ca doit exister. Il est tard, jai pas de noms en tete desole :)

    Mais au fait, pourquoi commerciaux ? C'est un gage de reussite pour un jeu ? (J'argumenterais bien un peu plus sur le sujet, en parlant de nekeme.net , mais le site est dowdn - tuxfamily -, l'aurait fallu venir a la linux expo pour debattre sur le sujet devant une petite partie de cube :)
    • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Disons que les jeux auquels j'ai joué le plus longtemps sont commerciaux :-P
      Il y a effectivement beaucoup de projets libres en cours, mais aucun ne donne vraiment grand chose actuellement (je pense à Planeshift, qui stagne, Ryzom qui semble avoir des problémes à trouver un éditeur, etc...).
      Les jeux libres qu'on a actuellement vont bien pour se passer le temps pendant une compilation, mais je me vois mal jouer 2 heures à tuxracer, alors que je passe facilement 2 heures devant un Quake ou un Baldur's Gate.

      Pis même Cube, c'est pas top. C'est assez moche, avec des bugs, pas très évolué, etc... ( comparé à un monste comme UT2003)
      • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

        Posté par . Évalué à 2.

        Wesnoth !!! www.wesnoth.org, là tu peux y passer plein de temps. D'ailleurs faut que je me remette à la relecture de la traduction française.

        Sinon dans les jeux libres prenants il y a aussi FreeCiv.

        Sinon pour revenir au sujet initial, pour un MMPORG, l'intérêt c'est l'univers de jeu, donc même s'il est possible de faire tourner des serveurs gratuits les serveurs payants doivent pouvoir conserver un avantage (premier entré donc base de persos déjà active, animations -guerres, quêtes, etc- plus présentes).
      • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Tu trouves ca long, moche, etc ? Participes !

        Par ailleurs, a priori les jeux que nous - Nekeme prod - on fait ont, au moins pour la plupart, l'ambition d'etre un peu plus que un jeu pour passer le temps lors d'une compilation... Evidemment, c'est pas fini, evidemment, ca va prendre du temps, mais on fait ce qu'on peut....

        Le site etant down, jai mis des shots de arkhart la: http://mat.virgule.info/misc/(...)
        Tu trouves ca moche ? Ah evidemment c'est pas unreal tournament 2003, et c'est loin d'etre fini, mais je trouve ca deja pas mal moi...
        • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Tu as raisons, Arkhart m'a l'air pas mal :-P

          Mais quand je dis que ces jeux sont 'moches', faut pas le prendre comme une insulte (me suis d'ailleurs peut-être mal exprimé). Ce que je veux dire par là c'est que si tu donne ça à Joystick ( c'est quand même là-dessus que les gamers regardent), il vont te le démonter niveau graphisme et comme beaucoup de gens regardent ça, ben c'est raté.
          Globalement, il me semble que les jeux vidéos libre ont toujours quelques années de retard (genre on doit être capable de faire quelque chose de la trempe d' Half-life).
          Il y a bien sûr des projets intéressants qui semblent capable d'inverser la tendance. Je pense notamment à Ogre ( www.ogre3d.org ), qui est un __super__ beau moteur graphique, digne, d'après les screenshots, de conccurrencer les plus grands. (du moins en terme de fonctionnalités : la rélexion fresnel, je n'ai pas vu ça souvent dans les 'grands' jeu. A par FarCry, je vois pas. De meme, le Cel-shading d'Ogre est vraiment impressionnant.
          )
          http://www.ogre3d.org/modules.php?set_albumName=album11&id=supr(...)
          http://www.ogre3d.org/modules.php?set_albumName=album06&op=modl(...)
          http://www.ogre3d.org/modules.php?set_albumName=album06&id=fres(...)

          Quant à contribuer, j'y travaille. Je suis en train de faire mon propre moteur 3d avec un groupe d'amis programmeur dans le but d'apprendre. Après ça, j'espère pouvoir contribuer à Ogre ou autre :-D
          • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Au lieu de refaire la roue, je t'invite plutot a participer directement a un truc existant. Par ailleurs, je sais pas pour les autres jeux, mais pour ceux que nekeme fait, on cherche de tout, du programmeur au graphiste en passant par le testeur, le traducteur, et celui qui ira dire que ya une faute d'orthographe dans la version indo-allemande du jeu...
    • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

      Posté par . Évalué à 0.

      Le jeux lui ne sera pas libre.
      • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Si tu parles de ryzom, tu n'en sais rien, et d'apres ce que j'ai compris en parlant avec divers personnes (ce n'est absolumment pas officiel, je ne fais pas partie de nevrax) le jeu sera libre, mais pas les data. Mais on pourra qd meme tres probablement s'amuser avec les sources pour le faire porter sous linux par exemple...
        • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

          Posté par . Évalué à 1.

          Ton commentaire precedent etait imprecis et pretait a confusion : un mmorpg basé sur ledit moteur, a priori libre

          De plus, a aucun moment nevrax a annonce de rendre son jeux libre. Donc tu ne peux pas dire, meme en le supposant, que le jeux sera libre sans avoir de sources officielles.
          • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Ton commentaire etait encore plus imprecis et pretait encore plus a confusion.
            J'ai dit a priori. Le moteur est sous GPL, donc deja ils vont avoir du mal a faire du non-libre. Je n'ai pas de source officielle et meme si j'en ai elles ne me l'ont pas dit officiellement, mais, /a priori/ il devrait etre libre avec les donnees proprietaires.
            • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

              Posté par . Évalué à 1.

              Le moteur est GPL et tourne sous GNU/Linux.

              L'interface client pour le moteur sera sans doute, lui aussi, GPL. et très probablement porté sur plusieurs plate-formes (Win32, Linux...).

              En outre, vu la qualité de code produit pour le moteur, il semble très envisageable d'avoir des clients Win32 et Linux (le code source me parait assez portable).

              L'intêret du jeux ne se trouve pas dans les applications mais dans les données (décorts, personnages) et cela j'estimes juste que l'on doit payer pour ce genre de chose.
  • # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    me semble que Id se fait moulte $$$ en vendant ses moteurs à d'autres boites de jeux. A mon avis, s'ils passaient le moteur de doom 3 en GPL, les autres boites reflechiraient avant de payer très cher pour un truc qui est disponible en GPL...
    • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

      Posté par . Évalué à 2.

      Je confirme, c'est leur principal source de revenu il me semble même, il suffit de voir le nombre de jeux se basant sur le moteur d'autre jeux !

      D'ailleurs ils ne vendent pas leur moteur seulement à des boites de jeux vidéos, j'avais lu que une boite d'architectes utilisait le moteur de quake2 fut un tps.

      (sa me rappelle que j'avais fait ma baraque avec l'editeur de half-life moi, ayant maintenant déménagé, sa me fait un bon souvenir quand je rejoue sur cette map :p )
      http://mrlag.free.fr/template/jv/map_cs/bughouse0002.jpg(...)
      http://mrlag.free.fr/template/jv/map_cs/bughouse0004.jpg(...)
    • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

      Posté par . Évalué à 1.

      Vive la double license et la GPL, alors. QT-Style.

      Une license GPL-like (qui force les "repompeurs" éventuels à produire du code libre), et une license "standard", chère.

      On peut optimiser la chose en rajoutant une clause à la license libre qui oblige les datas des jeux produits à être également sous une license "libre".
      • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Effectivement, en agissant ainsi, soit tu 'force' les gens à faire du libre, et si toute l'industrie du jeu vidéo fait du libre, alors tout le monde est remis sur un pied d'égalité, soit tu les laisses faire du proprio et tu te fais beaucoup de $$$, continuant ainsi à leur faire conccurrence :-P

        Apparement, il y a tout de même quelque modèles économiques qui tiennent debout, c'est pas un marché complètement déséspéré :-D ( l'idée de Yusei ci-dessous est également des plus intéressantes)
  • # Eric S. Raymond a déjà traité le sujet

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Dans un de ses essais, Eric S. Raymond a présenté l'utilité du Libre pour un jeux vidéo.

    Comme tu le dit, un jeux représente un gros investissement. L'aspect propriétaire assure un retour sur investissement mais aussi permet de se protéger des contre-facons (c'est fortement concurrentiel ce domaine et chaque avancée technologique permet de prendre un peu d'avance).

    Bref, pour Eric S. Raymond il s'emble initable que dans ce domaine le 'closed source' soit de mise, au moins un certain temps. Dès que l'effet nouveauté s'estompe, on peut commencer à envisager une nouvelle distribution sous licence libre. En effet, maintenir un jeu (ou n'importe quel logiciel) coute cher. Faire reposer cet effort directement sur une multitude de petites mains devient interessant. En plus, cela redone une nouvelle vie au jeu : les fans rajoute des niveaux, des mod (très à la mode), des facons de jouer (du tour par tour on passe au temps réel ou par email...).

    Voila, j'espère ne pas avoir trahi l'auteur.
    • [^] # Re: Eric S. Raymond a déjà traité le sujet

      Posté par . Évalué à 1.

      En effet, maintenir un jeu (ou n'importe quel logiciel) coute cher
      Surtout que dans le cas d'un jeu, sa duree de vie est extremement courte (a peine 6mois compare a 2-3 ans pour un autre loficiel).

      Sans oublier qu'un utilisateur n'hesitera pas a acheter la MAJ de son logiciel prefere ce qui n'existe pas pour les jeux (La fidelisation est pratiquement impossible, sauf quelques exceptions)
      • [^] # Re: Eric S. Raymond a déjà traité le sujet

        Posté par . Évalué à 1.

        "Sans oublier qu'un utilisateur n'hésitera pas a acheter la MAJ de son logiciel prefere ce qui n'existe pas pour les jeux (La fidelisation est pratiquement impossible, sauf quelques exceptions)"

        On a quand même fréquemment des add-ons:
        -Battle fields => 2 add-ons
        -Diablo 2 => 1 add-on
        -Half-life => 2 add-ons
        -Quake 3 => 1 add-on
        Puis tous les autres jeux style command and conquer avec des "mission packs", et surement d'autre encore ...

        Bref les maj c'est aussi valable pour les (bon) jeux :p (sans compter les moultes mods gratuits eux, qui peuvent amener les joueurs à acheter le jeu d'origine même plusieurs années après sa sortie (half-life/counter-strike ?))
        • [^] # Re: Eric S. Raymond a déjà traité le sujet

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Une solution comme une autre, que on compte utiliser pour arkhart quand il arrivera a maturité: Un jeu en "episodes", et on sortirait des episodes tous les X mois... Avec des ameliorations dans le moteur eventuellement aussi... Bon, evidemment, on est pas une boite de jeux, donc bon c'est plus facile pour nous :)
    • [^] # Re: Eric S. Raymond a déjà traité le sujet

      Posté par . Évalué à 1.

      Le domaine du jeu est celui de l'innovation à très haute dose, à obsolescence très rapide.

      1/ Les équipes de devpt se défoncent à plein temps, car le 1er à sortir le jeu le plus innovant est celui qui gagne de l'argent.
      Qui peux payer des équipes de devpt à plein temps dans l'Open source ?

      2/ Un jeu qui a 18 mois ne se vend plus (et en plus est piraté..)
      Un concept de jeu de plus de 18 mois n'interresse plus.
      Qui va motiver une communauté Opne source pour un jeu qui n'interesse plus ?

      3/ C'est la course en avant chez les éditeurs de jeux:
      ex: Il faut sortir un jeu pour les fetes, 3 mois plus tard les ventes seraient divisées par 2
      ex: c'est le 1er qui sort le jeu le plus fou, le plus génial, .. il faut donc s'attacher les meilleurs dans ses équipes, en les payant cher ....
  • # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

    Posté par . Évalué à 1.

    Je pense qu'il est envisageable de faire du libre dans les jeux videos (de la meme maniere que dans tout application). Je ne pense pas de plus que vendre un logiciel libre avec un manuel soit suffisant a long terme.

    En lisant les commentaires ci-dessus, et en reprenant les differents exemples abordes, j'ajouterai que pour le moteur de Nevrax, meme si celui-ci est libre, il n'est pas du tout exploitable car non documente. Un studio voulant le reprendre ne pourra pas se permettre a perdre du temps sur la comprehesion d'une telle bibliotheque. De plus, tous les outils et tout ce qui gravite atour d'un projet demandant un bon niveau de qualite ne sont pas present (tels que les jeux de tests, de non regression, l'envireonnement de developpement, et la methodo a utiliser).

    AMA, si une boite de developpement veut faire de l'argent il n'y a qu'une solution, ne pas tout rendre libre. Il est possible de creer un moteur Opensource et vendre les outils, methodo et surtout tests de non regression ainsi que le support. On peut aussi creer un jeux et ne liberer que le code mais pas le contenu. Ce qui permet de vendre le jeux. Une dernier solution consiste a jouer sur les licences d'utilisation et de taxer par exemple dans le cas d'un moteur de jeux, son exploitation dans un but commercial (principe des doubles licences). Et c'est cette derniere solution qui fonctionne actuellement et les exemples sont nombreux (Qt entre autre, certains compilateurs ... )
  • # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

    Posté par . Évalué à 1.

    Ça fait un moment que je me pose la question (entre autres parce que j'aimerais bien faire ça moi-même). J'en suis arrivé à un compromis que je trouve acceptable, mais je ne sais pas si le "grand public" trouverait ça acceptable aussi...

    Le plus simple, ça a déjà été dit, c'est d'avoir tout le code libre, et les données, propriétaires. Mais avoir des données propriétaires, ça pose quelques problèmes, en particularité: que se passe-t-il quand la boîte éditrice meurt ?

    C'est là qu'on introduit la licence (résumée) suivante:

    Les données sont sous GPL à partir du moment où un de ces évènements se produit:
    - X copies du jeu sont vendues
    - Y mois se sont écoulés depuis la sortie du jeu
    - Le détenteur du copyright le décide.

    Ainsi, on a une garantie qu'au bout d'un certain temps, tout sera libre. Si les gens veulent que les données soient libérées plus vite, ils peuvent acheter des copies du jeu (ça s'apparente au rachat de Blender).
    • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je trouve cette idée super-intéressante !
      Faudrait 'tester', mais ça semble effectivement un bon compromis.
    • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

      Posté par . Évalué à 1.

      Bonne idée, mais tu oublies un gros detail, generalement les studios de developpement sont souvent dependant de leurs actionnaires ou de l'editeur. Je ne pense pas que ces actionnaires soient pres a liberer un jeux pour plusieurs raison, la premiere est qu'ils ne peuvent pas prevoir le succes d'un jeux. Crois tu vraiment qu'ils soient d'accord de fournir les sources d'un jeux alors qu'ils arrivent encore a faire des ventes dessus ?
      • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

        Posté par . Évalué à 1.

        Je n'envisage pas ce genre de modèle pour une entreprise déjà existante, plutôt pour une entreprise créée spécialement pour.

        Ça serait un moyen de combler le manque de jeux du libre (puisqu'ils deviendraient libres assez vite) tout en payant des développeurs. Je serais curieux de savoir si la "communauté" suivrait, ou se contenterait d'attendre la libération.
  • # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

    Posté par . Évalué à 3.

    C'est souvent négligé mais un jeu, ce n'est pas du code. C'est même plus proche d'une création artistique. Or dans ce cas, on le parle pas de copie mais de plagiat. Il y a vraiment une différence profonde de mentalité sur la création que l'on fait. On ne peut pas comparer une oeuvre musicale ou graphique, avec du code source. Et c'est là que ça coince.

    Voir un MMORPG libre ? des jeux libres ? Je pense pas que ce soit un problème. Mais voir un jeu avec une qualité graphique/musicale, voire scénaristique, équivalente à ce que l'on trouve sur le commerce, à mon avis c'est utopique. Les creatifs veulent garder leur création intègre. Que pourrait faire un compositeur, si une de ses musiques sous GPL etait détournée dans un remix commercial ? Que ferait un dessinateur si une de ses oeuvres libres se retrouvaient comme argument marketing sur des boites de paté pour chien ?

    Je crois qu'il y a ici une incompatibilité entre libre et oeuvres artistiques. Si je me trompe je suis intéressé par toute licence qui soit libre (au sens FSF et/ou Debian) et qui puissent empêcher le détournement du travail des artistes. Je ne parle pas d'une petite clause de merde qui dit que "l'esprit de l'oeuvre" doit être conservé. C'est un truc tellement subjectif que ça tient pas la route juridiquement.
    • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

      Posté par . Évalué à 1.

      «Les creatifs veulent garder leur création intègre.»

      Comme toute généralisation, elle est abusive. Il suffit de regarder les gens qui utilisent la licence Art Libre pour se convaincre que certaines personnes ne sont pas de ton avis.

      Au passage, une modification d'une oeuvre d'art est une oeuvre dérivée, selon cette optique. L'auteur d'origine conserve donc sa création "intègre", même s'il a peu de contrôle sur les oeuvres dérivées.
      • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

        Posté par . Évalué à 1.

        Ouais enfin c'est juste pour faire passer l'idée. Effectivement ce que tu dis est vrai. Mais quand je parle d'intègre, c'est aussi sur ces fameuses oeuvres dérivées que l'on ne contrôle pas. Imagine que tu crées une heroine, sur licence libre, et que tu la retrouve 2 mois après détournée dans des produits à caractères pornographiques ? C'est à ça que je faisais allusion.

        Le libre logiciel (au niveau "création") se positionne essentiellement sur : la réutilisation de bout de code/bibliotheques/concepts ou le fork/amélioration. On pourrait en parallèle pour l'infographie voir qu'un graphiste ne verrait aucun inconvenient à distribuer un texture de briques qu'il a crée lui même pour faire une scène 3D. Ce genre de matériel se prête très bien à l'aspect libre. Ou bien qu'il fasse une oeuvre de qualité qu'il prédestine a être modifiée ("fork") avec tous les risques encourus (produits dérivés, etc).
    • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

      Posté par . Évalué à 1.

      Recherche dans les licences Creative Common.

      Même si les artistes essaient de se convaincre du contraire, il n'y a fondamentalement aucune différence entre du code et une oeuvre artistique.

      Au début même RMS pensait que le droit de modification n'avait pas de sens pour une oeuvre d'art. Puis il a vu la méthode du sampling, la méthode du collage, etc... Bref, on peut créer qq choses de nouveau avec comme matériaux une autre oeuvre.

      La réutilisation qui font "peur", les problèmes d'image existent aussi dans avec le code, cela a donner les restrictions comme "gratuit pour une utilsiation non commercial", ou "ne doit pas servir à la construction d'arme de guerre", etc... Mais tout le monde sait que ces restrictions qui pourraient sembler légitimes sont un vrai frein à leur diffusion.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Les jeux vidéos de grand ampleur et libres, est-ce possible?

        Posté par . Évalué à 2.

        Il y a quand même une différence: on peut faire du code uniquement utilitaire, c'est beaucoup plus rare pour une oeuvre d'art. Ou plutôt, une oeuvre d'art purement utilitaire aura beaucoup moins de "valeur" aux yeux du public, si on peut encore appeler ça de l'art.

        La beauté du code, elle, existe principalement pour les codeurs. C'est de l'art, mais le public est beaucoup plus restreint. Si on salope mon code pour en faire un truc immonde, la majorité des gens ne le verra jamais (sauf si en plus il est buggé).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.