• # Aaah si c'était aussi simple !

    Posté par . Évalué à 1.

    Aaah si c'était aussi simple, ce serait le rêve...

    Mais je ne pense pas que les "codeurs" sauront vraiment maîtriser le langage, ou optimiser leur code, en trois minutes.

    Ceci dit, on appréciera l'effort pédagogique :-D
    • [^] # Re: Aaah si c'était aussi simple !

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      C'est vrai que apporter une feature ou adapter le logiciel libre selon ses gouts c'est souvent la lutte quand on ne sait pas coder. Déjà, vérifier le source et compiler...

      Les bénéfices de la liberté de modifier sont souvent l'apanage des programmeurs. Nous autres sommes condammés à écrire la doc, traduction et supplier ceux qui ont la connaissance de nous écouter, coder un petit bout pour nous.
      • [^] # Re: Aaah si c'était aussi simple !

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        > Nous autres sommes condammés à écrire la doc, traduction et
        >supplier ceux qui ont la connaissance de nous écouter, coder un petit
        > bout pour nous.

        Pour beaucoup de programmeurs écrire de la ( bonne ) documentation, traduire correctement ou dessiner de joli icône est plus difficile que coder.
        • [^] # Re: Aaah si c'était aussi simple !

          Posté par . Évalué à 6.

          Par ailleurs je soulignerai que pour un projet un peu important, sans doc, taducteur, graphiste voir musicien (lorsque cela est nécessaire) on ne va pas loin ...
  • # vive les références

    Posté par . Évalué à -6.

    Quoi? Il y a encore des gens qui utilisent des langages avec des pointeurs?
    • [^] # Re: vive les références

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Tu as lu le passage sur Java ?
      • [^] # Re: vive les références

        Posté par . Évalué à 2.

        mouais, enfin la notion de pointeur est dure a assimiler quand elle est melangee avec la notion de reference (et inversement).

        Un langage qui utilise exclusivement l'une ou l'autre ne posera pas de problemes a ce niveau.
    • [^] # Re: vive les références

      Posté par . Évalué à 4.

      Ben les devellopeurs de Linux déjà...
    • [^] # Re: vive les références

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Quoi? Il y a encore des gens qui utilisent des langages avec des pointeurs?
      Ceux qui créent des compilateurs ou des interpréteurs pour les langages sans pointeurs entre autres.
    • [^] # Re: vive les références

      Posté par . Évalué à 5.

      Même si ton langage n'utilise pas de pointeurs, tu dois savoir ce que c'est et comprendre comment ça marche. Les dev qui ne captent rien aux pointeurs ne devraient pas avoir le droit de vivre coder.
  • # Une voie prometteuse

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Je pense depuis quelques temps qu'il est indispensable, pour mieux "évangéliser" l'utilisation d'un outil techniquement difficile d'accès, de beaucoup travailler à la forme du message, de l'explication.

    Le proberbe "Un dessin vaut mieux qu'un long discours" est et sera toujours valable. Regarder une vidéo, un peu humoristique qui plus est, sera toujours plus efficace pédagogiquement que d'imposer une documentation lourde, très formelle et ardue.
    C'est une question de psychologie cognitive : regarder une vidéo où un schéma nécessite beaucoup mois d'énergie à l'étudiant que de mener un long processus mental dans lequel celui-ci va se reconstruire une représentation personnelle d'un concept à partir d'une formalisation potentiellement très éloigné de sa façon de se représenter les choses.
    Lire est surement beaucoup plus fatiguant que de regarder une vidéo, ou d'écouter...
    Mais cela dépend aussi de l'auditoire, certains sont plus à l'aise avec un livre, d'autres préfèrent un cours.
    Il y a des gens auditifs, d'autres visuels. Certains sont plutôt déductifs, d'autres inductifs...

    L'internet d'aujourd'hui permet de diffuser en ligne des vidéo, de l'audio, etc... On peut maginer (ça se fait déjà) des cours/conférences en ligne, pour expliquer pas mal d'idées simple à comprendre en fait.

    En tout cas félicitation à ce labo de Standford, c'est sympa et très clair, le but étant de faire comprendre le concept de pointeur.

    « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

    • [^] # Re: Une voie prometteuse

      Posté par . Évalué à 2.

      d'où la série "Head First" chez O'Reilly http://headfirst.oreilly.com/
      • [^] # Re: Une voie prometteuse

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        J'ai regardé celle de Java, effectivement c'est très intéressant de voir jusqu'où on peut aller en utilisant un support graphique seul.

        Je pense que toute pédagogie soit s'adapter, non seulement à la psychologie cognitive de son récepteur, mais aussi chercher à lui demander le moins de réflexions, d'effort possible pour comprendre. s'approprier les concepts. Ce qui n'est pas antinomique avec une activité et un questionnement intelectuel. Il s'agit juste de la phase d'appropriation des concepts.

        « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

  • # ..

    Posté par . Évalué à 1.

    Tu sors ! Bon franchement, la personne qui me parle de pointeurs et qui me sort une poésie à ne pas s'en sortir, j'aime bien lui montrer ces vidéos ^_^

    Je me pose souvent la question "mais que sera mon premier journal" :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.