Journal Monde de merde

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
12
jan.
2003
Hello,

je profite des journaux pour passer un petit coup de gueule et exprimer mes interrogations : le monde d'aujourd'hui est celui de l'argent.
Si l'argent ne fait pas le bonheur, aujourd'hui _RIEN_ ne peut être fait sans lui. C'est pourquoi il doit rester un outil pour faire autre chose et non pas être une fin en soi. Malheureusement, et c'est pareil avec le pouvoir, ceux qui en possèdent en veulent plus au détriment des autres ce qui je pense a conduit à la société d'aujourd'hui.

La grande majorité des gens (et j'en fait partie) travaille dans une entreprise privée à but lucratif, c'est à dire dans une organisation dont le premier objectif est de générer du chiffre d'affaire.

Comment peut-on faire pour gagner sa vie autrement que par le biais d'un organisme dirigé par le profit ?

Les logiciels libres - que je connais de nom, mais je n'ai pas d'expérience en la matière (à part en tant qu'utilisateur final) - me paraîssent un bon moyen pour sortir du carcan "corporatiste" et propriétaire des entreprises pour donner une meilleure place aux personnes. Malheureusement, je ne m'explique pas comment un travail non rémunéré peut permettre de vivre !
Je sais que la plupart des entreprises (sic !) du monde des logiciels libres ne générent pas leurs revenus par la vente de leur travail de développement logiciel, mais par la vente de services. Mais cela n'est pas loyal : si on doit vendre le service, on va essayer de garder ses connaissances pour que le client ait toujours besoin de nous et on va retourner vers des compètences "fermées" et ne pas diffuser la connaissance...

Ceci est mon avis personnel mais je ne doit pas être objectif...
  • # Re: Monde de merde

    Posté par  . Évalué à 1.

    Georges Abidbol !!!

    Vous n'êtes donc pas mort!
    • [^] # Re: Monde de merde

      Posté par  . Évalué à 3.

      Mais George Abitbol n'est pas mort!
      En disant "monde de merde, il a voulu dire que le monde allait mal,
      c'est un cri de révolte qu'il a lancé a ses frères opprimés,
      l'hégémonie du grand capital, le concept de "Fanascistes"(son concept à lui)

      Voila, voila..

      Bon aller, je vais me chercher une ouiche-lorraine..
  • # Re: Monde de merde

    Posté par  . Évalué à 5.

    Je sais que la plupart des entreprises (sic !) du monde des logiciels libres ne générent pas leurs revenus par la vente de leur travail de développement logiciel, mais par la vente de services. Mais cela n'est pas loyal : si on doit vendre le service, on va essayer de garder ses connaissances pour que le client ait toujours besoin de nous et on va retourner vers des compètences "fermées" et ne pas diffuser la connaissance...
    Ces connaissances sont déjà étalées sur Internet mais les entreprises n'ont pas le temps de les lire et ne sauraient d'ailleurs pas comment les exploiter, c'est pour ça qu'il existe des sociétés de services. Il suffit d'aller voir le site de Idealx, par exemple, pour se rendre compte que ces connaissances ne sont pas gardées secrètes.
    D'autre part l'expérience qu'ont ces sociétés de services ne peut être remplacée par rien et font une bonne partie de leur valeur (enfin me semble-t-il).
    • [^] # Re: Monde de merde

      Posté par  . Évalué à 1.

      Exact, je me rends compte que j'ai confondu la connaissance brute et le savoir-faire.
  • # Re: Monde de merde

    Posté par  . Évalué à 0.

    Tu viens d' ouvrir les yeux sur le monde ou l' on vit ?
    c clair qu' on est loin d' etre dans un monde ou tout le monde il est gentil. On peut breveter des genes, des medicaments sont sous brevets. je pense que l' invention du marchandage est la pire des conneries mais comment faire sans, il faudrait que l' humanité soit honnete en sa totalité et la il faut pas rêver.

    De ce qui est de gagner de l' argent sans etre employé par une entreprise ne cherchant que le profit, il y a pas mal de solutions ... mais c' est vrai que dans le domaine de l' informatique c plutot limité.

    Pour les services, la connaissance est disponible à tous. Ce que les gens payent surtout c' est la connaissances deja acquise par une personne. Le monde du libre fait un trés gros effort pour le partage des connaissances. Contrairement à un certain windows (cf routines specifiques à l' os).

    Mais bon moi non plus je suis pas trés objectif :)
    • [^] # Re: Monde de merde

      Posté par  . Évalué à 1.

      Non, je ne viens pas d'ouvrir les yeux sur le monde mais je ne peux pas croire que tous le monde - pardon - tous les occidentaux sont d'accord pour rechercher le profit et uniquement le profit (et personnel si possible !)
  • # Re: Monde de merde

    Posté par  . Évalué à 1.

    Comment peut-on faire pour gagner sa vie autrement que par le biais d'un organisme dirigé par le profit ?

    deviens fonctionnaire.

    Je sais que la plupart des entreprises (sic !) du monde des logiciels libres ne générent pas leurs revenus par la vente de leur travail de développement logiciel, mais par la vente de services. Mais cela n'est pas loyal : si on doit vendre le service, on va essayer de garder ses connaissances pour que le client ait toujours besoin de nous et on va retourner vers des compètences "fermées" et ne pas diffuser la connaissance...

    à ce moment là le fait que ce soit déloyal n'a rien à voir avec le fait de faire du service autour du logiciel libre ou non. Ou peut toujours se comporter comme un gros con effectivement, même en faisant du logiciel libre. Ce n'est pas inhérent à ce secteur, c'est la logique capitaliste : moi tout pouvoir faire pour avoir argent.
  • # Re: Monde de merde

    Posté par  . Évalué à 2.

    Il manque surtout un projet / site / forum du style "open business model" qui décrirait les façons de faire du "chiffre d'affaire" avec les logiciels libres (édition de logiciel, services ..) et surtout qui explique les avantages de ce modèle pour les clients (prix, pérennité ..) et l'entreprise (réutilisation de composants, collaboration entre entreprises plutot que concurrence déloyale ..)

    Le logiciel libre en entreprise pourrait y gagner beaucoup en crédibilité.
    • [^] # Re: Monde de merde

      Posté par  . Évalué à 0.

      Oui, j'aimerais beaucoups que ça existe.
      Ça serait aussi interressant d'expliquer les fonctionnement d'entreprises, du marché, comment créer une association, une cooperative, un vivier de freelancer. Ça donnerais des idées à ceux qui cherche du boulôt, ça pourait permettre de lancer des projets, de répondre à des appels d'offres.

      Le buizness est une jungle à mes yeux, j'aimerais être mon patron, travailler en cooperation avec d'autres et je doit pas être le seul.

      Je suis tombé sur le HOWTO de l'entrepreneur l'autre jour, mais il explique à un entrepreneur comment travailler avec le Monde Libre (le vrai :), Il me faudrait l'inverse (cad comment en connaissant le ML devenir entrepreneur).

      bon, il faut que je retourne à mes math...
      • [^] # Re: Monde de merde

        Posté par  . Évalué à 1.

        c'est excellent comme idée !

        vous connaissez des freelance qui (sur)vivent avec les technos libres ?

        Si vous en êtes un et lisez, vous avez des outils pour vous regrouper et échanger les missions ?

        google renvoie
        http://www.planetelibre.org/Societes_emplois/Emplois/index.php?them(...)

        qu'est-ce que vous en pensez ?
        • [^] # Re: Monde de merde

          Posté par  . Évalué à 1.

          On trouve pas mal de ressources sur www.planetelibre.org et pas mal de documentations sur les sites des associations pro-logiciel libre.
          Les exemples d'entreprises (ou de freelance) qui travaillent dans le logiciel libre sont assez nombreux et diversifiés mais j'ai l'impression que la plupart n'ont pas de base solide pour leur activité.
          (a voir les brusques changements au sein de redhat ou mandrake, les problèmes des SS2L..) (je ne tient pas compte des gourous à la RMS)

          Les bonnes idées sont éparpillées, et le tout manque un peu de consistance face aux grosses boites "traditionnelles". (un peu comme souvent des logiciels libres face aux logiciels bien léchés non libres ..).
          Peut être que les entreprises de logiciel libre sont encore un peu trop dans une logique concurrentielle alors qu'elles devraient plus coopérer entre elles .. à elles de voir ..
    • [^] # Re: Monde de merde

      Posté par  . Évalué à 1.

      http://www.easter-eggs.com/index.php(...)

      et plus près de chez moi : http://www.codelutin.com/(...)

      des gens qui gagne des sous sans le voler a leur voisin.
  • # Re: Monde de merde

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    La grande majorité des gens (et j'en fait partie) travaille dans une entreprise privée à but lucratif, c'est à dire dans une organisation dont le premier objectif est de générer du chiffre d'affaire.

    En proportion : environ 1 personne sur 100 au monde possède un ordinateur.

    Ne confond pas ton/notre monde avec le monde.
    Nous, petits bourgeois occidentaux gras et cultivé, sommes une infiiiiiiiiiiiiime minorité.

    La grande majorité des gens crève de faim. La grande majorité des gens n'a pas la peau blanche. La grande majorité des gens ne savent ni lire ni écrire. LA grande majorité des gens souffre de la pollution dût a une minorité pollueurs.
    La grande majorité des gens possède pourtant un sourire et des valeurs qui devraient nous servir de leçon.

    Back to the roooooots !
    • [^] # Re: Monde de merde

      Posté par  . Évalué à 2.

      La grande majorité des gens crève de faim.

      C'est heureusement pas vrai. Il y a des périodes en des lieux précis à cause de sécheresse ou de guerre.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Monde de merde

        Posté par  . Évalué à 1.

        Ok, je suis d'accord, la plupart des gens crêvent la faim (la malnutrition est la 1ère cause de mortalité mondiale et dans les pays "développés" c'est les maladies cardio-vasculaires [vous savez, qd on a tellement de graisse que le coeur ne peut plus suivre]... cherchez l'erreur)

        Je vis dans un monde qui me déplaît (les riches de + en + riches et les pauvres de + en + pauvres, dégouté !) mais j'en fais partie (j'ai pas choisi le moment ni le lieu, mais je suis là). Est-ce que quelque part je ne soutiens pas le système avec mon ordi (désolé, j'ai pas _que_ linux), ma télé, mes baskets fabriqués je sais pas où ni par qui ni dans quelles conditions !

        Je finance le nucléaire en achetant mon électricité à EDF !

        Le retour au roots, sur le fond je suis d'accord mais on peut pas détruire ce qui a été inventé, il faut savoir s'en servir pour améliorer les choses et non les détériorer.
        Je ne suis pas pour partir élever des chèvres dans un endroit isolé du monde, s'en couper ne le changera pas et je sais que je ne pourrais pas le changer tout seul.

        Est-ce que c'est toujours la loi du plus fort qui est la vraie ? Ou les petits peuvent se regrouper pour pas se laisser bouffer ?

        je sais pas trop, je cherche une ligne de conduite qui soit "juste" et "équitable" qui permet de ne nuire à personne directement ou indirectement.

        (les guillemets sont là pour indiquer que la définition dépend de la source d'informations...)
        • [^] # Re: Monde de merde

          Posté par  . Évalué à 1.

          les riches de + en + riches et les pauvres de + en + pauvres, dégouté !

          Le problème, c'est que c'est complètement faux ! Le facteur entre la moyenne des 10% les plus riches et 10% des plus pauvre n'a jamais été aussi bas ! (~3.5 il y a qq années). Disons que l'impot progressif à favoriser cela.

          L'émergence d'une classe moyenne est la définition même d'un payé devellopé. Dans les payé en voie de (sous-dévellopé) dévellopement, il y a des super riches qui gagnent 10x plus que toi et des super pauvres.

          Ensuite, tu peux aussi vouloir comparer le niveau de vie moyen français à celui d'un pays africains... Mais dans ce cas, il faut aussi réfléchir à ceux qui s'oppose violament au délocalisation.

          Alors, on garde ses emploies mais on laisse creuver les autres pays ou l'on se reconvertie et on leur laisse les industries où le cout de la mains d'oeuvre est primordial ?

          Est-ce que c'est toujours la loi du plus fort qui est la vraie ?

          Je ne sais pas pourquoi il est de bon ton de tout dénigrer en France mais cela devient lourd. Rien n'est parfait en ce bas monde. Certe. Mais c'était bien pire avant.

          "La première sécurité est la liberté"

  • # Re: Monde de merde

    Posté par  . Évalué à 2.

    Comment peut-on faire pour gagner sa vie autrement que par le biais d'un organisme dirigé par le profit ?

    Comment veux-tu faire autrement ?

    Un type aime des outils et des locaux, toi tu lui apportes ta connaissance. A vous 2, vous faites payer un 3ième contre un travail qui lui rend service.

    Cette argent doit bien servir au2 premiers. Ensuite, il y a la méthode M$/Elf/Shell ou celle de Mandrakesoft/IdealX et autre.

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Monde de merde

      Posté par  . Évalué à 0.

      Je comprends qu'on soit payé pour un travail. Je serais plus pour être payé pour vivre mais je vois pas trop comment ça pourrais être applicable...

      Mais dans nos sociétés de marché, l'objectif est clairement affiché : toutes les sociétés anonymes sont à but lucratif !
  • # Re: Monde de merde

    Posté par  . Évalué à 2.

    JE ne sais pas sis ça répondra à ta question, mais il y a le monde associatif ....
    Je m'explique.
    Tu peux très bien être embauché par une association à but non lucratif et générant un gros chiffre d'affaire.
    LE principal problème :
    Il faut trouver un président d'association qui soit humaniste et honnéte .
    Ensuite le but n'est plus le profit au maximum, mais simplement se nourrir... et vivre :)
    Tu ne travaille que pour assurer ton salaire.
    j'ouvre une parenthèse :
    Les petites et moyennes entreprises, contrairement aux idées reçue ne sont pas toutes génératrices de profit ...
    Certaines (dotée d'un dirigeant un peu fou mais humain), ne luttent pas pour tirer un profit (ce n'est que seecondaire) mais pour faire vivre les employés et se nourrir ( c'est le cas notemment de l'artisanat).
    Maintenant, rien ne t'empêche de devenir un artisan de l'informatique :)
    A part ça ... je compatis pour ta vision du monde...tu n'es pas le seul à penser ça.
    Cordialement
    • [^] # Re: Monde de merde

      Posté par  . Évalué à 1.

      J'ai déja pensé à ça, mais j'y vois plusieurs bémols :
      les associations dépendent pour la plupart des dons des adhérents et des subventions de l'état.
      Cela me paraît un revenu bien irrégulier qui peut être supprimé à tout moment (j'ai pas regardé le dernier budget national mais je pense pas que l'éducation et la culture soient parmi les permiers objectifs). Et c'est chaud de gérer des dépenses obligatoires avec des revenus incertains.

      D'autre part, la dernière expérience professionnelle que j'ai eu avec une association s'est pas trop bien passée : on est tombés sur un directeur qui a pris la caisse, les ordis et s'est tiré !

      Enfin, les salaires ne vont pas beaucoup plus haut que le smic. Et je suis comme tout le monde : je veux le beurre et l'argent du beurre... :-) (d'autant plus que je dois rembourser un prêt étudiant).

      Mais j'avoue que quand je serais plus libre financièrement j'essayerai de mettre en oeuvre un projet du style "liaison internet des écoles et des établissements publics", si possible partout dans le monde et surtout là où il y en a le + besoin (même si ça fait pas partie des "besoins vitaux")

      Je pense que les gens qui ont "mis au point" les logiciels libres sont partis du même constat : main mise des entreprises sur les logiciels et le matériel informatique. Et un peu comme Robin des bois, ils veulent permettre à tous de faire ce que font quelques privilégiés...
  • # Re: Monde de merde

    Posté par  . Évalué à 1.

    Comment peut-on faire pour gagner sa vie autrement que par le biais d'un organisme dirigé par le profit ?

    La fonction publique, c'est la que je travaille .
    Mon job en gros:

    - Fournir et maintenir un acces internet au école/college/lycée : routeur numéris (nous sommes FAI) , adsl, réseau métropolitain , avec une tête de réseau dans l'établissement un parefeu linux.

    - Install des serveurs appliquatif nationnaux (linux,apache, tomcat) + un peu de dev

    - Encadrement de stagiaires,assistance linux etc ...

    les bémols (qui ne le sont pas pour moi, mais pour mes potes de promo): le salaire, en gros 70% de ce que tu gagnes dans le privé. Les concours de la fonction publique sont chiants. Mais bon j'ai fait des choix et j'en suis tres content.
    • [^] # Re: Monde de merde

      Posté par  . Évalué à 1.

      Je pense que c'est le compromis entre le privé et l'association.

      On a le revenu assuré et c'est pas le profit qui est recherché mais le service public (même si je pense que certaines entreprises publiques peuvent être rentable).

      Tu connais les principales boites publiques d'informatique qui embauchent (je sais, c'est pas la période) ?

      Comment on peut avoir le programme des concours de la fonction publique ? Et quels sont les critères pour y participer ?
  • # Re: Monde de merde

    Posté par  . Évalué à 3.

    Pour ton information, les hommes primitifs du néolithique possédaient déjà un système monétaire (même si on ne peut pas parler de monnaire telle que nous la connaissons actuellement, il s'agissait surtout de tric, mais le principe est le même : on reconnaît une valeur à un objet et il y a alors possibilité de l'obtenir et l'échanger contre autre chose de même valeur). Les objets avaient déjà une valeur sociale, ils étaient symboles de richesse et de prestige.

    Donc dire que le monde d'aujourd'hui est celui de l'argent c'est oublier les milliers d'années d'existence de l'humanité. Penche toi sur un livre d'histoire et je te laisse trouver comment l'argent a été de tout temps présent et comment il a modelé nos sociétés, en bien ou en mal.


    Je sais que la plupart des entreprises (sic !) du monde des logiciels libres

    Pour ton information ², le sic est un mot latin signifiant ainsi. Il s'utilise quand on veut citer quelqu'un pour dire "c'est ainsi que ça a été dit", généralement quand la personne en question a dit une grosse connerie et qu'on veut préciser que les propos n'ont pas été déformés. Il n'est pas un marqueur d'incongruité comme on le voit trop souvent.
    • [^] # Re: Monde de merde

      Posté par  . Évalué à 2.

      Pour comprendre très bien et très facilement le système de l'argent (troc->banques, capitalisme, etc...), il y a un super Achille Talon.

      "L'île de Sanzunron", je crois me rappeler qu'il s'appelle.
      Honnêtement, c'est le genre de bouquin que chacun devrait lire (à l'école ? :DDD) pour comprendre un peu notre système :-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.