• # A propos

    Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0).

    Extrait: "Une étude scientifique doit être publiée dans un journal doté d'un processus de relecture par les pairs [c'est-à-dire d'autres scientifiques], pour améliorer et valider l'article, détaille Céline Guivarch. Il doit apporter une contribution à l'état des connaissances, avec une méthodologie transparente, des éléments clairs et justifiés. » Le rapport du MIT Technology Review, entrecoupé de plusieurs tribunes de ses partenaires commerciaux, ne fait rien de tout cela."

    • [^] # Re: A propos

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+11/-0).

      Mieux encore :

      « L'indice Green Future vise à classer […] 76 pays et territoires de premier plan sur leurs progrès et leur engagement à bâtir un avenir sobre en carbone[.] »

      En gros un pays très très pollueur qui aurait très légèrement diminué sa pollution — au hasard, sous l'effet d'une épidémie — et dont les autorités feraient de très belles promesses, très vertes, se retrouverai bien mieux classé qu'un pays ne polluant pas du tout, n'ayant jamais pollué et ne promettant pas de mettre en place un système d'inversion universelle de la pollution ; comme les fameuses injonction à consommer de la voiture neuve car ça pollue moins.

      « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

  • # Objectivement...

    Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

    Après sur le plan historique la France est moins durable que l’Égypte.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.