• # Lapin compris

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    Je n'ai pas compris de quoi il parle, mais il a l'air de fumer de la bonne.

    Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

    • [^] # Re: Lapin compris

      Posté par  . Évalué à 7.

      La coréenne est à consommer avec modération.

      HIH Andrew Lee

      of the Joseon Empire, the oldest nation in the world since 1392

      Mouarf :-D

      • [^] # Re: Lapin compris

        Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 12/08/21 à 18:01.

        Bon, Vendredi est en avance… Je vais devoir y contribuer, à défaut de devoir apporter une justification qui tient la route en recherchant des liens à tout prix entre le rapport incendiaire du GIEC de la semaine et les circonstances de la rédaction de ce communiqué du "His Imperial Higness" (HIH, oui, c'est vraiment ça. Pauvre Andrew…).

        Je n'ai pas compris de quoi il parle, mais il a l'air de fumer de la bonne.

        Et pas seulement au sens métaphorique. Selon ce thread HN où l'auteur de ce billet sur le suicide de Freenode qui met des liens semblant être les différentes versions d'un document judiciaire californien de 2017, il serait question d'accusation de consommation de divers drogues dures du prince héritier pendant ses heures de bureau en plus de favoriser des pratiques de harcèlement sexuel dans l'une de ses entreprises selon ce petit extrait.

        La coréenne est à consommer avec modération.

        En matière d'aliment liquide, la liqueur nationale soju n'est effectivement pas à confondre avec la sauce de soja "shōyu" de l'encombrant voisin japonais, c'est marqué noir sur blanc sur le wiki dans sa version anglophone. Nous nous abstiendrons de faire des commentaires sur une éventuelle expérimentation culinaire à l'américaine suite à la confusion malheureuse entre un spiritueux et un élément de cuisine diététique.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.