Journal Jérémie Zimmermann quitte La Quadrature du Net

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
47
1
oct.
2018

Cofondateur en 2008 de La Quadrature du Net, Jérémie Zimmermann vient d’en démissionner. Déjà, au début de l’année 2014, il avait quitté ses fonctions de coordinateur et de porte-parole du collectif, qui opérait alors sa constitution en association.

Dans la tribune publiée à l’occasion de sa démission, il explique :

Il y a 5 ans, pour accompagner mon inévitable départ en « burn-out », nous avons fait le choix rationnel de l’institutionnalisation de La Quadrature du Net, afin de la faire évoluer et survivre de façon durable et pour tenter de protéger ses participants. Je crois aujourd’hui que nul d’entre nous ne pouvait réaliser à l’époque ce que cette décision recelait de changements qui allaient radicalement altérer nos façons de nous organiser, de rêver, d'agir et de vivre ensemble.

Sans ignorer les contraintes et difficultés inhérentes à la construction d’un tel projet, Zimmermann estime que c’est justement la structure actuelle de La Quadrature du Net qui en altère la capacité critique et imaginaire.

Il me semble aujourd’hui que ces paramètres et contraintes institutionnelles sont en fait un cadre imposant des modes d’organisation qui limitent considérablement nos capacités humaines et tactiques. Comme j’ai pu le constater à bien des endroits au cours des années, la structure devient parfois un élément prépondérant pour ses membres, au point que sa gestion et sa continuation en consomment une part essentielle de vie.

Cela dit, l’auteur ne réprouve ni l’association ni son engagement auprès d’elle ; et en appelle aux luttes à venir. Sa tribune, intitulée « Les Quadratures de nos Vies », est adressée « à mes camarades d'aventures passées, présentes et futures ».

  • # mouais

    Posté par . Évalué à -10 (+5/-33).

    le hulot du créative commons.

    on verra si cette association a encore des choses à dire

    • [^] # Re: mouais

      Posté par . Évalué à 10 (+18/-2).

      En ce qui te concerne, ce n'est manifestement déjà plus le cas.

      • [^] # Re: mouais

        Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

        L'association a continué à dire des choses depuis 2014, année où Adrienne Charmet-Alix a succédé à Jérémie au poste de porte-parole (et coordinatrice).

        La liberté ne s'use, que si on ne s'en sert pas.

  • # Différents niveaux ?

    Posté par . Évalué à 10 (+13/-0).

    Il se peut qu'une organisation "établie" n'ait pas la même vie qu'une poignée de gus dans un garage, si Jérémie Zimmermann ou quelqu'un d'autre a émis quelque part un avis plus détaillé sur ce que fait actuellement la Quadrature (notamment ce qui s'est perdu, mais aussi ce qu'elle fait en plus), je serais intéressé pour le lire…

    Avoir des acteurs établis pour servir d'interlocuteurs à l'état, aux médias, … me paraît intéressant : ces aspects sont importants, les politiques se réfèrent aux "industriels" d'un secteurs parce que ces gens connaissent au moins le sujet : espérer que 5 gus vont émerger et obtenir assez de crédibilité (à temps) sur chacun de ces sujets me paraît très optimiste (ne serait-ce que pour se différencier de tous ceux qui ont un avis très tranché mais pas beaucoup étudié la question), et donc avoir des organisations qui deviennent permanentes pour traiter ces sujets et communiquer dessus est sans doute important.

    Je suis assez d'accord sur l'invitation pour tous à s'impliquer contenue dans le message de départ de Jérémie, mais tout le monde ne peut pas toujours s'impliquer comme il l'a fait à ses débuts : une organisation différente (même si elle a l'air bureaucratique au regard des pionniers) est peut-être aussi intéressante pour que d'autres personnes participent, sous une autre forme que les rebelles dans leur garage.

    Il se peut aussi que les pionniers, ceux qui bricolent un truc avec des bouts de ficelle, ne soient pas les mieux placés ou les plus enthousiastes pour porter cette structure mais qu'ils puissent jouer le même rôle un peu plus loin, sur le même sujet ou sur un autre.

    Bon courage à Jérémie et merci pour l'appel (le rappel) à l'inventivité et à la créativité contenu dans son message de "démission" :) .

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.