Journal Les brevets logiciels déchirent l'Europe

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
21
fév.
2005
J'ai écrit un billet parlant des brevets logiciels et du conflit entre la Commission et le Parlement.

C'est à destination des néophites, j'espère qu'il est clair et qu'il ne contient pas d'erreur ;-)

N'hésitez pas si vous avez des remarques ou suggestions.

http://www.toucanrouge.be/index.php/2005/02/18/8-les-brevets-logici(...)

Le texte est sous CC (by-nc-sa).
  • # Pourquoi je ne peux pas breveter mon film (en tant que tel) ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Pour les néophites j'avais également mentionné le sketch humoristique et instructif d'un cinéaste cherchant à faire breveter son film, venant de la FFII.
    http://swpat.ffii.org/analysis/epc52/film/index.en.html(...)

    Ni une ni deux, un lecteur de linuxfr a (plus qu') entamé la traduction en francais. Merci beaucoup à lui, et profitez-en bien les autres !
    http://wiki.ffii.org/index.cgi?Epue52filmFr(...)

    Le jour ou vous lirez le post, il sera peut-être déjà en version statique ici
    http://swpat.ffii.org/analysis/epc52/film/index.fr.html(...)
  • # licence non libre

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Le texte est sous CC (by-nc-sa).

    Pourquoi le diffuser sous une licence non libre ? Le "NC" de Creative Commons interdit l'utilisation commerciale de l'oeuvre. Les seules licences de Creative Commons qui peuvent être considérées comme libres sont la CC BY et la CC BY-SA.
    • [^] # Re: licence non libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je préfère laisser une clause NC, quitte à la lever si elle gêne quelqu'un qui par exemple voudrait distribuer mon texte sur papier en demandant une PAF.
    • [^] # Re: licence non libre

      Posté par . Évalué à -1.

      Pourquoi le diffuser sous une licence non libre ?


      Parce que la liberté c'est bien que lorsque l'on en profite ?

      Je ne comprendrai jamais pourquoi un logiciel devrait être libre et pas un dessin ou un texte.
      • [^] # Re: licence non libre

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Attends, ce n'est pas parce que mon blog a une clause nc que tu peux te permettre de d'insinuer que je profite du libre sans rendre en retour. La clause nc peut être génante dans peut-être 1% des cas d'utilisation, et encore si on me le demande j'accorderai l'utilisation commerciale (si c'est justifié) pour un texte.
        • [^] # Re: licence non libre

          Posté par . Évalué à 1.

          Le fait est que ce n'est pas libre au sens GPL du terme, ni d'ailleurs d'aucune autre licence libre à ma connaissance.

          À partir du moment où la licence est discriminative, il n'y a pas de nuance possible : elle n'est pas libre.

          Pour terminer, Linux représenterait moins de 1% des systèmes installés (stats Google, entre autre), sa représentativité est donc «nulle» selon toi, et il ne faudrait donc pas en tenir compte... Bizarrement, ce sont des manières propriétaires de faire, puisque c'est déjà ce qui est fait !
          • [^] # Re: licence non libre

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je ne dis pas que le 1% des cas est "nul", je dis juste, dans ces cas là, il faudra me demander d'autorisation. Et ça n'a rien à voir avec linux.

            A ce que je sache, je suis encore _libre_ de mettre une clause nc sur mes textes si j'en ai envie ? Tu ne serais pas un peu extrêmiste par hadard ?

            Tu me l'aurais demandé gentiment, j'aurais pu retirer la clause nc pour te faire plaisir, mais là tu m'en as coupé l'envie.
            • [^] # Re: licence non libre

              Posté par . Évalué à -3.

              A ce que je sache, je suis encore _libre_ de mettre une clause nc sur mes textes si j'en ai envie ? Tu ne serais pas un peu extrêmiste par hadard ?


              Et en quoi cela nous interdit-il de faire remarquer que du coup, ta prose n'est pas libre ?

              Tu me l'aurais demandé gentiment, j'aurais pu retirer la clause nc pour te faire plaisir, mais là tu m'en as coupé l'envie.


              Personnellement, je n'en ai pas grand chose à faire. Pour être honnête, de tout ton texte, je n'ai lu qu'une portion de phrase, et c'est amusant, parce que « imaginons deux minutes que Pythagore ait placé son fameux théorème sous licence NC, le savoir de l'Humanité serait sans doute loin d'être ce qu'il est aujourd'hui ... »

              C'est tout de même comique de venir disserter contre les brevets logiciels, de prendre ce genre d'exemple comme illustration, de donner en lien des textes sous licence libre, et de ton côté défendre farouchement la licence non libre, et particulièrement non-commerciale, que tu as décidé d'appliquer à ton document. C'est assez contradictoire, non ?

              Au fait, toutes tes idées, tes mots, tes exemples, et tout ce dont tu parles dans ton texte, tu n'as pas l'impression que tu le dois au savoir que d'autres ont partagé avec le reste de l'humanité ?

              Sinon, pour en revenir au sujet, la licence NC ne me dérange pas, parce que ton texte ne m'intéresse pas du tout. Et pour être honnête, lorsque tu estimes que cela pourrait ne gêner que 1% des gens, je crois que tu surestimes largement l'intérêt commercial de ta prose.
              • [^] # Re: licence non libre

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                Je n'ai jamais interdit qu'on fasse remarquer que mes textes n'étaient pas libres, ce qui me gêne c'est quand tu dis "Parce que la liberté c'est bien que lorsque l'on en profite ?". Tu ne me connais pas, tu ne sais rien de moi, mais tu te permets d'insinuer que je profite du libre sans rien rendre en retour.


                Personnellement, je n'en ai pas grand chose à faire. Pour être honnête, de tout ton texte, je n'ai lu qu'une portion de phrase, et c'est amusant, parce que « imaginons deux minutes que Pythagore ait placé son fameux théorème sous licence NC, le savoir de l'Humanité serait sans doute loin d'être ce qu'il est aujourd'hui ... »

                C'est tout de même comique de venir disserter contre les brevets logiciels, de prendre ce genre d'exemple comme illustration, de donner en lien des textes sous licence libre, et de ton côté défendre farouchement la licence non libre, et particulièrement non-commerciale, que tu as décidé d'appliquer à ton document. C'est assez contradictoire, non ?

                Au fait, toutes tes idées, tes mots, tes exemples, et tout ce dont tu parles dans ton texte, tu n'as pas l'impression que tu le dois au savoir que d'autres ont partagé avec le reste de l'humanité ?


                C'est marrant, quand on te lit, on croirait que je suis un activiste du propriétaire. Tu parles comme si tu me connaissais alors que tu ne sais rien de moi. Tu ne sais pas ce que j'ai déjà fait ou pas pour les logiciels libres. Tu te bases juste sur la licence de mes textes, qui même si elle n'est pas libre est assez ouverte.

                Sinon, pour en revenir au sujet, la licence NC ne me dérange pas, parce que ton texte ne m'intéresse pas du tout. Et pour être honnête, lorsque tu estimes que cela pourrait ne gêner que 1% des gens, je crois que tu surestimes largement l'intérêt commercial de ta prose.

                Si tu ne trouves aucun interêt à mes textes, pourquoi tu viens m'emmerder alors ? Tu te rends compte de la situation ?
                J'écris un petit texte pour expliquer la situation des brevets logiciels en Europe. Je publie un journal ici pour signaler l'existence de ce texte, en me disant que sur un site comme Linuxfr, ça intéressera toujours bien quelqu'un. Je précise que la licence est une CC by-nc-sa, ce qui permet à certaines personnes qui le voudrait de reproduire, modifier ou traduire le texte. Et toi, tu viens m'aggresser (parce que relis toi, c'est bien ce que tu fais) sur la licence du texte, sans même me donner un avis sur ce texte (à part "il ne m'intéresse pas"). Avoue que ce n'est ni sympathique, ni même respectueux. A force de vouloir te faire plus catholique que le Pape, tu en deviens intolérent et fermé.

                Sur ce, je n'ai plus rien à te dire si ce n'est que je trouve ton comportement méprisable.
    • [^] # Re: licence non libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Autant pour un logiciel je comprends l'aspect commercial de la chose. Autant pour une oeuvre artistique j'ai du mal.

      En effet un logiciel peut etre accompagné d'un support, d'un adaptation, de la configuration, de la maintenance ...
      Mais il n'y a rien de tout cela pour une oeuvre artistique. En effet, tout modification dénature l'oeuvre. Ce n'est une oeuvre avec une __fonctionnalité en plus___ mais c'est bien une nouvelle oeuvre.
      Il n'y aucune valeur ajouté quelqu'il soit dans la proposition commerciale.
      • [^] # Re: licence non libre

        Posté par . Évalué à -1.

        Ça c'est TA manière de voir les choses.

        Pourquoi un logiciel ne serait-il pas considéré au même titre qu'un dessin ? Qu'est-ce qui justifie ce «traitement de faveur» des (soit-disant) artistes ? Il suffit de pondre un dessin ou un texte pour qu'il soit érigé au statut d'oeuvre maintenant ? Une oeuvre, c'est justement quelque chose de magnifique, de parfait, et qui n'a donc pas de raison d'être retouchée...

        Désolé, mais je ne vois aucunement la différence. J'aimerais pouvoir autant modifier les couleurs d'un dessin ou son agencement, que de pouvoir modifier un programme. Et de même pour un texte.

        Personnellement, je vois autant d'art dans un programme que dans un texte ou un dessin.

        Sans compter la liberté de distribution !
        • [^] # Re: licence non libre

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Etrange définition du mot "oeuvre". Je n'ai jamais entendu quelque chose d'aussi absurde : Une oeuvre, c'est justement quelque chose de magnifique, de parfait, et qui n'a donc pas de raison d'être retouchée...

          Pour t'éviter d'ouvrir un dico je vais te mettre la définition du littré : "Ce qui est fait et demeure fait, à l'aide de la main."

          Je continue à pensais qu'un écrit ou un dessin n'est la même chose qu'un logiciel (je ne parle pas d'un manuel technique). Un logiciel n'existe que par son utilité. En effet epiphany a été fait pour but de naviger sur des pages html. Ajouter une fonctionnalité permet d'améliorer le logiciel.

          Si tu modifie une oeuvre artistique tu ne peux que changer le sens, les émotions et les équilibres voulus par l'auteur.
          • [^] # Re: licence non libre

            Posté par . Évalué à 2.

            Si tu modifie une oeuvre artistique tu ne peux que changer le sens, les émotions et les équilibres voulus par l'auteur.


            Tu ne comprends rien à ce que je veux dire...

            Les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Un dessin ou un texte ne demande pas plus de compétences ou de temps à produire qu'un programme, et à l'ère du numérique, leur copie sous forme de fichier n'est pas plus onéreuse que pour un logiciel.

            De même que l'on peut souhaiter ajouter des fonctionnalités ou améliorer une interface, on peut parfaitement changer ce qui nous gêne sur un dessin (couleur qui nous déplait, etc.) ou dans un texte.

            De même que l'on peut souhaiter distribuer librement un logiciel, on peut souhaiter distribuer librement un texte ou un dessin.

            Je ne vois pas en quoi passer 1 heure à programmer serait moins valorisant que de passer 1 heure à dessiner ou à écrire ! Et je persiste : je ne vois pas en quoi on peut souhaiter adapter un logiciel et pas un dessin ou un texte.

            Par exemple, j'ai un desktop «caramel» avec des dominantes de couleurs dans le maron clair, et j'ai apprécié de pouvoir adapter le thème nuvola, qui est de dominante bleu, de même que j'ai pu modifier les dominantes du fond d'écran et des différents splash-screens, afin d'obtenir un ensemble harmonieux.

            Pour terminer, je reviens sur ta définition d'une oeuvre, complètement stupide à mon sens, puisqu'un logiciel est également fait, et demeure fait «à l'aide de la main», au même titre qu'un texte tapé sur ordinateur, ou un dessin fait sous Gimp.
            • [^] # Re: licence non libre

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Nous sommes donc d'accord sur le fait que ca licence est bien choisi.

              Si on utilise CC, contrairement a que laisse entendre un message au dessus, l'oeuvre ne peut etre qualifier de __libre__ au sens de logiciel libre. En effet, la version 2 de la CC impose des conditions a l'utilisation des oeuvres. Ce qui va a l'encontre de la liberté 0 défini par la fsf.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.