nepher a écrit 2 commentaires

  • [^] # Re: un pas dans la bonne direction ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Concert Creative Commons à Paris. Évalué à 1.

    Alors que l'on devrait se réjouir et se féliciter de cette initiative, on en vient à polémiquer sur le prix de la place de concert, si on va pouvoir rentrer dans la salle avec ces propres boissons, si la musique est un logiciel libre ou pas et du bien fondé des choix des des artistes concernant la licence de leurs oeuvres.

    Ce qui semble le plus important dans cette nouvelle n'est pas tant le concert, mais bien la plateforme jamendo qui propose au téléchargement plus de 173 albums pour pratiquement 150 artistes, de manière tout à fait légale.
    Alors qu'actuellement, certaine maisons de productions ou de grands groupes de radio font tout pour présenter Internet comme un repère de pirates et le peer to peer comme la mort de la création artistique afin de promouvoir leurs propres plateformes de téléchargement payant et ainsi tenter de vérouiller le marché.
    Jamendo nous propose une alternative de distribution musicale qui permet à des artistes (ayant peu de chance de percer dans le circuit classique) de pouvoir faire connaitre et diffuser leurs oeuvres.

    Alors oui il est toujours possible de critiquer et de continuer à jouer sur les mots mais cela parait bien futile, en tout cas moi je préfère applaudir le projet et remercier les artistes qui ont choisit de distribuer leurs compositions via jamendo. Pour ceux qui n'aurait pas encore visiter le site, je ne peux que leur conseiller d'y aller de suite ; c'est un pas dans la bonne direction.
  • [^] # Re: Bonne idée

    Posté par . En réponse à la dépêche Concert Creative Commons à Paris. Évalué à 3.

    Comme il a déjà été dit c'est vraiment une très bonne initiative et de plus l'idée de repartir du concert avec les morceaux sur une clef usb est tout simplement géniale.

    Félicitation pour votre site http://www.jamendo.com/,(...) non seulement vous proposez un catalogue fourni mais en plus on trouve des artistes de qualités. Comme quoi le téléchargement et la création artistique peuvent cohabités quoi qu'en dise l'industrie du disque. Ca nous change du discours officiel qui circule actuellement.

    Bonne continuation et à bientot à la Maroquinerie