Journal Comment se compose un exécutable Linux ?

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
11
29
oct.
2020

Sous Unix (et Linux) tout est fichier. Un programme aussi donc. C'est un fichie rexécutable. Cet exécutable peut donc s'ouvrir dans n'importe quel éditeur de texte. Et alors… on va comprendre des secrets !!! Résolument, j'en ouvre un, l'éxécutable de nano dans nano. Aaaahh l'interprétation des 0 et des 1 !… Oh ben non. Aaaah oui c'est de l'assembleur !… Oh ben non derechef. Alors qu'est-ce donc ? Un gamin de 12 ans s'était autrefois émerveillé. Quelques années plus tard il nous fait profiter de ses études et nous explique, tutoriel à l'appui, ce qu'il y a dans un exécutable Linux (en anglais facile).

  • # Anglais facile

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-1).

    (en anglais facile)

    C’est quoi de l’anglais facile ?

  • # Pas que

    Posté par  . Évalué à 10 (+13/-0).

    Sous Unix (et Linux) tout est fichier. Un programme aussi donc.

    Sous MSDOS/Windows aussi.

    Quand on dit que tout est fichier sous Linux, on fait plutôt allusion aux périphériques (/dev/null, /dev/sd, /dev/fb) ou des pseudo filesystems du kernel (/proc/meminfo …)

    En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

  • # Avec edit.com!

    Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

    En même temps, le jeunot, il utilise un éditeur de texte castré… Un vrai vieux comme moi, ou un ancêtre pire que moi, aurait utilisé edit.com à l'époque. Qui avait d'indéniables qualités, notamment la capacité de formater (un peu) un fichier selon un format d'enregistrement me semble?
    Ce que je sais, c'est que j'ai reverse 2 des 3 formats de fichiers utilisés par dungeon keeper en quelques heures a l'époque! Je ne savais pas encore coder… enfin, si, je connaissais mon C et mon asm, mais bon, je savais pas créer un logiciel.

    • [^] # Re: Avec edit.com!

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

      Ah les anciens combattants :)

      Combien ont connu la joie des editeurs binaires en mode hexa ?

      le pouvoir de patcher un binaire à la main … sur des disques ENORMES de 5 Mo

      ceci dit cela me manque pas, la plupart du temps c'était pour récupèrer des conneries ou des problèmes de disques …

      • [^] # Re: Avec edit.com!

        Posté par  . Évalué à 2 (+2/-0).

        Ah oui, avec PC Tools sous DOS et Discology sur CPC.

      • [^] # Re: Avec edit.com!

        Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

        C'est vrai qu'un disque dur foireux c'était pas rare. Ou un secteur de boot qui sautait, ou plus commun, la première FAT qui était écrasée et on partait à la recherche de la deuxième. C'était somme toute assez rigolo et formateur parce que les données étaient encore maniables à la main. Mais quel temps perdu !

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.