Journal Nautilus spatial, mode d'emploi : RC2

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
10
avr.
2004
Voilà,

J'espère avoir tenu compte de toutes les erreurs et critiques. Ce serait sympa si il y'a des gens qui pouvaient relire une dernière fois la doc.

http://frimouvy.udev.org/gnome26/nautilus/(...)

C'est un manuel pour apprendre à utiliser Nautilus en mode spatial, que l'on vienne d'un explorateur "classique" (konqueror, nautilus 2.4 ou windows explorer) ou que tout simplement l'on débute complètement avec un ordinateur.

Je suis aussi ouvert à toute forme de suggestion pour le diffuser le plus largement possible.

Un des deux mainteneurs de Nautilus cherche pour le moment un traducteur afin de traduire la doc en anglais.

Merci
  • # Re: Nautilus spatial, mode d'emploi : RC2

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    toutes les images sur les pages "secondaires" sont cassées :-(
  • # Re: Nautilus spatial, mode d'emploi : RC2

    Posté par . Évalué à 2.

    Merci pour cette description très compréhensible.
  • # Re: Nautilus spatial, mode d'emploi : RC2

    Posté par . Évalué à 3.

    Beau travail. Ça nous change des "spatial c'est null, NT le fait".

    Deux remarques :
    http://frimouvy.udev.org/gnome26/nautilus/1.html(...)
    Gnome a choisi d'utiliser ce système car il est le plus intuitif pour une personne n'ayant jamais auparavant utilisé un ordinateur.

    Ce n'est pas la seule raison. C'est aussi un concept puissant. Par exemple le positionnement des fenêtres est sauvegardé tout comme le type de vue, etc (mais ça, tu l'as déjà remarqué).
    A l'avenir on pourra surement sauvegarder un couleur pour le fond (toute meta-data) de la fenêtre par répertoire. Ça ne demande qu'à évoluer.

    http://frimouvy.udev.org/gnome26/nautilus/14.html(...)
    Installez ensuite le Gestionnaire de clé Seahorse (seahorse). Vous pourrez signer/encrypter à la volée les fichiers par un simple clic-droit.

    A mon sens c'est beaucoup trop avancé pour l'article. De plus il faut savoir ce que l'on fait. Il est con de crypter des données et de perdre la clée...

    Puis seahorse n'est pas dispo partout. Ajoutes l'url du site si tu veux conserver cette partie :
    http://seahorse.sourceforge.net/(...)

    http://frimouvy.udev.org/gnome26/nautilus/14.html(...)
    De la même manière, vous pouvez accéder à des répertoires du système

    La formulation est un peu malheureuse je crois. Entre autre car fonts:// n'a pas d'équivalent répertoire. Peut-être que "vous pouvez accéder à des facilités Gnome" est plus approprié.

    http://frimouvy.udev.org/gnome26/nautilus/14.html(...)
    Navigation "classique"

    Tu as décrit le mode spatiale. Parles de mode browse ou navigation. Rappelles que c'est le mode de nautilus pour les versions < 2.6. Ce qui est "classique" ajourd'hui ne le sera peut-être pas demain.

    Tu as oublié de parler de :
    {menu contextuel d'un répertoire}{Parcourir le dossier}
    • [^] # Re: Nautilus spatial, mode d'emploi : RC2

      Posté par . Évalué à 1.

      A l'avenir on pourra surement sauvegarder un couleur pour le fond (toute meta-data) de la fenêtre par répertoire. Ça ne demande qu'à évoluer.

      Il me semble que c'est déjà le cas. Nautilus garde depuis longtemps les préférences individuelles (type de visualisation, etc.).
      • [^] # Re: Nautilus spatial, mode d'emploi : RC2

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        La fonctionnalité dont je parle dans la page "emblèmes" et qui permet de définir une image de fond dans Nautilus est tout à fait globale.

        C'est peut-être mieux comme ça, parce que changer le fond de chaque répertoire, c'est un peu casse-pied non ? (je m'interroge)
        • [^] # Re: Nautilus spatial, mode d'emploi : RC2

          Posté par . Évalué à 1.

          > c'est un peu casse-pied non ? (je m'interroge)

          Je changement global pourrait être fait par le gestionnaire de thème par exemple. Puis dans nautilus on "surcharge" par répertoire.
          • [^] # Re: Nautilus spatial, mode d'emploi : RC2

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            bonne idée, en effet. ça permet de visuellement savoir très vite dans quel répertoire on se trouve. (Win98 avait une fonctionnalité de ce genre. C'était lourd et lent mais néanmoins je trouvais ça une très bonne idée)

            Ce que j'apprécie fortement ici c'est que la couleur des polices se règle automatiquement par rapport au motif de fond.
      • [^] # Re: Nautilus spatial, mode d'emploi : RC2

        Posté par . Évalué à 1.

        > Ça ne demande qu'à évoluer.
        > Il me semble que c'est déjà le cas.

        Et non (en tout cas pas pour la couleur de fond par exemple). Mais "Ça ne demande qu'à évoluer" :-)
  • # Re: Nautilus spatial, mode d'emploi : RC2

    Posté par . Évalué à 2.

    - C'est un concept qui a été fort employé dans différents systèmes, Unix comme MS Windows.

    Si on lit mal on peut croire que Windows est un UNIX. De plus le must du spatial était le Tracker de BeOS (genre Rox) qui n'était ni Windows ni UNIX (cousin d'UNIX).

    - Si réellement, le mode spatial ne vous convient pas, nous expliquons à la fin de ce manuel la semaine comment le désactiver. Comme ça ya pas de triche :-p

    - Il faudrait peut-être préciser ce qu'est Xnest, ou recardrer car ça peut préter à confusion entre une fenêtre et le bureau qu'est censé être Gnome.

    - 4.html : le contenu du CD-rom est ouverte ouvert.

    - 7.html : Lors des exemples précédents, nous avons déjà copier copié ou déplacer déplacé des fichiers

    - 8.html : le Dossier Personnel et la Corbeille n'apparaisse n'apparaissent pas dans

    - La mémoire de la position des fenêtres met en évidence la nécessité d'un serveur graphique moderne pour diposer d'outils comme Exposé. d'Apple.

    - Bravo, Ça donne envie d'être un newbie. T'es un brave gars Ploum patient et dévoué, ça fait plaisir.

    Merci.
  • # Re: Nautilus spatial, mode d'emploi : RC2

    Posté par . Évalué à 2.

    J'ai vu un test de Gnome 2.6 sur osnews et j'y ai appris un petit truc.
    Imaginons le répertoire toto ouvert dans le bureau 1. Dans tous les autres bureaux, la fenêtre n'est pas ouverte et l'icon représentant toto indique que la fenêtre est ouverte. Si j'ouvre le répertoire toto dans le bureau 2 par exemple, la fenêtre du bureau 1 est fermée et ouverte dans le bureau 2.
    C'est cool et "consistant".
    http://www.osnews.com/story.php?news_id=6662(...)

    J'ai aussi découvert http://planet.gnome.org/(...) . Ça doit exister depuis un moment mais je n'y ai jamais prêté attention.

    Deux trucs intéressants parmis bien d'autres :
    Red Hat and Debian's political worldviews are much closer than most of the other "pragmatic" distributions.
    Marrant non !


    Four new desktop developers joined Red Hat in the last week;
    RedHat a déjà du monde dans le desktop (plus particuliairement Gnome) et pas des moindres. Ça fait 4 de plus :-)

    Les plus connus actuellement sont :
    Havoc Pennington : Très connu, gros contributeur en code et idées dans tous les domaines. C'est le créateur de freedesktop.

    Alexander Larsson : Mainteneur de nautilus.

    Owen Taylor : plus discret qu'Havoc, il ne manque pas de resources et d'idées. C'est le mainteneur de GTK+ (+glib +pango). Avec Havoc, c'est le plus gros supportaire de la phylosophie "that just work" apparue dans Gnome 2.

    Cette petite digression pour dire que RedHat ne bosse pas que sur les serveurs et font parti de ceux qui nous simplifie la vie.
    • [^] # Re: Nautilus spatial, mode d'emploi : RC2

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      oui, l'histoire de la fenêtre qui est ouverte sur une autre bureau, je le laisse sous-entendre en disant que la fenêtre repasse au premier plan.

      En fait, je ne l'ai pas expliqué car c'est difficile de l'expliquer simplement et, comme moi, les gens le constateront avec plaisir à l'utilisation :)
  • # Re: Nautilus spatial, mode d'emploi : RC2

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Ma petite contribution orthographique :
    - page 4 : s/environement/environnement/
    - page 7 : s/racourci/raccourci/
    - page 9 : s/aggrandir/agrandir/
    - page 9 : s/éffectuée/effectuée/
    - page 10 : s/il y'a/il y a/

    Et bravo pour cette belle présentation !
  • # Re: Nautilus spatial, mode d'emploi : RC2

    Posté par . Évalué à 3.

    Quelques termes
    [..]
    clic : cliquer avec le bouton gauche de la souris
    double-clic : effectuer un double-clic avec le bouton gauche de la souris

    [..]
    (2.html)

    Si tu souhaite donner la définition de ces termes, essaye de ne pas les utiliser dans la définition elle-même, sinon elle ne vaut plus grand chose :-)
    Je dirais plutôt quelque chose comme :

    clic : appuyer sur le bouton gauche de la souris
    double-clic : appuyer à deux reprises sur le bouton gauche de la souris de assez rapide.

    Sinon, très beau boulot bien sûr :-)
  • # Re: Nautilus spatial, mode d'emploi : RC2

    Posté par . Évalué à 1.

    C'est super. Une version pdf pour pouvoir imprimer et laisser trainer dans des salles dual boot, ça me semble une idée pas mal aussi.

    Quand tu as fini tu préviens? j'essaierai d'en faire une version pdf.
  • # Dans le genre tu m'enlèves une épinde du pied...

    Posté par . Évalué à 1.

    Un grand merci et un gran bravo pour ta présentation.

    Ma mère (improvisée Debianniste, désolé mom), est passée tout récemment à Gnome 2.6 (ie. experimental) et à 23h j'ai estimé que j'avais autre chose à f.. que lui expliquer les bases de Gnome (n'y connaissant pas grand chose moi-même).

    Je vais tout de suite lui envoyer cette URL par mail à elle et mes soeurs.

    Non vraiment sympa ;)

    [+] sur ton journal

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.