Journal PSA migre sous Linux

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
30
jan.
2007
PSA, le groupe automobile Peugeot/Citroën migre 20 000 postes de travail et 2500 serveurs sous Linux.
C'est Novell qui a été choisi...

« La décision a été prise pour des raisons de coût après un pilote portant sur une trentaine de postes à la direction informatique, puis sur 300 ordinateurs portables de cadres dirigeants », explique Christophe Therrey, directeur général de Novell France.


En même temps il ne faut pas grand chose pour convaincre des cadres dirigeants

"Un PC équipé de la Sled répondra sans sourciller à l'insertion d'une clé USB, à l'ouverture d'un fichier Zip ou Powerpoint."


Alors vous, qui bossez au service informatique, sortez de votre cave et ayez le courage de montrer à vos chefs que Linux c'est autre chose qu'une ligne de commande, et qu'avec Linux il pourront continuer à matter les pièces jointes de leur mail... et la sauvegarder sur une clé USB pour en faire profiter leur copain du club de golf... et ce, en enlargant leur compte d'exploitation en fin d'année !

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-solutions-(...)
http://www.usinenouvelle.com/article/page_article.cfm?nrub=1(...)
http://www.actutem.com/pages/070130_novel.html
  • # spamassassin

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    "en enlargant"
    aurais tu reçu trop de spam dans ta boite mail concernant un agrandissement de certaines zone corporelle?
    • [^] # Re: spamassassin

      Posté par . Évalué à 1.

      Ou alors, il aime culitver son jardin en compagnie de certain nains, moules, fan de charcuterie et autre insoumis (qui sont de sortie en ce moment comme chaque année par ailleur...)
  • # Dépêche ?

    Posté par . Évalué à 10.

    C'est une bonne nouvelle ça ! Pourquoi ne pas le proposer comme dépêche !
    • [^] # Re: Dépêche ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je vote pour. Par contre je me demande comment ils vont faire pour utiliser catia v5 sous Linux ... enfin une version sous Linux de prévue par Dassault Systemes ?
      • [^] # Re: Dépêche ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Personne n'a jamais dit qu'ils avaient migré la totalité de leurs postes.

        PSA, c'est quand meme bien plus que 20000 postes... en comptant les fixes et les portables, sachant qu'une personne peut posséder plusieurs postes...
        • [^] # Re: Dépêche ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          J'en conviens, mais je relance une fois de plus ce débat qui m'interroge. CatiaV5 est dispo sur Windows, sur tous les unix proprios (AIX, Solaris, HP-UX, IRIX), mais pas linux, suis je le seul à trouver ça dommage ?
          • [^] # Re: Dépêche ?

            Posté par . Évalué à -10.

            oui
            • [^] # Re: Dépêche ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              euh perso, même si je ne l'utilise pas, non Chl, tu n'es pas le seul à trouver cela dommage.
              C'est effectivement ballot d'omettre une plateforme qu'il ne coûterait pas beaucoup plus cher d'intégrer dans les builds, permettant d'avérer une maîtrise du multiplateforme pour un coût marginal faible somme toute, si cela peut décider certaines entreprises en plus à sélectionner le produit car _réellement_ multiplateforme (et non pas des plateformes pro sur unix proprio et des plateformes de formation sur os proprio de bureau auto-destructible ;-) ).
              • [^] # Re: Dépêche ?

                Posté par . Évalué à 2.

                1) Les entreprises en question se fiche totalement du multiplateforme, Catia a son propre écosystème. L'important est de faire tourner Catia et se outils, pas Linux et ses applications.

                2)Un dollar ou un Euro depenser si il ne rapporte pas une seul vente est un euro de perdut pour Dassault. Il n'y a pas de demande pour du Linux, il n'y a pas de version linux. Pas mal de versions Unix sont sur la tangente en ce qui concerne Catia, car de plus en plus d'outils tiers sont développé uniquement pour windows ( et quand l'on achéte une machine a commande numérique a plusieurs dizaine de K¤, et le compilateur qui va avec le prix de la licence Windows est de suite dérisoire ).

                3)Les gros entreprise industrielles ont une assez bonne expérience de la gestion de leurs sous-traitants, sociétés de services, etc etc. Et elle n'aime vraiment pas d'un point de vue économique les sociétés qui font dans le libres car elles sont peut solide et moins facilement remplaçable que les SSI de toutes tailles qui elles sont relativement interchangeable. Elles ne jouent pas leurs BE ou un simple retard peut couter des millions sur la bonne santé d'une SSI.
                • [^] # Re: Dépêche ?

                  Posté par . Évalué à 6.

                  > Et elle n'aime vraiment pas d'un point de vue économique les sociétés qui font dans le libres car elles sont peut solide

                  Comme Red Hat ?

                  Ne me fais pas rire. Ce n'est pas car elles font dans le libre que les grosses sociétés ne les aiment pas. C'est seulement car le libre est aujourd'hui peu répandu (donc peu d'offre de service, etc).
                  Demain les grosses SSI vont aussi proposer des services autours du libre comme elles le font pour Windows ou Solaris.

                  > Et elle n'aime vraiment pas d'un point de vue économique les sociétés qui font dans le libres car elles sont peut solide

                  Car le proprio ça ne fait que des boites économiquement solides ?
                  Ne me fais pas rire.
                  • [^] # Re: Dépêche ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Comme Red Hat ?


                    Hum moi j'aurais plutôt dit IBM si j'avais dut trouver un exemple de grosse boite qui fasse dans le libre, mais bon.

                    Demain les grosses SSI vont aussi proposer des services autours du libre comme elles le font pour Windows ou Solaris.


                    Le problème est autant d'être gros que remplaçable, si personne ne peut remplacer au pied lever un sous-traitant, ce n'est pas toi qui tien le sous-traitant par les couilles c'est le sous-traitant qui te tien.

                    Car le proprio ça ne fait que des boites économiquement solides ?


                    Non absolument pas, mais les boites les plus solide du secteur informatique font du proprio. Le décideur ne voit pas forcement plus loin ou n'a pas envie de prendre de risque. Faut bien voir qu'on parle la d'un secteur stratégique pour l'entreprise, c'est pas le même problème si un cadre perd ses Powerpoint et si les ingénieurs sont en retard de 4 mois parce que l'outil informatique n'est pas adapté. Je suis le premier a me réjouir du passage d'une grande entreprise a des solutions libre , mais j'émets quelque doute quand au fait que cela change quoi que ce soit au niveau de logiciel qui ont déjà leur propre écosystéme comme Catia.

                    On peut trouver du monde pour faire du réseau sous linux, on peut en trouver pour faire de la bureautique, en trouver pour te garantir que linux est prés pour le BE sous Catia avec des exigences de fou et des fournisseurs tiers pas forcement très collaboratifs, je ne crois pas que cela existe.
                  • [^] # Re: Dépêche ?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Tout ca pour dire, tant qu'un client tel que PSA (ou mettez le nom d'une grande boite) ne demande pas de client sous linux, il n'y en aura pas.

                    C'est simple, pourquoi s'emmerder à developper quelque chose qui ne sera pas utilisé par les entreprises. Porter une application sous linux, ca ne représente pas rien en cout, peut être en terme de developpement mais il y a le service apres vente à assurer derriere également. Je doute que Dassault s'amuse à prendre ses clients pour des betas testeurs, surtout pour un produit tel que Catia. Un gars qui modelise un avion, une voiture, va un peu péter un cable s'il doit faire du bug reporting pour une boite qui est cencé fournir un service et un logiciel qui marche.

                    Un exemple, Lotus Notes est disponible sous linux. Je pense pas que IBM l'ai fait sans qu'un _gros_ client ne lui ait demandé.
                    • [^] # Re: Dépêche ?

                      Posté par . Évalué à 8.

                      Un exemple, Lotus Notes est disponible sous linux. Je pense pas que IBM l'ai fait sans qu'un _gros_ client ne lui ait demandé.


                      ... lui-même ?
                      • [^] # Re: Dépêche ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        J'ai tester le client sous linux, et heu... je suis revenu a la version windows, ca ram un peu le client notes sous linux... enfin d'un coté j'avais pas un foudre de guerre.

                        avoir des temps de latences de 1-2s (parfois plus) a chaque fois que je clic sur quelque chose c'est assez énervant.

                        mais bon, la plupart des scripts Notes marche plutot bien sous linux donc les dev qui ont fait beaucoup de chose sur Notes ont juste a tout retester pour voir si tout marche bien (mais il me semble qu'il y a des quelques comportements spécifiques linux / windows).

                        Il me semble que l'interface graphique est en JAVA. peut être qu'une future version sera disponible sous windows en JAVA aussi, c'est plus facile de maintenir une version du client que deux...

                        Il me semble qu'ils ont sortis leur client linux plus tot que prévu et qu'il était normalement prévu pour la v8.
                    • [^] # Re: Dépêche ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Lotus Notes sous Linux ? Depuis quand ? Quelle version ?
                • [^] # Re: Dépêche ?

                  Posté par . Évalué à 5.

                  >il n'y a pas de demande pour du Linux, il n'y a pas de version linux. Pas mal de
                  >versions Unix sont sur la tangente en ce qui concerne Catia, car de plus en plus
                  >d'outils tiers sont développé uniquement pour windows ( et quand l'on achéte une
                  >machine a commande numérique a plusieurs dizaine de K¤, et le compilateur qui va
                  >avec le prix de la licence Windows est de suite dérisoire ).

                  QUOI ??

                  bien sur qu'il y a une demande de CATIA sous Linux , non mais ho. vous vous rendez compte de combien on pourrait économiser si on pouvait se passer de Windows et de pratiques de ventes liées avec un catia sous linux ?

                  non vous ne devez pas vous en rendre compte.

                  cet argent c'est de l'argent pour le reste de nos commerces.

                  -
                  mais on omet de dire que Dassault est en accord avec Microsoft.

                  que Catia linux _FUT PRESENTE_ en beta y a longtemps
                  et que subitement on en a plus eu de nouvelles.


                  non mais non !
                  • [^] # Re: Dépêche ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    bien sur qu'il y a une demande de CATIA sous Linux , non mais ho. vous vous rendez compte de combien on pourrait économiser si on pouvait se passer de Windows et de pratiques de ventes liées avec un catia sous linux ?

                    non vous ne devez pas vous en rendre compte.

                    cet argent c'est de l'argent pour le reste de nos commerces.


                    Moi je crois que c'est toi qui ne te rend pas compte que le cout des licences de XP/Vista pour faire tourner Catia est une rigolade en comparaison du prix de Catia lui-meme, c'est negligeable.

                    Alors bon, t'es libre de croire a un coup monte de MS, mais etre un peu plus ouvert te ferait pas de mal.
          • [^] # Re: Dépêche ?

            Posté par . Évalué à 7.

            Je ne suis même pas sur que les dernières version de catia soit encore dispo sous unix proprio ( genre à partir de la R14 ). De plus le prix de l'OS et de la machine sont assez dérisoir face au prix d'une licence catia et des outils essentiels qui vont avec. Dans l'industrie il n'est pas rare d'acheter une "solution" pour faire tourner catia, plus qu'une station de travail, savoir sur quoi tourne le soft ou ce que l'on peut faire d'autre avec la machine n'a aucune forme d'importance du moment que tous les éléments clés comme les compilateurs pour les commandes numériques et autres fonctionnent.

            1) L'OS en lui même n'est pas déterminent, sa capacité a faire fonctionner les outils métiers et les compilateurs tiers l'est.
            2) L'economie réalisé sur l'OS est insignifiant face aux prix des licences de Catia et des divers outils qui tourne autour.
            3) Aucune boite Linux actuelle ne peut répondre aux standars de disponibilité, SAV, responsabilité légal, et autres exigés par l'industrie automobile ou aéronautique.

            Pour ces trois raisons il n'est pas pertinent de faire tourner Catia sous linux que ce soit pour le client ( qui n'a que faire du libre ou d'une économie de quelques centaines d'euros par poste pour un risque relativement important ) ni pour Dassault system qui ni voit pas un marcher intéressant ni n'a de demande de la part de ses clients.

            Par exemple la plus part des vieux de la vielles que j'ai croisé en BE ont vue le passage sous windows comme une trés bonne chose parce qu'ils retrouvaient un environnement familier et parce que windows comportait une Killer Feasure par rapport au Solaris de l'époque "Un presse papier et un copier coller qui marche!".
            • [^] # Re: Dépêche ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Sisi catia V5R16 marche bien sous Solaris.

              Ton analyse est plutôt bonne, mais voici la situation chez nous. On utilise encore catiaV4 sous Solaris. On a donc tout notre système d'information sous Unix. On a aussi des petits serveurs de calcul sous Linux pour abaqus/fluent par exemple.

              Avec l'arrivée de V5, et du vieillissement de notre parc Solaris, on est en train de migrer progressivement les stations Sun Sparc vers des PC. On était pret à aller sous linux, mais comme on est obligé de faire avec V5, on est obligé d'avoir Windows.

              C'est pas une question de prix de licences economisés, pour nous c'est plus une question de cohérence du système.

              Par exemple la plus part des vieux de la vielles que j'ai croisé en BE ont vue le passage sous windows comme une trés bonne chose

              Tu parles des administrateurs ou des utilisateurs ?

              Enfin pour le coup de l'absence de demande de catia V5 sous Linux, c'est un peu le serpent qui se mort la queue, si Dassault ne fournit pas CatiaV5 pour Linux, il n'y aura jamais de demande.
              • [^] # Re: Dépêche ?

                Posté par . Évalué à 6.

                Enfin pour le coup de l'absence de demande de catia V5 sous Linux, c'est un peu le serpent qui se mort la queue, si Dassault ne fournit pas CatiaV5 pour Linux, il n'y aura jamais de demande.


                Justement, ton entreprise a signalé à Dassault Systems qu'elle serait très intéressée par une version linux ? Parce que si personne ne leur signale forcément ils ne sauront pas que c'est voulu par leurs clients.
                • [^] # Re: Dépêche ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                  J'en parle à chaque fois que j'ai l'occasion de parler au commercial de chez Dassault Systèmes, idem pour le formateur qui était passé nous voir. Il est évident que c'est en leur parlant que les choses bougerons.
              • [^] # Re: Dépêche ?

                Posté par . Évalué à 3.

                Tu parles des administrateurs ou des utilisateurs ?


                Les utilisateurs, apres est ce que leurs remarques sont justifier ou non, je n'en sais rien en tous cas c'est ce qu'ils m'ont dit. Il n'y a pas beaucoup ( d'utilisateurs ) qui regrette Solaris, apres coté administrateur c'est peut étre différent ( voir surement).

                Enfin pour le coup de l'absence de demande de catia V5 sous Linux, c'est un peu le serpent qui se mort la queue, si Dassault ne fournit pas CatiaV5 pour Linux, il n'y aura jamais de demande.


                Personnellement je crois que le mouvement n'a pas forcement été amorcé par Dassault mais pas mal par ce que j'appellerais l'écosystéme Catia. Beaucoup d'application métier ou très spécialisés, ont migré progressivement du monde unix vers windows. Par exemple pas mal de machines outils sont livrés avec un compilateur pour la FAO pour Catia uniquement Windows, la version Unix est payante et pas donnée ( genre plus de 1000¤). En plus en général un effort a était au niveau de l'ergonomie lors du passage unix vers windows qui est une plus value non négligeable, j'ai quelque fois entendut parler d'application style unix pour parler d'un soft de simulation d'écoulemant particulièrement imbitable car porté tel quel de Solaris a windows et trés trés moche.
                Dans ces conditions je pense qu'il sera assez dure de convaincre les utilisateurs de repasser a quelque chose en *nix, et les décideurs si ca se rével plus chers sans plus value flagrante.
                • [^] # Re: Dépêche ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Je vois très bien ce que tu veux dire pour les utilisateurs et Solaris, et je les comprend. Chez nous on a Solaris 8 qui ne ressemble vraiment plus à rien de nos jours. Donc mes utilisateurs pensent que Unix == Linux == pas beau.

                  Sauf qu'en après avoir installé linux sur mon pc (je n'utilise pas Catia) ils disent "Whoua c'est beau ça, c'est ça Linux ? ça à l'air bien".
                • [^] # Re: Dépêche ?

                  Posté par . Évalué à 5.

                  vous pointez du doigt le VRAI problème.

                  l'écologie autour d'un logiciel (les graphistes connaissent bien cela avec photoshop par exemple) est bien souvent ce qui force un utilisateur à une version, à un os ,à un système.


                  bien plus que d'ignares considérations sur la qualité de l'industrie "unix" ou "linux" comme je peux lire parfois ici.


                  --
                  quand à votre problème de préjugé "unix = linux = moche", je ne sais pas si vous êtes dans un DSI, mais si c'est le cas, c'est votre responsabilité de vous tenir au courant et de fournir à votre entreprise les conseils et démonstration.


                  --
                  le problème est dans les 2 sens, les portages maladroits de windows à linux existent, et les portages mac vers windows, windows vers mac, unix vers windows ou pire unix à mac sont légions
                  et rarement heureux.

                  les problèmes de milieu hétérogènes ne sont pas nouveaux et ne disparaîtront ni avec Windows, ni avec Linux ni avec personne. car les utilisateurs sont tous différents et en même temps similaire.

                  aujourd'hui vous vous concentrez sur Catia, mais peut être ce même utilisateur a besoin de Fluent, peut être veut il continuer à maintenir ses scripts Unix hérités d'anciennes pratiques
                  peut être votre entreprises a tout normalisée autour de linux+ldap ou de windows+active directory

                  peut être avez vous un service entièrement sous Mac os x / Ciel et qui a _aucunement_ l'envie de changer.

                  etc etc.

                  le fait est que je vois des migrations windows -> linux , et unix -> windows , unix -> linux quotidiennement
                  et qu'au final mon métier est de trouver des solutions pour permettre aux gens de faire des choses contradictoires et de marier à la fois un monde windows qui ne part _pas_ et un monde linux qui est TRES LOIN de ralentir.

                  - windows n'est pas la fin de tout mais il n'est pas en déclin.
                  - linux n'est pas une mode mais une vague de fond de l'industrie et n'est pas en déclin.
                  - les unix commerciaux sont indéboulonnable dans quelques domaines mais ne sont plus l'avenir.
                  • [^] # Re: Dépêche ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    quand à votre problème de préjugé "unix = linux = moche", je ne sais pas si vous êtes dans un DSI, mais si c'est le cas, c'est votre responsabilité de vous tenir au courant et de fournir à votre entreprise les conseils et démonstration.


                    Que dieu m'en garde.

                    aujourd'hui vous vous concentrez sur Catia, mais peut être ce même utilisateur a besoin de Fluent, peut être veut il continuer à maintenir ses scripts Unix hérités d'anciennes pratiques
                    peut être votre entreprises a tout normalisée autour de linux+ldap ou de windows+active directory


                    Fluent fait notamment partie des application au portage merdique niveau interface et prise en mains.

                    le fait est que je vois des migrations windows -> linux , et unix -> windows , unix -> linux quotidiennement
                    et qu'au final mon métier est de trouver des solutions pour permettre aux gens de faire des choses contradictoires et de marier à la fois un monde windows qui ne part _pas_ et un monde linux qui est TRES LOIN de ralentir.


                    Je ne mets pas la réalité des migrations, tous ce que je veux dire c'est que certains secteurs si préte plus que d'autre et que j'ai beaucoup de mal a imaginer une migration des postes de CAO sous Linux dans un futur proche.
            • [^] # Re: Dépêche ?

              Posté par . Évalué à 5.

              >2) L'economie réalisé sur l'OS est insignifiant face aux prix des licences de Catia et
              >des divers outils qui tourne autour.

              vous ne comprenez pas. Quand on est en environnement unix, on cherche la cohérence pour réduire le parcs de machines, leurs maintenances, etc.

              Une application sous windows telle que Catia, et c'est un problème que l'on doit résoudre par 2 postes, du multi-boot, de la virtualisation et autres..

              les coûts MONTENT VITE et ne se résument PAS qu'à la facture de la licence ou même de la machine.

              mais bossez donc avec les gens.

              >3) Aucune boite Linux actuelle ne peut répondre aux standars de disponibilité, SAV,
              >responsabilité légal, et autres exigés par l'industrie automobile ou aéronautique.

              FAUX.

              Pour ne citer qu'un seul que je connais, Sun a le poids, la disponibilité, les contrats, les pratiques adéquates.

              et vous passez sous silences les intégrateurs et revendeurs.


              cessez le mensonge.
              • [^] # Re: Dépêche ?

                Posté par . Évalué à 2.

                FAUX.

                Pour ne citer qu'un seul que je connais, Sun a le poids, la disponibilité, les contrats, les pratiques adéquates.

                et vous passez sous silences les intégrateurs et revendeurs.


                Pour ce type de poste et de contrat Sun proposera du Solaris et non du Linux. Hors l'enfilade concerne Linux et non les Unix proprios comme Solaris, si je suis un menteur vous n'étiez pas non plus de bonne foi. Je sais très bien que Sun répond déjà a se type de marcher et se depuis plus longtemps que Microsoft, mais IBM par exemple n'en est pas capable avec du linux.
  • # The question

    Posté par . Évalué à 4.

    Et les régulateurs de vitesse ?
    • [^] # Re: The question

      Posté par . Évalué à 7.

      Si on confie cette tâche à un OS, perso je prendrai pas le volant :-|
  • # Re:

    Posté par . Évalué à 9.

    J'ai bossé jusqu'en 1999 chez PSA.
    A l'époque il y avait 0 reconnaissance officiel du logiciel libre. Toute proposition de solution basée sur un logiciel libre était refusée. C'était officiel, c'était dans le "règlement" !
    Situation abhérante.
    Par exemple, les développeurs Unix utilisaient en majorité Xemacs, mais le support au sein de PSA ne supportait que VI (le VI livré avec l'Unix).
    Au exemple, Samba n'était pas supporté. Mais il y avait plein de serveurs Samba "sauvage".
    Bref un écart énorme entre ce qui se passait "en bas" et ce qui se pensait "en haut".

    Heureux de voir que PSA fait maintenant preuve de plus d'ouverture.

    Ce qui est intéressant, c'est les 2500 serveurs. Et là je crois que PSA va vite y voir concrêtement l'intérêt de passer à Linux.
    A l'époque où je bossais chez PSA, les plus grosses critiques d'Unix étaient :
    - trop de variantes (donc il fallait l'expert DEC-UNIX, l'expert HPUX, Salaris, etc)
    - trop chez en licence (le coût global d'utilisation était satisfaisant)

    Linux est le plus 'universel" des Unix. Dommage que Catia n'existe pas sous Linux. Mais PSA va peut-être faire réfléchir Dassault Systemes... Des pressions ? Peut-être. En tout cas, porter Catia sous Linux ne doit pas être bien compliqué. C'est plus un problème politique/stratégique que financier.
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à 2.

      Catia existe bien pour solaris, qu'en est-il pour la version libre de cet OS ?
    • [^] # Re: Re:

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Sachant que que le Sieur Dassault (de Dassault Système) est super bon pote avec Bill Gates (vu de mes propres yeux), ça ne risque pas d'arriver. A part si PSA fait vraiment bien pression sur eux.
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à 2.

        A mon avis, il est encore plus pote avec son portefeuille qu'avec Bill Gates. Donc s'il peut rendre service à son ami le portefeuille en faisant de la peine à son ami Bill Gates, il le fera. Mais effectivement, tant que ça lui rapportera des clopinettes comme le sous-entendent les autres commentaires, il ne bougera pas
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est pas mal ca, mon tuteur de stage de chez Peugeot y a 2 ans m'avait expliqué que Linux n'avait aucun avenir. :-P

      Moi j'ai pas eu la chance d'avoir ni emacs ni vi sur mon poste pour mon rapport, je ne driai donc pas avec quoi je l'ai fait :-)
      • [^] # Re: Re:

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        nano ?
      • [^] # Re: Re:

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        notepad ?
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est pas lié à Peugeot. Mais tous les encadrants de stage qui ne connaissent pas et/ou non jamais utilisé des outils Unix en le sachant te sortiront la même rengaine que Linux n'a aucun avenir.

        Tant pis pour eux mais chacun devrait avoir le droit de choisir ses outils pour travailler surtout quand le coût pour l'employeur est inchangé.
        • [^] # Re: Re:

          Posté par . Évalué à 1.

          C'est pas lié à Peugeot. Mais tous les encadrants de stage qui ne connaissent pas et/ou non jamais utilisé des outils Unix en le sachant te sortiront la même rengaine que Linux n'a aucun avenir.

          Tout à fait, surtout qu'en l'occurence il utilisait son ordi pour faire son boulot et point barre, il ne connaissait pas grand chose à l'informatique. Et fut meme surpris quand je lui ai appris que pas mal de serveur Web tournaient sous linux et que le domaine scientifique travaillait sous linux entre autre exemples
          • [^] # Re: Re:

            Posté par . Évalué à 4.

            le domaine scientifique travaillait sous linux


            Ce n'est malheureusement pas tout à fait vrai. Dans mon labo il y a je pense maintenant une nette majorité de chercheurs sous mac os x¹ et dans les conférences je vois majoritairement des windows et des mac. Je fais d'ailleurs figure de quasi extra-terrestre à utiliser linux.


            ¹ à ce propos une anecdote amusante, des chercheurs avaient besoin d'une grosse machine puissante gavée de mémoire pour faire des calculs. Ils se sont donc précipités sur le dernier mac dispo sauf que ... le logiciel utilisé pour faire les calculs n'existe qu'en version 32 bits sous mac et du coup, impossible d'utiliser les 32Go de RAM. Évidemment une version 64 bits du fameux logiciel existe sous linux mais ils n'envisagent aucunement d'utiliser autre chose que mac os donc ....
            • [^] # Re: Re:

              Posté par . Évalué à 5.

              le plus drole dans ce cas c'est qu'ils utilisent vraiment pas un bon os pour la gestion de la mémoire , en tout cas si on en crois ca :
              http://orange.blender.org/blog/stupid-memory-problems/
              • [^] # Re: Re:

                Posté par . Évalué à 4.

                le plus drole dans ce cas c'est qu'ils utilisent vraiment pas un bon os pour la gestion de la mémoire


                Attention, oser émettre une critique sur Mac OS X relève du crime de lèse-majesté chez certains. :) Alors que bon, le jour où on fera un OS parfait, les poules auront leurs dents de sagesse.
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à 2.

        cat ?
      • [^] # Re: Re:

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Bah, même les plus grands peuvent se tromper :

        LINUX is obsolete.
        Andrew S. Tanenbaum (29/01/1992)

        source : http://groups.google.com/group/comp.os.minix/browse_frm/thre(...)

        Oui, je sais il parle de l'architecture, pas de la capacité du noyau à se répandre. Mais bon, sortie de son contexte la citation fait son petit effet :)
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à 3.

        > Moi j'ai pas eu la chance d'avoir ni emacs ni vi

        Ben oui, il faut (ou fallait) les installer soit même. C'est un gros boulot pour avoir un environnement GNU. A l'époque j'avais bash, xemacs, vim, fvwm2 (puis icewm), gcc, binutils, gdb, l'exellentissime ddd, make, auto*, etc...
        C'est vraiment un gros boulot. Mais après quel confort.
        Aucun environnement de développement propriétaire sous Unix ne peut rivaliser avec GNU.
        Pour l'anecdote, je compilais les versions de développement avec gcc (il fait tout un tas de controle très informatif). Par contre je n'avais pas le droit de donner à l'utilisateur final une version compilée avec gcc.
  • # Le communiqué de presse officiel de Novell

    Posté par . Évalué à 7.

  • # Windows CE

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    vont-ils équipés les futurs voitures d'un Linux embarqué plutot que Windows CE ? Les Xsara en était équipées !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.