Journal Coup de gueule contre la SNCF et les greves le jour de reveillons

Posté par .
Tags : aucun
0
1
jan.
2005
http://fr.news.yahoo.com/041230/202/478so.html(...)

Sud-Rail et les cheminots de l'est Parisien viennent encore à faire la greve le jour de reveillon !
Apres le 24 Apres midi jusqu'au 25 dans la matinée, c'est maintenant le 31 Apres midi jusqu'au 1er à midi !

Franchement cette attitude dégoutante donne une sale image à cette société tant décriée pour la mauvaise image vis à vis des grèves et des usagers.

Comment peuvent ils trouver une excuse bidon pour reveillonner chaudement chez eux, alors que les pauvres gens sans voitures ne pourront pas rendre visite à leur famille en province ?
Savent ils que ceux qui prennent les transports en commun sont souvent les gens les moins fortunés ? Oui, mais ils n'en ont rien à faire ! Cet egoisme est méprisant et cette hypocrisie revulsante !

J'espere que les grevistes ne seront pas payés et n'auront pas de prime. Au lieu de manifester autour d'une buche glacée, ils auraient pu (pour faire chier leur direction) rendre les transports gratuits. Mais non, ces faineants (excusez moi ma franchise) profitent des failles de notre système social et juridique pour faire valoir leurs droits (qui n'en sont pas, ces journées de greves ne sont pas pris au hasard)

J'espère que le gouvernement saura agir avec force face à cette attitude.

Il m'en vient à rever de la libéralisation des rails, la privatisation de la SNCF, de l'amélioration de la compétitivité du FRET, de l'amélioration de l'acheminement des marchandises (pour traverser la France d'est en ouest, un wagon peut faire 3 jours, en Allemagne, du nord au sudf, c'est moins de 20 heures !!!), de l'augmentation du traffic (les rails sont loins d'être saturées, il y a en moyenne un train toutes les heures, on peut facilement en placer encore des trains !) et de la baisse du nombres de camions (pourquoi y at-il tant de camionneurs neerlandais ou Espagnols sur nos routes pour traverser toute le France ? Si il y avait un meilluer service de la part de la SNCF, une meilleure compétitivité, une cadence supérieure au niveau des convois, les société se feraient pas chier à faire appel aux camions !)

Des rails libéralisées, ne serait ce pas une baisse des prix, plus de trains de personnes et de marchandises, moins de camions, moins de pollution, un monde meilleur et verdoyant ?

J'espere que le gouvernement prendra pour la nouvelle année cette bonne résolution.



Et j'oubliais : bonne année, bonne santé, et meilleurs voeux à toutes et à tous !
  • # Tu rêves !

    Posté par . Évalué à 2.

    Où est la signature du medef ?

    failles de notre système social et juridique ou encore J'espère que le gouvernement saura agir avec force face à cette attitude.
    Je te rappelle que nous avons tous le droit de grève !
    Que la date ne soit pas adaptée ou te dérange, certes ! Mais de là à les insulter alors que visiblement tu sais pas ce qu'ils défendent...

    pourquoi y at-il tant de camionneurs neerlandais ou Espagnols sur nos routes pour traverser toute le France
    Tu prends une carte de l'Europe.
    Tu traces la droite Rotterdam - Barcelone par exemple : HO, y'a la France au milieu ! Mais, y'a d'autres pays aussi, puis des taxes diverses qui rendent le rail moins attractif (puis surtout la connerie humaine enfin bon)

    Des rails libéralisées, ne serait ce pas une baisse des prix, plus de trains de personnes et de marchandises, moins de camions, moins de pollution, un monde meilleur et verdoyant ?
    Et aussi le lifting offert aux passagers ?
    Tu rêves !
    Regarde les USA : ils ont privatisé l'électricité : énormes coupures de courant cet été, prix qui partent en flèche...
    Regarde les anglais : ils ont privatisé les rails : qui ne se rappelle pas de jesaisplusquel déraillage énorme avec plein de morts (j'étais trop jeune, désolé)... Par contre, je connais pas les prix chez eux...
    Donner les rails à une entreprise, c'est surtout passer à une recherche du profit à tout prix !
    • [^] # Re: Tu rêves !

      Posté par . Évalué à 2.

      euh pour le train anglais Major a séparé le réseaux de sorte que son successeur ne puisse pas revenir en arrière, pis la SNCF gère une partie du réseaux ( niarf niarf niarf )
      euh , maintenant la SNCF voudrait être concurrentile face a GEODIS , grosse société de transport par camion dont elle est l'actionniare majoritaire , KEOLIS grossse société de transport par bus dont elle est actionnaire majoritaire
      pour l'éléctricité aux USA c'est un manque d'investissement , rhhhhhhhhhhhhhhhhaaaaa edf ne vends pas de courant la-bas
      elle en vend en amérique du sud , allemagne italie ( 8milliards d'euros a débourser ) angleterre espagne etc
      pour finir je rapelle que la libéralisation n'a pas pour but de faire baisser les prix , mais d'empecher les gouvernements par le biais du contrôle sur les monopoles d'états d'offrir des avantages concurrentiels a leurs entreprises.
      • [^] # Re: Tu rêves !

        Posté par . Évalué à -2.

        Avec la ponctuation et les majuscules ça donne quoi ?
        • [^] # Re: Tu rêves !

          Posté par . Évalué à 3.

          un 1 er janvier et tu crois que j'ais déja les yeux en face des trous ?
          pour l'angleterre un réseaux déja merdique +découpage afin d'empecher tout retour en arrière , donc des sociétés difficilement rentable
          une non-volonté de faire du fret car en concurrence avec GEODIS, même si ça change
          • [^] # Re: Tu rêves !

            Posté par . Évalué à 1.

            C'est l'avantage de pas boire d'alcool et de passer sa soirée au flipper : on n'est pas trop crevé (enfin, si, mal aux bras surtout)

            La SNCF privatisée ne serait à mon avis pas mieux que la SNCF en l'état actuel ! (ça c'est du résumé :)
      • [^] # Re: Tu rêves !

        Posté par . Évalué à 2.

        pour finir je rapelle que la libéralisation n'a pas pour but de faire baisser les prix , mais d'empecher les gouvernements par le biais du contrôle sur les monopoles d'états d'offrir des avantages concurrentiels a leurs entreprises.


        C'est vrai, c'est super... maintenant ce ne sont plus les états qui les ont, mais les capitaux privés... vachement plus sympa quand même !

        Faut arrêter de rêver les gars, revenez sur terre, on est pas à bisounours land! Je préfère 100 fois le monopôle d'EDF à celui de Microsoft. La simple est bonne raison, c'est que l'une travaille au service de l'état (et donc de l'interet général), l'autre pour ses actionnaires... tout un programme...
    • [^] # Re: Tu rêves !

      Posté par . Évalué à 10.

      J'ai un avis mitigé par rapport à vous deux.

      D'un côté, je suis tout à fait d'accord avec les problèmes engendrés par les grèves du 24 et du 31. C'est tout à fait irrespectueux des usagers que de les prendre en otage pendant les fêtes, un moment où les familles peuvent se recomposer, où les gens peuvent se retrouver... surtout que comme le dit Samuel, je ne pense pas que ce soit les gens les plus riches qui prennent les transports en commun.

      D'un autre côté, il faut sauvegarder le droit de grève qui est la seule méthode pour les salariés (du public) de se faire entendre, sachant que sur certains points, les grévistes ont des revendications qui vont dans le sens des usagers.

      C'est donc là un point de collision, non aux grèves qui gênent, mais oui au droit de grève. Je pense que ce problème ne peut être résolu que par une prise de conscience des grévistes afin qu'ils ne rendent pas leurs grèves impopulaires, qu'ils ne se mettent pas les usagers à dos.

      Il y a ensuite le problème de la productivité des salariés de la SNCF. On peut élargir le problème à tous les fonctionnaires qui n'ont pas toujours la dimension 'rentabilité' en vue. Il est vrai que le service public n'a pas vocation à être rentable, il doit service tout le monde sur le même point d'égalité. Mais il faut quand même que les certains fonctionnaires se responsabilisent et prennent conscience que les salariés du privés ont également leurs problèmes. Le problème qui existe dans la fonction publique est que "l'entreprise" pour laquelle on travaille ne peut faire faillite, ce qui change beaucoup dans les mentalités.
      D'un autre côté on peut espérer que les avançées sociales du public se repercutent dans le privée, donc les revendications des salariés du publique auraient une influence (après un délai) sur les salariés du privés.

      Pour le problème de la privatisation de la SNCF, ce serait une très mauvaise idée et un peu une solution de facilité. Il y a forcément d'autres solutions pour améliorer le service public autre que la privatisation. Regardez un peu autour de vous l'autre coté des frontières pour vous rendre compte que les privatisations ne sont pas forcément de grandes réussites. De plus le mot 'service public' se justifie lui-même. Pour l'égalité, il faut que tout le monde ait accès aux mêmes choses, aux bases de la société. Se déplacer est pour moi un service public.

      Bon j'arrête, je vais finir par vous endormir....

      Bonne année

      (note: je m'épate, je n'ai pas de fautes...)
      • [^] # Re: Tu rêves !

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Je suis presque d'accord avec toi.
        Presque parce que dès qu'il y a une grève on entend des gens se plaindre que les grèves les gènent dans leurs travail. S'il font grève en période de fête, donc à une période où ils ne risquent pas de géner d'autres salariés, on leurs reproche d'empécher les gens de se retrouver pour les fêtes. Imaginer une grève des transport qui ne géne pas les usagers d'une manière ou d'une autre est utopique.
      • [^] # Re: Tu rêves !

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        J'avais lu un article sur le sujet (il parlait aussi d'air france). L'un des problèmes, c'est que l'entreprise est gengrénée par des syndicalistes véreux et/ou stupide et/ou conservateur. Les postes de chef sont tenu par les syndicalistes qui ne veulent rien changer et défendent un système parfoit un peut trop à leur avantage. Du coup, on a beau mettre un gars plein de bonne volonté en haut pour changer les choses dans le bon sens, ça ne bougera pas. Le deuxième problème, c'est que la SNCF manque cruellement de sous. Ils font tourner des motrices dont la durée de vie est bien dépassé, parce qu'ils n'ont pas l'argent pour les remplacer. D'ou pannes, bloquage du réseau, et tout ce qui s'en suit.
        De toute manière, je ne pense pas que la privatisation change grand chose, parce qu'a priori le problème n'est pas là.
    • [^] # Re: Tu rêves !

      Posté par . Évalué à 3.

      Je ne suis pas contre le droti de greve, au contraire ! La greve est un moyen de défendre les droits des travailleurs contre les directions parfois sans scrupule. Il faut des syndicats, il faut défendre ceux qui ne peuvent se défendre eux-même.

      Ce qui me révolte c'est l'hypocrisie des grévistes, avec les dates choisies et l'excuse concernant les revendications.
      S'ils avaient dit "On fait greve car nos cheminots veulent voir leur famille le jour de noel et de la saint sylvestre", je n'aurais rien dit.


      Regardes en Allemagne du Nord, le réseau férré (le FRET) est privatisé, est rentable, et prend des parts de marché sur les camionneurs. Je suis sur qu'avec un peu d'organisation on pourrait y arriver en France. Encore faut il faire sauter tous les vieux syndiqués qui refusent tout changement (cf un post plus bas : y a des choses à faire bouger à la SNCF)

      Je ne suis pas contre le droit de greve, c'est grace à ce droit que nous travaillons aujourd'hui dans de bonnes conditions (certains lourdos diront aussi que c'est grace à ça qu'il y a délocalisation, mais ça c'est une excuse bidon)
      • [^] # Re: Tu rêves !

        Posté par . Évalué à 2.

        T'es pour le droit de grève, mais tu dis :
        Mais non, ces faineants (excusez moi ma franchise) profitent des failles de notre système social et juridique pour faire valoir leurs droits (qui n'en sont pas, ces journées de greves ne sont pas pris au hasard)
        J'espère que le gouvernement saura agir avec force face à cette attitude.


        Y'a quelque chose qui me choque !
        • [^] # Re: Tu rêves !

          Posté par . Évalué à 6.

          Je crois que ce que sam voulait dire, c'est que les personnes ayant participé à ce mouvement de grève ont utilisé un des droits fondamentaux des travailleurs d'une manière abusive.

          Le droit de grève doit servir à défendre les intêrets du travailleur, pas à s'octroyer des petites vacances juste parce qu'on n'a pas envie de travailler tel ou tel jour.

          Faire grève le jour de l'an ou à Noël pour protester contre l'obligation d'assurer un service même les jours fériés, je pourrais comprendre le choix des dates, mais là, le motif de la grêve n'a aucun rapport. Il aurait donc été plus judicieux de faire cette grêve la semaine prochaine (par exemple) pour éviter de prendre en otage les clients (je préfère ce terme à celui d'usager) à un moment aussi important de l'année, et par conséquent de se rendre extrêmement impopulaires.
          • [^] # Vocabulaire

            Posté par . Évalué à -3.

            pour éviter de prendre en otage les clients (je préfère ce terme à celui d'usager)

            Je préfère le terme d'otage quand on parle de Christian Chesnot, Georges Malbrunot et Mohammed Al Joundi. Faut pas tout mélanger, hein...

            NB: Une grève qui ne ferait chier personne, on se demande bien à quoi ça servirait !
            • [^] # Re: Vocabulaire

              Posté par . Évalué à -1.

              Le jour où les cons qui gueulent après les grévistes, sous pretexte d'avoir été pris en otage, auront été suffisemment entendus et que le DROIT de grève aura été supprimé, ces pauvres débilent seront encore les premiers cons à venir gueuler le jour où ils voudront faire grève et qu'on leur dira: non !

              Gueuler sur les toits qu'on est pris en otage parce qu'un jour un politicien, dont j'ignore totalement le nom, a eu cet éclair de génie et de sophiste, de désigner les usagers d'otage, me laisse une piètre idée de celui qui ose gueuler !

              Comme le rappelle fort INTELLIGEMMENT Beurt, le jour où les grèves ne devront plus faire chier personne, on aura fait un grand pas vers........ le TOTALITARISME.

              Quand les comionneurs font grève, tout le monde gueule. Mais personne ne se demande dans quelles conditions de travail sont remplis les rayons de carouf.

              Alors avant d'ouvrir sa grande gueule pour dire de grosses conneries on réfléchit.

              Bravo Beurt !

              Pascal
              • [^] # Re: Vocabulaire

                Posté par . Évalué à -4.

                [++]
                /me applaudis !
              • [^] # Re: Vocabulaire

                Posté par . Évalué à 6.

                Pour le terme "otage", on est bien dans une situation ou un groupe de personnes est retenu contre sa volonté à un certain endroit par un autre groupe de personnes n'ayant pour seul but de faire chier le monde pour des revendications pas claires ou ne justifant pas la situation en question (il revendiquaient quoi au fait les preneurs d'otages des journalistes français?). Evidemment, il y a un degré de gravité et de violence très différent, et je pense pouvoir affirmer préférer être pris en otage par des cheminots plutôt que par des terroristes.


                Et quand on fait grêve, on n'est pas obligé de tout faire de manière à emmer... le plus de monde possible. J'ai pour exemple les routiers qui après s'être rendus très impopulaires en bloquant les carrefours, ont plus tard fait grêve en organisant des opérations "péages gratuits" qui font chier l'état mais pas les personnes désirant circuler.


                Qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit. Je suis absolument POUR le droit de grêve (je ne peux pas comprendre comment on pourrait être contre). La différence, c'est qu'une grêve des salariés d'une usine textile qui va être délocalisée n'a pas le même impact sur le public qu'une grêve d'une entreprise du service public. Un fonctionnement minimal des services publics est indispensable à l'intêret du pays entier, car sinon ce sont des milliers de personnes qui ne peuvent pas se rendre sur leur lieu de travail (ou profiter de leurs vacances bien méritées), et autant d'entreprises dépendantes de l'arrivée de matières premières (et autres ressources nécessaires à leur fonctionnement) qui se retrouvent bloquées.


                Pour conclure, je trouve particulièrement déplacé de dire qu'une personne est contre le droit de grêve parce qu'elle proteste contre un mouvement avec des motivations discutables.
                Je serais d'ailleurs pour qu'on étende la définition du point Godwin à toute situation ou une personne accuse dans un débat une autre personne, en exagérant ses propos, de défendre une idéologie/opinion immonde/contestable, dans le seul but de discréditer cette personne.
                • [^] # Re: Vocabulaire

                  Posté par . Évalué à 0.

                  ont plus tard fait grêve en organisant des opérations "péages gratuits" qui font chier l'état mais pas les personnes désirant circuler.

                  En voilà une (de plus) qui est bien bonne: l'état c'est nous (ce qui inclut les personnes qui circulent).
                  En l'occurrence, "libérer" un péage c'est faire chier les contribuables.
                  Tu noteras aussi que bloquer les routes ou "libérer" les péages c'est interdit par la loi.

                  Pour finir: une grève doit avoir un impact sur les personnes décisionnaires. Pour les entreprises d'état ou les fonctionnaires, les décisionnaires dépendent des élus. Et pour faire pression sur les élus, il faut faire pression sur le peuple qui les élit.
                  • [^] # Re: Vocabulaire

                    Posté par . Évalué à 3.

                    En l'occurrence, "libérer" un péage c'est faire chier les contribuables.
                    Tu noteras aussi que bloquer les routes ou "libérer" les péages c'est interdit par la loi.

                    Je pense sans grand risque d'erreur que le manque à gagner des péages gratuits est très largement inférieur au coût engendré par un blocage des carrefours.

                    Et puis à propos des personnes décisionnnaires, ça fait un bail que je ne me fait plus d'illusions sur le pouvoir du peuple... Ce sont bien les dirigeants qu'il faut faire chi... embêter.
                    • [^] # vision pessimiste...

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Et puis à propos des personnes décisionnnaires, ça fait un bail que je ne me fait plus d'illusions sur le pouvoir du peuple
                      Alors tu considères que nous ne sommes plus ni en république ni encore moins en démocratie.
                      J'espère que tu as tort.
                  • [^] # Re: Vocabulaire

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Et pourquoi ne pas faire directement pression sur les 'décisionnaires' ?
                    et laisser tranquille l'usager. Par ex, aller bloquer le ministre dans son ministère, le directeur au siège social...
                    Quant à la grève évoquée, quel en était le motif ? Ne pourrait-on pas, comme je pensais naîvement, discuter du problême avant de faire grève ?
                    En France, il faut toujours qu'il y ait une épreuve de force avant de discuter et trouver une solution qui convienne.
                    Autre chose: est-il exact, comme je l'ai entendu, qu'il y est à la SNCF un bureau spécial pour traiter les préavis de grève tellement ils sont nombreux (plusieurs par jour, semble-t-il) ?
                    • [^] # Re: Vocabulaire

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Et pourquoi ne pas faire directement pression sur les 'décisionnaires' ?
                      Quelle solution légale proposes-tu ?
                      Par ex, aller bloquer le ministre dans son ministère, le directeur au siège social...
                      Ça c'est illégal. La grève de la poinçonneuse (ne pas faire payer les transports) aussi.
                      Ne pourrait-on pas, comme je pensais naîvement, discuter du problême avant de faire grève ?
                      En France, il faut toujours qu'il y ait une épreuve de force avant de discuter et trouver une solution qui convienne.
                      Les négociations ont lieu -en permanence- (mais on ne t'en informe pas forcement). C'est quand elles achoppent que le bras de fer s'impose.
                      Autre chose: est-il exact, comme je l'ai entendu, qu'il y est à la SNCF un bureau spécial pour traiter les préavis de grève tellement ils sont nombreux (plusieurs par jour, semble-t-il) ?
                      Je ne saurais dire. Mais toi, sais-tu que les principaux syndicats des sociétés de transport ont signé un accord dans lequel elles s'engagent à planifier les manifestations de manière à ce qu'elle ne nécessitent pas de grèves pour y participer (cf manifs de l'automne) et bien d'autres gentillesses à l'égard des usagers ?
                      • [^] # Re: Vocabulaire

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Il me semble tout aussi illégal de bloquer les usagers que les directeurs ou ministres... Je pense que les citoyens sont égaux en droit.
                        Au sujet de l'accord, signé je crois par les syndicats de la SNCF, le lendemain de l'annonce, la région SNCF de Marseille se mettait en grève. Cela m'avait bien fait rire.
                        Ne defendez pas des gens qui, constamment, font grève pour emm... le maximum de gens qui, pour la plupart, sont les moins favorisés, alors qu'eux-même jouissent d'avantages assez conséquents.
                        D'autre part, lorsqu'on fait grève, ne doit-on pas se trouver sur le lieu de travail? ( excusez mon ignorance sur ce sujet, mais j'ai fait partie de ceux qui n'ont pas droit de grève et ne m'en suis jamais mal porté).
                        Quant à planifier les manifs, alors là, c'est le bouquet !! Ils font ça quand, en début d'année ? << oui, alors pour telle époque, il nous faudrait x jours de grève et 3 mois plus tard y ...>>. Comme certains et les arrêts, pardon, congés! maladie.
                        D'autre part, je signale que, si le droit de grève existe, celui du travail et de la libre circulation aussi. Et que l'honneur du Service Public est d'assurer ces droits aux citoyens ( et je suis petit fils de cheminot qui était fier de m'ammener, lorsque j'étais gosse, voir les trains en gare, trains qui a l'époque étaient à l'heure et où les cheminots ne faisaient pas tous les jours grève ).
    • [^] # Re: Tu rêves !

      Posté par . Évalué à 2.

      Je connais assez bien le rail anglais pour faire de temps à autre le trajet Lyon-Leeds/Manchester.

      Pour commencer, c'est super cher. Londres-Bradford (l'aéroport de Leeds) me revient environ une fois et demi plus cher que Lyon-Paris, même en tenant compte du discount aller-retour.

      Ensuite, c'est franchement le bordel. Pas tant parce que les trains sont en retard, mais plutot parce que les correspondances sont intenables. Dernier exemple en date : une minute pour changer de train à Leeds, avec la traversée de bout en bout de la gare... pas jouable.

      En gros, le soucis vient du fait que les différentes compagnies sont pas foutues de communiquer de façon harmonieuse. C'est d'ailleurs la raison des accidents de ces dernières années.

      Pour finir, un conseil : évitez le vol Lyon-Londres suivi d'un trajet Londres-le nord en train, préférez un Lyon Paris en TGV, puis une compagnie genre BMI pour gagner l'Angleterre.
    • [^] # Re: Tu rêves !

      Posté par . Évalué à 5.

      Où est la signature du medef ?

      Dès que quelqu'un n'est pas d'accord avec toi il est focément du Médef ? Il faut arrêter ces conneries. Il demande juste à pouvoir rentrer chez lui. C'est être un néo libéral de demander ça ?

      Je te rappelle que nous avons tous le droit de grève !

      Pas tous. Les militaires et les gendarmes n'ont pas le droit de faire grève. C'est écrit dans leur statut. Pour les médecins il peut y avoir des réquisitions si la situation l'exige. Que dirais-tu si un jour tu avais un accident grave et que, pas de bol, les médecins de ta régions soient tous en grève ? Le droit de grève doit s'exercer dans les limites prévues par la loi. La plupart de nos voisin européen prévoient un cadre strict pour l'execice du droit de grève dans les transport au nom de la continuité du service public. pas le droit de faire grève aux heures de pointes, etc.

      Mais de là à les insulter alors que visiblement tu sais pas ce qu'ils défendent

      Leurs revendications seraient peut être prise un peu plus au sérieux si elles étaient un peu moins répétitives, tous les ans, aux même périodes. Quand on fait grève une fois on se dit qu'il y a vraiment un problème, quand c'est tous les ans (à la rentrée) ça devient une tradition.

      A lire à propos du droit de grève dans les transports le rapport du CNT sur la situation chez nos voisins:
      http://www.cnt.fr/NEWS/RAPPORTS/2001-08/20.Continuite_du_service_pu(...)
      • [^] # Il faut choisir ce qui est le plus important.

        Posté par . Évalué à -2.

        Qu'est-ce qui est le plus important: La vie des gens, ou le service qu'il peuvent rendre ?

        En voilà une question fondamentale de la remise en cause du droit de grève par le principe de la "continuité du service public" (on remarquera que ceux qui prônent un "encadrement" du droit de grève, sont les premiers à vouloir remettre en cause le service public pour des questions de rentabilité. On peut donc se poser de sérieuses questions sur leur honnêteté intellectuelle quand il parlent de "continuité du service public").
      • [^] # Re: Tu rêves !

        Posté par . Évalué à 1.

        Dès que quelqu'un n'est pas d'accord avec toi il est focément du Médef ? Il faut arrêter ces conneries. Il demande juste à pouvoir rentrer chez lui. C'est être un néo libéral de demander ça ?
        Dès qu'on écrit "où est la signature du medef" ça veut dire que quiconque qui ne soit pas en accord avec moi je le traîte de membre du Medef ? Faut arrêter ces conneries. Je dis juste que plusieurs de ses arguments sont des arguments que j'ai déjà entendu du medef.
    • [^] # Re: Tu rêves !

      Posté par . Évalué à 1.

      La privatisation des trains suédois c'est très bien passé, tellement bien que personne n'en parle !
      Il ne faut pas voir les privatisations comme quelque chose de forcément mauvais. France Telecom en est un exemple.
      • [^] # Re: Tu rêves !

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui mais on peut pas se permettre de parier : "Marchera (Suède..), Marchera pas (Angleterre..) ?" !
        Y'a un risque qu'il vaut mieux je pense ne pas courir.
      • [^] # Re: Tu rêves !

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        France Telecom en est un exemple.
        Mauvais exemple: FT a commencé à se comporter comme une boite privé bien avant de l'être, achetant tout et n'importe quoi, plombant la trésorerie. Un monopole public ne me géne pas, un monopole privés non plus tant qu'il n'y a pas d'abus. Mais une boite publique qui se la joue privée et jette l'aspect service public, ça me fait plutôt gerber.
      • [^] # Re: Tu rêves !

        Posté par . Évalué à 3.

        France Telecom en est un exemple.

        Un exemple de ce qu'un service public ne devrait jamais être.
        J'ai déménagé il y a un mois, ce qui me permets de faire ce petit comparatif de deux boîtes de "service public".
        - FT: ouverture d'une nouvelle ligne = 46,12 EUR TTC. Coût pour FT: appuyer sur un bouton pour activer la ligne depuis un centre d'appel du 1014.
        - EDF: ouverture d'un nouveau contrat, déplacement d'un technicien pour mettre un fusible dans l'installation EDF pour remettre en service le compteur, relevé de compteur (le tout lui ayant pris 15 bonnes minutes), frais d'accès à l'énergie: 14,02 EUR TTC en tout et pour tout.

        Il y a une de ces boîtes qui était un service public, et l'autre qui l'est toujours (mais pour combien de temps encore ?). Choisis ton camp, camarade !
        • [^] # Re: Tu rêves !

          Posté par . Évalué à 4.

          Juste pour information, avant que FT ne soit privatisée, c'était bien plus cher. Il y a 4 ans, j'avais payé plus de 500 FF (~75 ¤) pour ouvrir ma ligne.

          J'en conclue donc que FT est moins cher depuis qu'ils ont été privatisés. :-)

          Cela dit, il est clair que 45 ¤ pour cliquer sur un bouton, c'est l'arnaque totale, mais cela n'a-t'il pas toujours été le cas avec FT ? Perso, j'ai encore en travers de la gorge le fait qu'un "service public" ait pu se rincer autant avec le minitel surtaxé, et je connais un paquet de familles qui ont eu des factures astronomiques parce que le bambin avait composé un quelconque 3615 ou 3617, et que sur le montant total, la moitié était pour le "service public"...
  • # Privatiser, vraiment ?

    Posté par . Évalué à 8.

    As-tu déjà pris le train en Grande-Bretagne ?

    Dans la mesure ou tu en ressort vivant (voir les nombreux accidents), tu n'oubliera pas cette expérience traumatisante: inconfort total (souvent pas de chauffage), saleté repoussante, retards invraisemblables, j'en passe et des meilleurs !. Quand aux prix, je n'en parle pas, n'ayant pas envie de pleurer.

    Il y a plus de 25 ans que les chemins de fer britanniques sont privatisés, depuis, il n'y a eu strictement aucun investissement, les normes de sécurité ne sont pas respectées; tout cela au nom du sacro saint principe de la compression des coûts et de l'augmentation des dividendes

    Je te conseille de te payer un petit Londres-Liverpool ou Londres-Manchester ou, plus simplement Londre-Birmingham. Je crois que tu changeras d'avis sur la privatisation des services publics.
    • [^] # Re: Privatiser, vraiment ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Cf. The Navigators de Ken Loach
    • [^] # Re: Privatiser, vraiment ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Euh, faut pas dire n'importe quoi.
      Au Japon, le transport férroviaire est privé. Pourtant, train nickel et confortable, et le retard cumulé de tout les "TGV" sur 2003 l'éleve à une vingtaines... de secondes. (Pour les mauvaises langues, je croit pas qu'on peut beaucoup compenser les retards avec des avances étant donnée que ce réseau fonctionne à la manière d'un métro : "j'arrete 4 minutes et je repart")
      On pourra dire que le train au Japon c'est chère par rapport à la France, mais comparé au cout de la vie sur place et de la difficultée de faire des voies de communication, je suis pas sur que l'argument soit valable.
      • [^] # Re: Privatiser, vraiment ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        je ne suis personnellement pas un spécialiste du train au japon, mais comme tu le dis toi même, tu ne parles que des shinkansen (tgv japonais) ... je ne pense pas que le TGV soit le problème majeur de la SNCF : c'est rapide, c'est ponctuel, c'est propre (peut etre un peu moins qu'au japon ? mais c'est pas repoussant), et c'est en plus aussi très rentable. et oui ! c'est pas le tgv qui plombe les comptes de la sncf, loin de la, c'est le fret et les liaisons locales, le service public quoi. alors oui y'a plus de problemes sur le fret et les liaisons locales, mais est ce que ce n'est pas la meme chose au japon ?

        en tout cas, habitant en angleterre, je peux te garantir c'est un merdier indescriptible. c'est toujours en panne, ca marche pas, et ca coute £16 (environs 24 ¤) pour faire 100km ... à méditer. ce n'est pas un hasard si tout le monde se déplace en car là bas ...
        • [^] # Re: Privatiser, vraiment ?

          Posté par . Évalué à 1.

          je peux pas dire pour le fret, mais pour le local, c'est aussi bien qu'un metro (un bon metro).
          ponctuel, rapide, bien foutu et va partout !
  • # Bon sens...

    Posté par . Évalué à 10.

    Les dates du 24 et du 31 ne sont pas choisies pour nuire au plus aux usagers, mais bien pour obtenir une plus grande "mobilisation" du personnel.

    C'est un aspect un peu "managerial" du syndicalisme : proposer une grève ces jours-ci permet assurément un plus fort taux de grévistes parmi le personnel, donc une plus grande satisfaction des syndicats organisateurs de la grève.

    Cela interesse beaucoup de monde de ne pas travailler ces jours, quitte à ne pas être payé... C'est là plutôt qu'il y a abus du droit de grève, puisque tous les grévistes ne sont pas réellement défendeurs des revendications concernées.
    • [^] # Re: Bon sens...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      A la limite on devrait faire une réforme pour que les gréviste soit présent sur le lieu de travail ou sur une action syndicale. Mais cela serait certainement dur à appliquer.
  • # Multicasquette (de contrôleur ?)

    Posté par . Évalué à 3.

    Sam, ex-spécialiste es-SusE pas libre (et autres logiciels propriétaires) se reconvertit dans les chemins-de-fer ?

    Depuis quand es-tu spécialiste du rail ? Tu t'es acheté Railroad Tycoon ? :o)

    NB: pas la peine de répondre sur le fond, la re-nationalisation du chemin-de-fer anglais face aux déficiences et aux dangers dus à sa privatisation répond d'elle-même (cf les autres commentaires ci-dessus).
  • # re :

    Posté par (page perso) . Évalué à -6.

    Ce site web est consacré à Linux, GNU et les logiciels libres.

    Pour pousser "un coup de gueule", tu as tout le reste de l'internet (ou presque).
    • [^] # Re: re :

      Posté par . Évalué à 3.

      http://linuxfr.org/~jerome_misc/1112.html
      http://linuxfr.org/~jerome_misc/776.html
      http://linuxfr.org/~jerome_misc/342.html
      ...
      • [^] # Re: re :

        Posté par (page perso) . Évalué à -4.

        Au début, les jounaux servaient plus ou moins de forum ou de tribune avant le forum et le retour de la tribune.
  • # Oubli

    Posté par . Évalué à 5.

    J'ai oublié un point : tu parles de moins de pollution, moins de camions...
    Je ne ferais que citer une chanson de Reanud (paroles complètes : http://www.sharedsite.com/hlm-de-renaud/discotheque/1hexagone.htm(...))
    En Novembre, au salon d'l'auto,
    ils vont admirer par milliers
    l'dernier modèle de chez Peugeot,
    qu'ils pourront jamais se payer,
    la bagnole, la télé, l'tiercé,
    c'est l'opium du peuple de France,
    lui supprimer c'est le tuer,
    c'est une drogue à accoutumance.
    • [^] # Re: Oubli

      Posté par . Évalué à 2.

      Ce n'est pas parce que tu mets des idées débiles en chason qu'elles seront moins débiles pour autant.

      La grande majorité des automobilistes ne s'est jamais rendue à un salon de l'auto et se contente de sa vieille citroën ou autre d'occasion, parce que ça roule, et qu'il faut très souvent une voiture pour avoir un boulot, et rentrer l'argent qui permet de payer le loyer et manger à la fin du mois.

      En ce qui concerne le salon de l'auto et les modèles "hors de prix", à chacun sa passion, il y en a bien qui dépense des millions dans des collections de timbre ou des tableaux que ma petite soeur aurait fait mieux à 5 ans.
      • [^] # Re: Oubli

        Posté par . Évalué à 3.

        Quand je lis cette partie d'Hexagone, je pense à de nombreuses personnes :
        - les crétins de ma classe qui prennent leur bagnole pour venir au lycée : "perdre" 10 minutes dans le métro et le bus par rapport à la bagnole ça leur viendrait pas à l'idée !
        - les connards qui prennent la bagnole pour faire 200 mètres (et y'en a !)
        - les abrutis qui pensent aller plus vite en s'engouffrant dans les bouchons plutôt que de prendre un vélo
        - les nases qui roulent dans une bagnole 5 places seuls : covoiturage, ils connaissent pas !
        et tant d'autres...
        Ha oui, les gens qui font du tuning, ceux qui poussent l'autoradio à donf, ceux qui prennent la bagnole comme élément central de leur vie...
        • [^] # Re: Oubli

          Posté par . Évalué à 5.

          - les crétins de ma classe qui prennent leur bagnole pour venir au lycée : "perdre" 10 minutes dans le métro et le bus par rapport à la bagnole ça leur viendrait pas à l'idée !


          Qui es tu pour juger ? Peut-être qu'ils n'ont pas le choix ? De quel droit tu les traites de crétins ? La voiture leur est peut-être indispensable, auquel cas, pourquoi payer pour une voiture ET pour les transports en commun ? SAns compter les grèves à répétitions qui effectivement doivent en dissuader un paquet d'utiliser de tels services.

          - les connards qui prennent la bagnole pour faire 200 mètres (et y'en a !)


          Je connais plein de petit-vieux pour qui faire 200 mètres, ça prend 2 heures. Je connais aussi plein de connards qui hébergent un site web sur leur ordinateur perso, alors que ça bouffe un max de courant (nucléaire à plus de 80%) comparé à un hébergeur.

          - les abrutis qui pensent aller plus vite en s'engouffrant dans les bouchons plutôt que de prendre un vélo


          Mais oui, c'est ça, toujours facile de critiquer, mais le jour où tu bosseras vraiment, tu comprendras que tout le monde n'aime pas arriver en sueur au travail, avec de la graisse plein le costard, sans compter le fait de respirer l'air pollué de la circulation en direct live.

          - les nases qui roulent dans une bagnole 5 places seuls : covoiturage, ils connaissent pas !
          et tant d'autres...


          Et alors, tu partages ton appart toi ? Et pourquoi les gens devraient être forcés de partager ce genre de chose ? Merde alors, t'es jaloux ou quoi ? Le droit à l'intimité ça existe non ? Il ne t'es jamais venu à l'idée que le co-voiturage, ça veut dire que le chauffeur doit passer chercher tout le monde, puis déposer chacun sur son lieu de travail, pour ensuite aller au sien ? Ben voilà comment perdre 1 heure de plus par jour, désolé, je privilégie ma vie de famille, et s'il m'est arrivé de prendre un collègue, c'est bien parce qu'on allait au même endroit, et c'était ponctuel. Ça me permet d'avoir MES horaires, ma liberté de faire ce que je veux sur la route, etc.

          Ha oui, les gens qui font du tuning, ceux qui poussent l'autoradio à donf, ceux qui prennent la bagnole comme élément central de leur vie...


          Le gros blaireau dans l'histoire, c'est toi. Tu es incapable d'accepter les passions d'autres personnes, et tu estimes les tiennes normales. Il y a tellement plus de blaireaux amoureux de leur ordinateur ou de leur OS que de blaireaux amoureux de leur voiture que ton commentaire fait pitié.

          Chacun sa passion, et même si je n'adhère pas au tunning, je ne supporte pas les intolérants comme toi, qui sont bien prompts à critiquer, mais de leur côté font de la pollution nucléaire à utiliser leur ordinateur tunné sous Linux au lieu de Windows pour raconter des conneries sur Internet. Ben oui, pour 9% des gens, tu es un binoclard boutonneux, alors ça fait quel effet les stéréotypes intolérants ?
          • [^] # Re: Oubli

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Qui es tu pour juger ? Peut-être qu'ils n'ont pas le choix ?
            Y'en a beaucoup qui ont le choix et préfére prendre leurs voitures. Ce sont souvent les mêmes qui se plaignent de ne jamais trouver à se garer.

            Je connais plein de petit-vieux pour qui faire 200 mètres, ça prend 2 heures
            Je connais plein de jeunes, en parfaite santé, qui ne transportent rien , qui prennent leur voiture pour faire 200m.

            Mais oui, c'est ça, toujours facile de critiquer, mais le jour où tu bosseras vraiment, tu comprendras que tout le monde n'aime pas arriver en sueur au travail
            Tout le monde ne se tape pas un sprint non plus. Pour de petite distance, le vélo t'évite de devoir te garer, de profiter des bouchons...

            Le covoiturage peut être, pour un étudiant, une très bonne chose si on partage les frais de transport. Pour quelqu'un qui a plus de moyen qu'un étudiant (c'est à dire tout le monde, il vaut mieux être RMIstes qu'étudiant) ce n'est pas grand chose (encore que..) mais pour quelqu'un qui vit avec les bourses et, pour les plus chanceux, avec un peu d'argent de papa-maman, c'est sans prix (mais le bus reste dans ce cas la meilleure solution)

            Dans tout les cas, il y a des excés. Ceux qui se plaignent du prix de l'essence ou de ne pas pouvoir se garer, sont souvent des gens qui aurait tout intèrét à prendre le bus.

            Quant au tuning, je trouve ça ridicule, mais s'ils aiment ça, je ne vois pas de quel droit je leur interdirait.
            • [^] # Re: Oubli

              Posté par . Évalué à 3.

              Y'en a beaucoup qui ont le choix et préfére prendre leurs voitures. Ce sont souvent les mêmes qui se plaignent de ne jamais trouver à se garer.


              À partir du moment où tu as une voiture, tu payes une assurance et tous les frais et taxes qui vont avec, alors c'est moins évident d'accepter de payer, très cher, un ticket de bus. Dans ma ville, c'est 1,5 ¤ le ticket pour 45 minutes, avec des passages toutes les 30 minutes au mieux, et un service de 7h30 à 19h30. Bref, quasi inutilisable, au moins aussi cher qu'un trajet voiture, et beaucoup moins pratique ! Donc voiture obligatoire, donc pas de transport en commun.

              Je connais plein de jeunes, en parfaite santé, qui ne transportent rien , qui prennent leur voiture pour faire 200m.


              Il ne faut pas abuser, je suis persuadé que ce genre de personnes existent, mais voilà, la majorité aurait fait le trajet à pied ou à vélo pour 200 mètres. Cela dit, il m'est arrivé de prendre ma voiture pour faire 500 mètres, parce que j'avais un courrier urgent à poster, et que la levée avait lieu dans les minutes. Mais c'est très rare.

              Tout le monde ne se tape pas un sprint non plus. Pour de petite distance, le vélo t'évite de devoir te garer, de profiter des bouchons...


              Pour avoir essayé d'utiliser mon vélo, parfois forcé par les grèves de routier et la pénurie d'essence, voilà tous les inconvénients cumulés du vélo :

              - fatiguant
              - impossible de trimballer ta malette de travail et autre (mine de rien, bosser c'est pas juste arriver les mains dans les poches)
              - pas génial pour l'ordinateur portable, il apprécie pas trop les chocs et vibrations
              - douche pas très appréciable quand il pleut
              - de la graisse plein le costard, même en utilisant des pinces à pantalon
              - pollution en plein dans les naseau, en plein effort physique, à plein poumons, en sortie directe des pots d'échappement
              - impossibilité de ranger le vélo une fois arrivé sur le lieu de travail ; pas de range-vélo, pas de local réservé, etc.
              - un vélo, ça se vole en quelques minutes chrono, avec ou sans antivol, la pince monseigneur se range dans un sac et fait des miracles. Mon oncle pourra vous en parler : 3 vélos volés en 2 semaines.
              - risque d'accident BEAUCOUP plus élevé, et risque de mortalité d'autant plus conséquent
              - impossiblité d'aller en clientèle en vélo, donc exit.
              - pas génial pour ramener le caddy de courses que tu ne manque pas de faire le soir en sortant du boulot avant de rentrer pour nourrir la famille.

              De toutes façons, le fait de posséder un véhicule personnel est aujourd'hui une quasi-obligation pour l'obtention d'un contrat de travail, donc venir en vélo, c'est faire défaut à ses obligations.

              Le covoiturage peut être, pour un étudiant, une très bonne chose si on partage les frais de transport. Pour quelqu'un qui a plus de moyen qu'un étudiant (c'est à dire tout le monde, il vaut mieux être RMIstes qu'étudiant) ce n'est pas grand chose (encore que..) mais pour quelqu'un qui vit avec les bourses et, pour les plus chanceux, avec un peu d'argent de papa-maman, c'est sans prix (mais le bus reste dans ce cas la meilleure solution)


              Moi j'ai bossé pendant mes études, j'ai jamais eu papa-maman derrière le dos pour financer quoi que ce soit, et je n'ai eu ma première voiture qu'avec mon premier travail. Donc les transports en commun et le vélo, je connais, j'en ai bouffé, et même de la marché à pied forcée en période de grève. Et je sais aussi à quel point une voiture peut rendre service et être indispensable, surtout dans les villes de province, qui n'ont pas l'avantage d'avoir un système de transports en commun aussi important que celui de Paris.

              Bref, si des millions de Français dépensent une fortune dans leur voiture et son entretien tous les ans, c'est pas juste pour se la taper, il y a peut-être une raison autrement plus intellectuelle que le commentaire débile précédent. :-)
              • [^] # Re: Oubli

                Posté par . Évalué à 2.

                Le message original de PieD est excessif. Ceci dit:

                À partir du moment où tu as une voiture, tu payes une assurance et tous les frais et taxes qui vont avec, alors c'est moins évident d'accepter de payer, très cher, un ticket de bus.


                A partir du moment où tu prends le bus fréquemment, il existe dans la plupart des villes des abonnements souvent très intéressants financièrement. Et j'espère que le 1,5 ¤ que tu cites, c'est le prix à l'unité. Il existe certainement des carnets de tickets dans ta ville...

                Quand au coté pratique des transports en commun, ça dépend vraiment des trajets. Sur certaines lignes, la fréquence est très correcte, et par rapport à la voiture et aux difficultés de stationnement / prix du parking, l'avantage peut revenir aux transports en commun.

                Il ne faut pas abuser, je suis persuadé que ce genre de personnes existent, mais voilà, la majorité aurait fait le trajet à pied ou à vélo pour 200 mètres.


                Effectivement, pour les petits trajets inférieurs à 500m, je veux bien croire que la majorité utilise ses jambes. Mais il y en a quand même un paquet qui prend sa bagnole...


                Pour avoir essayé d'utiliser mon vélo, parfois forcé par les grèves de routier et la pénurie d'essence, voilà tous les inconvénients cumulés du vélo :

                - fatiguant


                Ben oui, faut pédaler...

                - impossible de trimballer ta malette de travail et autre (mine de rien, bosser c'est pas juste arriver les mains dans les poches)


                Impossible, impossible, tu exagères, le porte bagage supportera très bien le poids.

                - pas génial pour l'ordinateur portable, il apprécie pas trop les chocs et vibrations


                Dans un sac à dos, ça le fait très bien. Il est sur qu'à l'achat, il faut préférer un portable léger au 17 pouces multimédia de la mort.

                - douche pas très appréciable quand il pleut


                C'est vrai... Encore que, les gros orages, ça a plutôt tendance à me motiver.. C'est l'aspect lutte contre les éléments que j'aime :)
                Par contre, je déteste le vent (celui de face bien entendu... Quand on l'a dans le dos, on pense qu'il n'y a pas de vent, simplement qu'on est en forme...)

                - de la graisse plein le costard, même en utilisant des pinces à pantalon


                Permet moi de te dire que tu t'y prends comme un manche :)

                - pollution en plein dans les naseau, en plein effort physique, à plein poumons, en sortie directe des pots d'échappement


                C'est vrai. M'enfin, c'est un cercle vicieux. Si tu prends ta voiture pour éviter la pollution, ça ne risque pas de s'améliorer...

                Et puis dis toi que tu fais ta B.A. : le cycliste ne se content pas de ne pas rejeter de saletés dans la nature mais il contribue à l'amélioration de la qualité de l'air en filtrant généreusement l'air pollué avec ses poumons...

                - impossibilité de ranger le vélo une fois arrivé sur le lieu de travail ; pas de range-vélo, pas de local réservé, etc.


                Là, une solution, faut gueuler !

                - un vélo, ça se vole en quelques minutes chrono, avec ou sans antivol, la pince monseigneur se range dans un sac et fait des miracles. Mon oncle pourra vous en parler : 3 vélos volés en 2 semaines.


                C'est vrai. L'alternative roller peut être intéressante quand on ne peux pas ranger son vélo dans un local.

                - risque d'accident BEAUCOUP plus élevé, et risque de mortalité d'autant plus conséquent


                Ce serait nier l'évidence que d'affirmer le contraire. Et c'est je pense le plus gros frein à l'utilisation du vélo en ville. Je rêve d'un généralisation d'axes verts en France, sortes d'anti axes rouges ou seule la circulation piéton/vélo/roller serait autorisée...

                De toutes façons, le fait de posséder un véhicule personnel est aujourd'hui une quasi-obligation pour l'obtention d'un contrat de travail, donc venir en vélo, c'est faire défaut à ses obligations.


                Il me semble que tu généralise un peu vite ton expérience personnelle.
              • [^] # Re: Oubli

                Posté par . Évalué à 2.

                - un vélo, ça se vole en quelques minutes chrono, avec ou sans antivol, la pince monseigneur se range dans un sac et fait des miracles. Mon oncle pourra vous en parler : 3 vélos volés en 2 semaines.
                Ça me fait penser à un truc : j'étais allé en Allemagne avec le lycée. Je sais plus dans quelle ville on est allé, mais j'étais scié par le nombre de vélo. Et puis les gens le laissent là comme ça, sans antivol généralement.. C'est un mode de vie, une mentalité totalement différente !
                La plupart des problèmes que t'évoques sont plus dues à la mentalité des gens qu'à de vrais problèmes du vélo.

                M'enfin, un point oublié : on peut pas faire de vélo quand on a un problème à la hanche (et les médicaments dérivés d'opium n'aident pas à conduire ;)
              • [^] # Re: Oubli

                Posté par . Évalué à 0.

                - pollution en plein dans les naseau, en plein effort physique, à plein poumons, en sortie directe des pots d'échappement

                Ben, tu crois qu'en voiture c'est mieux ? En règle générale, il est admis que les automobilistes sont trois fois plus exposés à la pollution que les cyclistes ou piétons. Pourquoi ? Parce que les vélos ne vont pas sur les périphériques, les rocades ou les tunnels encombrés, et que l'air de l'habitacle d'un véhicule se renouvelle beaucoup moins vite que l'air respiré par le cycliste. Sorti d'une rue encombrée, il respire de suite un air plus sain.
                (source: une communication des services des transports publics de Londres (TFL) il y a un peu plus d'un an... Qui a un site http://www.tfl.gov.uk(...) remarquablement bien conçu pour les recherches d'itinéraires, par ailleurs, au niveau des options de recherche et tout... Enfin, mieux foutu que les transports eux-mêmes !).

                Quant au risque d'accident, il ne faut pas croire qu'il est si important que cela. Et si on diminue le nombre d'autos, le nombre d'accidents de vélo baisse. Bizarrement, l'inverse n'est pas vrai.

                Et si on ramène ceci au parc en circulation, en 2003:
                10 morts par million de vélos,
                274 morts par million de cyclosmoteurs,
                745 morts par million de motos,
                et 119 morts par million de VP.
                (source: http://www.securiteroutiere.gouv.fr/IMG/Synthese/CU_TTPA.pdf(...) )

                Je suis d'accord que l'indicateur des 10 morts p.m. de vélos n'est pas fiable vu que tous les vélos ne sont pas utilisés quotidiennement. Reste quand même le rapport de 190 morts cyclos vs. 3500 morts auto. D'autant qu'en vélo, on ne prend de risque que pour soi (190 morts vélo contre 196 morts vélo + tiers, à comparer aux 3500 morts voiture contre 4700 morts voiture + tiers). Remarque, du coup le vélo c'est un truc d'égoïste, on empêche les autres de profiter de la mort...

                Bien sûr, autant à Paris et dans la petite couronne la voiture est souvent superflue, autant ce constat n'est pas tout le temps vérifié en province...

                Perso, en Ile de France, je n'ai plus que le vélo et la Carte Orange. Pour aller au boulot, je suis privilégié: 10 minutes à pied. Pour aller faire les courses, j'ai acquis une superbe chariole de mamie vert, avec un sublime tartan écossais. C'est moche mais fonctionnel pour ramener les courses du Franprix ou du Leclerc, distants de 15 minutes à pied environ. Et pour le reste, j'ai le métro à 300m de chez moi, le bus au pied de l'immeuble. Et non, il n'y a pas de grèves à répétition ni tant de problèmes que cela. Auquel cas la voiture, je me demande à quoi elle pourrait me servir (voir même la carte orange vu mon utilisation du métro ;) -- heureusement qu'elle est remboursée à 50% !

                Et, toujours de mon expérience perso, le danger du vélo à Paris ce n'est pas la pollution, mais bien les automobilistes. Entre ceux qui se garent sur les pistes cyclables, ceux qui déboitent sans regarder, ceux qui frôlent en doublant, et ceux qui ne regardent pas dans leur angle mort en tournant à droite (les plus dangeureux et ceux à qui on devrait retirer le permis sur le champ, mon genou gauche pourra en témoigner...)
                • [^] # Re: Oubli

                  Posté par . Évalué à 0.

                  En règle générale, il est admis que les automobilistes sont trois fois plus exposés à la pollution que les cyclistes ou piétons


                  Je ne sais pas comment sont faites les voitures Anglaise, mais sur ma vieille voiture qui a bientôt 5 ans, j'ai un filtre qui me permet d'éviter de prendre dans l'habitacle toute la merde des pots d'échappement. Étant un ancien asthmatique, crois moi, ça fonctionne excellement bien.

                  Quant au risque d'accident, il ne faut pas croire qu'il est si important que cela. Et si on diminue le nombre d'autos, le nombre d'accidents de vélo baisse. Bizarrement, l'inverse n'est pas vrai.


                  Ben voyons, supprimons les automobilistes tant qu'on y est. Tu as lu tous les arguments que j'ai donné ? On en reparlera quand tu auras une famille à trimballer, des enfants à déposer à l'école à l'autre bout de la ville parce que la bienveillante Éducation Nationale a décrété qu'ils iraient là-bas et pas à l'école à côté de chez toi. On verra aussi comment tu trimballeras tes 2 caddies de courses hebdomadaires sur ton vélo, etc.

                  Pour info, les routes sont financées majoritairement par les automobilistes, alors je ne vois pas pourquoi on devrait les laisser aux vélos. Que les cyclistes payent leurs taxes pour la création de vraies pistes cyclables (et non pas les trucs de 20 cm de large dans le caniveau entre le trottoir et la route) et on reparlera. :-)

                  Bien sûr, autant à Paris et dans la petite couronne la voiture est souvent superflue, autant ce constat n'est pas tout le temps vérifié en province...


                  Ben oui, c'est là le problème, je te donne mon point de vue de provincial (j'ai aussi connu Paris, donc j'ai de quoi comparer), alors que visiblement tu as un avis de Parisien.

                  Effectivement, je veux bien te croire qu'à Paris, un vélo est plus pratique qu'une voiture (à condition d'en avoir un tout moche à 15¤, histoire de ne pas se le faire voler sans arrêt), notamment eu égard au coût du stationnement et aux problèmes de circulation. Cela dit, j'ai vécu 2 ans à Paris, et il faut être dingue pour aimer ce genre de vie...

                  Ce que je regrette le plus en France, c'est que la capitale soit Paris, et que ce soit principalement les bobos Parisiens qui décident pour le reste de la France. Franchement, je suis pour une décentralisation totale, histoire de laisser la province vivre et Paris s'étouffer.
                  • [^] # Re: Oubli

                    Posté par . Évalué à 2.

                    crois moi, ça fonctionne excellement bien.
                    Bah non justement, tu auras toujours un niveau de pollution supérieur à l'air libre.. En plus le recyclage d'air dans les voitures est extrêmement néfaste (surtout pour les asthmatiques, crois moi j'en suis un aussi*), car l'air n'est recyclé que grâce à un filtre à charbon actif qui doit être changé de temps à autre, mais surtout que l'air n'est pas déshumidifié => cela devient fort désagréable, et fort nocif. A moins que ton véhicule soit équipé de climatisation qui dans ce cas déshumidifie l'air, mais au prix d'une pollution accrue (là encore, cercle vicieux).

                    *: et mon état d'asthmatique ne m'empêche nullement de faire du vélo en Île de France, sauf éventuellement quand la pollution à l'O3 est trop importante les jours de canicule.

                    Pour info, les routes sont financées majoritairement par les automobilistes, alors je ne vois pas pourquoi on devrait les laisser aux vélos.
                    Et bien en voilà un comportement égoïste... Tiens, moi je trouve que les gens qui ne payent pas d'impôt sur le revenu par exemple ne devraient pas avoir le droit de mettre leurs enfants à l'école, ils ne payent pas les taxes. Et ceux qui ne travaillent pas ne devraient pas avoir le droit à la sécu, vu qu'ils ne cotisent pas...

                    Et pour ton information toujours, les cyclistes aussi payent pour les routes puisque les voies communales (donc théoriquement plus empruntées par les vélos que les nationales ou départementales) sont financées par la ville et non par l'État ou la Région, donc sur le produit des taxes locales.
                    Quant à la construction des routes, elles n'est pas à proprement parler financée directement par les automobilistes, puisque (au niveau départemental et régional tout du moins), le produit de la fameuse TIPP est affectée au financement du RMI et autres aides sociales (qui donc devraient être interdites aux non automobilistes si je me fie à ton raisonnement).

                    alors que visiblement tu as un avis de Parisien. [...] ce soit principalement les bobos Parisiens qui décident
                    Merci pour moi, mais pour ton info, je ne suis francilien que depuis 5 ans (plus un passage de quelques mois à Londres). J'ai passé une grosse partie de ma vie (ha, toute ma jeunesse d'antan) en Bretagne, dans les Côtes d'Armor, c'est dire que je peux comparer moi aussi avec les coins paummés où la voiture se révèle indispensable... Alors tes jugements à l'emporte pièce sur autrui, tu sais où tu peux te les carrer, avec les compliments du "bobo".
                    • [^] # Re: Oubli

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Petite réaction rapide avant de partir en clientèle.
                      Pour commencer, il ne fallait pas prendre mes critiques pour toi :-)

                      En ce qui concerne mon véhicule, j'ai effectivement la clim (dégivrage en 30 secondes chorno, et air de l'habitacle parfaitement respirable même en plein bouchon).

                      En ce qui concerne les "bobos parisiens", je parle surtout de ces gens de là bas qui semblent avoir de plus en plus d'influence, et qui voudraient faire de la province un lieu agréable pour leur vacances ou week-end.

                      C'est ainsi que tu vois ces gens imposer la réintroduction du loup ou de l'ours dans des régions de France où ces animaux ont disparu depuis des générations, et tout cela malgré l'avis contraire des populations locales.

                      C'est toujours facile d'imposer ses choix "écolos" quand on habite en plein centre ville de Paris, mais je comprends ces gens qui habitent à proximité de ces animaux sauvages réintroduits, et moi-même j'aurais des craintes concernant la sécurité de mes enfants, d'autant que 2 bergers ont déjà été agressés.

                      Cela dit, je suis également totalement opposé à la chasse, et l'accident de l'ourse canelle m'a vraiment énervé.

                      Bref, ce que je critique, ce sont ces gens qui cherchent à imposer leur vision à la France entière, bien assi au chaud dans leur loft parisien, imaginant leur futures vacances en bord de mer ou à la montagne, dans la nature. Force est de reconnaître que leurs idées connaissent un certain écho depuis quelques années.

                      Je suis pour une décentralisation du pouvoir, que chaque région dipose de davantage de pouvoir, de manière à ce que le pouvoir soit plus près du peuple, que les habitants d'une région aient leur mot à dire, et que les décisions soient prises au plus proche d'eux. J'en ai marre de cette centralisation sur Paris, de cette configuration Paris|Travail&Argent en opposition avec Province|vacances&chômage. La province, ce n'est pas la résidence secondaire des Parisiens. Quand je pense que ça fait des générations que l'argent des Français a été engouffré dans la capitale, au détriment de la province... Évidemment, on se la pète plus internationnalement parlant avec une capitale de plusieurs millions d'habitants, alors on chouchoute Paris !

                      À vrai dire, je ne vois dans notre "république" qu'une monarchie parlementaire, dotée d'un parlement à qui l'on enlève progressivement toute influence. La centralisation de tous les pouvoirs sur Paris ? Dangereuse, inutilement coûteuse et inutile, elle sert juste à flatter l'égo de nos rois et ministres.

                      Au fait, j'ai apprécié la décision du gouvernement de retirer les subventions pour le développement des "transports en communs" aux petites villes, tandis que de l'autre côté, la ville de Paris est largement suréquipée... :-)
          • [^] # Re: Oubli

            Posté par . Évalué à 1.

            Qui es tu pour juger ? Peut-être qu'ils n'ont pas le choix ? De quel droit tu les traites de crétins ? La voiture leur est peut-être indispensable, auquel cas, pourquoi payer pour une voiture ET pour les transports en commun ? SAns compter les grèves à répétitions qui effectivement doivent en dissuader un paquet d'utiliser de tels services.
            Je les traîte de crétin parce que, apparemment particulièrement dans la CUDL (Communauté Urbaine De Lille) les transports en commun coûtent bien moins cher que la bagnole.

            Je connais plein de petit-vieux pour qui faire 200 mètres, ça prend 2 heures. Je connais aussi plein de connards qui hébergent un site web sur leur ordinateur perso, alors que ça bouffe un max de courant (nucléaire à plus de 80%) comparé à un hébergeur.
            Je trouve aussi ça con d'héberger un site sur son PC, surtout que généralement ils savent pas le sécuriser et donc risquent de se transformer en passerelle pour vers et crackers. Pareil pour ceux qui disent : "moi je laisse mon PC tourner toute la nuit sur emule".

            Le gros blaireau dans l'histoire, c'est toi. Tu es incapable d'accepter les passions d'autres personnes, et tu estimes les tiennes normales. Il y a tellement plus de blaireaux amoureux de leur ordinateur ou de leur OS que de blaireaux amoureux de leur voiture que ton commentaire fait pitié.
            Le blaireau c'est toi qui interprète tout de suite les propos des autres !
            Le tuning coûte, pollue (améliorer l'aérodynamisme, mon cul ouais ! sinon toutes les bagnoles auraient déjà des ailerons), est dangereux (les bagnoles sont conçues avec des normes de sécurité en tête, et quand tu joues à changer le pare brise pour un pare brise avec jesaispasqueleffet, y'a des chances pour qu'un coup dans le pare brise le fasse exploser et non pas plier).
            Foutre la radio à fond, c'est dangereux (pour les oreilles du passager), ça emmerde les piétons, ça emmerde les cyclistes.

            Chacun sa passion, et même si je n'adhère pas au tunning, je ne supporte pas les intolérants comme toi, qui sont bien prompts à critiquer, mais de leur côté font de la pollution nucléaire à utiliser leur ordinateur tunné sous Linux au lieu de Windows pour raconter des conneries sur Internet.
            Rapport avec le schmilblick et linux/windows ?
            Et j'abhorre autant le tunning de bagnoles que le tunning de PC ! (par contre jouer à tunner le KDE peut être amusant parce que c'est gratuit et ça pollue pas de mettre deux panels au lieu d'un, alors que mettre un néon dans le PC consomme pas mal de courant)
            Ben oui, pour 9% des gens, tu es un binoclard boutonneux, alors ça fait quel effet les stéréotypes intolérants ?
            9% ? J'aurais dis plus...
            Je trouve pas ça un stéréotype vu que je suis un mec à lunettes (j'aime bien en plus) et j'ai des boutons (ça j'aime moins)
            • [^] # Re: Oubli

              Posté par . Évalué à 4.

              Ce que je voulais te faire comprendre, c'est qu'il n'est pas sain de mépriser les passions des autres. Chacun a les siennes, et d'ailleurs, qu'en aurait-il été des logiciels libres si RMS et Linus n'avaient pas pu exprimer la leur ?

              Tu n'as donc nullement à traiter les gens de crétins ou de connards parce qu'ils ne font pas les choses comme tu les ferais ou comme tu estimes qu'il faudrait les faire. Je t'ai donné quelques exemples des raisons qui pourraient expliquer leur comportement, sache qu'il y en a énormément plus, certainement encore plus justifiées que celles que je t'ai données.

              Et quand bien même certains abuseraient de leur voiture par passion, cela n'en resterait pas moins leur passion, et libre à eux de faire en sorte de l'assouvir. Des hommes ont inventé le cinéma, ont volé, sont allés dans l'espace, par passion. De grande chose ont été construite par passion.

              C'est tout de même étonnant que l'on ne retrouve cet esprit de critique perpétuelle et cette haine jalouse du bonheur des autres qu'en France, toujours à croire que l'on peut faire mieux que son voisin, et que les autres ne font que de la merde... Il n'y a que dans ce pays que j'ai pu constater combien les conducteurs de grosses cylindrées allemandes étaient conspués, combien le fait de réussir socialement nous exposait à la jalousie et au mépris, il n'y a que dans ce pays que j'ai vu autant de voitures rayées à la clé et autre, et il n'y a que dans ce pays où il y a autant de vol.

              Comme tu l'as fait remarquer, ce n'est pas pareil en allemagne, et je peux te confirmer que j'ai énormément voyagé, et que je n'ai effectivement vu cela qu'ici. Même en Afrique il est possible de laisser un vélo sans anti-vol et de le retrouver à la fin des cours, c'est dire... On critique les États-Unis et autre, mais on ne fait pas mieux, pour être franc, j'ai parfois l'impression que notre société est pire.

              Cela dit, il faut croire que le problème est clairement généralisé et mondialement reconnu, car je crois me rappeler un message sur une mailing list d'un logiciel libre quelconque, où il était clairement fait référence au fait que seuls les étrangers laissaient des commentaires encourageants et des remerciements sur les forums, tandis que les Français ne faisaient que râler et se plaindre des bugs. C'est une attitude qui nous est propre, c'est la manifestation de notre franchouillardise.

              Pour être honnête, je crois si les Français sont aussi mal vus de par le monde aujourd'hui, c'est peut-être en grande partie à cause de leur attitude sans arrêt dénigrante, et le fait qu'ils soient imbus de leur personne.

              Il y a une blague mondialement connue et qui résume bien la situation : "Pour faire fortune rapidement, il suffit d'acheter un Français au prix qu'il vaut et le revendre au prix qu'il croit valoir".

              C'est tout de même dommage, avoue le, alors qu'en faisant si peu on pourrait faire tellement mieux...
          • [^] # Re: Oubli

            Posté par . Évalué à 1.

            1) Aller en voiture au Lycée

            Je veux bien croire que certaines personnes aient des obligations (aller chercher la petite soeur à l'autre bout de la ville, voire dans un autre patelin, etc.), mais ce sont les exceptions. La plupart des personnes qui vont au lycée en voiture sont simplement des branleurs trop gâtés par leurs parents.

            En plus, ces parents sont clairement des irresponsables quand on voit les statistiques d'accident provoqués par les jeunes sur un trajet quotidien.

            2) "Je connais plein de petit-vieux pour qui faire 200 mètres, ça prend 2 heures"

            Oui, mais cette personne là, je suis pas trop rassurée de la voir au volant, dans ces conditions. Si elle tient pas 200m à pied, je ne suis pas sûr qu'elle puisse conduire une caisse, car si c'est moins physique, c'est beaucoup de tension, même sur une distance aussi courte.

            3) "Il ne t'es jamais venu à l'idée que le co-voiturage, ça veut dire que le chauffeur doit passer chercher tout le monde (...)"

            Il existe des solutions de co-voiturage où les gens ne sont pas obligés de faire des détours. Déjà, tu n'embarque que les personnes qui bossent avec toi, et tu partages les frais de transports : c'est cool pour tout le monde.

            En plus, je pense que l'auteur du commentaire faisait référence à ces superbes Mercedes/BMW/Audi/... énormes avec à l'intérieur un vieux beau en costume cravate. Le genre de type qui pourrait facilement s'acheter une seconde voiture, genre Clio/Twingo/Smart, mais qui ne le fera pas pour des raisons de standing, pas de sécurité/intimité ou je ne sais quoi d'autre.

            Pour les autres points je suis globalement d'accord avec toi.
  • # Euh juste pour dire !

    Posté par . Évalué à 1.

    Déjà l'idée de faire les transports gratuits pour le réveillon du 31 ça ne risquait pas de changer grand chose car c'était déjà le cas, de 17h le 31 décembre à 12h le 01 janvier, donc bon ça ils ne risquaient pas de le faire. Par contre ils devraient y penser les jours où ils font grève, en même temps pour ceux qui ont les cartes oranges et Cie ils risqueraient de ne pas se rendre compte qu'ils sont en grève, donc l'aspect médiatique de la grève en prend un coup.
    Ensuite on parle souvent de l'exemple anglais comme belle gamelle au niveau du train, c'est clair qu'en prenant le train anglais on en vient à adorer la sncf et la ratp. On peut ajouter l'exemple du train suisse vu qu'il y a des compagnies privées qui l'exploite, mais pour ceux qui ont pu en faire l'expérience et notamment de se retrouver dans une gare gêrée par la compagnie d'état à attendre un train privé et bien ils ont du comprendre leur douleur. Bon certes c'est pas méchant et on trouve notre train, mais ne pas avoir l'annonce ou ce genre de petits détails c'est pas la panacée....

    Donc bon faut pas trop crier sur la sncf, en tout cas perso je fais 1h20 matin et 1h20 soir de transports à la fois ratp et sncf tous les jours de la semaine et même si j'ai régulièrement des problèmes je trouve que ça fonctionne bien, mais c'est clair que lorsque ça merde en général ça merde bien et ça pose problème... Mais quand je vois à l'étranger ce qui se fait... en argentine ils n'ont pas de trains, pour faire les grandes distances c'est comme au brésil, des bus... certes ils sont super confort mais bon les routes c'est pas ça et les voyages de 20h en bus c'est pas la panacée.... Sincèrement le train en france ça va pas trop mal, je dis pas trop mal car je trouve qu'il est un peu cher pour les adultes et que des tarifs allant de 19¤ à 30¤ pour un paris marseille devraient être généralisés.
    C'était mon petit point de vue après avoir émergé du réveillon :-)
    • [^] # Re: Euh juste pour dire !

      Posté par . Évalué à 3.

      il m'est arrivé de passer des nuits en bus au Mexique et en Europe, et ca n'a rien à voir au niveau confort (l'Eurolines est à des lieues du confort que l'on peut avoir là bas). Et faut voir que construire des milliers de km de ligne de voie ferrée pour transporter quelques dizaines de personnes par voyage (l'argentine, le mexique, les USAs, l'Australie... sont considérablement plus étalés et moins denses en population que l'Europe) c'est pas très rentable, même aux conditions de 'rentabilité' d'un état... tout ca pour dire que le choix de certains pays de faire soit bus soit avion, mais pas train ne me choque pas.
      • [^] # Re: Euh juste pour dire !

        Posté par . Évalué à 2.

        Tu sais, parti comme c'est 1 litre d'essence coûtera plus cher qu'une locomotive d'ici 5 ans... :p
      • [^] # Re: Euh juste pour dire !

        Posté par . Évalué à 2.

        Je suis d'accord avec ton propos, mon but n'était pas de dire qu'il fallait des trains là bas, je voulais juste m'en servir comme comparaison, d'ailleurs en argentine pour faire les longues distances le plus avantageux reste l'avion, car Iguazu / Buenos Aires ou plus long encore, Ushuaia / Buenos Aires ce sont des milliers de kilomètres. Je voulais juste comparer le moyen de transport et la qualité du transport, en france on a la chance d'avoir de bons trains pour les trajets longs et c'est appréciable. J'ai souvent du mal pour faire passer les idées que j'ai autour de moi, mais je ne critique en rien les transports dans des pays aussi immense que l'argentine, le brésil et autres....
  • # ouais !!

    Posté par . Évalué à 2.

    À titre d'information, voici comment manipuler la pensée des télespectateurs au sujet des grèves. Impressionnant. Bravo !

    http://www.acrimed.org/article1138.html
  • # Y à pas, joli...

    Posté par . Évalué à 1.

    Je me permets juste de faire remarquer qu'il a un sacré succés, et pourtant l'haleine bien fétide et le poil hirsute... le premier tr*ll de l'année !-)

  • # libéralisateuses libéralisateurs, on vous ment, on vous spolie !

    Posté par . Évalué à 4.

    "Des rails libéralisées, ne serait ce pas une baisse des prix, plus de trains de personnes et de marchandises, moins de camions, moins de pollution, un monde meilleur et verdoyant ?"

    -> Tu oublie aussi:
    - des cheminots qui font 4 bruxelles-madrid en une journée avec 2 minutes de pause toutes les 5 heures.
    - une diminution des effectifs (accompagnés de tous les petits désagrément qui ne me viennent pas à l'esprit mais dont tu rendras très bien compte à la longue).
    - Des supers tgv tout neufs sur les grandes lignes et la remises en service des locos à vapeur sur les lignes de moindres importances.


    "J'espere que les grevistes ne seront pas payés et n'auront pas de prime."

    -> "Toute journée de grève, quelle que soit la durée du service non fait donne lieu à une retenue de 1/30eme de la rémunération mensuelle pour les agents de l'Etat et de ses Etablissements Publics Administratifs."
    source: http://www.fonction-publique.gouv.fr/fp/statut/droit_syndical.htm(...)


    "Au lieu de manifester autour d'une buche glacée, ils auraient pu (pour faire chier leur direction) rendre les transports gratuits."

    -> Je m'avance peut etre, mais je crois bien que le "service gratuit" est strictement interdits aux fonctionnaires. Bah ouais, ca serait trop beau. Déjà que là, ils savent très bien qu'ils vont se rendre impopulaires en faisant grève, et il le font quand meme. Si ils pouvaient faire chier leur direction tout en se rendant populaires, ca serait un trop grand pouvoir pour eux...

    "(pour traverser la France d'est en ouest, un wagon peut faire 3 jours, en Allemagne, du nord au sudf, c'est moins de 20 heures !!!)"

    -> ouais c'est vrai ca. Et t'imagine, du temps de l'esclavage, ca allait encore plus vite ! trop le pied hein ? Quelques coups de fouets par ci par là, et hop, te voilà de l'autre coté de la france.
    On a vraiment été trop con d'arreter ca. L'esclavage, y avait rien de plus rentable et le service était magistral.


    Bon, voilà. Je comprend très bien que tu sois en colère. J'aurais raté mon réveillon, j'aurais gueuler aussi, mais pas de cette manière je pense.
    Je ne connais meme pas les motifs de cette grève, mais faut arreter avec les "ils font grève pour pas bosser pendant les fêtes".

    Si a chaque grève de la sncf, les usagers ne s'en prenait pas aux gévistes mais plutot a leur direction qui les a poussé a faire grève, les choses seraient autrement...

    Ce qui m'intrigue quand meme, c'est que tu a l'air persuadé que la privatisation de la SNCF améliorerait le service. Je ne voit absoluement pas le service public comme une solution a tous les problèmes, mais ce dont je suis sur, c'est qu'il y a certains domaines où rien d'autre n'est possible.

    De toutes facons, tout ce que tu réclames arrivera un jour où l'autre. Les services publiques vont disparaitre d'ici quelque années et tout le monde sera content. J'aimerais quand meme bien rediscuter de cela avec toi d'ici une petite dizaine d'années, juste pour rigoler...
  • # sud-rail

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Je cherchais le communiqué sur le site de sud-rail pour tenter d'obtenir les motivations et justifications de la grève mais impossible de trouver quoi que ce soit, même dans leur rubrique "Toute l'actualité et les communiqués de presse"... Curieux :/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.