Journal Contribution proposée : discussion brevet logiciel avec Richard sur les ondes Bruxelloises

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
9
jan.
2003
Aujourd'hui, je propose de contribuer en parlant de la diffusion sonore d'une discussion à propos des brevets logiciel avec Richard Stallman sur les ondes bruxelloises. Voici l'extrait principal du mél que nous avons reçu au BxLug.be (liste mél) :

----

A l'occasion de la venu a bruxelles de richard stallman, denis devos,
collectifs.net, et jens-ingo brodesser, all2all.org, ont eu
l'occasion de faire une emission chez radio campus. cette
conversation porte sur la problematique des brevetes logiciels et le
logiciel libre, elle dure environ 1 heure et demi :

http://media.april.org/audio/radio_campus/27112002/

pour l'ecouter, selectionnez le fichier FreeSoft.ogg -- il s'agit
d'un fichier encode avec le codec libre ogg vorbis. votre lecteur MP3
doit disposer de ce codec pour pouvoir lire ce fichier.

voici le contenu du fichier readme.txt, qu'il faut joindre, si vous
voulez diffuser ce document audio librement, par exemple si vous le
telechargez pour le mettre sur votre site, joingez ce text a cote du
lien:


>-----------------------------------------------------------
>Mercredi 27/11 de 10H00 à 12H00 sur Radio Campus 107.2 FM (Bruxelles)
>http://www.ulb.ac.be/assoc/radio-campus/
>
>
>radio campus et pierre de jaeger pour la diffusion initiale
>le 27.11.2002
>
>moderation dans l'ordre alphabetique :
>jens-ingo brodesser, moving art studio www.all2all.org
>denis devos, www.collectifs.net
>
>participants débat dans l'ordre alphabetique :
>oliver berger, association april, fsf europe en france
>marco cappato, député européen, parti radical transnational
>frédéric couchet, association april, fsf europe en france
>richard stallman, free software fondation usa, www.gnu.org
>
>
>utilisez pour une rediffusion eventuelle un codec basé sur
>standard ouvert, p. ex. ogg vorbis, www.ogg.org
>-----------------------------------------------------------

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.