Journal Stockfish, ChessBase, et résiliation de la GPL

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
66
21
juil.
2021

Stockfish est un moteur de jeu d'échecs libre et opensource. Disponible pour une variété de plates-formes traditionelles et mobiles, ce moteur est régulièrement classé premier ou proche du haut des listes d'évaluation des moteurs d'échecs (tel le Top Chess Engine Championship), et est ainsi le moteur d'échecs le plus puissant au monde.

Stockfish 14, la dernière version publiée le 2 juillet 2021, a un Elo de plus de 3500. Pour comparaison, le champion du monde actuel Magnus Carlsen a un Elo estimé à 2847, et 200 Elo de différence entre deux joueurs correspondent à une victoire du mieux classé dans 76% des cas. Par rapport à la version 7 de 2016, le moteur Stockfish offre un Elo supérieur de 400 Elo, gagnant ainsi de façon consistante environ 80 Elo par an durant ces 5 dernières années.

En particulier, une étape de progression importante a été réalisé par l'utilisation d'"efficiently updatable neural network", ou NNUE (plus stylistiquement écrit ƎUИИ), une fonction d'évaluation basée sur les réseaux neuronaux qui fonctionnent efficacement sur les CPUs, sans le pré-requis habituel en Machine Learning d'utiliser des GPUs puissants.

Le principal prétendant au titre de meilleur moteur est Leela Chess Zero (Lc0), un dérivé d'AlphaZero et j'invite les lecteur intéressés à se référer à l'exhaustive dépêche précédemment publiée en mars: Leela Chess Zero.

Lors de la publication de Stockfish 13, l'équipe de développement a également annoncé un effort combiné afin de partager librement les données NNUE générées et faire progresser leur technologie respective.

Going forward, the Leela Chess Zero and Stockfish teams will join forces to demonstrate our commitment to open source chess engines and training tools, and open data. We are convinced that our free and open-source chess engines serve the chess community very well.

Ce journal, cependant, n'est pas un journal sur la progression de Stockfish et Leela Zero. Ce journal n'est pas non plus un journal sur le cyclimse. Merci de votre compréhension.

En février, le principal mainteneur du projet Stockfish fait part d'un communiqué en rapport à la publication de Fat Fritz 2, un moteur commercial vendu par la société allemande Chessbase GmbH, bien connue dans le monde professionnel et par les joueurs plus sérieux pour son produit phare, "ChessBase", un outil de quasi-référence, excessivement cher, et qui fait probablement aussi reluire le cuir chevelu, pour autant que l'intense activité cérébrale en dessous ne l'ai pas déjà dégarni (en fait, à 470€ la souscription annuelle pour le "Premium package Edition 2021", on devrait peut-être même espérer que ChessBase fait migrer les poils des hispers munis des plus beaux ornements mandibulaires vers les os pariétaux des clients les moins naturellement fortuits, mais je dérive).

Ce nouveau moteur d'échecs est un dérivé de Stockfish, avec seulement quelques lignes de modification de code (nom du moteur, liste des auteurs et quelques paramètres), et un nouvel ensemble de données NNUE considérées comme "exclusifs". La communication de ChessBase sur Fat Fritz 2, revendiquant l'originalité là où il n'y en a pas, a choqué la communauté (sic). Plus surprenant, le moteur Fat Fritz 2 ne semble pas convaincre sur les listes de notation indépendantes, jetant le doute sur l'utilité première de ces modifications. Les clients qui achètent Fat Fritz 2 semblent obtenir très peu de valeur ajoutée pour leur argent, et les affirmations contraires de la part de la société semblent trompeuses. Voir également ce communiqué commun des équipes Stockfish, Leela Chess Zero, et du site entièrement libre, open source et gratuit Lichess: Fat Fritz 2 is a rip-off.

La vente de produits dérivés Stockfish est possible avec la licence GPLv3 accordée, mais bien évidemment pas sans conditions. En particulier, la licence stipule que les modifications correspondantes du produit dérivé, ainsi que les informations nécessaires à la construction du programme doivent être mises à disposition. Et ce n'est qu'après avoir explicitement informé Albert Silver, l'auteur du réseau dans Fat Fritz 2, d'une violation de licence que les sources C++ correspondantes (mais pas les données du réseau), ont été mises à disposition, approche condamnée par l'équipe Stockfish.

Ainsi, le 20 juillet 2021, Stockfish annonce l'ouverture d'un procès contre Chessbase:

The Stockfish project strongly believes in free and open-source software and data. Collaboration is what made this engine the strongest chess engine in the world. [..]
We have come to realize that ChessBase concealed from their customers Stockfish as the true origin of key parts of their products […] ChessBase repeatedly violated central obligations of the GPL, which ensures that the user of the software is informed of their rights. These rights are explicit in the license and include access to the corresponding sources, and the right to reproduce, modify and distribute GPLed programs royalty-free. […]

Au cours des quatre derniers mois, soutenus par un avocat certifié en droit d'auteur et en droit des médias en Allemagne, l'équipe Stockfish a suivi un long processus pour faire respecter leur licence. Même si ils ont eu un premier succès, entraînant un rappel du DVD Fat Fritz 2 et l'arrêt des ventes de Houdini 6 par ChessBase, ils n'ont pu finaliser le litige à l'amiable. En raison des violations répétées des licences de Chessbase, les principaux développeurs de Stockfish ont aussi définitivement résilié leur licence GPL avec ChessBase. Cependant, puisque ChessBase continue d'ignorer le fait qu'ils n'ont plus le droit de distribuer Stockfish, modifié ou non, Stockfish a déposé plainte afin de faire appliquer les conséquences de la résiliation de la licence.

Ceci semble un peu tiré par les cheveux aux premiers abords, mais un rapide détour sur la section 8 de la GPLv3 démontre que c'est tout à fait possible, et démontre (pour ma part) une méconnaissance du fonctionnement de la GPL en cas de litige sérieux:

  1. Termination. You may not propagate or modify a covered work except as expressly provided under this License. Any attempt otherwise to propagate or modify it is void, and will automatically terminate your rights under this License

Ce procès est largement soutenu par l'équipe de mainteneurs et de développeurs de Stockfish. Ils pensent avoir non seulement les preuves, mais aussi les moyens financiers et la détermination pour mener à bien ce procès. On attend avec impatience une mise à jour ultérieure de cette déclaration de procès, une fois que des progrès significatifs auront été réalisés dans cette affaire.

  • # ChessBase...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+9/-0).

    Merci pour la synthèse.

    Pour partager ma très modeste expérience de ChessBase. En tant qu'amateur, vraiment amateur, je m'étais offert il y a qqes années de ça plusieurs de leurs apps (dont la base de données ChessBase), ainsi que certains courts. Si la base de données était, et est toujours dans ses versions récentes j'imagine, un plaisir, et si certains courts valaient très largement leur prix, les programmes eux-mêmes étaient loin d'être à la hauteur des tarifs pratiqués. Je parle seulement d’ergonomie et des performances du logiciel ici… ça semblait bricolé à la hâte avec deux élastiques et un bout chewing-gum, pour le dire gentiment, et pour je ne sais quelle raison une ergonomie obstinément accrochée à une autre époque. Mon expérience avec leur support n’avait guère été plus heureuse, mais bon peut-être j'ai pas eu de chance.

    Bref. Pour arrêter ici ma digression avec quelque chose de plus utile que mes ruminations:

    Si jamais vous cherchez un logiciel de jeu d'échecs (de vrai débutant, à taquineur de Kasparov), pas besoin se ruiner chez eux (et donc pas besoin de Windows non plus): Lucas Chess, sous GPL.

    Pour la base de données ? Faut reconnaître que le temps qu'on gagne à acheter leur produit c'est pas rien. Cela dit, si ça oblige à uitiliser Windows, y a pas besoin de se ruiner et encore moins de céder à leur racket. On peut acheter d'occasion une ancienne version de ChessBase, d'avant que l'activation en ligne devienne obligatoire, et l'enrichir soi-même avec les parties plus récentes. De mémoire, j’en avais vu une pas trop cher sur… Steam. À vérifier. Sinon, y a des alternatives comme ChessX mais là on se débrouille tout seul ou presque pour enrichir l'app.

  • # corrections typos

    Posté par  . Évalué à -3 (+1/-5).

    Ce journal, cependant, n'est pas un journal sur la progression de Stockfish et Leela Zero. Ce journal n'est pas non plus un journal sur le cyclimse. Merci de votre compréhension.

    Je pense que c'est cyclisme au lieu de cyclimse, même si je ne vois pas le lien avec le stock de poissons.

    La communication de ChessBase sur Fat Fritz 2, revendiquant l'originalité là où il n'y en a pas, a choqué la communauté (sic). Plus surprenant, le moteur Fat Fritz 2 ne semple pas à convaincre sur les listes de notation indépendantes, jetant le doute sur l'utilité première de ces modifications. Les clients qui achètent Fat Fritz 2 semblent obtenir très peu de valeur ajoutée pour leur argent, et les affirmations contraires de la part de la société semblent trompeuses.

    Bien que je ne sois pas sûr de la tournure de la phrase, je crois que c'est semble au semple. Peut-être même arrive ?

    • [^] # Re: corrections typos

      Posté par  . Évalué à 9 (+6/-0).

      Je pense que c'est cyclisme au lieu de cyclimse

      Non, c'est bien cyclimse http://cyclim.se/

      Bien que je ne sois pas sûr de la tournure de la phrase, je crois que c'est semble au semple. Peut-être même arrive ?

      Je vais laisser l'auteur reformuler avant de corriger, j'ai l'impression qu'il y a eu un mix entre "ne semble pas convaincre" et "n'arrive pas à convaincre".

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: corrections typos

        Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 22/07/21 à 00:09.

        Oui, c'est en effet ce qui est arrivé. Je voulais dire "ne semble pas convaincre". Il y a d'autres coquilles aussi: ce n'est pas "le journal précédemment publié", mais "la dépêche précédemment publiée", il y a un malencontreux "le GPL" vers la fin, et probablement d'autres fautes ici et là.

        Je regrette aussi de ne pas avoir écrit "Ce journal n'est pas non plus un film sur le cyclimse" au lieux de "… un journal sur le cyclimse" pour la référence, juste parce que ça aurait été stylistiquement plus rigolo :)

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.