Journal La DebConf 20 aura lieu uniquement en vidéo

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
19
21
juin
2020

(Je n'ai pas vu d'article en parlant sur Linuxfr, j'espère ne pas l'avoir raté.)

Suite aux restrictions dues au Coronavirus, la principale conférence dédiée à Debian n'aura lieu qu'en ligne.

Depuis des années, la conférence annuelle dédiée à Debian (DebConf) se déroule pendant l'été, à chaque fois dans un pays différent. Le changement de continents entre deux DebConf vise à faciliter la venue de différents participants. Cette année, il était prévu qu'elle se tienne à Haïfa, en Israël, du 23 au 29 août 2020.

Lorsque de nombreux pays ont commencé à restreindre les déplacements, la question de la conduite à tenir a commencé à se poser. En mars, les organisateurs repoussaient la décision à plus tard, selon la tournure des événements. Début juin, un sondage est organisé en ligne pour avoir des idées sur la motivation des participants. Le 8 juin, la décision est publiée : la conférence sera uniquement en ligne. La conférence se tiendra bien à Haïfa, mais en 2021. Les lieux sélectionnés pour les conférences suivantes seront utilisés avec le même décalage d'un an.

Le sondage montre que moins de 150 personnes prévoyaient de venir. C'est assez faible par rapport au nombre de participants habituels. 75% des personnes ayant répondu ont suggéré de ne tenir qu'une conférence en ligne. Dans le cas d'une conférence en ligne, plus de 300 personnes ont déclaré vouloir participer.

La conférence était déjà retransmise en vidéo les années précédentes. Le système de captation et de retransmission est mis en place par l'équipe vidéo avant la conférence. Les prises de vue, mixages, introduction du présentateur, retransmission des questions, etc. sont faites par l'équipe vidéo et des participants volontaires. Concernant l'interaction à distance, des questions posées sur IRC sont retransmises à la fin de la présentation par un organisateur présent dans la salle. Cette fois-ci, le système vidéo devrait être différent puisqu'il n'y aura pas de lieu physique à filmer.

  • # Lieu

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

    Déjà avant la pandémie, les deux tiers des gens déclaraient ne pas vouloir venir. Pour des conférences internationales, il faudrait penser à éviter les lieux qui ont trop de restrictions sur les passeports ou qui présentent un risque important pour la sécurité.

    • [^] # Re: Lieu

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-0).

      Oui, il y avait des participants déclarant ne pas vouloir venir à Haïfa à cause du risque pays et/ou de sa politique. Cependant, je n'ai pas l'impression que c'était un rapport de 2/3.

      Le niveau de participation de l'année prochaine donnera un meilleur éclairage là-dessus.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.