• # En résumé et en français

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Outrun est un programme Python qui permet d'exécuter une commande locale sur un ordinateur distant. Pour ce faire, Outrun se connecte à la machine distante via SSH, elle monte le système de fichier local sur la machine distante, et crée un CHROOT. La commande est donc exécutée avec les logiciels et les données de la machine locale et la puissance de calcul de la machine distante.

    Ce qui limite les performances ce sont les accès réseau: chaque appel à un fichier se transforme en une requête réseau qui a beaucoup plus de latence qu'un accès au disque local. Le logiciel fait néanmoins quelques optimisations pour limiter les connexions réseau.

    Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

    • [^] # Re: En résumé et en français

      Posté par  . Évalué à 7. Dernière modification le 19/03/21 à 10:52.

      Avec un résumé pareil, t'aurais pu faire un journal ou une cht'ite dépêche :-) Tu peux toujours d'ailleurs (copier-coller).

      • [^] # Re: En résumé et en français

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        Merci :-)

        Je pense que c'est un peu léger pour faire un journal car je n'ai pas testé cette solution, ce serait quand même plus parlant avec un retour d'utilisation personnelle. J'utilise actuellement deux PC portables qui ont sensiblement les mêmes performances, dans ces conditions mon intérêt est limité et les résultats d'un test "benchmark" ne seraient pas franchement intéressants.

        Si quelqu'un a trouvé une utilité à ce logiciel, je serai ravi de lire son journal ;)

        Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

        • [^] # Re: En résumé et en français

          Posté par  . Évalué à 2.

          Alors là ta réponse me souffle un peu ! depuis quand un journal ou une dépêche doivent-ils faire part d'une expérience personnelle ? Benoît Sibaud dans ses conférences présente Linuxfr comme un site sur l'actualité du logiciel libre. Mais il faut l'écrire cette actualité puisque le site est fait par ses lecteurs. Or nos expériences personnelles, même cumulées, sont trop limitées pour couvrir l'actu. Pour bien des sujets il faut se contenter de présenter les choses et avoir des compléments grace aux commentaires, dans la grande tradition du site (il y a 20 ans les dépêches courtes étaient nombreuses et les commentaires étaient encyclopédiques).

          • [^] # Re: En résumé et en français

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

            Je ne pensais pas avoir à me justifier de poster un lien. J'ai vu une info que j'ai trouvée intéressante pour le public de LinuxFr, je la partage, et tu me reproches que ce n'est pas fait de la bonne façon. Tu penses vraiment que ça, ça donne envie aux gens de contribuer?

            Cette section fait partie intégrante du site, j'ai j'ai juste jugé plus pertinent de poster dans cette section. Je ne vois pas ce qui empêche les gens d'écrire et de lire des commentaires pertinents ici.

            Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

            • [^] # Re: En résumé et en français

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7. Dernière modification le 21/03/21 à 13:19.

              Vous arrivez à vous affronter tout en disant tous les deux que ce logiciel mérite qu'on en parle ?

              Alors :

              • en parler dans un lien est tout à fait possible (la preuve)
              • il est tout à fait possible que ce lien mérite un journal ou une dépêche, que plus d'infos soient données, que quelqu'un nous parle de son expérience personnelle ou qu'il soit comparé à d'autres solutions du même genre, s'il en existe (à ce stade je n'ai toujours pas cliqué sur le lien perso…)
              • avantages/inconvénients selon moi
                • lien : rapide à écrire, rapide à publier, pas peu descriptif en soi, facile à manquer, beaucoup moins de visibilité qu'une dépêche (ou même qu'un journal a priori)
                • journal : plus long à écrire, rapide à publier, il faut détailler plus, on peut y caser l'expérience personnelle de son choix avec ses mots, plus de visibilité, probablement plus de fautes sur la forme ou d'oublis/erreurs sur le fond vu l'absence potentielle de relecture
                • dépêche : plus long à écrire, plus long à publier, possibilité de co-écriture, plus d'auteurs, moins personnel, beaucoup plus visible, relecture en rédaction et en modération, rapporte du karma, dispose d'une icône de section et de compteurs sur certains liens
            • [^] # Re: En résumé et en français

              Posté par  . Évalué à 6.

              Alors là pardon, j'aurais du ajouter des smiley partout, je ne voulais rien te reprocher du tout. Je te présente mes excuses. Le seul but du message c'était de décrisper un peu l'appréhension à publier un journal ou une dépêche.

        • [^] # Re: En résumé et en français

          Posté par  . Évalué à 1.

          Si quelqu'un a trouvé une utilité à ce logiciel, je serai ravi de lire son journal ;)

          À première vue, c'est pour avoir de la puissance de calcul/traitement distribuée sur des machines auxquelles on a accès.

          “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

    • [^] # Re: En résumé et en français

      Posté par  . Évalué à 3.

      De ce que j'en comprends il ne faut donc pas mixer les architectures, et rester par exemple sur 2 machines x86 ou 2 machines ARM ?

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: En résumé et en français

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Oui c'est exact, il faut que le binaire issu de l'ordinateur client soit compatible avec l'architecture du processeur du serveur, et probablement de son noyau (lors du CHROOT on utilise le noyau du système distant).

        Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

    • [^] # Re: En résumé et en français

      Posté par  . Évalué à 3.

      ha, c'est super !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.