• # Liberté 0

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Si on ne veut pas que ses développements soient « impliqués dans le business de la guerre », il faut arrêter de faire du logiciel libre.

    Le lien parle d'un partenariat entre Google et le Pentagone. Mais c'est à propos de TensorFlow, qui est sous licence Apache 2.

    • [^] # Re: Liberté 0

      Posté par . Évalué à 3.

      Corrige moi si je me trompe, mais la simple utilisation d’un logiciel libre développé par Google n’est pas vraiment une relation commerciale, et encore moins un partenariat vu que l’armée n’a rien à demander à Google.

      • [^] # Re: Liberté 0

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Ce que les employés de Google dont ils est question dans l'article critiquent, c'est un partenariat entre Google et le Pentagone autour de Tensorflow.

        Je faisait remarquer que si on peut dénoncer ce type de partenariat si on est contre, faut pas oublier que l'armée peut utiliser Tensorflow comme elle l'entends de toute façon puisque c'est du logiciel libre.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.