• # Un lien qui mériterait…

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1). Dernière modification le 14/11/18 à 13:17.

    … un journal non ? même si à ce stade la menace ne semble que virtuelle.

  • # logiciels propriétaires

    Posté par . Évalué à -10 (+3/-16).

    Vous êtes relouds avec votre terme "privateur".

    Es-tu vegan aussi?

    • [^] # Re: logiciels propriétaires

      Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+7/-1).

      Hello,

      L'article de MiniMachine présente très bien le sens du mot privateur: à moyen terme, les constructeurs de matériel vont être capable de priver les propriétaires de leur droit d'utiliser et bidouiller leur propre bien matériel.

      En fait, Apple en est déjà capable avec une simple mise à jour de macOS, mais il n'y a pas encore assez de machines avec la puce T2 installée dans le parc actuel.


      Note en plus, que tous les logiciels (libres ou non) sont la propriété de leur créateur. Il y en a juste qui privent l'utilisateur de certains droits (comme inspecter, modifier et redistribuer) et d'autres qui le laisse faire.

      La preuve que les logiciels libres sont "propriétaires" ? Très simple: pour modifier la licence du logiciel, tous les auteurs (propriétaires) doivent donner leur accord.

      • [^] # Re: logiciels propriétaires

        Posté par . Évalué à 2 (+4/-2).

        Cool, le terme "non-libre" existe, il a le bon côté de ne pas être restrictif, un tel logiciel ne te prive pas nécessairement de l'usage que tu veux en faire, ne contient pas nécessairement de "Killswitch", etc…

        Je sais que vous êtes pressés mais "logiciel non-libre privateur" ça passe encore bien et au moins, ça lève l'ambiguïté.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.