Journal SeaMonkey, histoire de licences

Posté par  (site Web personnel) .
Étiquettes : aucune
0
16
mai
2006
Sur http://www.generation-nt.com/dossiers/lire/141/descriptif-de(...) , je lis

Comme la suite Mozilla, SeaMonkey est publié sous triple licence MPL / GPL / LPGL, ce qui signifie en résumé que n'importe qui a accès au code source du logiciel et peut le modifier et le redistribuer sans restriction tant qu'il ne gagne pas d'argent avec sa nouvelle version et qu'il la publie sous la même triple licence. On a ainsi la garantie que ce logiciel restera dans l'esprit même du logiciel libre.


J'ai vraiment du mal avec les licences visiblement. Laquelle de ces trois licences, MPL, GPL et LGPL, empêche le gain d'argent ?
  • # Re: SeaMonkey, histoire de licences

    Posté par  . Évalué à 2.

    Par élimination je dirais la MPL...
    • [^] # Re: SeaMonkey, histoire de licences

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      C'est ce que je pensais aussi, mais d'après http://fr.wikipedia.org/wiki/MPL , il semblerait que non, en tout cas le sujet n'est pas abordé. Faudrat que je trouve le temps de la lire, il est vra, si c'est expliqué clairement en tout cas.
    • [^] # Re: SeaMonkey, histoire de licences

      Posté par  . Évalué à 1.

      Bonjour,

      Je suis l'auteur de ce dossier. Quand je dis que SeaMonkey est publié sous tri-licence, je veux dire par là qu'un partie du code est sous licence MPL, une autre sous GPL et la dernière sous LGPL. Comme le but est de viser un public qui peut également être novice, j'explique simplement ce que cela implique, sans entrer dans les détails de quelle licence impose quoi ! Voilà tout !

      Mathieu Marquer, aka slasher-fun
      • [^] # Re: SeaMonkey, histoire de licences

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Quand je dis que SeaMonkey est publié sous tri-licence, je veux dire par là qu'un partie du code est sous licence MPL, une autre sous GPL et la dernière sous LGPL.

        C'est complètement faux ! La plupart du code est sous MPL, GPL et LGPL. Quand quelqu'un reprend le code pour son propre usage, il peut décider de le laisser en MPL/GPL/LGPL, il peut aussi le passer en GPL ou en LGPL s'il préfère.

        Voir http://www.mozilla.org/MPL/boilerplate-1.1/mpl-tri-license-c par exemple.
      • [^] # Re: SeaMonkey, histoire de licences

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        et peut le modifier et le redistribuer sans restriction tant qu'il ne gagne pas d'argent avec sa nouvelle version

        Dire ça est complètement faux, que ce soit pour MPL, GPL, et LGPL.

        Une licence libre _ne peut pas_ imposer un usage non commercial.

        C'est bien de vouloir expliquer aux "novices", mais faire des amalgames comme libre = gratuit et proprio = payant, c'est inadmissible.
  • # Aucune

    Posté par  . Évalué à 1.

    Netscape en est le bon exemple ...

    Dam
    • [^] # Re: Aucune

      Posté par  . Évalué à 1.

      Et au passage, je ne vois pas personnellement ce qui oblige à redistribuer le logiciel sous les 3 licences à la fois. Une seule devrait suffir, non ? (à moins que ce soit tel morceaux de codes de mozilla aui sont sous telle licence, tels autres morceaux sous telle autre licence, ... le tout non lié statiquement, vu que ce serait contraire à certaines licences, au premier abord.)

      Il faut donc corriger l'article de génération NT*, ce qui donnerait à peu près :

      omme la suite Mozilla, SeaMonkey est publié sous triple licence MPL / GPL / LPGL, ce qui signifie en résumé que n'importe qui a accès au code source du logiciel et peut le modifier et le redistribuer sans restriction tant qu'il ne gagne pas d'argent avec sa nouvelle version et tant qu'il la publie sous la même triple licence une de ces trois licences. On a ainsi la garantie que ce logiciel restera dans l'esprit même du logiciel libre.


      Je suis plus ou moins dans le bon ?

      * Ah, c'était donc cela...
      • [^] # Re: Aucune

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Voilà, en gros on te distribue le soft sous trois licences *au choix* et toi tu en prend une des trois (les trois si ça t'amuse mais ça ne t'apporte rien perso).

        Tu peux d'ailleurs aussi rayer "On a ainsi la garantie que ce logiciel restera dans l'esprit même du logiciel libre" puisque la MPL autorise de faire des fork proprio : Les fichiers de départ restent sous MPL mais tout ce qu'on fait autour peut être distribué sous la licence que tu veux. Tu peux donc faire un soft tout à fait proprio en réutilisant SeaMonkey.

        Il va finir par plus rester grand chose de vrai dans le paragraphe de départ ;)
        • [^] # Re: Aucune

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          "puisque la MPL autorise de faire des fork proprio"

          Non, la MPL te permet d'inclure du code proprio. Le code sous MPL reste sous MPL.
      • [^] # Re: Aucune

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Je leur ai écris un petit mot sur le sujet.
  • # géneration-nt

    Posté par  . Évalué à 3.

    De mon point de vue, c'est un site qui rapporte des news informatiques de manière sympa. Il y a de gros efforts rédactionnels, et ils ont l'air d'avoir une petite équipe sympa.

    MAIS
    - les news sont souvent incomplètes (et dès fois militantes ou moqueuses). C'est souvent d'ailleurs dun colportage avec pour source un site qui lui même relais un site... Pas de fond.
    - les news sont inégales. Certaines très bonnes, d'autres pas.
    - je trouve que des news sont justes là pour faire de la pub/du contenu
    (à chaque patch de windows y a une news, à chaque tremblement de vista y a une news. Mais je crois qu'ils veulent se désintoxique de l'image "site pour windows)
    - si un jour vous voulez rire/pleurer, lisez les commentaires sous les news.


    Bref, du contenu distrayant et agréable pour survoler un peu ce qui fait bouger le monde high-tech, mais sans plus (à mon goût).
    • [^] # Re: géneration-nt

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Un peu comme linuxfr quoi ?
      (lisez bien le commentaire auquel je réponds, tout peut s'appliquer pour linuxfr)
      Mais c'est trop facile ...
      Je me cache ---->[]
      • [^] # Re: géneration-nt

        Posté par  . Évalué à 3.

        naan. y a un truc différent sur linuxf, c'est les commentaires.
        Même un journal/dépêche tout nul se bonifie avec les commentaires.
        Sur génération-nt, c'est l'inverse :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.