Journal Première plateforme opensource BI au Niger

Posté par  . Licence CC By‑SA.
-12
5
avr.
2021

A l'actu dernièrement, création d'un partenariat entre Briter Bridges, et la tech Hub UK-Nigeria pour l'ouverture de la première plateforme BI en opensource, ciblé sur ce continent africain, initié par le programme gouvernementale anglais Africa Technology and Innovation Partnership (ATIP).

Pour faire très court, Briter Bridges est une société qui propose une plateforme BI en ligne, et en temps réel pour visualiser les données sur les compagnies implantées dans différents continents. Ces données ne sont pas nécessairement économique, puisqu'il peut s'agir de l'impact sociétale, ou environnementale de la société. Intéressant pour les investisseurs éthique.

Plateforme Briter disponible ici.
Un tutorial complet est disponible également pour en savoir plus.

J'ai cherché la différence entre la plateforme BI de Briter et celle-ci, mais en fait, sauf erreur de ma part, aucune flagrante. On a affaire ici à une plateforme dédiée au Niger (global pour Briter), et un accès à l'enregistrement de nouvelles compagnies.

C'est ce dernier point qui au final s'avère presque identique: la validation de la compagnie est à posteriori, alors que sur la plateforme Briter il faut effectuer une demande d'accès en mode admin.
On peut dire qu'on peut au moins contribuer, sans attendre un accès privilégié.

Plateforme BI opensource spécifique au Niger disponible ici.

  • # pas vu de code

    Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

    J'ai cherché sur les trois liens fournis dans le journal et je n'ai pas réussi à trouver le code open source de cette plate-forme.
    Mes yeux me font-ils défaut, ou bien me manque-t-il une info ?

    Ce commentaire passe-t-il les trois tamis de Socrate ? -- je ne moinsse pas les conversations auxquelles je participe

    • [^] # Re: pas vu de code

      Posté par  . Évalué à -5 (+0/-6).

      En fait, je me suis posé la même question, mais je trouvais pas la réponse. Voici le tweet de la tech Hub nigeriane retweeté par Briter:
      https://twitter.com/ukngtechhub/status/1375426507586338816

      La réponse à cette question semble être celle d'un accès illimité aux données, et aux outils de tracking, dans un but de transparence et d'accessibilité. Un peu comme l'opensource, mais sans le code ?

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.