Journal Le cercle des pouets mastodoniques

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
18
15
juil.
2021

Sommaire

Qui sont-ils, quels sont leurs réseaux ?

En dépit des apparences, ceci n’est pas un marronnier.

L’histoire

Or donc, l’ami Laurent fait des merveilles pour son école avec Writer et nous les montre sur Mastodon1. Lesquelles merveilles donnent des idées à un prof, qui se dit qu’il pourrait faire son carnet de bord avec Writer. Et, selon le processus courant, le réalise illico alors que ce n’était pas urgent et qu’il avait d’autres trucs à faire. Bien évidemment, il nous a fait part de sa réalisation.

Le fameux carnet de bord est un tableau avec les dates des jours de la semaine et des cellules pour mettre ce qu’on y fait. Dans la version Writer c’est un publipostage qui va chercher les jours de la semaine, pas bête du tout comme idée. Mais, de mon point de vue, on pouvait faire plus simple à utiliser avec Calc. Ce que j’ai fait, que Laurent a adopté illico en l’adaptant (semaine de quatre au lieu de cinq jours) et que l’auteur du carnet de bord en version traitement de texte pense adopter avec peut-être un script qui va créer une feuille par semaine à partir d’une liste des semaines (sûrement un prof de maths, si vous voulez mon avis).

Voilà pour l’histoire.

Le ou plutôt les modèles

Au lieu d’un seul « semainier » de cinq jours, j’en ai fait deux un pour cinq jours, un pour quatre.

Les semainiers
Illustration pas très passionnante montrant de quoi ça a l’air

Ce n’est pas très compliqué ni à utiliser ni à concevoir (surtout que j’avais repris les côtes du tableau avec Writer). L’idée : on saisit la date du premier jour de la semaine, les autres jours s’incrémentent en cascade dans les cellules ad hoc et, en première ligne on a automatiquement le numéro de semaine (fonction NO.SEMAINE) et les dates de début et de fin de la semaine (collage avec liaison) avec une mise en forme (style) personnalisée :

  • "Semaine N° : "Standard" du" pour le numéro de semaine ;
  • JJ" au " pour le premier jour de la semaine.

Une cellule pour toutes les saisir
Une seule cellule pour toutes les réunir

Les guillemets encadrent le texte ce qui fait que les nombres sont toujours considérés comme des nombres.

On peut mettre ce qu’on veut dans les autres cellules, évidemment. J’ai dû tricher, la deuxième colonne est en fait une fusion de deux, nécessitée par la mention des bornes de la semaine en première ligne.

Par rapport à la version traitement de texte, on perd l’adaptation à un calendrier réel (calendrier scolaire en l’occurrence), mais on peut avoir toutes les semaines dans un seul fichier et la mise n œuvre est simplissime.

Oh, et il y a aussi une condition de validité dans la cellule de saisie de la date. C’était surtout pour avoir un message d’aide à la saisie.

Deux ou trois trucs pour finir

Les fonctionnalités que j’aime bien, souvent un peu méconnues (d’après mon expérience de formatrice) et qui me semblent utiles. Peut-être les connaissez-vous, peut-être pas, peut-être vous êtes-vous demandé leur intérêt, ou peut-être pas finalement.

Les formats de nombres personnalisés : comme on le voit plus haut, cela permet de garder des nombres tout en apportant une information complémentaire. C’est, de mon point de vue très important pour la lisibilité d’un tableau. On peut, ainsi, par exemple, dans le cadre d’un devis avoir une cellule qui va calculer automatiquement la date de péremption du devis par rapport à celle de son établissement avec un texte du style « ce devis s’autodétruira le ». On peut mettre absolument ce que l’on veut du moment que c’est encadré par des guillemets.

La validité, dans le menu Données > Validité permet, notamment, mais pas que, d’avoir des menus déroulants dans les cellules. Il permet aussi d’avoir des bulles d’aide indiquant ce qu’il faut mettre et des messages d’erreur en cas de mauvaise saisie. Je soupçonne d’ailleurs nombre de messages d’erreur « désopilants » qui circulent sur internet d’avoir été fait avec un tableur. Cette façon de faire est préférable à un commentaire que j’ai vu utilisé à la place et pour plusieurs raisons. Le commentaire, on doit l’afficher volontairement, il est lié à une cellule et, quand on le supprime, on le supprime définitivement.

Le message d’aide, quant à lui, apparaît automatiquement quand on est sur une cellule qui doit répondre à une condition de validité ainsi paramétrée et on peut décider de ne pas l’afficher, mais on garde l’information. Et enfin, avec un message d’erreur explicite on peut aider mieux les personnes qui travaillent sur l’outil. Dans les semainiers, la condition de validité est donc une date supérieure au 1er janvier 2021 (ce qui peut se changer aisément). On peut avoir des messages d’aide à la saisie en acceptant tout dans la cellule, mais pas, logiquement, de message d’erreur.

Les styles : on s’en doute, que je n’allais pas passer à côté, mais cela permet, une fois de plus, de pouvoir intervenir sur la mise en forme sans intervenir sur le contenu.

La protection de la feuille : une protection sans mot de passe. Quel est l’intérêt ? Par défaut, toutes les cellules des classeurs sont protégées, si on en déprotège quelques-unes pour la saisie, et on peut le paramétrer dans les styles, une fois la feuille protégée, seules les cellules qui ne le sont pas seront accessibles à la saisie. Cela évite les bourdes et les modifications ou effacement de formules par erreur. Même pour un usage strictement personnel, je trouve cela très pratique.

Les plages ou expressions nommées : pas utilisées ici, mais j’aurais pu le faire en « nommant » la cellule de référence, mais très utiles. Une plage permet à la fois, si on lui donne un nom explicite, de « documenter » une formule, d’avoir des formules plus faciles à maintenir et plus fiables de ce fait, de naviguer dans un classeur et d’intervenir sur l’étendue de la plage sans toucher à une fonction. Dans le modèle de QCM par exemple, c’est très utile pour les scores et les messages liés, voir ce vieux tutoriel qui en dit plus long.

De votre, côté, vous avez peut-être, comme cela, des fonctionnalités préférées pour vos classeurs avec Calc, ou Gnumeric ou Calligra Sheets ou autre tableur ?


  1. Pas de lien avec le pouet qui a disparu depuis (ceux de Laurent se périment aux bout de dix jours). 

  • # Et

    Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

    Quel est le compte mastodon de Laurent ?

    Merci.

    arnauld

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.