• # On a la solution !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+3/-2). Dernière modification le 16/06/20 à 11:08.

    Qu'attendent les gens pour passer à un OS plus fiable, hum ?

    Les commentaires sont intéressants !

    OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

    • [^] # Re: On a la solution !

      Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

      Malheureusement, ça passera par une révolution culturelle pour inciter une majorité à passer du côté des solutions libres. Si les gens se bougent, ça sera plus probable qu'il y ait des poursuites judiciaires pour obtenir des réparations plutôt de prendre des alternatives qui marchent et qui ont fait leurs preuves malgré des moyens limités. Tout est bon pour conserver ses habitudes…

      Nous pouvons par contre sauver les personnes qui sont prêtes à apprendre à connaître un nouvel environnement qui bouscule leur façon d'utiliser l'informatique au quotidien.

      En tant que consultant en free-lance, je n'ai aucun scrupule à laisser les sociétés se saborder (entreprises et associations) si elles s'obstinent à garder des solutions proprios sans envisager un plan pour faire une transition au libre.

      «-Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?» «-La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde !»

    • [^] # Re: On a la solution !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+7/-1).

      C'est bien connu que l'éco système Linux n'a jamais connu de régressions du genre…

      • [^] # Re: On a la solution !

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0 (+1/-3).

        Pas systématiques à ce point. Il ne se passe pas une mise à jour de Windows 10 sans problème apparemment. Et on peut changer de distribution plutôt facilement si on en a marre. Pour Windows c'est plus compliqué.

        Une distro qui poserait problème à chaque mise à jour n'aurait pas une durée de vie très longue de toute façon.

        OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

        • [^] # Re: On a la solution !

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+5/-3).

          Pas systématiques à ce point. Il ne se passe pas une mise à jour de Windows 10 sans problème apparemment.

          Windows fait des mises à jour mensuelles, et chaque mois dans chaque distribution on en trouve des régressions plus ou moins importantes.

          Windows a un parc de machines très importantes, avec des configurations plus ou moins exotiques, des bogues qui passent entre les mailles du filet c'est normal qu'il y en ait. Linux n'est pas plus épargné par ce phénomène quand tu regardes bien dans le détail (dans les listes de diffusion, les logiciels de gestions de bogue, etc. de nouvelles entrées liées à des MaJ cela arrive souvent). Mais forcément on n'en fait pas une Une quand cela arrive, donc on pense à tort que cela n'arrive jamais contrairement à Windows.

          D'autant que Windows a maintenant rarement des bogues de ce type qui concernent toutes les instances de Windows, car ils ont des procédures de tests pour l'éviter. Ce sont souvent des bogues plus mineurs ou qui concernent certaines machines.

          Mon propos n'est pas de dire que Windows est parfait, mais la qualité de ce dernier point de vue fiabilité a grandement augmenté depuis XP (ne pas le reconnaître serait de la mauvaise foi). Mais pointer du doigt des problèmes liés à une MaJ de Windows pour justifier une migration vers Linux alors que finalement Linux a les mêmes problèmes (car ce n'est pas parfait de ce côté là non plus, loin s'en faut) je ne trouve pas cela pertinent.

          De la même façon que je ne trouve pas pertinent que quelqu'un pointe un problème sous Linux pour justifier une migration en sens inverse.

          • [^] # Re: On a la solution !

            Posté par  . Évalué à 0 (+2/-3).

            Alors linux^WFedora^WUbuntu me broute et l'avenir de gnu/linux ne me réjouit pas des masses autant Windows 10 Pro a failli encore pas plus loin que ce matin à me faire casser mon écran tellement il s'est foutu de ma gueule!

            J'ai une machine de guerre de type ThinkPad X1 Extreme avec un Windows 10 Pro à la vanille réinstallé en dualboot car je vous passe l'état de la version OEM de Lenovo.

            Et bien j'avais redémarré par erreur sur Win, je vais sous Windows 1x par mois. Donc foutu pour foutu, je l'utilise, je surf un peu:
            1. latence monstrueuse
            2. les fichiers qui n'apparaissent qu'après refresh dans explorer
            3. firefox qui freeze à la moindre manipulation.
            4. le fan qui mouline comme un connard.

            Ça se calme après un moment et puis rebelotte.

            Ça reste mieux que sous le Windows 10 Pro Lenovo.

            Même machine au reboot sous linux (debian 10, parce que faut de mieux), une crème, pas un ronronnement.

            Alors certes, le prompt windows 10 pro arrive très vite au démarrage mais c'est tout ce que je peux lui accorder, c'est un système organique qui délire entre les reboots auquel je ne peux pas faire confiance.

            Je souhaite que M$ fasse son Fuschia OS, table rase.

            • [^] # Re: On a la solution !

              Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

              je ne veux pas défendre windows mais quand on le démarre 1x par mois on se retrouve avec un système qui passe son temps à télécharger et installer des upgrades, donc à saturer les i/o.

              • [^] # Re: On a la solution !

                Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

                Oui je connais ;) mais je désactive les checks de mise à jours automatiques, je faisais de même sur Ubuntu.

              • [^] # Re: On a la solution !

                Posté par  . Évalué à 0 (+0/-1).

                Redémarrage aujourd'hui, ça va étonnement bien. Pas plus de charge sys cependant.

                Windows est imprévisible

        • [^] # Re: On a la solution !

          Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

          Pas systématiques à ce point

          On ne sait pas combien d'utilisateurs sont touchés. Après sous Linux les gens s'y connaissent plus pour s'en sortir

          • [^] # Re: On a la solution !

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-1).

            Tout lire avant de commenter.

            Ce qui est systématique, ce sont les mises à jour foireuses. N'importe quelle distribution Linux qui sortirait avec autant des gros trucs à chaque fois ne vivrait pas longtemps.

            OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

            • [^] # Re: On a la solution !

              Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0).

              Ça touche quel fraction d'utilisateur ce bug ?

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: On a la solution !

              Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0).

              Pourtant Ubuntu est encore là

            • [^] # Re: On a la solution !

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+2/-0).

              Ce qui est systématique, ce sont les mises à jour foireuses

              Mon entreprise gère plusieurs centaines de machines sous Windows.
              Ce qui est quasi systématique, ce sont les mises à jour qui se passent parfaitement bien.

      • [^] # Re: On a la solution !

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+5/-1).

        Je pertinente nonobstant le caractère ironique de votre remarque : En effet, dans un écosystème où le souci de développement est la pertinence, l'utilité, l'efficacité, la durabilité, la rationalisation, l'ouverture, la standardisation, etc, ce genre de problème se produisent beaucoup moins souvent que dans un écosystème orienté vers l'enfermement et la monétisation du client de l'otage.
        Ma première expérience en la matière remonte à la transition W98 vers Wxp de mes parents si je me souviens bien : obligé de jeter des périphériques devenus inutilisables faute de drivers. Expérience antagoniste de celle sous Linux où il convient de rechercher des périphériques aux spécifications ouvertes, qui bizarrement continuent de fonctionner toujours aussi bien de noyau en noyau à moins de pannes MATÉRIEL !
        Si l'écosystème Linux connaît beaucoup moins ce genre de problème, c'est bien parce que la recherche de l'enferment y est bien moins présente. Avec beaucoup moins de moyens, on a véritablement infiniment mieux ! Moins de cas à tester, et plus d'entités ayant intérêt et possibilités à le faire.
        Prenons l'exemple des imprimantes : la plupart des imprimantes pour Linux se contentent de recevoir des fichiers dans des formats standardisés si j'ai bien compris le fonctionnement. Du coup, inutile de maintenir 36000 drivers. Idem pour les webcams. Donc beaucoup moins de choses à tester. Évidemment les standards ouverts ça limite les problèmes potentiels.
        Si en plus vous enlevez la complexité de devoir développer et maintenir des palanquées de menottes numériques…

        « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

  • # sur les serveurs aussi, je confirme

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 16/06/20 à 15:17.

    Merci pour le lien.

    J'ai effectivement recontré des problèmes avec les spools d'impression sur des serveurs windows la semaine dernière.
    Ça semble correspondre.

    Tu me tires une épine du pied ;)

    • [^] # Re: sur les serveurs aussi, je confirme

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Pas de quoi :-)

      OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

      • [^] # Re: sur les serveurs aussi, je confirme

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+3/-1).

        Bon je te rassure, je ne touche pas à ces cochonneries, mais c'est pour un frère de misère O:)
        Mais c'était intéressé quand même. Car:

        En relisant mon commentaire, j'ai pensé « le but du lien était quand même de casser du Windows (tout à fait légitime) mais voilà que finalement ça va aider un admin windows. Donc ça devient du support. »

        Ensuite j'ai pensé « du coup, l'admin trouvant une solution (de contournement) à son problème n'aura pas été suffisamment ennuyé pour remettre en question Windows Server. Ce post sur "liens" était-il une bonne idée ? ».

        Et j'ai conclu « bas, un accro à Windows n'a que faire de ces vicissitudes qui ne changeront pas sa façon de voir. Et en tant que collègue, ça fait moins de coups de fils d'utilisateurs furieux qui ne font pas la différence entre un admin linux et un windows ».

        Ce qui est beau avec Windows c'est qu'on n'apprend jamais rien et qu'on s'encombre l'esprit de solutions de contournement. Sous Linux, en étant patient, on arrive à la correction de bugs obscurs (ce fut mon cas avec un problème de NAT FTP qui a trainé pendant de longs mois dans le kernel. Avant d'être finalement corrigé, alors que le NAT FTP, qui ça intéresse encore, franchement ?)

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.