• # Pas sûr que ce soit Epic le plus malheureux dans ce jugement

    Posté par  . Évalué à 0.

    Epic perd la première manche ?

    Oui mais ce n'est pas la plus importante et celle-ci ne préjuge pas tant que cela de la suite.

    Apple perd un gros moyen de pression. Il me semble que c'est une plus grosse perte.

    Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

    • [^] # Re: Pas sûr que ce soit Epic le plus malheureux dans ce jugement

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1. Dernière modification le 25/08/20 à 16:52.

      Epic perd la première manche ?

      Oui. Il a des "restes" (Apple réagissait hors sujet, ce qu'il peut se permettre avec des petits comptes mais pas pour des gros qui peuvent demander à un juge) mais c'est juste pour éviter qu'Apple utilise trop vite la bombe nucléaire.

      Oui mais ce n'est pas la plus importante et celle-ci ne préjuge pas tant que cela de la suite.

      D'où "Première manche" dans mon titre.

      Apple perd un gros moyen de pression.

      Oui, mais bon on lui a juste dit de ne pas utiliser la bombe nucléaire, il reste tout le reste.

      Il me semble que c'est une plus grosse perte.

      Non : le sujet est Fornite, pas Epic dans son ensemble. Fornite reste bloqué (plus de ventes, plus de MAJ), c'est la grosse perte… d'Epic.
      C'est juste séparé : d'un côté Fornite, de l'autre le reste, le juge a indiqué que ce n'est pas utile de toucher au reste pour bloquer Fornite.

      Oui, c'est affiché à certains endroits à la façon Epic (qui communique en positivant pour essayer de faire croire qu'il est dans son droit) qui tente de se faire passer pour le gentil (il n'y a pas de gentils dans l'histoire) et qu'il gagnerait contre Apple, en pratique ce n'est pas le cas : Apple a sorti l'artillerie lourde, on lui a dit que certes Epic s'est tiré dessus pour s'en plaindre, mais ce n'est pas une raison pour le tuer, juste qu'on va discuter du fond quand on a le temps mais qu'entre temps on laisse Epic dans l'état où il s'est lui-même mis.

      Mais tu tombes vraiment dans le piège marketing ou c'est juste de le côté anti-Apple qui a pris vite le dessus?

      • [^] # Re: Pas sûr que ce soit Epic le plus malheureux dans ce jugement

        Posté par  . Évalué à 1.

        Non : le sujet est Fornite, pas Epic dans son ensemble. Fornite reste bloqué (plus de ventes, plus de MAJ), c'est la grosse perte… d'Epic.
        C'est juste séparé : d'un côté Fornite, de l'autre le reste, le juge a indiqué que ce n'est pas utile de toucher au reste pour bloquer Fornite.

        C’était pas le point de vue d'Apple, et c'est une première condition de l'App store qui tombe déjà. Pas besoin d’être anti-Apple pour voir que la bombe nucléaire d'Apple (tu me remet mes paiements in-app sinon je te coule dans l'industrie) vient de faire pschit.

      • [^] # Re: Pas sûr que ce soit Epic le plus malheureux dans ce jugement

        Posté par  . Évalué à 1.

        En fait, vu de loin, il me semble que le jugement est en fait celui qui est le plus logique :
        1) Epic dénonce le fait de se faire balancer du Store pour non respect de conditions qu'il remet en cause. Dans la mesure où ces conditions n'ont jamais été invalidées, le jugement lui dit que tant qu'il n'y a pas de jugement sur le fond, il est licite de la part d'Apple de les faire appliquer. Le préjudice est d'autant plus faible pour Epic qu'il peut lui même le minimiser en rerespectant les règles remises en cause.
        2) Apple a tenté de faire pression sur Epic en l'attaquant sur ses autres activités que je soupçonne être de manière un peu contre intuitive bien plus dépendantes d'Apple.

        Je pense qu'Epic savait très bien qu'il allait se faire exclure du Store et qu'à court terme, Epic n'aurait pas gain de cause en justice. Mais cela permet de créer tout le tralala que l'on observe plus la sortie du bois de plus petits acteurs cfr. Proto mail par exemple. Je pense que l'exclusion temporaire de Fortnite est un coût qu'Epic était prêt à payer.

        Perdre tous les développeurs qui lui achète son moteur de jeu ne devait pas être prévu et si j'ai bien compris représentait potentiellement une bien plus grosse perte d'argent.

        Si Epic avait perdu sur le deuxièmeme point, je pense qu'il aurait été contraint de trouver un accord à l'amiable avec Apple sans être en position de force.

        Maintenant, Epic va perdre ce qu'il avait prévu de perdre et espère gagner plus sur le long terme si les pratiques d'Apple sont condamnées.

        Et je pense qu'Apple va perdre si on va jusqu'au bout.

        Donc, en perdant sur le deuxièmeme point, je pense qu'Apple perd la possibilité de négocier à l'amiable en étant en position de force.

        Mais tu tombes vraiment dans le piège marketing ou c'est juste de le côté anti-Apple qui a pris vite le dessus?

        Euh ? Non! J'ai juste l'impression que le jugement est contrairement aux apparences bien plus proche de ce qu'Epic pouvait espérer plutôt que des espoirs d'Apple.

        Naturellement, je peux me tromper :-)

        Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

        • [^] # Re: Pas sûr que ce soit Epic le plus malheureux dans ce jugement

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Et je pense qu'Apple va perdre si on va jusqu'au bout.

          Qu'est-ce qui te permet de penser ça?
          Perso, ce qui me fait penser que Apple va gagner est que si les avocats de gros créateurs de jeu, y compris Epic, pensaient que c'était gagnable, ils auraient fait un procès à Nintendo pour la NES (oui, oui, on parle bien de la NES), car à l'époque Nintendo utilisait le légal pour empêcher les créateurs qui ne payaient pas la dîme de fournir. Et pour Epic, si ils pensaient qu'au niveau légal ça passait, ils auraient fait dans l'autre sens, ils auraient fait un procès à partir du refus d'Apple de valider une version, et diffuseraient la version sans leur achats entre temps, bref ils ne tenteraient pas d'utiliser les clients contre Apple mais resteraient sur le droit.

          Je peux me tromper aussi, juste que quand on essaye de me manipuler (et ici c'est Epic qui essaye de me faire mettre de leur côté) je me dis que c'est parce que la réalité légale n'est pas comme affichée…

          On verra, rdv au prochain épisode.

          • [^] # Re: Pas sûr que ce soit Epic le plus malheureux dans ce jugement

            Posté par  . Évalué à 1.

            Au minimum, Epic pense avoir des chances de gagner (ou alors ils sont très cons)

            Le droit, c'est pas toujours en blanc et noir. Il peut donc avoir un intérêt à mobiliser/manipuler une partie de l'opinion. Par ailleurs, en créant un clash public, cela peut aider à ce que d'autres entreprises les suivent. Sans assumer le clash public, les autres pourraient douter de la volonté d'Epic d'aller au bout et sortiraient moins vite du bois.

            Par ailleurs, je me demande si le quiproquo avec WordPress n'est pas aussi une conséquence de toute cette histoire et le fait qu'Apple ait dû faire marche arrière n'est pas forcément bon signe pour Apple.

            Je connais pas le cas de NES mais 1) cela joue parfois sur des détails et 2) même en droits économiques, les temps changent. Les juges changent aussi. Peut-être que les actuels sont connus pour être plus sensibles aux types d'abus dont Epic accusent Apple.

            Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

            • [^] # Re: Pas sûr que ce soit Epic le plus malheureux dans ce jugement

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2. Dernière modification le 25/08/20 à 19:42.

              Par ailleurs, je me demande si le quiproquo avec WordPress n'est pas aussi une conséquence de toute cette histoire et le fait qu'Apple ait dû faire marche arrière n'est pas forcément bon signe pour Apple.

              Je le vois autrement, à mon avis Apple a vu un peu rouge qu'on joue les utilisateurs contre lui, et a commencé à sévir en voyant un peu de code sur des paiements (jamais activé) pour pas une répétition d'Epic.

              Pas un gros truc (pas de vente InApp, différent).

              Je connais pas le cas de NES

              Euh… trop jeune? Tu peux remplacer NES (la première console de Nintendo) par PlayStation (1, 2, 3, 4…) ou Xbox (j'ai perdu les noms, trop compliqué), Sony et Microsoft vendent "à perte" le matos et se rattrapent sur un pourcentage (à la tête du client à ma connaissance) du prix de vente des jeux (fait par les autres), et ont des DRM pour pas que tu joues à ne pas payer.

              Bref, ce business de faire payer les créateurs de jeux en pourcenage n'est pas nouveau (à priori c'est surtout le pourcentage d'Apple qui fait grincer des dents, plus élevé que pour les consoles, pas le principe lui-même sinon Epic tenterai la même chose contre les autres, bref on est vraiment dans une bataille de qui prend quel pourcentage, pas d'une remise en question par Epic du principe qu'il accepte très bien ailleurs, ce qu'Epic "oublie" beaucoup de dire…).

              même en droits économiques, les temps changent. Les juges changent aussi.

              En effet, et c'est ça qui permet des changements genre droits des minorités (dans l'ancien temps, un noir n'était pas un humain! Maintenant si… Pareil pour le droit de vote des femmes accepté pendant longtemps comme pas nécessaire pour les droits humains).

              Et si on peut séparer la matériel du logiciel ou service, ou entre les services, on y gagnera pas mal. (pour beaucoup de chose! Consoles, smartphone, box Internet etc… Comme c'est déja fait ailleurs genre interdit de vendre voiture et assurance voiture)

              Mais ce qu'il ne faut pas faire, c'est imaginer qu'Epic le fait pour nous, ils veulent juste une plus grosse part du gâteau (vendre 20% moins cher, pour ensuite remonter les prix discrètement pour retrouver la capacité à payer des gens, classique) qu'Apple a bien su verrouiller.

              • [^] # Re: Pas sûr que ce soit Epic le plus malheureux dans ce jugement

                Posté par  . Évalué à 1.

                Mais ce qu'il ne faut pas faire, c'est imaginer qu'Epic le fait pour nous, ils veulent juste une plus grosse part du gâteau (vendre 20% moins cher, pour ensuite remonter les prix discrètement pour retrouver la capacité à payer des gens, classique) qu'Apple a bien su verrouiller.

                Mille fois d'accord. Epic poursuit avant tout son intérêt.

                Bref, ce business de faire payer les créateurs de jeux en pourcenage n'est pas nouveau (à priori c'est surtout le pourcentage d'Apple qui fait grincer des dents, plus élevé que pour les consoles, pas le principe lui-même sinon Epic tenterai la même chose contre les autres, bref on est vraiment dans une bataille de qui prend quel pourcentage, pas d'une remise en question par Epic du principe qu'il accepte très bien ailleurs, ce qu'Epic "oublie" beaucoup de dire…).

                Je pense aussi que la question du niveau du pourcentage sera centrale. Si Apple arrive à le justifier, il aura tout bon. Dans le cas contraire…
                Après, les débats tourneront peut-être aussi autour du monopole du Store et le fait que Google n'impose pas de monopole de son Store sur Android pourra être mobilisé par Epic.

                En y repensant, une des raisons pour laquelle je pense qu'Apple va perdre c'est que, sans que cela soit très argumenté, j'ai l'impression qu'Apple a réagi de manière assez forte, de manière un peu exagérée. S'ils avaient 100% confiance dans le résultat final, ils auraient pu réagir de manière plus calme.

                Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

                • [^] # Re: Pas sûr que ce soit Epic le plus malheureux dans ce jugement

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                  Après, les débats tourneront peut-être aussi autour du monopole du Store et le fait que Google n'impose pas de monopole de son Store sur Android pourra être mobilisé par Epic.

                  La où à mon avis Epic a merdé, c'est justement la : il ont fait la même chose sur la Play Store alors qu'ils peuvent faire en dehors du store (mais comme ils faut faire des manips, moins de monde), ce qui montre qu'Epic ment un peu en disant que le problème est le verrouillage d'iOS.

                  La où tu vois un point positif pour Epic, j'y vois un point négatif.

                  rdv au prochain épisode pour savoir qui aura vu juste (je vais m'auto-congratuler, mais l'histoire a montré que pas mal de mes prévisions long terme se sont avérées loin d'être fausses… :) )

                  • [^] # Re: Pas sûr que ce soit Epic le plus malheureux dans ce jugement

                    Posté par  . Évalué à 3.

                    Après, les débats tourneront peut-être aussi autour du monopole du Store et le fait que Google n'impose pas de monopole de son Store sur Android pourra être mobilisé par Epic.

                    La où à mon avis Epic a merdé, c'est justement la : il ont fait la même chose sur la Play Store alors qu'ils peuvent faire en dehors du store (mais comme ils faut faire des manips, moins de monde), ce qui montre qu'Epic ment un peu en disant que le problème est le verrouillage d'iOS.

                    C'est pas faux !

                    rdv au prochain épisode pour savoir qui aura vu juste (je vais m'auto-congratuler, mais l'histoire a montré que pas mal de mes prévisions long terme se sont avérées loin d'être fausses… :) )

                    C'est un peu injuste, moi j'ai une formation qui m'handicape vu que j'ai entre autre fait des études d'économie. Un économiste étant quelqu'un qui t'expliquera demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas réalisé aujourd'hui.

                    Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

  • # Le jugement sur le fond va attendre

    Posté par  . Évalué à 3.

    Mais la juge a tout de même lance quelques piques qui ne devraient pas faire plaisir a Tim:

    Elle a fait remarque a Apple que les utilisateurs ne pouvaient pas acheter leurs applications en dehors du système d'Apple.
    https://twitter.com/StephenNellis/status/1298035420492517377

    Suite a quoi elle a demande d’où venait la somme de 30%, tout en faisant remarquer qu'il n'y avait pas de concurrence sur ces paiements.
    https://twitter.com/StephenNellis/status/1298035587765555200

    • [^] # Re: Le jugement sur le fond va attendre

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Mais la juge a tout de même lance quelques piques qui ne devraient pas faire plaisir a Tim:

      Je ne vois pas en quoi ces pics sont différents du business depuis des dizaines d'années sur le consoles de jeu (pas InApp certes alors que le business va dans cette direction, mais le principe est identique : le choix est à l'achat du matos), Apple n'a ici rien inventé (à part afficher officiellement et pour tous le même taux), et comme personne n'a attaqué avant, ça reste pas gagné…

      Bref, on va attendre le jugement de fond, entre temps peut-être pas la peine de reprendre des trucs ayant des dizaines d'années et n'ayant pas fait décider de forcer Apple à lâcher le business…

  • # Εκτός θέματος

    Posté par  . Évalué à -1.

    Hors Sujet

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.