Forum Linux.débutant Quelle distribution pour remplacer Win2k ?

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
4
4
nov.
2014

Bonjour à tous,

je viens de m'inscrire sur ce forum en quettes de réponse… et avec un peu de chance, de futurs échanges autour de Linux ! :-)

J'ai un vieux PC sous Win2k que j'envisage de remplacer prochainement… Je retarde l'heure fatidique, notamment parceque je ne sais pas quoi choisir comme OS.
Concrètement, je suis utilisateur, j'ai quelques notions de bases, mais je ne suis pas informaticien.
Je suis resté sous Win2k jusqu'à aujourd'hui pour les raisons suivantes :
- très stable (en comparaison aux autres windows)
- léger (en comparaison aux autres windows)
- pas de soucis de virus ou autre… en tout cas pas vécu. Après j'en ai peut-être sans m'en rendre compte… en tout cas je n'ai pas retrouvé tous les problèmes d'XP
- l'OS ne fait pas trop de choses à ma place. A l'opposé, ma femme a un MAC et je déteste OSX qui n'affiche même pas clairement tous les fichiers qui sont sur le DD…

Aujourd'hui je refuse de passer à Windows 7 sans avoir un double-boot sous Linux. Et idéalement, je souhaiterais trouver une distribution qui me plaise assez pour que ça devienne mon OS principal, en gardant win7 uniquement pour les logiciels qui ne laissent pas le choix. Je souhaiterais pouvoir faire :
- un peu d'internet. Pas "avancé" (consultation des mail, de forums, très très peu de vidéos, pas de facebook…). Aujourd'hui j'utilise Opera comme navigateur, dans le même esprit de simplicité/légerté/pas de fioritures que Win2k
- émulation efficace de Windows XP ou 2000, et 7 éventuellement. J'ai entendu dire qu'on pouvait "réserver" certains coeurs à l'émulation Win avec certains processeurs, mais je n'ai pas encore fait de recherches à ce sujet…
- équivalent pack Office
- idéalement, un bon logiciel de montage son (pour situer : j'ai une vieille version de SoundForge 4.5 qui me donne entière statisfaction… j'ai horreur de GarageBand sous MAC !)
- installation "facile" des périphériques. Je ne suis pas contre télécharger des pilotes à la main (comme sous Win2k), mais je veux pas devenir un spécialiste des lignes de commandes Linux pour d'autant !
- stabilité maximum… je me fiche des dernières options à la mode (sinon je n'utiliserao pas un OS vieux de 14 ans… d'ailleurs la seule raison qui me fait changer, c'est que les softs sont de moins en moins compatibles).

J'ai lu cet article : http://linuxfr.org/wiki/quelle-distribution-linux-choisir et fait ce test en ligne : http://www.zegeniestudios.net/ldc/index.php

J'ai l'impression que Mint correspondra au mieux à ce que je recherche, mais pour les courageux qui m'ont lu en entier, je serais curieux d'avoir vos avis… Ubuntu me paraît offrir beaucoup de fioritures dont je me passerais (p.ex. je n'ai pas besoin qu'on me trie mes applications… je le fais moi-même en rangeant proprement mes raccourcis).
Dernière questions : je ne comprends pas bien la différence qu'il peut y avoir entre tous les bureaux de Mint… je voudrais bien ne pas avoir à les tester tous pour faire mon choix (sauf si on peut changer très facilement de l'un à l'autre ?). Quelles sont ces différences ?

Merci d'avance à ceux qui répondront !

  • # vieux PC : attention au bureau

    Posté par . Évalué à 3.

    Bonjour à toi,

    J'aurai de base conseillé une Ubuntu 10.04, mais malheureusement elle n'est plus vraiment maintenue (dommage…) car je pense qu'elle aurait parfaitement correspondu à ton besoin

    L'information importante est que c'est un PC assez vieux. Donc il vaut mieux que tu commence par choisir le gestionnaire de fenêtre (le bureau quoi) :
    - kde peut vite devenir assez lourd
    - (pour ce que j'en ai vu) Unity utilise beaucoup la carte 3D
    - gnome shell utilise aussi la carte 3D

    ensuite vu que tu veux pas devenir (tout de suite) un gourou de la ligne de commande, il faut une distribution stable et facile d'accès
    Donc perso, je te conseillerai plutôt d'essayer une Lubuntu, elle utilise le bureau LXDE, sans fioriture du genre 3D, elle devrait bien tourner. Après elle reste assez accessible.

    Sinon le choix de Mint a aussi l'avantage d'être stable, la différence se fera au niveau des paquets disponibles.
    Pour répondre à ta question sur les bureau Mint:
    - Cinnamon est basé sur les technologies gnome-3, donc assez récentes,
    - Mate est basé sur gnome-2, donc plus ancien, pour les nostalgiques de la 10.04 comme moi…
    - KDE, j'en ai déjà parlé, ça risque vite de ramer avec ta configuration
    - XFCE, très léger, ça vaudrait le coup de l'essayer.

    je ne répondrait ni sur les d'émulation, ni sur la question de ta carte son vu que je n'y connaît rien.

    Dans tous les cas, avant d'installer un dual-boot, je te conseille d'essayer avec un live-CD voire une clef USB si ton PC supporte (ce qui n'est pas gagné).

    • [^] # Re: vieux PC : attention au bureau

      Posté par . Évalué à 1.

      Merci pour ces réponses !

      En fait je pense changer d'OS en même temps que je change de PC, mais ce n'est pas une raison pour utiliser quelque chose de plus lourd (et mon PC actuel sera reconverti à d'autres usages, potentiellement avec son Linux aussi).
      Quand tu parles de distribution qui utilisent la carte 3D, j'imagine que c'est pour réaliser des effets d'affichage sur les fenêtres ? (typiquement le genre de choses que je souhaite éviter !  ;-) ).
      Je vais regarder les paquets (je découvre au fur et à mesure), avant de voir si Mint ou Lubuntu serait le "meilleur choix", puis je ferai un essai !

      Pour info ma config acutelle est un Asus A6KM avec 2go de RAM… En remplacement je pense partir sur un Lenovo reconditionné, genre X200 (ou plus récent si ça améliore l'émulation Windows).

      Merci !
      anthony

      • [^] # Re: vieux PC : attention au bureau

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        pourquoi éviter le déport sur la Carte Graphique ? déporter l'affichage sur un processeur qui est fait pour cela est-il vraiment hors de propos ?

        Sous linux, tous les bureaux font appel à la carte graphique pour afficher et heureusement. Ça libère du temps processeur pour autre chose.

        Sinon, à quoi bon une carte graphique pour juste faire du bitmap.

        A l'heure actuel et des PC surpuissants, cela ne se voit presque pas, mais j'ai des souvenirs où quand tu avais une CG correct, tu étais très content de pouvoir mettre des effets ergonomiques. Cela rendait ton PC presque neuf :)

        • [^] # Re: vieux PC : attention au bureau

          Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 06/11/14 à 10:57.

          Sous linux, tous les bureaux font appel à la carte graphique pour afficher

          À la carte graphique, oui, puisque c'est elle qui possède les ports pour brancher un écran. Au GPU, par contre, citation nécessaire… gnome, kde, enlightment et unity, ok. Mais pour XFCE et LXDE, je ne suis pas certain… (et je ne parlerai pas des "bureaux composés par leur utilisateur", on m'objecterai que ce ne sont pas de bureaux)

          Quant aux effets ergonomiques… chacun ses goûts, perso je les trouve plutôt anti-ergonomiques, les trucs transparents, fondus, animations & co. Et ça rends mes machines poussives en plus: il n'y à pour moi pas plus ergonomique qu'une bécane réactive, à l'interface dénuée de fioritures (simplicity is beauty, qu'ils disent je crois?), qui permets un contrôle absolu au clavier :) les goûts et les couleurs…

          • [^] # Re: vieux PC : attention au bureau

            Posté par . Évalué à 2.

            L’utilisation de la carte graphique 3D permet de faire des choses sympa et joli. Je suis d’accord que compiz était too much, mais avec kwin (de kde), tu peux en utilisant + éclater toutes les fenêtres et les afficher en petit sur ton écran quelque soit le bureau. Ensuite, avec les flèches tu peux sélectionner la bonne fenêtre. Mais tu peux aussi filtrer en tapant le nom du logiciel, du titre de la fenêtre (contenant souvent le nom du fichier ouvert…). Personnellement, je trouve ça très ergonomique, joli et surtout sans sortir les mains de mon clavier ;-)

            • [^] # Re: vieux PC : attention au bureau

              Posté par . Évalué à 2.

              Chacun ses goûts.
              Perso, c'est i3, dmenu et lxterminal.
              Pas "joli" à voir (quoiqu'avec quelques vim ça deviens vite coloré :)), mais difficile de faire plus fonctionnel. Et les fonctionnalité dont tu me parles me sont plus que communes (et je sais que je n'utilise même pas toute la puissance d'i3, par exemple je n'utilise pas les label/goto, et je ne me suis jamais amusé à jouer avec son IPC non plus).
              Et pour la musique, ce bon vieux mpd, histoire de piloter via le wm volume et playlists :p

              Sur un petit écran, l'absence de fioritures fait que ça reste agréable à utiliser (pas de place perdue), et sur des grands écrans, ma foi, les tuiles permettent de se balader d'un écran à l'autre instantanément.

              Mais bon, chacun son truc. Ceci dit, je ressors de temps en temps compiz. Quand un utilisateur windows effrayé par mes terminaux me dit qu'au moins sous windows c'est joli, je sors compiz-fusion et lui demande si windows sait gérer autant de choses :) c'est le seul intérêt pratique que j'aie trouvé à cet outil. Après, je leur explique pourquoi je n'utilise presque pas de trucs graphiques, et je fais une démo de la puissance écrasante du clavier contre la souris. Et je passe pour un barbu ^ (alors que bon, je suis loin de faire des trucs de fou, hein, mais il en faut peu pour impressionner les néophytes).

  • # un peu ce que tu veux

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Dans l'ordre de ce que je te proposerais :

    Mageia (pour KDE en français et donc, plutôt ressemblant à windows et pour le control center qui ressemble un peu à un panneau de configuration)

    Après, chacun a ses goûts… Mint est une bonne idée aussi.

    Pour tout le reste, désolé de te faire retomber mais linux est fait pour le desktop, donc pour les drivers, tu peux oublier. Soit ça marche direct (90% des cas) soit ça marche pas et accroche toi.

    Ensuite pour la ligne de commande… encore une fois, désolé. On peut faire sans mais c'est tellement plus rapide avec…

    Je t'en parle en connaissance de cause, je ne programme absolument en bash (l'invite de commande) mais je me sers quand même tout le temps de la ligne de commande.

    • [^] # Re: un peu ce que tu veux

      Posté par . Évalué à 1.

      ok je prends note  ;-)

      je suis pas hermétique aux lignes de commande à terme, si ça permet de gagner du temps. Mais au moins pour commencer, il faut que je puisse tout faire sans m'en servir… J'ai souvenir d'un stage en entreprise où je devais tout faire depuis la console KDE, et c'était pas de la tarte !
      Par contre je n'ai pas de contrainte sur l'anglais (je suis bilingue).

  • # plusieurs points

    Posté par . Évalué à 2.

    reserver un ou plusieurs coeurs à un windows dans un linux

    c'est de la virtualisation,pour que cela fonctionne efficacement il te faut un processeur adapté (avec les extensions VT-x ou AMD-v)
    compte tenu que ta machine date de windows2000, je doute fort que ce soit le cas, et donc il faudra faire un croix sur l'usage d'un windows DANS le linux.

    rien a signaler si tu fais un dualboot windows/linux

    J'ai un vieux PC sous Win2k que j'envisage de remplacer prochainement…

    la phrase ne precise pas si tu veux changer le win2k ou le PC.
    pour changer juste le win2k, attention aux performances qui vont dependre de la RAM dispo et du disque dur de l'epoque.

    pour changer de PC, n'importe quel PC actuel pourra prendre n'importe quel linux actuel,
    parfois avec un peu de manipulation à faire pour faire marcher une carte reseau ou le wifi ou le bluetooth,
    et là, tu seras content d'avoir le win2k dans un coin pour aller chercher sur internet.

    ce nouveau PC pourra aussi faire de la virtualisation (dans la majorité des cas) et donc avoir un windows DANS le linux.

    enfin, pour tester un linux, tu peux maintenant faire une clef USB bootable, c'est rapide et efficace (il faut quand meme telecharger l'ISO du linux à un moment)

    si tu gardes le vieux PC, je te recommande l'usage de la LiveUSB qui va te permettre de tester quelques distributions et de voir comment elle demarre etc.
    si tu prend un nouveau PC, tu peux commencer par de la virtualisation sous windows7/windows8 pour tester les linux,
    puis faire l'inverse ensuite (machine full linux avec un windows virtuel)

    • [^] # Re: plusieurs points

      Posté par . Évalué à 1.

      Désolé je me suis mal exprimé… mais je veux effectivement changer de PC et d'OS en même temps.
      A force d'attendre je me retrouve coincé avec Win2k, et vu que le PC commence à être très vieux, j'ai la flemme d'y passer du temps pour remettre un OS proprement, sachant qu'il faudra refaire pareil au changement de machine.
      Je vais donc tester comme tu me le conseilles une version Live sur ce PC pour me faire une idée ! :-) Et je saurai quoi faire lorsque j'achèterai un PC !

      Merci pour vos réponses !

      • [^] # Re: plusieurs points

        Posté par . Évalué à 2.

        pas de souci, c'est pour cela aussi que parfois on repose la question, on reformule ce que l'on a compris.

        attention du coup, ce que tu vas tester sur ton vieux PC, peut ne pas fonctionner,
        alors que cela fonctionnerait parfaitement sur le nouveau (principalement l'acceleration graphique 3D).

        cela peut etre plus simple d'acheter le nouveau PC, de te familiariser avec le nouvel OS (windows), et de tester les LiveCD/LiveUSB dessus.
        pour ensuite le reinstaller à ta sauce (par ordre de difficulté croissante) :
        - Windows Pur et Linux virtuel
        - dualboot Windows/Linux
        - Linux pur et Windows virtuel

  • # Mint avec Cinnamon

    Posté par . Évalué à 1.

    Mint avec Cinnamon + LibreOffice
    Tu trouveras tout ce dont tu as besoin dans le gestionnaire de logiciel. Tu pourras aussi réinstaller Opera.

  • # Aide

    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 05/11/14 à 00:34.

    • opera est bien évidemment disponible sur les '' système d'exploitation linux''
    • virtualbox te permettra de virtualiser tout ce que tu veux avec un format d'image libre (qemu)
    • libreoffice fera ton bonheur pour ce qui est du remplacement du '' demi machin'' que tu utilisais auparavant pour le traitement de texte et autres taches…
    • Montage sons + libre, j'ai envie de répondre audacity…
    • pour les pilotes tout sera automatique, sauf rares exceptions…
    • de l'avis que je peux me faire de ta façon de penser devant ton écran, mint me paraît en effet être là meilleure solution. Cependant, s'il te prend l' envie de bouleverser tes habitudes, Xubuntu ou encore Fedora pourraient te convenir (évite absolument ubuntu).

    Un Windows 2k, à ma connaissance, est vulnérable à une multitude d'exploit/virus/etc… pas autant qu'xp, mais plus que 7…

    • [^] # Re: Aide

      Posté par . Évalué à 4.

      En fait Windows 2k est encore plus vulnérable que XP.
      Remarque, ça change pas grand chose. C'est essentiellement le même OS, c'est juste que XP a reçu des mises à jours de sécurité plus longtemps.

      La génération des OS "Vista" (Vista, Seven, 8, …) offre de par sa conception une sécurité bien meilleure.

      XP ou 2k, c'est troué jusqu'à l'os.

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: Aide

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        pas si tu mets les patchs, et les autres Windows, ce n'est pas mieux. S'il y a une faille de sécurité,quelque soit l'OS tu es vulnérable.

        • [^] # Re: Aide

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 05/11/14 à 09:28.

          Quels patchs ?

          Les autres Windows (à partir de Vista) sont justement mieux :
          - UAC
          - Secure Boot (à partir du 8)
          - moins d'infections
          - ALSR sous XP ? J'ai un doute là…
          - XP et 2000 ne recoivent plus de mises à jours de sécurité (depuis longtemps pour 2000). Les failles dans les nouveaux Windows sont colmatés, elles !

          Quant à Windows 2000, il n'a même pas le SP2 de XP (le fameux SP qui a amélioré la sécurité de XP suite aux virus I Love You & compagnie), donc si : il est encore pire que XP.

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: Aide

            Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 05/11/14 à 15:56.

            Ca va peut-être te paraître surprenant, mais à une époque, il n'y avait plus aucune attaque sur Win 98, parce qu'il était "vieux" et plus du tout utilisé. Et sur Win 2000, ça semble être la même chose : il n'est que très peu utilisé et donc n'intéresse pas les cybercriminels en tout genre, ils n'y cherchent notamment plus les failles. Win 2000 n'est donc vulnérable qu'aux failles répertoriés. Et je ne pense pas que ça soit pire que XP ou plus récent.
            Quant à l'article que tu cites, venant de Microsoft, ça n'a pas beaucoup de valeur.

            • [^] # Re: Aide

              Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 05/11/14 à 16:15.

              Il est effectivement pas répandu : mais ce n'est pas une raison pour l'utiliser (ce qui ne ferait que de le répandre). Notamment parce que Win2K (et WinXP) sont des passoires.

              Quant aux failles : c'est vulnérable à partir du moment où ce n'est pas patché, qu'elle soit connue ou non.

              Et Win2K/XP ne bénéficient d'aucune technique de complexification d'exploitation des failles de Vista/Seven/8.

              Bref, une belle passoire. Qu'elle soit utilisée ou non, c'est autre chose (et j'espère bien que c'est pas Win98/2K/XP qui fait tourner les centrales nucléaires !).

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

    • [^] # Re: Aide

      Posté par . Évalué à 4.

      Cependant, s'il te prend l' envie de bouleverser tes habitudes, Xubuntu ou encore Fedora pourraient te convenir (évite absolument ubuntu).

      pourquoi devrait-il eviter absolument Ubuntu alors que c'est Ubuntu qui sert de base à Linux Mint ?
      pourquoi absolument ?

      je tourne sur ubuntu depuis la 5.04, je n'ai pas de probleme avec,
      meme sur certains materiels exotiques, ou rien qui ne puisse se regler facilement.

    • [^] # Re: Aide

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 05/11/14 à 13:18.

      virtualbox te permettra de virtualiser tout ce que tu veux avec un format d'image libre (qemu)

      virt-manager est plus simple à installer et configurer, plus performant (pilote virtio), et est la solution de base de virtualisation sur Linux. Alors autant la privilégier plutôt qu'un produit Oracle.

      • [^] # Re: Aide

        Posté par . Évalué à 2.

        virt-manager est plus simple à installer et configurer , plus performant (pilote virtio),

        probalement pas pour un debutant qui va vouloir mettre un windows virtuel dans son linux
        ou pour demarrer un linux virtuel dans son windows (celui qui est preinstallé sur la machine)

        • [^] # Re: Aide

          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 07/11/14 à 07:14.

          Perso le seul truc (libre) sur lequel j'arrive à faire fonctionner Windows c'est virtualbox.

          J'ai entendu parler de Vmware player, mais bon ça pue c'est pas libre (et le bundle d'installation veut absolument un dossier /etc/rc.d alors que j'utilise systemd…).

          J'ai aussi entendu parler du passtrough VGA de qemu qui a l'air pas mal pour les perfs 3D/multimédia (ce que je recherche) mais comme c'est expérimental j'ai pas essayé.

          La dernière fois que j'ai essayé qemu je trouvais l'UI de virt-manager moins pratique que celle de Virtualbox, et si je me souviens bien les Windows émulés avaient tendance à planter pas mal… (bon faut dire que j'avais pris Windows 98 pour essayer d'éviter d'avoir à monter un vieux PC sous Win98 pour des vieux jeux… C'est que ça prend de la place et c'est pas très transportable…)

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

  • # Je connaissais pas le site de choix de distrib…

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Mais en tout cas il m'a bien ciblé => Bam, Debian, 100% :D

    It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

  • # Le plus important, ce n'est pas la distro...

    Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 05/11/14 à 15:24.

    Vais foutre ma merde, mais pour l'utilisateur final, l'important, ce n'est pas la distribution, mais l'environnement de bureau.

    Compte tenu du fait que tu apprécies l'IHM de windows 2000, je te conseillerais d'aller sois vers LXDE, soit vers XFCE. Probablement plus LXDE, en fait, mais bon, après, les goûts et les couleurs…

    Côté distro, si tu utilises du vieux matos, ça devrait être supporté par à peu près tout le monde, mais certaines distros sont plus conservatrices que d'autres, côté pilotes.
    Compte tenu du fait que tu te fiches d'avoir des softs récents et que tu veuilles un truc stable, j'ai l'impression que Debian serait adapté.
    L'inconvénient de Debian, c'est qu'il faut activer manuellement les programmes qui n'ont pas une licence libre. Honnêtement, ça peut se faire très facilement, si tu installes en mode "expert". Je mets des guillemets parce qu'en fait, le mode expert si on garde les choix par défaut, c'est la même que le mode normal, excepté qu'il pose plus de questions, dont la fatidique: "Voulez installer des logiciels non libres" (ou un truc dans le genre, j'ai pas le texte exact sous la main…).
    Mais bon, Ubuntu, Mint, et consort sont basés sur Debian, la seule chose que ça change, j'ai l'impression que c'est que les outils graphiques pour customiser le comportement du système sont installés par défaut. Il y à éventuellement des outils en plus, mais je doute qu'ils soient légion.
    Personnellement, je trouve que les réglages par défaut sont plutôt efficaces, alors pas sûr que tu aies envie de t'amuser à modifier les choses… je n'ai pas l'impression que ce soit ton style, de bidouiller en permanence.

    Pour ce qui est d'installer des programmes, ben, désolé mais la ligne de commande à de sacrés avantages:

    • c'est universel, d'une machine à l'autre, d'une config à l'autre, d'une distro à l'autre, on à peu voire pas de changements.
    • c'est simple à expliquer: pas besoin de captures d'écran pour faire comprendre à l'autre ce qu'il faut faire: il suffit d'écrire la ligne à utiliser.

    Maintenant, comme dit par d'autres personnes, ce n'est pas obligatoire, il y à des choses du style synaptic, mais j'ai une nette préférence pour aptitude. L'inconvénient, c'est que c'est pas joli: c'est du ncurses comme on dit, ou semi-graphique. Tu connais peut-être dosshell? Bah dans le même style. Par contre, l'avantage, c'est qu'il te dit ce qu'il fait, et tu peux l'utiliser soit en ligne de commande, soit en mode semi-graphique. Bref, j'aime :)

    Pour tes logiciels windows, vu que tu parles d'outils assez anciens, wine devrait être capable de les faire fonctionner sans windows. Pour en avoir le cœur net, c'est ici.
    Compte tenu de ce fait, je te conseille d'installer une distribution 32 bits, tu auras moins d'emmerdes de compatibilité. Côté performance, il n'y à de toute façon aucune différence notable pour une utilisation bureautique.
    Si tu utilises des outils DOS, il à dosbox qui envoie du pâté.
    Et si il reste des trucs qui ne marchent pas, tu as virtualbox qui est simple à utiliser et relativement efficace. Contrairement à ce qui à été dit plus haut, tu n'as pas besoin d'avoir un processeur avec des fonctions avancées. En fait, ce sont des fonctions qui permettent principalement d'améliorer les performances des machines virtuelles, ainsi que d'utiliser des machines virtuelles 64 bits sur une machine physique 64 bits. Vu que je te conseille de toute façon de partir sur du 32 bits, l'émulation de machine virtuelle 64 bit ne serait pas possible si je ne me trompe pas. Conclusion: il n'y à simplement qu'un problème de performance, mais il me semble que tu parles d'applications anciennes, donc probablement peu gourmandes, du coup un matos plus récent (j'ai cru comprendre dans une réponse que tu changes le matos) compensera éventuellement le contrecoup.

    PS: si tu pars pour une Debian, pars sur du Wheezy. La future stable est pour dans pas longtemps, mais il y à eu un changement très important pour le système, en lequel tout le monde n'à pas une grande confiance (et il y à eu énormément de discussions véhémentes à ce sujet).

    PPS: désolé pour la réponse longue, j'ai essayé d'être exhaustif et objectif sans être trop technique… j'espère avoir réussi :)

    • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

      Posté par . Évalué à 2.

      Je suis en accord avec ton post, sauf sur le 32 bits. S’il change de machine, un système 64bits est plus logique, de plus, wine n’a plus vraiment de soucis pour utiliser des logiciels 32 bits sur un OS 64 bits.

      Sinon, pour la tradition linuxfrienne un peu d’orthographe : il y a (verbe avoir) ne prend pas d’accent. On pourrait écrire, « il y avait de l’eau dans ce verre. ». Bon je retourne boire mon rhum puisqu’il n’y a plus d’eau…

    • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 05/11/14 à 19:38.

      Mon commentaire va être au ras des pâquerettes je le sais, je vais sûrement être moinssé, mais c'est juste pour dire que quand j'entends quelqu'un aujourd'hui conseiller d'installer du 32 bits, j'ai juste envie de lui foutre mon poing dans la tronche. Surtout avec des arguments aussi foireux que "problème de compatibilité". Je vous rappelle (11 après la sortie de cette technologie…) que les programmes 32 bits fonctionnent nativement sur un système d'exploitation 64 bits.

      • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

        Posté par . Évalué à 1.

        Tu veux plus de détails?

        Je ne parle pas de problèmes de compat au niveau software, mais au niveau pacquage. Sous Debian, depuis multiarch, il faut installer les lib à la fois en 32 et 64 bits, et ce n'est pas parfait, loin de là. J'ai constaté des conflits entre les lib, sans parler des paquets cassés parce que ce n'est pas strictement la même version.
        Ça, c'est pour les problèmes de compatibilité.

        D'ailleurs, ça ne tourne pas vraiment nativement, tu as une option du kernel (activée par la plupart des distros) ainsi que des paquets permettant l'usage du 64bits. Par contre, je suis d'accord: au niveau logiciel, ça marche très, très bien. C'est vraiment le problème de maintenance des paquets qui me fait conseiller le 32 bits à un débutant qui utilise d'anciennes applications Windows, qui sont très souvent sur du 32 bits et pas nécessairement recompilables.

        Je peux aussi te parler d'impacts de performance. Tu n'es pas sans savoir qu'un programme 64 bit consomme plus de RAM que son équivalent 32 bit, je pense. Ce problème n'impacte pas juste la RAM qui est abondante, tout le monde le sait (même si j'ai tendance à préférer les outils qui ne la gâchent pas, mais ça ne m'empêche pas d'utiliser du 64bits) mais également… les caches processeur, L1, L2 et éventuellement L3, qui eux sont étroits (entre quelques kilos et mégas).

        Ceci étant dit, j'ai entendu parler d'architecture kernel hybride, qui exploiterait les nouveaux registres et instructions du 64bit, mais qui continue d'utiliser un adressage plus léger, comme pour du 32 bits.

        Mais ces arguments plus détaillés ne me semblaient pas pertinents compte tenu du niveau de technicité de l'interlocuteur original et de l'usage.
        Donc, je pense que tu ranger ton poing :)

        PS: je ne t'ai pas moinssé, parce que je comprend ce que tu veux dire. Et je doute que tu vas finir dans les négatifs, si tu tiens à ton karma: malgré le poing, qui me fait plutôt sourire, ton point de vue est pertinent. C'est juste que, pour moi, le multiarch n'est pas si beau que ça.

        • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

          Posté par . Évalué à 2.

          Ouais enfin la différence en performance entre 32 bits et 64 bits est inexistante 9,9 fois sur 10. Et quand ça l'est pas, c'est parce que y'a un gain au passage du 64 bits.

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

            Posté par . Évalué à 1.

            Ouais enfin la différence en performance entre 32 bits et 64 bits est inexistante 9,9 fois sur 10.

            Mouai. Si tu le dis. Moi, je dis que le 64 bouffe plus de RAM. Je peux l'expliquer, mais, comme toi, je ne vais faire qu'une simple assertion inutile, une sorte de demi-argument.

            • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

              Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 06/11/14 à 17:40.

              Ça bouffe plus de RAM ! OH MON DIEU !

              Mais le 32 bits bouffe plus de RAM que le 16 bits !

              RETOURNONS AU 16 BITS !!!!1one

              Bref, oui ça bouffe légèrement plus de RAM (no shit sherlock), mais ça ne joue pas sur les performances (bah oui, qui a moins de 2 Go de RAM aujourd'hui ?), et la RAM n'a jamais été aussi abondante et bon marché.

              Donc on s'en fout.

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

              • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

                Posté par . Évalué à 1.

                qui a moins de 2 Go de RAM aujourd'hui ?

                J'ai plusieurs machines qui disposent d'un seul Go.
                Et qui t'as dit que l'OP utiliseras une machine récente?
                D'ailleurs, sur une machine portable, moins on utilise la RAM, moins on tire sur la batterie, donc plus on à d'autonomie.

                Bref, toi, tu t'en fous peut-être, mais ce n'est pas nécessairement le cas de tout le monde. Certains, comme toi manifestement, veulent juste du cutting edge. C'est leur droit, de changer de machine tous les 2 ans.
                D'autres, comme moi, veulent pouvoir utiliser leur système dans la longueur, même quand mes machines ont 5, 6 ans, je continue à m'en servir.

                Donc, on s'en fout de ta vulgarité, oui, c'est clair.

                • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

                  Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 06/11/14 à 18:17.

                  Et qui t'as dit que l'OP utiliseras une machine récente?

                  Il l'a dit dans les commentaires qu'il allait prendre un ordi récent.

                  Donc t'es HS. Merci.

                  D'ailleurs, sur une machine portable, moins on utilise la RAM, moins on tire sur la batterie, donc plus on à d'autonomie.

                  Euh non. La RAM inutilisée par les applications est en fait utilisée pour les caches par le kernel. Et la différence sur l'autonomie n'existe pas.

                  J'ai plusieurs machines qui disposent d'un seul Go.

                  Dans ce cas le 32 bits est un bon choix. Mais montre moi une machine neuve avec un Go… Ben oui : y'en a pas.

                  Certains, comme toi manifestement, veulent juste du cutting edge. C'est leur droit, de changer de machine tous les 2 ans.

                  Le 64 bits c'est pas "cutting edge", ça a dix ans. Ça fait des années que 2 Go est moins que la norme (qui est de 4 à 6 Go). Et je change de machine tous les 5 ans environ.

                  "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                  • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

                    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 06/11/14 à 18:26.

                    Il l'a dit dans les commentaires qu'il allait prendre un ordi récent.

                    Faux. Il à dit:

                    mon PC actuel sera reconverti à d'autres usages, potentiellement avec son Linux aussi

                    ainsi que:

                    ma config acutelle est un Asus A6KM avec 2go de RAM…

                    et

                    je pense partir sur un Lenovo reconditionné, genre X200

                    Hors, le X200 ne dispose, manifestement que de 2 Go de RAM… (améliorable à 4, à priori)

                    Bref, le hors sujet, c'est?

                    Euh non. La RAM inutilisée par les applications est en fait utilisée pour les caches par le kernel. Et la différence sur l'autonomie n'existe pas.

                    Mea culpa, j'aurai du dire que moins il y à de barettes de RAM installées, moins on tire sur la batterie, ce qui est en effet sensiblement différent.

                    Mais montre moi une machine neuve avec un Go… Ben oui : y'en a pas.

                    Mais, personne n'à parlé de machine neuve. Mon netbook n'à que 3 ans, c'est vrai c'est pas tout récent, mais voila, c'est pas non plus super vieux. Et si je voulais jouer sur les mots, je parlerai de RPI, mais ce serait vraiment me moquer de toi.

                    Ça fait des années que 2 Go est moins que la norme (qui est de 4 à 6 Go). Et je change de machine tous les 5 ans environ.

                    Preuves? Non, parce que, comme je l'ai dis dans ce message, il y à 3-4 ans on trouvait encore des machines à 1Go sans souci, sous emballage neuf. Bon, après, c'est vrai, on peut parler de plusieurs années à partir de 2 ans…

                    • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

                      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 06/11/14 à 18:40.

                      Preuves?

                      Une machine premier prix de bureau (240 €) : un i-media s290 de chez Packard Bell.

                      6 Go de RAM DDR3.

                      Asus 1225B à 350 € acheté y'a 1,5 ans : 4 Go de RAM.

                      Mon ordi (acheté en janvier), 1000€ (laptop Asus) : 6 Go de RAM DDR3.

                      Mais, personne n'à parlé de machine neuve.

                      Et si l'OP a une machine avec 2 Go de RAM, ça suffit largement à Xubuntu (par contre pour Kubuntu en 64 bits à moins de 4 Go ça swap à mort. En tout cas du temps de la 12.04 :()

                      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                      • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Une machine premier prix de bureau (240 €) : un i-media s290 de chez Packard Bell.
                        6 Go de RAM DDR3.

                        Il a dit qu’il voulait un Thinkpad, pas un Packard Bell, tu sais, les PC qu’on déploie dans les sous-marins ou dans l’ISS.

                        Et il a raison, moi aussi je préfère acheter un Thinkpad reconditionné plutôt qu’un Packard Bell neuf, et c’est ce que je fais.

                        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

                        • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Je rajoute…

                          dacost< a dit qu’il a encore en 2014 un PC sous Windows 2000, donc il est du genre à garder des choses pendant 10 ans.

                          Personnellement, j’ai mon Thinkpad X61 actuel depuis 5 ans, quand je l’ai acheté reconditionné, il avait déjà 2 ans, il a donc 7 ans. Tu remarqueras que les 2 ans de la première main sont déjà minoritaires dans la vie de ce PC.

                          Bref, si dacost veux un PC pour 10 ans, qu’il achète un Thinkpad, même si c’est un Thinkpad qui a déjà 2 ans. Au lieu de durer 10 ans il durera 8 ans mais il ne paiera que 20% de son prix, ça vaut vraiment le coup.

                          Par contre je recommande à dacost d’acheter un Thinkpad qui pourra recevoir plus de 4Go le jour où il voudra mettre à jour sa ram, c’est tout. Je crains que 4Go soit trop juste dans 3 à 5 ans même pour quelqu’un qui s’est satisfait de 2Go jusqu’à aujourd’hui. Le 64 bit est passé par là et il lui faudra 4 Go très rapidement pour ne faire que l’usage qu’il faisait avec ses 2Go en 32 bit. Je ne lui conseillerai pas le 32 bit pour continuer à se satisfaire des 2Go puisque justement je pars du principe qu’il achète pour 10ans, et le 32 bit est une solution court-termiste.

                          Il y a peu de chance qu’il arrive à concilier le désir d’ultra portable (X200) et cette contrainte… à lui de voir, mais les choses sont posées.

                          ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

                        • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

                          Posté par . Évalué à 2.

                          On parlait de la taille RAM installée dans les machines neuves de nos jours, pas de conseiller un Packard Bell (qui fonctionne très bien, d'ailleurs) à la place d'un ThinkPad à l'OP.

                          Bref : hors - sujet.

                          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                          • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            Il a dit qu’il cherche quelque chose comme un X200, tu es hors-sujet avec ton PC de bureau, ou alors tu ne sais pas ce qu’est un X200.

                            Quelque chose qui ressemble à ça :

                            ThinkPad

                            Pas un truc qui ressemble à ça :

                            Packard Bell

                            Donc premier hors-sujet, deuxième hors-sujet est de parler de machine neuve alors que dacost parle de machine reconditionnée, donc il faut se référer aux configurations des machines neuves d’il y a deux ou trois ans (les garanties ThinkPad sont souvent de 3 ans, donc le reconditionnement vient souvent dans ces eaux là). Et 2 à 4 Go c’était courant pour des portables il y a 3 ans.

                            ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

          Posté par . Évalué à 4.

          J'avoue que mon commentaire était virulent, je l'aurais volontiers modéré après coup si j'avais pu. En tout cas ça démontre bien ma colère quand je vois toujours les 3 mêmes et seuls arguments que tu viens de faire :

          • problème de paquetages ? C'est pas un problème de 32/64 bits, mais un problème spécifique à Debian qui ne sait pas correctement gérer cette architecture visiblement. J'utilise Fedora depuis la version 8 (et des CentOS), toujours en 64 bits. Je n'ai jamais rencontré de problème lié à ce genre de chose. Pourtant j'utilise des applications 32 bits couramment, des jeux commerciaux ou des applications dans Wine.
            Et je pense qu'il n'y a pas ce problème non plus sur d'autres distributions comme Arch Linux par exemple.

          • problème d'espace disque ? C'est quoi les références de tes disques ? Tu es toujours bloqué sur des disques 1,2 Go IDE33 ?

          • problème de performance à cause des caches ? Pourtant tous les benchmarks ont toujours montrés des performances globalement supérieures en 64 bits. Le dernier en date : Ubuntu 14.10 Linux 32-bit vs. 64-bit Performance. Alors certes il y a des cas où ce n'est pas le cas. Mais le même soucis apparaît avec l'Hyper-Threading. Est-ce qu'on conseille de le désactiver pour autant ? Ben non parce que globalement c'est plus performant.

          C'est vraiment le problème de maintenance des paquets qui me fait conseiller le 32 bits à un débutant qui utilise d'anciennes applications Windows, qui sont très souvent sur du 32 bits et pas nécessairement recompilables.

          Pour les applications Windows, la seule chose extrêmement compliquée à faire, c'est d'installer wine.i386 et non pas wine.x86_64. Voilà. C'est dur pour un débutant.

          • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

            Posté par . Évalué à 3.

            problème d'espace disque ?

            Je n'ai même pas parlé d'espace disque… ou alors je veux bien que tu me cites l'endroit (je viens de faire un CTRL+F sur "disq" et il n'y à que 4 occurrences sur ce thread, dont 3 dans ton message, la dernière dans la réponse de Neox, mais rien à voir avec le multiarch) .

            problème de performance à cause des caches ? Pourtant tous les benchmarks ont toujours montrés des performances globalement supérieures en 64 bits.

            En fait, ça dépend des options d'optimisation utilisées. Ça dépend aussi de si l'appli génère un trafic important entre la RAM et les caches.
            J'ai peut-être un peu trop raccourcis mon argument, je ne voulais pas dire que le 32 bits est moins performant que le 64 bits: ça dépend des usages.
            Si tu utilises beaucoup de grosses valeurs numériques (sur plus de 32 bits) le 64 bit t'apporte quelque chose. Si ton applications en revanche n'utilise que des petites valeurs, c'est moins sûr, mais ça, le bench qui ne prend que des outils de compression/décompression/3D/stress test, il ne peux pas le montrer: ces applications sont très gourmandes en gros calculs, donc le 64 est clairement avantagé.
            Un autre avantage du 64, c'est d'avoir un certain nombre de registres supplémentaires, dont on bénéficie en fonction du compilo et des options. Ça compense en partie le problème des pointeurs 2 fois plus gros, mais pas complètement.
            Dommage que je ne parviennes pas à remettre la main sur les expérimentations que j'avais lues pour utiliser des pointeurs 32 bits en utilisant la puissance du proc 64… ils y expliquaient les choses bien mieux que moi.

            Maintenant, je ne me souviens pas non plus avoir vu les spec de la machine que l'OP compte utiliser. J'ai cru comprendre que ça sera un PC portable, et s'il est un peux vieux, ce n'est pas déconnant d'imaginer qu'il n'y ait que 1Go de RAM. De nos jours, 1 Go ça pars vite, surtout sur internet, et quand tu commences à swapper, les perfs ne sont pas les mêmes.
            Quand je regarde le bench que tu cites, et que je vois les spec de la machine, j'ai pas l'impression qu'il s'agisse d'une vieille bécane (8Go, core i7)… plutôt une bête de course! Et nulle part n'est indiqué combien de RAM est utilisé par les 2 systèmes.
            Franchement, si je n'avais pas dû compiler sur mon netbook, j'y aurai peut-être installé du 32 bits, pour éviter de swapper quand je lançais le browser.
            Après, je t'accorde une chose, je ne connais que la théorie à ce sujet, et comme je fais personnellement un usage plutôt intensif côté CPU de mes machines (la programmation, quand ça compile ça peut traîner, et d'ailleurs j'ai été très heureux de découvrir que clang avait une occupation mémoire de 20 bons % de moins que GCC en compilation… ça m'évitait de swapper quand j'utilisais tous les threads CPU.) je n'ai jamais fait de comparatif.

            Pour les applications Windows, la seule chose extrêmement compliquée à faire, c'est d'installer wine.i386 et non pas wine.x86_64. Voilà. C'est dur pour un débutant.

            Ainsi que les libs dont wine dépends. Certaines pouvant être nécessitées par d'autres logiciels du système, et si, pour une raison ou une autre, on à un conflit entre la version de lib 32 et celle en 64 (bon, c'est indiqué par le gestionnaire de paquets, donc le système pètera pas…) on peut se poser des questions, quand on n'a jamais touché que du Windows.
            Ah, et pour debian, il faut aussi activer manuellement l'architecture i386, avant d'installer wine.
            Certes, c'est très simple, mais bon, un débutant imaginera-t-il qu'il faille mélanger les archi? Je pense qu'un débutant se dirait juste "bon, je fais comme d'hab, j'installe et voila" et ensuite se demandera pourquoi wine refuse d'exécuter telle ou telle appli, et risque d'imaginer que c'est de la faute au système.
            Je ne parlerais pas non plus des applications windows compilées en 64 bits, dont le packageur est lui en 32 bits, il semble que wine ne gère pas encore ce genre de joyeusetés (expérience vécue récemment en tentant d'installer autocad, l'install foirait à cause de cette distinction).

            • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

              Posté par . Évalué à 3.

              Je n'ai même pas parlé d'espace disque… ou alors je veux bien que tu me cites l'endroit (je viens de faire un CTRL+F sur "disq" et il n'y à que 4 occurrences sur ce thread, dont 3 dans ton message, la dernière dans la réponse de Neox, mais rien à voir avec le multiarch)

              Au temps pour moi en effet. Étant donné que tu disais "il faut installer les lib à la fois en 32 et 64 bits, et ce n'est pas parfait, loin de là.", j'en avais implicitement moi-même déduit que tu sous-entendais "problème d'espace disque dû à l'installation de plusieurs paquets 32 et 64 bits".

              En fait, ça dépend des options d'optimisation utilisées. Ça dépend aussi de si l'appli génère un trafic important entre la RAM et les caches.

              Dans ces benchmarks, en tout cas ceux de Phoronix, ce sont les valeurs par défaut de la distribution. Et les distrib' sont conservatrices sur ces réglages, pas de SSE3, AVX, etc d'activés. En l’occurrence pour Ubuntu, c'est i386 (x87) contre du x86_64 "de base" (SSE2 et c'est tout).

              Un autre avantage du 64, c'est d'avoir un certain nombre de registres supplémentaires, dont on bénéficie en fonction du compilo et des options. Ça compense en partie le problème des pointeurs 2 fois plus gros, mais pas complètement.

              Oui et il y a aussi le SSE et SSE2 par défaut au lieu du x87. Donc ça profite à plein de programme pas seulement scientifique. Regarde par exemple un changelog de la glibc (http://upstream-tracker.org/changelogs/glibc/2.15/changelog.html) qui implémente plein de fonction de base (type "strcpy()") avec des optimisations SSE2. Bref des trucs qui ne seront donc certainement pas actifs sur une distributions 32 bits.

              De nos jours, 1 Go ça pars vite, surtout sur internet, et quand tu commences à swapper, les perfs ne sont pas les mêmes.

              Si tu veux une anecdote, sur mes VM serveur au boulot, je leur met du 64 bits systématiquement. Les machines qui n'ont que 400 Mo de RAM tournent très bien et certainement plus efficacement que si j'avais du 32 bits dessus.

              Ainsi que les libs dont wine dépends.

              Tu ne me feras pas croire que apt ne sait pas gérer les dépendances.

              on à un conflit entre la version de lib 32 et celle en 64

              C'est quoi encore cette histoire de conflit ? Utilise une vraie distribution mec !

              Je ne parlerais pas non plus des applications windows compilées en 64 bits, dont le packageur est lui en 32 bits

              Ouai enfin là tu cherches loin. Je me demande qui a besoin de faire tourner un logiciel Windows 64 bits dans Wine. L'univers Windows est tellement à la ramasse niveau 64 bits que tu auras de toute façon forcément une version de ton programme Windows en 32 bits à disposition.

              • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

                Posté par . Évalué à 2.

                En l’occurrence pour Ubuntu, c'est i386 (x87) contre du x86_64 "de base" (SSE2 et c'est tout).

                Je dis peut-être une connerie, mais il me semble qu'Ubuntu est sur du i486?

                Si tu veux une anecdote, sur mes VM serveur au boulot, je leur met du 64 bits systématiquement. Les machines qui n'ont que 400 Mo de RAM tournent très bien et certainement plus efficacement que si j'avais du 32 bits dessus.

                J'aurai du préciser: sur une machine de bureau :)
                Je pense, notamment, aux navigateurs web, de loin l'application qui me bouffe le plus de RAM… quand je ne joue pas :)

                Tu ne me feras pas croire que apt ne sait pas gérer les dépendances.

                Je n'essaierai même pas. Mais justement, une des dépendance qu'il gère est: "break". Du coup, il m'est arrivé de devoir passer plus de 5 minutes à sélectionner les bonnes versions sur N paquets. 5 minutes, c'est sûr, c'est pas la mort, mais pour un débutant, ça ne sera pas nécessairement si peu.
                Et si l'OP installe des paquets de sources non officielles (genre, par exemple, les paquets wine-unstable, pour une raison où une autre, genre pour une appli pas encore supportée par wine-stable, qui est la seule présente dans les repo debian) il pourrait avoir ce genre de surprises.

                Ouai enfin là tu cherches loin. Je me demande qui a besoin de faire tourner un logiciel Windows 64 bits dans Wine. L'univers Windows est tellement à la ramasse niveau 64 bits que tu auras de toute façon forcément une version de ton programme Windows en 32 bits à disposition.

                Je pensais ici très précisément à AutoCAD. Vécu récemment (ça s'est fini dans une VMs avec windows 7). Bon, certes, il existe une version 32bits, je ne sais plus quels soucis j'avais dessus en essayant de l'installer, mais je n'ai pas télécharger 1.3Go puis 1.7Go juste pour le fun, tu peux me croire.
                J'avais bien essayé de choper une version plus ancienne, mais introuvable sur le site officiel (pas trouvé comment, en tout cas) et pas la moindre motivation pour télécharger des trucs à la provenance douteuse pour le taf.

    • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

      Posté par . Évalué à 1.

      Merci pour cette réponse complète justement ! Je pense que tu as bien cerné mon utilisation. :-) En ce qui concerne l'IHM, je suis effectivement habitué à Win2k mais je me fiche de changer, tant que c'est simple, que c'est moi qui organise où sont les choses, et que le système utilise pas les ressources de mon PC juste pour rendre les choses super belles (je me passe des effets de transparence, etc…).

      Je pense essayer Mint et Debian en Live dans quelques temps ! :-) (comprendre au moins quelques semaines. :-( ).
      Installer les programmes en manuel, c'est choisir ce que je veux installer, je trouve ça plutôt pas mal. ;-)
      J'aime bien aussi le côté libre, mais c'est facile d'aimer tant qu'on n'en a pas vécu les contraintes… Mais par nature j'aurai moins de mal à payer (supporter) un logiciel libre qu'un logiciel payant !

      • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

        Posté par . Évalué à 2.

        Je pense essayer Mint et Debian en Live dans quelques temps ! :-) (comprendre au moins quelques semaines. :-( ).
        Installer les programmes en manuel, c'est choisir ce que je veux installer, je trouve ça plutôt pas mal. ;-)

        Il faut que tu comprennes que tu ne pourras pas installer de programmes en live: tu seras restreint aux logiciels par défaut. L'alternative, c'est d'installer une distro sur une clé USB, ça marche très bien (je l'ai fait avec une USB, ainsi qu'avec un HD externe, très pratique d'avoir ton système quand on te prête un PC et que tu t'es chopé une allergie à windows héhé).

        Pour le point d'installer des programmes en manuel… je ne comprend pas ce que tu veux dire.
        Si c'est aller sur un site, télécharger l'installateur, et double-cliquer pour installer, ça n'est juste pas la façon de faire des distributions linux, en général (bien que ce soit "possible", à condition d'installer certains logiciels). On préfère passer par un dépôt "centralisé" qui assure qualité, intégration (au système, pas nécessairement au bureau), diminution des risques de sécurité (moins de risques de virus, mais 0 absolu n'existe pas, et correction de failles de sécurité parfois refusées par l'upstream pour diverses raisons) et accessoirement, facilité (au bout de quelques mois, tu ne pourras plus revenir à la méthode archaïque de Windows).
        Si c'est le faire en ayant un contrôle maximum, alors c'est soit apt, soit aptitude qu'il te faut, les outils graphiques que j'ai testés m'ont toujours offert moins de contrôle, mais ça fait longtemps que je n'en ai pas réessayé (à ma décharge, j'évite au maximum l'usage de la souris, et les applications graphiques ont tendance à ne pas être utilisable efficacement sans souris)…

        • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 07/11/14 à 16:56.

          Il faut que tu comprennes que tu ne pourras pas installer de programmes en live

          Faux, depuis longtemps les liveCD utilisent des systèmes de fichiers hybrides qui enregistrent en ram les modifications du rootfs. Ainsi, avec un liveCD, tu peux par exemple faire apt-get install monprogramme, il sera installé en ram, de manière transparente. Tu peux même faire vim /etc/apt/sources.list et rajouter des dépôts : quand vim va lire le fichier, il va le lire sur la galette, et quand il va écrire le fichier, il va l’écrire en ram, et ensuite apt-get va lire le fichier en ram, parce que tout ça est caché par le système de fichier qui est très malin.

          Le seul problème de dacost est qu’il n’a pas beaucoup de mémoire, donc à charger le LiveCD plus ce qu’il veut tester en ram il va vite arriver au bout de sa ram, et vu qu’un LiveCD n’a pas de swap, paf.

          Donc, si, très bonne idée, lancer un liveCD, sudo apt-get update, sudo apt-get install libreoffice audacity par exemple, ou l’équivalent via le gestionnaire de paquet clika-convi…

          Qui plus est, il peut monter une partition et se créer un swapfile sur le disque dur ou une clé USB, dès que la ram sera pleine il va swapper, et ce seront très probablement les modifications du rootfs qui vont se retrouver en swap, pour laisser la place en ram aux documents… Tout ça est très bien conçu, et ça marche très bien.

          Faut juste savoir que même si t’as un swapfile sur un disque qui va se retrouver à stocker sur disque les différences de ton rootfs avec le LiveCD, ça ne survit pas à un reboot.

          ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 07/11/14 à 17:24.

          Bon par contre

          L'alternative, c'est d'installer une distro sur une clé USB, ça marche très bien (je l'ai fait avec une USB, ainsi qu'avec un HD externe, très pratique d'avoir ton système quand on te prête un PC et que tu t'es chopé une allergie à windows héhé).

          +9000 ;-)

          D’ailleurs comme ça il peut même tester l’installation avant de le faire pour de vrai, cette étape se juge aussi. :-)

          @dacost:

          Pour éviter de te tromper bêtement et de vraquer ton disque dur, ce que tu peux faire c’est:

          1. graver un CD d’installation d’une distro de ton choix.
          2. Retirer le ou les disques durs de ton PC
          3. Brancher la clé USB
          4. Démarrer sur le CD d’installation
          5. Suivant, suivant, suivant, suivant [puisque ton seul stockage est une clé, il devrait t’installer par défaut sur la clé]
          6. Éteindre ton PC
          7. Rebrancher le ou les disques dur
          8. Démarrer sur la clé USB

          Tu peux sauter l’étape 2 et 7 si tu es sûr de savoir dire à l’installeur d’installer sur la clé USB et pas sur le disque dur.

          L’avantage c’est que tu pourras tester vraiment la distrib, faire une installation complète, et commencer à la modifier (installation de logiciel etc.), et ça survivra à un reboot.

          [Edit: ça veut dire aussi que tu peux essayer des distribs qui n’ont pas de LiveCD ;-)]

          ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

          Posté par . Évalué à 1.

          L'alternative, c'est d'installer une distro sur une clé USB

          La clé USB va mourir en peu de temps.

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

          • [^] # Re: Le plus important, ce n'est pas la distro...

            Posté par . Évalué à 1.

            Pas forcément: le rasbperry pi fonctionne avec des cartes SD et, malgré une utilisation intensive (avec un sacré paquet de formatage et utilisation 24/24), aucune des miennes n'a rendu l'âme pour le moment. Faut juste veiller a acheter de la qualité (une marque qui a beaucoup de retours positif)

  • # N'importe quelle distribution majeure,

    Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 05/11/14 à 20:01.

    du moment qu'elle s'appelle Debian!

  • # Merci !

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonsoir à tous,

    merci pour toutes ces réponses !
    Je vois que cela suscite un peu les opinions contraires… mais ça me permet d'apprendre en même temps. ;-)

    Je n'ai pas trop le temps de participer à la conversation en ce moment… mais je suis la conversation de loin. ;-)
    Mon objectif est d'être décidé d'ici la fin de l'année (machine et OS).
    Effectivement, je suis du genre à garder mes trucs 10 ans (5 ans pour les téléphones, j'ai des voitures de 20 ans… et ma femme a pas trop de soucis à se faire :-p).

    Je pense aussi me mettre à la raspberry pi dans un futur plus ou moins proche. Au risque de dire une (grosse) connerie, peut-être que Debian serait un bon choix en vue d'appréhender plus facilement Raspbian un jour (?)…

    Je retiens vos suggestions pour les tests sur disque/clé usb. Au pire je peux même mettre un vieux DD -formaté- dans le PC pour faire un vrai essai !

    Merci !
    Anthony

    p.s. : ça fait plaisir de lire un forum sans fautes d'orthographe tous les deux mots ! ;-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.