Android presque partout

50
27
déc.
2013
Android

Quand on parle d'Android (pas androïde), smartphones et tablettes viennent à l'esprit en premier, mais aussi télévisions, autoradios, consoles de jeux, montres, satellites, et (bientôt) lunettes et autre « informatique vestimentaire », l'environnement de Google est sur tous les fronts. Mais qu'en est-il de faire tourner Android sur nos bonnes vieilles machines de bureau (Linux, Mac OS X, Windows), ou bien d'autres systèmes d'exploitations (Tizen, BlackBerry, Sailfish, webOS) ?

Voici donc un petit panorama de ce qui existe à l'heure actuelle, avec plus ou moins de maturité et de liberté.

Sommaire

Introduction, installation directe d'environnements utilisateur sur le matériel

Ici, on parle d'installation d'un environnement utilisateur en usine ou par l'utilisateur, directement sur le matériel, sans passer par une couche d'émulation, compatibilité ou virtualisation.

Distributions de bureau classiques

Voyons - pour commencer, et à titre de comparaison - comment se compose très schématiquement une distribution « classique » pour ordinateur de bureau :

  • Une architecture matérielle sur laquelle repose le système : très largement x86, mais il existe des machines ARM
  • Un noyau : Linux ou BSD (ou autre…)
  • Une couche applicative contenant une interface graphique et des applications : des daemons, une environnement de bureau GNOME ou KDE majoritairement (ou autres environnement, dont les nombreux forks)

Distribution

Distributions Android

À l'image d'une distribution « classique » pour ordinateur de bureau, l'architecture d'Android se compose notamment et de manière très similaire des éléments suivants :

  • Une architecture matérielle sur laquelle repose le système directement : ARM le plus souvent (mais il existe certains appareils x86 supportés via différentes initiatives évoquées ci-après)
  • Un noyau : Linux
  • Une couche applicative contenant une interface graphique et des applications : Dalvik ou ART (JVM simplifiées), un lanceur ou bureau, des services et applications

Une des particularités de la couche applicative d'Android concerne la machine virtuelle Dalvik ou ART sur laquelle repose la majeure partie des applications Android, et permettant d’exécuter des programmes écrits en Java.

Android

Comparaison et possibilités

Ainsi, nous pouvons considérer les distributions CyanogenMod, AOKP, MIUI, Paranoid Android et Omni ROM comme des distributions « classiques » de bureau au même titre qu'Ubuntu, Fedora, OpenSUSE, Debian, FreeBSD, et al. Par conséquent, il serait techniquement possible de :

  • porter une distribution Android sur d'autres matériels ;
  • porter, émuler ou virtualiser la machine virtuelle Dalvik sur d'autres noyaux et matériels ;
  • porter ou émuler les services et applications Android sur d'autres OS.

Différentes solutions de bureau

Les environnements de bureau et mobiles sont différents par nature, de par la taille d'écran évidemment, mais également l'interface utilisateur multi-tactile contre interfaces physiques (clavier, souris et trackpad), ainsi que le système graphique utilisateur (fenêtres, notifications, magasins d'applications, etc.).

Émulateur Android

L'émulateur Android, qui est livré avec le SDK, tourne sous Linux/BSD, Mac OS X et Windows. C'est libre, développé et maintenu par Google. Il est critiqué pour être assez lourd et assez peu flexible. La plupart des développements utilisent cet émulateur. Il présente un dessin d'appareil afin de plonger l'utilisateur un peu plus dans son environnement.

Émulateur SDK

Android-x86 et AndroVM (Buildroid)

Le projet Android-x86 - comme son nom l'indique - porte Android sur un matériel de type x86. AndroVM (ex-Buildroid) est une distribution Android permettant de faire tourner Android sur VirtualBox (ou autre outil de virtualisation), devenue genymotion Cela a un certain nombre d'avantages par rapport à un Android-x86 installé directement sur le matériel, ou bien même sur l'émulateur Android venant avec le SDK : il est bien plus flexible et permet par exemple des automatisations plus poussées, comme les déploiements et tests. Il est également utilisé pour explorer à la main et faire des smoke tests (premiers tests) d'applications. L'intégration système n'est bien évidemment pas au rendez-vous, quelques astuces sont utilisées, comme l'intégration de la souris de VirtualBox, qui ne remplace pas le multi-tactile.

AndroVM

BlueStacks

BlueStacks a porté un environnement d'exécution Android sur Mac OS X et Windows, sur du matériel x86. Ce qui permet d'avoir des applications Android sur une machine classique, mais dans un environnement spécifique, donc un peu comme VirtualBox, mais spécialisé sur Android.

BlueStacks a également travaillé sa solution pour la rendre compatible avec Windows RT, donc sur ARM. Ainsi on peut faire tourner des applications Android sans traduction d'instructions.

BlueStacks est propriétaire. Il n'est pas souple du tout et est orienté utilisateur final, pas développeur/testeur. Il souffre d'une mauvaise intégration système, bien que plus spécifique donc plus poussé qu'un AndrodVM/Genymotion virtualisé. Sans doute utile aux smoke tests, et bien évidement pour utiliser tant que faire se peut des applications Android non-multi-plateformes.

BlueStacks

Windroy (ex-WindowsAndroid)

Similaire à BlueStacks, Windroy est très graphique : c'est Android optimisé sur noyau Windows, pas sur une machine virtuelle. Cela permet de tester des applications gourmandes, y compris en ressources graphiques.

Différentes solutions mobiles

BlackBerry 10

Le tout nouveau système d'exploitation mobile BlackBerry 10 (BB10), qui repose sur un noyau QNX, donc Unix-like et surtout POSIX, propose un environnement d'exécution des applications Android compatible Android 2.3 Gingerbread sur ARM. Là, nous ne sommes plus sur une machine de bureau, mais sur un téléphone et une tablette.

BlackBerry 10 et son noyau QNX sont propriétaires, l'émulateur apparu avec la tablette BlackBerry PlayBook - soit bien avant BB10 - est propriétaire également. C'est supposé être la solution la mieux intégrée, elle souffre hélas de défauts de jeunesse et d'un manque certain d'intégration système, sachant que l'on est tout de même sur un environnement multi-tactile, son environnement « naturel ».

C'est une solution essentiellement mise en place par le constructeur dans le but de récupérer des applications rapidement des applications sur sa toute nouvelle plateforme. Il est alors juste nécessaire de refaire le packaging de l'applications pour qu'elle fonctionne potentiellement sous BlackBerry 10.

Le portage - théoriquement presque automatique - ne se fait pas sans heurt dans la pratique, et seules certaines applications passent véritablement bien sur la plateforme. Beaucoup de portages fonctionnent de façon dégradée et sont décriées par la communauté naissante BB10.

ACL : Application Compatibility Layer

Le produit Application Compatibility Layer (ACL) de OpenMobile, permet de faire tourner des applications Android sur :

  • MeeGo
  • Tizen
  • Windows
  • WebOS
  • Ubuntu

Il s'agit ici de la machine virtuelle Dalvik d'Android qui est portée sur ces OS de bureau et mobiles. Ainsi OpenMobile clame 100 % de compatibilité et des performances natives. Pour être tout à fait honnête, les OS MeeGo, Tizen, webOS et Ubuntu sont tous basés sur le noyau Linux, comme Android. Attention, contrairement à ce que le nom OpenMobile pourrait laisser croire, il semblerait que le code source de ACL ne soit pas disponible.

OpenMobile ACL

Android-IA

Android-IA est le port fait par Intel d'Android sur architecture Intel mobile, son nom est "Android on Intel Architecture". C'est une sorte de continuité de Android-X86 par Intel, qui fournit de son côté un SDK et un émulateur, et contribue tant qu'il peut à AOSP (le code source d'Android, une fois livré par Google). Android-x86 se concentre plus sur le bureau

Les tablettes/laptops sur lesquelles tourne Android-IA sont pour le moment : Acer Iconia W700, Lenovo X220T, Lenovo X230T et Samsung XE700T qui sont toutes des solutions à base de HD Graphics 3000 (Sandy Bridge). Cela remplace le système pré-installé (produit par Redmond).

Infraware Polaris App Player

Polaris App Player semble mort. C'est une solution proche de ACL, se positionnant comme environnement d'exécution d'applications Android sur plateformes mobiles. C'est édité par Infraware, Inc., l'éditeur entre autre de Polaris Office.

Critiques

La plupart de ces solutions ont montré l'inconvénient de lenteurs notables, surtout lorsque les applications sollicitent les capacités graphiques de la machine, dû principalement à des couches logicielles intermédiaires, mais aussi à des traductions d'instructions machines. De plus, bien que cela arrive lentement, les machines de bureau ne sont majoritairement pas tactiles.

Le projet Butter de Google a apporté beaucoup d'optimisations graphiques dans Android 4.2 Jelly Bean et le projet Svelte des optimisations de consommations de ressources sur Android 4.4 pour les appareils faibles en puissance. Cela porte ses fruits sur les tablettes et smartphones Android, mais moins sur ces solutions tierces.

Au niveau de l'intégration système, ce n'est également pas la panacée. Cela est dû principalement à la nature des interfaces d'entrée : le multi-tactile contre clavier et souris.

Dans toutes ces solutions, vous trouverez peut-être votre bonheur, en fonction de votre utilisation, si vous n'êtes pas trop exigeants.

Et vous ?

Et vous, vous avez d'autres solutions innovantes dans vos cartons, garages et laboratoires pour faire tourner Android et/ou ses applications dans d'autres environnements ?

  • # Jolla!

    Posté par . Évalué à 2.

    Sur Sailfish OS (Jolla), on peux aussi faire tourner des applications Android, comme GTA III par example.

    Et pour ceux que ça intéresse 20€ de réduction sur la commande d'un Jolla avec le code "BETA20"

    • [^] # Re: Jolla!

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pour la précision, le téléphone fait 400€

      Opera le fait depuis 10 ans.

      • [^] # Re: Jolla!

        Posté par . Évalué à 6.

        Si quelques lecteurs de ce blog appellent de leurs voeux un linux-phone complet (enfin presque mais ça en prend le chemin), où passer root n'est pas le fruit d'un "exploit", où tout n'est pas "interdit sauf ce qui est autorisé", 400€ n'est pas non plus abusif : le N9 avec moins de potentiel a commencé sa carrière à plus de 600€ et ce fut un vrai succès (j'en veux pour preuve que jamais Nokio$oft n'en communiqua les chiffres de ventes, tant ils furent meilleurs que ceux des WP7-phone de S.Älop).

        Bref tout barbu traînant ici devrait sérieusement considérer l'acquisition de ce terminal !

        • [^] # Re: Jolla!

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          400€ n'est pas non plus abusif

          Oh, je n'ai pas dit le contraire, si j'avais 400€ je l'aurais volontiers acheté, juste que ce ne sont pas 20€ de différence qui vont de décider à (ne pas) l'acheter. Mon seul regret est l'absence de clavier physique, qui sera peut-être ajouté via une other half.

          Opera le fait depuis 10 ans.

        • [^] # Re: Jolla!

          Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 29/12/13 à 11:14.

          Bref tout barbu traînant ici devrait sérieusement considérer l'acquisition de ce terminal !

          Ah bon? Pourquoi?
          http://en.wikipedia.org/wiki/Sailfish_OS
          "Sailfish OS includes a partially or completely proprietary multi-tasking user interface programmed by Jolla."

          Je ne vois pas la différence avec un téléphone Android à propos du libre : certaines parties de l'OS sont non libres. Pas les mêmes, certes, mais l'importance de la partie non libre dépend pas mal des personnes (je préfère personnellement avoir un GUI libreque je vois tout le temps et voudrai potentiellement modifier à un accès full root dont je me servirai moins sur un smartphone. Ici, tout est autorisé sauf ce qui est interdit de modifier, un peu pareil non?). Bref, je ne comprend pas trop pourquoi on devrait considérer ce terminal partiellement libre plus par rapport à d'autres terminaux partiellement libres quand on est barbu.
          Et à 200€ plus cher que des téléphones au même caractéristiques, ça fait cher la petite liberté en plus (Reste Qt certes, mais est-ce vraiment plus performant au final que la couche Java? Et on ne parle alors plus de liberté, mais de caractéristiques techniques).

          Bon, à quand une plate-forme mobile libre sans business model visiblement proprio au moins pour la plate-forme de base? (Red Hat fait certes du proprio, mais pas avec des trucs de base.)

          • [^] # Re: Jolla!

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Bon, à quand une plate-forme mobile libre sans business model visiblement proprio au moins pour la plate-forme de base? (Red Hat fait certes du proprio, mais pas avec des trucs de base.)

            Un truc un peu comme le Neo900 ? Le but est d'avoir une plateforme le plus libre possible, tournant sous Maemo 5 (purgé de ses composants proprios).

            Opera le fait depuis 10 ans.

            • [^] # Re: Jolla!

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je jette un oeil, mais la comme ça je ne vois pas comment ça peut prendre (et je tire ça que du site officiel, j'ai peur pour l'officieux) :
              - 800x480 fin 2014, sérieusement? qui peut accepter ça à part les barbus? Les barbus seuls ne suffiront pas à faire un produit utilisable. Même le Galaxy S4 Mini déjà sorti a déjà plus (960x540). On parle du futur ou du passé?
              - 1 Go de RAM fin 2014? Espérons que ça soit super méga optimisé au niveau logiciel… Le Galaxy S4 mini se trouve à 350€et a 1,5 Go de RAM… le S5 Mini qui sortira au même moment aura peut-être alors 2-3 Go de RAM…
              - 5.0 MP camera? euh… Pareil
              - 600-850 Euro? Pareil à propos des barbus.
              - Que 50 000 Euros levés en 2 mois, ce n'est pas beaucoup (le pic est surtout au début…), ça part pour un échec ou un truc hyper confidentiel

              Pour qu'un projet réussisse, il ne suffit pas de prendre des composants libre et les assembler, il faut une offre financière adéquate… Sinon ça restera théorique ou hyper confidentiel ce qui revient à : pas de plate-forme utilsiable en pratique.

              • [^] # Re: Jolla!

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Fais gaffe on est en 2013, même en Allemagne qui est pourtant si en avance sur la France.

                • [^] # Re: Jolla!

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Non mais ils ont le ex phone depuis bientôt un an là-bas.

                  Opera le fait depuis 10 ans.

                • [^] # Re: Jolla!

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Tu devrais lire le site de Neo900 : il ne sort pas en 2013, mais fin 2014.
                  Je comprend qu'on puisse se tromper, mais la… C'est toi ;-)
                  C'est bien le problème : les specs sont déjà vieilles fin 2013 (tu t'es fait avoir en croyant que je parlais de maintenant!), qu'est-ce que ça sera fin 2014!
                  Même les plus barbus ont du mal à mettre autant pour du tout libre (il n'a que 50k€ venant de la planète entière).

                  • [^] # Re: Jolla!

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Au temps pour moi, je croyais qu'au moins le premier lot était sorti plus tôt dans l'année. C'est ptêtre le moment de revendre mon Freerunner.

              • [^] # Re: Jolla!

                Posté par . Évalué à 10.

                Et sinon t'as fini de chier sur les gens ?
                Ces mecs font un truc qui leur plaît, y ont jamais dit que c'était pour le grand public. Ils font avec leurs moyens, sans économie d'échelle mais avec leurs propres choix derrière et sans avoir à supplier personne. Et ça c'est très bien.

              • [^] # Re: Jolla!

                Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 30/12/13 à 03:00.

                • 800x480 fin 2014, sérieusement? qui peut accepter ça à part les barbus? Les barbus seuls ne suffiront pas à faire un produit utilisable. Même le Galaxy S4 Mini déjà sorti a déjà plus (960x540). On parle du futur ou du passé?

                Euh, comment dire, regarde ailleurs quand dans le haut de gamme ?

                • 1 Go de RAM fin 2014? Espérons que ça soit super méga optimisé au niveau logiciel… Le Galaxy S4 mini se trouve à 350€et a 1,5 Go de RAM… le S5 Mini qui sortira au même moment aura peut-être alors 2-3 Go de RAM…

                Maemo 5 est concu pour 256Mo de ram, donc ouais, c'est plutôt bien optimisé. Sinon, en dehors du haut de gamme, tu vois beaucoup de smartphones avec plus de 1Go de ram ?

                • 5.0 MP camera? euh… Pareil

                C'est basé sur la plateforme du N900, donc l'appareil photo est une contrainte. Mais rien ne t'empêche de leur trouver une solution technique acceptable au niveau financier pour avoir un meilleur appareil photo.

                • 600-850 Euro? Pareil à propos des barbus.

                Je sais pas d'où tu sors ce prix, mais on parle plutôt de 500€. Oui ca reste cher, mais tu ne voudrais tout de même pas qu'ils bossent gratuitement ? Et faut aussi qu'ils achètent les composants.

                • Que 50 000 Euros levés en 2 mois, ce n'est pas beaucoup

                C'est juste le double de la somme minimale nécessaire.

                ça part pour un échec ou un truc hyper confidentiel

                Le N900 est déjà un truc confidentiel, et le GT04 aussi. En revanche, aucun des deux n'est un échec.

                pas de plate-forme utilsiable en pratique.

                Et bien si. Elle existe, elle fait tourner l'éco-système Qt, c'est une Debian avec quasi aucune modif de la part de Nokia. Donc il y a déjà un eco-système autour, qui est déjà utilisable en pratique.

                Sinon, faudrait savoir ce que tu veux : une plateforme avec pleins de monde dessus, mais blindé de code proprio, ou une plateforme presque complètement ouverte, et sans business modèle proprio. Si aucun des deux choix ne te convient, selon ta logique, tu sais ce qu'il te reste à faire : te mettre au boulot, ou payer du monde pour le faire. Tu n'auras en revanche aucun esclave qui va te pondre le smartphone de tes rêves.

                Opera le fait depuis 10 ans.

                • [^] # Re: Jolla!

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Euh, comment dire, regarde ailleurs quand dans le haut de gamme ?

                  En même temps, même avec ton estimation basse de 500 euros, ça reste 25% plus cher que mon Nexus 5 qui, comment dire… Donc on compare au haut de gamme.

                • [^] # Re: Jolla!

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Je sais pas d'où tu sors ce prix,

                  Désolé de me renseigner, et de lire leur FAQ (par exemple).

                  Sinon, faudrait savoir ce que tu veux : une plateforme avec pleins de monde dessus, mais blindé de code proprio, ou une plateforme presque complètement ouverte, et sans business modèle proprio.

                  Ah donc il faut que pour les barbus ça soit confidentiel. Ca doit être pour ça que les barbus font tout pour que Linux sur le desktop soit un échec!

                  Le N900 est déjà un truc confidentiel, et le GT04 aussi. En revanche, aucun des deux n'est un échec.

                  Ah ah ah.
                  Le N900 semble avoir eu au contraire trop de succès.
                  Mais le GT04, c'est juste rigolo que tu parle de "non-echec", c'est au contraire une belle démonstration d'échec : le prototype du truc qui devait libérer plein de monde, et qui s'arrête en chemin tellement l'idée ne prend pas.

                  Si aucun des deux choix ne te convient, selon ta logique, tu sais ce qu'il te reste à faire : te mettre au boulot, ou payer du monde pour le faire. Tu n'auras en revanche aucun esclave qui va te pondre le smartphone de tes rêves.

                  Je vis très bien avec Android, c'est dommage de pas avoir tout libre mais je fais ce qu'il me reste à faire : utiliser Android, et ne m'en plaint pas.
                  Des fois, il faut savoir dire "le libre ne sait pas faire".

                  PS : j'en profite pour un autre commentaire du même style :

                  Et sinon t'as fini de chier sur les gens ?

                  Je regarde ce qu'on me met en lien. Je regarde par rapport à une idée de gens qui utiliseraient, car sans utilisateurs, ben… On s'en fout, c'est pas le sujet, c'est comme si ça n'existait pas. Ou alors, on va dire que comme les Porshes existent, ou que comme l'Homme est allé sur la Lune c'est que tout le monde peut le faire, ça veut dire qu'il faut prendre ça comme référence. euh… Non.
                  Remarquez que dans un journal qui parle de Neo900, je n'ai rien dit, parce que justement le sujet est le truc confidentiel. Ici, si il faut expliciter, je parlas d'avoir un truc avec un peu plus que 200 utilisateurs. Désolé de faire la différence entre un truc qui existe vraiment et un truc hyper confidentiel pour dire que ça existe mais pas du tout rentable.
                  Oui, je critique, je n'enlève pas mon cerveau dès que il y a un mot "libre" sur le site web et ne crie pas au blasphème dès que des personnes osent critiquer. Sinon, je vous attend répondre la même chose aux gens qui tapent sur Windows (et en plus, en se trompant, la j'ai lis que des faits…), bizarrement les réactions de ce type ne sont que pour ce qui vous plait… Sans doute que le sujet n'est pas "une personne chie sur les gens", mais "une personne critique ce qui me plait".

                  • [^] # Re: Jolla!

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Sinon, faudrait savoir ce que tu veux : une plateforme avec pleins de monde dessus, mais blindé de code proprio, ou une plateforme presque complètement ouverte, et sans business modèle proprio.

                    Ah donc il faut que pour les barbus ça soit confidentiel. Ca doit être pour ça que les barbus font tout pour que Linux sur le desktop soit un échec!

                    On peut aussi répondre qu'une plate-forme majoritairement libre et avec beaucoup de monde dessus, ça existe. Ça s'appelle Android.

                    • [^] # Re: Jolla!

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 30/12/13 à 11:29.

                      Tout à fait :).
                      Je rappelle à toutes fins utile que ma première réaction était sur "Bref tout barbu traînant ici devrait sérieusement considérer l'acquisition de ce terminal !" qui parlait comme si Android était pas assez libre, alors que la proposition de remplaçant est pas plus libre (perso, ça me fait sourire des gens qui parlent de Salfish OS comme alternative libre à Android en sous-entendant qu'Android est limitant tout en proposant un truc pas moins limité, juste différemment limité).

                      Ce qui m'amuse est ce négativisme sur Android sans avoir de solution (viable! pas un truc à plus de 600€ avec des caractéristiques bas de gamme quand ça sortira juste pour dire que ça existe) alternative meilleure : Android est ce qu'il a de mieux aujourd'hui en libre utilisable.

                  • [^] # Re: Jolla!

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Désolé de me renseigner, et de lire leur FAQ

                    Tu peux aussi lire aussi les journaux dédiés sur LinuxFR pour te renseigner.

                    Ah donc il faut que pour les barbus ça soit confidentiel.

                    Non, mais si tu trouves que c'est trop confidentiel à ton gout, tu peux les aider à ce que ca le soit moins.
                    Pour rappel, ca reste une petite équipe (3 personnes), avec un projet qui en est à peine à ses débuts, et qui n'est donc pas encore entré dans une phase de marketing.

                    A la base, je ne faisais que répondre à ta question, avec les contraintes que tu y avais mis (à savoir une plateforme libre, au moins pour la base). Cependant, ma réponse ne semblait pas te satisfaire, parce qu'il n'y a pas le dernier matériel à la mode. Soit. Mais dans ce cas, au lieu de faire une démonstration pour indiquer en quoi ce produit sera un échec, tu peux les aider d'une facon ou d'une autre pour qu'il y ait du matériel qui te satisfasse. Ce qui m'a le plus étonné, c'est que ce soit toi qui fasse ce genre de réponse.

                    Je regarde ce qu'on me met en lien. Je regarde par rapport à une idée de gens qui utiliseraient, car sans utilisateurs, ben… On s'en fout, c'est pas le sujet, c'est comme si ça n'existait pas.

                    Certes, sans utilisateurs, cette plateforme ne sert à rien. Mais si il n'y a que 200 personnes intéressées par l'achat de la carte mère (ou de l'appareil complet), il y en a un peu plus qui utilisent un appareil avec Maemo 5, et Qt tourne aussi sous Android, Symbian, Sailfish, et peut-être meme sous iOS. Je trouve que c'est pas mal comme taille d'éco-système.
                    Pour rappel, un des but de Qt sur smartphone est de rendre les applications portables.

                    Oui, je critique, je n'enlève pas mon cerveau dès que il y a un mot "libre"

                    Selon toi (cf le dernier journal qui parlait de politique), ce genre de critique ne sert à rien.
                    Autrement, je n'enlève pas mon cerveau quand il y a le mot libre, je ne suis intéressé par ce projet uniquement parce que j'ai toujours un Nokia N900, et je ne suis pas contre le fait de faire évoluer mon matériel, plutôt que de prendre un téléphone avec un OS et certaines spécifications matérielles qui ne m'intéressent pas. Ca n'a rien à voir avec le libre, mais avec mes préférences purement subjectives.

                    Je vis très bien avec Android, c'est dommage de pas avoir tout libre mais je fais ce qu'il me reste à faire : utiliser Android, et ne m'en plaint pas.

                    T'as jeté un coup d'oeil vers Répliquant (vraie question, je ne te dis pas de l'utiliser, et je n'ai pas suivi son évolution) ?
                    Sinon, tu as une autre possibilité : aider un projet qui a le même but que toi, mais c'est sûr, ca prend plus de temps.

                    Opera le fait depuis 10 ans.

                    • [^] # Re: Jolla!

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Autrement, je n'enlève pas mon cerveau quand il y a le mot libre, je ne suis intéressé par ce projet uniquement parce que j'ai toujours un Nokia N900, et je ne suis pas contre le fait de faire évoluer mon matériel, plutôt que de prendre un téléphone avec un OS et certaines spécifications matérielles qui ne m'intéressent pas. Ca n'a rien à voir avec le libre, mais avec mes préférences purement subjectives.

                      Je suis d'accord avec ce but, j'ai eu un N900mais je l'avais vendu car si c'est sans doute le téléphone que j'ai eu le plus de plaisir à utiliser (son clavier physique est excellent, l'interface Maemo était bien également, etc.). Mais hélas, le marché des téléphone et du Web évoluent vite et le N900 ne pouvait supporter la lourdeur du Web actuelle (typiquement le Web était trop lent, et prenait tellement de ressource que le son d'une musique parallèle en était entrecoupée). Bref ce qui lui manque aujourd'hui c'est surtout un petit boost matériel et je suis content de voir ce type d'initiatives. Peut être que je craquerais dessus à sa sortie, ou pas.

                      En tout cas j'ai rarement entendu un produit faire autant l’unanimité auprès des acheteurs. L'OpenMoko qui était sympa avait beaucoup de défauts et malgré sa liberté quasi-totale son engouement n'était pas aussi forte.

          • [^] # Re: Jolla!

            Posté par . Évalué à -1.

            "Sailfish OS includes a partially or completely proprietary multi-tasking user interface programmed by Jolla."

            Je ne vois pas la différence avec un téléphone Android à propos du libre : certaines parties de l'OS sont non libres. Pas les mêmes, certes, mais l'importance de la partie non libre dépend pas mal des personnes (je préfère personnellement avoir un GUI libreque je vois tout le temps et voudrai potentiellement modifier à un accès full root dont je me servirai moins sur un smartphone. Ici, tout est autorisé sauf ce qui est interdit de modifier, un peu pareil non?). Bref, je ne comprend pas trop pourquoi on devrait considérer ce terminal partiellement libre plus par rapport à d'autres terminaux partiellement libres quand on est barbu.

            Pour autant que je me souvienne, il est prévu de libérer l’ensemble.


            The user interface layer is Jolla-specific and is currently closed, but it will not remain that way forever.


            We are currently in the process of putting in place the processes and licensing structures that will enable you, the community, to take part in developing Sailfish.

            • [^] # Re: Jolla!

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Pour autant que je me souvienne, il est prévu de libérer l’ensemble.

              Les promesses n'engagent que les abrutis qui y croient (moi et Jacques C.)

              • [^] # Re: Jolla!

                Posté par . Évalué à 6.

                Surtout qu'ils prennent bien soin de ne pas s'engager sur le type de licence. La seule chose qu'ils promettent, c'est que les contributions extérieures seront bienvenues.
                On en a vu d'autres, des licences qui permettent ça (venant de Sun et MS, par exemple).

  • # acl, polaris ... et Myriad

    Posté par . Évalué à 2.

    On peut également rajouter une alternative fonctionnelle à ACL qui est l"Alien Dalvik Machine" de Myriad, découverte sur le linux-phone N900 de Nokia (du temps où Nokia existait vraiment) et déployée sur les smartphones Jolla.

    Pour l'utiliser, je reste assez bluffé : même Android-skype de M$ tourne sur ce Linux-phone (développé à partir de MEego Reloaded, MER) de chez Jolla.

    -grilled-

  • # Une tablette x86 sous Android

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 28/12/13 à 14:45.

    La tablette Samsung Galaxy Tab 3 10.1 (au moins) fonctionne avec un processeur x86 et elle est livrée avec un Android. Je ne sais pas qui a fait le portage (google pour la version interne ? Samsung ?) mais j'ai découvert que cyanogenmod n'était pas compilable pour tablet x86. Il y a quelques messages récents qui font penser que ça pourrait changer (aide d'Intel à des développeurs de cyanogenmod).

    J'ai pu rooter la tablet : CWM existe pour x86. À ce propos, Odin (à travers une machine virtuelle kvm) a marché alors que heimdall n'a pas fonctionné (problème d'architecture dans le protocole ?) pour transférer CWM dans la partition de recovery. SuperUser puis SuperSU se sont alors installé sans problème.

    • [^] # Re: Une tablette x86 sous Android

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Des images x86 d'Android sont publiée régulièrement par Intel. Elles sont téléchargeables via les outils de développement officiels d'Android et les utiliser permet d'avoir un émulateur bien plus rapide.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Une tablette x86 sous Android

      Posté par . Évalué à 2.

      Intel semble faire le forcing pour placer ses Atom sur les téléphones et les tablettes. On trouve des appareils pas trop cher Intel Inside ; à croire qu'Intel les brades.

      Le Fonepad d'Asus (smartphone 7") est assez répandu en ce moment, mais il en existe d'autres disponible en Asie.

  • # ubuntu touch

    Posté par . Évalué à -1.

    euuh il y a aussi ubuntu touch qui utilise le noyau android.

    • [^] # Re: ubuntu touch

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ai vu récemment une application qui permet de booter au choix sur Ubuntu Touch ou Android. Une sorte de double boot mais le choix se fait avant un reboot, pas au boot.

      Ca marche sur la plus part des Nexus. A voir sur les autres téléphones (http://developer.ubuntu.com/2013/12/announcing-ubuntu-and-android-dual-boot-developer-preview/).

    • [^] # Re: ubuntu touch

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      Bah ça serais plutôt Android qui utilise le noyau d’Ubuntu, vu qu’Ubuntu existait déjà avant Android.

      Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

      • [^] # Re: ubuntu touch

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Android a un noyau particulier avec des modules spécifique qui ne dérive pas du tout d'Ubuntu, et c'est ce noyau qu'Ubuntu utilise dans sa version mobile (principalement pour les pilotes).

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: ubuntu touch

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Android a un noyau particulier

          Ouais c’est des patchs sur les wakelocks et tout ça, et sûrement d’autres trucs.

          avec des modules spécifique qui ne dérive pas du tout d'Ubuntu

          ??

          et c'est ce noyau qu'Ubuntu utilise dans sa version mobile (principalement pour les pilotes).

          Effectivement, j’avais oublié. ^^

          Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

        • [^] # Re: ubuntu touch

          Posté par . Évalué à 10.

          On peut trouver que RMS est un intégriste mais quand on voit les problèmes que posent les drivers non libre sur les smartphones Android pour développer et diffuser des systèmes comme Ubuntu touch, on comprend un peu mieux sa position.

          • [^] # Re: ubuntu touch

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est super qu'il s' impliquen sur la question des drivers libres, mais on aimerait aussi voir la FSF faire plus simplement pression sur les Rockchip/Mediatek/AmLogic/HiSilicon… (et sur les ODMs ensuite) pour que ces derniers publient le code-source GPL Android utilisé (ou au moins device-tree et board files), afin de rendre les smartphones/tablette chinois (qui représentent des volumes très significatifs) devenir un peu moins jetables et un peu plus utilisables à long terme (omnirom, etc.), même si ça implique pour l'instant d'utiliser des drivers non libres…

            N.b. il existe un projet de serveur X pour Android mais c'est tres limité. J'ignore s' il serait possible d'ecrire "simplement" un wrapper DDX xorg -> drivers binaires android ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.