Blue Mind passe en version 2.0

39
22
mai
2013
Bureautique

Après 6 mois d’intenses développements et tests, la solution de messagerie collaborative Blue Mind 2.0 est disponible. Il s'agit de la première messagerie à publier en Open Source sa solution d'archivage et de stockage hiérarchique ainsi que sa brique de sauvegarde évoluée.

L’accueil de la sortie de Blue Mind 1.0 l’année dernière a dépassé nos espérances autant au niveau de l’écosystème des partenaires que des clients. Les activités sur le forum montrent un réel engouement pour Blue Mind.

Cette nouvelle version améliore encore l’ergonomie et l’utilisabilité de la solution en renforçant les fonctionnalités d’infrastructure pour répondre aux exigences des grosses installations. Blue Mind se positionne face à Exchange ou Zimbra, son périmètre assez large couvrant :

  • la messagerie et le partage de boîtes aux lettres ;
  • le partage de calendrier ;
  • le partage de contact ;
  • la gestion de la mobilité iPhone, Ipad Android via en push ;
  • la connectivité des clients lourds Outlook et Thunderbird ;
  • le mode web déconnecté directement dans le navigateur ;
  • l’extensibilité via les API ou plug’in ;

NdM : Blue Mind est principalement développé en Java et est publié sous licence AGPL 3

Sommaire

Fonctionnalités globales:

Installation simplifiée et sécurisée

L’installation de BlueMind s’effectue maintenant via un unique script autonome. Ce script permet de réaliser les vérifications de prérequis et de stopper l’installation si ceux-ci ne sont pas présents. Nous avons eu pas mal de questions sur des problèmes de prérequis non respectés.
Le script contient la totalité des paquets Blue Mind et l’installe. Vous devez ensuite finaliser l’installation via l’assistant d'installation de Blue Mind.

Langues et outil d’internationalisation

Blue Mind 2.0 est maintenant disponible en français, anglais, espagnol et slovaque. Ces deux derniers sont des contributions des clients de l'éditeur.
Un outil de traduction en ligne est maintenant disponible et permet de contribuer aux traductions de façon collaborative.

Performances générales

L’architecture moderne de Blue Mind a été conçue pour supporter de grosses montées en charge. Le dialogue web services, les applications web fonctionnant en local, l’intégration dans Thunderbird sont pensés haute performance.
La version 2.0 a bénéficié des retours d’expérience de nombreux clients en milliers d’utilisateurs résultants en de multiples optimisations (caches temporaires, dimensionnements, composants, …). Les installations monoserveur sont aptes à supporter plusieurs milliers d’utilisateurs par défaut.

API webservices, SOAP

Une des richesses de Blue Mind est son API webservices couvrant 100% du périmètre fonctionnel. Afin de permettre une utilisation simple de l’API depuis tout langage de programmation (PHP, Python, Perl, etc.) les webservices sont maintenant également proposés au standard SOAP.
Un client natif est également fourni en Java.
Cette fonctionnalité est très utilisée par les partenaires fournisseurs d’offres Cloud Blue Mind pour intégrer et automatiser des tâches.

Ergonomie et utilisabilité

Webmail, nouvelle présentation graphique

La présentation du webmail a été entièrement revue afin de la mettre au niveau et aux normes des autres applications de Blue Mind (Agenda, Contact, Préférences,..).

Thunderbird: Agenda Blue Mind intégré en onglet

L’agenda de Blue Mind s’ouvre dans un onglet Thunderbird.

  • Simplicité : les utilisateurs bénéficient de la même interface en utilisation web ou via le client Thunderbird ;
  • Richesse fonctionnelle : Thunderbird est enfin au niveau fonctionnel d’Outlook avec des agendas partagés, des vues personnalisées, une gestion évoluée des ressources, des impressions PDF de qualité ;
  • Le mode hors connexion de Thunderbird est supporté.

Infrastructure

Sauvegarde évoluée

En version 1 la sauvegarde unitaire était seulement prévue pour la solution Pro de Blue Mind. En version 2.0 nous avons réalisé une réécriture complète de la sauvegarde, celle-ci est maintenant ouverte.

Un nouveau système de sauvegarde du dépôt de courriels est fourni et unifié. Il apporte :
• Gain de temps colossal : les sauvegardes sont incrémentales, seules les différences (nouveaux messages, suppressions,..) transitent.
• Gain de fonctionnalités : la sauvegarde gère l’historisation des données.
• Gain de place : la sauvegarde historise les données, sans les dupliquer. Chaque sauvegarde est autonome (de type snapshot), même si seules les différences ont transité. Ainsi vous pouvez avoir 10 sauvegardes pour une place occupée similaire à la taille de votre dépôt de courriels.
• Optimisations : les données sont automatiquement dédupliquées.

Haute disponibilité native

Avec Blue Mind 2.0, finies les configurations complexes et bas niveaux pour mettre en œuvre la haute disponibilité :
• La haute disponibilité est gérée nativement lors de l’installation
• Vous indiquez où seront les données et le rôle du serveur (maître / esclave) et c’est tout
• 2 modes supportés : données centralisées (baies) ou répliquées entre les serveurs (disponible selon les distributions)

Archivage et stockage hiérarchique

Le stockage hiérarchique permet de définir un espace de stockage différencié, généralement pour bénéficier d’un stockage plus important, mais à moindres performances. Blue Mind intègre un archivage basé sur ce stockage, avec les caractéristiques :
• règles d’archivages automatiques (âge du mail de plus de X jours, ..) par utilisateurs, groupes et domaines
• consultation des archives directement depuis le webmail Blue Mind et les clients (Thunderbird, Outlook,..)

Autres nouveautés fonctionnelles

Gestion avancée des identités

• Multiples identités par adresse de courriel.
• Possibilité de définir des modèles de signature pour les boîtes aux lettres partagées (fonctionnelles ou autres utilisateurs)
• La gestion des identités respecte les droits de délégation sur une boîte aux lettres (je ne peux utiliser une signature "support @ mondomaine.fr" que si j’ai la délégation sur cette boîte aux lettres)

Filtre Sieve de domaine et sur BALs partagées

• Filtres Sieve appliqués à l’ensemble des utilisateurs d’un domaine (règles générales sur le spam ou comportements globaux)
• Filtres Sieve sur les boîtes aux lettres partagées (par exemple pour être prévenu de l’arrivée d’un message dans une boîte fonctionnelle)

Agendas et carnets d’adresses de domaines

• Agendas de domaines, permettant de définir des agendas institutionnels, non rattachés à des utilisateurs. Exemples : jours fériés, événements ou manifestations de l’institution, calendrier des versions Blue Mind,..
• Carnet d’adresses de domaine, permettant de définir des carnets d’adresses liés à l’institution et non à des personnes

Améliorations diverses

Toutes les applications (Agenda, Contact, console d’administration, Settings, connecteurs Outlook et Thunderbird, etc.) ont bénéficié de nombreuses améliorations.
Les applications web JavaScript gèrent maintenant les stockages IndexedDB et WebSQL pour permettre le stockage de gros volumes de données multi-navigateurs. Le choix du stockage est automatique en fonction du navigateur et du mode (public / privé). Aucun plug-in n’est nécessaire. C’est une étape importante vers notre futur webmail supportant le mode déconnecté.

  • # Et SOGo ?

    Posté par . Évalué à 2.

    En regardant rapidement l'architecture (logicielle et technique) Blue Mind me fait plus penser à SOGo que Exchange ou Zimbra. Quelqu'un a-t-il déjà effectué un test des deux produits ?

    Comment se passe la synchro avec les smartphones android ou iphone (par quel protocole) ?

    • [^] # Re: Et SOGo ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Par le protocole ActiveSync.

      Il est prévu d'ajouter pour la version 3 le support des protocoles Caldav et Carddav.

    • [^] # Re: Et SOGo ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Ont est loin de SoGo en terme d'installation … avec BlueMind c'est 3 lignes de commandes pour un installation complète sans mal de crane a assembler toutes les briques fonctionnelles entre elles (sans parler de l'interface d'admin inexistante dans SoGo).

      Alors chacun des solutions ont leurs avantages SoGO permet d'enrichir une solution déjà en place
      Alors que BM c'est "from scratch"

      Alors bravo a l'equipe de BM pour la travail accompli et l’enrichissent apporté au libre dans le domaine de groupware, alors oui il reste le poil a gratter de l'outil de migration (upgrade) soumis à souscription mais libre de veut pas dire tout gratuit !

      Courage un jour tout sera peu être 100% free dans tous les sens du terme.

      • [^] # Re: Et SOGo ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Ont est loin de SoGo en terme d'installation … avec BlueMind c'est 3 lignes de commandes pour un installation complète sans mal de crane a assembler toutes les briques fonctionnelles entre elles (sans parler de l'interface d'admin inexistante dans SoGo).

        En échange, SOGo c'est un dépot APT tiers à ajouter, et ça se met à jour sans douleur.

        • [^] # Re: Et SOGo ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Euh… non. Ça se met à jour dans la douleur. Tant et si bien que j’ai dû passer à autre chose. Et oui, je suis sur Debian.
          SOGo, c’est très bien. Vraiment. Mais c’est lourd à gérer.

  • # Migration ouverte ?

    Posté par . Évalué à 3.

    J'avais testé BlueMind mais j'ai été déçu de constater que la version "ouverte" nécessitait une ré-installation pour migrer d'une version n à une version n+1.

    Est-ce toujours le cas avec cette 2.0 ?

    • [^] # Re: Migration ouverte ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      C'est effectivement toujours le cas. L'outil permettant une mise à jour automatisée nécessite la souscription.

      Il est cependant possible d'utiliser des outils tiers (imapsync…) et les API Blue Mind pour simplifier le transfert des données sans la souscription.

      • [^] # Re: Migration ouverte ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Aïe, malheureusement le code d'imapsync est également payant … Bref, c'est triste qu'il n'y ai toujours pas un gros GroupWare influant, véritablement libre à 100% et qui deviendrait « l'Apache des GroupWares ». Il faut toujours qu'il y ai une petite pincé de poile à gratter qui induit des risques techniques et juridiques.

        Je préfère payer des services humains (études, supports, formations, …) que des services automatisés (codes-sources, programmes compilés, …).

        • [^] # Re: Migration ouverte ?

          Posté par . Évalué à 4.

        • [^] # Re: Migration ouverte ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Ah mince, je n'étais pas au courant de ça. Je suis étudiant, je trouve la solution très complète et vraiment simple à utiliser à la vue du nombre de fonctionnalités proposées.

          Convaincre les étudiants c'est convaincre les gens qui guideront les choix vers les nouveautés du marché auprès des entreprises :) Pensez à nous ! (la migration payante, pour une startup, pas vraiment imaginable)

          • [^] # Re: Migration ouverte ?

            Posté par . Évalué à 2.

            On parle de quelques (peu) centaines d'euros si c'est une petite startup. C'est quand même imaginable.
            Le calcul investissement / gain est vite vu, ça vous évite de perdre des jours et permet de rester concentrer sur votre métier, ce que je vous conseille (on fait ça nous et en général on gagne beaucoup à accepter de payer un peu et ne pas essayer de faire ce qui n'est pas son metier).

            Nous offrons les souscriptions aux associations du libre.

        • [^] # Re: Migration ouverte ?

          Posté par . Évalué à 4.

          Bonjour,
          ce que vous reprochez n'est pas l'aspect libre, à part 2 plugins (interface vers le monde proprio) et un outil annexe (gestion des mises a jour), Blue Mind l'est, tout le code est dispo.
          C'est clairement l'aspect "je veux tout faire gratuitement".
          Et libre n'est pas synonyme de gratuit.

          L'apache des groupwares : ce qui fonctionne avec des logiciels middleware (plusieurs prestataires / editeurs qui l'utilisent comme composant pour une solution globale et donc contribuent sans concurrence) ne marche pas forcement pour un logiciel utilisateur final.

          Les salariés de Blue Mind aussi préfèrent être payés.. même ceux qui écrivent du code.
          Ce n'est pas le code qui est vendu, c'est ce qu'attendent les clients. Avoir un outil finalisé, simple à gérer et pouvoir l'utiliser en production en toute tranquillité et dans la durée. Et ca ça implique beaucoup de choses derrière, pas uniquement un code source, avec leur coût.

          • [^] # Re: Migration ouverte ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            ce que vous reprochez n'est pas l'aspect libre, à part 2 plugins (interface vers le monde proprio) et un outil annexe (gestion des mises a jour), Blue Mind l'est, tout le code est dispo.

            Ben non, le code pour 2 trucs intéressants ne l'est pas, donc "tout le code est dispo" est faux.
            Le produit dans son ensemble n'est pas libre, le produit tronqué l'est.

            Les salariés de Blue Mind aussi préfèrent être payés..

            Il n'y a aucun soucis pour être payé (je me paye moi-même pour coder, et je fais du libre).

            Ce n'est pas le code qui est vendu,

            Les deux plugins sont vendus, sinon ils seraient libres. Donc ça aussi, c'est une affirmation fausse, vous vendez bien du code.

            Et ca ça implique beaucoup de choses derrière, pas uniquement un code source, avec leur coût.

            Tout à fait. Alors pour quoi vendre du code si on peut vendre toutes les autres choses derrières?


            Chacun son choix de business, mais il faut rester honnête : c'est partiellement libre, certains bouts de code restent fermés, dont des trucs assez important, voire obligatoires en pratique, ce qui fait du libre un produit d'appel. C'est un choix, mais il faut accepter la critique que ce n'est pas dans l'idée du libre que de faire payer du code. Faut pas non plus se réfugier derrière la nourriture du codeur, ce n'est pas ce qui est reproché, et d'autres boites font du 100% libre en payant leurs codeurs aussi (via… du support par exemple), ça c'est votre tambouille.

            Bref, on constate juste un produit libre sympa mais limité (pas d'upgrade possible, pas d'activesync), et un produit payant (différent, i la du code en plus) plus utile, même modèle que Zimbra.

            Et on rève d'un produit libre qui soit pas mal, oui.

            D'ailleurs, la dépêche est du coup fausse si j'ai bien compris.
            Elle dit GPLv3 pour "la connectivité des clients lourds Outlook", perso je comprend l'ensemble des fonctionnalités et pas juste un IMAP/SMTP (pas la peine de dire "Outlook dans ce cas, mais "client IMAP"), mais la partie agenda/contact sembler être non libre.

            • [^] # Re: Migration ouverte ?

              Posté par . Évalué à 1.

              faut avouer que la dessus zenitram a raison.

              sinon personne n'avait répondu à mon commentaire pour la sortie de la version 1. Peut-on avoir donc une idée sur la montée en charge de l'outil. Les specs proposées sur la machine permettent de gérer combien d'utilisateurs simultanés ?

              • [^] # Re: Migration ouverte ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Désolé, votre commentaire sur la version 1 nous a échappé…

                Dur de répondre précisément car c'est étroitement lié à l'utilisation du service, est-ce que tout le monde utilise la synchronisation PDA ou seulement une partie de la population, y'a-t-il des pics d'utilisation…
                Mais grossièrement, un serveur à 4 coeurs et 8Go de RAM permet de gérer ~200 comptes en utilisation complète (PDA, clients lourds et/ou webmail). Dans la réalité, il faut pondérer un peu, et avec une configuration équivalente on peut généralement voir ce nombre de comptes à la hausse (tout le monde est rarement connecté en même temps, n'a pas la même utilisation de ces outils - certains vont être connecté en permanence, d'autre viendront plus ponctuellement…).

                D'autre part l'architecture de Blue Mind permet de répartir les services sur différents serveurs et donc d'adapter ses capacités sans forcément renouveler l'ensemble du matériel.

                • [^] # Re: Migration ouverte ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  merci pour la réponse.

                  Le point qui va bloquer sur la montées en charge par rapport à vos recommandations c'est la CPU ou bien la ram ?

                  Parce que 8Go de ram ce n'est pas beaucoup et on peut vite passer à plus. Par contre 4 coeurs pour 200 utilisateurs c'est pas mal et globalement sur une fac où on a beaucoup de connexions simultanées 20 à 30 fois plus) ça peut vite devenir gourmand.

          • [^] # Re: Migration ouverte ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Et libre n'est pas synonyme de gratuit.
            Personnellement je n'achèterais jamais du code mais acheter du support oui sans problème. Et au niveau des PME il y a un énorme marché, à vendre uniquement du support sur du logiciel purement libre.

            de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ;et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité

  • # C'est mieux qu'OBM ?

    Posté par . Évalué à -7.

    Par rapport à OBM c'est comment ?
    (Ce qui m'intéresse c'est de connaître les avantages et les inconvénients.)

    Pourquoi avoir choisi Java comme langage de programmation principal ?

    Quelle est la différence entre la version open source et la version professionnelle ?
    (on parle de MAJ mais apparemment il y aurait autre chose)

    Merci de nous faire connaître

    • [^] # Re: C'est mieux qu'OBM ?

      Posté par . Évalué à -2.

      Il n'y a qu'une version : Open Source.
      Ensuite il y a une souscription qui apporte :
      - connecteur Outlook et AD
      - outil d'install / maj qui permet d'effectuer les mises à jour et configurer graphiquement la haute-dispo
      - support

      • [^] # Re: C'est mieux qu'OBM ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 23/05/13 à 13:34.

        Il n'y a qu'une version : Open Source.

        Dans ce cas, où est le connecteur Outlook et AD, l'outil d'install?

        C'est bien ça 2 versions : une version a des modules en moins, l'autre les as.
        - Version gratuite = Open Source
        - Version souscription = Open Source + connecteur Outlook et AD + outil d'install / maj + configurer graphiquement la haute-dispo

        Je ne comprend pas pourquoi on a une réponse "une seule version" quand juste derrière on nous dit que la souscription permet d'avoir des binaires en plus… C'est une idée du marketing que de ne plus appeler "une version" un version différente de ce qui est livré?

        Je ne sais pas comment les autres font, mais perso, quand on me vend du support, j'achète du support, et ne change rien aux logiciels installés, sinon ben… On est d'accord qu'on n'a pas la même version que ceux qui n'ont pas payé, qu'il y a une version gratuite et une version payante.

        Encore une fois, ce n'est pas un mal d'avoir deux versions (chacun sa façon de voir son business), mais c'est plus limite de tourner autour du pot pour ne pas dire qu'il y a deux version du produit.

        • [^] # Re: C'est mieux qu'OBM ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Il n'y a qu'une version : Open Source.

          Dans ce cas, où est le connecteur Outlook et AD, l'outil d'install?

          Bon, j'ai pas cherché donc peut-être que je me trompe, mais : ces codes peuvent très bien être libres mais non dispo de la sorte. La GPL n'impose que de fournir le code source si l'utilisateur en fait la demande. Elle n'impose pas que tout soit dispo et visible par tout le monde.

          • [^] # Re: C'est mieux qu'OBM ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 23/05/13 à 14:31.

            J'ai l'habitude de ce genre de bidouille sur le libre (le coup de "c'est libre mais en fait non, on garde la partie intéressante pour vendre"), ce ne seraient pas les premiers à faire du libre en produit d'appel (à ma connaissance, dans le milieu de mail/groupware, c'est Zimbra qui a commencé de la sorte), et en général la licence du reste est tout sauf libre (ils sont pas fous dans leur séparation).
            Si c'est GPLv3, vu que ce genre de code en libre et diffusé peut être utile à plein de monde, mon entreprise pourrait être utilisée pour souscrire 1 mois afin de recevoir le code et elle le diffusera à qui veut (le code est déjà écrit, je n'ai aucun problème éthique avec ça, car c'est l'idée derrière le libre que de rediffuser, les sous viennent avec la vente de… compétences humaines. Genre support, nouvelles fonctionnalités…)
            Mais n'y croit pas trop…

            • [^] # Re: C'est mieux qu'OBM ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              J'ai l'habitude de ce genre de bidouille sur le libre

              J'aurais plutôt appelé ça des moyens de monétiser des développements. C'est comme dire que libre ≠ gratuit, GPL ≠ sources publiques pour tous

              mon entreprise pourrait être utilisée pour souscrire 1 mois afin de recevoir le code et elle le diffusera à qui veut

              Si c'est le cas c'est évidemment possible, et ça respecterait la licence.

              Mais n'y croit pas trop…

              Moi je ne crois rien, j'indiquais juste que ça pouvait être autrement ;-)

              • [^] # Re: C'est mieux qu'OBM ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                J'aurais plutôt appelé ça des moyens de monétiser des développements.

                Pour être précis : je n'ai aucun problème avec n'importe quel moyen de monétiser (j'aurai du mal à être cohérent avec moi-même vu que j'ai plusieurs versions de mon logiciel, une version principale Open-Source et des versions adaptées et parfois proprios suivant les demandes clients)

                Quand je parle de bidouille, je pense à la façon de présenter : comme tout libre (je cite : "Il n'y a qu'une version : Open Source.") alors qu'il y a une version libre et une version non libre. Zimbra avait déjà fait le coup à l'époque de ne pas être clair, avant que les gens s’aperçoivent qu'en fait, non, tout n'était pas libre. Ici, la dépêche précisait que la haute-disponibilité était présente, mais oubliait de dire que si tu veux profiter d'une configuration graphique tu dois passer à la caisse, ni que le connecteur Outlook ne fait pas partie de la version Open-Source, personnellement je me suis senti trompé en lisant dans la dépêche "Open Source" et "connecteur Outlook" ensemble sans précision.
                Ce que je n'apprécie pas (ce que j'appelle bidouille) est la façon de présenter et de se justifier ("faut payer des développeurs", c'est pour faire pleurer? Argument classique, réponse classique : on peut être payé même en faisant du libre), pas que ce soit leur choix que de monétiser ainsi (c'est leur choix, et je aucun droit moral de dire quoi que ce soit dessus).

                j'indiquais juste que ça pouvait être autrement ;-)

                Je suis d'habitude le premier à dire que libre ≠ gratuit, GPL ≠ sources publiques pour tous, je ne l'oublie pas. :)
                Ici, il y a juste 99.999% de chances que ce ne soit pas ce cas de figure, et je m'étais permis donc de prendre la chose comme le plus probable.

                • [^] # Re: C'est mieux qu'OBM ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  je m'étais permis donc de prendre la chose comme le plus probable.

                  Ha vi, j'avais du lire de travers ce commentaire car clairement tout n'est pas libre (ce qui va dans ton sens ;-) )

                • [^] # Re: C'est mieux qu'OBM ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  "bidouille, rester honnête, se justifier.." ?

                  Pour nous l'Open Source est une façon de développer, ouverte, axée standards, interopérabilité, partage.
                  Ce n'est pas une approche commerciale.

                  l'approche dogmatique de l'open source ne nous intéresse pas et était un inconvénient majeur de l'Open Source qui a nuit à bcp de clients en faisant circuler beaucoup d'illusions très souvent avérées fausses. Heureusement c'est quasiment du passé.
                  Se justifier ? (l'aspect salaire était pour montrer le vide du type de phrase "je veux pas payer pour du code", ou la facilité de dire des généralités. "Il y en a qui le font", hors contexte, ou "moi quand je fais du support"..). Par rapport à quoi ? On se justifie quand on pense avoir commis une faute ou un acte limite.
                  En tant qu'éditeur, et mes paroles ici n'ont trait que par rapport à ce modèle, Blue Mind a réfléchi un modèle, l'a choisi et l'assume pleinement. Il est simple, exposé clairement (il suffit de lire, pas d'interpréter à sa sauce. Exemple, oui, la synchro PDA est intégrée dans Blue Mind) et constitue un avantage; il est réellement plébiscité par les clients et partenaires qui y voient lisibilité, transparence, gage de pérennité, professionnalisme, associé aux vertues "techniques" (ouverture,..) de l'Open Source. Nous avons plutôt tendance à l'exposer qu'à le cacher !

                  Au niveau d'un produit (final, pas d'infra, car le sujet est différent, ex: nous contribuons à cyrus, roundcube,..) en synthétisant, et généralement un client c'est : 1) qu'est-ce que ca fait ? 2) combien ça coûte ? et demain ? 3) est-ce que c'est simple pour mon cas ?
                  Le reste sont des considérations qui ne le concernent pas (ou très peu) et est vécu comme une contrainte.

                  Pour LA version de Blue Mind, 2 questions :
                  - quand vous ajoutez un plugin dans firefox (donc ajout de code), vous considérez que vous changez de version de firefox?
                  - quand vous achetez un Outlook pour aller avec votre Exchange (c'est un exemple), vous considérez que vous changez de version d'Exchange ?
                  Nous non et il est généralement admis que non, et c'est exactement la position Blue Mind / souscription.
                  Il n'y a qu'une version (on le précise car a la question "ou je peux trouver la version Open ou pro ?" la réponse est la même : téléchargez Blue Mind, à cet unique endroit).
                  Quand vous activez la souscription sur votre Blue Mind, ça ne change pas votre logiciel, ni les paquets, il n'y a pas de ré-install. Ca ajoute un plugin et met à disposition un outil tiers complémentaire sur votre Blue Mind. Donc oui nous n'avons bien qu'une version de Blue Mind.

                  Qu'en terme d'offre nous ayons une offre commerciale qui permette de gérer un Blue Mind en production en toute sérénité, (et 2 connecteurs pour le monde propriétaire) oui biensur c'est clairement affiché.

                  Que notre objectif soit que le plus grand nombre qui passe en production juge qu'il a à gagner à prendre la souscription plutôt qu'à gérer manuellement ses montées de versions, prendre beaucoup de temps et assumer les risques, évidemment ! C'est l'enjeu de tout éditeur de miser sur ses revenus récurrents qui assurent visibilité & long terme, indispensables à de la R&D. C'est pas de la bidouille c'est le coeur du modèle !

                  Pour info, si vous avez toujours un doute, le connecteur Outlook n'est pas libre aujourd'hui.

                  Bref c'est un débat intéressant, notamment sur les modèles économiques de l'Open Source, et nous sommes pas mal sollicités sur ces sujets pour des conférences ou par des pairs dont le modèle ne tient plus.
                  Et nous pourrions en discuter longtemps, avec plaisir ! Juste la remise en cause de l'honnêteté n'a pas sa place ici, et le dogme du "pur" libre (pour dire je veux tout gratuit) n'est en aucun cas auto-suffisant pour justifier ce type de jugement.
                  Cordialement

                  • [^] # Re: C'est mieux qu'OBM ?

                    Posté par . Évalué à 6.

                    En tant qu'éditeur, et mes paroles ici n'ont trait que par rapport à ce modèle, Blue Mind a réfléchi un modèle, l'a choisi et l'assume pleinement. Il est simple, exposé clairement (il suffit de lire, pas d'interpréter à sa sauce. Exemple, oui, la synchro PDA est intégrée dans Blue Mind) et constitue un avantage; il est réellement plébiscité par les clients et partenaires qui y voient lisibilité, transparence, gage de pérennité, professionnalisme, associé aux vertues "techniques" (ouverture,..) de l'Open Source. Nous avons plutôt tendance à l'exposer qu'à le cacher !

                    Ce n'est pas tant je crois le modèle qui était critiqué, que le fait de ne pas mentionner clairement un truc aussi "bloquant" que la non-disponibilité des scripts de migration. C'est certainement indiqué (pas forcément en gros) sur le site, mais la dépêche dont nous sommes en train de discuter ne le mentionnait pas.

                    Je trouve le modèle plutôt malin en soi, mais j'y vois deux limites potentielles :

                    • d'aucuns vont trouver que c'est assez loin de l'esprit (pas de la lettre) de l'opensource, de fournir ce qui n'est finalement qu'une grosse démo gratuite : on a accès à tout le logiciel, mais si on veut l'exploiter de manière pérenne on est globalement obligés de passer à la caisse. On comparait avec SOGo, c'est précisément un point sur lequel (indépendamment de tout le reste) ils vous battent à plates coutures. Pour ma part, j'estime que du moment que le jeu est clair, ce n'est pas un problème en soi.
                    • le fait d'appuyer une part considérable de votre business-model sur ces scripts de migration est à double tranchant. Si un de vos clients décidait de republier ces scripts (s'ils sont libres), comment rebondirez vous? Ou si un collectif de gens un peu malins décidait de suivre de près le logiciel pour produire une alternative libre à ces scripts, la tentation ne serait-elle pas grande de modifier le comportement du logiciel de la manière la moins prévisible possible, pour rendre leur travail difficile et conserver la valeur ajouté de vos scripts? Et dans ce dernier cas, est-ce qu'on ne risque pas de voir une situation particulièrement perverse se mettre en place?
                    • [^] # Re: C'est mieux qu'OBM ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Tes deux hypothèses sont bien, mais je crois que le « risque » est surtout un fork.
                      Si le logiciel est vraiment bien, ça ne ratera pas : il y aura un bon gros fork et adieu le business model car le nom d'origine tombera bien vite dans l'oubli.

                      Et si le logiciel n'est pas vraiment bien, pas de fork. Mais on s'en fiche vu qu'il n'est pas terrible par rapport à la concurrence.

                      • [^] # Re: C'est mieux qu'OBM ?

                        Posté par . Évalué à -9.

                        Et si le logiciel n'est pas vraiment bien, pas de fork. Mais on s'en fiche vu qu'il n'est pas terrible par rapport à la concurrence

                        Vous pourriez developper SVP ?

                  • [^] # Re: C'est mieux qu'OBM ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                    l'a choisi et l'assume pleinement.

                    Alors pourquoi dire "il n'y a qu'une version" quand il y en a 2?

                    • quand vous ajoutez un plugin dans firefox (donc ajout de code), vous considérez que vous changez de version de firefox?

                    Le plugin est un ajout par une entreprise tierce, il a un nom précis. J'ai 2 personnes (physiques ou morales) en face et/ou un nom différent, la séparation est claire.
                    Ce n'est pas le cas ici, et cela fait toute la différence, car du coup il y a un sacré mélange dans la communication (Blue Mind a un connecteur Outlook? La réponse est donc non, il ne faut jamais dire oui car ce n'est pas Blue Mind mais un autre produit additionnel. Ou l'inverse, je ne sais pas, ce n'est pas clair)

                    Ca ajoute un plugin et met à disposition un outil tiers complémentaire sur votre Blue Mind. Donc oui nous n'avons bien qu'une version de Blue Mind

                    Et donc Windows, si c'était important cette partie technique, fournirait une Windows familial et le reste en plugins, et dirait "la version pro? non, on a une version et des plugins".
                    C'est du marketing la! Perso, je me fou complet du marketing, je vois qu'en pratique j'ai deux versions : pas la même pour les payant que non payant. Le fait que ce soit en plugins ou tartampion ne change pas que je n'ai pas le même produit au final.

                    Ca ajoute un plugin et met à disposition un outil tiers complémentaire sur votre Blue Mind. Donc oui nous n'avons bien qu'une version de Blue Mind.

                    Département marketing, quand tu nous tiens…

                    le connecteur Outlook n'est pas libre aujourd'hui.

                    La dépèche est donc fausse :
                    "Toutes les applications (Agenda, Contact, console d’administration, Settings, connecteurs Outlook et Thunderbird, etc.) ont bénéficié de nombreuses améliorations."
                    est impossible, vu que le connecteur Outlook n'est pas dans la version dont on parle. Faudrait se décider : Blue Mind, c'est quoi?
                    - Sans connecteur Outlook : donc ne jamais en parler, c'est un autre produit
                    - Avec connecteur Outlook : donc ne jamais dire qu'il y a qu'une version, ne jamais dire que Blue Mind est libre (il est basé sur des composant libres, certes).

                    Je ne sais pas qui a écrit ça, mais dans ce texte, c'est clairement mal affiché.

                    Juste la remise en cause de l'honnêteté n'a pas sa place ici,

                    Bon, on va prendre 5 ans de recul, regarder Zimbra qui a eu les mêmes critiques sur l'incompréhension par ceux qui pensaient avoir du libre, ils ont fait ça ensuite :
                    http://www.zimbra.com/products/compare_products.html
                    Ca serait pas mal de faire le même affichage pour que les gens comprennent ce qui est libre et ce qui ne l'est pas.

                    En attendant, continuer à dire qu'il n'y a qu'une version reste malhonnête.

                    "pur" libre (pour dire je veux tout gratuit)

                    libre != gratuit.
                    Perso, je vis du libre et fait payer les évolutions (libres), par exemple. Tout le monde n'échoue pas forcément à faire du libre. Vous avez décidé que le libre n'était pas viable pour vous, vous êtes parti sur un produit d'appel libre pour vendre du non libre ensuite, pas de soucis, il faut juste ne pas tromper les gens sur le fait que le business est plus non libre que libre.

                    Encore une fois, choisir une méthode hybride (partie Open-Source en produit d'appel + du non libre pour exploiter pleinement) n'est pas un mal, ce qui est malhonnête est de mélanger l'ensemble dans la communication. Je suis peut-être idiot, mais je n'ai toujours pas compris ce qu'est Blue Mind (ce nom désigne un produit ayant un connecteur Outlook ou pas?)

                    Edit : voila où est la malhonnêteté en fait :
                    http://www.blue-mind.net/produits/article/presentation-generale
                    "Outlook, Thunderbird, avec synchronisation agenda / contacts"

                    Donc vous parlez de la version non libre. Je pense qu'il est très important de signaler dans la dépêche que le produit présenté n'est pas libre, car il contient des briques non libres (et dès qu'on a la moindre brique non libre, on perd 100% des libertés du libre). Note : cette page ne contient aucune référence au libre, elle évite l'amalgame, on est clair que cette page ne parle pas de la version libre. Mais du coup, la version libre, il faut l'appeler comment? Pas "Blue Mind", c'est déjà pris par la version non libre.

                    J'ai deux sons de cloche :
                    - "Il n'y a qu'une version : Open Source"
                    - "C'est avec un connecteur Outlook"
                    Les deux sont incompatibles vu que le connecteur Outlook est non libre. Qui a raison?

                    et le dogme du "pur" libre (pour dire je veux tout gratuit) n'est en aucun cas auto-suffisant pour justifier ce type de jugement.

                    Quitte à me répéter, je n'ai absolument rien contre le non libre (j'aurai du mal puisque je fais du non-libre aussi sur demande), du moment où c'est clairement affiché, ce qui n'est pas le cas ici. Il est aujourd'hui impossible de comprendre si "Blue Mind" est libre ou pas, et si il a une connecteur Outlook ou pas.


                    Bref, aujourd’hui, perso mais si vos clients ne disent rien tant mieux pour vous, je n'apprécie pas qu'on me trompe en mélangeant allègrement libre et connecteur Outlook (et les autres trucs non libres) dans la présentation sous un seul nom de produit, et si on me demande un avis je dirai "attention, leur communication est trompeuse, je n'ai rien compris à ce qu'est Blue Mind entre Open-Source et fonctionnalités, je n'aurai pas confiance si ça commence comme ça". Ca ne dérange peut-être que moi, donc la "mauvaise" publicité que je ferai ne sera sans doutes pas suffisant pour vous faire clarifier la situation, certes…


                    Est-ce que vous pouvez répondre à ces questions clairement :
                    1/ Blue Mind, tel que présenté la, est-il libre ou pas?
                    2n/ Si il n'est pas libre, comment s'appelle le produit présenté dans cette dépêche?
                    2o/ Si il est libre, pouvez-vous m'indiquer comment synchroniser l'agenda et contact Outlook avec?

                    • [^] # Re: C'est mieux qu'OBM ?

                      Posté par . Évalué à -10.

                      Il est aujourd'hui impossible de comprendre si "Blue Mind" est libre ou pas, et si il a une connecteur Outlook ou pas

                      Blue mind est libre à ce que j'ai compris du moins c'est AGPL3 pour ceux qui veulent savoir…
                      Mais ce sont les connecteurs avec OutLoook qui ne le sont pas…

                      Là où je n'ai pas compris c'est: est-ce que le connecteur pour Thunderbird ou un autre c'est gratuit ?

                      La MAJ est payante mais vous pouvez réinstaller à ce que j'ai compris.
                      Cela n'est pas un problème s'il respecte la configuration originale par contre c'est inquiétant si il faut tout reconfigurer…

                      Par contre j'aimerais bien savoir quel est son positionnement par rapport à Kolab et autre OBM.
                      Personne n'a encore répondu à la question…

                      • [^] # Re: C'est mieux qu'OBM ?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        En fait l'equipe de BM est sont les anciens de chez Linagora qui ont developpé OBM ;) donc toute ressemblance est fortuite

                        Kolab est proche de BM il n'a pas de connecteurs OUTLOOK open source mais la mise à jour est proposée la version "supportée" apporte des dépot signés

                      • [^] # Re: C'est mieux qu'OBM ?

                        Posté par . Évalué à 4.

                        La MAJ est payante mais vous pouvez réinstaller à ce que j'ai compris.
                        Cela n'est pas un problème s'il respecte la configuration originale par contre c'est inquiétant si il faut tout reconfigurer…

                        Ce n'est pas un problème tant que c'est une installation "amateur", mais je vois mal un administrateur expliquer à ses utilisateurs (clients, collègues, etc.) qu'ils vont devoir se passer de messagerie le temps qu'on réinstalle la solution.

  • # il faudra un bon serveur...

    Posté par . Évalué à -8.

    Par contre j'ai cherché la zone de recherche sur Blue-Mind mais je n'ai pas trouvé.
    N'est-il pas pertinent d'en mettre une pour nous simplifier la vie ?

    Dans le Pré-requis pour installation j'y lis :
    " 4 Go minimum avec la configuration par défaut " […]
    Je me disais aussi …
    Donc avec une configuration assez poussée, il en faudrait plus…

    Il faudrait quand même un serveur assez costaud si on veut gérer un nombre important de personnes connectées…

    Et vous recommandez quoi ? Tomcat ? WebSphere ?

    • [^] # Re: il faudra un bon serveur...

      Posté par . Évalué à 1.

      Il n'y a pas le choix des composants.
      Blue Mind configure et prend la main sur les composants qu'il utilise (dont tomcat). Pour ça qu'il est de loin préférable de l'installer sur une dédiée plateforme (vm très souvent) dédiée.

      • [^] # Re: il faudra un bon serveur...

        Posté par . Évalué à -8.

        une dédiée plateforme (vm très souvent) dédiée

        Vous avez une version avec une image VM qu'il suffirait de lancer ?
        Ce serait intéressant pour se faire une idée.

        • [^] # Re: il faudra un bon serveur...

          Posté par . Évalué à 1.

          Non.
          Mais l'installation est vraiment très simple !
          Sinon une démo en ligne, à demander sur le formulaire de contact du site Blue Mind.

  • # Blue mind sous wheezy ?

    Posté par . Évalué à -9.

    La version Wheezy de blue mind c'est pour quand ?
    (J'ai regardé mais je n'ai pas vu: bluemind-installer-1.13.8921-squeeze.bin et c'est tout)

    Bon théoriquement çà fonctionne avec Wheezy…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.