Cube 2: Sauerbraten, FFmpeg 1.1

Posté par (page perso) . Édité par Pierre Maziere, ZeroHeure, Xavier Teyssier, Thomas DEBESSE ﻥ, Benoît Sibaud, baud123 et karchnu. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags : aucun
23
30
jan.
2013
Communauté

Petites brèves : un jeu et de la vidéo.

Cube 2: Sauerbraten

Cette nouvelle version majeure du jeu libre sous licence libre zlib de tir subjectif multijoueur (FPS, First-person shooter) arrive deux ans après la précédente. Elle inclue quarante cinq nouvelles cartes et trois nouveaux modes : « collect », « insta collect » et « efficiency collect ». Elle est disponible sous Linux, Mac OS X et Windows.

Sauerbraten prend en charge le rendu de l'éclairage naturel directionnel et les réflexions sur quatre types différents de surface réfléchissante tels que l'eau, la lave et le verre. Les développeurs disent que le jeu peut maintenant utiliser les ensembles de caractères internationaux et que la nouvelle version fonctionne également sur les systèmes Windows 64-bit. Le navigateur de serveurs met automatiquement à jour les serveurs de jeux disponibles et les in-game mini map affichent dorénavant les coéquipiers du joueur. De nombreuses autres nouveautés améliorent le gameplay ainsi que le serveur; les détails sont listés dans la liste des changements de cette nouvelle version.

FFmpeg 1.1

FFmpeg est une collection de logiciels libres dédiés au traitement de flux audio ou vidéo (enregistrement, lecture ou conversion d'un format à un autre). Merci Wikipédia. La toute nouvelle version 1.1 ou « Fire Flower » offre moultes nouveautés :

  • un codeur Opus basé sur la bibliothèque libopus ;
  • un codeur FLAC 24-bit ;
  • des décodeurs pour des formats Silicon Graphics variés ;
  • de nouveaux filtres de sous-titres ;
  • …et plein d'autres nouveautés détaillées en seconde partie.

Pour les curieux et techniques, la liste des changements de FFmpeg 1.1 brute :

Général:

  • affichage des informations de disposition de flux pour ffprobe
  • ajout de l'option -select_streams pour ffprobe
  • suppression de l'option -same_quant qui ne fonctionne plus depuis des années
  • prise en charge de FFM2
  • prise en charge de la compilation de DLLs en utilisant MSVC
  • ajout de l'outil ffescape
  • suppression du mode daemon de ffserver
  • nouvelle syntaxe d'expansion pour drawtext
  • ajout de l'option -show_entries pour ffprobe
  • ajout de l'option -sections pour ffprobe
  • prise en charge de l'échantillonneur SOX dans libswresample
  • parallélisation du changement de format de pixel et d'écran pour H.264
  • éclatement de la documentation par composant
  • authentification Adobe et limelight dans RTMP
  • données: schéma URI
  • prise en charge de la compilation pour Plan 9

Filtres:

  • intégration du filtre Kerndeint de MPlayer
  • intégration du filtre Histeq de VirtualDub
  • intégration des filtres pp (postproc) de MPlayer
  • filtre Aselect
  • filtre Apad
  • filtre Subtitles
  • intégration du filtre Field de libmpcodecs
  • intégration du filtre GEQ de libmpcodecs
  • filtre pour l'analyse de volume sonore selon EBU R128

Multiplexeurs:

  • demultiplexeur DTS-HD
  • prise en charge des méta-données (étiquette INFO) pour le multiplexeur WAV
  • prise en charge des méta-données (bloc info) pour le multiplexeur CAF
  • demultiplexeur LVF
  • demultiplexeur AVR
  • multiplexeur/demultiplexeur AST
  • demultiplexeur BRSTM
  • demultiplexeur PVF
  • multiplexeur/demultiplexeur IRCAM
  • demultiplexeur de fichier Paris Audio
  • demultiplexeur concaténation virtuelle
  • démultiplexeur VobSub
  • demultiplexeur Silicon Graphics Movie
  • demultiplexeur NIST Sphere
  • demultiplexeurs et décodeurs MPL2, VPlayer, MPlayer, AQTitle, PJS et sous-titres SubViewer v1
  • multiplexeur Sony Wave64

Encodeur/Décodeurs:

  • encodeur Opus utilisant libopus
  • décodeur Pinnacle TARGA CineWave YUV16
  • démultiplexeur, décodeur et analyseur TAK
  • encodeur et décodeur d'images X-Face
  • encodeur FLAC 24-bits
  • encodeur ALAC multi-canaux jusqu'à 7.1
  • décodeur de sous-titres en texte brute
  • décodeur d'images BRender PIX
  • décodeur ADPCM IMA Dialogic
  • démultiplexeur et décodeur de GIF animés
  • décodeur des sous-titres JSON pour les TED talks
  • décodeur SGI RLE 8-bit
  • décodeur Silicon Graphics Motion Video Compressor 1 & 2
  • décodeur 012v
  • # licence de Sauerbraten

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Le moteur est sous licence Zlib, mais pas les média à moins que ça ait changé depuis.

  • # Codec Opus

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 . Dernière modification : le 31/01/13 à 13:03

    Je viens d'écouter les exemples de la libopus, et pour quelqu'un comme moi qui ne s'intéresse pas trop à l'avancée de la compression audio à perte je dois dire que c'est assez impressionnant. Même avec un petit bitrate (64kbit/s) ça sonne super bien par rapport à du MP3 (au même bitrate).

    • [^] # Re: Codec Opus

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      Oui, je fais de la radio FM avec et c'est super bon !

      Et pour le très impressionnant exemple du « Bitrate scalability » sur la page que tu cites, je l'ai fait en live samedi dernier sur un direct en opération extérieure : j'ai changé en cours de route le bitrate et la bande passante d'un de mes flux audio ! Couplé à une boîte à outil comme Gstreamer, ça marche super bien… C'est super de voir Opus arriver dans Ffmpeg, ça rend ce codec accessible à plus de logiciels (ceux qui se basent directement sur Ffmpeg).

      ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

      • [^] # Re: Codec Opus

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 01/02/13 à 09:39

        Et pour le très impressionnant exemple du « Bitrate scalability » sur la page que tu cites,

        Qu'est-ce qui est impressionnant?
        MP3 (et AAC, parce que bon, pourquoi comparer avec un vieux truc, on a peur de le comparer à plus jeune? ou Vorbis pour du libre) le fait depuis le début, chaque frame étant indépendante, tu y mets ce que tu veux dedans.

        bref : rien de nouveau, on a l'impression que vous découvrez mais il y a 15 ans on pouvait déjà faire ça (il fallait juste avoir les logiciels qui savent gérer ça, comme pour Opus, bref vraiment rien de nouveau).

        Opus est libre de droits, c'est la seule qualité qu'il a par rapport aux autres, le reste, les autres le faisaient déjà.

        • [^] # Re: Codec Opus

          Posté par . Évalué à  3 .

          Opus est libre de droits, c'est la seule qualité qu'il a par rapport aux autres

          Meilleure efficacité aussi, non ?

          (cf http://listening-tests.hydrogenaudio.org/igorc/results.html)

          • [^] # Re: Codec Opus

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Les scores avec HE-AAC (v1 ou v2? Si c'est v1, bizarre) sont assez proches pour difficilement être le critère fort de différentiation (mais au moins ce n'est pas un critère éliminatoire).
            Le fait d'être libre jouera certainement plus (pour une fois qu'on n'a certes pas une spec digne de ce nom, mais un format libre qui se défend bien face à la concurrence non libre, faut voir ce que ça donne, sachant que Ogg Vorbis n'a jamais décollé malgré ses qualité techniques)

        • [^] # Re: Codec Opus

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          MP3 (et AAC, parce que bon, pourquoi comparer avec un vieux truc, on a peur de le comparer à plus jeune? ou Vorbis pour du libre) le fait depuis le début, chaque frame étant indépendante, tu y mets ce que tu veux dedans.

          Oui mais c'est surtout beaucoup plus joli, et qu'on peut s'en servir pour de vrai. Tu vas me dire que c'est subjectif, et oui mon oreille est subjective et je peux pas faire autre chose qu'assumer mon oreille :p.

          Note : je ne compare Opus qu'avec MP3 à cause de son poid historique chez le grand public qui m'y oblige, MP2 à cause de sa présence historique dans le monde de la radio, et Vorbis parce qu'il m'est techniquement accessible sans grand-écart. AAC j'essaie même pas pour des raisons purement pratiques (qui découlent de raisons moins pratiques que tu devines et qui segmentent le marché entre codecs accessibles et codecs difficilement accessibles).

          Et puis avec Opus il y a cette qualité, mais surtout la faible latence qui est pour moins une nécessité. C'est cool de pouvoir avoir cette capacité de resampling à chaud avec cette qualité là, en plus de la faible latence. Pour du direct AAC, Vorbis et MP3 sont exclu. En fait je compare plutôt Opus et divers codecs proprios dont je n'ai pas les noms en tête, et qui viennent toujours avec une boîte noire pour s'en servir.

          Opus est libre de droits

          Ouh là tu me surprends, ça m'étonne de toi !

          « royalty free » ne se traduit pas par « libre de droit ». Certains le font mais ça n'a pas de sens !

          Le droit permet de contraindre une personne à redevance envers une autre personne, l'argent de la redevance n'est pas ce droit.
          Aussi, c'est l'auteur ou autre ayant-droit qui a les droits, l'œuvre n'a pas de droit.
          L'œuvre est un objet de droit, pas un sujet de droit. Une redevance n'est pas un droit en elle-même, il y a seulement le droit d'exiger une redevance.
          C'est du même niveau que dire « toucher des droits », ça ne veut absolument rien dire. Il faut dire qu'on touche une redevance ou une indemnité ou une location ou que sais-je…

          Opus est un codec ouvert, libre, sans brevet conflictuel connu ni soumis à redevance. Il n'est en aucun cas libre de droit.

          L'expression « libre de droit » est surtout un terme utilisé en photographie et dans d'autres domaines artistiques qui signifie que le vendeur garantie à l'acheteur que l'auteur a déjà été spolié, et que l'acheteur peut se déresponsabiliser de ne pas respecter le seul droit non cessible : l'attribution.
          Ainsi, « libre de droit » ne veut pas dire « libre », et ne veut pas dire non-plus « gratuit ».

          (je laisse aux trolls de définir si ce qui distingue « libre de droit » et « libre » est un opposé, un contraire ou un inverse ;))

          ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: Codec Opus

      Posté par . Évalué à  4 . Dernière modification : le 01/02/13 à 08:41

      Je viens d'écouter les exemples de la libopus, et pour quelqu'un comme moi qui ne s'intéresse pas trop à l'avancée de la compression audio à perte je dois dire que c'est assez impressionnant. Même avec un petit bitrate (64kbit/s) ça sonne super bien par rapport à du MP3 (au même bitrate).

      Ça fait très longtemps que l'HE-AACv2 (avec l'encodeur de Coding Technologies, intégré à Winamp et utilisable par MeGUI, un encodeur pour Windows libre développé par les gens de forum doom9) est utilisé dans les vidéos MKV (films, documentaires, etc) qu'on peut trouver sur Internet. Avec une qualité audio qui n'a rien à envier au MP3 "lame" à 192 kbps.

      Depuis l'Ogg Vorbis 1.2, (merci à la version tierce "aotuv" : http://www.geocities.jp/aoyoume/aotuv/ ) on a la même performance en Ogg Vorbis. Voire une qualité un brin meilleure (toujours à 48 kbps) quand on compare à la version CT HE-AACv2.

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.