Décrypthon sous linux

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
7
déc.
2003
RC5
Décrypthon, le projet de calcul distribué (comme seti@home, folding@home...) associé au Téléthon, aura cette année un client Linux. À noter que le client Mac n'est pas encore confirmé. Les préinscriptions sont actuellement ouvertes, et le lancement est prévu pour le printemps 2004 et prévu pour une durée de 3 ans.

NdM : merci à Vincent et jigso pour avoir proposé la même information.
Pour rappel ce type de projet vise à faire effectuer une grande masse de calcul sur une multitude de machines à travers le monde, permettant ainsi de réduire les coûts tout en gardant une puissance de calcul supérieure aux plus gros clusters.
Les divers projets ont été validés par l'AFM et le CNRS

Par contre je n'ai trouvé aucune information quant à l'utilisation et la disponibilité des résultats obtenus.
  • # [HS] Orthographe

    Posté par . Évalué à 1.

    Dans l'article :
    s/coups/coûts/
  • # Re: Décrypthon sous linux

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Par contre je n'ai trouvé aucune information quant à l'utilisation et la disponibilité des résultats obtenus.

    Trouvé dans la FAQ :

    Thème : "Questions scientifiques"

    Est-ce que les résultats seront mis gratuitement à disposition de la communauté scientifique mondiale ? :

    Oui. De plus, les chercheurs et les scientifiques participant au programme Décrypthon communiqueront les résultats de leurs travaux, par le moyen de publications scientifiques officielles, soumises à un Comité de lecture, contrôlant leur qualité et augmentant leur diffusion sur le plan international.
    • [^] # Re: Décrypthon sous linux

      Posté par . Évalué à 5.

      En fait cela soulève le GROS problème de la publication scientifique.

      En effet, la plupart du temps cette publication est faite par des gens qui sont déjà payé pour faire le travail qu'ils font, ils prennent le temps d'écrire (ce qui est long), ce sont les mêmes (mais pas au même moment) qui relisent les articles des autres (ce qui prend du temps aussi mais bien moins). Tout ça pour quoi ? Pour que les publications deviennent non gratuites, même très cher et non disponibles pour le grand publique (je ne parle même pas des labos de recherche dans les pays "pauvres" où les laboratoires qui n'ont pas de gros budgets).
      Avec la publication en ligne cela *devrait* changer, mais il y a encore du boulot. Les vieilles habitudes ne se perdent pas en un jour et il reste le problème de la cotations des revues (c'est *mieux* de publier dans certaines revues que dans d'autres).
      Il commence à y avoir des problèmes sérieux de diffusion comme le soulève la « Cornell University Library » (un des plus gros fond scientifique mondial) qui va être obligée de revoir ses abonnements à la baisse (environ 180 titres !) à cause de la course aux bénéfices des éditeurs.
      Lire ceci pour savoir ce qu'ils en pensent :
      http://www.library.cornell.edu/scholarlycomm/elsevier.html(...)

      On peut se poser la question : « La publication scientifiques doit(peut)-elle être une activité rentable ? »
      C'est la même chose pour l'information en général.
  • # Re: Décrypthon sous linux

    Posté par . Évalué à 2.

    A noter que le client MAC n'est pas encore confirmé.

    Tu veux dire "... le client Mac OS (X ou pas) ..." ? ;) Parce que les utilisateurs de Mac ont toujours la possibilité de se rabattre sur Linux (je t'accorde qu'ils ne vont le faire exprès pour ce logiciel, mais bon).
    • [^] # Re: Décrypthon sous linux

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Parce que les utilisateurs de Mac ont toujours la possibilité de se rabattre sur Linux

      Encore faut-il qu'il y ait un client Linux/PPC. Si ce n'est pas le cas, ce logiciel sera-t-il livré avec les sources ? Personellement, j'en doute.

      Sur Linux/PPC, on attend toujours un player Flash, un plug-in SVG, etc, etc. Il ne faut pas croire que Linux = Linux/x86.
      • [^] # Re: Décrypthon sous linux

        Posté par . Évalué à -2.

        Au pire, il reste Linux/PPC/Wine/ClientWindows... Hein, comment ? Ah oui, pas besoin de client Linux alors :-)
        • [^] # Re: Décrypthon sous linux

          Posté par . Évalué à 9.

          Wine ne permet de faire marcher des applications x86 QUE sur architecture x86... Ca n'émule pas le processeur, ca se contente de proposer une implémentation libre des API Windows (+ 2 3 choses à côté :)
          • [^] # Re: Décrypthon sous linux

            Posté par . Évalué à 2.

            Ah oui, c'est vrai. Mais bon, il existe aussi des émulateurs d'x86, c'est juste une ou deux étapes supplémentaires :-)
            • [^] # Re: Décrypthon sous linux

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              c'est juste une ou deux étapes supplémentaires
              ouais et tu perd tout l'interet du PPC qui calcule beaucoup mieux qu'un x86. parce que tout les particulier qui se sont acheter un G5 et qui on rien qu'y l'exploite a fond pour l'instant (je vise pas du tout ma mere qui a un Bi G5 2Ghz pour faire du latex du mail et des reussites..).
      • [^] # Re: Décrypthon sous linux

        Posté par . Évalué à 10.

        Piqué sur leur FAQ :
        <<Pourquoi l'application Décrypthon n'est pas prévue pour les utilisateurs de MACINTOSH ? :

        Pour des raisons pragmatiques d’abord. Le nombre d’utilisateurs de PC, qu’ils soient sous Microsoft Windows ou sous LINUX est de loin très supérieur à celui de Macintosh.>>

        Bizarre comme réflexion de la part de personne traitant de maladie peu répandues ...

        Dommage pour la solidarité. Et pour les sources, c'est dommage pour eux, le programme aurait pu être réutilisé afin de servir d'autres causes ...

        Avec les lettres qui avaient étées faites lors de la précédente édtion, je suis un peu déçu du comportement, mais bon, cette fois ci il y a un client Linux/x86, en réinsistant, peut être un vrai projet open source un jour ?
        • [^] # Re: Décrypthon sous linux

          Posté par . Évalué à 7.

          Piqué sur leur FAQ :
          <<Pourquoi l'application Décrypthon n'est pas prévue pour les utilisateurs de MACINTOSH ? :

          Pour des raisons pragmatiques d’abord. Le nombre d’utilisateurs de PC, qu’ils soient sous Microsoft Windows ou sous LINUX est de loin très supérieur à celui de Macintosh.>>

          Vu le type de logiciel - du calcul pur suivi d'une bête connexion à leur serveur pour envoyer les résultats - je vois pas en quoi le portage est difficile. Ça me paraît vraiment être l'exemple même de logiciel facile à porter partout, à moins qu'il y ait quelque chose qui m'échappe.
        • [^] # Re: Décrypthon sous linux

          Posté par . Évalué à 0.

          <<Pourquoi l'application Décrypthon n'est pas prévue pour les utilisateurs de MACINTOSH ? :

          Pour des raisons pragmatiques d’abord. Le nombre d’utilisateurs de PC, qu’ils soient sous Microsoft Windows ou sous LINUX est de loin très supérieur à celui de Macintosh.>>


          Plutot parce qu'ils savent pas comment on fait un truc portable ;)
          • [^] # Re: Décrypthon sous linux

            Posté par . Évalué à 3.

            d'ou l'intéret de l'open source, mais bon je preche des convaincus, je vais plutot essayer de rédiger une lettre ...
        • [^] # Re: Décrypthon sous linux

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          "Et pour les sources, c'est dommage pour eux, le programme aurait pu être réutilisé afin de servir d'autres causes ..."

          -> s'ils diffusaient les sources, il y aurait forcément des petits malins qui enverraient des paquets foireux, qui surchargeraient la bande passante du serveur, etc, etc...

          et ce n'est pas parce que c pour a terme soigner des maladies rares que ca empêcherait certains crétins de le faire... je sais c'est triste mais c'est tellement vrai :(
          • [^] # Re: Décrypthon sous linux

            Posté par . Évalué à 7.

            S'ils ne publient pas les sources, le problème reste le même... Si l'obscurité était cause de sécurité, ça se saurait.
        • [^] # Re: Décrypthon sous linux

          Posté par . Évalué à 2.

          >Bizarre comme réflexion de la part de personne traitant de maladie peu répandues ...


          Il est vrai qu'avoir un mac est une maladie rare.
      • [^] # Re: Décrypthon sous linux

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour le SVG, j'avais trouvé un build non-officiel de mozilla 1.5 pour Linux/PPC avec le support (expérimental) de SVG ... mais je n'arrive plus à mettre la main sur l'URL :(
      • [^] # Re: Décrypthon sous linux

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        > un plug-in SVG

        Ce que tu peux essayer, c'est de télécharger les sources de Mozilla, et de lui spécifier à l'aide de configure que tu veux le SVG :

        ./configure --enable-svg

        Le seul soucis, c'est qu'il faut une version modifiée de la libart, mais je n'en sais pas plus...
  • # Re: Décrypthon sous linux

    Posté par . Évalué à 8.

    Il serait interressant de savoir si ce logiciel de calcul sera libre (GPL ou autre)

    Je ne vois aucune mention de cela dans la FAQ ou autre
    • [^] # Re: Décrypthon sous linux

      Posté par . Évalué à 8.

      Etant donné que la plupart (voire la totalité) des softs de calcul distribué sont fermés, et que les gens du décrypthon n'ont pas l'air tellement plus sensibilisé au libre que les autres, je parie 5 centimes d'euro sur le non-GPL.

      Ben oui, ils sont tous persuadés que c'est le meilleur moyen de se protéger contre les fraudes. Mais comme ils savent bien au fond de leur petit coeur sensible que ça ne suffira pas, ils mettent quand même en place de vraies mesures contre la fraude (calculs redondants, etc.)
      • [^] # Re: Décrypthon sous linux

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        A mon avis c'est en parti basé sur du Globus (www.globus.org) qui est à la base OpenSource (genre BSD) mais pas GPL. Je dis ca car le calcul est sensé tourner à la fois chez des particuliers et sur des centres de cacul du CNRS/autres et que IBM investit plein de sousous dans globus pour soutneir son nouveau mouvement marketing "Business A la demande".

        Donc faut pas désespérer, un jour peut être ...

        Et puis y a aussi le framework BOINC qui est opensource et qui sera amané à succéder à celui (closed source) de seti@home.
      • [^] # Re: Décrypthon sous linux

        Posté par . Évalué à 7.

        Etant donné que la plupart (voire la totalité) des softs de calcul distribué sont fermés...

        A noter tout de même, la 'libération' du code source de Seti@Home pour Boinc, en GPL s'il vous plait.
        http://boinc.berkeley.edu/seti_source/(...)

        D'ailleurs, le code source de Boinc, est également disponible.
        http://boinc.berkeley.edu/source/(...) (pas GPL).

        Et puisqu'on est dans le domaine de la médecine, le client Folding@Home sortira un jour pour Boinc. Plus de News sur http://www.boinc-fr.net(...)

        Donc, non, la totalité des softs de calcul distribué ne sont pas fermés ;)
    • [^] # Re: Décrypthon sous linux

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Désolé pour le décrypton, je ne peux avoir confiance dans un logiciel qui ne montre pas ses sources.
      Alors que Debian, Gentoo et Savannah se sont faits rootkiter, une certaine prudence n'est pas superflue.

      Voici le message que je viens de leur adresser :

      J'ai deux machines assez puissantes sous Linux. J'accepterais volontiers de participer si je pouvais connaitre le source du code qui tourne sur ma machine.
      C'est un principe de sécurité élémentaire. Je suis désolé de ne pouvoir participer tant que ce principe n'est pas respecté.
      • [^] # Re: Décrypthon sous linux

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Et tu peut pas faire un
        # adduser dcrypton
        # cd /opt
        # tar -xvzf decrypton.tar.gz
        # chown -R dcrypton:nogroup /opt/decrypton
        # cat > decrypton/decrypton.sh
        sudo -u dcrypton /opt/decrypton/dcrypton
        ^D
        # chown 700 decrypton/decrypton.sh

        (ou quelque chose du même genre, j'ai pas testé)
        Sauf faille de sécurité locale, t'auras pas d'ennuis (et même s'il y en a, ça m'étonnerais qu'il se fassent ch*er à ce point pour cracker ta machine, surtout que leur réputation...).
        Sinon y'a toujours des trucs comme chroot et systrace (si t'est vraiment parano).
        • [^] # Re: Décrypthon sous linux

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Si j'étais un très gros éditeur de logiciel propriétaire et que je voulais attaquer un maximum de machines sous Linux, j'utiliserais cette porte d'entrée à l'insu, bien entendu, des gens honnêtes du Decrypton.
          C'est la même démarche que d'attaquer les serveurs Debian, Gentoo et Savannah : il suffit d'infiltrer une machine et tous ceux qui ont chargé le logiciel sont refaits ! Ils n'ont aucun moyen de contrôle tant qu'ils n'ont pas les sources.
          Cette crainte est d'autant plus fondée que je ne connais pas les compétences en matière de sécurité de l'équipe du Decrypton. Il n'est pas du tout évident qu'elles soient meilleures que celles des sysadmins de Gentoo, Savannah et Debian...
          • [^] # Re: Décrypthon sous linux

            Posté par . Évalué à 0.

            C'est quoi l'intérêt d'un « gros éditeur de logiciel propriétaire » d'attaquer un maximum de machines sous linux ?
            • [^] # Re: Décrypthon sous linux

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              [parano] montrer que c'est possible ??? [/parano]
            • [^] # Re: Décrypthon sous linux

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              C'est quoi l'intérêt d'un « gros éditeur de logiciel propriétaire » d'attaquer un maximum de machines sous linux ?"

              Discréditer l'OS en question ! Vu que c'est l'aspect sécurité qui est l'argument souvent invoqué pour encenser les logiciels libres et discréditer les logiciels propriétaires (Microsoft en particulier), il est urgent et primordial pour ce(s) dernier(s) d'essayer de retourner la situation.
              Il s'agit de ternir "l'image de marque" des logiciels libres et de Linux. Car l'image de marque est une chose qui vaut très cher dans le monde des affaires.

              Bien entendu, on ne connaitra certainement jamais le donneur d'ordres. Il y aura au moins une société écran pour commanditer le travail car on ne me fera pas croire que des attaques aussi bien faites soit fortuites et réalisées par des gamins. Elles ont même dû coûter assez cher au commanditaire.
        • [^] # Re: Décrypthon sous linux

          Posté par . Évalué à 4.

          Y'a aussi le risque de savoir effectivement ce qui est calculé. On te dis que c'est pour le génome mais qu'est-ce qui empèche de mettre qq 1% de machine à casser des communications pour des militaires ? Qui verrait qq choses ?

          "La première sécurité est la liberté"

  • # Re: Décrypthon sous linux

    Posté par . Évalué à 10.

    Aucun effort n'a été fait pour rendre le site accessible (super les image map et les images sans description). Le Téléthon se moque des personnes handicapées, bravo, bel exemple.

    Avec des caractères un peu plus gros que la taille par défaut sous windows le site est illisible, tout se chevauche. C'est encore pire lorsque Javascript n'est pas activé.

    Pour couronner le tout il y a un cross-scripting basique sur la variable contenant l'adresse d'inscription.

    Ca n'inspire vraiment pas confiance. Si ce sont les mêmes clowns qui programment le client pour Linux, vous prenez le risque d'installer une joli backdoor sur votre pc.
    • [^] # Re: Décrypthon sous linux

      Posté par . Évalué à 1.

      Ya une version pour les navigateur texte, utilise links pour voir !
      • [^] # Re: Décrypthon sous linux

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        En fait non: il s'agit de la page d'accueil, ya une redirection javascript dessus, donc sur un navigateur avec js tu ne vois pas cette page. Ca n'en reste pas moins stupide comme facon de faire..

        D'ailleurs la redirection est terrible, j'ai deja vu des centaines et des centaines de trucs mal faits, ou stupides, mais ca jamais:
        function telethon(u,v){rda="ation";rdx="elf.loc";r0="docu";r2="ion.repla";r1="ment.locat";if(eval("s"+rdx+rda+".hash!=\"#!\"")){t0='able';t1='<t'+t0+' height=100%><tr><td></td></tr></t'+t0+'>';document.write(t1);eval(r0+r1+r2+"ce(\""+u+v+"\");");}}

        Il s'agit en fait d'un bete document.location.replace(), mais c'est le soin apporté a l'obfuscation qui est délirant....
    • [^] # Re: Décrypthon sous linux

      Posté par . Évalué à 6.

      Pour couronner le tout il y a un cross-scripting basique sur la variable contenant l'adresse d'inscription.
      Exemple :
      test.<b><i>BOUFFONS</b></i>t@exemple.com

      Surtout, toute la validation a l'air d'être fait côté client ( dans http://www.telethon.fr/js/mail.js(...) )
      En effet, ça n'inspire pas confiance.
    • [^] # Re: Décrypthon sous linux

      Posté par . Évalué à 5.

      Ils utilisent ASP... et selon NetCraft le serveur tourne sous "Microsoft-IIS/6.0 on Linux" :
      http://uptime.netcraft.com/up/graph/?host=www.telethon.fr(...)

      Rien que là, pour une action qui demande de l'argent, il y avait de sérieuses économies à faire... :o(


      C'est bien de réclamer des fonds... mais si on gaspilles ceux que l'on a déjà...
    • [^] # Re: Décrypthon sous linux

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      En bas de page on peut voir que le site a été réalisé par http://www.agilan.fr(...)

      Mes 0,2 euros...
  • # Re: Décrypthon sous linux

    Posté par . Évalué à 4.

    La réalisation du logiciel sous windows à l'époque avait été confiée à IBM (qui possède une bonne expérience en développement sous linux).

    http://linuxfr.org/2001/11/28/6128.html(...)

    autre source pour les paranos :o)
    http://www2.cnrs.fr/presse/communique/49.htm?&theme=7&debut(...)
  • # le service public à la barre

    Posté par . Évalué à 6.

    Au vu des commentaires techniques :
    encore un enfer pavé de bonnes intentions - le service public à la barre (de navigation) tout un programme.
    CNRS + France 2 ...les pauvres...

    Une question naïve :
    comment se fait-il qu'une application_linux ne soit pas indépendante de la plate-forme matérielle utilisée ?

    linux me fait de plus en plus penser aux Unix proprio qui ont fait le lit de MS windows et ses pratiques commerciales contestables mais qui ont eu au moins l'intérêt pour le consommateur :
    ne pas étre empapaoutés par les fabricants de matériels ou de programme, plus ou moins aliénants.

    Je sens que je ne vais encore pas pouvoir voter pendant longtemps
    • [^] # Re: le service public à la barre

      Posté par . Évalué à 3.

      Une réponse à ta question naïve: il ne suffit pas de programmer sous GNU/Linux pour faire un programme portable.

      Déjà, de base, si tu codes pour la bibliothèque C de GNU, il y a un risque que tu utilises certaines de ses extensions. C'est toujours relativement indépendant du matériel, mais tu dépends quand même du système GNU. Et les machines GNU/Windows et GNU/MacOS sont plutôt rares :-)

      Par contre, j'ai du mal à comprendre ce que tu veux dire quand aux mérites de Microsoft... Tu as l'impression que les softs faits pour Windows sont indépendants de la plateforme matérielle ?
    • [^] # Re: le service public à la barre

      Posté par . Évalué à 9.

      comment se fait-il qu'une application_linux ne soit pas indépendante de la plate-forme matérielle utilisée ?

      qu'appelles-tu indépendant de la plate forme matérielle ?
      tant que le logiciel est distribué sous forme de sources, et que tu dispose des bons compilateur/librairies/.../interpreteur sur ton matériel en théorie le logiciel est indépendant du matériel. (en théorie car il est toujours possible de faire du code crado ...). Et cela est valable quel que soit le language (C,C++,perl,basic, java ...)

      mais pour un soft distribué sous forme de binaires, le compilateur a DEJA choisi une architecture cible lors de la compilation. Du coup le binaire est pour processeur ARM/x86/PPC/68000 ... et ne tourne au mieux que sur ces CPU.

      faire autrement est IMPOSSIBLE, et les tentatives de s'en sortir passent par des pseudo-binaires compilés dans un format indépendant du matériel. Ces pseudo binaires sont soit des bytecode a compiler a la volée lors de l'execution, soit des bytecode a interpreter lors de l'execution. Ces étapes (compilation lors de l'execution ou interpretation) se rapproche de ce qu'il est déjà possible de faire avec le code source ... le progrès est pour le moins minime. <j'ai éviter de siter JAVA pour ne pas troller :-))>

      linux me fait de plus en plus penser aux Unix proprio qui ont fait le lit de MS windows
      oui bof.
      ce qui a beaucoup été reproché aux Unix commerciaux c'est de ne pas avoir la meme interface d'administration (pas les meme arguments a grep/ls/ps ...) ce qui déroute les admin, et de ne pas avoir exactement les meme comportements pour certaines API (threads ...). D'un autre coté dire que les Unix ont fait le lit de MS c'est un peu biaiser l'histoire a mon avis.
      MS a su profiter du morcelement du marché c'est sur.

      ne pas étre empapaoutés par les fabricants de matériels ou de programme, plus ou moins aliénants
      lire ca a propos de MS c'est assez comique. Ah oui ils ont simlifié la vie de tout le monde, et avec quel progrès technique ?? aucun, leur solution c'est que maintenant tout le monde utilise MS donc pas de problème de compatibilité !!!
      Expérience:
      Remonte dans le temps, et change MS par SUN par exemple afin que SUN profite du morcelement du marché et devienne le monopole des OS. Aujourd'hui on aurait tous un processeur SPARC dans nos machines, on serait tous sous solaris et pourrait -on en conclure que SUN a beaucoup fait pour que les softs deviennent indépendant de l'architecture matérielle pour autant ???
      <note: je ne parles toujours pas de java la>

      Alors je recite cette phrase:
      linux me fait de plus en plus penser aux Unix proprio qui ont fait le lit de MS windows
      Linux et le système GNU surtout sont en train de mettre tout le monde d'accord - quoi que tu en penses. Et apporte BEAUCOUP au niveau compatibilité matérielle justement grace a l'environnement GNU qui est le meme sur toutes les architectures. que ce soit sur ARM/i86/PPC ... tu as le meme compilateur/interpreteur/librairies ... et cela grace a la disponibilité des sources. Du coup si tu distribue ton soft sous forme de sources il y a de grandes chances qu'il puisse fonctionner sur ces différentes architectures. Compare les familles BSD et Linux par exemple, la plupart des softs recompilent sans problème sur les 2.
      Maintenant les Unix proprio (AIX en tete) sont livrés de plus en plus avec la couche GNU disponible. IBM livre meme les softs GNU en format RPM pour AIX ...
      Linux EST en train d'apporter ce que aucune entreprise propriétaire n'a su apporter: l'indépendance !
    • [^] # Re: le service public à la barre

      Posté par . Évalué à 6.

      encore un enfer pavé de bonnes intentions - le service public à la barre (de navigation) tout un programme.
      CNRS + France 2 ...les pauvres...


      Puisqu'on en est à critiquer le téléthon, je vous conseille cet article de Libération qui décoiffe un peu. Compassion facile, bonne conscience facile assurée, charité 2 jours par an, ton écoeurant de l'émission, ..., le téléthon fait face cette année à un feu nourri de critiques de la part des handicapés qui en ont marre d'être pris pour des animaus ce cirque

      L'enfer pavé de bonnes intentions ? Il semble qu'il y ait un peu de ça.

      http://www.liberation.fr/page.php?Article=162708(...)
      • [^] # Re: le service public à la barre

        Posté par . Évalué à 1.

        A défaut de pognon ou de recherche sur le pognon, n'oublions pas que cela permet de rapprocher tout de même les téléthoniens sur des concepts choisis, ne s'agit il pas là d'un "Service Public". Et de toute facon la recherche est certainement financée correctement grace a nos impots, et l'action du gouvernement.
        • [^] # Re: le service public à la barre

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          > Et de toute facon la recherche est certainement financée correctement grace a nos impots, et l'action du gouvernement.

          Avant de réagir et de te moinser sauvagement, je pose la question :
          Tu plaisantes, la ?

          Ou alors, on ne parle pas du même gouvernement...

          Parceque vu de ma fenêtre, dans un labo du CNRS, je peut te dire que si la recherche est financée correctement (tout est dans le si, en fait. Cela dépends des secteurs, et des contrats que l'on peut avoir), ce n'est *PAS* grâce à l'action du gouvernement ! Il est vrai que chaque année on "augmente" le budget du CNRS, mais mystérieusement, l'argent disparaît en route, et les crédits des labos diminuent...

          Qui a dit communication ?
          • [^] # Re: le service public à la barre

            Posté par . Évalué à 3.

            Que pense tu d'une recherche dont les secteurs seraient financés en fonction de l'audimat ?
            • [^] # Re: le service public à la barre

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Que c'est débile, on est d'accords.

              Je voulais juste dire qu'il est faux de penser que l'état investit dans la recherche. C'est malheureux (et je suis pleinement concerné ! ) mais c'est les faits.

              Mais ceci est un autre débat...
      • [^] # Re: le service public à la barre

        Posté par . Évalué à 4.

        pour les villes un centre de don c'est comme une ville etape du tour de france
        pour les associations/entreprises un moyen d'attirer l'attention sur eux se faire connaitre
        pour le show-bizz c'est pour montrer leur grand coeur
        bref un hypocrisie générale
      • [^] # Re: le service public à la barre

        Posté par . Évalué à 6.

        Je pense surtout qu'il y a un tas de gens salariés de l'état ou bien d'associations pompes à pognon sous forme de subventions de la collectivité qui existent au prétexte de s'"occuper" des handicapés.
        Le handicap justifie leur salaire, puisque leur rôle et efficacité en particulier dans le domaine de l'emploi reste à démontrer. Il ne font pas mieux que l'ANPE, donc ils ne servent à rien, sauf que ces gens sont des incontournables dans la validation d'un projet professionnel qui fait intervenir des fonds publics. Il y a donc intérêt à bien les ménager sous peine de se retrouver encore un peu plus bredouille ;)
        Sans parler des CAT, Centres d'Aide par le Travail, dans lesquels les droits élémentaires des gens qui y travaillent sont baffoués, et pourtant gérés par des associations de handicapés.
        Des sites web vitrines destinés à aider à l'insertion professionnelle des handicapés, avec beaux logos de conseil général et organisme financeur de l'intégration donc la page d'accueil et les menus était en Flash sans alternatives textuelles.
        Bref, le handicap représente un marché qui draine un argent public important qui ne va pas (c'est un ferme sentiment, mais pour trouver les chiffres, bon courage) dans sa plus grande part aux principaux intéressés.

        Concernant le téléthon, je serais plus modéré. Ils sont eu des résultats, à la fois dans la recherche, comme incubateur/initiateur de labos de recherches et aussi pour fournir une vie un peu plus agréable aux certes "ayants droits" de l'AFM : fauteuils, équipements.
        Le travers que j'y vois, et qui existe au quotidien, est de provoquer un désengagement de l'état dans les financements qui lui reviennent normalement, au prétexte que l'AFM existe, et a de l'argent. On retrouve le même travers avec des organismes en charge de gérer des fonds pour la sacro sainte intégration, l'état profitant de la présence de ces organismes pour se montrer pingre et ayant tendance à fuir ses engagements.

        La compassion n'est pas la pitié. Si la compassion gêne des handicapés, c'est qu'ils doivent être bien mal dans leur peau ou alors handicapés de luxe sans grand besoin de coup de main, et ignorants même que du haut de leur assise, il se peut qu'ils en donnent aussi à des plus valides qu'eux, à priori...
        Ca aide à vivre, et avec le sourire !

        On peut toujours discuter de la forme de ce genre de manifestations. Il est certain que si des caméras suivaient le quotidien de handicapés lourds, le public saurait parce qu'il a vu et compris "comment ça marche" et pourquoi certains comportements sont excécrables et littéralement des entraves à la liberté au quotidien, du fait de l'individu, les institutions et la collectivité ayant mis à disposition les moyens de mieux vivre. C'est moins vendeur que des stars de la TV et des exploits sportifs qui se déroulent sur 2 jours. Vaste problème de notre société qui se repaît d'événementiel et ne se mobilise que sur ce genre... d'événement.
        Sur le fond, tout ce qui est bon pour les handicapés est bon pour tout le monde, que ce soit en termes d'infrastructures ou de recherches. Tout le monde a été gamin en poussette et sera vieux et j'espère pas trop dépendant, ni malade à toutes les étapes de sa vie.

        Off topic et long, alors avec le sourire ----> []
  • # Re: Décrypthon sous linux

    Posté par . Évalué à 1.

    s/preinscription/préinscription
  • # Re: Décrypthon sous linux

    Posté par . Évalué à 2.

    On peut regretter la non-accessibilité du site, l'absence de client sous Mac, le ton démago puant de l'émission mais n'oublions pas trop les intéressés principaux. Si en regroupant nos vieilles bécanes, on arrive à isoler le gène d'une maladie orpheline et qu'on trouve un traitement par la suite, ça serait beau. Bref, ne perdons pas de vue l'essentiel tout de même bien que les méthodes de l'AFM puissent être criticables...
    • [^] # Re: Décrypthon sous linux

      Posté par . Évalué à 2.

      Ce nouveau decrypthon ne servira pas à isoler des gènes mais à modéliser en 3D certaines protéines à la demande.
      • [^] # Re: Décrypthon sous linux

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Et ça servira à qui et à quoi ?
        • [^] # Re: Décrypthon sous linux

          Posté par . Évalué à 3.

          Si tu sais quelle tête a une protéine en 3d, tu peux savoir que si tu la mets à coté d'une autre protéine ( dont tu connais aussi ça structure 3d), il peut y avoir une réaction interressante.

          Jusque là, une grande partie des médicaments ont été trouvés au pif (avec des pipettes et des tubes à essais).

          Avec la simulation , tu peut effectuer beaucoup plus d'essais, et donc limiter les expériences in vitro aux seules molécules qui ont une grande chance d'avoir une propriété interressante.
        • [^] # Re: Décrypthon sous linux

          Posté par . Évalué à 3.

          Les protéines sont les outils moléculaires du monde vivant, presque toutes les réactions chimiques du monde vivant sont faites par des protéines. Elles possèdent aussi bien d'autres rôles comme dans la structure des cellules, la communication entre cellules (hormones, neurotransmetteurs, etc.), le mouvement cellulaire (contraction musculaire, mouvements des bactéries, etc.), la propagation de l'information (communication hormonale, nerveuse, etc.), la reconnaissance de formes (système immunitaire), etc., etc.

          Toutes ces fonctions sont déterminées par la forme 3D des protéines. Cette forme (et aussi les propriétés chimiques qu'elles portent) est difficile à obtenir de manière expérimentale (on ne peut pas l'observer directement), il se développe de plus en plus de méthodes « in silico » pour essayer de modéliser la manière dont les protéines se « replient » dans l'espace où quelle forme elles adoptent au final pour essayer d'en déduire leur fonction dans la cellule et / ou dans l'organisme.

          S'il est facile (maintenant) de séquencer un génome, c'est-à-dire connaître l'enchaînement des 4 petites molécules qui composent notre ADN, il est déjà moins facile de trouver les gènes correspondants, c'est-à-dire les parties de cet ADN qui « codent » pour les protéines (>95% de l'ADN chez les bactéries et <5% chez l'homme). Il est ensuite difficile (ça veut dire des années et des millions) de caractériser ces protéines et connaître leur(s) fonction(s). Or cette connaissance est la base de notre compréhension du monde vivant (elle n'est pas la seule bien entendu mais comme les protéines sont partout...).
  • # Re: Décrypthon sous linux

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Dans le même genre, ya http://www.stanford.edu/group/pandegroup/folding/(...) . Qui est sérieux, et existe sur une plus longue durée.
    Les résultats seront disponibles à tous gratuitement :
    http://www.stanford.edu/group/pandegroup/folding/faq.html#project.o(...)
    Les mêmes clients sont utilisés par :
    http://www.stanford.edu/group/pandegroup/genome/(...)
    qui me semble complémentaire.

    Le clients disponibles (GROMACS et Tinker) ont l'air disponibles en deux versions quasi-identiques: "GPL" et "binaire à diffusion restreinte" ("pour la sécurité"), si j'ai bien compris.
    • [^] # Re: Décrypthon sous linux

      Posté par . Évalué à 1.

      A ce propos, bizarrement l'équipe LinuxFR a été renommée GentoLinux => un coup d'état ?
    • [^] # Re: Décrypthon sous linux

      Posté par . Évalué à 3.

      Folding@home me parait quand même étrange sur certains points: aucuns résultats scientifiques n'est disponible : pas de pdb, pas de fichier de topologie, pas de données énergétiques. Il est impossible de trouver un résultat brut de calcul sur leur site web. Tous les articles scientifiques obtenus avec ce projet viennent du groupe de Pande : c'est un travail collaboratif dans un seul sens: nous (enfin vous) fournisssons la puissance de calcul, ils récoltent les récompenses scientifiques...

      Rq: même après publications, aucun truc sérieux n'est dispo sur le site web, juste des bouts de films.
      • [^] # Re: Décrypthon sous linux

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est en partie le problème que je décris plus haut :
        http://linuxfr.org/comments/311909.html(...)
      • [^] # Re: Décrypthon sous linux

        Posté par . Évalué à 1.

        tu veux dire que malgré ce qu'il annonce et malgré le fait que le projet sois assez jeune, des données "interrescentes" devraient déjà être disponnible mais cela n'est pas le cas ?

        Tu leur as écris pour en savoir plus ?

        Si il refuse de diffuser leur données déjà dispo il faut le faire savoir et j'arrète mon client de suite.

        "La première sécurité est la liberté"

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.