Découvrez la communauté linux-sunxi

Posté par . Édité par Nÿco, Benoît Sibaud, Pierre Jarillon, TBTB et tuiu pol. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
54
9
mai
2013
Linux

La naissance de la communauté linux-sunxi a commencé avec une compagnie, Rhombus Tech, qui, surfant sur la vague médiatique de l'ordinateur au format carte de crédit Raspberry Pi, annonce un nouveau standard EOMA-68, spécifications physiques et matérielles. Ce qui intéresse surtout les gens, c'est le prix annoncé de 15$ US, possible grâce à l'utilisation du processeur A10 (un ARM Cortex-8 de la compagnie chinoise AllWinner Technology), dont le code source du noyau Linux et du u-boot (le chargeur d’amorçage de nombreuses cartes ARM, l'équivalent du BIOS du monde PC) est public.

Le nom de code de ce processeur est sun4i. Le processeur précédent est sun3i et le suivant est sun5i. D'où la généralisation en sunxi pour le nom de l'architecture dans le noyau.

En attendant la fameuse carte au standard EOMA-68, un des programmeurs de AllWinner, Tom Cubie, ouvre une petite boutique sur AliExpress (un site de e-commerce chinois) et commence à vendre des boîtes multimédia Mele A1000, basées sur le processeur A10, et avec un port UART console utilisable, ce qui permet de déboguer le boot. Un des gros avantages du processeur A10 est qu'il est impossible de le briquer, donc cela limite le risque pour les nouveaux. Briquer est un terme argotique de l'embarqué signifiant que l'ordinateur ne démarre plus, suite à une faute logicielle dans le firmware et donc est devenu aussi actif qu'une brique !

Autour du Mele se crée la communauté linux-sunxi qui commence à maintenir une branche du noyau Linux qui marche sur diverses machines utilisant le processeur A10. Et avec l'arrivée sur le marché chinois des clefs HDMI (un ordinateur qui se branche sur le port HDMI de votre TV et la transforme en terminal Android), aussi basées sur le processeur A10, un petit engouement se crée pour ces minuscules ordinateurs qui peuvent soudain démarrer Linux directement grâce au travail de la communauté.

Il en résulte plusieurs nouveaux développements que vous découvrirez dans la deuxième partie de l'article.

Comme la carte EOMA-68 ressemble de plus en plus à l'arlésienne, Tom Cubie décide de construire une carte Cubieboard, basée sur le A10. Il se finance par crowdfunding. La Cubieboard est « open hardware » (matériel libre, les schémas et toute la documentation sont disponibles sous une licence encourageant leur réutilisation). Olimex, une compagnie bulgare, lance une carte basée sur le A13 (une version amoindrie du A10), la A13-OLinuXino, aussi en « open hardware ».

Pendant ce temps, sous l'impulsion de Alejandro Mery (amery sur IRC) pour le noyau et Henrik Nordström (hno sur IRC) pour le uboot, le code de AllWinner est lentement mais sûrement nettoyé et « standardisé ». En effet, le code original a été produit rapidement, sans suivre les standards de code du noyau.

Le canal #linux-sunxi sur IRC freenode est le point de rencontre et le wiki est la source de documentation pour démarrer avec le A10, quel que soit votre niveau et votre matériel (carte, clef, tablette…). La distribution Fedora est portée sur A10 par Hans de Goede, ce qui entraîne une frénésie de développement autour des modes graphiques et de l'auto-détection des écrans.

L'aventure XMBC, un logiciel de média center pour TV dura un temps, avec le rêve d'un support par XBMC du co-processeur dédié au décodage multimedia CedarX integré au processeur A10, directement sous Linux, sans la couche Android. Mais un bogue dans la bibliothèque cedarX et le manque de coopération de AllWinner enterre le projet. Donc cela marche « presque ». Un effort de rétro-ingénierie du CedarX est en cours.

Luc Verhaegen (libv sur IRC et ailleurs), grand spécialiste des pilotes graphiques libres annonce le projet LIMA, pour délivrer le Mali 400, le co-processeur graphique 3D du processeur A10 et d'un certain nombre d'autres puces ARM. Il utilise le Mele et diverses autres cartes basées sur le A10 pour le faire, ainsi que Quake 3 !

Un effort de « mainlining » (faire entrer proprement dans le noyau officiel) de linux-sunxi est en cours, en particulier avec Maxime Ripard qui apporte son expertise de lklm, la liste de diffusion officielle du noyau Linux. Cela consiste à faire accepter par les mainteneurs de chaque composante du noyau Linux les patchs nécessaires au support du A10 (et de la famille sunxi en général) dans le noyau standard.

Le futur s'annonce intéressant

AllWinner a sorti 2 nouveaux processeurs, le A20, dual-core A7 avec un GPU Mali 400, et le A31, quad-core A7 avec un GPU PowerVR SGX544MP2 (donc pas de pilote Linux en vue, parce que PowerVR est « hostile » à l'idée). AllWinner sur leur propre site se vante d'avoir publié leurs sources (le respect de la GPL par les entreprises chinoises est « faible » !) et leurs ingénieurs discutent sur la lkml. Mele a annoncé 2 nouvelles machines sur A20 et A31. La prochaine CubieBoard sur A20 est annoncée. Olimex évalue le A20. Et Rhombus Tech a enfin un prototype de carte A10 !

La meilleure façon de prédire le futur est de l'inventer

La communauté linux-sunxi est petite, sympathique et accueillante, pour les débutants en embarqué qui veulent s'y mettre, à moindre coût. Un Mele ou une cubieboard neufs coûtent moins de 70 Euros (en comptant frais d'envoi et frais de douanes). Lancez-vous et construisez votre serveur ARM de poche, ou votre tablette Linux, ou… votre cluster !

  • # Place

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Quand on voit la place utilisée par ces cartes, ya sans doute moyen de compacter encore plus 8D Faire un PCB en cube par exemple, avec les ports à l'intérieur (une face ouverte donc) et les composants à l'extérieur pour le refroidissement, avec le processeur au dessus.

    Bon ok… ce n'est ni plus ni moins qu'un fantasme issu des réminiscences d'électronique <3

    Love, bépo.

  • # Cubie

    Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 09/05/13 à 01:49.

    ça fait quelques semaines que je songe à m'acheter un cubie…si le allwinner a20 arrive rapidement je peux prendre patience…je crois qu'il est gravé plus finement…faut voir si la carte tient toujours dans les 2.5W sans rien de connecté.
    Vlà une dépêche qui me plait! on parle assez peu de ces allwinner et des cubies coté francophone…quoique coté anglophone je ne sais pas si c'est mieux.
    à moi le petit serveur <3 !

  • # Et le Hackberry :p

    Posté par . Évalué à 6.

    La société australo-chinoise Miniand propose le Hackberry, très similaire au Cubieboard à la différence que l'un (Hackberry) possède une connectivité WiFi tandis que l'autre (Cubieboard) concentre sa valeur ajoutée dans le port SATA II.

    Voici en tout cas la liste de ce Techno Market Trend que sont les Single-board computers : http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_single-board_computers

    Soit dit en passant, en ce moment, je mets en place ArchLinux ARM sur mon Hackberry (Cubieboard est aussi supporté) et j'essaie de patcher le kernel linux-sun4i venant des sources git afin de régler le problème actuel de l'échec de l'initialisation du connecteur Ethernet.

    Ici : https://www.miniand.com/forums/forums/development--3/topics/uimage-not-booting?page=2#post-6450

    Par contre, je sais pas trop comment m'y prendre pour le patcher =)

  • # Cubie Baseboard

    Posté par . Évalué à 3.

    Une carte fille pour la CubieBoard est en préparation. Plus d'informations ici et . Le second lien liste les possibilités ajoutées par cette carte fille.

  • # Hwpack ? Non point G !

    Posté par . Évalué à 3.

    Je tiens simplement à vous signaler que les différentes images/distribs réalisées pour la communauté linux-sunxi s'universalisent grâce au fameux Hwpack :p

    Hwpack, autrement dit "Hardware-specific package" permet de transposer par exemple une image faite pour une Cubieboard sur un autre SoC de la communauté linux-sunxi (tel le Hackberry) en mettant à jour la SDCard avec les outils BSP ("Board Specific Package") et sa fameuse commande :

    ./scripts/sunxi-media-create.sh [device] [hwpack] norootfs

    Bref, j'ai enfin un ArchLinux ARM fonctionnel avec le bootloader, le kernel et ses modules associés compatibles, merci le Hwpack !

    Voir sa liste : http://dl.linux-sunxi.org/users/amery/sunxi-3.0/latest/

  • # lien vers le wiki

    Posté par . Évalué à 2.

    je ne l'ai pas vu en lisant l'article, mais j'aurai bien mis un lien vers le wiki de la communauté sunxi :
    http://linux-sunxi.org

    mes 2 cents

    • [^] # Re: lien vers le wiki

      Posté par . Évalué à 1.

      Ma faute!
      La phrase
      "et le wiki est la source de documentation pour démarrer avec le A10"
      devrait avoir le lien actif
      "et le wiki est la source de documentation pour démarrer avec le A10".

  • # Ordinateur minimaliste ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Dans les entreprises et collectivités dont je m'occupe, j'ai tendance à recycler les vieux ordinateurs pour en faire de terminaux RDP (ils sont tous avec des logiciels purement Windows, donc RDP). Ils démarrent en PXE, un Linux se lance, et hop ils sont en RDP plein écran. Parfait.
    Ça consomme 35 watts et que ça prend un peu de place, mais bon, rien de méchant.

    Si un ordinateur à 30 € tout compris permet de brancher moniteur+clavier+souris+Ethernet, ça devient une alternative sympathique. Et même attrayante car les cadres se sentent dévalorisés avec un PC de récup. Alors qu'avec le dernier micro-mini-ordinateur ils seront à la pointe du top du haut du panier. Des winners.

    Jusqu'à présent ce n'est pas le cas. Rien dans des tarifs raisonnables. Ou alors j'ai mal cherché.
    J'espère que l'initiative à l'origine de ce journal donnera de bons résultats.

    • [^] # Re: Ordinateur minimaliste ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Jusqu'à présent ce n'est pas le cas. Rien dans des tarifs raisonnables. Ou alors j'ai mal cherché.

      Le Raspberry Pi ne convient pas ? Je ne suis pas particulièrement fan mais il a l'air de rentrer dans tes critères.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Ordinateur minimaliste ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Le Raspberry Pi ne convient pas ?

        Pourquoi pas.
        Le tarif augmente sérieusement avec le boîtier et l'alimentation. Où alors je ne sais pas acheter au bon endroit.
        Je ne saurais dire pourquoi, je ne suis pas fan non plus. Peut-être que j'ai tort. Probablement même.

        • [^] # Re: Ordinateur minimaliste ?

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 12/05/13 à 22:45.

          Et le RPi est aussi franchement en dessous du A10 en terme de performances ! (cela dit si c'est pour faire de l'affichage déporté la performance importe peu)

          Note que bien que Rockchip soit nettement moins coopératif que Allwinner vis à vis de la communauté, la distribution Picuntu fait apparemment des merveilles en pratique, et le RK3066 est significativement plus puissant que le A10 (et donc que le RPi) et on trouve des dongles mk808B à 35€ maintenant… Du reste, je comprends qu'on préfère acheter préférentiellement des produits où le fabricant aura été coopératif avec la communauté du libre. Dans ce cas, les dongles et produits à base de Freescale i.mx6 sont une bonne alternative au A10 si on a besoin d'un peu plus de puissance. On trouve des gk802 autour de 50-60 €, et c'est aussi significativement plus puissant que le A10 et le RPi ! La Mars Board a aussi l'air particulièrement prometteuse… (à ne pas confondre avec l'autre Mars Board basée sur du A10)

          N.B.: j'ai lu dans la data-sheet que le A10 avait un support interne pour le bus CAN, mais je ne vois aucune doc approfondie à ce sujet. Est-ce que quelqu'un sait si c'est utilisable sur la cubieboard par exemple ?

          Ça consomme 35 watts et que ça prend un peu de place, mais bon, rien de méchant.
          Si un ordinateur à 30 € tout compris permet de brancher moniteur+clavier+souris+Ethernet, ça devient une alternative sympathique. Et même attrayante car les cadres se sentent dévalorisés avec un PC de récup. Alors qu'avec le dernier micro-mini-ordinateur ils seront à la pointe du top du haut du panier. Des winners.

          A priori, les cadres devraient pouvoir comprendre qu'on ne peut pas avoir de consommation de ressources infinies dans un univers fini : sur le plan environnemental, il vaut mieux garder et utiliser aussi longtemps que possible le hardware dont on dispose. Même si le dongle-sexy ne consomme que 5W face au vieux PC qui en consomme 60, l'énergie (au charbon chinois), l'eau, les métaux lourds, etc. nécessaires à la fabrication d'un produit électronique sont considérables, et ont un impact beaucoup plus important que l'énergie (relativement décarbonée en France) nécessaire à son utilisation durant toute sa durée de vie… => Bref, ne jamais jeter un produit qui fonctionne, pour tenter de minimiser autant que possible la demande en nouveaux produits !
          (bon après, si on a besoin d'acquérir de nouveaux équipements dans tous les cas, je pense que ces dongles ARM/Android sont effectivement une excellente solution pour faire de l'affichage déporté et éviter d'acheter de "vrais" PCs)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.