devops REX - publication du programme du 2 octobre 2017

Posté par . Édité par ZeroHeure, Benoît Sibaud, valentin.napoli et Nÿco. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags :
26
20
sept.
2017
Communauté

La conférence devops REX revient pour sa deuxième édition le lundi 2 octobre 2017, dans tout juste 10 jours !

devops REX

La conférence est 100% dédiée aux retours d'expérience devops (aucune publicité produit sur scène, que des présentations de ceux qui ont mené ou vécu des transformations devops), et toutes les sessions sont en français. L'organisation est menée par la communauté du meetup Paris Devops.

Le programme quasi complet est en ligne, dont un extrait se trouve dans cette dépêche. Une réduction sur le prix des places est offerte aux lecteurs de LinuxFr — voir ci-dessous.

On y retrouve un contenu très riche mais aussi très varié, avec les retours d’expérience de startups comme de très grands comptes, et un contenu à plusieurs niveaux — depuis la vision en direct des DSI jusqu’au focus technique plus détaillé là où c’est pertinent.

devops et logiciel libre

« devops », un terme indéniablement à la mode dans notre industrie en ce moment, est le nom donné à la méthodologie qui a pour but d'aligner les objectifs des développeurs (dev en anglais) et des administrateurs systèmes (ops en anglais), et de leur permettre de mieux collaborer. Souvent expliqué par l'acronyme CAMP pour Culture, Automatisation, Mesure et Partage, l'objectif est d'utiliser ces leviers d'action pour supprimer les traditionnels silos développeurs/sysadmin et encourager une collaboration améliorée, qui résulte en une facilité de travail au quotidien, et au final, une informatique qui tourne mieux au service de l'organisation globale.

Quel rapport entre devops et logiciel libre, me direz-vous ? Il y en a plein ! D'abord, les personnes. Le libre est né dans les couches d'infrastructure, et encore aujourd'hui c'est là où il règne vraiment en roi — du coup, nombre de libristes travaillent de près ou de loin dans l'infrastructure, et sont donc très directement concernés par la méthodologie devops. Ensuite, nombre de valeurs sont communes, par exemple si on prend la définition de devops ci-dessus — Culture, Automatisation, Mesure et Partage — on s'y retrouve rapidement. Et finalement, même si rien n'empêche de faire du devops sans logiciel libre, c'est tout de même assez rare, alors profitons-en pour y aller, en parler et porter la bonne parole !

Extrait du programme

Inscription

Pour les lecteurs de LinuxFR, une petite remise est offerte (15% sur le prix du billet) : prendre sa place avec le code MERCI-LINUXFR.

  • # Suis je un devops ?

    Posté par . Évalué à 4 (+5/-1).

    Salut
    Je fais du dev, de l'exploit, du support, des installs.
    Lors de la découverte de bugs, je sais analyser le code pour avancer le travail des devs.
    Je vérifie les correctifs et les déploie sur notre plateforme saas.
    Je développe des scripts pour faciliter l'exploit et la supervision de la plateforme.

    Suis je un devops ou seulement un admin système ?

    J'ai du mal à cerner la notion….

    David.

    • [^] # Re: Suis je un devops ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-0).

      Devops n'est pas un type de poste, mais une méthodologie. Pour appliquer cette méthodologie il faut en effet des ingénieurs qui sachent administrer un système mais aussi écrire de l'automatisation, déboguer du logiciel, etc.
      Dans pas mal de grosses boîtes ont été définis de nouveaux intitulés de postes pour ce type de profil. Facebook et Google appellent ça "Site Reliability Engineers", Amazon l'appelle "System Development Engineer". Je ne connais pas les appellations courantes en France, quelles sont-elles ?

  • # Joli logo !

    Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

    Vu que je n'ai jamais exactement su ce qui se cachait derrière la notion de dev ops le seul commentaire que je peux faire sur cette news concerne son logo !

    • [^] # Re: Joli logo !

      Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

      Héhé, merci pour le logo ! C'est une oeuvre de Nicolas Léonard.

      Concernant la notion de devops, c'est l'occasion idéale pour venir découvrir ;-)

      Sinon, un résumé de la vision définie par l'acronyme "CAMP" :

      • CULTURE : rassembler les équipes autour d'un objectif commun et raccourcir les cycles développement-feedback.
      • AUTOMATISATION : adopter les outils et méthodes qui permettent d'industrialiser les infrastructures informatiques (infra as code, intégration continue, déploiement continu, etc.), afin de gagner en fiabilité et libérer du temps pour l'amélioration continue.
      • MESURE : évaluer et quantifier ses avancées pour pouvoir réagir vite, optimiser et valider ses choix, et ainsi maîtriser son développement.
      • PARTAGE : faire circuler librement l'information et favoriser l'empathie entre les équipes.

      Moi quand on m'en a parlé la première fois, j'ai dit quelque chose du genre "ah ouais, travailler avec du bon sens quoi ?". Bon, vive l'humilité hein ;-) Mais avec le recul, d'avoir un nom là dessus, et des gens qui s'y intéressent, et des managers qui peuvent pousser pour ca parce que c'est à la mode et ce que le patron veut, ca permet d'avoir un milieu de travail qui bouge et de bosser mieux au final. Mais ce n'est que mon avis :)

  • # On en est arrivé là comment ?!

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+4/-3).

    https://www.devopsrex.fr/code-de-conduite/

    Il est devenu nécessaire de préciser ça maintenant ? Sérieux ?!! On en est arrivé là comment ?

    Tant qu'on y est il manque « vous ne devez pas cracher sur les autres, ni leur marcher intentionnellement sur les pieds ».
    Et aussi « tout meurtre est interdit lors de cette conférence, et entraînera l'expulsion de l'assassin ».

    • [^] # Re: On en est arrivé là comment ?!

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+8/-3).

      Les incidents de harcèlement envers les femmes sont malheureusement courants dans les conférences d'informatique, de fait de plus en plus de conférences ont un code de conduite pour combattre ce problème. Ce problème est courant dans l'industrie d'ailleurs, il y a donc beaucoup d'initiatives pour le combattre.

      • [^] # Re: On en est arrivé là comment ?!

        Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+13/-6).

        Il y aussi du harcèlement envers les hommes! Chaque fois que je me rends à un tel évènement, des femmes arrachent leurs vêtements et se jettent sur moi en criant j'adore Newton Adventure!.

        Et puis je me réveille, snif…

        http://devnewton.bci.im

      • [^] # Re: On en est arrivé là comment ?!

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-0). Dernière modification le 21/09/17 à 14:07.

        Brucon avait fait pas mal parler d'eux en intégrant une charte anti-harcèlement [1] … tout droit tirée d'une organisation féministe extrémiste (Ada initiative). Ce qui devait arriver a fini par arriver, cette organisation a fini par faire censurer un talk qui les mettait mal à l'aise [2]. (ça parle de sexe et Ada initiative estime que les femmes ne devraient jamais être confrontées à ce sujet). Finalement Brucon ont décidé d'abandonner cette charte [3] .

        Malheureusement écrire une charte anti-harcèlement devient nécessaire. Je ne vois juste pas l'intérêt pour autant de devenir le relais de certaines associations en repompant un CLUF de 30 pages. La charte de 3 lignes qui a finalement été retenue par Brucon me parait amplement suffisante.

        [1] https://adainitiative.org/2012/08/15/interview-with-brucon-organizers-winner-of-hacker-conference-anti-harassment-policy-challenge/
        [2] http://violetblue.tumblr.com/post/44107008572/what-happened-with-my-security-bsides-talk
        [3] http://2017.brucon.org/index.php/Anti_harassment

      • [^] # Re: On en est arrivé là comment ?!

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-1).

        Les incidents de harcèlement envers les femmes sont malheureusement courants dans les conférences d'informatique

        Bonjour le niveau.

        Ce que je veux dire, c'est que ce harcèlement n'est pas plus acceptable que le vol, les emmerdeurs, etc, qui sont tout aussi courants (enfin j'imagine, je n'ai jamais constaté de harcèlement de ma vie, je dois trop bien trier mes fréquentations).

        S'il y a un emmerdeur, il se fait mettre à la porte (si l'évènement est correctement encadrée, c'est un autre sujet). Un voleur c'est appel à la police. Donc pourquoi spécifiquement un truc sur le harcèlement ? Car pour moi c'est évident que les gros lourds, ils se retrouvent à la porte et ils ferment leur bouche définitivement. Je ne vois même pas le projet de leur expliquer que c'est mal d'être un gros nase.

        D'un autre côté si ça limite les crétins c'est parfait. Mais dans ce cas, toujours même principe : pourquoi ne pas étendre aux autres problèmes ? Ça limiterai les vols, les commerciaux qui récupèrent les adresses email pour spammer, etc.

        • [^] # Re: On en est arrivé là comment ?!

          Posté par . Évalué à 6 (+7/-0).

          Je vois plusieurs raisons.

          Comme tu le dit, en cas de vol, il y a des mesures qui sont prises immédiatement. Ce n'est pas forcément le cas pour le harcèlement, car justement la ligne est flou entre ce qui relève d'une attitude grossière ou insistance et ce qui est du harcèlement. Par exemple, une série de blague sexiste peut être considérée comme bénigne pour certains, mais perçue comme quelque chose de violent pour la victime. Et du fait de cette limite imprécise, beaucoup de personnes peuvent ressentir le malaise sans pour autant réagir.
          Le code de conduite a pour effet de fixer plus précisément cette limite. Il dit que oui, telle et telle action peuvent être considérées comme du harcèlement. Si l'agresseur commence à sortir la défense "oui mais c'était juste une blague/c'est pas méchant", on peut lui montrer ce code et lui dire que non, ce genre de comportement n'est pas toléré ici.

          D'autre part, le fait qu'il y ai un code envoie un message politique: Nous savons qu'il y a des problèmes de harcèlement dans le milieu, et nous voulons améliorer les choses. Nous nous sentons concerné par ces problèmes.
          Les victimes auront une incitation plus forte à se tourner vers le staff plutôt que de prendre sur elles, et les personnes qui sont témoins d'un acte de harcèlement, qui hésitent parfois à intervenir, auront tendance à réagir plus tôt.

        • [^] # Re: On en est arrivé là comment ?!

          Posté par . Évalué à 3 (+0/-0).

          Etre un gros lourd, un peu con, n'est pas encore illégal, d’où le rajout de règle, j'imagine.

          "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: On en est arrivé là comment ?!

        Posté par . Évalué à -2 (+1/-5).

        Les incidents de harcèlement envers les femmes sont malheureusement courants dans les conférences d'informatique

        Super. Les mecs (préjugé #1) qui font de l'informatique sont des gros lourds (préjugé #2) qui ne savent pas se comporter en présence des femmes. Alors on va leur écrire noir sur blanc qu'il ne faut pas le faire, et comme ce sont des gros lourds dociles et obéissants (préjugé #3) ça devrait faire la blague.

        • [^] # Re: On en est arrivé là comment ?!

          Posté par . Évalué à 0 (+2/-4).

          préjugé #1

          Et oui! Parce que le ratio homme/femme sur linuxfr, ou n’importe quel département informatique, est à 50/50, évidemment, tout le monde le sait!
          Ou peut être, que non, et qu’il est plutôt à 85/15 voir 80/20, et que donc, oui, ya surtout des mecs dans les conférences.

          préjugé #2

          Et ouais! C’est pas comme si devnewton avait pas fait une vague pourrie qui trivialise le sexisme auquel les femmes doivent faire face dans le milieu.
          Ou peut être que non, et que ce que tu appelle préjugé est en fait la réalité?

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: On en est arrivé là comment ?!

            Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1).

            C’est pas comme si devnewton avait pas fait une vague pourrie qui trivialise le sexisme

            Là du coup c'est toi le lourd.
            Vraiment.

          • [^] # Re: On en est arrivé là comment ?!

            Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-1).

            Ma blague dédramatise (!= trivialiser) le sexisme auquel les hommes doivent faire face dans ce milieu (moins courant, mais tout aussi pénible).

            Rire des choses graves, c'est indispensable pour ne pas déprimer.

            http://devnewton.bci.im

            • [^] # Re: On en est arrivé là comment ?!

              Posté par . Évalué à 2 (+2/-2).

              Mettre sur le même niveau des aggressions sexuelles (oui, c’est de ça qu’on parle) et un fantasme masculin, c’est pas dédramatiser, c’est juste insultant.

              Et oser prétendre que les hommes sont victimes de sexisme (même en “rigolant”), c’est etre profondément ignorant.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: On en est arrivé là comment ?!

              Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-1).

              T’as beaucoup d’exemples où un homme s’est fait agresser sexuellement par plusieurs femmes pendant une conf parce qu’elles trouvaient son logiciel super ?

          • [^] # Re: On en est arrivé là comment ?!

            Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

            Et oui! Parce que le ratio homme/femme sur linuxfr, ou n’importe quel département informatique, est à 50/50, évidemment, tout le monde le sait!

            Franchement? Là où je bosse, on n'en est pas si loin. Et quand bien même, ça reste une question d'image : tant qu'on présentera le milieu comme un truc de barbus, ça restera un truc de barbus.

            oui, ya surtout des mecs dans les conférences

            C'est fort probable, mais ça n'est pas forcément une fatalité. En revanche, ce genre d'initiative - qui part de toutes façons du postulat que c'est le cas - contribue à rendre cette idée incontournable auprès du grand public. Comment j'explique à mes nièces que l'informatique c'est pas spécialement un truc de mecs, après ça?

            ce que tu appelle préjugé est en fait la réalité?

            La réalité, ça se change. De plein de manières différentes. Tu veux que les install parties soient moins des concentrations de barbus? Vas-y avec ta femme et tes gosses, et dis à tes potes de faire pareil. Des gens se comportent n'importe comment dans des conférences professionnelles? Édicte une charte qui interdit aux gens de mal se comporter envers les autres gens. Et tant pis si, dans les faits, c'est seulement une partie des gens qui se comporte mal envers une autre. Au moins, on évite de mettre tous les mecs dans le même sac.

    • [^] # Re: On en est arrivé là comment ?!

      Posté par . Évalué à 2 (+3/-2).

      Ce serait un comble de se faire exclure de la conf à cause d'un troll emacs/viiste.

      Lu comme ça, le code de conduite fait un peu pisse-froid.

  • # Prix...

    Posté par . Évalué à 7 (+8/-2).

    300 €…..

    • [^] # Re: Prix...

      Posté par . Évalué à 3 (+4/-2).

      Oui, c'est pas donné, je te l'accorde.

      Maintenant ce prix comprend pas mal de choses :

      • l'accueil et petit-déj
      • café et jus de fruits bio toute la journée
      • un festin aka "buffet dinatoire" le midi avec un traiteur bio et éco-responsable
      • un social event le soir avec de la limonade artisanale et de la bière artisanale locale (Bapbap) et des animations
      • plein de goodies gratuits (la "fameuse" peluche devops REX, et plein d'autres)

      Le fait que ca se fait dans la grande salle du Grand Rex, qui est ultra luxueuse coute pas mal d'argent, ce qui se reflète sur le prix, mais qui se ressent aussi dans le confort au long de la journée.

      Mais avec la réduction LinuxFR.org c'est moins cher ;-)

      • [^] # Re: Prix...

        Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+3/-0).

        Organiser ce genre de genre d’événement pourrait être fait lors des RMLL. Cela permet de profiter de l'organisation, des locaux et permettre l'accès à tous. Ce denier point était l'un de mes soucis lorsque j'ai lancé les RMLL dans les derniers jours de 1999 !

      • [^] # Re: Prix...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

        Et payer l'infirmerie et les secours aussi !

        On va balancer des mots cools (devops, agilité en mode open innovation) à la tête des gens toute la journée, certains risquent de ne pas tenir le coup.

    • [^] # Re: Prix...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-2).

      Inscription

      Pour les lecteurs de LinuxFR, une petite remise est offerte (15% sur le prix du billet) : prendre sa place avec le code MERCI-LINUXFR.

      Ça fait 254€.
      Moins cher, mais toujours cher.
      Puis-je me permettre de souligner ceci ? C'est un événement de qualité. Étant donné la qualité, le prix est soudainement beaucoup moins extravagant. Les conférence de même niveau sont beaucoup plus chères…

    • [^] # Re: Prix...

      Posté par . Évalué à 10 (+10/-0).

      Hé, psstt, ff9097,

      300 c'est avec la réduc linuxfr ?

      Alors soit agile, et passe par la communauté du meetup Paris Devops (un des liens en début de l'article) :
      https://www.meetup.com/Paris-Devops-Meetup/

      puis sur l'article du 51ème Meetup devops (23 mai - 19h30) :
      https://www.meetup.com/fr-FR/Paris-Devops-Meetup/events/239985573/

      De là et avec agilité, direction le forum :
      https://www.meetup.com/fr-FR/Paris-Devops-Meetup/messages/boards/

      Ensuite cliques agilement sur devops REX - conférence le 02/10 à Paris - 30% de remise :
      https://www.meetup.com/fr-FR/Paris-Devops-Meetup/messages/boards/thread/51128712

      Et donc là, pour les plus agiles en bas de l'article, une réduc, pas de 10, pas de 15 mais de 30% en bas de l'article (de jooooooon) avec le code MERCI DEVOPS ……
      https://devopsrex.eventbrite.fr/?discount=MERCI-PARISDEVOPS#tickets

      De rien.

      Linuxfr -> -15 %
      Les autres -> -30 %

      Merci Devops

      • [^] # Re: Prix...

        Posté par . Évalué à 4 (+5/-2).

        Aha, bien joué l'agilité ! ;-)

        Le pourcentage de réduction accordé dépend simplement de la visibilité donné en échange pour l'événement. "Les autres", c'est plutôt toolinux.com, programmez.com, FrenchWeb, etc, qui ont exactement la même offre à 15% de réduction parce qu'en échange ils diffusent un bandeau de pub sur leur page d'accueil.

        Le meetup Paris Devops a fait beaucoup de publicité pour l'événement (distribution de flyers, messages d'info lors des meetups, etc). En échange, ils ont une réduction plus forte. C'est comme pour les sponsors, les sponsors Platinum ont une réduction plus forte que les Gold, puis Silver, puis Bronze…

        Désolé si la logique commerciale choque, mais ce n'est certainement pas de la discrimination anti-LinuxFR. D'ailleurs c'est l'exact inverse, puisque seul LinuxFR a un code de réduction sans afficher une bannière ou similaire sur le site. Et je me suis bougé moi même pour le faire, parce que sinon on n'en parlait juste pas ici, et j'aurais trouvé ca dommage.

        • [^] # Re: Prix...

          Posté par . Évalué à -2 (+3/-5).

          C'est pas la logique des bons de réduction qui choc, mais le prix …
          300 balles ! Dites vous qu'en Belgique c'est le chômage complet d'un colocataire. (évènement pour riche uniquement, géniale la mentalité).

          A titre d'avis personnel, les intitulés me donnent aussi une impression de publicité déguisée.

          Si vous codez un logiciel sans une interface chatoyante, alors vous faites de la merde. Donation bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

          • [^] # Re: Prix...

            Posté par . Évalué à 1 (+2/-2).

            Pour un événement de ce type, vu le lieu, le prix me semble pas exorbitant par rapport à ce qui se pratique ailleurs : https://techbeacon.com/best-devops-conferences-2017
            Et pas sûr qu'on y retrouve le confort des gros sièges en cuir du Grand REX pour profiter des confs ;)

            Quand aux talks, à devops REX aucun sponsor n'a le droit de faire un talk, contrairement à beaucoup (trop) d'événements IT. Après j'entends que les titres font un peu pub à tes yeux, mais faut bien rendre ça attractif, sinon ils s'appelleraient tous " Retour d'expérience devops chez machin " - " Mise en place devops chez bidule " - " Comment on a mis devops chez truc ". Mais voilà, au delà de l'enrobage marketing ici et là, l'important c'est que le contenu soit des REX authentiques.

            • [^] # Re: Prix...

              Posté par . Évalué à 0 (+0/-0). Dernière modification le 21/09/17 à 22:27.

              Pour un événement de ce type, vu le lieu, le prix me semble pas exorbitant par rapport à ce qui se pratique ailleurs

              M'enfin, si les des autres font pareil…
              Pour à peine plus chers on va a la TomorrownLand pain.

              PS: je ne répondrais pas par la suite, ce genre d'évènement est de l'incitation au troll

              Si vous codez un logiciel sans une interface chatoyante, alors vous faites de la merde. Donation bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

      • [^] # Re: Prix...

        Posté par . Évalué à 1 (+1/-1).

        PS : Maintenant que l'agilité a dévoilé un autre code de réduction, rien n'empêche de l'utiliser hein :)

  • # Conférences podcastées ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+5/-0).

    Pour ceux qui ne peuvent pas s'y rendre, les conférences seront-elles podcastées ?

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.