Espace logiciels libres/hackers/fablabs à la Fête de l'Humanité du 11 au 13 septembre 2015

12
31
août
2015
Communauté

Les 11, 12 et 13 septembre 2015, la Fête de l’Humanité, accueillera un espace interactif dédié aux logiciels libres, aux hackers et aux fab-labs. Les imprimantes 3D voisineront avec des Robots open source et des drones libres, des ateliers de soudure, d’Arduino, de codage ou encore d’installation de distributions GNU/Linux.

Cet espace doit son existence à l’investissement commun d’un collectif de militants, bénévoles et au fait que la Fête de l’Humanité mette gracieusement à disposition 300 m2, mais à condition que cela soit à coût zéro pour la Fête, d’où la nécessité de trouver un financement participatif pour assurer toutes les dépenses nécessaires au bon fonctionnement de l’espace : électricité, télécommunication, location de mobiliers et de matériels, de réalisation d’une exposition pédagogique de présentation des enjeux de la révolution numérique, et surtout les vignettes d’entrée à la fête pour les exposants …

Au plaisir de vous croiser sur l’Espace du logiciel Libre, des Hackers et des Fablabs pour échanger fraternellement sur un monde du partage et de la coopération.

Plus de détails dans la suite de la dépêche.

Cet espace co-produit avec les acteurs du mouvement des logiciels libres et des fablabs, est un lieu d’appropriation sociale et politique par le « faire », le ludique, la rencontre et le débat sur les enjeux cruciaux du numérique. Il s’agit, dans une démarche d’éducation populaire de faire toucher du doigt au public de la Fête de l’Huma les enjeux cruciaux de la « Révolution numérique » pour l’avenir de notre société. Ce sera aussi un endroit où on mènera le débat politique au sens noble du terme sur tous les enjeux de la révolution numérique : le big-data, la neutralité du net, les droits d’auteurs, les brevets, les tiers-lieux, la surveillance généralisée, l’obsolescence programmée, le développement durable, l’économie du partage et de la coopération…

Les nouveautés de l’édition de cette année sont :

DLFP
L’Espace du Libre, des Hackers et des Fablabs à la Fête de l’Humanité 2014.

L’espace sera animé par les associations : April, Association La Mouette (libre office), Bionico Hand, Camille Bosqué, Carrefour numérique au carré, Ecodesign Fablab, Electrolab, Collectif Emmabuntüs, FDN/Franciliens.net, Framasoft, Licence Creative/Creative Commons France, Maker Girls, Mozilla, Open-Edge, Les Ordis libres, Parinux, Les Petits Débrouillards Idf, La Quadrature du Net, Ubuntu.

Ainsi que trois grands moments de débats structureront la vie de cet espace :

  • Le vendredi 11 septembre à 17h30 « Défendre les libertés et les droits sur Internet » avec Cécile Cukierman sénatrice rapporteuse pour le groupe communiste sur la loi renseignement, Yann Le Pollotec, responsable « révolution numérique » du PCF, Véronique Bonnet de l’April, la Quadrature du Net et la CNI ;

  • Le samedi 12 septembre à 10h30 « La lutte des classes à l’heure du big data » avec Yann Moulier Boutan économiste, chercheur à l’université de Shangaï, et Alain Obadia responsable industrie du PCF et président de la Fondation Gabriel Péri ;

  • Le samedi 12 septembre à 18h « Quelles contributions des fab-city, pour lutter contre l’obsolescence programmée et le réchauffement climatique, et répondre aux besoins humains » avec Patrice Bessac maire de Montreuil, ville membre du réseau Fab-City, Philippe Schiesser, président du Fablab écodesign à Montreuil, Nicolas Huchet du projet Bionico Hand (bras artificiel intelligent et open source).

  • # redefinir "offrir gracieusement"

    Posté par . Évalué à 1.

    je lis :

    Cet espace doit son existence à l’investissement commun d’un collectif de militants, bénévoles et au fait que la Fête de l’Humanité mette gracieusement à disposition 300 m2, mais à condition que cela soit à coût zéro pour la Fête, d’où la nécessité de trouver un financement participatif pour assurer toutes les dépenses nécessaires au bon fonctionnement de l’espace : électricité, télécommunication, location de mobiliers et de matériels, de réalisation d’une exposition pédagogique de présentation des enjeux de la révolution numérique, et surtout les vignettes d’entrée à la fête pour les exposants …

    pourtant la definition de mettre à disposition gracieusement un bien, un local, c'est juste que cela ne coute rien à la personne qui s'en sert, pas à la personne qui prete le local

    or, dans le cas present, on est loin de la demarche "gracieuse" puisqu'il faut que les hackers paient leur electricité, leur connexion internet, la location du mobilier, etc

    source :

    • [^] # Re: redefinir "offrir gracieusement"

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Quand on loue un appartement on paie au propriétaire un loyer, et d'un autre côté on se meuble, et on paye : électricité, téléphone, charges, etc. Dans ce cas, l'Humanité loue l'ensemble de l'espace pour la Fête et que nous soyons présents ou pas, cela lui revient au même prix. Par contre pour l'électricité, les télécommunications, le mobilier, elle paye à la consommation, que ne soyons présent ou pas cela ne lui revient pas au même prix.

      Dans ce cas, gracieusement veut dire que l'Humanité ne nous fait pas payer de loyer pour cet espace.

    • [^] # Re: redefinir "offrir gracieusement"

      Posté par . Évalué à 3.

      Les villes, régions ou départements (c'est à dire les sections) qui occupent des stands sur la Fête payent effectivement un loyer dépendant de la surface occupée, en plus de la consommation énergétique, etc…

  • # Marker Girls?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 01/09/15 à 13:32.

    Le nom est «Maker Girls» et le lien pointe vers la page de l’organisatrice plutôt que le groupe en lui-même.

    Est-ce qu’on modérateur pourrait donc corriger les deux occurences avec le code suivant:

    [Maker Girls](http://www.meetup.com/fr/Maker-Girls-Meetup/)
    

    Merci!

    Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

    • [^] # Re: Marker Girls?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      This group is for women and girls

      C'est pas un peu discriminatoire ?

      « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

      • [^] # Re: Marker Girls?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Dans le sens commun de «discriminatoire», non.

        Fait des recherches sur la non-mixité. La simple recherche du terme sur un moteur de recherche donne des résultats intéressants (sauf sur Duckduckgo).

        (D’ailleurs plutôt marrant que la plupart des résultats soient des textes d’anarchistes.)

        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

        • [^] # Re: Marker Girls?

          Posté par . Évalué à 2.

          Bah si, ça l'est, par définition.

          Via duckduckgo justement ( :¬) ) :

          discrimination !cnrtl

          On obtient :

          « DISCRIMINATION - (…)Traitement différencié, inégalitaire, appliqué à des personnes sur la base de critères variables. »

          • [^] # Re: Marker Girls?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Je sais que discrimination a plusieurs sens. Je fais référence à ça, et plus précisément à ça. Voir aussi la définition 2. a. du Wiktionnaire. Pour le coup, la définition de CNRTL est incomplète.

            Bref, ce n’était peut-être pas très clair, mais il me semblait que ce sens était évident dans le contexte. Je devrais probablement lier l’article Wikipédia à chaque fois…

            Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

            • [^] # Re: Marker Girls?

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Du grand n’importe quoi la section sens courant sur Wikipédia…
              C’est tellement le «sens courant» que tu dois remettre le lien à chaque fois.

              Pour constituer une discrimination, le traitement réservé au groupe social discriminé doit être au minimum perçu comme non légal.

              Chouette, on va pouvoir mettre fin à tous les débats sur la discrimination bien plus facilement, si elle est légale aucun soucis !

              Il n’y a d’ailleurs aucune référence dans toute cette partie, c’est jamais bon signe sur wikipédia.

              • [^] # Re: Marker Girls?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Du grand n’importe quoi la section sens courant sur Wikipédia…
                C’est tellement le «sens courant» que tu dois remettre le lien à chaque fois.

                Disons que j’ai toujours utilisé et entendu être utilisé ce terme dans le «sens courant» (c’est-à-dire dans le sens social) décrit sur Wikipédia. Je disais qu’il était évident ici que c’était le sens social vu qu’on parlait de groupe sociaux (hommes et femmes ici).

                Si on parlait de maths, il est évident que discriminant se rapporterait à l’outil mathématique et pas le traitement défavorable de certains groupes sociaux résultant d’un système d’oppression (ou la hiérarchie si tu ne la considères pas comme un système d’oppression).

                Pour constituer une discrimination, le traitement réservé au groupe social discriminé doit être au minimum perçu comme non légal.

                Chouette, on va pouvoir mettre fin à tous les débats sur la discrimination bien plus facilement, si elle est légale aucun soucis !

                Il n’y a d’ailleurs aucune référence dans toute cette partie, c’est jamais bon signe sur wikipédia.

                En effet la définition de Wikipédia n’est pas parfaite et mélange définition dans les sciences sociales et définition légale.

                Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

    • [^] # Re: Marker Girls?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Corrigé, merci.

  • # À propos du financement de stands à la fête de l'huma

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    L'année dernière j'étais présent à la fête de l'humanité pour participer à la tenue de stands (logiciels libres, internet libre, défense des droits des internautes tout ça). Nous n'avons pas payé ces stands.

    J'ai aussi fait un tour dans la fête et j'ai été choqué par la présence de certains stands comme Orange ou Areva pour ne citer qu'eux. J'ai un peu gueulé à droite à gauche (surtout pour la présence d'Areva) et l'on m'a expliqué que ces entreprises payaient rubis sur l'ongle et en conséquence cela nous permettaient d'être présent sans avoir à payer. Point de vue qui peut se tenir. J'ai fait avec.

    Et cette année, il faudrait s'auto-financer ? Bah alors les sous sous l'Areva c'est plus pour les assoc à but non lucratif ?
    En tout cas, on verra si Areva et consort seront de la partie cette année…

    Ps : l'humanité, les communistes main dans la main pour faire la pub d'Areva, juste lol

    • [^] # On a la gauche qu'on mérite

      Posté par . Évalué à 6.

      Si le Parti Communiste était plus puissant il pourrait se passer de tels financeurs.
      Il pourrait imposer un partage des richesses plus juste, comme il a été capable de le faire après guerre notamment avec la Sécurité Sociale (que nous devons à Ambroise Croizat)
      C'est un peu facile de faire une telle critique: on vit en pleine société capitaliste, aujourd'hui comment faire autrement, si ne veut pas être complètement marginal, se passer d'entreprises privées capitalistes?
      Leur prendre de l'argent et organiser une Fête qui a une telle visibilité (en invitant notamment des groupes de musique "attractifs"), c'est aussi permettre de diffuser des idées qui contestent justement l'emprise croissante de ces entreprises sur toute l'humanité.
      Évidemment ce n'est pas agréable de reconnaître à quel point on en est dépendant. De là à adopter l'attitude du moralisateur qui ne fait jamais de compromis… la critique est aisée…
      Que proposes-tu? Que t'ont répondu les gens à qui tu as fait des critiques (je sais à quel point le débat est brûlant)?

    • [^] # Re: À propos du financement de stands à la fête de l'huma

      Posté par . Évalué à 5.

      ben quoi, c'est comme Microsoft qui a son stand à l'OpenWorld Forum ou aux RMLLs :p

    • [^] # Re: À propos du financement de stands à la fête de l'huma

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Cher camarade Petit ;)

      Avant de critiquer un événement et de venir à l'Espace du logiciel libre, des hackers et des fablabs à la fête de l'Humanité 2014 et maintenant 2015, il faut se renseigner comment est mis en place un tel espace, et tu aurais su que l'année dernière comme cette année nous avons fait une campagne de financement participatif.

      Si tu avais cliqué sur les liens 4 et 6 de cet article tu auras su que nous avions fait une campagne de financement participatif l'an dernier et grâce à celle-ci tu as pu venir sans débourser tes sous sous :(

      http://fr.ulule.com/hackers-fablab/

      Si cette année tu viens à l'Espace du logiciel libre, passe me voir et j'aurais le plaisir de t'expliquer ce que coûte la fête de l'Huma.

  • # Les ordis libres

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Hello,

    je tenais à attirer votre attention sur les panneaux des ordis libres.
    Cette association a créé un ensemble de panneaux destinés aux néophytes du logiciel libre. J'ai déjà eu l'occasion de les voir affichés dans les locaux de mon employeur (cafétéria ou panneaux d'annonces) et ils sont très bien faits.

    Quelques panneaux (au format PDF):

    N'hésitez pas à les imprimer (il existe des versions A4) dans les endroits où vous travaillez, un peu de propagande pour la bonne cause ne fait jamais de mal…

  • # 67 photos publiées sur wikimédia commons sur cet espace du libre, des hackers et des fablabs

    Posté par . Évalué à 2.

    67 photos publiées sur wikimédia commons sur cet espace du libre, des hackers et des fablabs

    Emmabuntus

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.