Et de 7 pour Haiku

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
4
20
août
2008
Haiku
Voilà maintenant 7 ans que le projet Haiku, nommé à l'origine OpenBeOS, poursuit l'ambitieux but d'obtenir une réimplémentation Libre de BeOS. Les discussions autour d'une version alpha ont débuté, avec pour objectif une annonce au prochain BeGeistert.

Depuis l'an dernier, de nombreux bugs ont été corrigés, la pile USB est devenue utilisable, de même que le pilote SATA.
Cette année encore, plusieurs projets Google Summer of Code ont été suivis.

La représentation du projet lors des nombreux évènements du Libre en 2008 (FOSDEM, RMLL, Linux World...) a permis de franchir une étape de plus vers une reconnaissance par la communauté. Un stand est déjà réservé pour les JDLL.

NdM: Haiku est sous licence MIT et certains éléments secondaires comme des codecs peuvent utiliser d'autres licences. L'objectif de la R1 étant une compatibilité source et binaire avec BeOS R5, gcc2.95 est toujours utilisé pour la compilation. Malgré tout, afin de permettre l'utilisation du nombre croissant de bibliothèques et d'applications ne supportant plus cette version du compilateur GNU (pour de bonnes et mauvaises raisons), mais aussi pour faciliter les portages sur d'autres plate-formes qui n'ont pas les contraintes de compatibilité, gcc4 peut aussi être utilisé. Il est même possible de générer une image hybride contenant les versions gcc2 et gcc4 des bibliothèques du système.
Pour l'instant, les PC avec processeurs x86 32 bits sont la seule plate-forme officiellement supportée. Néanmoins, le portage PowerPC reçoit des correctifs régulièrement. Un portage sur processeurs 680x0 a été démarré par votre serviteur, surtout pour en démontrer la faisabilité, et tester la légèreté du système sur certaines machines mythiques, comme l'Atari Falcon. De même, un portage ARM a été évoqué et devrait démarrer sous peu.

Le site BePorts est devenu HaikuPorts, et recense de plus en plus de rustines, dont certaines ont déjà été acceptées par les projets dans leurs sources officielles.

Alors que le portage de Webkit n'a pas beaucoup avancé mais devrait reprendre bientôt, un portage de NetSurf a fait son apparition.

Parmi les projets Google Summer of Code de cette année, l'implémentation du swap permettra à tout le monde de compiler Haiku sous Haiku, même sans 1Go de mémoire vive.
  • # Nostalgie :')

    Posté par . Évalué à 10.

    Décidemment, ça fait bien plaisir de voir que cette affaire-là avance toujours. Je me souviens (comme si c'était hier) de ma déconvenue le soir de l'annonce du rachat par Palm.

    Mais grâce à vous tous, les passionnés, OpenBEOS a vu le jour. Puis HaikuOS. Et c'est ce qui, au final, permet à BeOS de survivre ailleurs que dans nos mémoires humides (et venteuses) de vieux geeks.

    Ce que j'ai trouvé le plus symptomatique de tout cela, c'est HaikuPorts. BeOS est mort il y a 7 ans, mais aujourd'hui les gens qui développent pour lui utilisent des outils tout à fait à jour comme Trac.

    Quand je pense que, à l'époque, certaines personnes trouvaient OpenBEOS inutile et misaient tout sur Zeta. ET AU FINAL, qui c'est qui a eu raison, HEIN?! (c'est puéril, certes, mais ça soulage)

    Merci à vous tous.
  • # Question bête

    Posté par . Évalué à 9.

    Ce n'est pas une critique mais plutôt de la curiosité : qui utilise Haiku, dans quel but ?
    • [^] # Re: Question bête

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Surement les même personne qui ont utilisé GNU/Linux en 1992.

      A mon avis il doit surtout s'agir de personne aillant aimé BeOS et qui l'utilise sur une machine secondaire pour le plaisir et faire avancer le projet aussi.
      • [^] # Re: Question bête

        Posté par . Évalué à 3.

        tout à fait : il tourne sur chez moi ..juste pour sa beauté (je travail essentiellement sous GNU/Linux depuis 1995, mais je collectionne divers OS pour étude) : BeOs R5 est une œuvre d'art !
  • # C'est cet OS qui démarrait très rapidement ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    du style 30 secondes ou moins ? Grâce à quoi ?

    Speed dating is useless. 30s isn't long enough to explain the benefits of functional programming in Haskell

    • [^] # Re: C'est cet OS qui démarrait très rapidement ?

      Posté par . Évalué à 7.

      BeOS démarrait en 5 secondes (au bootloader) sur une bécanne de 1998
      • [^] # Re: C'est cet OS qui démarrait très rapidement ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Bha, mon Atari démarrait plus vite que ma télé.
        • [^] # Re: C'est cet OS qui démarrait très rapidement ?

          Posté par . Évalué à 0.

          je te le laisse, et sans regret :)
        • [^] # Re: C'est cet OS qui démarrait très rapidement ?

          Posté par . Évalué à 4.

          Certes mais ton Atari avait son OS en ROM, BeOS utilisait un PC 'normal' mais il bootait plus vite et était plus 'responsif' sur un Celeron 333 que Windows ou Linux le font maintenant sur des machines 10 fois plus puissantes..

          Pourquoi? Meilleur conception essentiellement (meilleur utilisation du threading).
          • [^] # Re: C'est cet OS qui démarrait très rapidement ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Il y avait beaucoup moins de périphériques à détecter et à configurer, la vérification du système de fichiers concernait un disque 100 fois plus petit que ce que l'on utilise maintenant et on lançait combien de serveurs ? Le réseau était beaucoup plus simple et wifi, partage de connexion, firewall, USB, disques RAID, machines virtuelles, etc, étaient plutôt rares !

            On pourrait gagner en supprimant tous les tests. C'est d'ailleurs ce que l'on fait lorsque l'on reboote après un "suspend-to-disk".

            La programmation objet est aussi responsable de l'augmentation de taille de bien des programmes en contrepartie d'une meilleure sécurité de fonctionnement.

            Il y a donc de bonnes raisons pour que le temps de démarrage ait été augmenté. Ce problème est maintenant pris en compte par les développeurs comme on a pu le voir pour l'eeePC ou sur Mandriva avec pinit
            Voir à ce sujet : http://linuxfr.org//2006/08/29/21258.html
            • [^] # Re: C'est cet OS qui démarrait très rapidement ?

              Posté par . Évalué à 6.

              Tes arguments ne me paraissent pas convaincants: sur la *même* configuration Linux et Windows étaient deja beaucoup plus lent a démarrer que BeOS.

              Et le temps de démarrage de Linux a eu tendance a diminuer pas augmenter (même s'il reste très supérieur a ce que BeOS fournissait).

              Pour ce qui est de la programmation objet, BeOS utilisait pas mal le C++, donc deja objet.

              Et il reste la réactivité, BeOS était tres reactif, la raison principal est qu'originellement il était prévu pour une machine bi-processeur donc ils ont fait attention a utiliser le threading partout, ce qui a l'effet de bord tres agréable d'avoir un systeme tres réactif même sur un mono-processeur, alors que par exemple une fenêtre de Firefox se fige parfois quand un onglet est occupé: mauvaise conception ou tout au moins conception pas adaptée pour avoir une bonne réactivité.
              • [^] # Re: C'est cet OS qui démarrait très rapidement ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Et le temps de démarrage de Linux a eu tendance a diminuer pas augmenter (même s'il reste très supérieur a ce que BeOS fournissait).

                Boarf, j'ai pas vraiment la même expérience. Autrefois, j'avais tendance à toujours utiliser des Linux taillés sur mesure qui me demandaient un temps fou pour être opérationnels, mais qui étaient - je trouve - bien plus rapides à démarrer que les systèmes génériques que j'utilise aujourd'hui. Bien entendu, je pourrais recommencer à ne fonctionner qu'avec des noyaux compilés-main, avec le maximum de choses en dur, etc. Mais le temps manque, et de toutes façons la prolifération des périphériques amovibles a rendu ce genre d'approche acrobatique.
                • [^] # Re: C'est cet OS qui démarrait très rapidement ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Au sujet des disques, BFS est journalisé, alors qu'il n'y a pas si longtemps qu'ext3 et reiser ont permis d'oublier fsck...

                  Il n'y a pas besoin de faire de l'objet pour faires des programmes énormes...

                  Il faut dire aussi que BeOS faisait moins de choses que Linux, vu qu'il était conçu pour un desktop et le faire bien, pas pour tout faire à peu près.
                  L'init de BeOS c'est juste un script shell, Bootscript. cf. :
                  http://dev.haiku-os.org/browser/haiku/trunk/data/system/boot
                  Le fait est aussi que BeOS dès le départ a une politique de gestion des pilotes bien plus simple et élégante que linux, même si pour Haiku on va la compléter.
                  Quand quelque chose ouvre /dev/foo/, devfs charge tous les pilotes susceptibles de publier dedans (en regardant des symlinks), et leur demande de le faire.
                  Pas besoin de udev, de modprobe, ni de gestion de dépendance. En effet, les pilotes, qui à priori savent ce qu'ils veulent, demandent au noyau de charger les modules dont il a besoin, qui à leur tour font de même.
          • [^] # Re: C'est cet OS qui démarrait très rapidement ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Ha oui, je faisais une blague, c'est pour ça :-).

            Je suis toujours étonné par le temps de démarrage incroyablement long de Linux, les messages du noyau et des scripts verbomitif, cet espèce de FUD incroyable comme quoi c'est aussi de la faute du vieil init inique d'UNIX et qu'il faudrait changer tout ça et les distros Linux d'amener des méthodes de boot plus compliquées, qu'il faut réapprendre.

            Je croyais que c'était une fatalité, mais non, j'en ai pour preuve le démarrage d'OpenBSD : le kernel autodetecte les périphériques en marquant des informations simples et précises, l'init quasi monolithique que j'ai cru passéiste au début est au contraire très élégant et rapide.

            Bref depuis je trouve que ces histoire de boot sont la plupart du temps dues à des trucs que les gens ont voulu rajouter et qui n'ont fait que compliquer et ralentir les systèmes sans apporter vraiment grand chose.

            Ceci dit, pour revenir sur la conversation, je ne pense pas qu'OpenBSD soit plus rapide que BeOS au démarrage :-).
  • # Haiku pour Mme Michu

    Posté par . Évalué à 6.

    Meilleur que Windows.
    P'tit OS léger et beau...
    Meilleur que Linux ?


    Voici un petit haïku dans la plus grande tradition, mais comme il a été posé plus haut (sans réponse pour le moment), cela vaut quoi au quotidien ?

    Je l'ai testé un peu, via qemu. Déjà, c'est pas ultra rapide à démarrer, moins que beos sur mon vieux K6 350 mhz, moins que linux sur mon eeepc. Je présume qu'il reste des optimisations à faire, ou peut-être simplement à désactiver des informations de déboggage incluses dans la compilation qui ralentissent le tout ?

    Ensuite, la version "nightly build" est pauvre en logiciels. Pourtant, il existe (existait), des versions de haiku spéciales avec beaucoup d'applications d'installées (ex : http://home.gna.org/pingwinek/index.html mais maintenant cela n'est plus développé dans ce sens "Pingwinek is no more a linux and haiku distribution.")

    Est-ce qu'il se trouve des versions qui pourraient avoir tout cela, et seraient ainsi un peu plus utilisables que les "nightly build" ?

    Enfin, sur Eee PC, il était indiqué qu'haiku pouvait booter depuis un certain moment, cf. http://www.haikuware.com/20080730230/latest/haiku-running-on(...)

    Pourtant avec la dernière version, cela me fait un kernel panic au démarrage. Je le fais démarrer depuis une carte sd, mais je ne vois pas en quoi cela changerait par rapport au disque interne de l'eeepc.


    F. Michu, Bobonne Lead Architect

    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Haiku pour Mme Michu

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Sinon il y a Syllable qui tourne dessus http://web.syllable.org/images/screenshots/Desktop/0.6.5/Syl(...)

      Le rapport est que Syllable est un fork d'AtheOS qui lui même était plus ou moins un clone de BeOS.
      • [^] # Re: Haiku pour Mme Michu

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        j'étais un passionné de BeOS fin 90 et début 2000. avec tous les bouleversements connus, j'ai peu à peu cessé de m'intéresser aux projets.

        quelqu'un sait la situation actuelle et peut résumer :
        - quelles distribs sont encore maintenues hormis Haiku ?
        - quel est le fin mot de l'histoire de Zeta ? concernant la légalité du noyau, la diffusion du cource ?
        - Haiku est-il pleinement exploitable ? (au sens d'un parfait équivalent du BeOS de l'an 2000, la R5 je crois)
        - les portages d'app permettent-ils les usages modernes de l'internet et multimédia ? (un firefox récent, le flash jamais bien supporté à l'époque, un client de messagerie multi-protocole comme pidgin, etc)
        - sur mon powerbook g4 de 2005, c'est installable facilement ? sans se lancer des compilations et trucs désagréables ?
        - un support complet des eeePC est-il prévu ? ou bien des eeeLike comme l'asus Wind ? je pourrais investir dans ce genre de matos et BeOS dessus serait un vrai rêve de geek !

        T'as le bonjour de JavaScript !

        • [^] # Re: Haiku pour Mme Michu

          Posté par . Évalué à 8.

          >>- quelles distribs sont encore maintenues hormis Haiku ?

          aucune

          >>- quel est le fin mot de l'histoire de Zeta ? concernant la légalité du noyau, la diffusion du cource ?

          on s'en fout la yellowtab n'existe plus.

          >>- Haiku est-il pleinement exploitable ? (au sens d'un parfait équivalent du BeOS de l'an 2000, la R5 je crois)

          d'après la FAQ : Haiku is still under development and therefore not ready for end users yet.

          Je crois qu'au niveau hardware, on reste encore loin du compte. ça tourne bien sur une machine virtuelle, mais ça n'a aucun intérêt pour autre chose que du développement.

          >>- les portages d'app permettent-ils les usages modernes de l'internet et multimédia ? (un firefox récent, le flash jamais bien supporté à l'époque, un client de messagerie multi-protocole comme pidgin, etc)

          non. oublie flash entre autre.

          >>- sur mon powerbook g4 de 2005, c'est installable facilement ? sans se lancer des compilations et trucs désagréables ?

          aucune idée mais le dev se fait principalement pour pc.

          >>- un support complet des eeePC est-il prévu ? ou bien des eeeLike comme l'asus Wind ? je pourrais investir dans ce genre de matos et BeOS dessus serait un vrai rêve de geek !

          haiku boote sur le eee mais je ne crois pas que chercher à supporter spécifiquement tel ou tel modèle pc soit d'un intérêt particulier. Cela-dit, devant le succès de ces laptops, il y'a des chances que des drivers soient écrits pour eux avant d'autres hardwares + exotiques.
          • [^] # Re: Haiku pour Mme Michu

            Posté par . Évalué à 5.

            Oui enfin, il est toujours plus utilisable que Hurd


            --------------> [ ]
            • [^] # Non

              Posté par . Évalué à 6.

              essaie déja le Hurd avant de sortir des trolls antédiluviens qui ne font plus rire personne
          • [^] # Re: Haiku pour Mme Michu

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            > Je crois qu'au niveau hardware, on reste encore loin du compte. ça tourne bien sur une machine virtuelle, mais ça n'a aucun intérêt pour autre chose que du développement.
            Ca marche très bien sur mon portable et l'athlonXP. Bien sur y a encore quelques bugs génants, mais certains développeurs on déjà fait le switch.
            J'ai même le son sur mon portable grâce à OSS.

            > >- les portages d'app permettent-ils les usages modernes de l'internet et multimédia ? (un firefox récent, le flash jamais bien supporté à l'époque, un client de messagerie multi-protocole comme pidgin, etc)
            > non. oublie flash entre autre.
            Y a un portage de gnash, mais comme chacun sait, gnash c'est pas vraiment fini.
            Par contre le portage de Firefox 2 sous BeOS fonctionne très bien. Le portage de FF3 va poser qq problèmes (Cairo et autres dépendances stupides), mais c'est parti. Pour la messagerie rien ne vaut IM Kit même sous les autres OS, pas besoin de pidgin.

            Le portage ppc n'est pas encore utilisable.
            Pour l'eeePC faut demander à google :p
            • [^] # Re: Haiku pour Mme Michu

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              merci pour toutes ces infos. je vais puiser un peu sur la wikipedia. j'ai des noms qui me reviennent comme BluEyeOS, AtheOS (évoqué en dessous) ou encore SkyOS (rien à voir avec la choucroute).

              longue vie à Haiku, ce serait beau de pouvoir l'utiliser au quotidien d'ici deux à trois ans !

              T'as le bonjour de JavaScript !

              • [^] # Re: Haiku pour Mme Michu

                Posté par . Évalué à 3.

                BlueEyedOS était un "clone" de BeOS qui visait uniquement la compatibilité source. Le système utilisait le noyau Linux et X pour l'affichage (mais en s'affranchissant des lourdeurs de la Xlib pour profiter de toute sa rapidité). Le projet semble mort (en tout cas le site web est squatté) :(

                AtheOS était lui un "cousin" de BeOS dans l'esprit, c'est à dire un héritier de l'Amiga.

                BeOS le faisait il y a 15 ans !

              • [^] # Re: Haiku pour Mme Michu

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Voir aussi sur http://www.osnews.com/
      • [^] # Re: Haiku pour Mme Michu

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        AtheOS n'a jamais eu aucun rapport avec BeOS.
        • [^] # Re: Haiku pour Mme Michu

          Posté par . Évalué à 2.

          Une certaine inspiration, tout de même. Mais rien de plus, effectivement, contrairement aux différents clones (dont Haiku est le dernier encore en vie).
          • [^] # Re: Haiku pour Mme Michu

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Le projet Atheos existait avant la sortie de BeOS, aucune inspiration donc, sinon celle d'Amiga (mais lui tout le monde s'en inspire, même les développeurs de Directx). Syllabe/Atheos est d'ailleurs tout à fait utilisable.

            "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

        • [^] # Re: Haiku pour Mme Michu

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          API compatible non ?
    • [^] # Re: Haiku pour Mme Michu

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Depuis le temps que l'on parle de Madame Michu ici, ça serait bien que l'on fasse un article sur elle sur Wikipedia

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Madame_Michu

      Qui se lance ?
  • # Revenons à nos moutons

    Posté par . Évalué à 4.

    Oui moi je n'ai pas connu BeOS (et oui c'est ça les jeunes). J'aurais voulu connaître le positionnement de celui-ci et de ses fork/clone en rapport à Unix, à la norme POSIX, aux ACL, etc ?

    C'est pas tout les jours qu'on voit un nouvel OS, si en plus il se permet d'être différents des autres alors c'est une bonne nouvelle (oui je sais la norme c'est bien mais l'innovation aussi).

    Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

    • [^] # Re: Revenons à nos moutons

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Haiku reprend le design de BeOS, qui lui a été créé sans partir d'un système existant.
      Pour schématiser, le noyau est très modulaire (sous Haiku même le bus PCI est dans un module), multithreadé, SMP préemptif, tickless.
      Même s'il ne s'agit pas d'un micro-noyau (au sens Tannenbaum), au départ le noyau s'appellait nu-kernel, et le VFS et les pilotes reposent dessus en espace noyau.
      C'est assez proche de ce que Linux est devenu en dix ans finalement (mais il reste encore des choses à piquer :p).
      Il y a la compatibilité POSIX, encore accrue pour Haiku, y compris le support des gid/uid même si pour l'instant on est root par défaut.
      Les ACL, ça sert à quelque chose ? Par contre BFS a des attributs étendus depuis très longtemps, typés et indexables.
      • [^] # Re: Revenons à nos moutons

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Les ACL, ça sert à quelque chose ?

        Oui, quand il y a besoin d'un peu plus que les owner / group / other, et aussi pour son système de droits hérités lorsque l'on crée des fichiers dans un répertoire configuré pour ça.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.