Fin de Star Office 5.2

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
29
mai
2002
Commercial
Sun a annoncé que le téléchargement gratuit de Star Office 5.2 serait arreté ce soir (mercredi 29 Mai ) à minuit.

Cette annonce vient du fait que sa nouvelle version la 6.0 est payante et qu'ils ne veulent pas que les clients puissent télécharger l'ancienne version qui, elle, est gratuite.

Pour ceux qui ne l'ont pas encore bon téléchargement.

Note du modérateur : « se rabattre sur Open Office, un développement open source du programme » (ZDNet). OpenOffice.org, pour des raisons de droit des marques, et logiciel libre (licences LGPL libre et SISSL non libre).
  • # "Je retourne ma veste, je retourne ma veste toujours du bon coté"

    Posté par (page perso) . Évalué à  -10 .

    No comment

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: "Je retourne ma veste, je retourne ma veste toujours du bon coté"

      Posté par . Évalué à  -10 .

      Le probleme est bien plus grand que cela.

      L'attitude de Sun est deplorable, je l'avoue, surtout qu'une grande partie de la communauté Linux utilise encore Star Office 5.2. Le fait de rendre cette version payante montre bien l'etat financier de Sun aujourd'hui.

      Sun est au bord du gouffre et essaye, par tous les moyens, de faire venir de l'argent frais, et compte beaucoup sur le succes de Star Office 6.0 pour y parvenir. (Certains specialistes pensent que Star Office prendra 10% de part de marché en 2 ans, ce qui est considerable)

      Open/ST Office est largement suffisant pour les particuliers, sauf que celui ci ne contient pas de correcteurs orthographiques (Pour le français notamment, ou alors ce n'est pas encore au point). Je conseillerai donc Open/ST Office pour les particuliers sauf si ceux-ci s'attendent à utiliser le correcteur orthographique de façon systematique.
      Il existe aussi des logiciels sympas comme Koffice ou Abiword qui eux aussi sotn devenus tres performants.


      Fianllement, j'aimerai aussi te dire que Sun retourne sa veste, mais essaye aussi de sauver sa peau.
      • [^] # Re: "Je retourne ma veste, je retourne ma veste toujours du bon coté"

        Posté par . Évalué à  10 .

        Sun va bien, merci pour lui :-) et c'est pas vraiment du cash qu'ils recherchent, mais de l'influence sur les desktops.

        A mon avis leur motivation est qu'une communaute (de developpeurs) opensource n'assure pas une action commerciale suffisante. ils se donnent donc les moyens financier de proposer des services autour de StarOffice.
        • [^] # Re: "Je retourne ma veste, je retourne ma veste toujours du bon coté"

          Posté par (page perso) . Évalué à  -5 .

          Ce qu'ils ont fait ça s'appelle 'Caresser dans le sens du poil'
          Ils ont essayé d'avoir la communauté libre à leur coté car ils savent qu'elle est très forte pour faire de la pub pour une société qui la soutient (cf OpenOffice.org basé sur StarOffice). L'écho s'est fait ressentir dans les grosses boites qui comme d'habitude entre un produit libre et un produit avec le tampon d'une grosse boite préfère le second.

          Ensuite Sun nous fait ce qu'on pourrait appeller : 'le truc qui manque dans un coin' ;)

          L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

          • [^] # Une attitude intelligente

            Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

            Entre Sun, Transgaming (ça n'a rien de surprenant), Redhat (qui depose des brevets: logique pour une boite qui fait de l'open source),
            Mdk etc ... le logiciel libre est bien entrain de se faire recuperer

            Si vous voulez réellement défendre le logiciel libre n'acheter pas ces logiciels semi proprio,
            contribuer financierement, ou intellectuellement au projets libres qui les composent ...

            Le but de rendre les applis payantes est d'éloigner les développeurs, des utilisateurs. En
            s'interposant les entreprises taxent les utilisateurs, limitent leur libertés, et ne reversent qu'une mince
            contribution (des fois nul) aux développeurs. Le pire c est que l'argent
            que gagnent ces boites suffit à peine à les faire vivre, alors contribuer ...

            Contribuez financierement, intellectuellement, techniquement au développement du libre

            Pour ces raisons:
            1 - ça encourage les auteurs a faire, et poursuive le développement de leur code libre
            2 - si un projet commerciale, ou une entreprise se casse la gueule ou devient liberticide, ça ne pénalise pas la communautée
            3 - on peut exercer noramelement toutes les libertées (redistribution, copie, modification, execution etc ...)
            4 - si le code libre est développé, les applis semi proprio qui l'utilisent se développent aussi
            5 - ça encourage les boites à faire du logiciel libre

            Mais ne payez pas ces boites qui ne font pas du logiciels libres !!!!

            http://publico.tuxfamily.org(...)

            @+
            Code34
            • [^] # Re: Une attitude intelligente

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              Mdk récupération ?
              j'utilise debian sans non-free, mais là faut m'expliquer.
              • [^] # Re: Une attitude intelligente

                Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

                Chez Mdk 57% des effectifs travaillent sur
                de l'open source. Et comme je l'ai dis dans d'autres posts, le président de Mdk,
                a annoncé le 5 avril aux membres que si ils ne gagnaient pas assez d'argent, ils seraient obligés
                de faire du close source. C'est pourquoi il demande à tous d'adherer pour le bien
                de tous ... c plutot limite comme comportement, je sais ...
                (conf à l'annonce de staroffice pour les membres du club MDK, et au probleme de santé de MDK)

                http://www.mandrakelinux.com/fr/club/club-answers.php3(...)

                je cite :

                "en comparaison avec le modèle du "Shareware" - je paye un logiciel après l'avoir utilisé gratuitement pendant une période limitée - on pourrait appeler le concept du Club Mandrake de "l'Open Source Ware" : je contribue financièrement à une offre de logiciels et de services dans le but de la maintenir en Open Source. "

                Pour résumer il est plus simple qu'à chaque besoin d'un utilisateur il y ait une offre et un revenu associés :

                ceux qui souhaitent des produits packagés disponibles chez leur revendeur achètent une boite
                ceux qui ont besoin de service, support et formation achètent une telle offre
                ceux qui souhaitent avoir librement accès aux produits directement sur Internet peuvent souscrire au Club quit est le moyen le plus adapté pour ces utilisateurs."

                encore mieux quand il parle des modèles de revenus:

                "Le modèle "traditionnel" de revenus du monde du Logiciel Libre est basé sur la vente de produits
                packagés commerciaux et de services à valeur ajouté (support, formation, conseil). Or il est évident
                que ce n'est pas forcément au bénéfice de la majorité des utilisateurs. "

                et qu il explique juste après que ces packages sont des softs propriétaires (pour les boites), mais
                qu heureusement ceux qui ont une connection haut débit pourront obtenir (tjrs les memes softs propriétaires)
                en adherant au club mdk....

                Si quelqu un peut me dire le rapport avec le logiciel libre et Mandrake, je serais bien intérréssé.
                Mdk propose soit de l'open source (mi libre mi proprio), soit du propriétaire...


                Je trouve ça dommage que des news pareilles n'ai pas attiré l'attention du publique ...




                http://publico.tuxfamily.org(...)

                @+
                Code34
                • [^] # Re: Une attitude intelligente

                  Posté par . Évalué à  8 .

                  « le président de Mdk, a annoncé le 5 avril aux membres que si ils ne gagnaient pas assez d'argent, ils seraient obligés de faire du close source. »

                  Leurs produits, actuellement, sont libres, sans exception non ? Le jour où ils feront du propriétaire, si ça arrive, les utilisateurs passeront à une autre distrib s'ils veulent du libre. En attendant, rien n'est fait. Il y en a qui veulent du libre et à qui Mandrake convient, je ne vois pas pourquoi ils l'éviteraient juste pour cette déclaration.

                  Par exemple, n'importe quel logiciel libre dont l'intégralité du code est copyrightée par une seule personne est susceptible de passer du jour au lendemain d'une licence libre à une licence propriétaire. Est-ce qu'on évite ces logiciels pour autant ? Ca en supprimerait pas mal. Dans ce cas, comme dans le cas d'une distrib qui commencerait à faire du propriétaire, ce qu'ils ont fait jusqu'à présent est libre et ces versions déja sorties ne peuvent pas changer de licence. Après une dérive propriétaire, il peut y avoir un fork libre, et les utilisateurs peuvent aller vers d'autres distribs sans trop de difficultés.
                  • [^] # Re: Une attitude intelligente

                    Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

                    Personnellement, je pense que chacun doit pouvoir utiliser les logiciels qu'il veut.

                    Si la personne veut du proprio, de l'open source, ou du libre, c est à lui d'en decider,
                    A partir du moment , ou il peut user de son libre arbitre.

                    Quand des personnes utilisent de l'Open Source par exemple dans le cadre des distribs,
                    je leur dis voila si vous trouvez que cette distrib open source vous convient: payez la
                    en sachant que cet argent irra en grande partie au développement de la distrib, et pas dans
                    les logiciels libres qui la composent.

                    Par contre si ce sont les logiciels libres qui vous plaisent et non pas la distrib,
                    je vous conseille de rémunerer directement, et uniquement leurs auteurs, en contribuant à leurs projets.

                    C'est d ailleurs pour ça que j'ai crée une assoc sur le logiciel libre, pour introduire ces extensions
                    qui seraient additionnelles à la définition du logiciel libre.

                    - liberté d'acheter ou non un programme
                    - liberté d utiliser un programme
                    - liberté du partage de savoir
                    - liberté à l anonymat
                    @+
                    Code34
                    http://publico.tuxfamily.org(...) << le site de l assoc
                    • [^] # Re: Une attitude intelligente

                      Posté par . Évalué à  1 .

                      ça troll sec, par ici, enfin...

                      je suis pas sur que ne pas donner de $ aux distribs soit la meileure solution, c pas RH qui emploie Alan Cox ? C'était pas SuSE (malgré le mal qu'on peut en penser, mais ce n'est pas le troll du jour) qui payait Hans Reiser ? Les boites du libres, nottement les distros sont indispensables, par leur rôle de financement de projet, de pub autour du libre et de nux et parce que sans elle, l'ouverture au grand publiquye semble compromise (une mdk s'installe plus vite qu'une LFS et est plus "user friendly")
            • [^] # Re: Une attitude intelligente

              Posté par . Évalué à  2 .

              « Entre Sun, Transgaming (ça n'a rien de surprenant), Redhat (qui depose des brevets: logique pour une boite qui fait de l'open source), Mdk etc ... le logiciel libre est bien entrain de se faire recuperer »

              - Sun : SO n'était pas libre
              - Transgaming : WineX n'était pas libre
              - RedHat : problème de brevet, mais rien à voir avec une récupération du libre amha, c'est le problème des brevets en général, c'est indépendant
              - Mandrake : cf un autre post où j'y réponds, aucune récupération
              • [^] # Re: Une attitude intelligente

                Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

                t es vraimment extra :))
                RedHat : problème de brevet << oui effectivement problême comme tu dis ...
                tu vas soutenir maintenant qu'une société qui brevete une invention défend le libre :))

                pour mandrake, je serais curieux de lire ton mail ;()

                @+
                Code34
                • [^] # Re: Une attitude intelligente

                  Posté par . Évalué à  0 .

                  « tu vas soutenir maintenant qu'une société qui brevete une invention défend le libre :)) »

                  Tu as vu ça où dans ce que j'ai écrit ?

                  -1
                  • [^] # Re: Une attitude intelligente

                    Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

                    on parlait bien de récupération du libre ?

                    Si une distrib commence a breveter, et imposer ses inventions comme
                    standard, elle s'imposera par rapport au soft qui font du libre
                    etant donné qu'elle aura l'exclusivité sur l'invention.

                    @+
                    Code34
                    • [^] # Re: Une attitude intelligente

                      Posté par . Évalué à  4 .

                      Si une distrib commence a breveter, et imposer ses inventions comme standard, elle s'imposera par rapport au soft qui font du libre etant donné qu'elle aura l'exclusivité sur l'invention.

                      Dans tous les cas de figure, une boite qui fait des brevets logiciels s'impose aux autres, représente un danger, tout ce que tu veux. Mais la question n'est pas là :
                      - que cette boite fasse du libre ou du propriétaire ne change rien, un brevet est un brevet. Le problème c'est le brevet.
                      - cette boite, avec son brevet, est une menace non seulement pour les auteurs de logiciel libre, mais aussi pour les auteurs de logiciel propriétaire. Parce que le brevet est une arme contre n'importe qui, quelle que soit la licence.

                      Comme je l'ai dit plus haut, le problème des brevets est totalement orthogonal aux considérations libre/propriétaire.

                      Une boite pourrait breveter tout en mettant ses logiciels dans le domaine public. Une boite qui a un brevet peut aussi attaquer quelqu'un qui distribue son logiciel dans le domaine public. Le brevet est au-dessus des licences, il s'impose à toute création. Ce problème est complètement indépendant de qui pose les brevets et contre qui il les applique.
                • [^] # Re: Une attitude intelligente

                  Posté par . Évalué à  -2 .

                  Tiens j'étais passé là-dessus sans voir...

                  « pour mandrake, je serais curieux de lire ton mail ;() »

                  Je parlais de mon post de 17:02, plus haut. Auquel tu as "répondu", mais sans rapport avec le sujet.

                  -1
  • # A propos de la note du modérateur

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Bah oui, ça me paraît tellement évident que je pensais naïvement que tout le monde utilisait désormais OpenOffice.org.
    Mais apparemment ce n'est pas le cas.

    Finalement, et contrairement aux apparences, c'est un coup de pousse de SUN pour le logiciel libre.
    En effet, cet annonce va favoriser OpenOffice.org par rapport à Star Office. Non ce n'est pas ça ?
    • [^] # Re: A propos de la note du modérateur

      Posté par . Évalué à  -9 .

      Il ya encore beaucoup d'utilisateur Star Office sous Linux. On efface pas 2 années d'habitude en 2 mois (Un peu comme dans le monde Windows, on se debarasse pas de MS Office en 6 mois)

      Je ne sais pas si cela va favoriser OppenOffice.org, mais c'est clair que les utilisateurs vont reflechir à deux fois maintenant (Doit on payer 80Euros pour faire ses CV ou ses lettres ?)

      Cela peut aussi favoriser Koffice ou Abiword, puisque ceux ce sont installés par defaut dans quansiment toutes les distributions.

      Sun mise plutot le marché des Entreprise et l'education avec Star Office 6.0. Pour le particulier il a le choix d'acheter un produit avec X fonctionnalités ou de satidfaire avec un produit 100% libre. Je connais certains qui auront du mal à se passer du correcteur orthographique, c'est le point faible de OpenOffice.org, meme si des correcteurs libres sont en cours de developpemen,t.
    • [^] # Re: A propos de la note du modérateur

      Posté par . Évalué à  9 .

      Bah moi j'ai testé OpenOffice et StarOffice 6.0. J'aurais préferré utiliser OpenOffice mais bon, faut reconnaître que c'est pas pareil. Mise à part les softs en plus dans StarOffice (Adabas est vraiment pratique pour créer rapidement des petites bases de données quand on ne maîtrise pas bien MySQL en ligne de commande), il y a vraiment une énorme différence de qualité au niveau des filtres d'import/export, pour les documents .doc, .xls et .ppt en particulier, et c'est bien là que le bas blesse..... Car autant pour rédiger un document, emacs, vi ou même mozilla me suffisent, autant pour lire les documents que l'on m'envoie tous les jours par email pour mon boulot, et que je dois renvoyer dans le même format (:-() , là j'ai besoin d'un outil qui va respecter le document au maximum - et je dois dire que StarOffice 6.0 me bluffe à ce niveau, contrairement à KOffice et OpenOffice...
      • [^] # Re: A propos de la note du modérateur

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Pour lire des documents word, il y a antiword, qui est très bien et très efficace. Pour modifier vite fait un .doc, OpenOffice marche quand même pas mal.
        En ce qui concerne les présentations powerpoint, OpenOffice semble bien fonctionner chez moi en lecture.
        Pour Excel, je ne sais pas, je n'en reçois pas.

        Sinon, pour produire des documents, effectivement, LaTeX + Emacs me comble, avec en plus Prosper pour les présentations.
        • [^] # Re: A propos de la note du modérateur

          Posté par . Évalué à  3 .

          Bah par exemple, je viens de réinstaller une version récente de OpenOffice pour recomparer et pff... Y'a pas photo :-( Autant j'utilise StarOffice 6.0 depuis plus d'un mois (depuis qu'il a été proposé en téléchargement aux membres du Club Mandrake en fait) sans le moindre problème (pas un seul plantage, import nickel de tous les documents...), autant là avec OpenOffice ça montre tout de suite les problèmes... Test 1 : un document Word, bon ok, il passe, il y a juste quelques problèmes mineurs de formattage et de rendu des fontes. Test 2 : une feuille Excel moyennement remplie qu'on m'a envoyée hier : planté le OpenOffice :-(( ("freezé" définitivement en fait)
      • [^] # Re: A propos de la note du modérateur

        Posté par . Évalué à  0 .

        Je sais pas de quels filtres tu parle parce qu'en son temps j'avais testé tout mes documents Office avec OpenOffice.org 638 et StarOffice 6.0 beta. Résultat: aucune différence, tout ce qui n'est pas passé dans l'un ne passait pas dans l'autre. Deplus j'ai fait des rapports de bugs et à la version 641 tout mes documents passaient la conversion.

        Je me demande si c'est pas l'argument "c'est cher donc c'est mieux" qui te fais dire ça. Si c'est le cas je commence à comprendre pourquoi Sun vend StarOffice.
  • # ils se sont donné le mots ou quoi???

    Posté par . Évalué à  -7 .

    le boss de sun a filer des conseils a celui de transgamming ou le contraire???
    la y'a un peu foutage de gueule quand meme

    ceci dit ils fonts tous plus fort que krosoft sur ce coup la ils vendent un truc qui est debugge et patché par les autres.... au moins avec krosoft on ne fait que le beta testeur....

    -1 et pas content :-(
  • # Ca devient rare le libre !!!

    Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

    J'ai de plus en plus l'impression que tout ce qui est libre devient "pas libre" !!!

    Je sais pas si c'est qu'une impression, mais je trouve ça de plus en plus stressant...

    Pour ce qui est de Star Office, je pense qu'il va un peu plonger... Car entre un truc payant et un truc pas payant qui fait la même chose, il y a pas à réflechir !!

    C'est un peu bête de le rendre payant, car je pense que ca va faire un bide, mais, il est vrai que SUN doit trouver une solution si il est près du gouffre !!
    • [^] # Re: Ca devient rare le libre !!!

      Posté par . Évalué à  -7 .

      Je pense qu'il est plutot tres difficile de trouver une alternative entre business et libre.

      Certaines sociétés y parviennent et d'autres se cassent les dents.

      On remarque que bcp de sociétés se basant sur du libre sont au bord du gouffre. Je suis d'accord que l'ensemble de l'ecocomie a été en net recul ces dernieres années, mais cela montre bien la difficulté de marier les deux.

      C'est stressant en effet, car tout le mouvement qui a explosé a la fin des années 90 semble prendre du recul. Mais je ne suis pas trop inquiété quand je vois des projets libres comme Mozilla, Linux ou OpenOffice.org qui en sont arrivé à une grande maturité.

      Si tu veux defendre le libre, faits des dons aux sociétés se basant la dessus, investis toi à fond si tu es un bon codeur. Ou alors fais en l'eloge en nisistant bien sur le fait qu'il faut les aider.


      Il y a aussi une autre Alternative : des societes (Netscape, Sun...) ont permis a des projets libres de voir le jour. Ces societes se sont ensuite basées dessus. C'est peut etre aussi une solution. (Des projets libres pour les connaisseurs et les projets commerciaux basés dessus pour le grand public/entreprises). Ce sera ensuite a nous de faire connaitre ces projets libres aux grands publics, par le biais d'install Fest ou de manifestation quelconques.
      • [^] # Re: Ca devient rare le libre !!!

        Posté par . Évalué à  7 .

        C'est stressant en effet, car tout le mouvement qui a explosé a la fin des années 90 semble prendre du recul. Mais je ne suis pas trop inquiété quand je vois des projets libres comme Mozilla, Linux ou OpenOffice.org qui en sont arrivé à une grande maturité.

        je suis d'accord avec toi, par contre je parlerais pas vraiment de recul mais plus de probleme de diffusion. Un produit libre sans IBM/SUN/... qui le pousse franchit difficilement les portes d'une entreprise.

        pourquoi ? si t'etais un decideur pressé (et méfiant) tu ferais confiance a Stallman ou Cox :-)
    • [^] # Re: Ca devient rare le libre !!!

      Posté par (page perso) . Évalué à  -4 .

      Je ne suis pas d'accord avec toi !!!!

      Le logiciel libre reste libre, et ne peut pas se rarifier !!! Et Sun va réussir à vendre son Staroffice...

      Pourquoi ?

      L'erreur c'est de penser que c'est parce qu'un logiciel est gratuit, qu'il est libre ...
      et bien non ;)) Staroffice n'etait pas libre, mais bien gratuit.

      En plus contrairement à toi, je pense que ces boites vont réussir à s'implanter comme une référence,
      car elles investissent de l'argent pour faire de la publicité qui ressemble plus à de la propagande.

      Le libre se développe du bouche à l'oreille, et les softs non libre c'est à coup de matraque
      mentale sur le grand publique. Quand sur Linuxfr on parle d'un soft, que le post va touché 200 personnes,
      a coté t'as une publicité dans toute la presse papier qui va en touché 100 000. Le pire c'est que ces boites
      se vendent comme des protectrices, ou des actrices du logiciel libre...

      Alors qu'elles n'ont aucune affiliation.

      http://publico.tuxfamily.org(...)

      @+
      Code34
    • [^] # Re: Ca devient rare le libre !!!

      Posté par . Évalué à  4 .

      « J'ai de plus en plus l'impression que tout ce qui est libre devient "pas libre" !!! »

      Tu veux dire que tout ce qui est gratuit non-libre devient payant non-libre plutot ?

      Parce que là, coté libre, il n'y a strictement aucun changement...
  • # [DISPO] CD de Star Office 5.2 Officiel

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    il me reste une cinquantaine de CD que Sun m'a donné il y a un moment.... ca va donc devenir des collectors.... avis au interessé ;)

    PS: je les apporte jeudi ?
  • # OpenOffice et StarOffice

    Posté par . Évalué à  10 .

    Je crois qu'il y a un problème d'information...

    Que SUN vende StarOffice pourquoi pas, je crois que c'est une bonne politique car ils visent les entreprises et administrations; de plus les couts pour des grosses structures sont vraiment très faible s. Certaines structures ont besoin d'avoir un éditeur en face d'eux pour le support mais aussi pour l'évolution des produits cela les rassures...

    A propos de StarOffice a la maison, la license vous autorise l'installer sur plusieurs machines, ils sont vraiment dans une autres optiques(pour ceux qui n'avait pas compris) que M$.
    Je rappele que StarOffice 5.2 était gratuit mais pas libre!

    A propos d'OpenOffice, il inclut un CORRECTEUR d'orthographe pour ceux qui ne le savent pas!
    De plus, on peut l'avoir dans la langue que l'on veut...
    Il y a un gros travail notamment grâce à:
    Guy Capra, Sophie Gautier, Drayer Blaise et Olivier

    OpenOffice 1.0 est une version à mettre dans toutes les mains; OpenOffice a un très bon avenir et cela grâce ses méthodes de développement.
    A vous de participer?
    • [^] # Re: OpenOffice et StarOffice

      Posté par . Évalué à  10 .

      Tout à fait je vois pas où est le probleme que Sun vende StarOffice vu que de toute facon il n'était pas libre...
      Ca ne nous concerne pas aurais-je presque envie de dire !
      Pour nous il y a OpenOffice.org .
      • [^] # Re: OpenOffice et StarOffice

        Posté par . Évalué à  1 .

        De plus méme si il était libre rien n'interdit la vente d'un logiciel libre, non ?
        Quand l'on achete StarOffice c'est principalement pour le support technique et le soutient du mastaudonte SUN, que SUN face payer ces services me parait tous a fait normale, méme si StarOffice avait été libre. On ne fait pas tous ce cirque pour chaque distribes qui vendent principalements des logiciel libre et qui ne laisse pas leur produit en libre telechargement ( service qui a un cout faut pas l'oublier, la bande passante c'est pas gratuit ), pourquoi toute la communauté tombe sur SUN et pas sur SUSE ou Caldera ?
  • # On va pas y passer notre vie sur star office

    Posté par . Évalué à  10 .

    Je ne sais pas si je suis le seul mais ça commence à devenir lourd toutes ces niouzes sur StarOffice.

    La messe est dite :
    - pour le libre il y a open office
    - pour le pas libre mais qui respecte la sensibilité des épidermes qui ont peur du libre, il y a star office de Sun qui est payant avec des outils en + etc...

    Taper sur Sun à cause de star office me parait malhabile.

    - D'un point de vue légal, ils font ce qu'il veulent avec leur code.
    - D'un point de vue moral, ils nous ont déjà refilé open office.

    On a le choix et c'est déjà bien.

    Que ceux qui se plaignent aillent coder sur open office et puis pitié stop sur les niouzes à propos de star office.
    • [^] # Re: On va pas y passer notre vie sur star office

      Posté par . Évalué à  3 .

      Tout ceux qui tapent sur Sun sous pretexte que Star office est devenu payant oublient que sans SUN il n'y aurait pas de suite bureautique performante sous Linux. Les autres suites sans etre mauvaises n'ont pas encore atteint un niveau de maturite suffisante pour pretendre etre une alternative credible a celle de MS. D'autre part rien n'obligeait Sun a rendre public le code de StarOffice qui pouvait l'etre et de donner OpenOffice a la communaute.
      En plus le prix qu'ils demandent pour Star office est loin d'etre exhorbitant et pemet a tous ceux qui auraient besoin d'une suite bureautique de l'acheter sans se ruiner!!
      • [^] # Re: On va pas y passer notre vie sur star office

        Posté par . Évalué à  1 .

        sans SUN il n'y aurait pas de suite bureautique performante
        SUN n'y est pour rien, ils ont seulement racheté stardivision (la boite qui a créé staroffice).
        Par contre, c'est vrai, ils ont lancé (et y participent) le projet openoffice (avec developpeurs, sources libérées...), ce que n'aurrait peut-etre jamais fait stardivision. D'un autre coté avec stardivison il y aurrait peut-etre un staroffice 6.0 gratuit !
    • [^] # Re: On va pas y passer notre vie sur star office

      Posté par (page perso) . Évalué à  -7 .

      Open Office est mi gnu, mi license Sun.

      Je ne suis pas sur que l'on puisse parlé de libre ...

      Pour quand le GNU/freeoffice ????

      @+
      Code34
      • [^] # Re: On va pas y passer notre vie sur star office

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Bien sûr que c'est libre.
        Il est distribué au choix sous licence GPL ou sous licence machintruc. Si tu choisis de l'utiliser sous la licence GPL, ça ne change strictement rien pour un utilisateur par rapport à un logiciel distribué uniquement sous licence GPL.
      • [^] # Qu'est-ce que tu racontes ????

        Posté par . Évalué à  4 .

        j'ai lu tous tes posts au sujet de cette news en résistant au désir de répondre à ce qui est manifestement un troll, mais là, je craque !

        Qu'est-ce que tu racontes ????

        Tu es mécontant de quoi au juste ?

        • Celà t'ennuie que SUN ait mis à disposition de la communauté une suite bureatique d'excellent niveau (sous licence LGPL... Tu peux contester le fait qu'elle soit LGPL, mais je ne vois pas l'intérêt de ton objection sur le fait qu'elle ait une double licence: tu utilises celle que tu veux !), et ses développeurs (issus de feu Star Division) qui travaillent dessus ?

        • Celà t'importune que Mandrake développe une distribution qui a rendu GNU/Linux accessible au plus grand nombre qui permet aujourd'hui encore de salarier des développeurs libre et d'entretenir un climat de concurence sur la qualité des distributions GNU/Linux ?


        Je ne pige pas bien ton raisonnement. Tu dis de contribuer (notamment financièrement) aux projets GPL. Mais quand on a la possibilité de le faire (ex avec Mandrake) tu dis que non, il ne faut surtout pas !

        Moi quitte à lancer un troll encore plus gros que le tien, je crois que le vrai porblème du libre, c'est que personne ne veut payer pour que les développements continuent.
        Combien d'utilisateurs de GNU/Linux ont donné un centime pour permettre à un projet libre de continuer ?
        Parce que quoi qu'on dise, développer un logiciel GPL, ça coûte un peu d'argent. Voire parfois, beaucoup d'argent. Et il faut bien pouvoir financer. Les developpeurs eux-mêmes, bien qu'emplis de bonne volonté, n'ont pas forcément ni l'intention, ni les moyens de faire ces dépenses.
        Alors que penser d'entreprises comme IBM, SUN, Red Hat ou Mandrake, etc... qui apportent de l'argent aux projets libres (et aussi souvent des développeurs) ?
        Moi je pense que tant que les projets financés restent GPL (ou au pire dans des licences un peu plus permissives comme la LGPL), et bien profitons-en. Mais il ne faut pas se voiler la face, ce n'est pas de l'altruisme et ces boîtes espèrent un retour sur investissement. Alors c'est à nous de leur montrer que le libre est économiquement viable.

        Libre n'est pas gratuit. Alors payons le libre ! (ok, cette phrase est un peu exagérée, et franchement trollesque. Veuillez en prendre le meilleur et en ignorer les coté caricatural, merci.)

        [-1, parce que c'est long, c'est con...]
        • [^] # Re: Qu'est-ce que tu racontes ????

          Posté par (page perso) . Évalué à  -5 .

          je pense que la critique est constructive, et que meme si tu as un avis divergeant du mien, tu as pris
          le temps de répondre à ce post pour exposer tes idées ;()

          Openoffice est mi Gnu mi license Sun, ça je l ai pas inventé:
          "OpenOffice.org uses a dual-licensing scheme for source-code contributions: the LGPL
          (GNU Lesser General Public License) and SISSL (Sun Industry Standards Source License).
          Our License page provides more information on our licenses and on our policies
          regarding the application of those licenses. As well, our we have several FAQs dealing
          with licensing."

          La license LGPL est moins permissive que la Gpl car elle permet d'integrer des drivers propriétaires, ou toutes sortes de gadget qui vont
          pourrir la vie des développeurs.

          En ce sens elle restreint les libertés de tous.

          Mandrake n est pas un système Gnu/Linux sinon on dirait GNU/mandrake ...
          Dire qu'ils entretiennent une concurrence ... ok mais avec qui ??? redhat ??? suze ??? microsoft ???


          Quand tu donnes de l'argent à Mandrake, celui ci ne sert pas à rémuner les développeurs de logiciel libre comme tu le dis,
          mais est utilisé pour rémunerer les salariés de la partie Open Source de Mandrake, ensuite ce qui
          reste (temps, argent) sert au développement du libre (quand il reste qq chose).

          La ou je ne te rejoins pas , c est que c est le libre qui a fait ce qu est Mandrake aujourd hui
          et pas l inverse.

          Pour les centimes, il suffit que tu ailles sur la page contributeurs de Gnu.org ...

          http://donate.fsf.org(...)

          Je rappelle à ceux qui ne le savent pas encore ... Que pour contribuer, on peut le faire de différentes manières:

          http://www.gnu.org/help/help.fr.html(...)

          et finalement arrete de parler de libre a tout va ...
          le libre economiquement viable ... T es sur de parler de logiciel libre ????

          J'ai pas encore entendu des personnes du logiciel libres parlé d'économie, ni dire
          que le libre etait économiquement viable ... Je crois d'ailleurs, que c'est vraimment
          l'un des dernier soucis du libre :))

          Ca serait marrant ça dans les libertés de la fsf:
          liberté d etre économiquement viable ;))

          Tu dois sans doute parler de l'Open Source, et dans ce cas c est comprehensible
          que tu ne sois pas choqué par l'opportunisme des sociétés que tu as cité.

          @+
          Code34
          • [^] # Re: Qu'est-ce que tu racontes ????

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Openoffice est mi Gnu mi license Sun, ça je l ai pas inventé:
            Et alors ? Le fait qu'il soit aussi disponible sous licence SISSL ne change rien.
            Rien ne t'oblige à accepter la licence SISSL si tu acceptes la LGPL.

            Mandrake n est pas un système Gnu/Linux sinon on dirait GNU/mandrake ...
            N'importe quoi...
            Commence par trouver un système Linux qui ne soit pas GNU/Linux, qu'on rigole. Alors il faudrait le compiler avec ICC (ça ne fait pas longtemps qu'il peut compiler le noyau, lui), utiliser les utilitaires de base réécrits en perl, et... ah merde, pour faire marcher perl, il faut la glibc.
          • [^] # Re: Qu'est-ce que tu racontes ????

            Posté par . Évalué à  1 .

            « Openoffice est mi Gnu mi license Sun, ça je l ai pas inventé:
            "OpenOffice.org uses a dual-licensing scheme for source-code contributions: the LGPL
            (GNU Lesser General Public License) and SISSL (Sun Industry Standards Source License). »


            Eh si, tu l'as inventé !

            Alors, OOo serait "mi-Gnu mi-licence Sun". Déjà, ce serait plutot mi-LGPL mi-licence Sun. Etre GPL ou autre licence de GNU n'en fait pas un logiciel GNU. (donc meme pas la peine de penser à des GNU/Machin)

            Ensuite, les doubles licences, c'est des « OU » entre ces licences, pas des « ET ». Donc c'est pas mi-la_premiere / mi-la_deuxieme, c'est intégralement l'une ou intégralement l'autre (ce OU n'étant en fait pas exclusif si tu le souhaites, mais ça a peu d'intéret). Si tu lis en détail les licences de GNU (et les clauses de l'OSD également il me semble), tu verras qu'adjoindre une licence à la GPL ou la LGPL détruit a priori le caractère libre (parce que ce serait un ET). Mais il ne s'agit pas de ça ici.

            « Mandrake n est pas un système Gnu/Linux sinon on dirait GNU/mandrake ... »

            On dit ce qu'on veut, surtout pour un nom de distrib. Même RMS ne réclame pas ça ! (il demande juste à ce que GNU ne soit pas oublié quand on parle Linux pour le système complet -- par exemple il n'a pas demandé à Debian de s'appeler GNU/Debian, ce qui n'aurait aucun sens et n'aurait certainement pas été accepté, mais que les distributions "Debian Linux" du projet Debian soient nommées "Debian GNU/Linux", ce que Debian a finalement jugé légitime.) Un nom de distrib est là pour désigner la distrib dans son ensemble, le nom lui-même désigne l'ensemble, pas une partie qu'on associerait au tout.
            • [^] # Re: Qu'est-ce que tu racontes ????

              Posté par (page perso) . Évalué à  -4 .

              LGPL (cette license ne s'applique qu aux librairies) >> intégration de librairies C libres dans des softs propriétaires
              SISSL c est la license du programme en lui meme

              Stallaman désigne comme système Gnu
              Un système composé intégralement de logiciels libres, qui ne sont pas forcement Gnu.

              définition du logiciel libre, au cas ou tu l aurais oublié:
              Vous avez la liberté de l'exécuter, pour quelque motif que ce soit
              Vous avez la liberté de modifier le programme afin qu'il corresponde mieux à vos besoins (dans la pratique, pour que cette liberté prenne effet,
              il vous faut pouvoir accéder au code source, puisqu'opérer des modifications au sein d'un programme dont on ne dispose pas du code source
              est un exercice extrêmement difficile)
              Vous disposez de la liberté d'en redistribuer des copies, que ce soit gratuitement ou contre une somme d'argent
              Vous avez la liberté de distribuer des versions modifiées du programme, afin que la communauté puisse bénéficier de vos améliorations.


              http://www.gnu.org/gnu/thegnuproject.fr.html(...)

              @+
              Code34
              • [^] # Re: Qu'est-ce que tu racontes ????

                Posté par . Évalué à  1 .

                « LGPL (cette license ne s'applique qu aux librairies) >> »

                DOUBLE-licence : soit SISL, soit GPL/LGPL (GPL pour les programmes, LGPL pour les composants et bibliothèques).

                « Stallaman désigne comme système Gnu. Un système composé intégralement de logiciels libres, qui ne sont pas forcement Gnu. »

                Eh bien relis-toi, on ne parle pas d'un système ici, mais d'un logiciel (sans aucun rapport avec GNU, à part qu'il utilise une licence FSF). Ce qui aurait un sens avec un système libre basé sur GNU (et que Stallman appelle un système GNU) ne veut plus rien dire quand on ne parle que d'un unique logiciel. Et concernant les systèmes, Mandrake, Debian, Slackware sont des systèmes GNU.

                [snip]

                Pourquoi recopier la définition du libre selon la FSF, qu'à peu près tout le monde connait ?
                • [^] # Re: Qu'est-ce que tu racontes ????

                  Posté par (page perso) . Évalué à  -4 .

                  on parlait de mandrake c est à toi de relire ...

                  il y a belle et bien des logiciels gnu et des systèmes gnu ,
                  t as qu a lire aussi le lien que j ai mis dans mon poste d avant qui est un texte de Stallman.

                  @+
                  Code34
                  • [^] # Re: Qu'est-ce que tu racontes ????

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    « on parlait de mandrake c est à toi de relire ... »

                    Tu réponds à plusieurs choses sans préciser à laquelle tu réponds. Ca ne se devine pas forcément quand on regarde les posts précédents (et ton GNU/freeoffice par exemple).

                    « t as qu a lire aussi le lien que j ai mis dans mon poste d avant qui est un texte de Stallman. »

                    Je connais merci. Mais là on attend toujours que tu nous expliques pourquoi Mandrake n'est pas un système GNU/Linux.
                    • [^] # Re: Qu'est-ce que tu racontes ????

                      Posté par (page perso) . Évalué à  -6 .

                      "Je connais merci. Mais là on attend toujours que tu nous expliques pourquoi Mandrake n'est pas un système
                      GNU/Linux."

                      Je te l'ai mis au dessus. Un système est Gnu lorsqu'il intègre uniquement du soft libre(selon la def de la fsf), donc pas forcement Gnu.

                      Mandrake, fait de l'Open Source, donc par définition les softs qu'ils intègrent ne sont pas libres.

                      Mandrake n'est donc pas Gnu. Et tu ne verras pas de "GNU/Mandrake", ce qui serait un abus de langage.
                      Meme si je comprends qu'il est toujours bon de rappeller que GNU est la base de Mandrake

                      @+
                      Code34
                      • [^] # Re: Qu'est-ce que tu racontes ????

                        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                        Tu as une liste les logiciels non libres présents sur les CD de ma Mandrake ?
                      • [^] # Re: Qu'est-ce que tu racontes ????

                        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                        Gni ?
                        On parle de système GNU quand il est basé sur les outils et bibliothèques GNU (principalement la libc). Par exemple, GNU/Linux (TOUTES les distributions de GNU/Linux), le Hurd, Cygwin.

                        Ce que tu as dit ne veut rien dire, Mandrake ayant à peu près la même politique que Debian, à savoir n'intégrer que des logiciels libres.
                        Par contre, OpenBSD est constitué entièrement de logiciels libres (oui, libres selon la FSF), mais n'est pas un système GNU.
                      • [^] # Re: Qu'est-ce que tu racontes ????

                        Posté par . Évalué à  1 .

                        « Mandrake, fait de l'Open Source, donc par définition les softs qu'ils intègrent ne sont pas libres. »

                        Si quelqu'un s'occupe des fortunes de LinuxFr, je crois que c'est le moment de prendre note.

                        Mandrake fait du libre. Ainsi que de l'Open Source. Les logiciels qu'elle contient suivent des licences approuvées par la FSF et l'OSI.

                        Peux-tu nous donner des exemples des ces fameux logiciels Mandrake Open Source qui ne sont pas libres ?
                        • [^] # Re: Qu'est-ce que tu racontes ????

                          Posté par . Évalué à  -1 .

                          Le plus drole, c'est qu'il s'agit même du cheval de bataille de son association...

                          J'ai bien lu son site et très franchement, je n'ai pas compris pourquoi il considère que l'Open Source n'est pas libre !

                          [-1, HS]
                          • [^] # Re: Qu'est-ce que tu racontes ????

                            Posté par . Évalué à  -1 .

                            « J'ai bien lu son site et très franchement, je n'ai pas compris pourquoi il considère que l'Open Source n'est pas libre ! »

                            On pourrait penser à une définition basique d'open source sans rapport avec l'OSI, genre les (anciennes?) licences de Solaris : sources données mais non modifiables/redistribuables. Mais là il ne parle pas de ça, il parle bien de l'Open Source OSI dont il est partout question dans les distribs commerciales et autres...

                            Enfin, s'il n'y avait que ça d'obscur... L'association loi 1901 qui n'a pas de statut juridique déja, ça commence de manière assez curieuse... Elle est constituée d'un ensemble de personnes morales qui souhaitent débattre du libre... Quant aux extensions des libertés, quand elles ne sont pas redondantes avec les originales, elles ne caractérisent plus l'association logiciel/utilisateur... Curieux tout ça...

                            HS -1
                        • [^] # Re: Qu'est-ce que tu racontes ????

                          Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

                          Je sais pas si tu me parles à moi, ou à l'auteur du post au dessus ;))

                          Le forum a ses limites :))

                          @+
                          Code34
                          • [^] # Expliques-nous...

                            Posté par . Évalué à  -1 .

                            C'est bien au post qui est au dessus du mien que je répondais.

                            (pour relire tes posts, et leurs réponses: http://linuxfr.org/users/posts.php3?order=id(...) , comme ça tu dépasses les «limites» du forum)

                            Toutefois, j'aimerai bien que tu nous expliques (succintement, car je crois qu'on s'est déjà bien étendu sur le -Hors- sujet), pourquoi l'Open Source n'est pas libre ???

                            [-1, No comment]
                            • [^] # Re: Expliques-nous...

                              Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

                              Je crois que je l'ai assez bien fait sur mon site :)

                              et que je ne pourrais pas le faire mieux dans ce post ...

                              http://publico.tuxfamily.org/difference.html(...)

                              J'ai rédigé cette page, et été corrigé par le Vice Chancelier de la
                              Free Software Fondation, qui voulait que j'apporte quelques précisions.

                              Je ne vois pas comment je pourrais être plus explicite.

                              @+
                              Code34
          • [^] # Tsk, Tsk...

            Posté par . Évalué à  0 .

            Je veux bien te répondre point par point, mais celà a déjà été fait par d'autres dans les posts ci-dessus.
            je pense que tu te trompes sur quelques points. Voici ce qu'il faudrait retenir des posts ci-dessus:

            1. Openoffice.org est un logiciel Open Source, il possède une double license qui concerne l'ensemble du logiciel. On peut choisir soit l'une soit l'autre. Les deux étant considérées comme libres.

            2. Les distributions de logiciels GNU qui accompagnent Linux (le kernel, donc), doivent être appellées GNU/Linux pour ne pas occulter le travail des développeurs GNU, ni celui des dév du kernel. Ainsi, Mandrake, Red Hat, Debian, Slackware, etc... distribuent des versions du système GNU/Linux.



            Voici d'autres points sur lesquels on ne t'a pas répondu, et je prends le temps de te donner mon avis:

            «le libre economiquement viable ... T es sur de parler de logiciel libre ????

            J'ai pas encore entendu des personnes du logiciel libres parlé d'économie, ni dire que le libre etait économiquement viable ... Je crois d'ailleurs, que c'est vraimment l'un des dernier soucis du libre :))
            »

            Le libre n'a pas à être économiquement viable, dis-tu. Sans doute. Sauf si l'on oublie que les gens qui développent des logiciels libres ont le droit de manger aussi. Soit ces développements se font sur le temps de loisir, et alors, il n'y a pas de problème (excepté les frais que de tels développements peuvent engendrer). Soit, le développement prend un temps considérable et en particulier tout le temps d'un ou plusieurs développeurs. Il faut bien les salarier, non ? Alors merci à Red Hat, Mandrake, SuSe, IBM, SUN, etc... Qui salareint des développeurs qui fabriquent du libre. Mais ces boites ne font pas là un cadeau au monde Open Source et attendent un retour économique.
            Donc le libre -s'il n'est pas obligé- a tout à fait intérêt à être/devenir économiquement viable (en tout cas tant qu'on est dans le système économique actuel !).

            «Quand tu donnes de l'argent à Mandrake, celui ci ne sert pas à rémuner les développeurs de logiciel libre comme tu le dis, mais est utilisé pour rémunerer les salariés de la partie Open Source de Mandrake, ensuite ce qui reste (temps, argent) sert au développement du libre (quand il reste qq chose).»

            Comme je ne comprends rien à ce que tu dis là, j'essaie de décripter morceau par morceau:

            • Tu écris que l'argent donné à Mandrake ne sert pas aux développeurs de libre mais à ceux qui développent de l'Open Source.
              Voudrais tu dire que l'Open Source, n'est pas libre ?


            • Tu écris que le reste de l'argent est parfois utilisé pour des développements libres
              Oui je suis d'accord ! Ils sont multiples et ont déjà été cités un peu partout.


            Mais alors ? Que reproches tu à l'argent versé à Mandrake (ou aux autres entreprises qui investissent dans le libre)? Qu'il serve à payer des développeurs Open Source ou bien qu'il serve à financer des projets libres ?

            «c est que c est le libre qui a fait ce qu est Mandrake aujourd hui et pas l inverse»

            Mandrake est effectivement un excellent exemple de réussite grâce au libre. Puisque partie d'une Red Hat, nous avons aujourd'hui une distrib' très différente.
            Il ne faudrait par contre pas nier ce que Mandrake a apporté au monde GNU/Linux ! S'ils ont fait des erreurs, la Mandrake a quand même permis à de nombreux utilisateurs de découvrir Linux plus facillement qu'avec une Debian ou une Slackware; et en Français (ou autres localisations).
            <Ma Viiiiieeee>C'est mon cas. Débutant sur une Débian 1.2 j'étais complètement paumé. Je me suis rabatu sur un Red Hat qui me convenait pas trop. Je commençais à douter de l'utilisabilité de GNU/Linux pour un end-user comme moi. La première Mandrake est arrivée et m'a complètement décomplexé ! Depuis je ne vois aucun inconvéniant à utiliser une autre distrib', c'est parce que j'ai pu prendre le temps d'apprendre sur ma Mandrake 5.x !</Ma Viiiiieeee>

            «La license LGPL est moins permissive que la Gpl»

            Là, je crois vraiment que tu te trompes: la LGPL est la GPL avec des clauses en moins qui la rendent moins restrictive. En particulier les softs LGPL peuvent être modifiés sans que le source de ces modifs ne soient distribuées (ce qui est le cas de StarOffice 6.0 par exemple).
            Puisqu'elle est moins restrictive, elle permet plus de choses. Donc, elle est permissive.

            Je voudrais ajouter que je crois qu'il y a quelques points de vue et connaissances qui sont, chez toi, un peu caricaturaux et même faux (voir ci-dessus). Je trouve assez inquiétant que tu sois partie prenante dans une association sensée défendre le libre. Ce type de méconnaissances conduit au FUD pro libre (ce que tu fais ici) et décridibilise l'action de l'ensemble des promoteurs du libre.
            Je pense que Open Source veut dire ouvert, et que ton esprit devrait l'être un peu plus, en particulier aux critiques faites ici. Par ailleurs, tu devrait accentuer ton travail de documentation sur ces sujets avant d'aller plus avant dans tes projets !
            Désolé de devoir écrire ça !


            [-1, parce que ça ne vaut pas plus !]
            • [^] # Re: Tsk, Tsk...

              Posté par (page perso) . Évalué à  -4 .

              C'est pas la peine de dépenser autant d'énergie à écrire , pour conclure de cette façon.

              "Voudrais tu dire que l'Open Source, n'est pas libre ?" << exact ...
              L'Open Source n'a rien à voir avec le logiciel libre.

              Si tu parles de commerce, j'aimerais savoir en quoi Mandrake, et Redhat sont des exemples de réussite ???


              La LGPL est moins permissive que la GPL car elle réduit les libertés des contributeurs
              pour pouvoir facilement s'adapter aux licenses propriétaires.

              La LGPL était avant tout un choix stratégique de démocratisation du libre, une license qui inciterait les entreprises à
              utiliser des librairies c libre, et à les integrer dans leurs programmes.



              En particulier les softs LGPL peuvent être modifiés sans que le source de ces modifs ne soient distribuées
              (ce qui est le cas de StarOffice 6.0 par exemple). << génial qu est ce que tu veux que je réponde à ça ????
              Pose toi la question " qu est ce que le libre ?"


              Ce type de méconnaissances conduit au FUD pro libre (ce que tu fais ici) et
              décridibilise l'action de l'ensemble des promoteurs du libre.
              Je pense que Open Source veut dire ouvert, et que ton esprit devrait l'être un peu plus, en particulier aux critiques
              faites ici. Par ailleurs, tu devrait accentuer ton travail de documentation sur ces sujets avant d'aller plus avant dans
              tes projets !

              <<<< j'aimerais que tu me parles de ces promoteurs, on doit pas habiter la meme planête
              Open source veut dire ouvert << c est totalement vrai, je rajouterais meme sources ouvertes !
              Sinon pour la doc, je suis d'accord, pour mon esprit ouvert de même.

              @+
              Code34
              • [^] # Re: Tsk, Tsk...

                Posté par . Évalué à  1 .

                « "Voudrais tu dire que l'Open Source, n'est pas libre ?" << exact ...
                L'Open Source n'a rien à voir avec le logiciel libre. »
                [etc.]

                Ca ressemble à de la lecture en diagonale du site de GNU...

                Philosophiquement les deux n'ont peut-être pas grand rapport. Pratiquement, très peu de licences compatibles avec une définition ne le sont pas avec l'autre. Tu as pourtant bien du tomber sur ce schéma dans tes lectures : http://www.gnu.org/philosophy/category.jpg(...)
              • [^] # Re: Tsk, Tsk...

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                C'est pas la peine de dépenser autant d'énergie à écrire , pour conclure de cette façon.

                ah ce que j'aime ces piques personnelles non constructives (tiens d'ailleurs je viens d'en faire une)

                L'Open Source n'a rien à voir avec le logiciel libre.

                Disons que la philosophie Open Source diverge de celle de la FSF. Ceci dit :
                - il y a une différence entre les faits et les buts
                - la FSF n'a pas le monopole de la définition du libre. Gnu.org n'est pas l'évangile.

                La LGPL est moins permissive que la GPL
                Je préfèrerais ton post plus haut où tu disais qu'elle est ..moins permissive car elle permet.. on voit mieux la contradiction.
                Elle permet des choses en plus donc strictement elle est plus permissive. Apres tu peux juger que ces permissions impliquent une restriction de liberté, mais ne viens pas dire que plus tu autorises de choses moins c'est permissif.

                car elle réduit les libertés des contributeurs
                pour pouvoir facilement s'adapter aux licenses propriétaires.

                Elle ne réduit en RIEN le contributeur au contraire. Si le contributeur veut contribuer en LGPL il le peut déjà, là on lui donne la liberté de le faire en plus dans d'autres licences.
                A la limite tu peux arguer que ca limiterai l'utilisateur (celui qui se sert du code du contributeur), mais pas le contributeur (et de toute facon je ne te suivrai pas sur ce terrain car le plus souvent si le soft avait été GPL il n'y aurait pas eu la contribution externe en question donc au pire on se retrouve dans le meme cas qu'en GPL)


                La LGPL était avant tout un choix stratégique de démocratisation du libre, une license qui inciterait les entreprises à
                utiliser des librairies c libre, et à les integrer dans leurs programmes.


                c'est marrant moi c'est la GPL que je vois surtout comme un choix stratégique. Car il est clair que la BSD est plus libre (ouh le troll, bon, je vais rajouter un AMHA alors) mais que il a fallu mettre des restrictions pour "obliger" les dev à passer en licence libre.
            • [^] # Re: Tsk, Tsk...

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              Là, je crois vraiment que tu te trompes: la LGPL est la GPL avec des clauses en moins qui la rendent moins restrictive. En particulier les softs LGPL peuvent être modifiés sans que le source de ces modifs ne soient distribuées (ce qui est le cas de StarOffice 6.0 par exemple).

              Ah non pas du tout, efface.
              Et relis la LGPL.
              • [^] # Pardon

                Posté par . Évalué à  -1 .

                Oui en fait t'as raison, j'ai fait un gros lapsus !

                Je voulais parler du fameux aspect viral de la GPL, qui oblige tout soft dérivé d'un soft GPL à être GPL à son tour. Ce qui n'est pas le cas de la LGPL...

                Dis-moi que je ne me trompe pas cette fois !!!

                [-1, totallement HS]
                • [^] # Re: Pardon

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  Si tu modifies un soft sous LGPL, il doit rester sous LGPL.

                  Par contre, tu peux lier un soft propriétaire à un soft LGPL sans qu'il y ait de contraintes sur sa licence, alors que c'est impossible avec la GPL.
      • [^] # petite rectification...

        Posté par . Évalué à  1 .

        Open Office est mi gnu, mi license Sun.

        Open Office est à la fois gnu et à la fois license Sun.

        c'est limite le mi gnu/mi sun parce que cela pourrait faire croire qu'une partie est gnu et l'autre partie est Sun.
        • [^] # Re: petite rectification...

          Posté par (page perso) . Évalué à  -5 .

          très juste, c'est pas du 50 % gnu 50 % sun ... :))

          Il y a une partie des sources qui sont sous licenses LGPL, et un autre partie sous license Sun(qui je crois permet d'incorporer
          d'autres licenses).

          Et bien sur la proportionnalité n'a aucun interet. C est la license du code indispensable qui est importante (et peut etre non libre)...
          Genre toutes les extensions de fichier, de formatage de documents,
          de fichiers etc ...

          Enfin tout ce qui pourrait s'opposer à la portabilité des fichiers vers d'autres applications libres,
          ou restreindre d'autres usages que ceux explicitement proposé pas le logiciel.

          Mais ne faisons pas de procès d'intentions, il fallait juste signaler que Openoffice n'est pas si libre que ça ;)
          Et qu'avec quelques manips, il peut très bien se retrouver lui aussi du jour au lendemain payant.

          @+
          Code34
          • [^] # Re: petite rectification...

            Posté par . Évalué à  1 .

            « Il y a une partie des sources qui sont sous licenses LGPL, et un autre partie sous license Sun (...) Et bien sur la proportionnalité n'a aucun interet (...) il fallait juste signaler que Openoffice n'est pas si libre que ça »

            Allo ? tu entends ? La proportionnalité c'est 100% et 100% !
            • [^] # Re: petite rectification...

              Posté par (page perso) . Évalué à  -5 .

              et comme t as l air bien borné, je vais te remettre encore une fois ce qu il y au dessus

              Openoffice la license :
              c est LGPL pour les librairies ( librairies libres pour des softs propriétaires)
              et SISSL (la license de sun) pour le programme ...

              Il n'y a pas de GPL, pas de licenses au choix et pas de programmes à la carte :))
              Par contre avec la license SISSL tu peux introduire des bouts de code avec d'autres licenses.

              @+
              Code34
              • [^] # Re: petite rectification...

                Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                Il n'y a pas de GPL, pas de licenses au choix et pas de programmes à la carte :))

                Si : http://www.openoffice.org/FAQs/main_faq_new_p4.html(...)
              • [^] # Re: petite rectification...

                Posté par . Évalué à  3 .

                « et comme t as l air bien borné, je vais te remettre encore une fois ce qu il y au dessus »

                Et fatalement c'est toujours faux.

                http://www.openoffice.org/license.html(...)

                « c est LGPL pour les librairies ( librairies libres pour des softs propriétaires)
                et SISSL (la license de sun) pour le programme ... »


                Je cite le lien :

                « OpenOffice.org uses a dual license strategy for the source code. These licenses are the GNU General Public License and the Sun Industry Standards Source License. When the GPL license is used, the libraries and component functionality of the OpenOffice.org source code will be licensed under the GNU Lesser General Public License (LGPL), which is completely compatible with the GPL license. »

                La FAQ :
                http://www.openoffice.org/FAQs/main_faq_new_p4.html(...)

                Je ne vais pas tout citer. Voir 3 (Perl, Mozilla c'est pas libre ?), 5, 7, 11...
                • [^] # Re: petite rectification...

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  ...et j'ajouterais, si ça peut aider à terminer ce fil, que la licence Sun en question est la SISSL et que cette licence est considérée libre par
                  - l'Open Source Initiative http://www.opensource.org/licenses/index.html(...)
                  - la FSF http://www.gnu.org/licenses/license-list.html(...) : libre et « incompatible avec la GPL de GNU mais pas tant à cause de l'esprit, surtout à cause de certains détails. »

                  Alors pourquoi ne pourrait-on pas parler de libre pour OOo ?
                • [^] # Re: petite rectification...

                  Posté par (page perso) . Évalué à  -5 .

                  Ok, c est bien ...


                  4.If I contribute code to OpenOffice.org what am I going to be asked to do as far as
                  licenses are concerned?

                  All contributions to the source code will require that the code is automatically available
                  under both the LGPL and the Sun Industry Standards Source License (SISSL). Sun asks that
                  developers assign the copyright to Sun so that the copyright is unified; see the copyright
                  assignment page for full details. The assignation of copyright also ensures that Sun can
                  defend license violations if necessary. Sun is absolutely committed to the dual license
                  mechanism of LGPL + SISSL and will remain so committed.




                  Does the OpenOffice.org open source license give me the right to modify and
                  distribute any version of StarOffice, for example, the currently shipping StarOffice
                  5.2? For example, can I undertake and ship a StarOffice 5.2 for Catalan?

                  No. The OpenOffice.org source license does not allow anyone to modify, repackage, or
                  redistribute any version of StarOffice, or any other commercial version of the OpenOffice.org
                  source code without an agreement from the vendor. For StarOffice the vendor is Sun
                  Microsystems. Additionally, the source code in the OpenOffice.org project is the development
                  project for future releases, starting with StarOffice 6.0. StarOffice 5.2 code is not part of the
                  OpenOffice.org project.

                  11.Can Sun ever take away the code?

                  The simple answer to this is NO. Once code is released under the LGPL, it can never be taken
                  away. Once LGPL, always LGPL. Sun has no plans to return to a closed development model.
                  Sun is subject to the same rules as the rest of the community, including giving back
                  modifications under the LGPL (or a specification and reference implementation under the
                  terms of the SISSL). Thus, Sun can never take away the code and the community's
                  contributions to it. This code belongs to the community as guaranteed by the LGPL and the
                  SISSL.

                  12.What is the essential difference between the GPL and the LGPL?

                  When code licensed under the GPL is combined or linked with any other code, that code must
                  also then be licensed under the GPL. In effect, this license demands that any code combined
                  with GPL'd code falls under the GPL itself.

                  Code licensed under the LGPL can be dynamically or statically linked to any other code,
                  regardless of its license, as long as users are allowed to run debuggers on the combined
                  program. In effect, this license recognizes kind of a boundary between the LGPL'd code and
                  the code that is linked to it.

                  La license GPL est compatible avec la LGPL(on est heureux de le savoir),
                  les modifications du code de openoffice doivent etre sous license SISSL, et doivent etre sous la license LGPL (si on utilise des librairies libres)
                  pour que Sun puisse apposé un copyright (qui défend ces licenses).

                  C'est clairement fait pour décourager ceux qui voudrait distribuer des versions de openoffice sous GPL...
                  Et carrement fait pour encourager les mecs à modifier le code source sous license LGPL et (non pas ou) et SISSL
                  pour poouvoir redistribuer le code en passant par Sun.

                  Et si tu comprends pas, je lache l'affaire. En tout cas Open Office est loin d'être libre.

                  @+
                  Code34
                  • [^] # Re: petite rectification...

                    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                    Et si tu comprends pas, je lache l'affaire. En tout cas Open Office est loin d'être libre.

                    Si tu veux faire un fork d'openoffice.org sous licence GPL, personne ne pourra t'en empêcher.

                    Le fait qu'un logiciel soit libre n'impose pas qu'ils intègrent tes contributions dans leur version du logiciel. La version « officielle » reste sous leur contrôle, mais ça n'en reste pas moins un logiciel parfaitement libre.
                  • [^] # Re: petite rectification...

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    [snip blabla inutile]

                    Je réponds dans l'ordre où tu as repris ces questions...

                    Q4 Tu confonds réutilisation et contribution. Une contribution à OOo, c'est du code, des patches, que tu as écris, et que tu souhaites voir intégrer dans le OOo officiel. La distribution d'OOo étant sous double licence + copyright Sun, pour que ton patch soit accepté, il faut que tu donnes le copyright, et ce code doit passer sous les deux licences. Ceci ne concerne que le projet OOo. Tu es libre de faire un fork GPL, mais naturellement tu n'as pas à imposer un patch à OOo, de la même manière que tu ne vas pas imposer un patch à Linus pour le noyau.

                    Q10 Indice : chercher le nombre d'occurrences du mot "StarOffice" dans cette question. Sans commentaires.

                    Q11 En voici une qui ne pose aucun problème. Si tu penses qu'elle va dans le sens de ce que tu dis, précise, je ne vois même pas d'où pourrait venir une incompréhension.

                    Q12 Inutile comme tu l'as dit ; à se demander pourquoi tu as recopié :-/

                    Tu as visiblement mal compris certains termes essentiels, en particulier amha la différence entre réutilisation et contribution. C'est-à-dire, pour répondre à la fin de ton post :

                    « les modifications du code de openoffice doivent etre sous license SISSL, et doivent etre sous la license LGPL (si on utilise des librairies libres) »

                    Ce n'est pas différent des modifications de code GPL qui doivent rester GPL. C'est libre.

                    « pour que Sun puisse apposé un copyright (qui défend ces licenses). »

                    Uniquement dans le cas des contributions. Tout comme la FSF a le copyright de l'ensemble du projet GNU, et tout comme elle te demandera de lui donner celui des patches ou projets que tu proposes.

                    « C'est clairement fait pour décourager [snip] »

                    Non. Enfin pas plus qu'un autre projet libre.

                    « Et si tu comprends pas, je lache l'affaire. En tout cas Open Office est loin d'être libre. »

                    OOo est libre. Même avec ton argument « moitié Sun moitié LGPL », comme la SISSL est une licence libre autant que la LGPL, ce que tu dis ne tient pas.
                    • [^] # Re: petite rectification...

                      Posté par (page perso) . Évalué à  -4 .

                      OOo est libre. Même avec ton argument « moitié Sun moitié LGPL », comme la SISSL est une licence libre autant
                      que la LGPL, ce que tu dis ne tient pas.

                      <<< ok, j'aimerais bien que tu m expliques ce qu'il y a de libre dans LGPL, et dans SISSL...
                      Mis à part que ce sont des licenses qui permettent d'utiliser du code proprio, avec du code libre,
                      je vois mal comment ça pourrait donner comme résultat du code libre.

                      @+
                      Code34
                      • [^] # Re: petite rectification...

                        Posté par . Évalué à  2 .

                        ok, j'aimerais bien que tu m expliques ce qu'il y a de libre dans LGPL, et dans SISSL...

                        T'es sérieux là ?

                        La LGPL respecte toutes les libertés de la FSF.
                        La LGPL respecte les clauses de l'OSD.
                        La SISSL respecte toutes les libertés de la FSF.
                        La SISSL respecte les clauses de l'OSD.

                        Bref tout code sous l'une ou l'autre de ces licences est utilisable en toutes circonsances, à code source ouvert, modifiable, redistribuable, et des modifications les sont aussi, etc.
                        • [^] # Re: petite rectification...

                          Posté par (page perso) . Évalué à  -7 .

                          Ouai mais tu concederas, qu'entre un mec de la fsf, et un mec de l'open source,
                          l usage de ces licenses n'est pas le même.

                          Ces licenses pour l'Open source c'est un usage pratique qui permet de commercialiser du code proprio sous la dénomination libre juste parce qu'il y a des parties de code libre.

                          Tandis que pour la Free Software, c est plus une incitation, inviter les entreprises à utiliser
                          du code libre, en sacrifiant une partie des libertés, pour que celles ci contribuent par la suite au dev du logiciel libre (en postulant,
                          que celles ci seront de plus en plus dépendantes du code libre)

                          Sous sa forme actulle Openoffice n'est donc pas libre.

                          Mais c'est vrai que ça n'exclue pas de le distribuer sous une autre dénomination,
                          autre code épuré du code proprio, et sous license GPL.

                          et encore j'avance ça ... mais j'en ai pas la certitude.

                          @+
                          Code34
                          • [^] # Re: petite rectification...

                            Posté par . Évalué à  2 .

                            « Ouai mais tu concederas, qu'entre un mec de la fsf, et un mec de l'open source,
                            l usage de ces licenses n'est pas le même. »


                            Si, quelqu'un de l'Open Source peut choisir la GPL pour les motivations Open Source. La licence est un texte qui définit le cadre d'utilisation, et ici, donne des libertés, qui sont les mêmes dans les deux cas.

                            « Ces licenses pour l'Open source c'est un usage pratique qui permet de commercialiser du code proprio sous la dénomination libre juste parce qu'il y a des parties de code libre. »

                            Non l'Open Source concerne l'intégralité d'un code, et si tu regardes la liste des licences compatibles, tu verras que les licences à copyleft ne sont pas exclues. Un logiciel Open Source est libre et inversement (sauf rares exceptions), il ne contient que de l'Open Source, et pas de parties propriétaires (sinon il n'est plus Open Source).

                            « Sous sa forme actulle Openoffice n'est donc pas libre. »

                            Oui finalement tu as raison, j'irais même jusqu'à dire qu'OpenOffice.org n'est pas un logiciel, sous sa forme actuelle et étant donné les motivations des auteurs, je pense qu'on peut affirmer qu'il s'agit d'une choucroute volante.

                            « Mais c'est vrai que ça n'exclue pas de le distribuer sous une autre dénomination,
                            autre code épuré du code proprio, et sous license GPL. »


                            Bref le reprendre tel quel, il est déja épuré du code proprio.
                            • [^] # Re: petite rectification...

                              Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

                              ""non l'Open Source concerne l'intégralité d'un code, et si tu regardes la liste des licences compatibles, tu verras que
                              les licences à copyleft ne sont pas exclues. Un logiciel Open Source est libre et inversement (sauf rares exceptions),
                              il ne contient que de l'Open Source, et pas de parties propriétaires (sinon il n'est plus Open Source).""

                              << excuse moi c est encore le principe de fonctionnement de la LGPL de mélanger du proprio, avec du libre
                              et jusqu a maintenant, les entreprises développent du logiciel pseudo libre, depuis qu'il y a l'Open source.

                              @+
                              Code34
                              • [^] # Re: petite rectification...

                                Posté par . Évalué à  1 .

                                « excuse moi c est encore le principe de fonctionnement de la LGPL de mélanger du proprio, avec du libre et jusqu a maintenant, les entreprises développent du logiciel pseudo libre, depuis qu'il y a l'Open source. »

                                La LGPL ne fonctionne pas en mélangeant du proprio et du libre. Tout code LGPL est libre, copylefté, et ses travaux dérivés resteront donc LGPL. Les entreprises qui font de l'Open Source ne font pas du pseudo libre, mais du libre. Il y a d'autres entreprises qui font du propriétaire utilisant du libre (BSD, LGPL), mais elles n'ont aucun rapport avec l'Open Source.
                    • [^] # Re: petite rectification...

                      Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

                      Q4 Tu confonds réutilisation et contribution. <<

                      déjà au moins , on est d'accord sur un point :

                      la license est double : LGPL et SISSL, et non pas GPL ou SISSL...

                      @+
                      Code34
                      • [^] # Re: petite rectification...

                        Posté par . Évalué à  1 .

                        > > Q4 Tu confonds réutilisation et contribution. <<

                        > déjà au moins , on est d'accord sur un point :
                        > la license est double : LGPL et SISSL, et non
                        > pas GPL ou SISSL...


                        Hum, comment dire, voilà encore une situation où (peut-être est-ce ma faute, la fatigue, l'alcool, la drogue ou la dépendance à frozen bubble), disons que j'ai du mal à voir le rapport entre ce que tu cites de mon post, et les conclusions que tu en tires...
                        • [^] # Re: petite rectification...

                          Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

                          Une
                          contribution à OOo, c'est du code, des patches,
                          que tu as écris, et que tu souhaites voir
                          intégrer dans le OOo officiel. La distribution
                          d'OOo étant sous double licence + copyright Sun,
                          pour que ton patch soit accepté, il faut que tu
                          donnes le copyright, et ce code doit passer sous
                          les deux licences.

                          je te recopie tout ;()

                          @+
                          Code34
                          • [^] # Re: petite rectification...

                            Posté par . Évalué à  3 .

                            « je te recopie tout ;() »

                            Oui, j'ai vu. Merci. Mais c'était posté plus haut. Bon, ènième tentative.
                            1- tu écris un patch, une fonctionnalité, un ajout à OOo.
                            2- tu décides ce que tu veux en faire : le donner à OOo (le projet), ou l'appliquer sur ta version à toi de OOo (un fork).

                            Deux possibilités :

                            3a: tu le gardes pour ton fork. Tu l'appliques sur ta version (en GPL par exemple), et tu gardes le copyright.

                            3b: tu veux le donner au projet OOo. Dans ce cas, c'est double licence et tu donnes le Copyright à Sun.

                            C'est exactement comme pour une modification d'un logiciel GNU : si tu comptes voir ta modification aller dans le logiciel officiel de la FSF, tu devras donner le copyright à la FSF.
                            • [^] # Re: petite rectification...

                              Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

                              ""C'est exactement comme pour une modification d'un logiciel GNU : si tu comptes voir ta modification aller dans le
                              logiciel officiel de la FSF, tu devras donner le copyright à la FSF.""

                              >> liberté d'améliorer le programme, et de rendre publique vos modifications, afin que l'ensemble de la communauté en bénéficie

                              jamais entendu parlé de copyright sous gnu ...

                              @+
                              Code34
                              • [^] # Re: petite rectification...

                                Posté par . Évalué à  1 .

                                « jamais entendu parlé de copyright sous gnu ... »

                                Copyright ne veut pas dire fermé ou propriétaire. Le copyright est avant tout là pour dire que le logiciel appartient à quelqu'un et qu'il y a une licence qui précise les conditions d'utilisation.

                                Le copyright par défaut (si on ne précise rien) c'est l'interdiction de modifier/redistribuer etc. C'est peut-etre même encore plus restrictif. Note que ce copyright par défaut est appliqué quand il n'y a aucune notice de copyright. Si tu ne mets rien, ton programme n'est pas en domaine public, il est copyrighté avec ces conditions.

                                Le libre veut donner des libertés aux utilisateurs, seulement il faut que ça ait une existence juridique pour que ce soit reconnu et appliqué. Or le droit international ne définit que le copyright, et aucune notion correspondant à l'idée de libre (copyleft, libertés...)

                                Donc, en pratique, la seule manière de faire est de mettre un copyright (qui indique qu'il y a des règles) puis de préciser ces règles par une licence. Le but étant bien sûr dans cette licence d'indiquer à l'utilisateur qu'il a des libertés que le copyright "par défaut" ne lui aurait pas donné.

                                D'où la nécessité d'avoir un copyright, et ce pour tout code libre, quelle que soit la licence. Va regarder sur des logicels GNU, c'est copyrighté par la FSF. Regarde des sources du noyau, c'est copyrighté par Linus ou un contributeur du noyau. Ce qui fait que c'est libre, c'est la licence attachée au copyright.

                                Le copyright que demande Sun dans le projet OOo est de cette nature. Il est en général préférable d'avoir un seul propriétaire du copyright : ça permet de présenter un propriétaire du code, en cas de violation de licence et d'épisode juridique. Si tu as un code copyrighté de manière fragmentée par des dizaines d'auteurs, il a peu de chances d'être (bien) défendu. C'est exactement l'argument de la FSF qui préfère avoir le copyright de tout code officiellement GNU. Ils tolèrent de ne pas l'avoir : ça ne concerne pas les patches sur les logiciels GNU existants, mais les logiciels candidats au projet GNU. Mais dans ce cas, il ne faudra compter sur aucune aide juridique de la FSF. Dans le cas d'OOo, on a un seul logiciel, pas un ensemble de logiciels comme GNU, et en pratique les contributions sont des modifications, pas des nouveaux logiciels. Il s'agit donc simplement de conserver le copyright du logiciel.

                                Si tu veux te convaincre qu'il y a un copyright pour GNU, tu peux regarder n'importe quel fichier source de n'importe quel projet FSF. Ou regarde là où ils expliquent comment appliquer la GPL : http://www.gnu.org/copyleft/gpl.html#SEC4(...)
                                • [^] # Arbitrage !?!!

                                  Posté par . Évalué à  -2 .

                                  Ca y est ? Vous etes enfin tombé d'accord !
                                  J'ai trouvé le débat intéressant, mais avec trop souvent de mauvaise fois (dénigrements, réutilisation litérale et hors-propos de bouts de phrases...) qui remplacent le débat par une joute digne des "t'es grillé-boulé" de nos cours d'école.(surtout au début, pas danakil)
                                  Tout ça pour dire que cette histoire de double-licence est étrange tout de mème et que je comprends les doutes(et suspicions) de Code34 vis-à-vis de SUN, mais il faut pas non plus etre parano.
                                  Quoiqu'il en soit, Code34, c'est notre RMS à nous ! Le gardien du temple, le veilleur quoi ! Et il a le mérite de ne pas être un simple consommateur de libre comme bon nombre d'entre nous (c'est pas péjoratif, mais avant de l'attaquer violemment, on lui doit le respect)

                                  Vas-y Code34 continue le combat ! (mème maladroitement!)

                                  ---
                                  Post formellement sous MUPL !
                                  • [^] # Re: Arbitrage !?!!

                                    Posté par . Évalué à  1 .

                                    « Ca y est ? Vous etes enfin tombé d'accord !
                                    J'ai trouvé le débat intéressant »


                                    Tombé d'accord ? Ca n'a pas de sens. Ce n'était pas un débat non plus. Il ne s'agissait que d'explications, liées au définitions et aux lois.

                                    Un débat aurait été de discuter des philosophies de la FSF et de l'OpenSource (bon là d'accord ça part en troll à coup sur), mais si j'ai tenté d'expliquer le point de vue Open Source, je ne crois pas avoir donné d'avis dessus.

                                    Sur les points abordés, il n'y a pas lieu d'avoir un débat. Si Code34 avait compris dès le départ ce qu'était l'OpenSource, et qu'il l'avait critiqué et expliqué pourquoi il préférait le libre, très bien, pas de problèmes, chacun son avis. Je suis d'ailleurs moi-même plus proches des idées FSF qu'OSI. Le problème c'est qu'il n'y a rien compris et qu'il définit l'OpenSource d'une manière totalement fausse (et diffamante en fait, mais passons, ce n'était pas son intention).

                                    Dans une autre news ou dans celle-ci je ne sais plus, il explique qu'un changement de licence est rétroactif sur toutes les versions précédentes d'un logiciel ! C'est très bien qu'il défende le libre, mais comment veux-tu qu'il le fasse bien avec une telle méconnaissance ! Quand tu dis que c'est notre RMS à nous, tu y vas un peu fort, RMS sait très bien de quoi il parle, lui, et c'est essentiel. Code34 ne rend pas service au libre parce que si la récupération de code libre est possible, et que c'est un problème réel, il analyse très mal ce que sont les failles et d'où viennent ces possibilités (l'Open Source n'y est pour rien). J'espère qu'il fera l'effort de revoir tout ça calmement.
  • # Openoffice est bien mais buggé !

    Posté par . Évalué à  -1 .

    Ne pas dire que Staroffice et Openoffice c'est la même chose ! Openoffice contient un bug qui le rend désagréable. je le sais, je l'utilise. Il te mets des cadres avec bordure même quand tu l'as enlevée... je me répète mais je voudrais que cette question soit reprise.1) pourquoi ce bug n'est-il pas dans Staroffice (beta du moins).2)Comment pourrait-il être corrigé si personne n'en parle (le système de bugtracking en anglais est trop dur pour moi).
    moi ce genre de bugs ça me plait pas...
  • # Ya pas l'feu au lac !

    Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

    Il faut quand même considérer que Star Office est l'ancienne version. Sun avait acheté le produit à Star Division, publié des sources de tout ce qui pouvait l'être. La version 6.0 diffère essentiellement de OpenOffice par des ajouts non libres, un boite et du support, enfin bref, de quoi rassurer les décideurs pressés (et souvent incompétents) qui veulent absolument acheter un produit.
    Je souhaite que Sun en vende beaucoup car ce sera toujours ça de moins pour MS, et les développeurs payés par SUN continueront à travailler sur la partie commune à OpenOffice et SO.
    Personnellement, j'utilise OpenOffice dont je suis très satisfait.
    Il faut quand même dire merci à Sun pour OpenOffice tout comme il faut dire merci à IBM pour la pub à la télé. D'accord, ils n'étaient pas désintéressés, mais ça nous a quand même bien rendu service.
    • [^] # Re: Ya pas l'feu au lac !

      Posté par . Évalué à  1 .

      merci à IBM pour la pub à la télé. (...) ça nous a quand même bien rendu service.

      Ah ? Tu as des chiffres ? Parce que pour moi, la pub d'IBM n'a fait qu'accentuer le préjugé "Linux=truc compliqué pour serveur" aupres du grand public qui n'aura du coup meme plus envie d'essayer de l'installer chez lui !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.