Glances affiche l'état de votre système en un clin d'oeil

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Malicia, Benoît Sibaud et Xavier Claude. Modéré par Malicia. Licence CC by-sa
36
4
jan.
2012
Linux

Il existe de nombreux outils permettant, en console, d'afficher des statistiques sur votre système GNU/Linux (CPU, RAM, disque, réseau...). Glances propose de mettre en évidence de manière simple et rapide (instantané, quasi temps-réel) les statistiques utiles à la résolution d'un problème de performances.

Glances est un logiciel libre (licence LGPL), développé en Python, qui utilise une interface texte (curses), la bibliothèque libstatgrab ainsi que des requêtes dans le répertoire /proc.

Il affiche les informations utiles avec des codes de couleurs :

  • VERT : la statistique est « OK »,
  • BLEU : la statistique est « CAREFUL » (à surveiller),
  • VIOLET : la statistique est « WARNING » (en alerte),
  • ROUGE : la statistique est « CRITICAL » (critique)).

Quelques commandes sont disponibles :

  • a pour trier la liste des processus de manière automatique ;
  • c pour forcer le tri par consommation CPU ;
  • d pour desactiver ou activer l'affichage des entrées/sorties disques ;
  • f pour desactiver ou activer l'affichage de l'occupation des systèmes de fichiers ;
  • h pour afficher ou cacher l'aide en ligne ;
  • m pour forcer le tri par consommation MEMOIRE ;
  • n pour desactiver ou activer l'affichage des interfaces réseau ;
  • q pour quitter Glances (il est également possible d'utiliser CTRL-C).

Voici un petit aperçu de Glances :
Aperçu de Glances

  • # y a bon

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    un bon petit utilitaire que j'ai utilisé plusieurs fois déjà.

    Une sorte de top/conky :)

    Libre un jours libre toujours

  • # Nom existant sour HP-UX

    Posté par . Évalué à  4 .

    Attention, sous HP-UX, il y a un utilitaire similaire qui s'appelle glance...
    Je ne sais pas quels sont les risque au niveau propriété intellectuelle.

    Je m'en vais tout de même essayé, ça me changera peut-être de htop et atop.

    • [^] # Re: Nom existant sour HP-UX

      Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

      Ici, on parle de glances, il y a donc une légère différence.

      « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

      • [^] # Re: Nom existant sour HP-UX

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Ce n'est pas parce que tu changes 1 lettre que tu respectes le droit de la propriété intellectuelle.
        Rajoute un "s" à Ipad, Microsoft etc ... et tu verras. Il y a même un aspect de contrefaçon car l'outil effectue le même type de travail que l'original.

        Tu peux avoir dans certains cas, en France, une tolérance sur le nom, si le domaine n'est pas le même. Ce qui ici n'est clairement pas le cas.

        • [^] # Re: Nom existant sous HP-UX

          Posté par . Évalué à  1 .

          En même temps c'est un mot qui existe, tu peux pas t'en arroger l'exclusivité, d'autant qu'il est utilisé dans un contexte logique par rapport à sa signification.

          Ce n'est pas à comparer à une marque comme Microsoft, mais plutôt à Windows ou Word (quand Microsoft a attaqué Lindows en justice, ils ont fini par faire un arrangement à l'amiable car ils ont eu peur que le procès se retourne contre-eux).

  • # Pour la peine

    Posté par . Évalué à  4 .

    Je viens de créer un ebuild gentoo :
    https://bugs.gentoo.org/show_bug.cgi?id=397731

    Ca serait sympa d'avoir une page en anglais présentant le logiciel avec des captures d'écran (Je n'en ai pas trouvé)

  • # Que du bon !

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Essayé et adopté ! A terme il risque de remplacer le bon vieux htop sur toutes mes machines.

    Très bon boulot. Par contre je trouve dommage qu'il demande expressément la version 0.5 de python-statgrab, pour ceux qui comme moi sont sur debian stable et veulent un système propre (comprendre: utilisation maximum des paquets proposés dans les dépôts) et maintenable sur le long terme c'est pas super pratique. Ceci dit c'est pas la mort, j'ai vu bien pire.

    Merci pour ce joli bout de code !

    Si tu ne sais pas demande, si tu sais partage !

  • # Saidar

    Posté par . Évalué à  1 .

    Un poil moins complet, Saidar rend aussi ce genre de service et a l'avantage (je crois) d'être présent sur les dépôts officiels de pas mal de distributions...

  • # Il y a un truc qui me chiffonne ....

    Posté par . Évalué à  6 .

    Ecrire un outil de mesure de perfs en Python, je trouve ça nul. Pourquoi pas en Java tant qu'on y est ?

    A mon avis, ce genre d'outil devrait être écrit dans un langage plus "bas niveau", afin de prendre le moins de ressources possible.

    Mais bon, il a quand même le mérite d'exister.

    • [^] # Re: Il y a un truc qui me chiffonne ....

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      A mon avis, ce genre d'outil devrait être écrit dans un langage plus "bas niveau", afin de prendre le moins de ressources possible.

      Il faut voir ce qui est réellement gagné. De plus, ça évite les fuites mémoire.

      « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

    • [^] # Re: Il y a un truc qui me chiffonne ....

      Posté par . Évalué à  4 .

      ce logiciel s'appuie sur libstatgrab et voici la description de la librairie :

      libstatgrab is a library that provides cross platform access to statistics about the system on which it's run. It's written in C and presents a selection of useful interfaces which can be used to access key system statistics. The current list of statistics includes CPU usage, memory utilisation, disk usage, process counts, network traffic, disk I/O, and more.

      du coup, je me dis que python ne sert que pour l’interfaçage au même titre que tu as du javascript sur les pages HTML, mais le render est en code natif (c, c++).

  • # Surveillance de santé

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Je m'attendais à un autre panneau utilisant smartctl (secteurs réalloués), hddtemp, sensors...
    Et pourquoi pas un stockage périodique des relevés (par exemple dans /var/run/health/) de façon à pouvoir générer des courbes et envoyer des messages d'alerte.

    Je suis actuellement sensibilisé à cela par disque qui avait 14 tracks réalloués il y a quelques semaines, puis 15, puis 19 et 20. Je suis en train de monter un nouvelle machine avec un nouveau disque. J'ai branché l'ancien et il a maintenant 31 défauts. Je constate que le nombre de défauts varie très peu en fonctionnement mais augmente à chaque nouvelle mise en route. Le seuil tolérable est de 36, je devrais pouvoir faire jouer la garantie qui s'achève en juin. Pour un disque de 750 Go, ça en vaut la peine.
    Sur le site de seagate, on peut savoir la date de fin de garantie.

    Voici un petite liste d'utilitaires :

    • Pour avoir le nombre de défauts en ligne de commande : smartctl -a /dev/sdb | grep Reallocated
    • Pour connaître les paramètres du disque en mode graphique : gsmartcontrol (l'onglet Attributes de mon sdb est devenu rouge).
    • Les températures de disques : hddtemp /dev/sd[ab]
    • caractéristiques sommaires d'un disque : hdparm -tT /dev/sdb
    • Performances des disques : bonnie++
    • sensors

    NB: L'utilitaire nvidia indique la température du processeur vidéo mais il n'est pas utilisable en ligne de commande.

    • [^] # Re: Surveillance de santé

      Posté par . Évalué à  2 .

      Et pourquoi pas un stockage périodique des relevés (par exemple dans /var/run/health/) de façon à pouvoir générer des courbes et envoyer des messages d'alerte.

      Ca c'est le travail d'atop :)
      http://www.atoptool.nl/

    • [^] # Re: Surveillance de santé

      Posté par . Évalué à  1 .

      J'ai déjà utilisé
      nvidia-settings -q gpucoretemp

      Ça ne fonctionne plus ?

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.