HurdFr et conférence sur le Hurd

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
0
8
nov.
2002
GNU
La première nouvelle de cette dépêche pourra sembler une rediff' à ceux qui suivent un peu HurdFr depuis quelques temps, mais la première tentative ayant été avortée, voici la bonne! HurdFr est maintenant une association loi de 1901 (ou tout du moins elle le sera dès que la publication au JO sera faite). Son but est de fournir un cadre légal et organisé aux différents projets autour de GNU/Hurd qui fleurissent partout en France et dans les pays francophones, ainsi que de relier entre eux les gens intéressés par le Hurd, de tout niveau, pour qu'ils puissent partager leur expérience et que tout le monde puisse facilement rentrer dans le monde du Hurd, qui peut ne pas sembler très accessible de prime abord. Vous pouvez dorénavant vous inscrire en suivant la procédure décrite sur news.hurdfr.org (voir lien).

La seconde nouvelle est plus ponctuelle, mais concerne aussi HurdFr et le Hurd. Le président de la nouvelle HurdFr, Gaël Le Mignot (Kilobug), donnera, avec l'aide d'EpX, une conférence de présentation du Hurd le vendredi 22 novembre, à 20:00 dans les locaux de l'Epita. La présentation se veut assez générale, récapitulative du design du Hurd, et des innovations principales du Hurd. Selon les demandes des gens présents, une série de petits add-ons plus `techniques' pourront être rajoutés, bien entendu. Tout le monde est bienvenu, mais il serait sympa de poster un commentaire ici ou sur http://news.hurdfr.org pour qu'on sache à quoi s'attendre!
  • # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

    Posté par . Évalué à 0.

    EPX, l'assos des hommes qui aiment les hommes
  • # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

    Posté par . Évalué à 2.

    Bon courage ;-)
    • [^] # Sincères condoléances

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      aux ressources systèmes de linuxfr devant un appel aux trolls aussi flagrant:
      keywords: hurd epita kilobug
      Si ça n'y va pas sec ce week-end, ici...

      uhu

      ceci dit, techniquement et indépendemment des trolls, cela doit être hyper intéressant, mais j'habite pas Paris.
  • # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

    Posté par . Évalué à -3.

    l'Epita, c'est mal !
  • # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Question 1 - Pourquoi ne pas abandonner le HURD au profit de Linux qui est bien plus avancé et performant que ne le sera jamais Linux ?

    Question 2 - Pourquoi tout le monde fait des documents et des conférences sur le design du HURD mais que personne ne fait avancer significativement le projet ?

    Question 3 - Les micro-kernel c'est ce qu'il y a dans Windows NT donc c'est nul non ?


    Désolé... Je viens de lire la news sur Window Maker... ça a du m'affecter. (au moins elle m'a fait sourire. C'est toujours ça de pris)
    • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      s/jamais Linux/jamais Le HURD/
      • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

        Posté par . Évalué à 2.

        Tu penses arriver a battre le record de troll^H^H^H^Hcommentaires de la news Moz vs. IE avec tes questions ? :+)
        • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Je viens de tout lire (ok... j'ai accéléré par moment) en me disant que moi LE truc que je trouve bien avec Mozilla c'est qu'il ne poliote pas avec l'imprimante* comme IE et que j'allais en parler tout en bas même si ça allait être perdu dans le flot.

          Et tout en bas je trouve quelqu'un qui parle déjà de l'impression. Flute.


          (*) C'est d'ailleur ce qui m'a permis de convaincre mon patron d'installer Mozilla après l'avoir laissé pester quelques 1/4 d'heure contre les impressions inutilisables d'IE.
    • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Réponse 1 - Parce qu'il est commencé et qu'il est opérationnel (même si pour l'instant beaucoup reste à faire), parce que les développeurs qui se penchent sur le problème y prennent plaisir, parce qu'ils croient à ce qu'ils font, parce que Linux ne répond pas à certains besoins que Hurd peut satisfaire...

      Certains semblent penser que tous les développeurs du Hurd sont autant de développeurs perdus pour Linux. Rien ne le prouve.

      Réponse 2 - La notion de "significativement" est très subjective. Certains contributeurs travaillent sur le développement de GNU/Hurd et GNU/Mach, d'autres créent des images ISO de CDs qui permettent d'installer le système, d'autres s'attachent à porter des applications sur cet OS. Tout cela est donc "non significatif"? Question de point de vue je trouve...

      Réponse 3 - Ce qui est nul dans Windows NT, c'est que c'est un OS qui était soit-disant destiné aux serveurs et pourtant est très orienté "utilisateur final". Un des problème étant par exemple les boîtes de dialogue "OK/Cancel" qui quand elles s'ouvrent en production peuvent te bloquer la machine si tu n'as pas un PCAnywhere ou la clé de la salle serveur sous la main. Ils auraient pu coder NT avec un noyau monolithique ç'aurait été pareil, l'erreur de design est ailleurs AMHA.
    • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

      Posté par . Évalué à 1.

      Un jour, GNU/Linux sera bien plus repandu qu'il ne l'est aujourd'hui.
      Quasiment tous les constructeurs de materiel feront des pilotes.....
      .....et j'ai bien peur que peu d'entre eux soient libre (ya qu'a voir le comportement
      d'ati qui a decide de faire comme NVidia pour les drivers des radeon>9000)

      Alors si nous voulons continuer a faire de l'informatique de maniere perenne et
      independante, il faudra bien passer au Hurd (ou a autre chose que Linux) afin que les
      constructeurs ne nous disent pas "Mais voyons, on vous fait des drivers, que voulez
      vous de plus"
      • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

        Posté par . Évalué à 2.

        Ca va changer quoi vis a vis des drivers proprio de passer a GNU\Le Hurd\L4(ben oui, faut mettre le kernel dans le nom aussi) ?
        • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          tu mettras L4 dedans si tu veux quand il sera le noyau de GNU. Pour l'instant c'est pas le cas il me semble ;)
          • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

            Posté par . Évalué à 2.

            Ah oui, c'est mon cerveau qui fait des permutations a force de causer avec mmenal et kilobug :+)

            Donc je disais:

            Ca va changer quoi vis a vis des drivers proprio de passer a GNU\Le Hurd\OSKit\COM\Mach(je me suis dit qu'il fallait rendre justice a plein de gens et de techno en fait, si j'en ai oublie, n'hesitez pas a les ajouter a la suite du nom) ?
            • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              > Ca va changer quoi vis a vis des drivers proprio de passer a GNU\Le Hurd\OSKit\COM\Mach
              Si le nombre d'OS libres différents se multiplie et si ces OS se répandent, la seule solution viable pour avoir des drivers à jour pour tout le monde est de divulguer (librement) les specs du matériel nécessaires à la programmation des drivers. Tu ne peux pas te contenter de fournir un binaire ou, ce qui est à peine mieux, des drivers dont le source est illisible, ne facilite pas le reverse-engineering, et n'est adapté qu'à un OS et/ou environnement graphique (XFree86) particulier.
              Il se trouve qu'aujourd'hui les OS libres ne représentent qu'une infime part des sytèmes installés, et que parmi ces OS Linux est beaucoup plus représenté. Donc les fabriquant de matos se disent "je maintiens un driver Linux binaire et hop ça suffit". Si tu avais 30% d'OS libres installés répartis en 10% de BSD, 10% de Linux et 10% de Hurd (supposition fantaisiste), faire des drivers binaires pour tous les OS serait une vraie merde pour les constructeurs, et ils y gagneraient à rendre les specs publiques et laisser des volontaires coder un driver libre eux-même...
              Un autre vecteur qui pourrait faciliter la divulgation des specs serait que l'architecture x86 perde son hégémonie. Y'en a marre de cette techno de l'an 2 qui nous scotche en 32-bits! Ca fait déjà si longtemps qu'on nous promet le Merced/l'Itanium qu'on va finir par croire que c'est du bluff.
              • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

                Posté par . Évalué à 2.

                Oui mais la tu cours un autre risque:

                Que les gens passent de Linux au Hurd, sans que le marche du libre n'augmente significativement.

                Tu te retrouve des lors avec 2 OS ayant une part de marche assez petite compare a un OS avec une part de marche non-negligeable.

                Avoir un OS libre de plus ne va pas forcement ameliorer les choses, il y a un risque que ca empire, et je sais pas trop comment on peut prevoir ce qui va arriver.
                • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  > Oui mais la tu cours un autre risque:
                  On est d'accord. Après tout est question de point de vue. Moi j'aime qu'il y ait une certaine hétérogénéité. Mais ça se paye.
                • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  > sans que le marche du libre n'augmente
                  Le marché du libre, je m'en cogne. Ce qui m'importe, c'est l'étendue des fonctionnalités couvertes par des logiciels libres. En d'autres termes, ce qui m'intéresse, c'est de pouvoir faire le plus de choses possibles avec des logiciels libres, et non pas qu'un nombre majoritaire de gens utilisent des logiciels libres. Ces 2 aspects sont évidemment liés, mais il est important de savoir auquel des 2 on attache le plus d'importance. Ca change tout.
              • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Oui, il est possible que la multiplication des OS favorise des drivers libres.

                Il est aussi possible que ca fasse tout le contraire. SI j'ai 90% de win et 10% de linux les gens vont coder des drivers linux (peut etre pas libre mais au moins ca permettra d'utiliser un os libre). Si par contre j'ai 90 de win , 3 de Linux, 3 de Hurd, 3 d'un autre encore ... il y a de bonne chances pour que chaque OS, indépendament soit jugé négligeable et qu'on n'ai de driver que pour win.

                Je ne dis pas que c'est une bonne reflexion pour le constructeur mais si tu crois "forcer" les constructeurs à faire du libre en multipliant les OS amha tu te met le doigt dans l'oeil. C'est déjà bien qu'on ai des drivers sous Linux vu la part de marché ridicule qu'on a pour eux, si on cherche à les "forcer" à quoi que ce soit il est possible (amha probable) que beaucoup arretent purement et simplement de s'occuper de nous.

                SI quelqu'un doit faire du libre il doit le faire parce qu'il est convaincu, pas parce qu'il est forcé. (oui, je sais beaucoup vont me dire que pour avoir une liberté il faut l'imposer, pas besoin de relancer un thread la dessus, mais je ne trouve pas que le libre dans les logiciels doive l'etre, chacun son avis)
                • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  les gens vont coder des drivers linux (peut etre pas libre mais au moins ca permettra d'utiliser un os libre)

                  Et à quoi ça sert d'avoir un OS libre si les drivers (qui viennent se greffer au cœur du système) ne le sont pas ?
    • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

      Posté par . Évalué à 1.

      1/ Plus performant ? Qu'est-ce que tu en sais ? Tu es un expert en OS dev ? Pour les autres avantages du Hurd, certains d'entre eux seront expliqués lors de la conférence. Pour les autres, documente-toi un peu.

      2/ Tu suis de près le développement du projet ? Est-ce que tu sais qu'il avance beaucoup en ce moment ?

      3/ Mwarf ! Déjà, NT n'est pas vraiment basé sur un micro-noyau; ensuite, avoir un OS basé sur un micro-noyau qui ne soit pas "bon" ne veut rien dire sur les micro-noyaux eux-mêmes...

      Enfin, bon, troller pour le plaisir, ça craint.
    • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Moi je dis que de faire bosser les mecs sur des distros differentes c est de la perte de temps et d energie : imaginez si on se concentrais tous sur la meme, on fera facilement une vraie dist concurrentielle a MS !!!

      Bon demain j ecris a tous les mecs de debian, red hat, lunar, slak et mandrake, et je leur dis qu on reunis tous sur LFS !!!

      Oui oui , moi aussi je fume des joins ...
      • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

        Posté par . Évalué à 1.

        LFS une distribution ??? c est une doc tu veux dire. Une distribution se doit de gerer les packages. En plus tu crois vraiment concurencer kro avec une "distrib" necessitant 24h pour avoir un X, 48h pour avoir kde...

        PS: il t en reste un peu...
  • # Hurd, RMS et la chasse aux developpeurs

    Posté par . Évalué à -1.

    Hurd est un "vieux" projet de GNU qui certe est interessant mais qui est passe au second plan a cause de Linux. Si de nombreux developpeurs se sont interesses a linux bien peu se sont penche sur Hurd. Je suis persuade que l'affaire bitkeeper/linux lance par RMS est tres lie a ce "probleme".
    Quand Gnome/gtk fut lance pour contrer KDE/qt la chasse aux developpeurs pour gnome a commence de la meme facon. L'attaque contre qt a permis de detourner de KDE a profit de gnome nombre de developpeurs plus attache a l'aspect libre qu'au developpement d'une alternative credible a M$/Windows.
    Cependant je pense que cette fois ci RMS va echouer car :
    - L'utilisation de bitkeeper n'est pas en contradiction avec la GPL
    - Le nombre de developpeurs du noyau linux est relativement restreint et sont avant tout des techniciens competents et non des politiques
    - Si Hurd les interessaient il auraient surement deja vire de bord....
    • [^] # Re: Hurd, RMS et la chasse aux developpeurs

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Desole de paraitre desinforme, mais c'est quoi cette histoire "bitkeeper/linux lance par RMS" ? Quelques liens a proposer ?
      • [^] # Re: Hurd, RMS et la chasse aux developpeurs

        Posté par . Évalué à 1.

        Google est ton ami:

        http://linuxfr.org/2002/02/14/7106.html(...)

        En gros Linux développe Linux à l'aide d'un soft proprio appelé BitKeeper, et ça fait jaser (il y a de quoi AMHA).
        • [^] # Re: Hurd, RMS et la chasse aux developpeurs

          Posté par . Évalué à 1.

          En gros Linux développe Linux ...

          C'est recursif ? :+)
          • [^] # Re: Hurd, RMS et la chasse aux developpeurs

            Posté par . Évalué à 1.

            Argh!! J'arrive jamais à taper Linus. C'est un vrai enfer, j'ai beau me concenter, à chaque faut c'est Linux qui sort! ;)
            • [^] # rappel: bitkeeper proprio et anti libre !

              Posté par . Évalué à 1.

              reappel: non seulement bitkeeper est proprio mais il contient une clause qui empeche certains développeurs libres de participer au noyau, et qui pourrait meme géner l'intégration dans le noyau de systèmes de fichiers versionnés comme intermezzo.

              la clause en question dit: si vous participez au développement d'un concurent de bitkeeper (CVS,subversion,intermezzo,etc...) alors vous n'avez pas le droit d'utiliser bitkeeper.

              Alan Cox et ses amis ayant participé et voulant participer à CVS/subversion, cela pourrait interdir aux principaux contributeurs actuels du noyau Linux de continuer à contribuer. Génant.
              • [^] # rappel: bitkeeper proprio et anti libre ! versions récentes piég&e

                Posté par . Évalué à 1.

                Je précise que ce sont les versions récentes de bitkeeper qui contiennent la nouvelle clause anti CVS, sinon bitkeeper n'aurait jamais été choisi pour Linux.

                Les licenses proprios sont un piège car elles finissent toujours par couter beaucoup plus cher que leur simple prix de départ (meme si celui-ci est nul): les mises à jours nécessaires ont souvent une license plus contraignante et/ou plus chère, des problèmes (parfois voulus par l'éditeur) d'interopérabilité peuvent apparaitre,etc.

                Et si la société du soft proprio fait faillite ou abandonne le soft...
    • [^] # Re: Hurd, RMS et la chasse aux developpeurs

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      > nombre de developpeurs plus attache a l'aspect libre qu'au developpement d'une alternative credible a M$/Windows
      Je trouve que ce passage résume assez la problématique. Certains voient dans GNU/Linux l'aspect libre avant tout. D'autres voient la réalisation d'une alternative crédible à Windows. Ces 2 buts sont tout à fait louables. Il est logique que certains acceptent de faire un pas en arrière du point de vue "obtenir une alternative crédible à Windows" s'ils pensent que le plus important c'est l'esprit du libre. De même, il est logique que certains acceptent de faire quelques entorses aux principes du libres s'ils estiment que créer une alternative à Windows est la sacro-sainte priorité.

      > Si Hurd les interessaient il auraient surement deja vire de bord....
      Certains ont déjà viré de bord. Ils sont peu nombreux mais ils l'ont fait. Le fait qu'ils soient minoritaires ne rend pas leur choix débile pour autant.
      • [^] # Re: Hurd, RMS et la chasse aux developpeurs

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Ouai, sauf que le fait que Linus utilise BitKeeper ne remet absolument pas en cause l'esprit libre de Linux (avec un x). On peut critiquer la décision de Linus (à mon avis, c'était une mauvaise idée du point de vue politique), il n'empêche que beaucoup de gens disent que Linux avance beaucoup plus vite depuis de Linus utilise BitKeeper. D'autre part la licence de Linux n'a pas changé (!) et les développeurs qui ne veulent pas utiliser BitKeeper peuvent travailler comme avant avec Linus.
        • [^] # Re: Hurd, RMS et la chasse aux developpeurs

          Posté par . Évalué à 1.

          Je ne vais pas relancer le troll, mais l'utilisation de BK pour Linux empêche le noyau Linux d'implémenter des fonctionnalités "concurrentes" à BK, comme un système de fichier versionné ou un cvsfs ou autre. Donc, si, ça réduit la liberté des développeurs de Linux, et donc de Linux lui-même.
          • [^] # Re: Hurd, RMS et la chasse aux developpeurs

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Damned j'avais oublié cette close de merde. Cependant, je ne serais pas aussi catégorique que toi. Ca limite la liberté des développeurs Linux qui utilisent BK (donc par exemple de Linus), mais rien n'empêche le noyau Linux d'implanter une fonctionnalité concurrente de BK à partir du moment où les développeurs qui ajoutent ces fonctions n'utilisent pas eux-même BK. Bon, ok il reste le problème du merge dans les sources de Linus. En gros, il faudrait un patch externe. Ouaip, ça pue, donc du point de vue pratique, j'ai bien peur que tu ais parfaitement raison.
          • [^] # Re: Hurd, RMS et la chasse aux developpeurs

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Ce jour la on payera une license BK a Linus (la version payante n'a pas cette limitation je crois)
        • [^] # Re: Hurd, RMS et la chasse aux developpeurs

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Quand je parlais de concessions aux licences, je pensais surtout à Qt/GTK - au débuts de Gnome évidemment car maintenant les 2 projets sont libres.
        • [^] # Re: Hurd, RMS et la chasse aux developpeurs

          Posté par . Évalué à 1.

          il n'empêche que beaucoup de gens disent que Linux avance beaucoup plus vite depuis de Linus utilise BitKeeper.

          En même temps, il me semble que linus n'utilisait rien pour gérer les versions avant bitkeeper, alors ça pouvait pas être pire...
          • [^] # Re: Hurd, RMS et la chasse aux developpeurs

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            En effet... Entre le message de Kilobug, celui de Ufoot et le tien, il y a comme qui dirait un groupe d'indices qui pourrait laisser croire que j'ai dit de grosses conneries... Et en fait, en y réflechissant bien, j'ai bien peur que ce soit le cas. Je crois que je vais aller poster n'importe quoi dans la news Mozilla/IE, ça se vera moins.
          • [^] # Re: Hurd, RMS et la chasse aux developpeurs

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Si: MS Visual Source Safe
            (vivement le retour des XP pour que je me calme)
  • # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    "Copyright (C) 2001, 2002 Hurdfr.org, sauf mention contraire dans le document.
    PHP 3.0.18 sur GNU/Linux"
    Tiens, hurdfr.org tourne sous Linux ?
    (c'est pas un bô bébé troll ça ?)
  • # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

    Posté par . Évalué à 0.

    Juste pour emmerder:

    Tiré de http://web.walfield.org/papers/hurd-faq/FAQ.fr.html(...)
    qui est le lien "FAQ à propos de Debian GNU/Hurd" dans votre section documentation

    "Quand on parle des serveurs, on dit ``Le Hurd.'' Par exemple: Le système de fichier ext2 est fourni par le Hurd, non pas par Mach. Note, il est faux de dire: ``HURD'', ``le HURD'' ou ``le hurd''. "

    Il est FAUX de dire "le Hurd"

    Oui, je sais, on s'en balance, mais si vous êtes même pas capable de respecter votre propre nomenclature stupide pour les "serveurs" DU GNU, quand la faq que vous donnez dit de le faire, venez pas nous faire chier avec GNU/Linux vs Linux vs j'ai des belles fesses

    voilà, je me vide le coeur
    bonne continuité
    • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

      Posté par . Évalué à 2.

      Heu, n'ai rien compris là :)

      Relis plus calmement la FAQ, suffisament lentement pour voir que l'erreur vient de toi :)
    • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

      Posté par . Évalué à 1.

      Il est FAUX de dire "le Hurd"

      Hein ? Pourquoi ? Ma conférence portera sur le Hurd. Je parlerai de Mach et de L4 car c'est nécessaire pour bien comprendre le Hurd, mais le sujet de la conférence sera bien le Hurd (les serveurs, les interfaces et les bibliothèques du Hurd) et non le système GNU dans son ensemble.

      DU GNU

      Non, quand on parle de l'OS complet, on dit "GNU" pas "le GNU", donc ce serait "de GNU". Et oui, le Hurd est une partie de GNU, et c'est sur cette partie que portera ma conférence.
    • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      « quand la faq que vous donnez dit de le faire, venez pas nous faire chier avec GNU/Linux vs Linux vs j'ai des belles fesses »

      Je ne vois pas bien où tu veux en venir.
    • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

      Posté par . Évalué à 1.

      sorry all
      j ai posté ça à 4h30 le matin d'un test pour relaxer avant de dormir. Le ton est le résultat de la pauvre accumulation de 12 heures de sommeil en 4 jours, avec une belle nuit sautée dans le tas


      ça peux rendre nerveux
  • # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

    Posté par . Évalué à 2.

    C'est ou ca l'epita ?
    Quel station de Metro ?
    Il y aura des petits gateaux sec ?
    Des tartes à la crémes ?
    Et des MP3 (~OGG) du discours ?
    • [^] # Re: HurdFr et conférence sur le Hurd

      Posté par . Évalué à 1.

      > C'est ou ca l'epita ? Quel station de Metro ?

      Porte d'Italie, c'est marqué sur la news HurdFr

      > Il y aura des petits gateaux sec ? Des tartes à la crémes ?

      Mwarf, euh, je ne pense pas non.

      > Et des MP3 (~OGG) du discours ?

      Pourquoi pas, si quelqu'un en fait.
  • # Nostromo was there

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Puisque, comme d'habitude, les commentaires s'éloignent trop du sujet pour se noyer dans des quelconqueries, je me dois de faire un compte-rendu, au moins léger de cette conférence :


    Ce vendredi soir, je me suis donc dirigé vers Epita, école dont j'avais si souvent entendu parlé. Etudiant, je le fus moi-même durant de nombreuses années, étudiant étant un statut qu'on aime à conserver le plus longtemps. C'est donc avec une certaine joie que je pris place parmi les étudiants, retrouvant même certaines de mes fréquentations de ce site.

    Après une sommaire présentation des principes fondamentaux qui amenèrent, en leur temps, les réflexions sur les modèles de systèmes d'exploitation, Kilobug nous exposa les points les plus marquants de Hurd, projet quelque peu innovant de système à micro-noyau.

    Les axes principaux furent abordés :
    le modèle micro-noyau
    Les communications distantes et inter-processus
    Les traducteurs du Hurd
    La gestion de la mémoire
    l'adoption d'un nouveau micro-noyau


    La conférence étant disponible sur le site de Kilobug, je ne vais pas le paraphraser.

    La salle était largement remplie, attentive, et posa quelques questions qui montraient à quel point, souvent, les étudiants sont mal renseignés des techniques nouvelles ou des projets de recherche en ce domaine.

    L'initiative de l'association hurdfr fut donc enrichissante, puisque que même le projet GNU ne semble pas si familier à des personnes qui pourtant étudient (levant la tête, dans les étages, des écrans passent des images 3D de jeux) l'informatique. Des CD d'installation étaient disponibles, pour quelques euros, pour soutenir cette association.

    La conférence, après une légère collation (une association humanitaire opérait le soutien à cette heure tardive), les spectateurs reprirent le cours pour cette fois une démonstration de l'installation de Hurd.

    Profitant de ces instant privilégiés, je discutais alors avec quelque uns de mes amis, rencontrés aux précédants FirstJeudi.
    C'est l'appel du dernier métro qui me fit quitter le lieu, sinon, je pense que j'y serais resté une bonne partie de la nuit.

    Bon accueil, bonne présentation, bon public, bon lieu de travail et d'études. Je vous engage à participer plus souvent à ce genre d'événements.

    Je salue ici ceux qui sont venus volontier nous parler (étant, par effet de concrètion, groupés en bouchot, nous fûmes assimilés à la horde du Hurd) et leur dit à bientôt pour une nouvelle réunion.
    • [^] # Re: Nostromo was there

      Posté par . Évalué à 1.


      La salle était largement remplie, attentive, et posa quelques questions qui montraient à quel point, souvent, les étudiants sont mal renseignés des techniques nouvelles ou des projets de recherche en ce domaine.


      Qu'est ce qui dans les questions qui ont etes posees te permet de dire que les etudiants sont plus mal renseignes que d'autres sur les projets de recherche dans ce domaine ?

      Sinon j'ai trouve cette conf tres interessante, felicitations a Kilobug, mmenal et epx...
      • [^] # Re: Nostromo was there

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Je ne me permets pas, je constate, au vu des questions comme :
        Comment contribuer à un projet GNU

        Je me disais que des étudiants en informatique seraient à même de s'inscrire à une mailing-list, à un répertoire CVS.
        Mal renseignés, c'est sûr, à penser que parce que dans linux on pouvait faire insmod, alors cela entraînait que linux est modulaire, au sens de la modularité fournie par un micro-noyau. Ne pas voir la différence montre une lacune certaine sur le comportement d'un noyau de système d'exploitation.
        De même lorsqu'on affirme qu'il n'existe pas d'autre micro-noyau en exploitation (même si kilo et son collègue citèrent QNX, si répandu pourtant), c'est mal connaitre le milieu de l'informatique industrielle, où bon nombre de ces noyaux existent (QUARK ?).
        C'est sûr, l'informatique, c'est microsoft contre linux, j'en suis persuadé. (ironie) (à propos, microsoft, c'est de la bureautique, n'est-ce pas ?)
        Par contre, l'auditoire était ouvert, de nombreux étudiants vinrent poser des questions et emportèrent des CD, ce qui montre leur passion pour la question, j'ai donc bon espoir que leurs efforts soient récompensés.
        Ce ne sont pas des critiques, je constate que des conférences comme celle ci ont le mérite de sortir des technologies du ghetto où des esprits forts les ont plongées.
        Beaucoup d'arguments que j'aurais aimé voir développés ne le furent pas :
        Quels CPU pour pallier aux défauts flagrants de conception des i86 ?
        L'événementiel du Hurd, l'absence d'événementiel dans linux.
        Les schéduleurs intelligents (ignorés par linux)

        Une technologie trop innovante doit souvent faire face à des questions comme :
        Que fait le Hurd que linux ne fait pas ?
        Pourquoi réinventer la roue ?
        Pourquoi dans le passé n'a t'on pas choisi cette voie.

        Je me vois en Galilee : "Et pourtant, elle tourne", cette horde.
        • [^] # Re: Nostromo was there

          Posté par . Évalué à 1.


          Je ne me permets pas, je constate, au vu des questions comme :
          Comment contribuer à un projet GNU


          La question etait plutot "Comment contribuer a GNU/Hurd". Je ne vois pas quel est le mal a poser cette question et quelle meconnaissance cela peu impliquer.

          Il ne faut pas confondre une personne (pas forcement un etudiant d'ailleurs) et tous les etudiants. Et puis meme dans ces questions je ne vois pas vraiment de grosse erreur.

          Il faut aussi savoir que cette conf etait ouverte a tout le monde (il y avait par exemple des sup/spe).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.