"Imitation Game" : la vie d'Alan Turing sur grand écran

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par tankey. Licence CC by-sa
33
3
jan.
2015
Culture

Déjà sorti dans les salles obscures anglo-saxonnes et bientôt à l'écran en France (28 janvier), le film "The Imitation Game" (Imitation Game en France et « Le jeu de l'imitation » au Québec, une référence au Test de Turing) retrace la vie d'Alan Turing, et plus spécialement son implication à Bletchley Park pour décrypter les messages de l'armée allemande chiffrés avec la machine Enigma durant la seconde guerre mondiale.

Comme tout film historique et biographique, un certain nombre de points ne sont pas exacts, mais le travail réalisé est tout à fait honorable et permet de montrer l'importance de la cryptographie durant la seconde guerre mondiale, et la situation pour les homosexuels en Angleterre (qui conduira à la castration chimique de Turing). Plusieurs prix et nominations ont été accordés aux acteurs (en particulier à Benedict Cumberbatch qui joue le rôle de Turing), au scénario et à l’œuvre dans son ensemble.

Turing à 16 ans, auteur inconnu, domaine public (Turing à 16 ans, auteur inconnu, domaine public)

Concernant la partie cryptographique, certains éléments ne sont pas mentionnés (analyse faite par les chercheurs polonais, capture de machines Enigma et de livres de codes par la Navy, …), d'autres sont par contre expliqués (tel que les "cillies" et les "cribs" pour repérer des fragments de messages codés).

L'impact des travaux de Turing dans le domaine mathématique et les fondements de l'informatique (algorithmique, intelligence artificielle, …) sont aussi présents, mais à un degré moindre.

Test de Turing, par Bilby, domaine public (Test de Turing, par Bilby, domaine public)

Enfin l'homosexualité de Turing est présente tout au long de l'histoire, et devient le point central lors de la fin du film avec son inculpation pour "indécence" et les effets du traitement hormonal qui en résulte.

Ayant assisté à une projection de la version originale, j'ai apprécié le film tout du long : l'ambiance "film de guerre" est bien rendue et permet de comprendre la pression que pouvait avoir les cryptographes de Betchley Park, les détails techniques ne sont pas trop abscons pour les personnes ne connaissant pas Enigma et le jeu des acteurs et la vie de Turing (avec des retours arrière sur son adolescence) ne montrent pas de temps mort. On ressent également l'utilité du travail intellectuel pendant le conflit et l'obstination des chercheurs, même si les résultats ne sont pas immédiats.

Enigma par Gind2005, CC By SA 3.0 (Enigma par Gind2005, CC By SA 3.0)

Pour les personnes intéressées par Enigma et les évènements liés, deux autres films existent à ce sujet : Enigma (qui n'est pas distribué en France à ma connaissance) et U-571 qui est dans le registre "action / aventure".

Quelques machines Enigma sont exposées dans différent musées : à Bletchley Park bien évidemment, au Musée de l'armée à Paris, le Deutsches Museum à Munich ou encore l'International Spy Museum à Washington DC, sans oublier le National Cryptologic Museum rattaché à la NSA dans le Maryland.

  • # Je sais que tout le monde le connait, mais...

    Posté par . Évalué à 5.

    Deux petits liens qui sont sympas quand même pour relire sa bio:
    - https://fr.wikipedia.org/wiki/Alan_Turing
    - https://en.wikipedia.org/wiki/Alan_Turing

  • # autre musée avec une machine enigma

    Posté par . Évalué à 4.

    On peut voir une machine enigma à 3 rotors à Londres à l'Imperial War Museum.

  • # en Roman

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Je lis actuellement un roman qui fait fortement référence à Turing et à Bletchley Park, mettant en avant les difficultés de ne pas dévoiler que le code est cracké.

    Je le recommande chaudement.

    Cryptonomicon de Neal Stephenson.

    • [^] # Re: en Roman

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      J'ai lu Cryptonomicon (3 fois) et j'ai vu The Imitation Game. Ce film m'a un peu rappelé ce livre par moment mais en ce qui me concerne, le livre est bien meilleur (indépendamment de la véracité historique parce que c'est clairement pas le sujet dans aucun des deux cas).

      pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

    • [^] # Re: en Roman

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      A lire également "les casseurs de code" (de Sinclair McKay) qu'on peut trouver sur Amazon qui regroupe le récit de personnes ayant bossé à Bletchley Park et qui ont côtoyé au quotidien Alain Turing, c'est assez sympa à lire car c'est toute une suite de petites histoires dans la grande histoire.

      http://www.funix.org mettez un manchot dans votre PC

  • # Imitation Game

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Je n'ai pas vu le film et je n'ai pas très envie de le voir après avoir lu plusieurs critiques cinglantes sur son niveau de véracité historique. C'est quand même bête qu'un biopic sur Turing raconte une tonne de conneries alors que la réalité à son sujet est si fascinante. On dirait qu'Hollywood ne peut pas s'empêcher de rajouter des histoires d'espions à la con.

    Voir par exemple cet article du Guardian => http://www.theguardian.com/film/2014/nov/20/the-imitation-game-invents-new-slander-to-insult-alan-turing-reel-history

    • [^] # Re: Imitation Game

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      On dirait qu'Hollywood ne peut pas s'empêcher de rajouter des histoires d'espions à la con.

      Disons que sur tous les biopics où je connaissais la vie de ces personnes là, ou de tous les films "historiques" portant sur des moments d'Histoire connue, ils ne peuvent s'empêcher de modifier des trucs importants pour que "ça passe mieux à l'écran", comme si la réalité ne pouvait se suffire en elle même.

      C'est désolant de voir que, étant donné le but de ces œuvres à savoir être une adaptation à l'écran et non un scénario dont on prendrait que les bouts intéressants pour y ajouter des frivolités par dessus, ils devraient être plus proche de la transcription de la réalité.

      Personnellement j'évite ce type de films pour éviter de me faire des idées fausses sur la vie de certaines personnalités, ou sur certains tronçons de notre Histoire.

      • [^] # Re: Imitation Game

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Dans le cas de Turing je trouve que c'est plus grave que dans d'autres films (comme pour U-571 par exemple ou les ricains tiraient ridiculement la couverture à eux).
        Selon l'article du Guardian sur "Imitation Game", ils font passer Turing pour un traître qui cède au chantage de l'espion soviétique car il a peur que soit révélée son homosexualité. C'est quand même un comble ! Le vrai Turing se décarcasse toute la guerre pour sa patrie et il peut à bon droit être considéré comme un héros…et là dans le biopic on le fait passer pour un traître ! Et en plus on justifie a posteriori le préjugé sexiste des années 50 disant que les homos ne sont pas fiables puisqu'on peut les faire chanter.
        N'importe quoi.

        • [^] # Re: Imitation Game

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          C'est vrai que dans ce cadre ils poussent le bouchon un peu trop loin, cela ne fait pas honneur à ce personnage qui a été enfin réhabilité par sa patrie.

          Mais comme je le disais, tu as ça un peu partout. Les biopics sur le fondateur de Facebook et d'Apple ont été trop glorifiant pour le sujet central par rapport à la réalité d'après les témoignages des proches de ces deux personnes créant un prisme déformant la réalité entourant ces personnes aujourd'hui. Pourtant, typiquement, l'autobiographie de Steve Jobs et de Wozniak ne sont pas toujours tendres envers Steve Jobs mais ils ne se sont pas basés dessus. Cela me fait penser que le seul récit basé sur faits réels que j'ai vu qui semblait coller à la réalité était bel et bien "Les pirates de la Silicon Valley", où les protagonistes ont validé la globale véracité de l'ensemble et dont les éléments présentés concordent avec les autres sources disponibles sur le sujet.
          Pourtant ce film donne une véritable profondeur à Steve Jobs par exemple avec un rapport lié à l'existence complexe mais proche de la réalité selon Wozniak et Jobs eux mêmes. Pas besoin d'artifice donc pour créer un scénario et des personnages regardables sur le grand écran.

          On peut aussi parler d'autres domaines. Par exemple les biopics sur la Formule 1 ont le vent en poupe. Le dernier né sur Senna valorise trop aussi le pilote brésilien et traine son adversaire Prost dans la boue en terme d'image alors que la réalité est bien plus complexe. Ne parlons même pas du film Rush où si de nombreux éléments sont vrais là encore, le scénario ne repose lui sur pas grand chose. Présentant un grand duel, deux hommes que tout oppose, des rivaux acharnés alors qu'en réalité ils ne l'ont été qu'une année sur 10 ans (relativisant l'aspect rivaux de toujours) mais surtout ils étaient amis en réalité et non des ennemis. Mais voilà pour le cinéma ils ont privilégié les schémas classiques et altérer la réalité pour tenter d'apporter plus de profondeur là où il n'y en a pas besoin.

          Et si on ouvre un peu plus sur l'Histoire globale, la vérité historique peut aller se faire voir. Guerre froide oblige, la plupart des films américains sur le sujet du XXe siècle peuvent être oubliés sur cet aspect, s'octroyant toujours le bon rôle, comme les sauveurs notamment de l'Europe et du monde du méchant communisme, occultant le rôle des soviétiques dans la seconde guerre mondiale par exemple… Connaissant moins bien l'histoire plus lointaine, je ne peux juger les films sur cet aspect mais cela m'étonnerait qu'ils soient mieux traités…

          Le cinéma c'est bien un monde de stars et de paillettes, où la vérité ne sera qu'une base mais jamais une fin en soi.
          Je ne dis pas pourtant que le cinéma n'a pas le droit à une certaine liberté d'adaptation (en une heure trente on ne peut aborder tout correctement), mais tordre la réalité dans tous les sens n'est selon moi pas correcte.

        • [^] # Re: Imitation Game

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est quand même un comble ! Le vrai Turing se décarcasse toute la guerre pour sa patrie…et là dans le biopic on le fait passer pour un traître !

          C'est peut-être pour montrer la lucidité qu'il avait sur le danger qui menacait sa vie en cas de révélation de son homosexualité ?

        • [^] # Re: Imitation Game

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Et en plus on justifie a posteriori le préjugé sexiste des années 50 disant que les homos ne sont pas fiables puisqu'on peut les faire chanter.

          A une époque où l'homosexualité était très mal considérée et réprimée, on pouvait faire chanter quelqu'un parce qu'il était homosexuel. Et par nature, quelqu'un qu'on peut faire chanter n'est pas "fiable".
          Je ne vois donc pas où est le "préjugé sexiste" là dedans.

          Pour le reste, je suis d'accord avec toi, d'ailleurs, pas du tout envie de voir ce film non plus.

  • # Stephen Hawking

    Posté par . Évalué à 1.

    D'ailleurs il y a un biopic aussi sur Stephen Hawking qui va sortir
    D'ailleurs en parlant du monde technologique Benedict Cumber[batch] a aussi jouer Julian Assange

    • [^] # Re: Stephen Hawking

      Posté par . Évalué à 4.

      D'ailleurs en parlant du monde technologique Benedict Cumber[batch] a aussi joué Julian Assange

      Et Smaug, aussi.

      OK, je sors.

    • [^] # Re: Stephen Hawking

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      D'ailleurs il y a un biopic aussi sur Stephen Hawking qui va sortir

      "The Theory of Everything", que j'ai également eu l'occasion de voir. C'est un bon film, qui s'intéresse plus à l'homme et à sa vie personnelle qu'à l'aspect "scientifique/recherche" (le film est basé sur une biographie écrite par sa première femme, d'où l'importance de l'aspect familial). Évidemment il y a un peu de vulgarisation scientifique.

      (et tant qu'on est dans les critiques cinémas je peux aussi donner un avis sur "Penguins of Madagascar" si besoin est).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.