Interview Slashdot du fantasque Mark Shuttleworth

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
10
avr.
2005
Ubuntu
Certains rêvent de gagner d’un coup 600 millions de dollars, d’autres de s’envoler dans l’espace, d’agir concrètement en faveur de l’éducation, ou encore de marquer de leur empreinte le monde des logiciels libres. À lui tout seul, le sud-africain Mark Shuttleworth, créateur trentenaire de la distribution Ubuntu Linux, a déjà réalisé tout cela !

À l'occasion d'une récente interview réalisée par les "slashdotters", il revient longuement sur Ubuntu, son objectif, sa spécificité, son organisation, sa relation avec Debian et son business plan. Il répond également à des question sur la fracture numérique en Afrique ou encore sur la pertinence de "s'envoyer en l'air" pour 20 millions de dollars alors que cet argent pourrait être utilisé autrement.

Vous en trouverez une traduction française sur Framasoft.
  • # 600 millions ?

    Posté par . Évalué à -1.

    600 millions de dollars ? Je ne savais pas qu'on pouvait faire tant avec le logiciel libre ... D'aucun diront que cela prouve que le modèle est viable, moi je dirais que je satisferait bien de 1 pourcent de cette somme ...
    • [^] # Re: 600 millions ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je ne pense pas que Mark Shuttleworth est gagné autant d'argent avec la distribution Linux Ubuntu :-)

      Non en fait, ces 600 millions n'ont rien à voir. D'ailleur, Ubuntu est gratuit, et on peut commander des dizaines de CD-ROM sans débourser un centime !

      Qu'est-ce que la puissance ? Rester debout au coin d'une rue et n'attendre personne.

    • [^] # Re: 600 millions ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Mark Shuttleworth a fondé Thawte Consulting avant de revendre la boite à VeriSign en 1999. Ce genre de transaction, ca rapporte...
    • [^] # Re: 600 millions ?

      Posté par . Évalué à -2.

      Le jour où une entreprise du LL pourra dire qu'elle a fait gagner autant d'argent nous ne serons probablement plus de ce monde mdr
  • # ... quizz du soir...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    "Derrière chaque grande fortune se cache un grand crime" ?
  • # Dépèche précédente?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Cette information n'a-t-elle pas déjà fait l'objet d'une dépèche il y a une semaine (mise à part que, si ma mémoire est bonne, l'interview n'était pas encore traduite)? J'ai cherché, mais il semble que Google n'a pas "crawlé" depuis un moment par ici. Si quelqu'un a le lien de la dépèche en question...
  • # *gruik*

    Posté par . Évalué à 10.

    En lisant l'interview de ce monsieur, je trouve qu'il a de bonne connaissance technique et de bonne connaissance sur ce qu'il dit...
    j'ai été plutôt étonné ...
    • [^] # Re: *gruik*

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Oui, il a l'air vraiment de savoir de quoi il parle, et il sait dire quand il ne sait pas (à propos de NIS par exemple), ce qui assez rare pour être remarqué. Au vu de ce qu'il dit sur ca formation au vol dans l'espace, il a l'air d'intégrer assez vite. En même temps on a l'impression qu'il a su rester simple, qu'il n'a pas pris la grosse tête. (Ce sont mes impression d'aprés l'interview, je connais pas le bonhomme).

      Certains auraient bien besoin d'en prendre de la graine :)
    • [^] # Re: *gruik*

      Posté par . Évalué à 7.

      D'après http://fr.wikipedia.org/wiki/Mark_Shuttleworth(...) il aurait été développeur Debian. Donc ça ne m'étonne pas du tout qu'il ait de telles connaissances.
      • [^] # Re: *gruik*

        Posté par . Évalué à 7.

        Ahhhh merrrrdee !!
        un développeur Debian dans l'espace ... ca le fait trop !!! :-)))
        • [^] # Re: *gruik*

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          du coup, faudrait changer l'accroche de ubuntu : Linux for Extraterestrial Beings semble pas mal.

          Quoi que je ne sais pas si c'est plus engageant.
          Ok ==>[].
          • [^] # Re: *gruik*

            Posté par . Évalué à 3.

            Ou "Lost in Space" ;-))
            • [^] # Re: *gruik*

              Posté par . Évalué à 2.

              Vu le titre de ce thread, ça pourrait être aussi "Les cochons dans l'Espaaaaaace" ;)
        • [^] # Re: *gruik*

          Posté par . Évalué à 1.

          c'est cool, quand il arrivera sur mars, il arrivera pile poile pour la release de KDE-3.4 :)

          cool
  • # Lien vers la traduction cassé

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    traduction en Français : http://ww.framasoft.org/article3752.html(...)

    Sinon, interview très interessante.

    Et je viens de passer 2 ordi a ubuntu 5.04, c'est vraiment une très bonne distrib, malgrès l'installeur un peu "a l'ancienne", mais il parrait que ça va changer pour le prochaine version.
    • [^] # Jolie, pratique, mais faut pas devoir la configurer...

      Posté par . Évalué à 4.

      Je partage cet avis (je fais quelques tests avec (k)Ubuntu sur mon ordinateur...).

      Moi qui suit culturellement habitué aux clickodromes (j'ai vraiment débuté l'informatique sur un Atari ST ! :o), je regrette qu'il n'existe pas un outil intégré genre Drakconf (pardon Drivaconf ?) ou Yast pour bricoler sa distrib' après installation (l'install', elle, est très bien).
      Par exemple j'ai voulu déclarer de nouvelles partitions après l'installation de l'Ubuntu, et j'ai dû le faire à la main dans fstab. Pour moi, qui tourne sous GNU/Linux depuis quelques années, cela ne pose pas trop de soucis (mais, il y a des choses du genre config' réseau, ou encore des services, de cron, etc... qui m'en poseraient bien plus !). Pour le débutant ce sera une autre histoire.

      Certes Bash et l'édition des fichiers de conf' à-la-main, c'est parfois bien pratique. Mais dans d'autres cas (notamment quand on fait ça une fois tous les 107 ans), le clickodrome est plus pratique.

      Ai-je loupé l'outil magique qui permet de tout configurer ? Sinon, un tel outil est-il prévu ? (j'ai pas trouvé d'allusion à ça sur les documents parcourus).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.