IT-Edit 2.0, un éditeur de texte avec terminaux intégrés

32
15
mar.
2016
C et C++

IT-Edit (Integrated Terminals Editor) est disponible en version 2.0. Cette nouvelle version apporte de nombreuses améliorations par rapport à la 1.0.1. Il s'agit d'un éditeur de texte doté de multiples fonctionnalités. Il est écrit en C et utilise GTK+3, gtksourceview3.0, ainsi que libvte-2.90.

logo du logiciel IT-Edit

IT-Edit gère la coloration syntaxique de nombreux langages de programmation. Il intègre des terminaux bien placés, de façon à ne pas perdre de vue la ligne de commande pendant l'écriture de code.

capture d'écran

Description de IT-Edit 2.0

IT-Edit est un petit environnement de développement : « un éditeur de texte avec des terminaux habilement intégrés » :

  • IT-Edit dispose de terminaux dans la même fenêtre que l'éditeur, dans une barre latérale masquable et redimensionnable. Vous pouvez facilement y ajouter ou retirer des terminaux ;
  • IT-Edit dispose d'un grand terminal occupant la totalité de l'interface, divisible en 4 terminaux vers lesquels vous pouvez aisément basculer depuis l'interface principale ;
  • Il est possible d'exécuter des commandes, comme une compilation, un outil de débogage et tout ce que vous pouvez faire dans le terminal directement depuis l'éditeur. Il se marie donc bien avec un fichier Makefile.

Exécuter une commande

Un bouton permet d'exécuter des commandes shell. Au départ, j'ai décidé d'implémenter un lecteur de pages de manuel s'ouvrant dans un nouveau terminal inclus dans toplevel (qui peut être redimensionnée, maximisée, minimisée et fermée). Mais j'ai remarqué que je limitais sans raison cette fonctionnalité. J'ai donc décidé de l'étendre a toutes les commandes shell possibles. Après exécution de la commande voulue le terminal est tout à vous et vous pouvez continuer à entrer des commandes…

Accès rapide à la documentation ou fichiers de tous types.

De même, après avoir implémenté une fonctionnalité de lancement rapide de documentation HTML enregistrée au préalable, j'ai décidé de la fournir pour tout type de fichier (lancé avec l'application par défaut du système).

Lancement rapide d'outils graphiques

IT-Edit auto-détecte quelques outils graphiques : diff, débogueur, interpréteur Python, calculatrice, dictionnaire, etc. que vous pouvez ensuite lancer depuis l'éditeur. Vous pouvez en ajouter autant que vous voulez.

Nouveau dans IT-Edit 2.0

ChangeLog it-edit-2.0

Paquets

Le programme est distribué sous forme de paquet *.deb, si cela ne vous convient pas, il existe une archive tarball (*.tar.gz) compatible Linux et POSIX compliant (non-testé). Pour installer IT-Edit tapez :

$ ./configure
$ make
$ sudo make install

Appel à contributions

Je suis ouvert à toutes formes de critiques, si vous avez des commentaires à faire sur le code, les fonctionnalités auxquelles je n'ai pas pensé, etc.

PS : un gestionnaire de fenêtres pavant est une alternative, je sais merci.

  • # Donc en résumé

    Posté par . Évalué à 4 (+13/-10).

    Si je résume ce que j'ai vu sur le site et ici-même, on a un éditeur basique qui sait lancer des commandes externes, parfois dans des terminaux, parfois graphiquement.

    Qu'est-ce que je peux faire ici et que je ne pouvais pas faire en (juste) configurant des raccourcis pour mon environnement de bureau ? Vim sait déjà lancer des commandes externes, c'est même l'une de ses plus grandes qualités, et avoir un terminal à côté de son éditeur ça revient juste à lancer un autre terminal (potentiellement un raccourcis de l'environnement de bureau là encore). Donc quel est l'intérêt de tout ça ?

    • [^] # Re: Donc en résumé

      Posté par . Évalué à 10 (+17/-8).

      On devrait implémenter un détecteur de :
      « ça existe déjà, pourquoi en faire un autre   ».

      Ça pourrait fonctionner pour tout un tas de trucs : les films, les livres, les enfants, les maisons, les logiciels, etc etc.

      Nihiliste  !

      ^.^

      Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

      • [^] # Re: Donc en résumé

        Posté par . Évalué à 10 (+13/-1).

        Ça pourrait fonctionner pour tout un tas de trucs : les films, les livres, les enfants, les maisons, les logiciels, etc etc.

        Oui, mais justement. Quand tu présente ton travail, que ce soit ici ou ailleurs et que ce soit dans l'informatique ou non, il vaut mieux passer très vite sur ce que tu as fait pour mettre vraiment en évidence en quoi tu te distingue des autres et pourquoi est-ce que tu l'a fait. Venir expliquer qu'un éditeur de texte existe c'est gentil, venir expliquer que le nouvel éditeur de texte intègre alphago et sera capable de te poutrer au jeu de go pendant que tu essaie d'éditer ta configuration ça en dit beaucoup beaucoup plus.

        C'est de la communication de base. Peu de monde ira se renseigner de lui même si on ne lui donne pas un minimum de grain à moudre.

        Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

        • [^] # Re: Donc en résumé

          Posté par . Évalué à 10 (+16/-5).

          Il y a une différence entre indiquer que ce n'est pas très bien présenté et être siiiiiiii aimable en écrivant (entre autres) : « Donc quel est l'intérêt de tout ça ? ».
          D'autant que l'auteur a l'air jeune.

          C'est de la communication de base.

          Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

      • [^] # Re: Donc en résumé

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 15/03/16 à 20:47.

        ça existe déjà, pourquoi en faire un autre

        Ce serait plutôt : « ça existe depuis longtemps* en bien mieux* et beaucoup plus souple*, quel est l'intérêt de celui-ci ? ».

        -* longtemps : donc (en principe) avec moins de bugs, et qui a eu le temps de s'adapter aux besoins
        -* mieux : plus de fonctionnalités
        -* plus souple : fonctionne avec n'importe quel éditeur ou autre logiciel, il suffit de configurer le gestionnaire de fenêtres. On n'est pas lié à l'éditeur de cet IDE en particulier

        Le but de l'auteur n'est en principe pas d'être le meilleur logiciel possible, sinon il fait clairement fausse route, mais plutôt de se faire plaisir, apprendre, etc.

    • [^] # Re: Donc en résumé

      Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+9/-1).

      J'imagine que l'intérêt est que c'est plus graphique que Vim et Emacs (plus de boutons, onglets à la place de buffers, etc) et que la configuration par défaut est meilleur pour les utilisateurs voulant un outil clé en main.

      • [^] # Re: Donc en résumé

        Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+6/-0).

        Gedit a déjà un plugin "terminal", je ne sais pas si ça fait la même chose mais c'est grapghique, et Gedit est extensible.
        Sinon, comme déjà dit, VIM et Emacs …

        • [^] # Re: Donc en résumé

          Posté par . Évalué à 8 (+6/-0).

          Kate aussi, à ma connaissance (je n'ai jamais cherché à utiliser ce greffon). J'ai du mal à comprendre cette dépêche présentant comme une nouveauté insolite ce qui est une fonctionnalité standard sur beaucoup d'éditeurs de texte servant au développement…

        • [^] # Re: Donc en résumé

          Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

          La seule critique que j'aurais à faire au plugin terminal de gedit, c'est qu'il ne se place pas automatiquement dans le répertoire de ton fichier.

          Si ce logiciel le fait, ça fait partie des trucs à souligner à mon avis !

      • [^] # Re: Donc en résumé

        Posté par . Évalué à 10 (+12/-1).

        Le simple fait que ce ne soit ni Emacs, ni vim, ni un de leurs dérivés est un atout pour ceux qui ne les aiment pas.

      • [^] # Re: Donc en résumé

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+3/-1).

        gvim … + un gestionnaire de fenêtres bien configuré, etc…
        Je ne suis non plus, pas prêt à changer.

        Mais comme suggéré déjà dans un commentaire plus haut : c'est bien d'avoir l'embarras du choix, non ?
        Alors à tester… quand ça sera packagé dans un dépôt de ma distrib' préférée ;-)

    • [^] # Re: Donc en résumé

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Vim sait déjà lancer des commandes externes, c'est même l'une de ses plus grandes qualités

      Non, c'est l'un des plus grands défauts de vim ; sa gestion des commandes externes est terriblement mauvaise.
      Il y a une équipe de gens qui bosse sur neovim pour résoudre ce problème. J'utilise ça maintenant.

      • [^] # Re: Donc en résumé

        Posté par . Évalué à 7 (+4/-0).

        J'en ai jamais ressenti le besoin. Je fais un ctrl+z pour lancer ma commande et un fg pour repasser sur vim. Ça ne fonctionne pas si tu veux vraiment avoir un processus dans ton terminal qui tourne longtemps et continuer à éditer ton fichier.

        Soit j'ai jamais rencontré ce cas soit naturellement j'ai utilisé un second shell sans y faire attention.

        Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

        • [^] # Re: Donc en résumé

          Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+9/-0).

          Ou je split mon tmux et du coup je peux même aisément copier du shell à vim sans quitter mon clavier.

        • [^] # Re: Donc en résumé

          Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

          Lancer des commandes externes c'est avant tout pour intégrer le résultat dans ton éditeur, et allez plus vite dans l'édition de ton texte, ton code, etc.

          Un exemple simple :

          :r!ls

        • [^] # Re: Donc en résumé

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

          Quand tu codes dans un language avec un REPL, comme OCaml, Scheme, ou Common Lisp, tu prends très vite goût aux possibilités offertes par emacs comme tuareg ou slime. Y a bien slimv pour Common Lisp, mais c'est pas idéal. L'intégration pue.

  • # chmod +x

    Posté par (page perso) . Évalué à -4 (+0/-5).

    Sinon ./configure… pouf… et non je ne le ferai pas.

    Love – bépo

  • # Bien pour débuter, et plus…

    Posté par . Évalué à 10 (+13/-0).

    Je dois admettre que c'est le genre d'outil que j'aurais aimé avoir quand j'ai fait mes armes avec GNU/Linux. :-)

    Pour faire écho à l'introduction sur le site officiel, les IDE sont des environnements éminemment complexes qui cachent beaucoup de mécaniques pourtant intéressantes à découvrir quand on débute. À l'inverse travailler avec des outils indépendants les uns des autres oblige à déjà bien connaitre la ou les façons de les utiliser ensemble, sous peine de devoir pratiquer manuellement certaines mécaniques rébarbatives. Ça peut faire beaucoup à absorber, surtout si un premier TP de C est en même temps un premier contact avec GNU/Linux.

    Un outil en même temps assez simple pour ne pas déballer toute la machinerie cmake ou autotools et en même temps assez complet pour ne pas avoir à courir après les différents outils dans les menus d'applications, c'est plutôt cool.

    Avec le système d'ouverture rapide des documentations, il ne manque plus qu'un navigateur de fichiers dans un panneau à gauche, et on a quelque chose qui se rapproche à tout petit pas délicats de acme :

    Il y a quelques bonnes idées dans cet outil qui pourraient être intéressantes à reprendre pour la suite du développement d'IT-Editor : navigation dans l'arborescence de fichiers, allers/retours entre message d'erreur et ligne correspondante dans le fichier et j'en oublie. Puisse cela vous inspirer…

    • [^] # Re: Bien pour débuter, et plus…

      Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+8/-0). Dernière modification le 16/03/16 à 09:21.

      Merci pour vos commentaires éclairées.

      Tous d'abords j'ai écrit it-edit afin d'avoir un éditeur sur mesure, répondant a tous mes besoins, comme dit lors de la sortie de la version 1.0.1 et j'ai utilisé it-edit depuis début mai 2015 jusqu'a peu au quotidien et j'en suis très satisfait.

      Je dois avouer que la version 1.0.1 a crasher 3 a 4 fois depuis mais il me semble que le bug est fixer maintenant (une erreur dans la fonctionnalité de recherche).

      L'ergonomie a grandement été amélioré: basculement rapide entre tabulations et espaces, raccourcis clavier supplémentaires:

      • Ctrl ++ (Next) <-> Ctrl + Enter (Replace), utilisez le keypad.

      Sinon:

      Vim sait déjà lancer des commandes externes, c'est même l'une de ses plus grandes qualités, et avoir un terminal à côté de son éditeur ça revient juste à lancer un autre terminal (potentiellement un raccourcis de l'environnement de bureau là encore). Donc quel est l'intérêt de tout ça ?

      D'avoir des terminaux directement intégrer dans l'éditeur de texte, pour ne pas avoir sans cesse a basculer entre les deux.

      On devrait implémenter un détecteur de :
      « ça existe déjà, pourquoi en faire un autre  ».

      Si tu compte innover quelque chose et bien bonne chance, nouvelle technologie hormis: reconnaisance vocale etc..

      J'imagine que l'intérêt est que c'est plus graphique que Vim et Emacs (plus de boutons, onglets à la place de buffers, etc) et que la configuration par défaut est meilleur pour les utilisateurs voulant un outil clé en main.

      Parfaitement it-edit n'est pas vim ou emacs mais un éditeur graphique intégrants des terminaux entre autres fonctionnalités, voyez cela comme la nouvelle vague.

      Concernant les autres éditeurs pouvant intégrés un terminal je trouve personnellement que le terminal (il n'y en souvent qu'un) est mal placé par exemple kate dont le terminal est placer en bas je me voit mal travailler la dedans, dans cet petit espace en bas de l'éditeur.

      Ou geany ça va encore et code-block qui débloque en lançant un xterm…

      Avec le système d'ouverture rapide des documentations, il ne manque plus qu'un navigateur de fichiers dans un panneau à gauche, et on a quelque chose qui se rapproche à tout petit pas délicats de acme

      Je n'ai pas implémenter de gestionnaire fichier dans une barre latérale a gauche, car l'idée m'est passer par la tête, car it-edit auto-détecte votre gestionnaire de fichier et il est lancable depuis le menu-item correspondant et si par malheurs il se trouve qu'il n'est pas: "nautilus", "dolphin", "thunar", "xfe" ou "pcmanfm" et bien vous pouvez le configurer manuellement.

      En espérant que vous prendrez la peine d'essayer vraiment it-edit, disons une semaine, avec un bon Makefile maison il vous facilitera la vie, accros de ligne de commandes, vous l'adopterai sûrement ou replacerai gedit ou kate par it-edit, cela est possible avec it-edit.

      Si vous avez d'autres idée d'améliorations je suis preneur !!!

      PS: regarder le Makefile situer dans le dossier /usr/share/it-edit si vous avez télécharger le fichier debian sinon par ici pour voir a quoi ressemble un bon Makefile.

      • [^] # Re: Bien pour débuter, et plus…

        Posté par . Évalué à 9 (+8/-0).

        Je n'ai pas implémenter de gestionnaire fichier dans une barre latérale a gauche, car l'idée m'est passer par la tête, car it-edit auto-détecte votre gestionnaire de fichier et il est lancable depuis le menu-item correspondant et si par malheurs il se trouve qu'il n'est pas: "nautilus", "dolphin", "thunar", "xfe" ou "pcmanfm" et bien vous pouvez le configurer manuellement.

        Tu peux utiliser xdg-open pour détecter automatiquement le file manager, quel qu'il soit.

      • [^] # Re: Bien pour débuter, et plus…

        Posté par . Évalué à 5 (+3/-1).

        On devrait implémenter un détecteur de :
        « ça existe déjà, pourquoi en faire un autre  ».

        Si tu compte innover quelque chose et bien bonne chance, nouvelle technologie hormis: reconnaisance vocale etc..

        L'idée n'est pas forcément d'innover mais de comprendre l'ambition du projet.

        Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

      • [^] # Re: Bien pour débuter, et plus…

        Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

        kate dont le terminal est placer en bas je me voit mal travailler la dedans, dans cet petit espace en bas de l'éditeur

        Si ça peut servir: clic droit sur le petit bouton/onglet "Terminal" dans la barre d'état de Kate, et tu as un menu "Déplacer vers" qui te permet de mettre le terminal dans la barre latérale gauche ou droite (valable pour les autres outils intégrés à Kate).

        Et il y a un slider pour redimensionner la zone d'outils (au cas où tu la laisserait en bas).

        • [^] # Re: Bien pour débuter, et plus…

          Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

          J'utilise Kate au quotidien mais je suis incapable d'ouvrir plus d'un terminal. Y a-t-il une astuce que j'ignore pour en afficher plusieurs à l'intérieur de Kate ? (Depuis plusieurs années, j'utilise Kate sans terminal sur les 2/3 gauche de mon écran et Konsole sur le 1/3 droit. Konsole permets d'avoir plusieurs consoles en onglet ; j'en ai le plus souvent besoin de trois.)

          • [^] # Re: Bien pour débuter, et plus…

            Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

            J'ai un peu cherché, mais rien vu qui permette d'avoir de multiples consoles dans Kate (une feature-request…).

          • [^] # Re: Bien pour débuter, et plus…

            Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 18/03/16 à 08:34.

            utiliser it-edit et répondre a mes mails et ma proposition.

            Car une amélioration c'est du boulot, surtout qu'on ont vient de terminer un programme et qu'il faut réouvrir le dossier.

            L'on n'a pas forcément envie de remanier le truc une fois le dur labeur belle et bien finis.

            Je l'implémenterai ton idée a coté des autres propositions d'améliorations.

            J'aimerai beaucoup que tu m'aide a écrire un Makefile pour le fortran comme je te l'ai proposer.

            Quoi que tu fasse, concernant le Makefile.

            Je ferai une dernière tentative en t'envoyant un Makefile pour un projet C surtout que make supporte le fortran naturellement:


            Extrait du GNU make manual:


            Compiling Fortran and Ratfor programs

            n.o is made automatically from n.r, n.F or n.f by running the Fortran compiler. The precise recipe used is as follows:

            ‘.f’
            ‘$(FC) $(FFLAGS) -c’.
            ‘.F’
            ‘$(FC) $(FFLAGS) $(CPPFLAGS) -c’.
            ‘.r’
            ‘$(FC) $(FFLAGS) $(RFLAGS) -c’.
            Preprocessing Fortran and Ratfor programs

            n.f is made automatically from n.r or n.F. This ru+ *.f
            + *.f90

            runs just the preprocessor to convert a Ratfor or preprocessable Fortran program into a strict Fortran program. The precise recipe used is as follows:

            ‘.F’
            ‘$(FC) $(CPPFLAGS) $(FFLAGS) -F’.
            ‘.r’
            ‘$(FC) $(FFLAGS) $(RFLAGS) -F’.
            ---

            Seulement ne connaissant pas du tout le fortran je ne peut pas le faire moi moi même:

            plusieurs extension de fichier possibles:

            • *.f
            • *.f90
            • *.f95
            • *.for

            Est-ce que le fortran génère des fichiers objets, des binaries ELF, je ne sais absolument pas ???

            Merci beaucoup, pour l'aide déjà apporter.

            • [^] # Re: Bien pour débuter, et plus…

              Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

              Désolé pour le ton employer dans le dernier poste, destiner a Denis Bernard.

              Je tiens a m'excuser.

              Seulement il faut essayer un éditeur un minimum avant de l'adopter.

              Les raccourcis clavier de it-edit sont analogue a kate:

              • New file (Ctrl + n).

              • Open (Ctrl + o).

              • Save (Ctrl + s).

              • Cut (Ctrl + x), Copy (Ctrl + c), Paste (Ctrl + v).

              • Go to line (Ctrl + g).

              • Find (Ctrl + f).

              • Undo (Ctrl + z)

              • Redo (Ctrl + Maj + Z)

              • Quit (Ctrl + q)

              Sont les même que dans kate.

              La fonctionnalité de rechargement du fichier automatique (quand le fichier est modifié par un autre processus), je n'est pas réussis a l'implémenter correctement.

              Mais il existe la fonction Reload file (Ctrl + r): manuellement.

              it-edit demande quand ont quitte si il faut sauvegarder les fichiers non sauver, vous pouvez même choisir lesquels, tout comme kate.

              Ctrl + f fait apparaître la barre de recherche et de remplacement tout comme kate.

              Tu aura tous les terminaux désirés, l'accès rapide a la documentation, aux outils GUI, etc…

              Bref essayez it-edit pendant une semaine vous l'adopterai sûrement.

              PS: Ca va mettre un peu de temps avant que je t'envoie le Makefile, je n'ai pas finis.

              Si tu ne m'a pas répondus car tu ne connais pas make je te conseille de lire attentivement le make manual.

              Même disponible en version papier.

              C'est un véritable atout de connaître make !

              • [^] # Re: Bien pour débuter, et plus…

                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

                Salut,

                tu devrais jeter un coup d'œil à CMake, de nombreux projets y sont passés. C'est un méta-make, il te générera un Makefile pour make et tes outils de compilation, un projet VisualStudio ou XCode ou autre sur d'autres IDEs;

                A+

  • # génial avec 1 ou 2 fonctions de plus

    Posté par . Évalué à 5 (+5/-0).

    Alors d’abord bravo car l'idée de départ est géniale. C'est un peu ce qui me manquait dans l'administration de tout les jours: un truc à la croisée des éditeurs et des terminaux.

    Toutefois il me manque 1 ou 2 fonctions qui me semblent évidentes:
    - Pourquoi ne peut-on pas ouvrir un fichier dans l'éditeur à partir d'un des terminaux? C'est une manip que je fais 100 fois par jour. "it-edit toto.txt &" ouvre une autre instance d'it-edit. En bref, faire comme Geany quoi…
    - Comme l'ont évoqué certains le suivi entre le répertoire courant d'un des terminaux et le chemin de l'éditeur.
    - Ok on peut intégrer un outil de diff au menu applications mais pourquoi ne peut-on pas alors faire un diff entre 2 onglets ouverts dans l'éditeur?

    Avec les 2 premiers je serai déjà un homme heureux.

    • [^] # Re: génial avec 1 ou 2 fonctions de plus

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 18/03/16 à 08:35.

      Merci pour vos conseils d'amélioration:

      • Pourquoi ne peut-on pas ouvrir un fichier dans l'éditeur à partir d'un des terminaux? C'est une manip que je fais 100 fois par jour. "it-edit toto.txt &" ouvre une autre instance d'it-edit. En bref, faire comme Geany quoi…

      C'est faisable car libvte-2_90 dispose d'un système de suivis de pattern avec ce que vous rentrez dans le terminal.
      A méditer.

      Comme l'ont évoqué certains le suivi entre le répertoire courant d'un des terminaux et le chemin de l'éditeur.

      libvte-2_90 dispose d'un signal "change-directory" le problème est que je ne sais absolument pas quoi faire:

      1. synchronisation du dossier courant du terminal dans tous les terminaux.
      2. synchroniser les dossiers des fichiers ouvert et le terminal (A noter que l'on peut configurer le dossier dans lequel démarre le processus de votre shell (configurable lui aussi, pour csh ou ksh…) dans it-edit panneau configuration->Terminals->Settings). Mais quel dossier si des fichiers sont dans des dossiers différents.
      3. et ainsi de suite on a la torture du choix.

      Ok on peut intégrer un outil de diff au menu applications mais pourquoi ne peut-on pas alors faire un diff entre 2 onglets ouverts dans l'éditeur ?

      L'on ne peut toucher au menu du menu contextuel de l'éditeur de libgtksourceview3. Alors comment choisir les deux fichiers a comparer ?

      Merci pour vos réponses.

  • # L'essayer c'est l'adopter

    Posté par . Évalué à 4 (+4/-0).

    Je l'ai installé et c'est le logiciel que je vais utiliser depuis aujourd'hui.
    Rien à ajouter de plus, il me convient parfaitement.

    • [^] # Re: L'essayer c'est l'adopter

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

      Configuration->Settings: bouton [set it-edit as default editor] !

      Yes !!!

      • [^] # Re: L'essayer c'est l'adopter

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

        Alors quelques conseils pour utiliser it-edit.

        Tu peut sélectionner quelque chose et utiliser le raccourcis clavier (Ctrl + f):

        La barre de recherche et de remplacement apparaîtra.

        Et contiendra la sélection.

        Si la barre d'entrée a le focus tu peut taper sur Enter cela aura le même effet que d'appuyer sur Next (Prochaine occurrence) sauf si tu n'a rien sélectionner avec Ctrl + f ou la recherche commencera au début.
        Sinon à la position du curseur.

        Utilise le keypad: Ctrl ++ pour Next (Prochaine occurrence), Ctrl +- pour Previous (Occurrence précedente) et Ctrl + Enter (Replace).

        La proximité des touches est fait exprès pour enchaîné les Next & Replace.

        Sinon un bon appuis de la souris sur le bouton Search (Ctrl + Maj + F) illuminera toutes les occurrences de la recherche.

        Apprendre les raccourcis du terminal Maj+ Copy ou (Ctrl + Keypad 1) pour copier et Ctrl + Insert (Ctrl + Keypad 0) pour coller dans les terminaux.

        Le bouton ou Ctrl + p basculera entre utiliser des tabulations ou des espaces (dont le nombre st configurable).
        Pratique si tu édite un Makefile et ne bosse pas avec des tabulations.

        Tu peut configurer le dossier dans lequel sera lancer le shell et une commande a lancer dans les terminaux au démarrage: par exemple $HOME/Bureau comme dossier et ls comme commande pour arriver directement dans l'espace de travail (le bureau).

        Enregistre la doc (/usr/share/doc) que tu désire une bonne fois pour toute, et petit a petit selon tes besoins, cela s'avèrera très pratique.

        le bouton Cmd (Ctrl + e) permet d'exécuter une commande, dans un terminal annexe (par exemple: man printf).

        Le bouton Go to line (Ctrl + g) te permet de sauter a une ligne.

        La fonction Reload file est pratique si tu redirige vers un même fichier plusieurs fois de suite (par exemple: make 2> debug.txt).

        La fonction Duplicate (Ctrl + d) est pratique sinon.

        Bonne utilisation de it-edit a toi.

        • [^] # Re: L'essayer c'est l'adopter

          Posté par . Évalué à 0 (+0/-0).

          Je te remercie. Très utile.
          Franchement cela fait 16 heures que je l'utilise concernant une application, et rien à redire.
          Pour ma part, c'est parfait.
          Un petit truc que je n'ai pas trouvé, c'est un line wrap, lorsque la ligne est trop longue. Pour l'instant c'est tout.

        • [^] # Re: L'essayer c'est l'adopter

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

          La fonction Reload file est pratique si tu redirige vers un même fichier plusieurs fois de suite (par exemple: make 2> debug.txt).

          Tu pourrais utiliser inotify pour le faire automatiquement (avec une option pour empêcher le rechargement automatique si besoin est).

          Les logiciels comme evince (visualisateur de pdf) font ça très bien : tu exportes un PDF depuis ton logiciel (scribus, libreoffice…), pouf evince recharge instantanément le PDF à la même page ! C’est encore plus super cool si tu fais du LaTeX ou des choses comme ça, tu fais make et hop tu visualise le résultat sans rien cliquer ! \o/

          ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

  • # impossible de trouver la bibliothèque vte2_90

    Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

    Bonjour,
    j'essaie d'installer cet editeur mais j'arrive pas à trouver cette bibliothèque. que devrais-je faire ?

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.