LaTeXila 2.0 : environnement LaTeX intégré pour GNOME

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
19
14
nov.
2010
Bureautique
Je suis fier de vous annoncer la sortie de LaTeXila 2.0, un environnement LaTeX intégré pour le bureau GNOME.

Cette version est à la fois un aboutissement, et un commencement. Un aboutissement, car il y a eu une réécriture complète en langage Vala depuis la version 0.2. Et un commencement, car il y a encore de nombreuses fonctionnalités à développer par rapport à Kile ou TexMaker (tous les deux en Qt).

Les principales nouveautés de cette version sont :

  • Des boutons personnalisables pour compiler, convertir et visionner un document en un clic (utilisation de Rubber) ;

  • L'autocomplétion des commandes LaTeX (capture d'écran) ;

  • Une gestion facilitée des projets ;

  • La recherche et le remplacement ont été grandement améliorés (capture d'écran).


Ce logiciel est sous la licence GPL 3. Plus de détails dans la suite de la dépêche. Et les autres fonctionnalités ?

Voici les fonctionnalités qui existaient déjà dans la version précédente, et qui ont été un peu améliorées pour certaines :
  • Des listes de symboles (lettres grecques, flèches diverses, etc.) ;
  • La possibilité de créer ses propres modèles ;
  • Un navigateur de fichiers intégré ;
  • Des menus avec les commandes les plus courantes ;
  • Nettoyage des fichiers auxiliaires (*.log, *.toc…) ;
  • Et plein d'autres petites choses.

À noter qu'il existe maintenant — en plus de la traduction française — une traduction espagnole.

Pour la petite histoire…

Pendant mes congés d'été 2009, j'avais envie de me lancer dans un projet de programmation, et comme j'aimais bien Kile (prévu pour KDE), et que j'utilisais GNOME, l'idée m'est venue de réaliser LaTeXila.

Il y avait bien sûr le plug-in LaTeX de Gedit, mais il ne me convenait pas, principalement car c'est justement… un plug-in. Lorsqu'on veut faire plusieurs tâches différentes avec des plug-ins de Gedit, cela peut vite devenir une usine à gaz (et que faire en cas de styles d'indentation différents pour les différentes tâches ?).

N'ayant aucune expérience en GTK+, et encore moins en GLib/Gobject (je n'en connaissais même pas l'existence), j'ai commencé tant bien que mal (surtout mal) à écrire tout ça en C.

Et voilà, au mois de septembre 2009 la version 0.0.1 est sortie, et j'ai écrit un petit journal.

Ensuite se sont enchaînées quelques autres versions jusqu'à la 0.2 en février 2010 (voir journal), où je me suis rendu compte que le code n'était pas très propre, et qu'il valait mieux tout recommencer. Et quitte à recommencer, autant le faire en Vala, qui est un langage orienté objet à la syntaxe proche du C# et qui génère du code en C basé sur GLib/Gobject. C'est donc ce que j'ai fait cet été !

Et la suite des évènements ?

Tout d'abord, n'attendez pas que de grosses nouvelles fonctionnalités surgissent d'ici peu, car j'aurai un peu moins de temps libre jusqu'en juin 2011 (mais rien ne vous empêche de contribuer).

Rubber, qui s'occupe de la compilation intelligente des documents, a quelques lacunes, notamment le fait de ne pas accepter d'espaces dans un nom de fichier (même si c'est dans un répertoire parent). Je compte donc contribuer un peu à Rubber.

Il faut savoir aussi que la partie « éditeur de texte » de LaTeXila est fortement inspirée de Gedit. Un de mes projets est de créer une libgedit, pour pouvoir réutiliser le code de Gedit comme un framework pour créer un IDE en GTK plus facilement.

Et puis évidemment il y a des fonctionnalités essentielles qui manquent à LaTeXila, comme :
  • L'amélioration de l'autocomplétion, par exemple les labels dans les commandes \ref, \cite, etc. ;
  • Le basculement entre le fichier DVI/PDF/… vers le *.tex, et vice-versa (avec SyncTeX) ;
  • La correction orthographique ;
  • La liste des chapitres, sections… pour pouvoir naviguer plus facilement dans un document ;
  • Le support de XeLaTeX, ConTeXt et d'autres dialectes de TeX sous forme de plug-ins.

LaTeXila a donc déjà bien été entamée et est tout à fait utilisable, mais ce n'est qu'un début.
  • # Bravo

    Posté par . Évalué à 5.

    Félicitation pour ton travail, même si je n'utilise pas ton logiciel je trouve que c'est très bien d'avoir un IDE pour Latex sous Gnome.

    J'ai toujours une certaines sympathie pour les projets conçu par les moules.

    Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

    • [^] # Re: Bravo

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Les moules de DLFP sont des moules d'élevage. Elles sont toutes élevées et engraissées sur le bouchot. L'endroit du bouchot est précieusement secret pour des raisons diverses et variées.

      Les moules quittent que très rarement ce bouchot car très souvent cela se solde par un banissement pur et simple, du fait, de leur inadéquation au monde extérieur.

      Certaines, par ailleurs, ont décidé de s'expatrier dans les Kerguelen suite à des journaux un peu trop moulesques.

      N'est pas moule qui le veut. Il faut au moiins connaitre le site où le bouchot est planté.
      • [^] # Re: Bravo

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Quand tu parles des Kerguelen ce ne peut, par définition, pas être un expatriement : ça fait partie des Terres Australes et Antarctiques Françaises mieux vaut donc parler d'éloignement.

        \_o<

  • # Bravo

    Posté par . Évalué à 2.

    Je viens de l'essayer, c'est un réel plaisir. Avoir un IDE Latex sans avoir besoin de Qt c'est vraiment une bonne chose.

    Bon courage pour la suite
  • # Rubber

    Posté par . Évalué à 2.

    Les dernières versions instables de Rubber corrigent pas mal de bugs, dont le problème des espaces (https://launchpad.net/rubber).

    Sinon, bonne continuation pour ce projet. Je suis un fidèle du plugin gedit, mais je ne manquerai pas de faire un petit tour du coté de Latexila !
    • [^] # Re: Rubber

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Personnellement, même avec la dernière version en développement, j'ai toujours ce bug :
      https://bugs.launchpad.net/rubber/+bug/639983

      Tu parlais bien du même problème ?

      Dans LaTeXila il y a d'ailleurs un avertissement s'il y a une espace dans le chemin du fichier. Le plug-in de Gedit (qui utilise aussi Rubber) est silencieux de ce point de vue-là, on voit juste que la compilation a échouée, sans rien d'autre comme information…

      « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

    • [^] # Re: Rubber

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Sinon il y a latexmk comme remplacement plutôt bien foutu de rubber…
      • [^] # Re: Rubber

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        C'est un programme très intéressant que je connaissais pas, mais latexmk manque une fonctionnalité essentielle pour LaTeXila qui existe dans rubber :

        Le filtrage des messages de compilation pour n'avoir que les warnings, erreurs et badbox, avec le nom du fichier et le ou les numéros de lignes correspondantes, pour pouvoir sauter directement là où il y a eu des erreurs (on peut le voir sur une des captures d'écran).

        Je pense qu'il serait assez aisé de rajouter cette fonctionnalité à latexmk, vu que c'est du Perl (et que le filtrage se fait par regex).

        Donc pour l'instant Rubber convient assez bien, sauf évidemment le problème des espaces, mais je n'exclue pas la possibilité de passer à latexmk par défaut plus tard. Je dis par défaut, car il est bien sûr possible de rajouter ses propres outils de construction dans LaTeXila et ainsi utiliser latexmk, mais il reste le problème du filtrage des messages d'erreurs.

        « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

  • # Félicitation

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Kile est l'un des seuls logiciels "kde" que j'utilisais! Je n'utilise plus LaTeX en ce moment mais je testerai LaTeXila lors de ma prochaine production en LaTeX.
    Bonne continuation.
  • # Reinventer la roue

    Posté par . Évalué à 2.

    Suis-je le seul a me demander ce que cela apporte de reecrire un logiciel qui existe deja quand la seule chose qui est reprochee a ses concurrents est d'etre ecrit en Qt ?
    J'utilise gnome sur certains postes, et je trouve que les applis Qt sont vraiment bien integrees (cf VLC)
    Le libre manque de programmeurs, pourquoi gacher des ressources inutilement ?
    • [^] # Re: Reinventer la roue

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Parce qu'il le peut !
    • [^] # Re: Reinventer la roue

      Posté par . Évalué à 6.

      LaLeXila est un vrai logiciel gnome, qui potentiellement va avoir des dépendances gnome pour mieux s'intégrer ce que ne feront pas les logiciels KDE/Qt. Par exemple pour essayer de collaborer avec Gedit, s'intégrer à Gnome shell, ...

      Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

      • [^] # Re: Reinventer la roue

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Il n'y a pas tant de dépendance que ça par rapport à Gnome. Quelqu'un qui utilise XFCE par exemple pourra très bien l'installer sans trop de soucis à mon avis.

        Mais rien que le fait que ce soit en GTK, ça s'intègre déjà beaucoup mieux à Gnome.
        Il y a aussi l'utilisation de GSettings, le successeur de GConf. Mais contrairement à GConf, GSettings est intégré à la GLib (GIO plus particulièrement).

        « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

        • [^] # Re: Reinventer la roue

          Posté par . Évalué à 2.

          Oui mais tu parle d'une future libgedit.

          Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

          • [^] # Re: Reinventer la roue

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Oui, je voulais plutôt réagir sur « LaLeXila est un vrai logiciel gnome », car pour l'instant c'est encore raisonnable. Mais en effet, peut-être que par la suite il y aura plus (+) de dépendances envers Gnome, mais j'essayerai dans ce cas-là de faire en sorte que ces dépendances soient facultatives, dans la mesure du possible.

            « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

            • [^] # Re: Reinventer la roue

              Posté par . Évalué à 5.

              > il y aura plus (+) de dépendances

              Fais comme moi, lorsque tu veux dire +, utilise :
              « il y aura davantage de dépendances. »

              Et pour l'autre forme, utilise la négation :
              « il n'y aura plus de dépendances ».

              Ainsi, l'ambiguïté est levée.

              Néanmoins, il faut faire attention, car il subsiste :
              « il n'y aura plus de dépendances que si blabla ».

              Dans ce cas là, je te suggère :
              − « il n'y aura plus du tout de dépendances que si »
              — « c'est seulement si blabla qu'il n'y aura plus de dépendances »
              — « un logiciel sans dépendances ça n'existe plus »
              • [^] # Re: Reinventer la roue

                Posté par . Évalué à 4.

                Il n'y a pas d'ambiguïté. Le lecteur doit savoir qu'on lit « plusse » lorsqu'il n'y a pas de négation et le rédacteur ne doit pas oublier d'écrire la négation dans le cas contraire.

                Entre moules qui savent lire et écrire correctement le français, il n'y a pas besoin de chercher des formes d'écriture particulières pour être compris…
                • [^] # Re: Reinventer la roue

                  Posté par . Évalué à 3.

                  C'est tout le problème, les gens ont de plus en plus l'habitude de négliger les
                  négations. C'est tellement fréquent que, quelque soit la phrase que je lis, dès
                  que l'ambiguïté est là, je suis amené à me poser la question.

                  Et puis, comme tu ne sembles pas être sur la tribune, tu ne peux prétendre au
                  titre très convoité de moule.
    • [^] # Re: Reinventer la roue

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le libre ne manque pas de programmeurs. De plus, pour être un programmeur expérimenté, il faut réinventer la roue. Souvent. Parce que c'est un métier qui s'apprend en forgeant.

      Il faut aussi voir que les projets logiciels ne vont pas plus vite parce qu'il y a plus de monde. Nous ne fabriquons pas des autoroutes.
  • # PKGBUILD

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    J'ai essayé de l'installer sur ArchLinux, mais le PKGBUILD n'est pas terrible.

    Il manque des dépendances (vala, entre autres), ce qui fait que cmake plante. Après il se plaignait pour gdk-x11 et j'ai abandonné.

    D'autant que je ne suis pas très à l'aise à l'idée de remplacer la glib2 par une de l'AUR…
    • [^] # Re: PKGBUILD

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ce n'est pas moi qui ait fait le PKGBUILD (je ne suis pas sur ArchLinux), j'ai donc rapporté ton problème au packageur (sur la mailing list).

      J'avais rajouté le lien sur le site en croyant que la personne avait fait du bon boulot (d'ailleurs j'avais été étonné par sa rapidité), mais apparemment non…

      À propos, quand j'aurai le temps je ferai un paquet RPM pour Fedora.

      « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

      • [^] # Re: PKGBUILD

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Je plussoie, c'est dommage parce que l'AUR est un excellent moyen de tester rapidement des logiciels de ce type. Un PKGBUILD de qualité de permettrait de toucher le public d'arch linux, qui sont (en général) des early adopters avec un bon niveau technique, donc un bon public pour quelqu'un qui développe activement une application :)
      • [^] # Re: PKGBUILD

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        D'accord, je pensais que c'était toi qui l'avait fait. Merci d'avoir rapporté le problème, je l'aurais fait en apprenant que ça n'était pas de ta faute ;)
        • [^] # Support XeLaTeX (Re: PKGBUILD)

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ca y est, le problème est réglé, et ça tourne enfin.

          Bravo pour ce programme, il suit très bien les guidelines d'interface de Gnome, et j'adore ça. J'utilisais geany avant, et je crois bien que je vais m'en débarasser !

          Un tout petit bémol tout de même, j'utilise XeLaTeX et j'ai fait une règle personnalisée pour la compilation, y a-t-il un moyen d'afficher les erreurs dans la fenêtres du bas comme avec LaTeX ? Pour l'instant ça n'affiche qu'une croix si la compilation échoue.
          • [^] # Re: Support XeLaTeX (Re: PKGBUILD)

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Super, je vais remettre le lien sur le site alors.

            Pour XeLaTeX, malheureusement Rubber ne le supporte pas pour l'instant (un patch existe, mais je ne l'ai pas testé) :
            https://bugs.launchpad.net/rubber/+bug/660426

            Dans la version 0.2 de latexila, le filtrage des messages d'erreurs se faisait en interne, comme dans Kile. Mais à quoi bon réinventer la roue alors que des programmes comme Rubber et Latexmk existent ?

            Avec latexila, il y a deux post processor : generic et rubber. Le generic n'affiche rien du tout, ça prend juste en compte la valeur de retour. Je pourrais rajouter un autre qui afficherait tous les messages, sans aucun filtre.

            Ou bien, ce qui existe dans le plug-in de Gedit, c'est un filtre minimaliste pour utiliser directement pdflatex ou autre. Mais Rubber le fait déjà en interne, donc le mieux étant que ce soit supporté directement là bas.

            Le problème avec Rubber c'est que ce n'est plus vraiment maintenu (dernier commit il y a 3 mois, alors qu'il y a des patchs et des rapports de bugs en attente), et aussi que ce n'est pas très propre (j'ai quand même galéré pour installer la version en « développment »), ce qui me fait un peu pencher pour Latexmk dans le futur.

            « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

      • [^] # Re: PKGBUILD

        Posté par . Évalué à 4.

        À propos, quand j'aurai le temps je ferai un paquet RPM pour Fedora.

        En voilà un, si ça peut dépanner :-)
        http://tnorth.fedorapeople.org/latexila-2.0.0-1.fc14.src.rpm

        Le build pour F-14 est là:
        http://koji.fedoraproject.org/koji/taskinfo?taskID=2600702

        Et pourquoi pas l'inclure dans Fedora désormais?
        • [^] # Re: PKGBUILD

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Merci, je suis en train de regarder le spec, il y a quelques modifications à faire (description, versions des dépendances et url de téléchargement, peut-être d'autres choses).

          Ensuite il faudra faire une demande d'inclusion dans Fedora, je ne sais pas du tout comment ça fonctionne, il faut encore que je me renseigne à ce sujet, peut-être que toi tu es mieux placé pour le faire ?

          Il y a quelqu'un qui m'a contacté aussi pour inclure la version 0.2 dans F13 (la 2.0 ne sait pas aller dans F13 notamment à cause de la dépendance à GLib 2.26). Je n'ai plus eu de réponse depuis.

          Aussi, le paquet Debian est divisé en deux : latexila et latexila-data. Le dernier est indépendant de l'architecture et contient toutes les images, etc. Plusieurs logiciels sont packagés comme ça dans Fedora aussi. Mais ici, étant donné que le tar.gz ne fait même pas 400 Ko, est-ce que ça vaut vraiment la peine ?

          « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

          • [^] # Re: PKGBUILD

            Posté par . Évalué à 2.

            il y a quelques modifications à faire (description, versions des dépendances et url de téléchargement, peut-être d'autres choses).

            Oui, j'avoue ne pas avoir vérifié cela.

            Ensuite il faudra faire une demande d'inclusion dans Fedora, je ne sais pas du tout comment ça fonctionne, [...]

            Il faut faire une review-request, je peux m'en charger.

            Pour f13 et ce problème de dépendance, je crains qu'on ne puisse pas y faire grand chose... mais l'inclure pour f14 et supérieur, c'est déjà pas mal.

            Je ne pense pas que la séparation soit requise. On verra ce que le dit la personne chargée de vérifier le paquet.
  • # $$...$$

    Posté par . Évalué à 2.

    Petite remarque concernant la v 0.2 (en attendant impatiemment le .rpm de la 2.0), LaTeXila utilise $$...$$ comme délimiteur math hors texte alors qu'ils sont à proscrire (http://fr.wikibooks.org/wiki/LaTeX/Math%C3%A9matiques). Ils devraient être remplacés par \begin{displaymath}…\end{displaymath} ou \[…\].
    • [^] # Re: $$...$$

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      C'est étonnant, car le livre* que j'ai dit qu'il est préférable d'utiliser $$ … $$ pour des questions de robustesse et de facilité de saisie (il n'est rien dit de plus).

      Bon maintenant ce livre n'est pas la référence, et apparemment $$ … $$ n'est pas compatible avec certains package, donc pour la prochaine version ce sera sans doute \[ … \]. J'aimerais quand même une source plus fiable que wikibooks et le lien donné dans la note.

      Merci en tout cas pour cette remarque.

      * LaTeX par la pratique, O'Reilly (p.86)

      « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

      • [^] # Re: $$...$$

        Posté par . Évalué à 2.

        Je n'ai pas d'autre références que http://www.tuteurs.ens.fr/logiciels/latex/maths.html#s1_2
        ou «Une courte ( ?) introduction à L aTeX 2ε» (http://tug.ctan.org/tex-archive/info/lshort/french/ ). Par ailleurs j'ai regardé dans « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur LaTeX sans jamais oser le demander » (http://www.framabook.org/latex.html ) et il n'y a aucune utilisation de $$...$$. L'auteur se sert toujours de \begin{displaymath}. À mon avis l'utilisation du paquet Asmath fait que le $$ est de moins en moins utilisé.

        Bonne continuation !
        • [^] # Re: $$...$$

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          J'ai vérifié dans le livre LaTeX: A Document Preparation System (2e édition) de Leslie Lamport. Et il est indiqué à l'annexe E Using Plain TeX Commands :

          « Plain TeX's $$ does not work properly; it has been replaced by the LaTeX commands \[ and \]. »

          Étant donné que ce livre est la référence, je vais changer ça pour la version 2.0.1 qui pointe bientôt le bout de son nez.

          J'ai aussi appris que les commandes \( et \[ sont fragiles (et donc dans certains cas il faut rajouter \protect), tandis que $ … $ ne l'est pas.

          « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

  • # Paquet Debian : patience

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    En tant que mainteneur du paquet Debian pour LaTeXila, je vous informe que, pour la version 2.0, il faudra… attendre un peu.

    En effet, LaTeXila 2.0 dépend de GNOMEries 2.32, qui ne sont pas du tout empaquetées pour Debian. Donc, compiler LaTeXila 2.0 pour Debian, c'est tout simplement impossible en l'état, à moins de sortir également GNOME des sources.

    Donc, pas de panique, LaTeXila 2.0 dans Debian (et, incidemment, dans Ubuntu), c'est prévu, il faudra juste attendre un peu.
  • # Merci

    Posté par . Évalué à 2.

    Tous mes remerciements pour ce logiciel que je découvre.

    Je trouve LateXila plus ergonomique que le plugin latex de gedit que j'utilisais jusqu'à présent.
    Je le trouve aussi plus léger, plus simple d'accès que TexMaker (je précise que je suis "grand débutant" en LateX et que TeXmaker me parait trop complet pour mes besoins). Selon ce que je fais, j'aime bien aussi le plugin LateX pour Openoffice... mais les usages ne sont pas les mêmes.

    Autre point positif : l'installation est simplissime (sous ubuntu 10.10)...

    Bravo, et longue route à ce logiciel que j'adopte définitivement.

    Enzo
    • [^] # Re: Merci

      Posté par . Évalué à 2.

      Je me réponds à moi même...

      En fait, j'ai testé la version 0.2 de février 2010 dont il existe un paquet *.deb ce qui explique "l'installation simplissime sous ubuntu".

      Je viens de télécharger les sources de la version 2.0 et vais tenter une compilation... Si je m'en sors vivant, je témoignerai ici de mon expérience... ;-) Sinon, j'attendrai le paquet *.deb pour cette version.

      Enzo
      • [^] # Re: Merci

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        En fait, j'ai testé la version 0.2 de février 2010 dont il existe un paquet *.deb ce qui explique "l'installation simplissime sous ubuntu".

        Ben oui, c'est mon paquet, ça, directement sorti de Debian.

        Je viens de télécharger les sources de la version 2.0 et vais tenter une compilation... Si je m'en sors vivant, je témoignerai ici de mon expérience... ;-)

        Bonne chance. Je ne suis pas sûr qu'Ubuntu fournisse toutes les GNOMEries 2.32 nécessaires pour LaTeXila 2.0, mais si ça se trouve c'est le cas.
        • [^] # Re: Merci

          Posté par . Évalué à 2.

          Je souhaitais également l'essayer sous Ubuntu 10.10. J'ai bien réussi à la compiler, mais il refuse de s'exécuter. J'obtiens l'erreur suivante au démarrage :

          GLib-GIO-ERROR **: Settings schema 'org.gnome.desktop.interface' is not installed

          Ça ressemble à une GNOMErie manquante !
          • [^] # Re: Merci

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je confirme. Ce sont des schémas GConfig, typiquement un truc de GNOME 2.32… Maintenant, ils sont peut-être disponibles dans un paquet Ubuntu. GNOME, c'est précisément un des trucs qu'Ubuntu ne prend pas directement de Debian, mais depuis GNOME eux-mêmes.
          • [^] # Re: Merci

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Oui, cette erreur est classique, je devrais peut-être expliquer plus en détail dans le fichier INSTALL.

            En bref, tu dois installer gsettings-desktop-schemas.

            LaTeXila utilise GSettings, qui est le successeur de GConf. GSettings est inclus dans GLib 2.26.

            gsettings-desktop-schemas est nécessaire à LaTeXila pour savoir quelle est la police à chasse fixe définie pour le système (Monospace 10 par défaut je pense). Fedora 14 par exemple a un paquet qui porte le même nom, je suppose que dans Ubuntu c'est le cas aussi, mais sinon ce n'est vraiment pas compliqué à installer, c'est juste des fichiers xml.

            Aussi, pour que GSettings fonctionne (pour que les préférences soient enregistrées quelque part), il faut un backend : dconf.

            « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

            • [^] # Re: Merci

              Posté par . Évalué à 1.

              Je confirme que même en installant gsettings-desktop-schemas, la compilation de la version 2.0 est "non-triviale" sur ubuntu 10.10 (personnellement, j'ai l'impression que plus j'installe de dépendances, plus il m'en manque...:-) )

              Mais je me porte volontaire pour tester le paquet deb dès qu'il sortira du four, retours d'expérience assurés :-). Avis aux packageurs fous donc !

              Enzo
              • [^] # Re: Merci

                Posté par . Évalué à 2.

                J'ai finalement réussi à le lancer après installation du paquet "gsettings-desktop-schemas".
                Ca semble très prometteur en tout cas. Il manque encore quelques fonctionnalités pour devenir un environnement latex, l'aspect me plait bien.
                • [^] # Re: Merci

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ah ! Si quelqu'un y est arrivé, j'ai encore une chance...

                  A la compilation, on me signale des packages manquants :

                  package 'gtk+-2.0 >= 2.16' not found
                  package 'gtksourceview-2.0 >= 2.10' not found
                  package 'gee-1.0' not found
                  package 'unique-1.0' not found
                  package 'gdk-x11-2.0' not found
                  package 'x11' not found

                  Il faut tous les installer depuis leurs sources ou bien il y a des deb qui existent ?
                  • [^] # Re: Merci

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Tu dois installer les paquets *-dev correspondants.
                    Pour gdk-x11 j'ai eu un retour comme quoi c'était gtkview-dev sur Ubuntu, en tout cas sur Fedora c'est libX11-devel.

                    « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

                    • [^] # Re: Merci

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Ouuuuuui ! Avec les paquets dev des dépots ça marche...
                      Bon j'en ai installé pas mal un peu au hasard car les noms ne sont pas toujours explicites, mais on y arrive.

                      Super, et merci encore une fois.

                      Enzo

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.