Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
17
nov.
2002
Linux
Le gouvernement japonais, à l'initiative d'un programme de développement de l'e-gouvernement, va étudier le possible remplacement de l'OS actuellement utilisé dans les institutions gouvernementales, Windows, par des solutions libres - en particulier GNU/Linux.

Les raisons invoquées sont principalement liées au degré de sécurité nécessité par le projet et au bas prix, mais la liberté de modification du code est également mentionnée.
  • # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

    Posté par . Évalué à 9.

    C'est d'autant plus impressionnant que les japonais ont tendance à ne pas trop être pro-Linux voire de tomber très facilement dans les pièges du marketing...

    Les communautés linuxiennes sont pourtant bien actives (on peut compter un nombre important de contributions japonaises dans divers projets libres), mais des discussions que j'ai pu avoir avec certains d'entre eux, il semble qu'ils soient bien moins sensibles aux logiciels libres que par chez nous.
    • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

      Posté par . Évalué à 10.

      Si l'on se référe à Halloween VII, les japonais viennent juste en deuxième rang après l'Allemagne, pour ce qui est des intentions de déploiement de Linux :

      Only 24% of IT respondents Worldwide were interested in broadly deploying Linux in their business. But, respondents in Germany & Japan do pose an immediate concern. Half of all German IT respondents (50%) and nearly forty percent (37%) of Japanese IT respondents were interested in broadly deploying Linux within their business.
      • [^] # Et si ESR avait inventé Halloween 7 ?

        Posté par . Évalué à 0.

        Halloween 7 est un document que Eric S Raymond prétends avoir reçu d'un informateur secret, employé de Microsoft. Le problème c'est que personne n'a la moindre preuve de l'authenticité du document en question, à part la parole d'ESR. Eric S Raymond est le développeur de fetchmail, un projet open-source, qui est un outil pratique mais qui n'est pas très complexe à implémenter. Bref ESR n'est pas un gourou mais plutôt un programmeur moyen qui est devenu célébre grâce à son article "La cathédrale et le Bazar". Au départ, l'article ne faisait que quelques pages HTML, puis ESR en a fait un bouquin. Pourquoi un bouquin alors que l'article original tenait sur 10 pages ? Peut-être parce que contrairement à une page Web un bouquin ça rapporte des droits d'auteur ? ESR et la bulle internet Chez VA Linux, ESR n'était pas développeur ou technicien, non il était plutôt là pour son image de personnalité importante de l'open source. En effet, à une époque de la bulle internet ou toute société ayant un rapport avec Linux voyait sa valorisation exploser, c'était bien pour les relations publiques vis-a-vis des investisseurs. D'ailleurs, il le dit lui-même dans son CV : "VA Linux Systems (November 1998 to April 2002) I was a member of the Board of Directors of VA Linux Systems(NASDAQ symbol LNUX), the leading Linux hardware and systems company. As one of five directors I helped steer VA through its record-breaking IPO in December 1999." Il ne parle pas de son travail la-bas d'un point de vue technique, il dit juste que quand il est arrivé le cours de l'action a monté. Vu les millions de dollars brassé pendant la bulle, ça devait être bien payé. Le fait est que son image de hacker, ESR la cultive, il a écrit des Howtos (notamment le "how to be a hacker"). Il a même essayé de contribuer au noyau, je dis essayé parce qu'il s'est fait jeté par manque d'expérience. ESR et les conférences "I don't have a regular income, so I can't afford to let these trips cost me money. Also, I hate sweating details and filling out expense forms. So you need to cover my travel and lodging expenses, and I want you to do it so I never have to lay out cash or fill out forms. (Also please bear in mind that I do not have a credit card. This is deliberate; I value my privacy.)" Si ESR ne veut pas payer la busines class sur Air France, ce n'est pas par envie de "rentabiliser" sa réputation, non c'est parce que c'est un hacker, un vrai qui se soucie de sa vie privé (et qui n'est pas au courant que le chèque et le paiment en espéce ont été inventé). "If you want me to be in the air for longer than four hours, you have to pay for business or first class no matter who you are. This rule is a function of the battery life of my laptop; the expensive classes have DC power connectors." La encore, si il veut la première pour Air France, c'est pas pour se gaver de champagne gratos, non c'est parce que ESR c'est un geek un vrai qui ne peut pas se passer de son ordi pendant 4 heures "A Reminder to Conference Organizers If I am asked for a credit card at hotel checkin time, you have screwed up. This is the most common error I run into, but at the end of a long plane flight it still makes me rather angry every time. I put myself to considerable trouble to come to your event, without charging for my time; in return, the least you can do is get this detail right. Please make certainthe hotel knows you are covering my incidentals." L'hotel gratos, la bouffe gratos, et en plus quelques sous-entendu pour faire comprendre qu'il a plus de chance de se déplacer pour un 4 étoiles que pour un hotel miteux... PS : Je précise que ce post est volontairement une carricature, écrite en faisant l'avocat du diable. Je ne connais pas ESR et il est tout à fait possible que ce type soit honnête après tout. Simplement, je voudrais dire qu'il faudrait arrêter de gober n'importe quoi sans preuve, en particulier vis à vis de ces pseudo documents super secrets.
    • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

      Posté par . Évalué à 4.

      Je me demande quelle est la vrai finalité de ce genre d'annonce.
      Il est vrai que l'on voit de plus en plus d'entreprise/gouvernement... faire de sannonces et/ou passer à l'acte pour un déploiment massif de Linux, mais je reste sceptique.

      <histoire>
      Il y a presque une bonne dizaine d'année maintenant, une grande entreprise francaise, en avait eu un peu marre de la politique tarifaire de Microsoft et avait fait une annonce et pris des contacts pour ne plus prendre Excel mais Quattro Pro (si mes souvenirs sont exact) en matière de tableur. L'annonce avait fait un tel bruit que Microsoft avait fait rapidement marche arrière pour éviter de perdre ce marché.
      </histoire>

      Bon, c'est évident que la position actuelle de Microsoft peut lui permettre de faire à peu prêt ce qu'elle veut, mais bon, ce sera interressant de voir la réaction à ces différentes annonces pro-Linux
      • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

        Posté par . Évalué à 4.

        Comme pour toute entreprise, des qu'on la menace au niveau du porte monnaie de maniere consequente, hop, elle se met a entendre.
        • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

          Posté par . Évalué à 2.

          Comme pour toute entreprise, des qu'on la menace au niveau du porte monnaie de maniere consequente, hop, elle se met a entendre.

          En fait, pour ceux (les sociétés) qui comptent rester avec du Windows, Linux est une aubaine car la menace du passage à Linux rend Microsoft très combatif et l'amène à baisser ses prix; ça amène aussi Microsoft à améliorer ses produits (sécurité ou fonctionnalité).

          Ca me fait toujours plaisir d'entendre parler du passage à Linux, mais dans la pratique c'est beaucoup plus lent, car la puissance marketing de Microsoft est bien là (et c'est bien leur force numéro 1, n'est-ce pas).
          • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

            Posté par . Évalué à 5.


            Ca me fait toujours plaisir d'entendre parler du passage à Linux, mais dans la pratique c'est beaucoup plus lent, car la puissance marketing de Microsoft est bien là (et c'est bien leur force numéro 1, n'est-ce pas).


            Certes! mais ce qui a changé, c'est que le public est maintenant beaucoup mieux informé des pratiques et de la nature réelle de Microsoft, notamment grace à Internet, mais aussi au procès Antitrust. J'avoue très humblement, que moi même, je n'avais aucune idée du comportement maléfique de cette boîte malfaisante :) jusqu'à ce que je lise ahuri ! en grande partie sur Usenet d'ailleurs tous les témoignages. Cette conscience atteind maintenant progressivement le grand public, et cela aucune machine Marketing aussi puissante soit-elle ne peut rien contre.
            • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

              Posté par . Évalué à 5.

              mais ce qui a changé, c'est que le public est maintenant beaucoup mieux informé des pratiques et de la nature réelle de Microsoft
              [...]
              Cette conscience atteind maintenant progressivement le grand public


              Une petite partie du public est vraiment au courant pour le procès anti-trust de Microsoft, le reste en a vaguement conscience. Il faut dire qu'on en parle assez peu à la télévision. Je vois ça parmi mes amis et relations (dont très peu sont dans l'informatique), ce sont des gens raisonnablement informés et éduqués, pourtant il en savent peu sur Microsoft et ses réelles pratiques. L'informatique leur sert dans leur travail, ils sont plus ou moins à l'aise avec l'outil.

              Malheureusement, seule une minorité de gens comme nous, surtout ceux qui touchent aux logiciels libres, qui fréquentent des sites consacrés à l'informatique, sont vraiment au courant de ce qu'est Microsoft, et surtout des dangers qu'il représente (formats de fichiers propriétaires, mise à jour forcées, vie privée, sécurité). Pour les autres, ça reste un peu abstrait.
              • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

                Posté par . Évalué à 2.

                Perso, j'ai l'impression que les 40-50 ans pensent que le but du procès Microsoft et de déstabiliser une entreprise qui réussit et que les ados sont pas tellement loins de penser exactement pareil !
                Je me demande si Microsoft ne sortira pas grandi au près du grand public de ce procés !

                La seule chose qui m'a fail plaisir dernierement c'est le journal de Moustic qui faisait un parallèle entre l'achat d'une boîte d'oeuf et MS Windows, je l'ai trouvé vraiment bien :)
      • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

        Posté par . Évalué à 1.

        Oui, mais là, elle aura du mal à être compétitive, en termes de prix et de licence, face à un logiciel libre...
        • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

          Posté par . Évalué à 2.

          Ca n'empeche pas que MS va surement déployer le tapis rouge pour éviter un tel revers de médaille :-/
        • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Ben, il y a pas que le prix et la licence, il y a la garantie, la hotline.
          Bien sur, si Excel fait exploser ma souris et que ca declenche une fusion du reacteur qui est pres de chez moi, ils ne sont pas responsables.

          Mais, faut egalement compter avec la réticence des gens, qui se disent que OpenOffice, c'est archi different de Office, et qui refuse de changer.
          sans compter le cout du changment, la perte ( dans un premier temps ) de productivité, les couts de formation.

          La force de microsoft, c'est pas que le marketing, c'est aussi la base installé, et tout le travail préliminaire. Ce lavage de cerveau, cette idée qu il n'y a que Windows, et que les autres, bof.
          Meme les gens qui connaissent l'existence des Macs ne se renseignent pas sur ca, car ben, il y a Windows, donc c'est bon.
          Alors Nunux...
          On les a renseignés, plus la peine de refléchir....
    • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

      Posté par . Évalué à -9.

      les japonais ont tendance à ne pas trop être pro-Linux voire de tomber très facilement dans les pièges du marketing...

      en plus ils sont imberbes et ont des petites bites...

      (je me serais bien mis -1 mais je peux pas, comme quoi "quand on veut on peut" c'est des conneries).
    • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

      Posté par . Évalué à 0.


      C'est d'autant plus impressionnant que les japonais ont tendance à ne pas trop être pro-Linux voire de tomber très facilement dans les pièges du marketing...

      Et Ruby alors ?
      Cet excellent langage a vu le jour au Japon grace à Matz, l'appotre du logiciel libre dans le pays du soleil levant.
      cf www.ruby-lang.org
    • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

      Posté par . Évalué à 1.

      Ne pas etre trop pro-linux oui, mais tomber dans les pieges du marketing non.

      Ils n'aiment pas les etats-unis, et surtout detestent toute dependance avec eux. C'est clairement pour rester independant des editeurs americains que Sharp a choisi Linux, quand il se sont rendus compte qu'il n'y avait rien a tirer de leur vieux systeme proprietaire.
  • # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

    Posté par . Évalué à 7.

    Alors, la question à plusieurs Milliards de dollars maintenant est : assistera-on, si cette nouvelle se confirme à un déplacement de Bill Gates dans l'Empire du soleil levant !! car évidemment le Japon n'est n'est pas l'Inde, et ne se contentera des malheureux 400 Millions de dollars qu'a accepté cette dernière, et du ridicule Million auquel a eu droit le pérou, une misère !!!

    A mon avis l'Argentine devrait en prendre de la graine avec tous les problèmes qu'elle rencontre en ce moment pour rembourser ses dettes !
  • # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

    Posté par . Évalué à 5.

    voici un extrait du dernier EULA en cours (visible lors d'un Windows Update sur un Windows 2000) :


    * You may not disclose the results of any benchmark test of the .NET Framework component of the OS Components to any third party without Microsoft’s prior written approval.

    ils sont mignons, hein ? pas plus de .NET que de beurre au cul sur les machines concernées, mais j'avais ça tout de même.

    et en anglais pour des licences d'un produit en Français, sûrement contrairement à la législation (logiciels en français, documentation en français).

    ma foi, le spectacle continue...
    • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

      Posté par . Évalué à -2.

      Mon dieu c'est horrible !

      C'est exactement le meme genre de choses que fait Oracle pour sa base de donnees ainsi que d'autres.

      Bienvenue dans le monde reel.
      • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et en quoi est-ce normal ? ton voisin joue au con, alors tu le fait aussi ?? drôle d'attitude. Que ce soit microsoft ou oracle, c'est une clause à la con, et que microsoft ne soit pas les seuls à écrire ce genre de trucs ne les blanchis pas (de même pour les autres).

        Quand à la licence en Anglais, j'ai des gros doutes concernant la validité de son application en france. Enfin, ce qui est marrant, c'est qu'elle concerne là un logiciel (.Net) qui ne fait pas à priori partie de ce que le monsieur voulait installer.
        • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

          Posté par . Évalué à 1.

          Que ce soit microsoft ou oracle, c'est une clause à la con, et que microsoft ne soit pas les seuls à écrire ce genre de trucs ne les blanchis pas (de même pour les autres). Je suis d'accord avec toi, mais en même temps je lis sur ce site plus souvent des critiques contre MS que contre d'autre boites. On finirai par croire que MS est le diable, ce qui est exagéré puisque MS ne fait ici que se comporter comme la plupart des autres multinationales. Si un jour quelqu'un publie un article décrivant le fonctionnement de .NET (ou d'autre techno d'une autre boite), et qu'une boite tente de le censurer, je le soutiendrais mais c'est excessif de hurler à l'assassinat alors que rien n'a eu lieu (de toute façon je doutes que les tribunaux français donnerait raison à MS).
      • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        > C'est exactement le meme genre de choses que fait Oracle pour sa base de donnees ainsi que d'autres.
        L'argument "les autres le font aussi" n'en est pas un. MS rejoint Oracle dans la catégorie des boites stupides qui interdisent la comparaison objective de leurs produits, et il n'y a pas de quoi être fier... S'ils avaient un minimum confiance en leurs produits, les benchs seraient certainement autorisés. Mais voilà, on ne sait jamais, dès fois qu'un concurrent fasse mieux, il est plus prudent de museler les critiques. Quel talent bravo.
        • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

          Posté par . Évalué à -1.

          C'est une possibilite bien evidemment.

          Il y a aussi le fait que n'importe qui pourrait des lors sortir un bench qui est mal fait et qui montre que le produit est une merde alors que ca serait pas le cas.

          Bref, "comparaison objective" rien n'est moins sur, chaque fois que je vois une news sur un benchmark ici, il y a toujours du monde pour le critiquer(moi y compris).
          • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            > Il y a aussi le fait que n'importe qui pourrait des lors sortir un bench qui est mal fait et qui montre que le produit est une merde alors que ca serait pas le cas.
            C'est un risque à courrir mais ce risque est le même pour tous les éditeurs de logiciel. Il est très clair que la plupart des benchs, même s'ils sont faits par des "indépendants" contiennent une part de subjectivité, ainsi que des conditions de tests qui favorisent l'un ou l'autre des participants. Ce qui reste sûr c'est que MS est l'entité la plus mal placée pour juger de l'objectivité et de la pertinence d'un test effectué sur ses propres produits. Concrêtement, en pondant ce genre de clause, Oracle - car c'est bien Oracle qui a lancé cette mode - et MS refusent de jouer dans la même cour que les autres et n'acceptent pas les critiques. J'en déduis qu'ils ont peur.
            • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

              Posté par . Évalué à -1.

              La solution c'est d'avoir des benchmarks 'standard' que tout le monde considere comme etant des references.

              Les bench TPC et Spec en sont des exemples, les societes se doivent d'y avoir des bons scores pour vendre leur soft et materiel, si ils refusent de faire les bench, ben leurs produits se vendent moins car les gens ne peuvent pas comparer.
              • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

                Posté par . Évalué à 1.

                Et quid d'IBM qui avait optimisé un de ses processeurs (de mainframe, à l'époque) pour le benchmark de référence de l'époque, mais qui était en réalité un processeur de moyenne qualité ? Un benchmark, ça ne représente que les performances du processeur sur le benchmark en question. Quand aux benchmarks d'applications, ils représentent les performances d'un système entier, pas d'un composant particulier.
                • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Ben honnetement, si IBM optimise son CPU pour le TPC-C par exemple, ca me generait pas plus que ca.

                  Le benchmark si il est bien fait est sense representer le type de travail requis pour la tache X.

                  Peu importe le type d'optimisation, si le resultat final est que ca va plus vite, il faut juste que le benchmark soit representatif du type de tache teste.
                  • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    > il faut juste que le benchmark soit representatif du type de tache teste.
                    Et surtout les résultats doivent d'abord être vérifiés par MS avant d'être publiés 8-)

                    > La solution c'est d'avoir des benchmarks 'standard' que tout le monde considere comme etant des references.
                    MS ne te dit même pas que tu as le droit de publier le résultat de ce type de bench. Quand bien même il le ferait, quel serait l'intérêt? Ca me fait un peu penser à un homme politique qui accepterait de se faire interviewer mais aurait le droit de décider quelles sont les questions "posables" bien comme il faut. D'ailleurs c'est parfois le cas. Mais on ne peut pas dire qu'une information passée dans un tel filtre soit digne d'un quelconque intérêt...

                    En fait, je comprends tout à fait l'intérêt qu'un éditeur de logiciel peut avoir à se donner un droit de regard sur ce que la presse raconte de lui. Mais on ne peut pas le féliciter d'une telle démarche!
                • [^] # Re: Le Japon envisage d'abandonner Windows pour GNU/Linux

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Sun aussi avait triché pour le benchmark "Caffeine", et de façon assez grossière en plus.


                  Je me demande ce qui était passé dans la tête des crétins de décideurs de l'époque qui avaient choisi ce brillant mouvement : ces bidouillages grossiers se voient et font perdre beaucoup de crédibilité à l'entreprise qui les commet.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.