LinuxConsole 2.3, « simple comme une console de jeux »

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, BAud, Benoît Sibaud, Nils Ratusznik, Nÿco, NeoX, papap, palm123 et Nicolas Boulay. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
Tags : aucun
19
14
déc.
2014
Distribution

LinuxConsole est une distribution qui existe depuis plus de dix ans. Il faut comprendre "LinuxConsole" comme « Utiliser Linux aussi simplement qu'une console de jeu ». Ce fut le premier LiveCD avec l'accélération graphique fonctionnant de base par défaut.

LinuxConsole

Cette version (2.3) s'est un peu éloignée de ce concept, mais elle propose quand même de nombreux jeux ; le nom est donc resté, faute de mieux ;) Tout est fait pour qu'on puisse jouer facilement (accélération graphique et manettes devant fonctionner de suite), mais des programmes « classiques » sont aussi disponibles.

Cette distribution est principalement utilisée pour « recycler » des anciens ordinateurs (sous Windows XP/Vista/Seven), avec un système rapide, complet et peu gourmand en mémoire vive.

Les modes d'utilisation sont multiples :

  • LiveCD ;
  • LiveUSB (avec persistance de données) ;
  • Installation à côté de Windows (Windows boot loader) ;
  • Installation sur un disque dur vierge, dual boot utilisant Grub.

La seconde partie de la dépêche contient des informations plus techniques.

De LinuxConsole 2.0 à LinuxConsole 2.3

LinuxConsole passe directement de la version 2.0 à la version 2.3, le numéro de version étant défini pour l'outil de génération de distribution Dibab. Les sorties « binaires » 2.1 et 2.2 étaient pour Albatros, une distribution cousine. Pour éviter la profusion des noms, AlbatrOS fusionne avec LinuxConsole (il ne devrait plus y avoir de sorties d'AlbatrOS).

Programmes présents dans cette version

  • langues : français / anglais / espagnol / allemand / portugais / breton (!) ;
  • bureau LXDE ;
  • gestionnaire de réseaux Network Manager ;
  • gestionnaire de fichiers Pcmanfm ;
  • VLC ;
  • gparted ;
  • galculator ;
  • evince ;
  • xfburn ;
  • audacious ;
  • gestionnaire d'impression (cups).

Les jeux présents sur l'ISO

Les jeux libres vs les jeux gratuits pour tablettes / Smartphones

On pourrait penser que les jeux gratuits pour tablettes / Smartphones sont plus « intéressants » que des jeux libres, parfois vieillots. Mais à bien y réfléchir, ces jeux « gratuits » contiennent soit des plateaux payants, soit des logiciels de récupération de données personnelles et dont le gameplay est assez léger.

Voici donc la liste des jeux du module linuxconsole (fichier squashfs)

  • gcompris ;
  • Aisleriot ;
  • foobillardplus ;
  • armagetronad ;
  • ltris ;
  • astromenace ;
  • neverball.

Les applications installables par Internet

  • Steam ;
  • hedgewars ;
  • 0ad ;
  • openttd ;
  • extremetuxracer ;
  • xmoto ;
  • xonotic ;
  • Libreoffice ;
  • mplayer ;
  • warsow ;
  • wine ;
  • playonlinux ;

Une fonctionnalité intéressante : un « apt-get » maison permet d'installer des binaires Debian, même si tous les paquets de l'ISO ont été compilés avec Dibab. Parmi les paquets testés, ont peut citer lmms, atris, et billard-gl.

Un liveCD/USB « jeux LinuxFr.org »

Un liveCD/USB « LinuxFr.org » est en préparation en collaboration avec l'association LanPower. C'est un CD composé d’œuvres de contributeurs au site Linuxfr.org dont on peut trouver une liste de jeux sur le wiki LinuxFr.org. Il a pour vocation de fournir un support de promotion de ces jeux, mais ce peut être aussi un outil de test rapide. Ce CD n'est pas destiné à être vendu, parce qu'il comporte des jeux sous forme de prototypes non finis.

Nouveautés

Sources et patches Arch Linux

Depuis le début (version 2.0), certains binaires sont générés à l'aide des patches de Debian (notamment lorsque le code source original est ancien), mais j'avais de plus en plus tendance à aller voir du côté d'Arch Linux (je trouve que leurs paquets source sont bien plus faciles à lire).

Sources

Du coup, on peut maintenant mettre en entrée du fichier list-$ARCH ou list-$MODULE une référence à l'URL d'un paquet (Ex : archlinux:armagetronad, qui ira prendre l'archive adéquate).

Patches

En utilisant le format 'archlinuxpatched:sdl', la version actuelle de SDL pour ARCH sera récupérée et les patches ARCH pour SDL seront appliqués avant la compilation.

Version 64 bits

La version 2.0 était sortie en 32 bits, cette version propose aussi une version 64 bits. Par contre, la version 64 bits (estampillée beta) ne supporte pas le multi-lib, Steam n'est donc disponible qu'en utilisant la version 32 bits.

Installation sur un disque vierge

Lors de la sortie de LinuxConsole 2.0, l'annonce avait été partagée sur ce forum. Il en était ressorti une surprenante mauvaise image de Wubi. Un fork a donc été développé pour qu'on puisse facilement installer LinuxConsole 2.0 sur Windows. Il est aussi possible de l'installer via gparted/grub.

Nouveau navigateur intégré : Qupzilla

Après avoir sélectionné Midori sur les versions 2.1 et 2.2 d'AlbatrOS, nous avons choisi Qupzilla comme navigateur internet intégré. En effet, il associe la rapidité et le rendu correct de sites Internet modernes.

Mises à jour

  • Noyau Linux : 64 bit-> 3.17.5, 32 bits -> 3.14.26 ;
  • Xorg : 1.16.2 ;
  • Mesa : 10.2.9.

Raspberry Pi

Il n'y a toujours pas de version « binaire » disponible, on peut compiler un noyau et un système de fichiers en choisissant raspi (cible Raspberry Pi réel) ou raspi-qemu (cible Raspberry pi émulé) au moment du make de dibab.

Une implémentation de Wayland devrait être disponible pour la version 2.4

La compilation croisée n'étant pas totalement satisfaisante, il est envisagé d'essayer distcc.

  • # Console ...

    Posté par . Évalué à 3.

    Arf, j'ai cru qu'il allait s'agir d'une distribution Linux dédiée à l'émulation de consoles de jeux et autres bornes d'arcade. Sympathique projet au demeurant.

    • [^] # Re: Console ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tu peux installer mame, et même wahcade

      • [^] # Re: Console ...

        Posté par . Évalué à 2.

        Certes mais je pensais plutôt à une distribution "dédiée" à l'émulation consoles/arcades, comme l'est l'excellent OpenElec pour tout ce qui est lecture multimédia. Un truc qu'on installerait sur un Pi/NUC pour avoir une super console de jeux à la maison, qui démarrerait en 10s et qui ne ferait que ça (mais qui le ferait bien).

        Bon, il y aurait sans doute des problèmes juridiques et il y a la question du public visé. Je pense qu'OpenElec intéresse bien plus de monde qu'un hypothétique "OpenEmul" …

  • # Un "module core" en lecture seule

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Ici, le "core" est une image squashfs

    Je viens de voir qu'Ubuntu va faire de même : http://distrowatch.com/weekly.php?issue=20141215

    Snappy applications will run on top of Ubuntu Core, a minimal distribution that will allow administrators to apply atomic updates and roll back upgrades to recover the operating system

  • # Quel intérêt ?

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Encore une fois, je ne comprend pas l'intérêt d'une telle distribution. En installant Debian ou autre, n'est-il pas possible de faire la même chose ? Idem concernant les media center, etc. ? J'ai l'impression que nous sort des tas de distributions pour éviter aux gens d'installer et configurer eux même leur programme. Un peu comme si Microsoft s’amusait à sortir des tas d'édition de Windows du genre Windows 8.1 Home Work Edition avec tout le pack office qui s'installe automatiquement avec l'OS ainsi que quelques outils. Je pense qu'on devrait laisser les gens se débrouiller par leur propre moyen plutôt que sortir X distributions pour X utilisation. Normalement, une simple installation de Debian devrait largement suffire, c'est pas pour rien que tout le monde se base dessus. Plutôt que de sortir moult distributions, mettez la main dans le code et pondez-nous des interface utilisateur digne de ce nom pour être piloté facilement comme une console de jeu.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.