Mathenpoche sous licence GPL

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags : aucun
0
7
sept.
2004
Communauté
Ca y est, depuis le 5 septembre, l'équipe de Mathenpoche a mis le niveau 6ème à disposition sous licence GPL. Rappelons que Mathenpoche permet de faire du soutien et de l'approfondissement en mathématiques. Il a été mis au point par une bande de motivés qui accepte tous les volontaires. Vous noterez évidemment que, bien que libre, Mathenpoche fonctionne en flash. C'est critiquable et les auteurs aimeraient bien avoir une solution tout libre. Ce problème a déjà été évoqué dans un journal. Il est donc inutile de ressasser. L'équipe de Mathenpoche est parfaitement consciente des problèmes que cela pose (notamment sous Linux où il est nécessaire de télécharger le plugin propriétaire de Macromédia car les plugins libres ne fonctionnent pas avec Mathenpoche). Elle attend des bonnes volontés et des solutions plutôt que des critiques à caractères polémiques (trollesques donc...).

Rappelons aussi que le site "Mathenpoche.com" est hébergé par le CRI74 (Centre de Ressource Informatiques de Haute-Savoie) qui héberge aussi Framasoft.

Enfin, pour ceux qui ne l'auraient pas testé, Mathenpoche est vraiment un outil très efficace pour les élèves en difficultés notamment (mais pas seulement, évidemment).
  • # J'oubliais de préciser

    Posté par . Évalué à 5.

    que vous pouvez tester sans inscription mathenpoche (pur les 5eme : http://www.sesamath.hautesavoie.net/mathenpoche/index.php?option=ma(...) puis "utiliser en ligne").
    Autre chose que j'ai oublié de préciser : il existe aussi un projet de documentation mathématiques (cours, exercices, interro) en gnuFDL (oui, je sais, elle est critiquée) : http://www.sesamath.net/(...)
  • # De l'utilisation de flash et des alternatives libres

    Posté par . Évalué à 6.

    "Ce problème a déjà été évoqué dans un journal. Il est donc inutile de ressasser."


    Humm, certe le problème a déjà été "traité" toutefois tout est loin d'avoir été dit et les commentaires du journal indiqué sont blockés.

    J'ai pu lire dans les commentaires de ce journal que les développeurs sont conscient du problème "propriétaire" résultant de l'usage de Flash, mais qu'ils aimeraient tout de même ne pas avoir à ré-écrire tout le code déjà achevé. De mon point de vue personnel, ils seront de toutes façon obligés de ré-écrire intégralement leurs codes !

    Je m'explique : ont pourraient très bien voir arriver un jour ou l'autre un/une plugin/visioneuse libre permettant de visualiser Mathenpoche sur notre système libre préféré. Mais cela ne changera absolument rien au problème :

    - Bien que documenté, le format SWF n'est en rien un format libre, son "ouverture" est tout au plus une bonne grâce accordé par Macromédia à la concurence pour mieux assurer la pénétration de son produit... Dans un premier temps tout du moins ... Du jour au lendemain les spécifications d'une mise à jour du format peuvent être occultés ou pire, l'usage du SWF dans une application tièrce pourrait devenir payant. Bref c'est une veritable épée Damoclès au dessus de tout projet "Flash" (libre ou non) qui peuvent être rendu illisible à tous moment sur les OS libres.

    - Conscient du problème, la seul façon d'assurer définitivement la lecture du projet sur toutes plateformes et simple, on ne le répètera jamais asser : Utiliser un language normalisé, reconnu et surtout garantit à long terme sans paiement nécessaire pour y accèder.

    J'opterais comme beaucoup d'autres l'ont proposés pour une ré-écriture (peut-être parallèle dans un premier temps) en SVG. Comme il a été dit, cela ne changera pas grand chose au début, sachant que seul des applications propriétaires en permettent la lecture aujourd'hui. Mais il est pour moi préférable de réfléchir un temps soi peu à demains.

    Et demains, il y a autant de chances de voir venir un plugin/support du SVG libre via toutes sorte d'applications que de voir le SWF ce refermer sur ces acquis monopolistiques... Mieux encore, l'arrivés d'applications SVG utiles et finalisés poussera toujours un peu plus le développement d'un ou plusieurs support complet vers l'avant.

    Enfin, le format SVG est au combien plus adapté à une application mathématique (surtout géométrique) que le format de Macromédia. Pour plus d'explication sur cette affirmation, je vous invite à consulter le site : http://svgfr.org(...)
    • [^] # Re: De l'utilisation de flash et des alternatives libres

      Posté par . Évalué à 3.

      Nous sommes d'accord sur la réécriture nécessaire et ultérieure de l'outil. Je le répète, les programmeurs sont conscients de cela. Tout réécrire, oui, mais il faut de l'aide et des petites mains pour programmer. Nous pouvons donc compter sur vous ? ;-)
    • [^] # Re: De l'utilisation de flash et des alternatives libres

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      J'ai une question : le SWF, bien que propriétaire, est un langage, peut-on en rendre l'usage limité par une licence en rendant par exemple son utilisation payante ? Peut-on interdire aux gens de parler tel ou tel langage ? Pareil pour un format ?
      C'est une question ;)
      (j'aimerai des exemples)
      • [^] # Re: De l'utilisation de flash et des alternatives libres

        Posté par . Évalué à 1.

        A ma connaissance, on ne peu pas interdire à une personne physique (nous autres) d'apprendre un language, voir de le pratiquer.

        Toutefois on peu vous interdire d'implémenter ce language dans une application, un plugin .... Voir plus "soft" de vous demander une somme forfaitaire pour tout usage du language dans vos propre application.

        Ainsi d'un moment à l'autre Macromédia peu faire de son plugin (Flash-Player) et de son logiciel (Flash) les seul softs du marché disponible pour le format SWF ... Ou plus réaliste : rendre impossible la création d'un éditeur véritablement libre supportant le SWF du fait qu'il faille payer un droit de licence pour user de ce language dans l'application ....
    • [^] # Re: De l'utilisation de flash et des alternatives libres

      Posté par . Évalué à 2.

      Et bien puisqu'on en parle j'en profite pour poser une question technique: je n'ai pas trouvé le moyen en SVG de créer une zone de saisie et d'en recuperer le contenu (pour que l'utilisateur puisse taper un nombre par exemple).

      De plus je ne crois pas que le SVG gere les evenements du clavier, et ça me parait quand même être une restriction pour les applications de ce type.
  • # Pour ne rien dire...

    Posté par . Évalué à 6.

    C'est génial, bravo pour votre travail, l'important est là, le libre viendra tôt ou tard :o)
  • # libre ou pas....

    Posté par . Évalué à -2.

    Franchement, je ne vois pas de problème à utiliser un logiciel "non libre" pour ce travail. Flash marche très bien, et je ne vois pas pourquoi il faudrait tout réécrire. Au contraire, le temps passé à tout réécrire pourrait utilisé pour enrichir le logiciel.

    Le combat du "tout libre ou rien" est pénible et réducteur : le gens (utilisateurs et administrateurs) veulent des solutions qui marchent, transparentes mais non verrouillées. Le monde propriétaire doit subsister à côté du monde du libre, les 2 mondes devant être en concurrence. Certains critiquent le monde propriétaire car parfois il est en position de monopole. Mais vouloir que du libre c'est aussi être en position de monopole. Voilà mon avis depuis longtemps. Arrêtez de toujours vouloir du "libre only", essayez de vouloir des solutions qui marchent et non verrouillée (que l'on peut essayer de comprendre le fonctionnement interne). Bon j'arrête (ps: je ne suis pas pour les logiciels propriétaires, je suis pour la coexistence des 2 mondes).
    • [^] # Re: libre ou pas....

      Posté par . Évalué à 6.

      «Le combat du "tout libre ou rien" est pénible et réducteur»

      Si tu acceptes les licences propriétaires, et que tu es d'accord pour les utiliser, grand bien te fasse. Mais libre à d'autre gens de ne pas les accepter. Utiliser Flash pour développer un logiciel, ça veut dire que l'on empêche cette deuxième catégorie de gens d'utiliser et/ou participer. Pour l'instant c'est juste un constat, pas un jugement de valeur.

      Après, les gens qui n'acceptent pas les licences propriétaires ont tendance à le faire savoir, et à inciter Les Autres à leur donner accès à leurs logiciels en les libérant. On peut trouver ça pénible, mais personne n'y est obligé, c'est juste une suggestion insistante :-)

      «Mais vouloir que du libre c'est aussi être en position de monopole. Voilà mon avis depuis longtemps.»

      Qu'est-ce qu'un monopole ? Un monopole, c'est quand une entité détient une tellement grosse part du marché que les autres ne peuvent plus faire jouer la concurrence. Le libre n'est pas une entité, il ne peut donc pas être en monopole.

      On peut imaginer, par contre, qu'une majorité des consommateurs exigent que leurs logiciels soient libres. Ici, pas de monopole, c'est la demande qui définit le marché. Aux entreprises de s'adapter et de proposer du libre, ou bien de réussir à renouveller la demande de logiciels propriétaire, mais une entreprise ne peut pas se plaindre en disant "bouh, les vilains consommateurs ne veulent pas de mes produits" sans être ridicule. Ok, certaines le font :-)
      • [^] # Re: libre ou pas....

        Posté par . Évalué à -2.

        Bon en fait, ce que je critique c'est le "libre ou rien" primaire qu'on a pu voir par exemple dans les grands débats SuSE.

        J'ai cru, par erreur, qu'on avait encore droit à cet integrisme primaire, car le premier commentaire portait sur le libre. Il est vrai que l'utilisation de Flash dans ce projet peut porter atteinte aux développeurs qui veulent participer, devant s'acquitter de la licence. D'un point de vue utilisateur, je ne vois pas de problème.

        Pour la question du monopole, pour moi, le monopole existe quand le choix n'existe plus. Avoir le choix entre du libre et du libre est pour moi un monopole du libre, mais pas un monopole d'un logiciel particulier. Ce n'est peut-être pas grave d'avoir un monopole du libre, mais je pense que la concurrence entre plusieurs modèles peut être bénéfique pour tout le monde. C'est mon point de vue.
        • [^] # Re: libre ou pas....

          Posté par . Évalué à 4.

          «Pour la question du monopole, pour moi, le monopole existe quand le choix n'existe plus. Avoir le choix entre du libre et du libre est pour moi un monopole du libre»

          À mon avis (mais je peux me tromper), c'est aussi pertinent que de se plaindre d'avoir un monopole du logiciel sur les ordinateurs. Je m'explique: le libre, c'est juste un critère te donnant quatre libertés. Quel peut-être l'inconvénient, pour un utilisateur, d'avoir plus de libertés ? Si vraiment le fait que le logiciel soit libre dérangeait quelqu'un, il lui suffirait d'utiliser le logiciel en s'imposant des restrictions pour obtenir la même chose qu'un logiciel propriétaire.

          Si je m'interdis de lire le code source, de le modifier et de le redistribuer, alors j'ai un logiciel "propriétaire", donc j'ai toujours le choix entre un logiciel libre et un logiciel propriétaire. L'inverse est faux: à partir d'un logiciel propriétaire je ne peux pas avoir les mêmes fonctionnalités qu'un logiciel libre. Donc je préfère le premier cas ;-)
        • [^] # Re: libre ou pas....

          Posté par . Évalué à 4.

          D'un point de vue utilisateur, je ne vois pas de problème

          Aï, c'est bien la le problème. Du point de vue de l'utilisateur final, il est obligé d'installer une application non-libre sur son ordinateur. Autrement dit, il est obliger d'autoriser l'exécution d'un programme sur son ordinateur dont il ne connait pas le fonctionnement ... les possibilités ... C'est un peu comme laisser quelqu'un, enveloppé dans un drap noir et dont tu ne peu rien savoir, entrer chez toi pour faire le ménage ... Après tu pourrat constater par toi même qu'il bien fait le ménage .. Et peut-être même qu'il ce contentera toujours de ne faire que le ménage ... mais dans cette phrase, personnellement, ce qui me gène s'est le "Peut-être" ...

          Avec le logiciel libre même si tu n'ouvre jamais le drap noir tu s'est que cela est possible à tout moment .. lorsque le "peut-être" te donne du souci par exemple ... Et tu sais aussi que dans tout les cas plusieurs autre personne on déjà regardés ce qu'il si cachais... et que ce qu'il y à dedans à été concu en sachant qu'il pourrait être vue.
        • [^] # Re: libre ou pas....

          Posté par . Évalué à 7.

          D'un point de vue utilisateur, je ne vois pas de problème.
          Va dire ça au utilisateurs de Linux PPC (entre autres).
        • [^] # Re: libre ou pas....

          Posté par . Évalué à 5.

          Ce n'est peut-être pas grave d'avoir un monopole du libre, mais je pense que la concurrence entre plusieurs modèles peut être bénéfique pour tout le monde.
          Erreur! Ce n'est bénéfique que pour les éditeurs de logiciels propriétaires. Je ne vois pas quel avantage un utilisateur peut tirer du fait d'avoir plus de restrictions.
          Et si vraiment il y a des utilisateurs qui prennent leur pied à ne pas pouvoir exploiter les avantages du libre, ils peuvent s'imposer eux-mêmes des contraintes, comme l'a très judicieusement fait remarquer Yusei.
    • [^] # Re: libre ou pas....

      Posté par . Évalué à 4.

      Ben je suis d´accord avec toi sur le principe, mais flash justement c´est bien verrouillé. Tu peux comprendre le fonctionnement interne, mais ca ne te sert à rien parce que tu dois signer une licence qui te dit :
      http://www.macromedia.com/software/flash/open/licensing/fileformat/(...)
      you are granted a nonexclusive license to use the Specification for the sole purposes of developing Products that output SWF.

      Donc une cohabitation du libre avec des solutions qui marchent et non vérouillées, je suis pour, mais flash n´en fait pas partie. Enfin bon, inutile d´ergoter, ce sont les gens de mathenpoche qui décident, et ils sont conscients du problème.
    • [^] # Re: libre ou pas....

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le monde propriétaire doit subsister à côté du monde du libre, les 2 mondes devant être en concurrence.

      Je vois pas de quelles hypothèses tu pars pour trouver un tel résultat. Ensuite, le libre a juste vocation a être libre, pas à faire de la concurrence à quiconque.
    • [^] # Re: libre ou pas....

      Posté par . Évalué à 4.

      Moi aussi je suis pour la coexistence entre les logiciels propriétaires et les logiciels ouverts, mais pas pour la coexistence des *formats*!!

      Si tu mets des données dans un format propriétaire que tu ne peux plus reutiliser par la suite, c'est un peu génant, non?
  • # À propos de flash ...

    Posté par . Évalué à 0.

    > L'équipe de Mathenpoche est parfaitement consciente des problèmes que cela pose (notamment sous Linux où il est nécessaire de télécharger le plugin propriétaire de Macromédia car les plugins libres ne fonctionnent pas avec Mathenpoche).

    Télécharger et installer le plugin Flash pose problème sous Debian (et les distributions basée dessus) : sous Linux Slackware (et autres distributions), Flash est déjà installé, de même que Java. Pas besoin de passer du temps à comprendre comment installer tel ou tel plugin.

    Beaucoup de personnes qui passent à Linux Slackware sont surprises de voir que cette distribution souvent qualifiée de "viellotte" puisse fournir en standard Flash et Java là où "The Universal Operation System" auto-proclamé, aka Debian, nécessite pas mal d'investissement personnel à ce niveau.

    « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

    • [^] # Re: À propos de flash ...

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est profondément ridicule: si on autorise l'installation de paquets venant de non-free, flash s'installe sans la moindre difficulté, comme les autres programmes.

      Il suffit d'être d'accord pour vendre son âme lorsque le programme d'installation le propose.

      (j'ai marché dedans ? dans quoi ?)
  • # Flash or not Flash... ? That is the question.

    Posté par . Évalué à 4.

    Au risque de relancer un troll habituel (je pense), c'est quand même facheux qu'une fois de plus les auteurs de contenus soient conscients de la problématique du libre, mais qu'ils ne puissent pas utiliser des outils multimédia également compatibles avec cette logique.

    Ben oui qu'est ce qu'on est censé utiliser à la place de Flash (et qui fonctionne...) ?
    Smil ? SVG ? (non non pas taper)


    Deux fautes d'accord dans la news:
    ... des critiques à caractère polémique...
    ... des élèves en difficulté, notamment.
    Eh oui c'est au singulier.
    • [^] # Re: Flash or not Flash... ? That is the question.

      Posté par . Évalué à 2.

      sans vouloir m'exprimer au nom des auteurs, je pense que l'utilisation de flash, si problématique soit-elle, permet de créer un outil qui aide les élèves. Et cet outil, nous en avons besoin maintenant, pas dans 5 ans.
      Par ailleurs, je suis assez optimiste sur le futur de MEP. A l'instar de lilimaths (http://lilimath.free.fr/(...)) qui était bien à une époque donnée pour faire du soutien (il semble abandonné maintenant car dépassé par d'autres technologies de programmation), je pense que MEP évoluera avec les technologies futures permettant de faire des maths en ligne. IL est probable qu'une réécriture aura lieu mais la base des exercices sera déjà présente (une grosse partie du travail donc). Par ailleurs, les concepteurs et programmeurs sont parfaitement conscients des enjeux liés au libre. Ce n'est pas comme si ils n'en avaient jamais entendu parlé.
      • [^] # Re: Flash or not Flash... ? That is the question.

        Posté par . Évalué à 0.

        SVG est utilisable maintenant !

        Rendre SVG accéssible à tout les utilisateurs n'est absolument pas plus compliqué que rendre Flash accéssible à tout les utilisateurs.

        S'est aussi facile pour les utilisateurs de Windows et aussi problèmatique (actuellement) pour les utilisateurs d'OS libre.

        La grande différence s'est que la situation concernant SVG est appelé à évoluer.
        • [^] # Re: Flash or not Flash... ? That is the question.

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          oué utilisable dès maintenant c'est beaucoup dire... Je ne connais aucune visionneuse SVG qui implémente entièrement les spécifications, chacun ne suportant bien sur pas les même balises, du coup en général on fait un SVG visible avec une visionneuse, et tant pis pour les autre, surtout dans le cas de SVG animé...
          • [^] # Re: Flash or not Flash... ? That is the question.

            Posté par . Évalué à 1.

            Et quel est la différence avec flash ?

            1 seul viewer correcte : Macromedia(c) Flash-Player(c)
            Aucun autre viewer réelement compatible ...

            1 viewer correcte coté svg : Adobe(c) SVG-Viewer
            Aucun autre viewer implémenté aussi bien les recommandations.

            Pour ce qui est des implémentation des spécification, même si ASV n'est pas complet il manque tout de même peu de choses.

            Et ce qui compte le plus à mes yeux s'est le potentiel ... D'ailleurs en parlant de potentiel .. quel est l'intéret pour un utilisateur final d'installer ASV ou tout autre plugin de visualisation SVG tant que tout le monde fait du flash pour la mauvaise raison que tout le monde fait du flash ... l'histoire ce répète .. (cf. IE).
    • [^] # Re: Flash or not Flash... ? That is the question.

      Posté par . Évalué à 1.

      En plus je n'avais même pas vu... j'ai voulu essayer la version en ligne (attention: en fait ça s'applique uniquement à la version 3e)

      Bon c'est bien écrit "Ebeps fonctionne de façon optimale avec Internet Explorer sur Mac et PC (versions 5 et 6 respectivement)"... je passe outre... ;) :D

      mais du coup qu'est ce que je vois dans le source HTML (au niveau de la balise <body>) en attendant patiemment que le message "Chargement en cours ..." disparaisse... ?

      Je vous le donne en mille :

      onLoad="document.all.chargement.style.visibility='hidden';document.all.question.style.visibility='visible';self.focus()"

      Bon eh bien vivement qu'ils corrigent ça comme ils l'ont fait pour la version 6e. Et avec ça je vois qu'il va y en avoir encore beaucoup d'efforts à fournir pour apprendre aux développeurs de sites web à ne plus utiliser ce genre de javascripts mal fagottés.


      Bon sinon quelques essais de la version 6e... woaaaah l'équerre on ne peut la tourner que dans un sens... et encore à chaque fois qu'on veut la tourner il faut cliquer 2 fois... :( Eh ben...
  • # Evolution du contenu

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Salut,

    Voilà un logiciel qu'il est fort utile. Une petite question cependant. Est-ce que les programmes de 6e etc évoluent rapidement ou non ? Parce que ça peut être un problème si chaque année, on doit refaire le logiciel.... Ça doit être un peut le problème de tous les logiciels d'éducation.

    Mais peut être que je me plante si ca n'évolue pas vite, y'a pas de problème.

    En tout cas, bon courage à Mathenpoche

    Julien

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.