ONLYOFFICE ouvre le code source des éditeurs de bureau

Posté par . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, palm123 et tuiu pol. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
35
19
oct.
2016
Bureautique

Ascensio System Sia, connu par sa suite bureautique basée sur Web (déjà présentée sur LinuxFr.org), a annoncé le 12 octobre 2016 la sortie de la version libre et gratuite de ses applications de bureau : ONLYOFFICE Desktop Editors.

ONLYOFFICE Desktop Editors

ONLYOFFICE Desktop Editors est une suite bureautique pour créer, visualiser et modifier des documents de texte, des classeurs et des présentations en mode déconnecté, tout en permettant de se connecter à la version ONLYOFFICE en ligne et ainsi d’accéder aux fonctions de collaboration (co‐édition en temps réel, commentaires et tchat intégré).

ONLYOFFICE Desktop Editors offre une interface utilisateur basée sur les onglets ce qui permet de travailler sur de nombreux fichiers dans une seule fenêtre.

En outre, on peut toujours étendre les fonctionnalités des éditeurs ONLYOFFICE à l’aide des modules complémentaires intégrés (créer des modèles, insérer une vidéo de YouTube et beaucoup d’autres choses) ou créer son propre module (voir l’API).

ONLYOFFICE Desktop Editors est distribué selon les termes de la licence AGPL v3. Le code source est disponible sur GitHub.

La version actuelle est disponible pour les distributions GNU/Linux 64 bits basées sur Debian et Red Hat. On peut également l’installer en utilisant une interface graphique.

  • # Différences par rapport a LibreOffice?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+3/-1).

    Quelles sont les grandes différences par rapport a LibreOffice? :)

    • [^] # Re: Différences par rapport a LibreOffice?

      Posté par . Évalué à -1 (+1/-5).

      Là comme ça sans connaître je dirais qu'onlyoffice est sur le web et permet de faire de l'édition à plusieurs (comme etherpad)

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Différences par rapport a LibreOffice?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

        Zut lors de la lecture de:

        la sortie de la version libre et gratuite de ses applications de bureau

        J'ai compris pas bureau que c’était la version desktop au sens station de travail.

        • [^] # Re: Différences par rapport a LibreOffice?

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

          Je pense que tu as bien compris. La dépêche dit que :

          ONLYOFFICE Desktop Editors est une suite bureautique pour créer, visualiser et modifier des documents de texte, des classeurs et des présentations en mode déconnecté

  • # Paradoxale ?

    Posté par . Évalué à 7 (+32/-26).

    La licence du produit est la GNU AGPL, c'est rare, c'est beau, c'est fantastique \o/

    Par contre :
    - le format natif est Office Open XML format de Microsoft (http://helpcenter.onlyoffice.com/faq/technology.aspx), oui, ce fameux format non totalement interopérable exprès ;
    - le site web officiel est fait en ASP.net et tourne sur Microsoft-IIS/8.0 exécuté par un Windows Server 2012 dans le cloud Amazon (http://toolbar.netcraft.com/site_report?url=http://www.onlyoffice.com) ;
    - le dépôt des sources est sur GitHub, une application web non libre ;
    - une partie du code serveur repose sur Microsoft Visual C++ Express 2010 (https://github.com/ONLYOFFICE/server) ;
    - le site web officiel contient plein de traceurs indélicats ;
    - certains composants ne semblent pas libres, ceux soit-disant utiles aux professionnels (http://www.onlyoffice.com/fr/legalterms.aspx).

    Il est quand même paradoxale de voir une entreprise vouloir proposer un produit super libre tout en s'appuyant ouvertement sur des technologies douteuses pour les libertés numériques des utilisateurs.

    Une erreur de jeunesse ? Souhaitons-leur de faire encore mieux car c'est très remarquable d'avoir basé leur produit sur du libre aussi sincère (la GNU AGPL).

    • [^] # Re: Paradoxale ?

      Posté par . Évalué à 7 (+23/-19).

      C'est un choix. Affirmer qu'il est volontairement « non totalement interopérable » est un procès d'intention.

      Qu'est-ce que ça peut te faire ?

      • le dépôt des sources est sur GitHub, une application web non libre ;

      Qu'est-ce que ça change ? Le fait que l'application qui tourne sur le serveur soit libre quelqu'en soit la licence ne change strictement rien pour l'utilisateur.

      C'est un choix technologique. Ça ferait partie de la partie « contrib » chez Debian.

      • le site web officiel contient plein de traceurs indélicats ;

      J'ai pas vérifié, mais ça arrive aussi à d'autre (oui Mozilla c'est à vous que je pense…).

      Comme gitlab, c'est où que tu voulais héberger le code si github et gitlab sont persona non grata ?

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Paradoxale ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+12/-7). Dernière modification le 19/10/16 à 11:38.

        Comme gitlab

        Je m'insurge! Non, pas comme GitLab : GitLab te permet de coder et diffuser ta version des composants pros avec le même business model qu'eux, mais ici l'entreprise dont en parle se réserve le même business model (tu ne peux pas faire comme eux, du fait de la licence libre avec le libre utilisé ici pour faire "bien" mais aussi pour t'interdire de faire comme eux niveau business).

        Bref, ne pas comparer GitLab et des logiciels sous AGPL + modules pros, l'idée derrière est bien différente, l'un souhaitant jouer à arme égale et l'autre souhaitant utiliser le libre comme produit d'appel (note : je ne dis pas que c'est mal, pour revenir à ton autre commentaire, c'est un choix et il faut juste en connaitre les contours). Utilise Zimbra par exemple.


        Je suis jaloux, tu m'as grillé dans mes réponses cinglantes, après je suis heureux aussi de voir qu'une autre personne me remplace parfois, je me sens moins seul.

        • [^] # Re: Paradoxale ?

          Posté par . Évalué à 1 (+0/-2).

          Euh… Ok je ne connais pas assez onlyoffice pour savoir qu'il n'est pas possible de créer son propre module indépendamment de la licence de de ce dernier. Parce que « logiciels sous AGPL + modules pros » ça n'est pas suffisant pour le savoir ça dépend de l'architecture employée. Comme avec gcc qui a pendant longtemps fait un choix architectural pour justement faire ce que tu dis (empêcher un travail propriétaire au dessus).

          Tu as vérifié ou tu as juste émis une hypothèse ?

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Paradoxale ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-2).

            hum… C'est généralement la raison pour laquelle on fait du (A)GPL et du proprio à côté, sinon on fait du MIT car ça embête moins les gens (et comme on fait du proprio de son côté, on n'a pas de principe "ça doit rester libre"). En fait je ne vois pas d'autres raisons de faire de l'(A)GPL quand on aime bien le proprio à côté.

            pour GCC il me semble que c'est toujours galère, les choix architecturaux ne changent pas que tu ne peut pas faire de plugin non compatible GPL, justement, et les changements architecturaux sont plutôt pour pouvoir faire des choses de façon modulaire et pas sur les licences à ma connaissance. tu as des exemple de plugin non libre avec GCC et le tout livré en un package?

            Bref, tu peux considérer que c'est une hypothèse mais je doute que cette hypothèse se révèle fausse.

            • [^] # Re: Paradoxale ?

              Posté par . Évalué à 3 (+1/-1).

              En fait je ne vois pas d'autres raisons de faire de l'(A)GPL quand on aime bien le proprio à côté.

              Je ne sais pas. Tu peux vouloir éviter un fork propriétaire du cœur de ton appli.
              Mais je ne suis clairement pas assez calé pour savoir que tel combinaison de licence signifie tel ou tel volonté.
              Tu sais moi je me contente de ma vanity licence qui est simple et que ej comprends parfaitement ^^

              pour GCC il me semble que c'est toujours galère

              Des choix architecturaux ça ne se change pas si facilement, mais je crois qu'ils ne sont plus opposés à un découpage frontend/backend qui donne du coup de la liberté à ce niveau là.

              tu as des exemple de plugin non libre avec GCC et le tout livré en un package?

              Je ne suis la vie de gcc qu'à travers les actualités sur linuxfr donc j'en sais pas plus que toi :)

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Paradoxale ?

          Posté par . Évalué à 10 (+11/-2).

          Je suis jaloux, tu m'as grillé dans mes réponses cinglantes,

          Le cinglant d'une réponse n'en a jamais rendu sa vérité plus grande. Vive la communication :D

          après je suis heureux aussi de voir qu'une autre personne me remplace parfois, je me sens moins seul.

          C'est triste. Rejoins-nous, tu ne seras plus seul ;-)

      • [^] # Re: Paradoxale ?

        Posté par . Évalué à 10 (+16/-2).

        C'est un choix. Affirmer qu'il est volontairement « non totalement interopérable » est un procès d'intention.

        Lorsque Ms a jugé que les attaques sur l'opacité de son format pré OOXML faisaient suffisamment de bruit pour nuire à la popularité de sa suite bureautique (en particulier auprès des organismes publiques enclins par leurs administrés à plus de transparence et de pérennité), ils ont répondu en faisant normaliser un format pour pouvoir répondre que leur format était ouvert. Ouvert, certes mais suffisamment pourvu en extension non documentées pour que les autres logiciels ne soient pas réellement interopérables. En gros la manip MSword -> Libreoffoce.writer -> MSword fait perdre de l'information de mise en page. Tu penses à une maladresse de leurs ingénieurs ? Non, ça s'appelle de la stratégie d'entreprise pour garder la main sur un marché lucratif (plus techniquement nommé : vaches à lait). Leurs actionnaires doivent se réjouir d'une telle habileté de la part des dirigeants.

        • [^] # Re: Paradoxale ?

          Posté par . Évalué à 1 (+5/-6).

          la manip MSword -> Libreoffoce.writer -> MSword fait perdre de l'information de mise en page.

          Ça ne prouve pas grand chose, ça peut être un bug dans LibreOffice ou dans MSWord, ou ça peut venir de l'existence de propriétés documentées dans OOXML qui ne sont pas prises en charge dans le format odt et/ou par Libreoffice.

          De toutes manières, ces formats sont beaucoup trop complexes pour être interchangeables. Pour cela, il faudrait que toutes les possibilités d'OOXML se retrouvent dans OpenDocument et vice-versa, ET que les logiciels MS Word et Libre Office soient capables de gérer l'ensemble de ces possibilités. Le mieux qu'on puisse espérer, c'est que chaque logiciel soit capable de lire les deux formats, et d'importer le sous-ensemble commun entre les deux.

          À la base, le principe même de la normalisation des formats est contradictoire avec la notion de format natif. Ça bloque l'évolution des fonctionnalités des logiciels, et ça empêche d'innover sur le fond par rapport à ses concurrents.

          • [^] # Re: Paradoxale ?

            Posté par . Évalué à 5 (+4/-1).

            Ta remarque sur l'innovation est en partie fausse.
            Il est tout à fait possible d'innover sur l'interface, l’ergonomie sans avoir à modifier le format de stockage.
            Ms ne change pas son format à chaque version de la suite office et heureusement pour ses utilisateurs.
            Si vraiment ils avaient voulu s'ouvrir, ils auraient tenté d'adopter le format opendocument quitte à y apporter des demandes de changements. Ils n'en ont rien fait.

            • [^] # Re: Paradoxale ?

              Posté par . Évalué à 8 (+7/-1).

              Il est tout à fait possible d'innover sur l'interface, l’ergonomie

              Oui oui, comme les lessives qui innovent sur le colorant et le parfum. Je sais bien que la plupart des gens considèrent que c'est de l'innovation, mais il ne faut pas charrier : les logiciels de traitement de texte ont besoin d'innover sur bien plus que l'interface pour avoir un rendu acceptable.

          • [^] # Re: Paradoxale ?

            Posté par . Évalué à 4 (+4/-2). Dernière modification le 19/10/16 à 22:01.

            De toutes manières, ces formats sont beaucoup trop complexes pour être interchangeables. Pour cela, il faudrait que toutes les possibilités d'OOXML se retrouvent dans OpenDocument et vice-versa, ET que les logiciels MS Word et Libre Office soient capables de gérer l'ensemble de ces possibilités. Le mieux qu'on puisse espérer, c'est que chaque logiciel soit capable de lire les deux formats, et d'importer le sous-ensemble commun entre les deux.

            Si le format interne est OOXML, le soft n'a pas besoin de comprendre tous les noeuds : il suffit qu'il se contente de ne toucher qu'à ceux qu'il sait interprêter (c'est comme ça que de nombreuses suites bureautiques - par exemple sur Android - savent manipuler des documents Word sans tout péter contrairement à LO qui convertit le document dans son format interne et perd de l'information au passage…)

            • [^] # Re: Paradoxale ?

              Posté par . Évalué à 7 (+6/-1).

              contrairement à LO qui convertit le document dans son format interne et perd de l'information au passage…

              Ça parait quand même très très compliqué de faire autrement, non? Bien sûr, tu peux créer un logiciel capable de modifier de manière marginale un document sans changer sa structure, mais dès que tu souhaites toucher à des choses fondamentales (mise en page, changement de structure du document…), je ne vois pas comment tu peux t'épargner l'étape de charger la totalité du fichier dans ton abstraction interne. Une fois à cette étape là, plus moyen de revenir en arrière… Bien sûr, tu peux imaginer un système qui essaye de remettre les nœuds incompris à peu près là où ils étaient, mais je ne vois pas quelle garantie tu peux avoir qu'ils aient toujours un sens…

              • [^] # Re: Paradoxale ?

                Posté par . Évalué à 4 (+2/-1). Dernière modification le 20/10/16 à 10:23.

                En fait c'est quelque chose de prévu par les standards XML de manipuler un document dont tu ne comprends pas toute la logique. L'idée c'est que tu peut, dans la définition de ton format, indiquer ce qu'il faut absolument pouvoir comprendre et ce que tu peux ne pas comprendre. Tu peux donc rendre tout ce qui est structurant obligatoire.

                Tu peux aussi indiquer à l'utilisateur que tu ne comprends pas tout le document et qu'il va perdre de l'information…

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: Paradoxale ?

                  Posté par . Évalué à 8 (+6/-0).

                  manipuler un document dont tu ne comprends pas toute la logique.

                  C'est peut-être ce que dit la théorie, mais en pratique, ça ne peut fonctionner que pour des modifs hyper-mineures. Prend au pif un tableau XHTML

                  <table>
                     <tr>
                        <th width="20%" align="center">A</th>
                        <th width="20%" align="center">B</th>
                     </tr>
                     <tr>
                        <td align="center" valign="top">C</td>
                        <td align="center" valign="top">D</td>
                    </tr>
                  </table>
                  

                  Imagine que ton éditeur ne comprend pas align. Ton utilisateur te demande de dupliquer la deuxième ligne du tableau. Tu vas faire quoi? 1) Dupliquer les attributs que tu ne comprends pas? Ou alors 2) créer une ligne sans attributs d'alignement?

                  Dans le cas 1), tu vas te mettre dans une situation où le document est potentiellement corrompu, invalide, ou ininterprétable par l'autre logiciel : par définition, les arguments que tu ne comprends pas, ils devraient peut être n'apparaitre qu'une fois, ou que dans un contexte particulier.

                  Dans le cas 2), tu es quasiment certain de produire une mise en page cassée. Dans ton logiciel qui n'aligne pas les tableaux, rien ne sera aligné, et le tableau sera cohérent. Mais dans un logiciel qui comprend tout le standard, alors la mise en page sera pétée. Au passage, rien ne te garantit que ton document sera valide, car il est possible que l'attribut que tu n'as pas compris n'ait de sens que s'il est présent dans toutes les lignes.

                  Et puis, encore une fois, je ne sais pas comment fonctionne LibreOffice ou les autres traitements de texte en interne, mais il est plus que probable que leur fonctionnement n'implique pas de lier toutes les opérations "en live" à la modification d'un arbre XML. Il me semble probable que le logiciel ait une représentation interne (sous forme de classes par exemple) des différents éléments, et que l'arbre XML soit créé à l'enregistrement du fichier—du coup, la représentation interne ne peut pas garder les nœuds incompris et les manipuler.

                  Tu peux aussi indiquer à l'utilisateur que tu ne comprends pas tout le document et qu'il va perdre de l'information…

                  Sous LibreOffice, c'est exactement ce qu'on te dit quand tu manipules des fichiers OOXML.

                  • [^] # Re: Paradoxale ?

                    Posté par . Évalué à 4 (+4/-3).

                    C'est peut-être ce que dit la théorie, mais en pratique, ça ne peut fonctionner que pour des modifs hyper-mineures.

                    En pratique ça marche très bien quand c'est bien fait. Ce qui signifie que ça a était prévu pour etc. Le fait que tu me montre un format qui n'est pas du XML et qui ne fonctionne ne valide ni n'invalide quoi que ce soit.

                    Il faut concevoir ton document XML comme une API et une API peut permettre l'extensibilité ou pas ça dépend de comment tu l'a créé. Oui ça demande de la réflexion ça ne se fait pas sur un coin de table et je n'ai pas d'exemple à te fournir en moins de quelques heures donc je ne le ferrais pas.

                    Et puis, encore une fois, je ne sais pas comment fonctionne LibreOffice ou les autres traitements de texte en interne, mais il est plus que probable que leur fonctionnement n'implique pas de lier toutes les opérations "en live" à la modification d'un arbre XML.

                    C'est du détail d'implémentation. Tu peux très bien prendre la grappe d'objet issu de l'importation et la dernière version en faire un diff et appliquer tes modifications sur le document XML de base. Je ne dis pas que c'est simple au contraire. Mais le fonctionnement actuel rend obligatoire la gestion complète (sans la moindre exception) de tous les formats. Ça ne sera probablement jamais parfait (et s'attaquer à la qualité des formats c'est assez petit, ton travail c'est de gérer l'existant pas de le réécrire).

                    En vrai aujourd'hui sorti de quelque cas particulier, utiliser autre chose que le format initial de ton éditeur c'est très casse gueule. L'intéropérabilité marche mal (y compris entre des LL comme LibO Writer et abiword de ce que j'ai pu essayer).

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: Paradoxale ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+6/-0).

                      Il faut bien comprendre que XML, c'est pas juste des tags et des balises. C'est aussi XML-Schema (qui définit la structure du contenu du fichier), xpath (qui permet de rechercher des infos dans un contenu XML), xslt (qui permet de transformer un XML sans tout casser).

                      Si tous les outils qui vont avec XML sont bien utilisés, alors oui, il est possible de manipuler un document sans comprendre tout le contenu.

                      Après, si on se contente du premier niveau (la syntaxe XML avec des nœuds et des attributs), c'est sur que ça va être plus compliqué de faire un truc qui marche.

                    • [^] # Re: Paradoxale ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

                      En pratique ça marche très bien quand c'est bien fait. Ce qui signifie que ça a était prévu pour etc.

                      Ouais, enfin c’est quand-même justement le gros reproche qui était fait à OOXML, de n’être un XML que dans la forme mais d’être absolument mal fait. Avec une spec trop longue, avec des pans qui s’entremêlent et des représentations dans le format de choses qui relèvent de détails d’implémentation dans la suite Office. Donc dire que LibreOffice est mauvais parce-qu’il traite mal le XML de OOXML, alors que si ce dernier était bien pensé ce serait facile, ça laisse place à de nombreuses excuses pour LO dans la réalité.

                      • [^] # Re: Paradoxale ?

                        Posté par . Évalué à 6 (+4/-1).

                        Donc dire que LibreOffice est mauvais parce-qu’il traite mal le XML de OOXML, alors que si ce dernier était bien pensé ce serait facile, ça laisse place à de nombreuses excuses pour LO dans la réalité.

                        J'ai pas dis qu'il était mauvais, j'ai dis qu'il a un fonctionnement qui fait qu'il perd presque forcément des informations. C'était le fonctionnement de l’ancêtre d'OpenOffice c'était celui d'OpenOffice.org celui d'Apache OpenOffice.org et c'est celui de LibreOffice. Rien à voir avec OOXML et ça a des conséquences sur tous les formats même ceux qui ne sont pas du XML.

                        Ce n'est pas un mauvais choix, ça a juste des conséquences. Je disais juste qu'affirmer, comme tu le fait plus haut, qu'OOXML n'est pas un format interopérable parce que LibO le gère mal ne me semble pas être un argument recevable.

                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                      • [^] # Re: Paradoxale ?

                        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                        Peu importe que OOXML soit "mal fait" là où ODF était mieux conçu (ce n'est pas le sujet, cette bataille est passée et malheureusement on l'a perdue) : regarde à quel point les suites bureautiques android (type "kingsoft office", mais il y en a plein d'autres) s'en sortent mieux que LO (i.e. ne pètent pas tout le document Word envoyé par ton collègue et que tu dois retravailler et renvoyer) => dès lors que LO parse/convertit le truc dans son format interne, il y a forcément perte d'informations. Bref, LO est cantonné à un usage personnel / sans interaction (un peu la même niche que MS-Works).

                        En fait, je subodore que le seul moyen de s'en sortir serait que LO garde un diff des noeuds entre début et fin de session (i.e. entre ouverture du document et sauvegarde) dans sa représentation interne, et envoie ce diff au filtre OOXML (qui du coup se contenterait de ne modifier que les noeuds ad-hoc dans le document OOXML de départ). Je ne connais pas la base de code LO mais je pense que c'est un gros boulot…

                        • [^] # Re: Paradoxale ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

                          En fait, je subodore que le seul moyen de s'en sortir serait que LO garde un diff des noeuds entre début et fin de session (i.e. entre ouverture du document et sauvegarde) dans sa représentation interne, et envoie ce diff au filtre OOXML (qui du coup se contenterait de ne modifier que les noeuds ad-hoc dans le document OOXML de départ).

                          Cette proposition me paraît un peu compliquée. Pas besoin de "diff" entre début et fin. Il suffit de travailler avec un parseur XML générique et donc de garder une représentation complète du document XML, même les nœuds ou les propriétés inconnus. On travaille alors à partir de cette représentation XML générique et pas d'une sous-représentation spécifique aux fonctionnalités de LibreOffice. Bien sûr, on ne peut afficher que les éléments connus par LibreOffice, mais ça ne veut pas dire qu'on se débarrasse du reste. Puis en fin de session, on exporte génériquement le document XML (sans chercher à le "comprendre").

                          Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

                          • [^] # Re: Paradoxale ?

                            Posté par . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 24/10/16 à 16:18.

                            Il suffit de travailler avec un parseur XML générique et donc de garder une représentation complète du document XML, même les nœuds ou les propriétés inconnus. On travaille alors à partir de cette représentation XML générique et pas d'une sous-représentation spécifique aux fonctionnalités de LibreOffice
                            (…)
                            Cette proposition me paraît un peu compliquée

                            Mais je présume que ta proposition implique de changer complètement la représentation interne de LO (pas seulement l'amender à la marge), donc en parlant de compliqué…

                            C'était justement le sujet : Kingsoft, Onlyoffice, etc. ont pour "représentation de base" les balises/noeuds/attributs OOXML (sans forcément tout traiter non plus) là où LO utilise un filtre pour convertir dans son format interne. (N.B. je ne suis pas expert LO. Y-a t-il des contributeurs/développeurs de LO dans la salle ?)

                            • [^] # Re: Paradoxale ?

                              Posté par . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 24/10/16 à 17:42.

                              Moi je vois des problèmes très concrets avec une représentation interne qui suit exactement les spécifications du document XML. Ça veut dire que l'évolution du logiciel est totalement liée à l'évolution du standard—et donc, que l'indépendance vis-à-vis d'un standard concurrent est totale. Par ailleurs, je ne vois pas du tout dans ce cas comment supporter plusieurs standards, à moins d'avoir du code spécifique pour chacun des standards (autrement dit, quand on clique sur "gras", le bout de code appelé va être différent en fonction du type de fichier d'entrée).

                              De toutes manières, historiquement, LibreOffice/OpenOffice/StarOffice précède très largement l'idée même de document XML, c'est à dire que le format OpenOducment a probablement été défini à partir de la représentation interne des documents dans le code, et pas le contraire.

                              Du coup, j'ai l'impression que c'est injuste de reprocher à LibreOffice son manque de support d'OOXML. Il me semble évident que les logiciels qui ont été développés après la publication du standard OOXML ont pu calquer leur architecture sur le format, ce qui rend tout de suite la compatibilité plus facile. Je ne sais pas exactement comment LibreOffice gère les différents formats, mais aucune solution ne semble parfaite : soit on crée de moulinettes pour transformer l'OOXML en OpenDocument, puis OpenDocument vers OOXML, soit les deux formats sont importés dans la représentation interne de LibreOffice puis exportés (avec perte d'info pour les fonctionnalités d'OOXML non supportées), mais je dirais que les problèmes d'intercompatibilité sont principalement dûs à des contraintes d'architecture, et pas à une incompétence des developpeurs.

                              D'ailleurs, comment est-ce que OnlyOffice et al se débrouillent avec les documents odt?

                              • [^] # Re: Paradoxale ?

                                Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                                Du coup, j'ai l'impression que c'est injuste de reprocher à LibreOffice son manque de support d'OOXML. Il me semble évident que les logiciels qui ont été développés après la publication du standard OOXML ont pu calquer leur architecture sur le format, ce qui rend tout de suite la compatibilité plus facile
                                (…)
                                D'ailleurs, comment est-ce que OnlyOffice et al se débrouillent avec les documents odt?

                                Soyons clair : je ne reproche pas à LO son manque de support d'OOXML et je sais que les devs derrière LO ont fait un superbe travail avec une base de code ancienne (et des décisions / un design pris à une époque et dans un contexte différents). Mais le débat de départ c'était "pourquoi OnlyOffice utilise t-il le format OOXML ?", et c'est à cette question que j'ai tenté de répondre !

        • [^] # Re: Paradoxale ?

          Posté par . Évalué à 8 (+8/-1). Dernière modification le 19/10/16 à 14:22.

          En gros la manip MSword -> Libreoffoce.writer -> MSword fait perdre de l'information de mise en page.

          Pourquoi supposes-tu que le format docx (ou sa spécification) est l'unique responsable ?

          Mon expérience me pousse à penser que l'implémentation dans LO est largement aussi responsable, voir plus.

          Cette présentation d'un dév LO : http://conference.libreoffice.org/assets/Conference/Bern/slides/SushilShinde.pdf semble en accord avec mon point de vue (cf page 12, 13 notamment) :

          Reasons For Data Loss
          - MS Office feature is not supported
          - XML Nodes not handled
          - XML elements not mapped properly
          - Properties lost in shape conversions

        • [^] # Re: Paradoxale ?

          Posté par . Évalué à 1 (+2/-4).

          en particulier auprès des organismes publiques enclins par leurs administrés à plus de transparence et de pérennité

          Carrément ?

          En gros la manip MSword -> Libreoffoce.writer -> MSword fait perdre de l'information de mise en page.

          Et ça n’établis pas grand chose. En fait LibO fait de l'import export ce qui fait que tout ce qu'il ne connais pas, il le vire (il n'arrive pas à le mapper dans son format pivot). D'autres traitement de texte se débrouillent pour conserver les nœuds XML qu'ils ne connaissent pas. Par exemple en modifiant le document XML que tu leur donne plutôt que de l'importer. C'est une pratique qui existe en XML d'établir que ce n'est pas grave si tu ne comprend pas tel ou telle partie du document (c'est un levier pour l'extensibilité).

          Mais bon, LibO sort un format qui n'est pas normalisé (la version d'OpenDocument n'est pas celle normalisée par défaut) d'un point de vu non respect de la norme ça se place pas mal aussi. De plus de ce que disait pBpG la norme OpenDocument est assez limité ce qui peut nuire à l'intéropérabilité s'il y a des besoins qui ne sont pas couverts par la norme. Ça expliquerait que LibO sort un format qui n'est pas celui qui est normalisé.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Paradoxale ?

        Posté par . Évalué à -1 (+6/-8).

        le format natif est Office Open XML format de Microsoft (http://helpcenter.onlyoffice.com/faq/technology.aspx), oui, ce fameux format non totalement interopérable exprès ;

        C'est un choix. Affirmer qu'il est volontairement « non totalement interopérable » est un procès d'intention.

        Je confirme que le format est volontairement non interopérable. Quand dans une norme, tu mets des sections entières cachées alors l'intention est évidente et le résultat tautologiquement non interopérable. Du coup, il y a un risque pour les utilisateurs et ça ne donne pas envie d'utiliser ou recommander ce produit.

        le site web officiel est fait en ASP.net et tourne sur Microsoft-IIS/8.0 exécuté par un Windows Server 2012 dans le cloud Amazon (http://toolbar.netcraft.com/site_report?url=http://www.onlyoffice.com) ;

        Qu'est-ce que ça peut te faire ?

        De la peine car cela m'informe que l'éditeur n'est pas si impliqué que cela dans l'éthique du numérique, qu'il ne peut pas servir d'exemple, que ses moyens de production dépendent de technologies enfermantes, que sa gouvernance peut éventuellement se retourner contre les utilisateurs, etc.

        le dépôt des sources est sur GitHub, une application web non libre ;

        Qu'est-ce que ça change ? Le fait que l'application qui tourne sur le serveur soit libre quelqu'en soit la licence ne change strictement rien pour l'utilisateur.

        Cela donne un mauvais signal, ça dénote d'une incohérence dans la démarche : « Je fais du libre mais ce n'est important pour moi. »
        De plus, ça concourt au non développement de solutions éthiques viables.

        une partie du code serveur repose sur Microsoft Visual C++ Express 2010 (https://github.com/ONLYOFFICE/server) ;
        C'est un choix technologique.

        C'est choix qui en dit long sur la façon de produire de l'éditeur et aussi de ses dépendances, de son savoir faire.

        le site web officiel contient plein de traceurs indélicats ;

        J'ai pas vérifié, mais ça arrive aussi à d'autre (oui Mozilla c'est à vous que je pense…).

        La démarche consistant à justifier des fautes à travers celles d'autrui, est fortement critiquable.
        De plus, si tu jettes le discrédit sur une organisation, ça serait mieux de donner des références parce que là, le site de web de Mozilla ne compte aucun traceur indélicat détectable.

        certains composants ne semblent pas libres, ceux soit-disant utiles aux professionnels (http://www.onlyoffice.com/fr/legalterms.aspx).

        Comme gitlab, c'est où que tu voulais héberger le code si github et gitlab sont persona non grata ?

        Oui, même gouvernance que GitLab, aussi critiquable.
        Sur la planète, ce ne sont pas les solutions libres d'hébergement de projet qui manquent (lien wikipédia). Rien que pour te troller, je pourrais citer Framagit (https://framagit.org/) qui fait tourner la version libre de GitLab, pas comme https://about.gitlab.com/ :D

        • [^] # Re: Paradoxale ?

          Posté par . Évalué à 0 (+3/-6).

          Quand dans une norme, tu mets des sections entières cachées alors l'intention est évidente et le résultat tautologiquement non interopérable. Du coup, il y a un risque pour les utilisateurs et ça ne donne pas envie d'utiliser ou recommander ce produit.

          Je ne sais pas si c'est bien pire que de ne pas les mettre du tout.

          • De la peine
          • Cela donne un mauvais signal
          • C'est choix qui en dit long

          Ça n'est pas bien parce que ça ne suit pas ton étique, on a bien compris.

          De plus, si tu jettes le discrédit sur une organisation, ça serait mieux de donner des références parce que là, le site de web de Mozilla ne compte aucun traceur indélicat détectable.

          https://linuxfr.org/users/anonyme/journaux/option-do-not-track-de-firefox-et-sites-de-la-mozilla-foundation

          […] l'éditeur n'est pas si impliqué que cela dans l'éthique du numérique […]

          Si je t'expliquait ce que je pense de ton « éthique du numérique » mon commentaire se ferait modérer…
          Mais tu devrait être choqué d'être sur un site qui met en avant (c'est dans le nom du site) un soft dont le principal développeur trouve que c'est de la connerie (https://linuxfr.org/news/linus-torvalds-l-interview-anniversaire-des-20-ans-du-noyau).

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Paradoxale ?

            Posté par . Évalué à 1 (+3/-3).

            Quand dans une norme, tu mets des sections entières cachées alors l'intention est évidente et le résultat tautologiquement non interopérable. Du coup, il y a un risque pour les utilisateurs et ça ne donne pas envie d'utiliser ou recommander ce produit.

            Je ne sais pas si c'est bien pire que de ne pas les mettre du tout.

            Dans les deux cas, ce n'est donc pas à retenir comme solution car inadapté aux besoins des utilisateurs.

            Mais tu devrait être choqué d'être sur un site qui met en avant (c'est dans le nom du site) un soft dont le principal développeur trouve que c'est de la connerie

            Qui te dit que je ne le suis pas ? Sauf que LinuxFR « a pour objectif de promouvoir les Logiciels Libres, en particulier Linux » (source). Mais bon, est-ce vraiment intéressant ? Plutôt que de viser les personnes, répondre aux arguments serait plus pertinent…

            • [^] # Re: Paradoxale ?

              Posté par . Évalué à 4 (+4/-3).

              Dans les deux cas, ce n'est donc pas à retenir comme solution car inadapté aux besoins des utilisateurs.

              Hé ben ce second cas c'est ce que fait LibO d'après pBpG (il citait des exemples).

              Plutôt que de viser les personnes, répondre aux arguments serait plus pertinent…

              Les arguments c'est « ça donne un mauvais signal », « ça en dit long », etc. T'es pas content, c'est un fait pas des arguments et je ne vais pas chercher à te convaincre que tu es content alors que tu ne l'ai pas.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Paradoxale ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+5/-5). Dernière modification le 19/10/16 à 17:07.

          le site de web de Mozilla ne compte aucun traceur indélicat détectable.

          Il faudrait creuser car la en testant maintenant je ne vois plus rien mais pendant longtemps ça tapait sur les serveurs de Google et autre (Analytics), et la réaction de Mozilla était "circulez rien à débattre et surtout pas le DoNotTrack qu'on ne respecte pas sur nos serveurs". C'est assez connu quand même pour ne pas avoir à prouver à chaque fois surtotu à des gens disant sensibles à la chose.


          Pour le reste, c'est tellement ridicule qu'il n'y a sans doute rien à contre-dire, commencer ferait que c'est trop long et de toutes façons tu ne sembles pas prêt à écouter vu le ton "toute personne ne faisant pas 100% comme moi je pense est une horrible personne" (c'est vrai quoi, "éthique du numérique" c'est toi qui le définit, alors forcément).
          Et l'intégrisme, c'est mal, quelque soit le sujet. Perso je pense que le signal que tu envoies toi est que tu veux que le libre ait une réputation pourrie, le libre ne te dit pas merci, et je rajoute que l'entreprise que tu critiques vis à vis du libre fait sans doute bien plus pour le libre que toi.

    • [^] # Re: Paradoxale ?

      Posté par . Évalué à 10 (+24/-9). Dernière modification le 19/10/16 à 10:06.

      J'ai de plus en plus de mal avec les gens qui, comme toi, veulent de l'éthique partout. C'est une course en avant pour être plus royaliste que celui d'à coté pour ne pas se faire taxer d'« anti-libre », « sexiste », « raciste », « pollueur », ou je ne sais quelle infamie pire encore. En quoi le fait qu'ils ne respectent pas toutes tes règles à toi implicites te permet de les prendre de haut comme ça (parce que oui parler « d'erreur de jeunesse » c'est prendre de haut son interlocuteur).

      C'est un sport de chercher toutes les infractions au code des gens biens.

      Je suis un cycliste utilisateur de Debian. En quoi ça me donnerait le droit de porter un jugement sur l'usage que d'autres ont de l'informatique ? En quoi est-ce qu'aller embêter le premier utilisateur Windows que je croise me permettrait de mieux dormir le soir ? Le prosélytisme poussé et mal placé est une idiotie de mon point de vu. Si ce que tu utilise est si bien que ça, les gens s'y mettront d'eux-même sans que tu ai besoin de les materner.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Paradoxale ?

        Posté par . Évalué à 0 (+2/-5).

        Je suis un cycliste utilisateur de Debian.

        À la relecture tardive on ne sait pas trop ce que ça vient faire. J'ai juste oublié la partie sur le fait que ça ne me permet pas non plus de critiquer le choix des automobilistes à être automobilistes.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Paradoxale ?

          Posté par . Évalué à 2 (+5/-4).

          Je comprends mieux, au départ j'ai cru que ton commentaire n'en était pas un sur le cyclimse.

          Et comme l'a dit le grand George : il ne faut pas faire d'amalgame entre la coquetterie et la classe ! :-P

          Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

        • [^] # Re: Paradoxale ?

          Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

          [être cycliste] ne me permet pas non plus de critiquer le choix des automobilistes à être automobilistes.

          Question de point de vue… moi je ne me prive pas !

        • [^] # Re: Paradoxale ?

          Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

          Justement j'attendais cette partie où tu te permettrais de critiquer les gens qui prennent la voiture, dommage :)

          Pour le reste, je suis d'accord avec toi, on ne va pas bouder du code ouvert par une entreprise.

      • [^] # Re: Paradoxale ?

        Posté par . Évalué à 1 (+5/-5).

        J'ai de plus en plus de mal avec les gens qui, comme toi, veulent de l'éthique partout. C'est une course en avant

        Donc ça te gêne que les gens s'informent et essaient de voir sur quoi reposent d'éventuels produits qu'ils pourraient utiliser ?

        Libre à toi de vouloir vivre dans un monde sans éthique. N'en dégoute pas les autres. Au contraire, leurs analyses peuvent t'aider à faire tes propres choix.

        Citation de Stéphane Hessel (1917-2013 - Indignez-vous ! - 2010, page 20) :

        « Il est grand temps que le souci d'éthique, de justice, d'équilibre durable, de vienne prévalent. Car les risques les plus graves nous menacent. Ils peuvent même mettre un terme à l'aventure humaine sur une planète qu'elle peut rendre inhabitable pour l'homme. »

        • [^] # Re: Paradoxale ?

          Posté par . Évalué à -1 (+3/-7). Dernière modification le 19/10/16 à 16:35.

          Donc ça te gêne que les gens s'informent et essaient de voir sur quoi reposent d'éventuels produits qu'ils pourraient utiliser ?

          S'informer ou dénigrer ?
          Tu présente moins des faits que tu ne les juges.

          Au contraire, leurs analyses peuvent t'aider à faire tes propres choix.

          Quelle analyse ?

          Citation de Stéphane Hessel

          (Juste pour l'autorité : c'est un prix Nobel de la paix qui était pour la guerre en Irak. Un conflit totalement artificiel pour tenter d'empêcher l'utilisation d'armes sales inexistantes que rien n'indiquer qu'elles allaient être incessamment utilisée. Guerre qui a durablement déstabilisé la zone. Dans un contexte où on le savais puisque Villepin le disait aux Nations Unis à la même période : https://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_de_Dominique_de_Villepin_aux_Nations_unies)

          L'éthique c'est une norme totalement artificielle que chacun se crée, pour les gens qui poussent ça en avant c'est une forme de croyance qui sert à s'abstenir de réfléchir. On met des étiquettes sur ce qui est valide ou non au près de cette éthique et on piétine le reste. Affirmer que quelque chose est néfaste en expliquant pourquoi c'est bien, expliquer que cette même chose est néfaste parce qu'elle ne suit pas ton éthique ça peut être très grave. Tu délègue ta capacité de réflexion à cette étique et, pire encore, tu pense que le fait d'étiqueter à la va vite comme ça constitue une analyse.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Paradoxale ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+6/-1).

            Il y a manifestement confusion entre Ethique et Morale. Tu as cité l'éthique et redéfinit la morale. L'écart entre les deux est la réflexion et la contextualisation des "règles du jeu ".

          • [^] # Re: Paradoxale ?

            Posté par . Évalué à -2 (+2/-5).

            Donc ça te gêne que les gens s'informent et essaient de voir sur quoi reposent d'éventuels produits qu'ils pourraient utiliser ?

            S'informer ou dénigrer ?
            Tu présente moins des faits que tu ne les juges.

            Je présente les deux. Autant les faits sont peu discutables, ce sont des faits, autant mon jugement l'est, et ça tombe bien, nous sommes sur un forum de discussions…

            Quant au dénigrement, tu sembles en être un expert donc je te laisse à ta litanie de troll de mauvaise foi.

          • [^] # Re: Paradoxale ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+6/-0).

            Citation de Stéphane Hessel
            (Juste pour l'autorité : c'est un prix Nobel de la paix qui était pour la guerre en Irak.

            Hum, Stéphane Hessel n'a jamais reçu le prix Nobel. Tu dois confondre avec le prix Adam Mickiewicz pour la réconciliation et la paix en Europe reçu en 2009.

            Quant à sa position pour la guerre en Irak, aurais-tu une source ? Je n'ai aucun souvenir d'une telle position de sa part.

            "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

            • [^] # Re: Paradoxale ?

              Posté par . Évalué à 3 (+2/-2).

              Faut pas chercher j'ai confondu avec Elie Wiesel

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Paradoxale ?

            Posté par . Évalué à 10 (+12/-1).

            L'éthique c'est une norme totalement artificielle que chacun se crée, pour les gens qui poussent ça en avant c'est une forme de croyance qui sert à s'abstenir de réfléchir. On met des étiquettes sur ce qui est valide ou non au près de cette éthique et on piétine le reste. Affirmer que quelque chose est néfaste en expliquant pourquoi c'est bien, expliquer que cette même chose est néfaste parce qu'elle ne suit pas ton éthique ça peut être très grave.

            Qu'est-ce que l'éthique si ce n'est la doctrine des devoirs ? Qu'est-ce que le bien si ce n'est un acte accompli en conformité avec le devoir, et le mal si ce n'est un acte contraire au devoir ?

            Comment peut-on rejeter l'éthique comme doctrine à valeur universelle en en faisant une « norme totalement artificielle que chacun se crée » (sic), pour dans la foulée qualifier de bien une action et de très grave (comprendre : mal) une autre ? D'autant plus que les deux actions concernées consistent à porter un jugement de nature éthique sur quelque chose, et ne se distinguent que sur le fondement apparent d'un tel jugement ?

            On arrive à peu de chose près à la situation suivante : il est admis de porter objectivement1 un jugement éthique sur une chose en la qualifiant de néfaste, tout en admettant que tout jugement éthique est nécessairement subjectif. Il y a une incohérence flagrante dans les thèses soutenues.

            Je peux à la rigueur admettre que l'on doute, voire rejette, le concept d'un système de normes universelles (i.e valant pour tout homme, en tout lieu et en tout temps) du devoir, mais par soucis de cohérence il vaudrait mieux bannir des expressions comme « il faut », « c'est bien », « très grave », ou des mots comme « néfaste » de son vocabulaire.


            1. le jugement en question est bien objectif car le qualificatif « néfaste » est prédiqué de la chose. Il est écrit : « affirmer que quelque chose est néfaste », et non : « affirmer que quelque chose m'est néfaste »; auquel cas le jugement aurait bien valeur subjective

            Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

            • [^] # Re: Paradoxale ?

              Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

              On arrive à peu de chose près à la situation suivante : il est admis de porter objectivement1 un jugement éthique sur une chose en la qualifiant de néfaste, tout en admettant que tout jugement éthique est nécessairement subjectif. Il y a une incohérence flagrante dans les thèses soutenues.

              Ah voilà. Je me disais bien que ça voulait rien dire. Mais j'arrivais pas à mettre le doigt dessus.

              Merci.

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Paradoxale ?

              Posté par . Évalué à 0 (+2/-5).

              C'est tout à fait exact. Et ça m'oblige à préciser ma réflexion.

              Vouloir normaliser des domaines de plus en plus divers et pour de plus en plus de raisons différentes ne me semblent pas souhaitable. Ça nous fait vivre une course à celui qui respectera le mieux l'éthique alors que ça ne devrait pas être une fin en soit. De même que ce comporter uniquement par rapport au regard des autres (à leur jugement éthique) n'est pas non plus un objectif de vie.

              En ce sens l'éthique devrait, pour permettre l'épanouissement personnel de chacun, être limité à ce qui pourrait nuire à autrui de manière directe. J'entends par là que ça n'entrave pas l'épanouissement personnel des autres.

              Bref à mon avis, l'éthique ne devrait pas foutre son nez là dedans. Il y a d'autres manières de critiquer qui sont tout à fait pertinentes sans avoir à faire appel à l'éthique.

              J'espère que c'est plus clair présenté comme ça.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Paradoxale ?

      Posté par . Évalué à 8 (+8/-0).

      Merci pour ces précisions.
      Personnellement ça m'intéresse de connaitre les choix technologiques qui ont été faits.
      C'est un début de réponse pour montrer les différences avec LibreOffice.

  • # Attention aux paquets debian

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+4/-1).

    Si onlyoffice-desktopeditors s'installe bien ce n'est pas le cas des autres paquets avec des problèmes de dépendances. Et surtout, impossible de les supprimer à cause des mêmes problèmes.

  • # Changement de stratégie commerciale ?

    Posté par . Évalué à 8 (+7/-0).

    Peut-être que le modèle économique choisi au départ n'apporte plus satisfaction ?

    Saluons l'effort, peut-être que des admins sys sont en train de monter des petits serveurs apache avec leur petit doigts tout musclés ;)

  • # Retours d'expérience sur Collabora Online ? (basé sur LibreOffice)

    Posté par . Évalué à 10 (+10/-0).

    Bonjour à tous,

    Quelqu'un aurait-il un retour d'expérience à proposer sur Collabora Online, la suite bureautique en ligne basée sur LibreOffice?

  • # Critique

    Posté par . Évalué à 10 (+14/-0).

    Un petit retour critique suite à un premier usage :

    Téléchargement du RPM, installation sur Fedora 24, il faut faire un petit ln -s /usr/lib64/libcurl.so.4 /usr/lib64/libcurl-gnutls.so.4 et ça se lance.

    Première impression : beau design, interface graphique très réussie : tout est bien lisible, compréhensible, facilement accessible, sans pour autant singer la suite de Microsoft, contrairement à la suite Chinoise wps-office. Bref, c'est agréable à regarder et on sent que c'est facile à utiliser.

    Seconde impression : lancement dans un bac-à-sable SELinux (sandbox -d 96 -l s0 -M -X -H /mnt/documents -T TEMPORARY_FILE -w 1280x1024 -t sandbox_min_t onlyoffice-desktopeditors) totalement cloisonné, sans accès réseau. Cela fonctionne basiquement, on peut créer un texte, ouvrir un document, l'éditer, mais aucune fonction n'est utilisable (ajout de paragraphe, ajout d'un tableau, position du texte, insérez une forme, une image, etc ..) Ceci n'est pas dû à l'absence de réseau.

    Troisième impression : ouverture de documents "complexes" crées avec la suite de Microsoft, version 2010 : absolument tout est bon ! Seuls les sommaires se retrouvent avec un décalage et sont juste des blocs de textes, sans fonction de liens vers les chapitres. Tout le reste : mise en page, présentation, formules, tableaux, tout fonctionne comme l'original. C'est parfait. A noter une erreur d'affichage sur une "présentation" dans un gabarit de feuille mal bricolé où le cadre n'encadre pas tout le titre.

    Bilan : adopté. Bravo & merci.

    OnlyOffice test1
    OnlyOffice test2

    • [^] # Re: Critique

      Posté par . Évalué à 7 (+5/-0).

      OnlyOffice fonctionne tellement bien que je viens de désintaller LibreOffice.

  • # Dépendances/compilation

    Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

    Est-ce que quelqu'un a essayer de le compiler depuis les sources? Quelles sont les dépendances? J'ai regardé le code rapidement et j'ai vu du Qt. Est-ce que tout est en Qt natif, ou bien est-ce qu'il y a besoin d'une QtWebView ou un trc du genre? Dans ce dernier cas, est-ce qu'il faut absolument celle basée sur Blink, ou est-ce que QtWebKit fonctionne aussi?

    (ça m'intéresse pour tenter un portage sous Haiku, qui dispose de QtWebKit mais pas encore de Blink).

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.