Sortie d’Ubuntu 14.10

Posté par . Édité par Zarmakuizz, Jiel, ariasuni, Malizor, palm123, Benoît Sibaud, M5oul, ChetManley, L@ur3nt et NeoX. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
36
11
nov.
2014
Ubuntu

Sortie le 23 octobre 2014, Ubuntu 14.10 est la vingt-et-unième version d’Ubuntu. Son nom de code est Utopic Unicorn, soit « licorne utopique » dans la langue de Molière.

Pour rappel, Ubuntu est une distribution GNU/Linux basée sur Debian, et déclinée en plusieurs variantes selon l'environnement de bureau utilisée (GNOME, KDE, etc) et la cible visée (serveurs, studio de son, ou encore pour les mobiles et tablettes à venir, etc). Soutenue par Canonical, et après un succès sur les sentiers battus, les décisions quant aux choix techniques des prochaines déclinaisons d'Ubuntu font souvent parler d'elle, en bien (notamment l'ergonomie) comme en mal (tel que le choix des licences pour les projets internes).

Pour autant, conséquence directe des ambitions pour l'Ubuntu 15.04 qui sortira dans six mois, les modifications à l'ordre du jour sont assez courtes. Cette sortie de la nouvelle version d'Ubuntu reflète donc un syndrome déjà vu pour d'autres distributions : dans l'ensemble, on met à jour les mêmes composants que les autres, et on change quelques ressources graphiques.

Fort heureusement, si cette 14.10 est faible en modifications spécifiques à Ubuntu, la 15.04 s'annonce déjà plus intéressante.

Les principales nouveautés mises à jour

Comme à chaque nouvelle version d'une distribution, la plupart des paquets logiciels présents dans les dépôts ont été mis à jour. Parmi les changements, on peut trouver :

  • le noyau Linux 3.16 ;
  • Unity en version 7.3.1, pour ceux utilisant l'environnement proposé par défaut et par la majorité des utilisateurs ;
  • Plasma en version 4.11, et KDE SC 4.14, ainsi que la possibilité d'essayer Plasma 5, pour les utilisateurs de Kubuntu ;
  • Gnome en version 3.12, pour les utilisateurs d'Ubuntu Gnome ;
  • Firefox est présent en version 33, LibreOffice en version 4.3.2.2, etc

Le logiciel phare de Canonical pour cette fois, Unity, se contente de se stabiliser pour la version 15.04 à venir. Firefox fait partie des quelques logiciels à recevoir un traitement de faveur et à avoir des mises à jour même dans la version LTS 14.04. Dans l'immédiat, le seul intérêt de passer à la version 14.10 serait d'éviter de tomber sur les bugs qui auront été corrigés et de profiter de quelques améliorations de performance, mais aucune nouvelle fonctionnalité vraiment à la clé : si tout fonctionne sur votre bécane, vous pouvez très bien attendre février, ou de voir à quoi ressemblera la 15.04, avant de penser à une quelconque mise-à-niveau.

Ubuntu Kylin

C'est plutôt une actualité, mais Ubuntu Kylin, la variante d'Ubuntu pour la Chine, a été ajoutée au Government Centralised Procurement Program, une liste des technologies approuvées pour une utilisation au sein du gouvernement chinois.

Préparons le pop-corn : la 15.04

Le nom de code d'Ubuntu 15.04 a été dévoilé par Mark Shuttleworth le 20 octobre dernier (jour fêtant les 10 ans d'Ubuntu). Il s'agira de Vivid Vervet, soit le vervet vif.

La 14.04 étant une LTS, elle a servi de socle pour débuter un travail de stabilisation, qui a ensuite été continué dans la 14.10. C'est pour nettoyer un peu le terrain avant les gros chantiers.

La conquête des téléphones

La prochaine version embarquera une nouvelle version de Mir avec Unity 8. Or, ces versions sont déjà utilisées sur Ubuntu Phone, le système pour smartphone basé sur Ubuntu. Slashdot nous apprend que le but de Canonical est de converger vers une « interface unifiée pour mobiles et bureaux » (dans le sens Microsoft qui fait un four, ou dans le sens ''responsive design'' comme pour les sites web ? À suivre).

Cela annonce t-il l'arrivée d'un ordiphone sous Ubuntu ?

Les batailles de clocher : Mir, Wayland, Upstart, Systemd

Même si la communauté semble se ranger derrière le protocole de serveur d'affichage Wayland, Canonical continue de soutenir un concurrent développé en interne, Mir. Cela pourrait entraîner quelques problèmes (quid des pilotes pour Mir par exemple ?). Cependant Mir reste utilisé pour Ubuntu Phone (cf ci-dessus).

Canonical soutient le sytème de démarrage Upstart depuis longtemps. Or, Debian devrait a priori adopter le concurrent Systemd. Par conséquent, Canonical réfléchit à revenir sur systemd également. À noter que Fedora (et donc RHEL 6), qui était d'abord parti sur Upstart, l'a remplacé par systemd depuis Fedora 15. Les choses se précisent côté Ubuntu : la transition finale vers systemd comme init par défaut est prévue pour la première moitié du cycle de développement.

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à -10.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # systemd

    Posté par . Évalué à 10.

    une nouvelle c'est que maintenant systemd peut etre utiliser comme init par default sans bidouillage. Il parait que certains paquets ne sont pas supportes mais chez moi ca marche.
    http://www.phoronix.com/scan.php?page=news_item&px=MTY3NDY
    sudo apt-get install systemd-sysv

    Comme ca on peut utiliser sur un seul PC tout les systemes les plus aimes sur linuxfr!: pulseaudio, systemd et ubuntu

  • # dist-upgrade

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    On ne faisait pas juste un sudo apt-get dist-upgrade pour passer à la version suivante ?
    Chez moi en 14.04 on ne me signale aucune mise à jour.

    J'ai loupé quoi ?

    La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: dist-upgrade

      Posté par . Évalué à 7.

      C'est do-release-upgrade pour la version suivante

      • [^] # Re: dist-upgrade

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Et à condition d'avoir coché la présentation des versions intermédiaires je ne sais plus où.

        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

      • [^] # Re: dist-upgrade

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Ouep merci, c'était bien cette commande.

        Et effectivement, j'avais juste coché de me demander pour faire les mise à jour vers les version LTS… d'où le fait qu'il ne me la proposait pas…

        Bon, je fais la mise à jour et je reviens.

        La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

        • [^] # Re: dist-upgrade

          Posté par . Évalué à 1.

          Trois jours sans nouvelles… c'est pas vraiment bon signe !

          -> []

          • [^] # Re: dist-upgrade

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Juste
            - Un petit souci avec un steam.
            - Un petit souci avec le pc qui ne se met plus en veille automatiquement si ne touche à rien.

            J'ai du réparer le premier petit problème avec une réinstallation d'opengl pour les architectures 32 bits.
            Pour le deuxième, je ne m'y suis pas encore plongé.

            La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

            • [^] # Re: dist-upgrade

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Pour le second point, j'ai le même soucis sur plusieurs machine.

              J’ai cru à un moment qu’il suffisait de changé les paramètres de mise en veille et de les remettre ensuite à l’état souhaité pour que ça fonctionne, mais ce n’est pas le cas.

  • # critique news

    Posté par . Évalué à 5.

    Bonjour,
    Il y a certains points qui me gênent dans la news…

    • Que les différents environnements de bureaux soient des variantes ok mais pour les tablettes et les portables, il ne s'agit pas de variantes mais de l'image officielle.

    • L'ergonomie, soit unity, n'est pas à mon avis le meilleur exemple pour "en bien" vu le bashing dont il a fait preuve.
      Quant aux licences, ce fut vrai pour launchpad qui a été libéré et ubuntuone côté serveur qui a été abandonné et qui va être libéré. Il reste la partie "recherche en ligne" heureusement désactivable.

    • Si la 14.10 est effectivement pauvre en nouveautés, il s'agit essentiellement du manque de ressources à cause du développement de la partie téléphone et tablette.
      Rien ne dit que la 15.04 sera plus riche en nouveautés (sources ?).

    • Le paragraphe : "Le logiciel phare… mise-à-niveau." est à peu près incompréhensible. Tout est mélangé ! On parle des mises à jour de la 14.10 en citant la 15.04 et la 14.04… On cite une nouveauté de la 14.10 mais qui existe dans la 14.04 (firefox)…

    • C'est en général la .10 après une lts qui apporte les nouveautés (voir le post de shuttleworth sur 14.10) donc dire que la 14.10 stabilise une version stable est… bizzarre !

    • La prochaine version n'aura pas par défaut unity8 + mir mais juste la possibilité de le tester à part, si tout ok, la 15.10 donnera encore le choix et la 16.04 l'aura par défaut mais avec la possibilité d'utiliser encore unity 7.

    • Pour mir vs wayland, je ne dis rien car trop trollesque ;-)

    • Pour upstart vs systemd, Canonical développe upstart et l'a donc gardé car ils le maîtrisent mieux. Canonical fait parti du board de Debian et il y a eu un vote sur le choix de l'init.
      Debian a choisi de passer à systemd et donc Canonical et Ubuntu va également passer à systemd. Pas de réflexion, c'est acté et c'est en cours…

    Voilà, désolé d'être critique mais je trouve la news très approximative et mal rédigée…

    Mais continuez quand même ! :-)

    • [^] # Re: critique news

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Voilà, désolé d'être critique mais je trouve la news très approximative et mal rédigée…

      Mais continuez quand même ! :-)

      N'hésite pas à venir participer dans l'espace collaboratif de rédaction.

    • [^] # Re: critique news

      Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 12/11/14 à 13:27.

      L'ergonomie, soit unity, n'est pas à mon avis le meilleur exemple pour "en bien" vu le bashing dont il a fait preuve.

      le bashing, je l'ai surtout vu chez les habitués de Gnome 2. Et encore, pas tous.

      Chez les nouveaux utilisateurs (qui découvrent l'informatique ou juste GNU/Linux avec Ubuntu), Unity est un succès. Et même moi (qui suis habitué à Xfce et KDE) je trouve Unity très bien.

      Je connais même pas mal de développeurs/power-users qui préfèrent Unity.

      Et puis bon, KDE4 s'est fait critiqué, Xfce4 aussi, Gnome 3 aussi, Gnome 2 aussi… Et pas qu'un peu. Qu'il y ait une critique en soit ne prouve en rien que l'interface est mauvaise.

      Pour upstart vs systemd, Canonical développe upstart et l'a donc gardé car ils le maîtrisent mieux. Canonical fait parti du board de Debian et il y a eu un vote sur le choix de l'init.

      Canonical a annoncé passer à systemd dans un avenir proche suite au choix de systemd par Debian.

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

    • [^] # Re: critique news

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je confirme pour Unity, c'était assez laborieux au départ !

      Maintenant, ça roule quand même assez bien.

      • La gestion des doubles écrans / bureau virtuel est bonne.
      • La bar de menu est bien complète.
      • Quelques raccourcis pas mal venus pour gérer les fenêtres au clavier.

      La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: critique news

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      L'ergonomie, soit unity, n'est pas à mon avis le meilleur exemple pour "en bien" vu le bashing dont il a fait preuve.

      L'ergonomie de Unity est excellente, par contre il est lent et buggé…

      http://devnewton.bci.im

  • # Ubuntu a comprit!

    Posté par . Évalué à -5.

    Je trouve que Ubuntu et Debian se rapproche et c'est une bonne chose(Systemd par exemple). Par contre, Unity ce n'est pas une bonne idée. Je comprend mal pourquoi certain projet libre essaie de tout changer nos habitudes de A à Z quand c'est LE POINT qui fait reculer les nouveaux utilisateurs et donc freine l'adoption de Linux. Cela s'applique aussi à Gnome 3. Par contre, j’attends avec impatience Kubuntu 16.04 et KDE 5 qui semble très prometteur. Ils ont enfin comprit que des indicateurs blanc avec une zone de notification blanche, sa donne un rendu pourrit! lol

    • [^] # Re: Ubuntu a compris !

      Posté par . Évalué à 3.

      c'est LE POINT [Unity] qui fait reculer les nouveaux utilisateurs

      Source ?

      Parce que j'ai installé une dizaine d'Ubuntu à de nouveaux utilisateurs (provenant de Windows) et aucun n'a "reculé" ni a été perturbé. A moins qu'on n'ait pas la même définition de "nouveaux utilisateurs"…

      Je comprends mal pourquoi certains projets libres essaient de tout changer à nos habitudes.

      Dans le cas d'Unity, c'est pourtant clair : recherche d'une convergence entre desktop, tablette et smartphone. Après, que ça soit une bonne idée ou pas, c'est un autre problème.

      D'une façon plus générale, si certains n'avaient pas essayé de changer nos habitudes, on en serait encore à la ligne de commande (ce qui n'est pas le mal en soi mais aurait, à coup sûr, encore plus freiné l'adoption de Linux que Unity).

      • [^] # Re: Ubuntu a compris !

        Posté par . Évalué à 4.

        Personnellement quand je voie Ubuntu installé sur un ordinateur, c'est souvent une bebelle en dual-boot qui est utilisé 4-5 fois dans l'année. Lorsque j’entends dire qu'une personne a installé Ubuntu à une dizaine de personnes, sa me fascine littéralement! Es ce que vous les attachez sur une chaise pendant que vous faites l'installation!

        D'autre part, je crois qu'il faut faire une distinction entre évolution et changement d'habitude radicale. L'arrivé de l’environnement graphique a été une évolution. Unity n'est pas une évolution, c'est un choix stratégique(convergence) qui amène des changement d'habitudes radicales. D’ailleurs, je crois qu'il aurait pu faire la même chose avec Gnome 3 et leur travail aurait pu être bénéfique pour la communauté au moins.

        • [^] # Re: Ubuntu a compris !

          Posté par . Évalué à 2.

          Je l'ai installé il y a 7 an sur mon portable Dell Inspiron 6400 comme système unique. Puis sur le portable Dell 17 pouces 1 an plus tard en Dual boot (les enfants ont toujours un truc qui ne marche que sous Windows). Tout les deux passés en disque SSD. Ce marche toujours plus que nickel. Ils sont justes un peu lourds par rapport aux standards actuels…

          Le windows a dû être réinstallé au moins 3 fois, car au bout de 2 ans ça rame. J'ai installé celui de mon père qui a appris l'informatique à 78 ans sous Ubuntu et Openoffice. Celui de ma soeur qui était devenu inutilisable avec windows. Egalement en dual boot sur les 3 ordis de mes enfants étudiants. Tous on préféré Ubuntu à Windows. C'est également vrai que les installations et mises à jours sont plus performantes qu'il y a 7 ans.

          Donc, oui, beaucoup de gens l'utilise quotidiennement.

          Au début, j'ai eu un peu de mal avec Unity, mais finalement, je ne reviendrais pas en arrière, comme quoi on peut changer d'avis par la pratique.

          Je remercie également la communauté pour les aides en ligne qu'elle peut donner. Je n'ai pas le niveau pour contribuer, mais, bravo à tous. Les ressources pour résoudre les problèmes sont plus nombreuses et surtout beaucoup plus précises que ce qu'on trouve pour windows.

          • [^] # Re: Ubuntu a compris !

            Posté par . Évalué à 2.

            Un peux la même chose pour moi sauf que j'ai installé Linux Mint "cinnamon" sur l'ordinateur à mon frère et Xubuntu sur le dinosaure à ma mère. J'ai remarqué que c'est beaucoup plus facile de convaincre une personne quand l'ordinateur en question est très lent. Par contre, convaincre une personne X qui a un ordinateur puissant et qui marche bien avec Windows, c'est beaucoup beaucoup plus difficile!

        • [^] # Re: Ubuntu a compris !

          Posté par . Évalué à 1.

          Lorsque j’entends dire qu'une personne a installé Ubuntu à une dizaine de personnes, sa me fascine littéralement! Es ce que vous les attachez sur une chaise pendant que vous faites l'installation!

          Et pourtant, si je ne me retenais pas un peu (je n'ai ni le temps ni l'envie de faire du support pour des dizaines de personnes) j'en aurais installé beaucoup plus et sans avoir vraiment besoin de faire du prosélytisme forcené. Il suffit juste d'attendre qu'ils me sollicitent avec un PC vérolé jusqu'à la moelle (la plupart ne sont pas très doués dans ce domaine alors forcément, sous Windows ils sont plus vulnérables). J'en ai même convaincu un d'acheter un laptop LDLC sans OS. Pour ces gens-là, Unity avec son lanceur sur la gauche configuré avec les quelques applications qu'ils utilisent est parfait et ils ne re-basculent pas sur Windows.

        • [^] # Re: Ubuntu a compris !

          Posté par . Évalué à 1.

          C'est quoi une bebelle ?

          • [^] # Re: Ubuntu a compris !

            Posté par . Évalué à 1.

            Quelque chose qui parait bien, mais qui n'a pas vraiment d'utilité(expression du Québec)!!!

  • # Retrospective Ubuntu

    Posté par . Évalué à 4.

    Puisque cette dépêche est à l'image de cette version 14.10, c'est-à-dire plutôt pauvre et vide de contenu, je vous invite à jeter un oeil à la rétrospective proposée par Ars technica pour les 10 ans d'Ubuntu :

    Ten years of Ubuntu: How Linux’s beloved newcomer became its criticized king*.

    C'est pas dans la langue de Molière (désolé), mais c'est complet et c'est très bien rédigé.

    *Dix ans d'Ubuntu : Comment le Linux bien-aimé des nouveaux venus est devenu le roi [des Linux] critiqué.

    • [^] # Re: Retrospective Ubuntu

      Posté par . Évalué à 2.

      Il est critiqué parce qu'il est utilisé! Des critique qui concernent l'environnement de bureau dans la majorité des cas! D’ailleurs, Ubuntu est supposé sortir une version avec Mate, haaaaaaa nostalgie!

    • [^] # Re: Retrospective Ubuntu

      Posté par . Évalué à 3.

      super le lien ! c'est une bonne rétrospective…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.