Sortie de ROSA Desktop.Fresh 2012

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Lucas Bonnet, Nils Ratusznik, Pierre Jarillon et baud123. Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
Tags :
38
27
déc.
2012
Linux

ROSA Desktop.Fresh 2012 est sortie ce 19 décembre 2012. ROSA est une distribution dont le développement a été coordonné par Rosa Laboratory en Russie. C'est une évolution de Mandriva 2011, utilisant rpm5 comme gestionnaire de paquetages. ROSA signifie Rosée en russe, et s'écrit POCA en cyrillique.

La version officielle de ROSA s'appuie sur KDE SC, mais des versions communautaires utilisant Gnome et LXDE sont prévues.

Accueil

Le nom Desktop.Fresh a été choisi pour refléter le fait que cette version, contrairement à la version Marathon (la version avec support de 5 ans), a une durée de vie plus courte mais devrait avoir les dernières versions des applications prises en charge par Rosa (Mozilla, LibreOffice etc.).

Sommaire

GRUB

Note : certaines améliorations ci-dessous nécessitent la mise à jour du système et ne peuvent être constatées dans la version live-CD, d'autres améliorations seront disponibles en upstream lors de la mise à jour vers KDE SC 4.10.

Système

Beaucoup d'optimisations ont été effectuées sur différents éléments pour améliorer l'ensemble de l'expérience utilisateur, avec automatisation de l'installation des pilotes, modes fallback améliorés et simplifiés, réduction du temps de démarrage, détection des matériels récents, correction de bugs, ou de permissions sur des programmes réclamant l'accès root… On peut citer à titre d'exemple l'activation automatique par défaut du moteur OpenGL. Si la carte ne supporte pas, ou que les performances sont apparemment grevées, le rendu logiciel (XRender) est automatiquement sélectionné.

Concernant les cartes graphiques, les pilotes propriétaires sont officiellement maintenus pour les cartes récentes (après 2008 environ), les anciennes sont par défaut prises en charge par les pilotes libres. Néanmoins une intégration basique des anciens pilotes propriétaires a été intégrée (long-lived) mais sans support officiel. L'objectif visé est donc un confort d'utilisation immédiat de l'utilisateur sans accorder autant d'importance à l'aspect éducatif (et promoteur) autour du logiciel libre que d'autres distributions, et en misant sur du matériel pas trop vieux pour profiter de l'ensemble des fonctionnalités de ROSA.

Les logiciels made by Rosa

Les outils maison ont pour la plupart été entièrement réécrit en QML (Plasma a été abandonné). L'empreinte mémoire et la rapidité d’exécution ont été considérablement améliorées.

SimpleWelcome

L'interface de SimpleWelcome (qui remplace kickoff) a elle aussi été complètement remaniée, offrant la possibilité de réorganiser et regrouper les icônes d'applications à la iOS. La prévisualisation des documents récents a aussi été ajoutée, ainsi que le nettoyage en un clic de la liste des documents récents, des pop-up « informations détaillées » en survolant les icônes, l'adaptation fine de l'affichage en fonction de la résolution…

SimpleWelcome

StackFolder

StackFolder a été réimplémentée comme une applet Popup. Ça a permis de corriger beaucoup de problèmes liés à l'interaction avec d'autres programmes. Une intégration plus étroite avec Klook permet maintenant des contrôles intégrés (défilement, changement de page, etc.).

SysTray

Le fork du SysTray de KDE a été complètement réécrit en QML, avec un nouveau design rassemblant les éléments cachés en nuage. Son développement a suivi les exigences upstream de KDE, par conséquent il a été accepté en upstream et sera le SysTray par défaut de KDE SC 4.10

TimeFrame

L'affichage sémantique (via Nepomuk, désactivé par défaut mais activable en un clic) des documents via une ligne temporelle aussi été réécrit en QML, avec l'ajout d'animations, l'amélioration de l'effet de défilement, la possibilité de voir des documents, images et vidéo locaux sur une ligne de flux unique, avec filtrage par types de documents. L'intégration avec des média sociaux avec possibilité d'interaction (« like », commmentaires) aussi été implémentée, avec la prise en charge actuellement de Facebook et VKontakte (média social massivement utilisé en Russie).

KLook

L'équivalent pour KDE du QuickLook d'Apple (ou Gloobus pour Gnome), fonctionne aussi désormais sur les systèmes de fichiers distants tels CIFS, FTP, WebDAV… notamment via une gestion de cache locale pour les documents multimédia. L'interface a été améliorée pour un meilleur rendu d'image. L'intégration en upstream de KLook semble néanmoins trouver un frein en le nouveau mainteneur de Dolphin qui semble en désaccord avec l'utilisation de la touche espace pour l'activation de klook (la même touche que sous Mac OS X), ainsi qu'avec toute une série d'alternatives proposées. En revanche, les améliorations dans la gestion des systèmes de fichiers distants seront intégrées dans KDE SC 4.10

Klook, StackFolder et Dolphin avec un dossier synchronisé avec 2Safe

Note : ce qui est prévisualisé dans KLook est la page 37 du 33ème 42.

RocketBar

La barre des tâches made in Rosa a également été réécrite pour être plus stable, rapide, et avoir une meilleure gestion des prévisualisations.

ROSA Media Player (ROMP)

Le fork de SMplayer offre en plus la capacité de faire des screencasts et d'extraire le son d'une vidéo. Son thème graphique a été réécrit et quelques problèmes ont été corrigés.

Autres développements maison autour de KDE

Dolphin

Comme tous les patches ont été remontés en upstream, Rosa ne développe sa propre version que pour changer son apparence par défaut (moins de boutons affichés et interface plus sobre) et prendre en charge KLook.

QgtkStyleAlt

Le moteur de thème de Rosa, fork du moteur de thème GTK+ engine de Qt.

Graphismes

rosa-icons, rosa-theme (gtk/qt & plasma), KDM carousel, Ksplash…

Patches et développement divers

Acceptés en upstream
  • SysTray, qui était originellement un fork du systray (traduction française ?) de KDE, et qui sera le systray par défaut de KDE SC 4.10
  • kcm licence - un petit module à kcm permettant de montrer la licence d'une distribution.
Non acceptés en upstream

SystemSettings permet de modifier les configurations régionales (locale en anglais) pour toutes les applications su système directement, ainsi que de de configurer le proxy.

Drakxtools

Les outils de configuration maison de Mandriva (et Mageia) ont aussi été soumis à des corrections de bugs, améliorations et au nettoyage des composants obsolètes.
Par ailleurs, l'interface indépendante CCM a été abandonnée. Pas les outils eux-même, mais juste l'interface Control Center qui regroupait tous les outils. Tous les composants drakx sont désormais appelés via le panneau SystemSettings de KDE. L'interface CCM peut néanmoins être installée volontairement et le client ncurses est installé par défaut.

urpm

L'environnement de gestion des paquetages a quelques nouveaux outils (certains étant déjà présents dans la version précédente de Rosa).

Urpm-tools

Une trousse à outils apportant un ensemble de fonctionnalités à urpm et s'apparentant à yum-utils de Fedora.

  • urpm-downloader télécharge les fichiers binaires, source ou debuginfo des paquetages avec toutes les dépendances (cet outil combine les fonctionnalités de yum-downloader et debuginfo-install de yum-utils)
  • urpm-package-cleanup manage package cleanup - look for duplicates and outstanding dependency problems
  • urpm-repoclosure détecte des dépendences non résolues dans le dépôt
  • urpm-repodiff compare deux dépôts ou plus, renvoie une liste de paquetages ajoutés, supprimés ou modifiés
  • urpm-repograph génère un graph complet de dépéndances sur un paquetage au format dot
  • urpm-repomanage analyse un dépôt rpm, et renvoit la liste des paquetages les plus anciens ou les plus récents.
  • urpm-reposync synchroniser avec le dépôt, notamment dans le cas d'un système en état mixte, suite à une mise à jour foireuseratée (analogue à l'option distrosync de yum-utils)

command-not-found

Outil qui, lorsque la console renvoie « commande introuvable » propose une liste de paquetages contenant la commande en question et pouvant être installés.
Voici ce que ça donne :

[raphael@rosee ~]$ coin
 Commande 'coin' introuvable, peut-être voulez-vous:
  La commande 'moin', paquet 'moin' (contrib)
  La commande 'join', paquet 'coreutils' (main), paquet '9base' (contrib)

Logiciels liés à l'installation

La procédure d'installation vise aussi la simplification avec une réécriture complète de DrakInstall, et le développement d'un outil Rosa-image writer, fork d'opensuse-studio, disponible sur plusieurs plateformes, facilitant la création de clé USB amorçable.

Services hébergés

  • Rosa 2Safe : Données dans le cloud (équivalent à Ubuntu One), le service est propriétaire, le client est libre et l'API ouverte et documentée.
  • Sphere : une interface de support client en mode graphique. L'interface de support côté serveur s'appuie sur GLPI. Le client est libre.

ROMP, Client Sphere et Client 2Safe en action

Environnement de développement

Rosa développe aussi son propre Build System, s'appuyant sur Git : ABF (Automated Build Farm). Bien qu'encore jeune, et manquant certaines des fonctionnalités que l'on pouvait trouver dans le build system de Mandriva, celui-ci a un développement soutenu. De par son système distribué, il va permettre d'effectuer le développement de Cooker (anciennement la version en développement de Mandriva, désormais maintenu par OpenMandriva) en upstream, sur lequel s'appuiera Rosa pour générer ses propres distributions.

Outils pour monitorer les version upstream et downstream des paquetages

Outils pour une gestion automatisée de l'Assurance Qualité

Ça c'est du gros truc de développeur, je n'y comprends rien, mais je suppose que c'est bien :)

Outils pour les paquetages

  • PkgDiff Outil pour analyser les changements dans les paquetages (rpm, deb, tar.gz etc.)
  • FBA Compagnon web pour ABF
  • Bfc Compagnon en ligne de commande pour ABF
  • Mock-urpm, une réécriture (environ 30%) de mock de Fedora, outil permettant de compiler des paquetages dans un environnement chroot.

Conclusion

Pas grand chose de plus à dire pour l'instant, c'est une distribution qui marche bien pour moi depuis plusieurs semaines (depuis la version bêta) hormis quelques problèmes avec ma carte Nvidia 7700 GT lors du passage à la RC (qui ont failli me faire changer de distribution sur ma machine de test, mais l'équipe de Rosa m'a bien aidé). Je prends beaucoup de plaisir à utiliser SimpleWelcome, et j'aime KLook et Dolphin épuré. En revanche, je n'utilise jamais TimeFrame car je n'utilise pratiquement pas de réseaux sociaux, et je n'ai pas besoin de voir quel fichier pr0ndocument de travail j'ai consulté il y a 3 mois.
Je ne suis pas tombé sur des problèmes de régionalisation française (langues, unités, calendriers…), hormis la page d'accueil hors ligne de Chromium qui est en russe (soit uniquement quand il n'y a pas de réseau). Tout est parfaitement traduit, hormis quelques logiciels comme le client 2Safe et Sphere qui sont en anglais. En même temps, pour cet dernier, je suppose que le support ne peut se faire qu'en anglais (ou russe).

Voici quand même une liste non exhaustive et arbitraire de points négatifs et positifs pour Rosa Desktop.Fresh :

Quelques points négatifs

  • Pour la FSF, ce ne serait certainement pas une distribution libre (ça serait même une « infamous » distribution). Activant par défaut les dépôts non free et restricted, incluant des clients, même s'ils sont open-source, à des services propriétaires (2safe, Facebook, Vk), plus en ajoutant un client SIP propriétaire, YouMagic, Rosa Desktop.Fresh semble s'approprier, peut-être en pire, certains « défauts » d'Ubuntu.
  • Les images ISO sont actuellement énormes (1,5 Go) et il n'y a pas de version d'installation par le réseau, ni de version minimum sans OS (du moins pas à ma connaissance)
  • C'est une distribution qui mise tout sur KDE :(

Quelques points positifs

  • L'équipe de développement de Rosa Laboratory s'est considérablement ouverte, les développeurs remontent toutes leurs développements et patches en upstream, certains étant acceptés (Grub2, Systray, Dolphin) d'autres non (KLook), l'équipe est vraiment sympa et compétente.
  • Le travail est vraiment centré sur l'amélioration de l'expérience utilisateur afin de devenir une alternative crédible pour le poste de travail de Mme Michu tout comme le féru de la ligne de commande. On peut dire qu'ils mettent les bouchées doubles dans ce qu'ils font. Rosa Desktop.Fresh semble s'approprier certaines qualités d'Ubuntu.
  • C'est une distribution qui mise tout sur KDE :)
  • # intéressant

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    ça semble vraiment très intéressant, le travail d'intégration semble pas mal. J'espère que des idées seront reprise par d'autre distribution…

    • [^] # Re: intéressant

      Posté par . Évalué à  3 .

      J'ai installé la distro pour voir si elle pouvait remplacer Chakra, que j'utilise. Je suis impressionné par la cohérence graphique, notamment avec les applis GTK et Firefox. Le thème commun qt/gtk rappelle un peu KDE 3 par son côté "carré". C'est sobre. J'ai adopté.
      Concernant la réactivité du système, elle est clairement là.
      Merci à l'auteur de l'article.

  • # 42

    Posté par . Évalué à  10 . Dernière modification : le 27/12/12 à 21:08

    Pour ceux qui ne connaissent pas le magazine 42, sachez que vous pouvez lire plein d'articles bien écrits et intéressants par ici. De rien.

    • [^] # Re: 42

      Posté par . Évalué à  1 .

      Sérieusement, je ne comprends pas pourquoi tu es à 0 lorsque je lis ton commentaire…

      Personnellement je ne connaissais pas et Google n'avait pas bien l'air diposé… Merci!

  • # Le renouveau de KDE grâce aux russes?

    Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

    J'ai beau traiter et troller les russes sur DOTA 2, force est de constater qu'ils font du super boulot avec KDE. J'avoue être un traître qui est passé sous Fedora et Gnome, par flemme de devoir configurer mon bureau. Mais il se pourrait bien que je repasse sous KDE un jour ou l'autre.

    • [^] # Re: Le renouveau de KDE grâce aux russes?

      Posté par . Évalué à  1 .

      Peut-être est-ce dû au faite que toute l'administration russe migre sous Linux d'ici 2013 (projet RussianOS).

      • [^] # Re: Le renouveau de KDE grâce aux russes?

        Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

        Peut-être est-ce dû au faite que toute l'administration russe migre sous Linux d'ici 2013 (projet RussianOS).

        Peut-être. À voir si RussianOS arrivera à être ce que Mandriva était pour nous les français. Car oui, Mandriva 2008.1 était un bijou au même titre qu'Ubuntu 8.04. Mais ça c'était avant la Mandriva 2009 et KDE 4. Et la 11.04 pour Ubuntu avec Unity.

        N.B. : Ce n'est pas du troll, juste mon avis perso, pour avoir testé et adoré ces deux distros.

  • # Miam !

    Posté par . Évalué à  5 .

    Sans avoir testé je trouve que le dynamisme que tu présentes à propos de cette distro, notamment le travail avec l'upstream en fait une distro très alléchante. Le fait qu'elle utilise KDE me plait tout particulièrement, étant plutôt déçu de mon OpenSUSE… ça sera sûrement la prochaine distro que je testerais!

    Si seulement il existait une distribution axée 100% KDE en .deb…

    Nota :

    L'emprunte mémoire et la rapidité d’exécution ont été considérablement améliorées.

    "emprunte" et "empreinte" ne sont pas synonymes, même si l'on peut dire que l'application emprunte de la mémoire au système, je pense qu'ici le terme correct est "empreinte"

  • # systray et paquetages

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Le terme «systray» a plusieurs traductions en français, dont "boîte à miniatures" (chez KDE) ou tout simplement zone de notification!

    Sinon, suis-je le seul à trouver le terme «paquetage» moche? Alors qu'on peut tout simplement dire «paquet»!

    Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

    • [^] # Re: systray et paquetages

      Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 28/12/12 à 00:30

      C'est intéressant comme traductionS. Depuis le nombre d'années que certains rabachent que ce truc est partiulièrement mal utilisé, 2013 n'en sera qu'une de plus..
      SysTray, system-tray : plateau à système.
      La diversité de traductions illustre à merveille cette énorme foutoir qu'est devenu cet espace. Même gnome n'arrive pas à s'en débarraser, quant à Unity, il le rend plus pratique mais l'oriente encore plus vers le logiciel tiers. "zone de notifications" : cela renvoit à un espace de retours d'informations. "boite à miniatures" : cela renvoit à un doublon avec la barre de tâches. On notera qu'aucune de ces deux traductions ne tiens compte du "sys" dans systray. Et toutes deux ne correspondent qu'à un morceau de l'usage de cet espace.
      Je sais pas, peut être qu'à un moment il y a eu des "lignes de conduite" sur "l'usage de cet espace", et plein de gens ont trouvés ça super cool, l'ont utilisé n'importe comment et c'est devenu n'importe quoi. Loin, très loin, d'une zone dédiée au contrôle du matériel par le système, à laquelle aurait été ajoutée quelques notifications, malheureusement. La boucle était bouclée avec les "all2tray" permettant d'y coller n'importe quoi, et du coup permettant de virer la "barre de tâches". :-)

      • [^] # Re: systray et paquetages

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        "Boîte à miniatures" ça fait quand même clairement référence aux "petites icônes" et pas à la "barre des tâche". D'où le fait que KDE utilise cette nomenclature. "Zone de notification", ça vient peut-être de Windows ou Mac et c'est resté.

        Et j'ai pas tellement l'impression que ça soit le foutoir, en gros c'est contrôle du système comme tu dis plus les logiciels qui tournent en arrière-plan et qui sont des "pseudos-démons" (peu d'interaction avec l'utilisateur).

        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

        • [^] # Re: systray et paquetages

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Tant que l'on est dans la traduction, «made by» = "fait par", dans le contexte actuel. Mais surtout on voit plus loin «made in», ce qui signifie "fait en/dans" ROSA? Modos êtes-vous là?

          Ah et par pitié, n'utilisez pas "like"… Sans déconner il y a pleins de gens qui utilisent le verbe "liker"! Genre il y a pas un équivalent à ce mot?

          Bon je vais voir mon médecin…

          P.-S.: c'est très marrant de se répondre… (note: j'ai évité le pléonasme) Les habitués comprendront.

          Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

        • [^] # Re: systray et paquetages

          Posté par . Évalué à  2 .

          C'est Kde qui apporte là aussi ce que je préfère : un systray qui a pour sujet essentiel le matériel, tout en y ajoutant la configuration possible pour en faire ce qu'on veut. Le choix de la traduction "boite à miniatures" est un choix de neutralité, probablement, non ? En tout cas bien plus neutre que le terme anglophone de "systray" et correspondant mieux aux usages réels. Mais quant je vois d'un côté le systray qui est chargé comme une mule sans cohérence réelle et d'un autre le menu qui sert bien peu et a uniquement connu un "docs & apps récentes" comme évolution d'usage, j'me dis qu'il y a quelque chose d'intéressant, là :) ça fait penser à cette vieille rigolade sur "pour accèder à "arrêter" il faut cliquer sur démarrer".
          Sinon, en enfonçage de portes ouvertes, kde roxe. Et le kde de Rosa est vraiment magnifique.

          • [^] # Re: systray et paquetages

            Posté par . Évalué à  -2 . Dernière modification : le 30/12/12 à 21:47

            ça fait penser à cette vieille rigolade sur "pour accèder à "arrêter" il faut cliquer sur démarrer".

            Ca me fait penser que tous ceux sortant cette rigolade etaient/sont en fait de parfait couillons…

            On demarre un processus d'arret qui peut etre lui meme arrete…bref…

            • [^] # Re: systray et paquetages

              Posté par . Évalué à  2 .

              On demarre un processus d'arret qui peut etre lui meme arrete…bref…

              Oui, ça fait parfaitement sens pour un non-technicien, ça.

              • [^] # Re: systray et paquetages

                Posté par . Évalué à  0 . Dernière modification : le 31/12/12 à 00:50

                Oui, ça fait parfaitement sens pour un non-technicien, ça.

                Je te laisse trouver qui fait la blaque la plus souvent…
                (Surtout parce que les non techniciens ils utilisent le bouton physique d'arret du pc…et ne passe pas par le menu demarrer)

      • [^] # Re: systray et paquetages

        Posté par . Évalué à  5 .

        je sais pas, peut être qu'à un moment il y a eu des "lignes de conduite" sur "l'usage de cet espace", et plein de gens ont trouvés ça super cool, l'ont utilisé n'importe comment et c'est devenu n'importe quoi. Loin, très loin, d'une zone dédiée au contrôle du matériel par le système, à laquelle aurait été ajoutée quelques notifications,

        C'est une zone dediee a ces logiciels qui sont lances en permanence, dont on a pas forcement besoin en permanence mais dont on aime savoir qu'ils sont lances ainsi que leur etat (souvent un etat binaire, genre on/off, un chiffre , un etat nouveau/ancien, et dont certains parametres sont utiles d'avoir rapidement, mais rarement.)
        Et surtout en plus petit que la barre des taches, pour que ca prenne le moins d'espace possible.

        Et je vois pas pourquoi ca aurait du etre dedie au controle du materiel par le systeme.

        • [^] # Re: systray et paquetages

          Posté par . Évalué à  5 . Dernière modification : le 29/12/12 à 12:26

          (+1)

          ça aurait dû être dédié au contrôle du matériel par le système

          Le problème n'est pas dans "ce que ça devrait faire" mais plus simplement dans l'espace disponible. L'origine est l'horloge, quelque soit la position physique de celle-ci sur le "bureau", et quelque soit l'ancienneté du "bureau", on constate que le positionnement de l'horloge en tant qu'élément fixe du bureau à été un tournant (entre ceux qui précèdent lisa et/ou os/2 (on laisse le trolls les départagés :p) et ceux qui les succèdent).
          L'horloge est quant même un élément primordial, du point de vue humain comme machines, comme systèmes… Sa "fixation" physique sur le bureau semble avoir donné naissance à cet espace spécifique, devenu depuis " systray". (J'aurai envie de dire que tout bureau faisant disparaitre l'horloge est un bureau voué à l'échec, mais ça ne serait plus vraiment objectif :p)

          L'origine de cet espace semble bien être l'horloge. Voilà pour le "aurait dû". Mais le problème n'est pas dans "ce que ça devrait faire / aurait dû faire", mais plus simplement dans l'espace disponible. Car le sujet n'est pas de savoir si "une révolution" serait bien ou pas, mais plus simplement de voir l'historique et les usages d'aujourd'hui : donc essentiellement un espace petit, centré autour de l'horloge, utilisé pour stocker de petits éléments, ayant plus souvent trait à la configuration matérielle (d'abord le temps, donc, puis la résolution et l'écran, puis le réseau, plus tard l'usb, etc…)

          Donc moi non plus "je ne vois pas pourquoi ça n'aurait pas pû être autrement" :) C'est comme ça. Dessus sont venus se greffer tout un tas d'usages parfaitement légitime (depuis celui que tu décris, proches des logiciels daemons, là il me semble que les premiers furent les logiciels d'impression, puis sont venus les logiciels d'interaction homme-homme, le chat. Et finalement un peu tout et n'importe quoi qui pouvait justifier d'un simple besoin d'interaction récurente.

          Et c'est là qu'une re-définition est faite, non plus autour du matériel mais autour du besoin d'interaction. Qu'il s'agisse de re-configuration répétitive (pour des réseaux wifi, du bt, des résolutions d'écrans, …) ou de retours d'informations pour échanges (chat, fin de transferts pour retrait disque externe, ..)

          En théorie.
          Car en pratique cette zone n'a jamais suivi l'évolution (auto-configuration des écrans à la volée y compris en terme de positionnement, …) mais c'est simplement contenté de continuer à être ce qu'elle a toujours été (une zone autour de l'horloge, d'abord plus dédiée au matériel, puis évolution vers l'interaction qui a été ajouté sans remplacer le premier usage) et enfin un fourre tout (avertissement de réception d'email, information sur l'état de connection aux réseaux sociaux, …)

          En bref, il n'y a jamais eu de nouvelle création pour ces "nouveaux besoins" légitimes : le "systray" est devenu un fourre tout dans lequel on peut même retrouver des icones sans aucune utilité (comme le navigateur Opera ou certains softs audio/vidéo) de plus qu'une application réduite. Pourtant les différents mécanismes de configurations et d'interactions mais aussi de passage d'informations entre logiciels ne sont nullement spécifiquement attachés à cette zone, non ? ;)

          Pour preuve la difficulté qu'a rencontrer Gnome3 à proposer une refonte de cet espace: en plaçant une "barre invisible et surgissante" en bas de l'écran pour tout les logiciels qui cherchaient encore leur petit bébé "indispensable" de systray… Et aujourd'hui encore les diverses refontes sur ce qui concerne le retour d'informations et l'interaction…

          Pourtant nos machines personnelles ont changées, matériellement n'importe quel pc de base peut se voir charger la mule avec un bon paquet d'apps graphiques lancées et laissées ouvertes pour faciliter leur accès. Les systèmes vont même aujourd'hui jusqu'à gérer la "pile d'apps" seul, fusionnant ainsi les usages de bureaux vitruels avec ceux de la barre de taches et une partie de ce systray. Mais pourtant ce systray est toujours là, il s'accroche au bureau comme une moule à son bouchot.

          Tu notera que je n'apporte pas de réponse en forme de "ça devrait être ça", et que je me suis "doc-é" pour rédiger ce long post, et qu'il s'agit essentiellement d'illustrer que plus aujourd'hui que jamais cet espace est un foutoir. Alors je regardais (bien simplement) en arrière pour en connaitre l'origine tout en regardant les besoins d'aujourd'hui. J'en arrive à la conclusion que le but (du moins, l'usage) initial de configuration du matériel a toujours du sens. Plus que le besoin d'interaction autre, qui a débordé ailleurs parceque son importance dans nos usages à grandi. Et que cette zone, physiquement et telle qu'elle est conçue aujourd'hui, ne peut être le récéptionnaire de tout cela à la fois tout en restant simple.

          • [^] # Re: systray et paquetages

            Posté par . Évalué à  6 .

            en version courte pour ceux que ça prends la tête de lire le machin du dessus :
            Les usages ont explosés mais l'espace physique ne bouge pas. Pour compenser, le systray a reçu plus de fonctions/usages que n'importe quel autre élément du bureau. Sans connaître de refonte ni fusion. Et c'est aujourd'hui un beau bordel, pas dans le sens "cela me convient ou pas" mais dans le simple sens "périmètre d'usage" comme tout autre élément des nombreux bureaux libres ou non.

            • [^] # Re: systray et paquetages

              Posté par . Évalué à  3 .

              Et c'est aujourd'hui un beau bordel, pas dans le sens "cela me convient ou pas" mais dans le simple sens "périmètre d'usage" comme tout autre élément des nombreux bureaux libres ou non.

              De la part de libristes fervents defenseur de la liberte ca me fait un peu marrer de parler de bordel dans le systray.
              Il y a un set de truc par defaut (generalement commun a tous les bureaux y compris non libres, preuve que le besoin est la et non 'bordelique') et le reste ce sont souvent des options des logiciels décidés par les utilisateurs eux même, et rarement imposes de force.
              Et quand tu vois qu'il y a des plugins pour firefox et thunderbird pour ajouter la possibilite d'avoir les icones dans le systray et non la barre des taches, c'est que certaines personnes en ont le besoin.

              Un desktop c'est (enfin a mon sens ca devrait) n'etre qu'un toolkit graphique, avec divers elements graphique immuable fixes, afin d'assurer une coherence visuelle et ergonomique entre 2 machines (afin qu'un utilisateur puisse passer de l'une a l'autre sans etre perdu).

              Mais ca devrait pas decider l'usage qui est fait de ces elements. Les logiciels qui utilisent mal ces elements seront refuses par les utilisateurs parce que non ergonomiques.
              Mais ce n'est pas au createur du toolkit desktop de decider. Il a fait son boulot, il a donner ses guidelines, c'est plus son probleme.

              • [^] # Re: systray et paquetages

                Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 29/12/12 à 14:56

                encore une fois je suis à 100% avec ta remarque ici aussi.
                mais ce n'est pas le sujet, en fait. la seule partie qui le soit est

                il y a un set de trucs par défaut.

                donc pour reposer la question de manière plus directe et moins orientée : les usages ont explosés, le bureau n'a presque pas changé, et l'espace est fini. Alors, par défaut, est ce bien au systray de recevoir tout cela ? surtout que d'un autre côté l'espace menu est totalement laissé à l'abandon de nouvelles fonctionnalités. Bref, "on" cherche beaucoup à améliorer le bureau, soit en le simplifiant soit en augmentant ses possibilités, peu importe. Mais bizarrement ces deux espaces fondamentaux n'ont presque pas évolués réellement. La base du bureau, en fait, n'a pas évoluée

                Plus orienté, j'aime l'idée que d'un côté cela soit tout ce qui concerne les matériels, et uniquement le matériel. Et de l'autre tout ce qui concerne les logiciels, et uniquement les logiciels. Et il semble pertinent de pousser ce bouchon vers des ouvertures "proches de" (par exemple la configuration et le retour d'information du firewall intégrée dans la gestion de cartes réseaux, tout comme netfilter fait partie intégrante du noyau) et d'un autre pousser vers les interactions (afin de dépasser ce "menu d'app morte" en l'augmentant vers les "apps qui tournent, et qui relaient des infos").

                Cette dernière partie est un parti pris. Certes. L'essentiel étant ce constat qu'on demande de plus en plus de choses diverses et variés, sur des besoins bien légitimes, à cette zone "systray", en balançant au passage toute cohérence par défaut. Tandisque le menu reste mort.

                • [^] # Re: systray et paquetages

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 . Dernière modification : le 29/12/12 à 15:23

                  C'est pour ça que j'aime bien Unity au moins comme proof-of-concept : Le coup du menu systeme


                  System Settings


                  User
                  guest account
                  switch user


                  Shutdown
                  Suspend


                  Intégré au tray (donc séparé du menu lanceur d'appli) il y a une vraie proposition, là : est-ce que ça a du sens de réunir les interactions basiques avec le système (configurer, changer d'utilisateur, éteindre) et les notifications ? Je pense que oui.

                  J'ajoute que je suis grave jalmince de leur widget "comms" une icône de "mail" mais qui "écoute" twitter (gwibber) IM (pidgin) et le mail (thunderbird) et pour ce dernier, liste les nouveaux mails à la boite mail près, et les affiche direct dans la mailbox d'un clic, woah.

            • [^] # Re: systray et paquetages

              Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

              J'ai lu les deux versions (et la première avec grand intérêt), mais je tique sur le résumé en fait :

              mais l'espace physique ne bouge pas.

              Euh… Si, il a bougé (je ne sais pas pour toi, mais moi j'ai connu les 14 pouces CRT avec 12 pouces visibles et en 320*200, aujourd'hui le "standard" est plutôt 24 pouces en 1920*1080), juste qu'on lui demande plus de choses (plein d'applis en même temps, du design…) et que donc le systray doit se faire plus petit (troll : passez à Windows 7, ils ont su adapter le systray et j'ai l'horloge + 3 autres icônes, le reste est caché et le système te permet de décider qui a le droit de faire quoi. Mais pour conforter ton analyse, Windows 8 enlève l'horloge toujours affichée et je lui prédis un échec).
              C'est un détail, ça ne change pas le reste de ton commentaire.

              • [^] # Re: systray et paquetages

                Posté par . Évalué à  0 .

                Euh… Si, il a bougé

                Oui mais en fait non. (j'ai prefere eviter cet argument d'ailleurs, tant il depends de l'epoque)

                Moi aussi je ne supporte plus d'avoir de faible resolution depuis un moment sur mon outil de travail et j'ai toujours privilegie l'ecran au reste de la machine. Je dois etre en 2048*1536 depuis 2002 ou un truc comme (Iiyama visionmaster 21, un crt) et sur mon portable 1600*1200 (et ensuite 1980*1200)

                Sauf que le grand public lui il s'est mange des resolutions merdique de 1280*1024 puis encore pire 1280*720 a l'arrive du 16/9 pendant tres longtemps. Il n'y a que récemment que la résolution a reaugmente. Avec Apple redecouvrant la qualite des ecrans IPS, des annees apres que les Thinkpad les abandonnait fautes de fournisseurs…

                Bref pour le grand public, meme maintenant, la place est encore comptee (il y a meme eu un passage encore pire avec les gadgets netbook)

                • [^] # Re: systray et paquetages

                  Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                  Oui mais en fait non.

                  Effectivement, je suis retourné dans les années 90 pour mes chiffres, dans les années 2000 je suis passé de 1600*1200 à 1920*1200 (et 1400*900 sur le portable) soit aucun changement. Les années 2000 ont vu la taille des écran augmenter sans la densité, quelle bêtise et ce n'est pas près de changer pour le desktop :(. Bientôt nos écrans de smartphone auront plus de pixels que no PC de bureau!

                • [^] # Re: systray et paquetages

                  Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                  J'ai jamais été au-dessus de 1280×1024. (et je suis pas mort!)

                  Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

              • [^] # Re: systray et paquetages

                Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

                Perso, la boîte à miniature je met pleins de choses dedans:
                — Kopete (chat)
                — Kmail (courriel)
                — Ktorrent ( piratage BitTorrent)
                — Konversation (IRC)
                — Lecteur de musique
                Bref, tout ce qui n'est pas «travail», parce que ça me ferait beaucoup de fenêtres dans mon changeur de fenêtres… Et ça permet donc de se concentrer sur ce qu'on fait.

                Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

  • # Excellent article :)

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Je rajouterai juste qu'il existe un forum francophone

    Plus un blog ou je donne pas mal d'infos en français sur ROSA.

    • [^] # Re: Excellent article :)

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      C'est vrai que j'aurais pu mettre le lien vers le blog linuxadvantage, qui est un peu devenu le canal officiel francophone de Rosa :)

      • [^] # Re: Excellent article :) oupa

        Posté par . Évalué à  2 .

        Oupa, parce que, clairement, les screenshot sont trop gros, beaucoup trop gros.

        Il me semble important que je dise que c'est ce qui a fait que je n'ai lu l'article, juste quelques lignes, et j'en ai eu marre de scroller.

  • # outils faitm ROSAm

    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

    SimpleWelcome, c'est pas un peu inefficace avec une souris? Je sais que Kickoff n'est pas parfait mais là… Mais en plus intégrer Facebook dedans, c'est le pompon.

    Beaucoup de forks ensuite intégrés upstream, on dirait que ROSA est un peu un labo pour tester de nouvelles choses…

    Klook ça a l'air pas mal, j'attends de voir avec impatience!

    Pour la boîte à miniature ("systray"), ça veut dire quoi «en nuage»?

    ROSA Media Player… hum… Yet another media player? Me demande bien ce qu'il apporte de plus… Pareil pour la rocketbar (ça a l'air d'être un truc un peu à la Mac OS…)

    Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

    • [^] # Re: outils fait par ROSA

      Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

      C****** de navigateur d'Android qui beugue comme le blackberry de tonton lefebvre.

      Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

    • [^] # Re: outils faitm ROSAm

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      en nuage je crois que c'est ça (j'appellerais ça en grille)

      Pour le labo c'est pas faux, pas mal de gens de Rosa Laboratory viennent de l'ISP RAS

      Pour Rosa Media Player, voici un article plus précis sur ce qu'il apporte.

      RocketBar semble apporter beaucoup moins de fonctionnalités qu'Icon Tasks. Juste ça marche bien et c'est stable.

    • [^] # Re: outils faitm ROSAm

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      SimpleWelcome efficace même avec une souris

      Comparé à la version Rosa Marathon LTS, cette dernière version "Desktop.Fresh" même si elle est très agréable et utilisable fait, en effet, plus penser à un genre de labo pour une prochaine version blindée.

      • [^] # Re: outils fait par ROSA

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        SimpleWelcome ressemble quand même vachement au menu "Activités" de GNOME Shell sur certains points, avec des trucs repris des interfaces tactiles. Le truc qui est chiant avec ce genre d'interface, c'est que l'ont doit faire des grands mouvement de souris pour aller chercher les icônes épinglées. Je trouve ça chiant, mais d'autres non (faut dire que je lance la plupart de mes logiciel en tapant leur nom dans le lanceur d'application (Alt + F2)).

        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

        • [^] # Re: outils fait par ROSA

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          En fait, si une souris est configurée avec une accélération confortable, il n'y a pas de raison de faire des grands mouvements. Et comme la surface de clic est assez importante, et que l'animation de suivi du surlignage est assez souple et fluide, permettant de bien repérer le mouvement et position du pointeur, Je trouve même globalement l'action plus reposante que la précision de clic qui est demandée pour kickoff par exemple (surtout quand il faut cliquer sur une catégorie, suivre le bon chemin avec la souris etc).

          L'autre avantage de SimpleWelcome (par rapport à Unity par exemple) est l'utilisation de la molette pour faire défiler les panneaux d'icônes, ou passer du mode "Accueil" au mode "sélection de l'application" avec une certaine souplesse.

          C'est vrai que ce n'est pas facile à expliquer, et je n'ai jamais utilisé Gnome 3 pour pouvoir comparer (je vais d'ailleurs essayer) mais de tous les launchers que j'ai essayé, c'est vraiment mon préféré, pour l'instant (avant c'était Unity).

          • [^] # Re: outils fait par ROSA

            Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

            Ouais, mais bon ça dépend de la souris, non? En tous cas faudrait quand même que j'essaie ça.

            En tout cas, c'est cool qu'on mette en avant la recherche au clavier!

            Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

  • # Pas de privacy policy pour 2safe ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Sur le site de 2safe.com, ou j'ai cherché la privacy policy, qui n'existe pas ( donc tu sais pas ou les données sont hébergés, tu sais ce que la boite s'abroge comme droit, etc ), c'est l'interface qui est confuse, ou comme pour la foi ou j'ai demandé comment ils font pour distribuer flash alors que la license dit le contraire et ou tout le monde s'en fout coté russe ?

    • [^] # Re: Pas de privacy policy pour 2safe ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

      Pour Flash et Java, c'est simplement sur leur Wiki au paragraphe "Non redistributable software" :
      http://wiki.rosalab.ru/en/index.php/ROSA_Desktop_2012

      Pour la privacy policy, aucune idée, le plus simple est de leur demander, ce que je viens de faire. Je dirai si j'ai une réponse.

      Au niveau "tout le monde s'en fout côté russe", je dirais que c'est comme un peu partout, il y a des gens qui sont imbibés de l'esprit FLOSS et d'autres qui le comprennent plus difficilement. En majorité, ils sont très loin de se foutre de ce genre de trucs.

      • [^] # Re: Pas de privacy policy pour 2safe ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        C'est pas imbibé de l'esprit FLOSS, c'est juste respecter la loi. Distribuer ce qui n'était pas distribuable, c'est pas avoir l'esprit "FLOSS", c'est juste faire preuve de professionnalisme.

        Que tout le monde fasse pas la distinction entre GPL, BSD, etc, soit, c'est un boulot à part entière. Mais quand on le signale, qu'on explique, et qu'au final, ça oscille entre "réponse agressif" et "ignorance", y a de quoi se poser des questions.

        Et surtout quand à la fin, oh, il y a changement, mais personne pour dire "bon finalement, merci d'avoir prévenu, et désolé de t'avoir pris pour une truffe".

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.