Une plainte d’un éditeur autour de l’astrologie menace la base de données tz / zoneinfo

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
59
11
oct.
2011
Justice

La base de données « tz » (tz database) ou zoneinfo, ou encore Olson (du nom de son créateur), contient les informations sur les fuseaux horaires. Elle est utilisée par de nombreux logiciels (dont Java, PostgreSQL, MySQL — d’ailleurs, c’est le cas sur LinuxFr.org, OracleDB, PHP, Perl, Python, etc.) et systèmes d’exploitation (dont GNU/Linux, les BSD, Solaris et Mac OS X — mais pas Windows). Le 6 octobre 2011, David Olson a annoncé sur le groupe de discussion comp.time.tz qu’une plainte — l’impliquant, ainsi qu’un autre gestionnaire de cette base — avait été déposée devant la Cour fédérale de Boston (États‐Unis), et qu’en conséquence, les services FTP et liste de diffusion liés à cette base de données étaient arrêtés.

Il faut savoir que les fuseaux horaires ont varié au cours du temps (S. Colebourne évoque « entre 20 et 100 modifications distinctes sur le globe chaque année »), d’où l’intérêt de disposer d’une collection de toutes ces modifications. La base, gérée comme un projet libre, était mise à jour une quinzaine de fois par an. Elle était précédemment hébergée par les « Instituts nationaux de la santé » (National Institutes of Health, NIH) des États‐Unis (dont l’équivalent français serait l’INSERM).

La plainte vient de l’éditeur Astrolabe (éditeur d’ouvrages astrologiques) qui évoque ses ouvrages AC International Atlas et ACS American Atlas, mentionnés comme sources de la base de données tz, et poursuit donc deux personnes pour contrefaçon.

Le droit évoqué est le copyright (et non le droit sui generis des bases de données existant en Europe). On notera qu’il s’agit de données historiques factuelles, et que la jurisprudence américaine aurait plutôt tendance à exclure un copyright dessus (et donc à les placer dans le domaine public).

Le 10 octobre, une nouvelle version de la base de données a été publiée par d’autres personnes que celles visées par la plainte.

NdM : une première version de cette dépêche a été publiée le 10 octobre. Comme signalé dans les commentaires, il s’est avéré qu’il s’agissait d’une copie d’un article paru sur developpez.com, le 7 octobre. La dépêche a été entièrement réécrite et celle‐ci est publiée sous licence libre. Avec nos excuses pour ce souci dans la modération des contenus soumis par nos lecteurs.

  • # Ou pas.

    Posté par . Évalué à 10.

    En attendant d’en savoir plus, l’Internet doit trouver un autre moyen de pouvoir dire l’heure.

    Mais non. Il suffit de laisser tomber la gestion de l'heure, et d'afficher à la place "Nous ne pouvons plus gérer l'heure car les éditions Astrolabe, qui éditent entre autres tels et tels ouvrages, et ont leur siège de décision à telle adresse, nous l'ont interdit."

    Ensuite, on laisse faire. Le problème devrait très vite se résoudre.

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Ou pas.

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Et perdre un procès en diffamation.

      Rappel : on peut diffamer tout en disant la vérité.

      • [^] # Re: Ou pas.

        Posté par . Évalué à 10.

        Ah, ça serait l'occasion d'ajouter "Et en plus ils nous font un procès en diffamation" au message que je propose. :)

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: Ou pas.

        Posté par . Évalué à 7.

        Il y a un moyen simple de se protéger des attaques en diffamation dans un cas de vérité : l'excuse de vérité.

        Mais attention (j'écris cela de mémoire) il y a des règles précises à appliquer :

        • il faut avoir de quoi prouver son propos, avec un moyen démontrant qu'on avait cette preuve avant la publication ;
        • il y a un cadre procédural (en gros c'est pas lors de l'audience que je l'invoque en disant «oui mais c'était vrai» ) ;
        • elle n'est pas applicable dans le cadre de la vie privée (exemple, je publie que Mme X a couché avec tout le village, meme si c'est vrai, et même si j'en ai la preuve avant la publication, je ne pourrais pas invoquer l'excuse de vérité).
        • [^] # Re: Ou pas.

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Bah essaie. Propose un outil qui présente systématiquement, avec une audience extrêmement large, et en parfaite connaissance de cause, une entité comme malveillante sur la base d'une action factuellement vérifiable.

          On verra qui gagnera en diffamation.

          (N.B. : j'aimerais pendre les avocats d'Astrotruc par les gonades. Sauf que.)

          • [^] # Re: Ou pas.

            Posté par . Évalué à 4.

            Tout dépend de l'interprétation de la présentation d'«entité comme malveillante». Si l'information est factuellement vérifiable et si on peut prouver qu'on avait accès à cette information avant la date de publication, je persiste en disant que tu es dans le cas de l'excuse de vérité.

            Il faut arrêter de croire que c'est la rénumération de l'avocat qui détermine le résultat d'un procès. Du moins en France…

          • [^] # Re: Ou pas.

            Posté par . Évalué à 1.

            C'est pas les avocats d'Astrotruc qui sont en cause, c'est Astrotruc lui même

      • [^] # Re: Ou pas.

        Posté par . Évalué à 10.

        Je ne vois pas où est la diffamation ! On ne dit pas de mal de la société AstroMachin, on explique la situation. C'est même précautionneux de prendre des mesures avant le jugement.

      • [^] # Re: Ou pas.

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Rappel : on peut diffamer tout en disant la vérité.

        Pas en Suisse (la France ça a l'air nettement plus compliqué d'après Wikipedia):
        http://www.admin.ch/ch/f/rs/311_0/a173.html

        • [^] # Re: Ou pas.

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          J'avoue que j'ai fait preuve de francocentrisme. En revanche je maintiens (et n'en déplaise aux moules) que présenter, même si c'est factuellement vrai, un fait de manière à ostensiblement (et ça n'est pas à l'appréciation de l'accusé...) dégrader l'image de quelqu'un sera à coup sûr jugé comme diffamatoire en France.

          • [^] # Re: Ou pas.

            Posté par . Évalué à 5.

            Une jurisprudence qui appuie ton propos ?

            • [^] # Re: Ou pas.

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              http://fr.wikipedia.org/wiki/Diffamation_en_droit_fran%C3%A7ais

              "Si les imputations diffamatoires sont réputées faites dans l’intention de nuire, le prévenu peut cependant justifier de sa bonne foi et doit, à cette fin, établir qu’il poursuivait, en diffusant les propos incriminés, un but légitime exclusif de toute animosité personnelle, qu’il a conservé dans l’expression une suffisante prudence et qu’il avait en sa possession des éléments lui permettant de s’exprimer comme il l’a fait", est il par exemple indiqué dans un jugement de la 17ème chambre, ou Chambre de la Presse du Tribunal de grande instance de Paris, datant du 17 mars 20062, dans une affaire opposant la mairie de Puteaux à Christophe G., directeur de la publication du site internet accessible à l’adresse www.monputeaux.com.

              Il n'est pas nécessaire que le propos soit calomnieux (donc faux) pour tomber sous le coup de la loi.

              Et j'ai la flemme de rechercher un billet sur le blog d'Eolas.

              • [^] # Re: Ou pas.

                Posté par . Évalué à 2.

                Mais si une décision de justice tranche la question, il n'y a pas diffamation à la publier. Les décisions de justice sont publique (sauf quand il y a huis-clos , ce qui est plutôt l'exception). Il n'y a pas de diffamation a dire qu'un éditeur untel a fait fermé le site machin bidule , en obtenant une décision de justice sur le fait précis xyz .

              • [^] # Re: Ou pas.

                Posté par . Évalué à 4.

                Je persiste. Un propos, enoncant une vérité vérifiable, pondéré, n'étant pas une attaque gratuite, n'est pas appréciable au titre de la diffamation. Une petite interpretation de la diffamation en droit francais (meilleure que celle de wikipedia à mon sens). Les divers billets d'Eolas sur le sujet disent la même chose.

      • [^] # Re: Ou pas.

        Posté par . Évalué à 2.

        Rappel : on ne peut PAS diffamer en disant la vérité.
        Exception_de_vérité

        • [^] # Re: Ou pas.

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Extrait de ton propre lien :

          L’exception de vérité est rarement admise à cause de la procédure stricte qu’elle implique, comme la présentation de la preuve dans les 10 jours, et à cause de ses propres exceptions.

          Et de http://www.e-juristes.org/L-injure-et-la-diffamation/ , pour que l'exception de vérité s'applique, il faut :

          • la sincérité : l’auteur disposait d’élément suffisant pour croire à la vérité des faits relatés ;
          • la poursuite d’un but légitime : les propos visent à informer et non à nuire ;
          • la proportionnalité du but poursuivi et du dommage causé ;
          • le souci d’une certaine prudence.

          Ça veut donc dire que si tu dis la vérité avec le but de nuire, tu peux être condamné pour diffamation.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Ou pas.

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Ça veut donc dire que si tu dis la vérité avec le but de nuire, tu peux être condamné pour diffamation.

            Le tout est que nuire, c'est vague :-)
            Si je ne veux pas que Machin soit élu maire de ma commune, j'inonde tout le monde de tract rappelant qu'il a été condamné pour fraude fiscale par exemple (un jugement est un élément public).
            Là, clairement, c'est pour nuire.

            Mais si j'estime qu'une personne qui fraude n'a pas sa place comme maire ?
            Alors j'informe le plus d'électeurs possible à propos de:
            1 - élire un fraudeur est une mauvaise idée
            2 - c'est tellement mal que même l'état n'en veut pas (par exemple il est interdit de répondre à un appel d'offre si on a fait l'objet d'une condamnation pour fraude fiscale sous 5 ans je crois)
            3 - Machin a été condamné

            Ce second cas, est-ce pour nuire à Machin ?
            Ou est-ce pour servir ma commune ?
            Vaste question.

  • # Désolant ...

    Posté par . Évalué à 10.

    Honnêtement, c'est désolant et ce genre d'attaque montre bien à quel point il est grand temps de changer les choses ...

  • # Heure non trouvée

    Posté par . Évalué à 10.

    Ou alors, il y a qu'à tout le temps afficher :

    4:04 - Time not found

    OK, je -->[]

    Hop,
    Moi.

  • # Copier/coller

    Posté par . Évalué à 10.

  • # Un peu racoleur

    Posté par . Évalué à 10.

    C'est pas pour défendre l'astrologie, mais cette généralisation est un peu racoleur. L'origine du problème se situe dans le fait qu'Astrolabe, un éditeur de livre sur l'astrologie (je ne sais pas s'il édite autre chose, enfin peu importe)a assigné en justice le conservateur (admin sys ? ) de tz database.

    Ce serait bien que DLFP ne reprenne pas dans les même procédé que la presse de caniveau de type "Voici"

    On peut être précis tout en attirant des lecteurs.

    Laissons le sensationnalisme aux feuilles de chou dont le contenu est inversément proportionnelle à la taille du titre.

    • [^] # Re: Un peu racoleur

      Posté par . Évalué à 2.

      L'origine du problème se situe dans le fait qu'Astrolabe, un éditeur de livre sur l'astrologie [...] a assigné en justice le conservateur [...] de tz database.

      En clair, ça signifie que si un autre administrateur se présente, la base de données tz est «sauvée»? Ou bien j'ai rien compris?

    • [^] # Re: Un peu racoleur

      Posté par . Évalué à 10.

      Tu comprends pas, LinuxFR s'est fait racheté par Jean-Marc Morandini. Les rédacteurs sont maintenant les stagiaires de ce dernier. C'est le nouveau business modèle du site : les titres racoleurs et en rouge pétant !

      J'attends avec impatience la news sur « Richard Stallman a trompé Hurd avec GNU/Linux dans une cadillac » ou encore « EXCLUSIF: Hans Reiser a tué sa femme »

    • [^] # Re: Un peu racoleur

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      L'origine du problème se situe dans le fait qu'Astrolabe, un éditeur de livre sur l'astrologie

      Le livre en question est un Atlas qui recense l'évolution de fuseaux horaires aux États-Unis depuis 1815 dont Astrolab en a racheté les droits. Mais la visée originelle n'est pas spécialement l'astrologie. Il s'agit d'un travail d'historien crédité d'ailleurs dans le fichier northamerica de tzdata.

      • [^] # Re: Un peu racoleur

        Posté par . Évalué à 0.

        Depuis quand des donnés sont protégés par copyright, on tombe sur la tête !

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Un peu racoleur

          Posté par . Évalué à 2.

          Sauf erreur, on peut protéger une base de données.

          • [^] # Re: Un peu racoleur

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            En effet, une base de donnée peut être protégée si elle fait preuve d'originalité (je suppose que ce point doit être démontré par des avocats et accepté par un juge). Je me demande donc si ce n'est pas la forme de la DB qui doit être originale, les données en elle même ne l'étant pas.

    • [^] # Catégorisation de la news ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Au modérateur : merci pour le titre (ça relève le niveau ) , juste une dernière question : devrait on pas mettre cette news dans la catégorie "justice" plutôt que celle de "science" ?

  • # Début de soluce

    Posté par . Évalué à 3.

    Sur les portables, on peut intégrer un cadran solaire, le truc c'est que les geeks devront devenir des animaux diurnes.

    • [^] # Re: Début de soluce

      Posté par . Évalué à 2.

      On peut faire des cadrants lunaires, mais dans ce cas disposer d'un calendrier est indispensable (enfin, encore plus qu'avec le cadran solaire où il y a déjà l'équation du temps dont il faut tenir compte pour être précis).

  • # Ils se plaignent de quoi au juste ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    C'est vrai, quoi, l'article dit que une telle société a déposé une plainte contre let organisme (ou plutôt contre ses admins), mais nulle part il est dit ce de quoi les plaignants se plaignent…

    De ses yeux vastes comme des océans, encroûtés de chassie et de poussière d'astéroïdes, Elle fixe le But Ultime.

    • [^] # Re: Ils se plaignent de quoi au juste ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Je trouve la question justifiée.

      Certes, on a la réponse en suivant les liens, en particulier ceux qui sont en anglais. Mais si c'est un jeu qui peut être rigolo pour un journal, pour une dépêche, c'est triste.

      Pour ceux qui veulent savoir:

      Les fuseaux horaires des états d'Europe ou des États-Unis évoluent très peu. Mais ce n'est pas le cas des fuseaux horaires des autres pays: Stephen Colebourne (l'actuel conservateur de la base de donnée dont il est ici question), estime qu'il y a entre 20 et 100 changements annuels de définition de fuseau horaire dans le monde. Nos distributions linux utilisent donc une base de donnée pour savoir quel est le fuseau horaire correspondant à une situation géographique donnée, ceci afin que nos systèmes soient à le bonne heure.

      La base de donnée « tz database » recense les différents fuseaux horaires. Elle ne le fait pas seulement pour ceux qui sont valable actuellement, mais elle garde aussi en mémoire ceux qui furent valables dans le passé. Or, dans le fichier de la base de donnée, il est indiqué en commentaire que l'ouvrage The American Atlas est la source principale des entrées de la base de donnée qui concernent les USA et qui datent d'avant 1991. Or, l'éditeur Astrolabe possède les droits de cet ouvrage, et entend les faire valoir: il considère que ces données lui appartiennent, il a donc porté plainte contre le créateur de la base de donnée et son conservateur actuel.

      Depuis 1990, les conservateurs de « tz database » semblent collecter les données par leurs propres moyens.

      On notera, qu'en France une telle plainte devrait être impossible: Soit les données sont publiques, et dans ce cas c'est sur la formulation précise de ces données que l'auteur a des droits; or la base de donnée propose une autre formulation (ce n'est pas un livre fait de phrases). Si les données ne sont pas publiques, il est possible de considérer que les auteurs de la base de données ne font que citer l'auteur — ils citent d'ailleurs leur source — ce qui devrait être encadré par le droit de citation, qui est une exception au droit d'auteur inscrite dans la loi.

  • # Les astrologues infiltrent DLFP !

    Posté par . Évalué à -6.

    La maman du modérateur s'appellerait-elle Élizabeth ?

  • # ou pas ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    tzdata2011l vient juste d'être realeser [1]. Incluant deux changement assez classiques sur les zones Asia/Hebron et Pacific/Fiji ainsi qu'un peu de cosmétique. Pour l'abandon de l'heure d'été par la Transnistrie il faudra attendre la prochaine version :)

    Si Olson a pour l'heure jeté l'éponge (et on le comprends), ce n'est pas le cas de la communauté, qui continue le travail supervisé par Robert Elz.

    Le ftp temporairement officiel est : ftp://munnari.oz.au/pub/oldtz/

    [1] http://mm.icann.org/pipermail/tz/2011-October/008016.html

  • # D'où l'intérêt de faire extrêmement attention à ses sources

    Posté par . Évalué à 10.

    Wikipedia (en particulier Wiki Commons) a la réputation d'être extrêmement chiante sur la traçabilité des sources pour les textes, les images, et les données. Un tel exemple montre à quel point il est important de savoir d'où viennent les informations avant de les mettre à la disposition de la communauté. C'est clair que le libre est légal, c'est aussi clair que la plupart des éditeurs voient très mal la mise à disposition du public des équivalents libres de ce qu'ils proposent. Du coup, dès qu'un projet libre sort de la zone blog-mes-potes et qu'il gène des gens importants, il va être soumis à l'attention pointilleuse des avocats des dites entreprises.

    Telle que la dépèche est rédigée, il est impossible de se faire une opinion neutre sur la légitimité de la plainte déposée. Si l'auteur de tzdata a récupéré une base de données non-libre, même zombie, il s'exposait à la possibilité que cette base puisse être rachetée par un acteur un peu moins zombie qui ferait valoir ses droits. Après, on peut trouver immoral qu'une base de données scientifiques puisse être protégée, mais jusqu'à preuve du contraire, même en France, les bases de données sont protégées par les droits voisins, et en pomper le contenu, même avec les meilleurs intentions du monde, est passible de poursuites pour contrefaçon. La lutte pour le libre ne devrait pas quand même nous pousser à défendre les pompeurs, puisqu'on allume très volontiers quand ça se passe dans l'autre sens.

  • # Contact

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    N'hésitez pas à contacter le plaignant Astrolabe pour l'informer de ce que vous pensez de ses méthodes : ça ne coûte rien et ça peut les aider à se rendre compte de ce que signifie ce qu'ils viennent d'entreprendre.

    Un simple message de ce genre, à adapter à vôtre goût devrait suffire :

    To: Astrolabe <astrolabe!alabe.com>
    Subject: The Olson case
    
    Shame on you, Astrolabe, for trying to racket a volunteer for time zone information, which is public anyway.
    
    
    • [^] # Re: Contact

      Posté par . Évalué à 3.

      Barf ... j'ai voulu, mais mon web est filtré au boulot :

      Access Denied (content_filter_denied)

      Your request was denied because of its content categorization: "Alternative Sexuality/Lifestyles"

      For assistance, contact your network support team.

      Your request was categorized by Blue Coat Web Filter as 'Alternative Sexuality/Lifestyles'.
      If you wish to question or dispute this result, please click here.

      Je trouve le motif du filtrage hors du commun !

      • [^] # Re: Contact

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        J'ai donné l'adresse électronique dans mon exemple de message, pas besoin de passer par le Web !

        • [^] # Re: Contact

          Posté par . Évalué à 1.

          je voulais voir la "qualité" de l'éditeur et me marrer avant d'envoyer un mail ;)

      • [^] # Re: Contact

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Le mercredi 12 octobre 2011 à 15:17 +0200, Morgan Delahaye-Prat a
        écrit :
        > Barf ... j'ai voulu, mais mon web est filtré au boulot :

        N'hésitez pas à contacter l'employeur fachouillant de Morgan Delahaye-Prat pour l'informer de ce que vous pensez de ses méthodes : ça ne coûte rien et ça peut les aider à se rendre compte de ce que signifie ce qu'ils viennent d'entreprendre.

        Un simple message de ce genre, à adapter à vôtre goût devrait suffire :

        To: employeuralacon
        
        Subject: The Proxy case
        
        
        Shame on you, employeuralacon, your proxy admistrator is a fucking bastard
        
        
        • [^] # Re: Contact

          Posté par . Évalué à 2.

          Faut que je vérifie que ce soit le cas sur un site de Yourtes DIY et je fais un scandale !

    • [^] # Re: Contact

      Posté par . Évalué à 1.

      Un simple message de ce genre, à adapter à vôtre goût devrait suffire

      Fait.

      Punaise! Je viens de comprendre et mesurer l'impact d'une telle chose en lisant le blog de Stephen Colebourne. D'après ce que j'ai lu, l'accès aux données est de nouveau possible mais le plus gros problème provient de l'hébergement: qui se risquerait à héberger des données dont la source fait l'objet d'une plainte légale?!...

  • # Changer outil ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Je ne sais pas moi. Mais les changements de fuseaux horaires dans le monde depuis 1970, on ne pourrait pas retrouver ça dans des données publiques, par exemple le gouvernement US ou l'ONU ou que sais-je ? Pourquoi ne pas lancer un projet qui consisterait à recenser les sources publiques/libres, débattre pour savoir quelles sont les plus fiables/complètes ?

    Bien sûr repartir de zéro c'est prendre un risque, parce que la nouvelle base, certes libre, ne reprendra pas forcément tout l'existant.

  • # Defective by design

    Posté par . Évalué à -9.

    Il y a que moi ou la gestion du temps sous UNIX est de toute façon une vraie catastrophe,et il faut de toute façon ré-implémenter à la main une classe de gestion du temps avant de faire quoi que ce soit…

    -Mauvaise gestion des seconde intercalaire
    -UNIX a la manie de faire des conversions heure d'été heure d'hiver si on ne force pas le PC à travailler en UTC (setenv TZ UTC) on peut perdre des heures avec ça
    -Résolution en temps limitée (je sais plus, mais pour du sub-nanosecond il faut un truc mieux)

    Bref c'est peut être l'occasion de jeter le timestamp UNIX  et de passer au temps GPS 

    • [^] # Re: Defective by design

      Posté par . Évalué à 5.

      Bref c'est peut être l'occasion de jeter le timestamp UNIX et de passer au temps GPS

      À vérifier, mais il me semble que le temps GPS n'est pas synchronisé sur le temps UTC et dérive progressivement. Donc je ne suis pas sûr que de devoir gérer en plus cette dérive aille dans le sens de la simplification.

    • [^] # Re: Defective by design

      Posté par . Évalué à 2.

      UNIX a la manie de faire des conversions heure d'été heure d'hiver si on ne force pas le PC à travailler en UTC (setenv TZ UTC) on peut perdre des heures avec ça

      Meuh non : une heure au plus !

    • [^] # Re: Defective by design

      Posté par . Évalué à 5.

      On pourrait aller plus loin et avant de proposer une nouvelle gestion du temps sous UNIX, on pourrait carrément réfléchir à une nouvelle définition du temps.

      Anéfé, la physique est en train de nous montrer que la vitesse de la lumière peut être dépassée. Or la vitesse de la lumière est (était) une constante que l'on associait à la durée de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les niveaux hyperfins F=3 et F=4 de l’état fondamental S½^6 de l’atome de césium 133 (Seconde_(temps)). ces deux constantes permettaient de définir le mètre dans la mesure où distance=vitesse*temps.

      Si, dans cet état de fait, les constantes commencent à devenir des variables, tout fout l'camp moi j'vous dis ! Alors UTC ou pas UTC...

  • # lapin

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je comprend pas vraiment le problème.
    On sait très bien que dans une minute la valeur des minutes aura été augmenté de 1.
    Il suffit alors de compter 60 secondes et hop le problème est réglé. Ensuite on peut découper le tout en heures, jours, etc.
    Evidemment, il faut compter 60 secondes.
    Mais comme tout le monde le sait, 60 secondes c'est une minutes.
    Donc on itère 60 fois, d'une valeur de 1/60 de minute et hop le tour est joué.

    Franchement, je vois pas le problème avec le temps, forcément si vous voulez faire la même chose avec des voyantes...

    • [^] # Re: lapin

      Posté par . Évalué à 5.

      Je comprend pas vraiment le problème.

      Que pense-tu de celui-ci:
      Quelle heure est-il à Bamako lorsqu'il est 13h48 à Vladivostok?
      (je te fais grâce des corrections relativiste)

      • [^] # Re: lapin

        Posté par . Évalué à 7.

        Ces deux villes ne représentent qu'une quantité négligeable de part de marché de la population mondial. Comme pourrait donc le dire Zenitram (par exemple) des logiciels ne tournant pas sous linux, on s'en fout un peu, de ces pouillèmes de pourcents de pdm.

        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

      • [^] # Re: lapin

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Que pense-tu de celui-ci:

        Que tu n'as pas compris ce qu'était l'humour...

        • [^] # Re: lapin

          Posté par . Évalué à 5.

          Et moi qui pensais que la remarque sur la relativité suffirait à indiquer que c'en était également...

          • [^] # Re: lapin

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            au(tant| temps) pour moi
            pff, l'humour sur dlfp c'est plus ce qu'il était
            t'façon c'était mieux à vent !

            • [^] # Re: lapin

              Posté par . Évalué à 3.

              t'façon c'était mieux à vent !

              Forcément. Tout nous ramène à une histoire de date (comme si on avait le choix)... Faut aller de l'avent...

      • [^] # Re: lapin

        Posté par . Évalué à 2.

        Et si j'ai bien compris la TimeZone Database permet également de répondre à la question : "Quelle heure était-il en France quand il était 8h42 au Mozambique le 16 février 1982 ?"

        • [^] # Re: lapin

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          C'est ce que je comprends également.

          Mais bon, une fois passé le « whaaaa, super », je me demande combien de fois cela a été utile. Je veux dire utile en vrai, de savoir quelle heure il était il y a 10 ans à tel endroit par rapport à un autre endroit, avec de la vraie belle précision.
          Peut-être bien zéro fois.

          Ces données ont a mon sens une valeur de conservation, comme dans un musée (sauf les actuelles, qui ont une valeur d'utilisation quotidienne).

          • [^] # Re: lapin

            Posté par . Évalué à 4.

            Peut-être bien zéro fois.

            Sûrement pas 0.

            Par exemple pour agréger des données horodatées de différentes bases dans le cadre d'exploration de données (data mining). Ces bases peuvent être des manuscrits ayant de nombreuses dizaines d'années, souvent datés avec le temps local...

            Ces données ont a mon sens une valeur de conservation,

            Non seulement, elles permettent aussi la manipulation et par là la conservation de millions d'autres données (histoire, littérature, société, etc...) de manière cohérente dans le temps.

            • [^] # Re: lapin

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Sûrement pas 0.

              Puisque c'est sûr, tu peux donner un exemple où il est utile de:
              - connaître l'horodatage d'un endroit par rapport à un autre
              - dans le passé
              - où l'erreur d'une heure pose problème

              Les exemples que je vois sont du genre « il était 16h41 à Rome lorsque la première bombe nucléaire à frappé le Japon ».
              Tu as l'air d'avoir d'autres choses en tête.

              • [^] # Re: lapin

                Posté par . Évalué à 6.

                Les relevés météorologiques. L'historique des échanges financiers des différentes bourses du monde ?

  • # Faut-il laisser le temps au temps ?

    Posté par . Évalué à -4.

  • # L'ICANN reprend la gestion de la base

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    http://www.icann.org/en/news/releases/release-14oct11-en.pdf

    Question quantité d'avocats, l'ICANN peut tenir tête aux astrologues à copyright.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.