Vorbis sur RTP

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
22
2
sept.
2008
Internet
Ça y est, c'est enfin fait ! Qui ne connaît pas Vorbis, le codec audio libre développé par la fondation Xiph ? Personne parmi les lecteurs de linuxfr.org je suppose.

RTP (pour Realtime Transport Protocol alias Protocole de Transport Temps-réel) est un protocole chargé, comme son nom l'indique, de transporter les flux temps-réels sur les réseaux IP, cela concerne bien entendu le son et la vidéo. RTP est de nos jours un standard de la VoIP (video/voix sur IP) et dans ce contexte d'explosion du streaming de média, de convergence des réseaux télécoms et des réseaux informatiques, c'est un protocole qu'il convient de connaître un minimum.

RTP nécessite cependant, pour transporter efficacement chaque codec et fournir une qualité de service optimum, un profil définissant pour chaque codec comment structurer les données transmises. Cela fait plus de deux ans que nos amis de chez Xiph développent ce profil pour le codec Vorbis, et ce dernier vient de passer durant ces vacances du statut de brouillon (draft) à celui de RFC. C'est donc une excellente nouvelle pour ce codec libre d'être « bénis par l'IETF ». Gageons que cela l'aidera à conquérir encore un peu plus de terrain.
  • # RTP

    Posté par . Évalué à 5.

    Je modererais le "de nos jours" car RTP n'est pas un standard récent, il a déjà 10 ans d'utilisation. La seule chose qui a changé, c'est que maintenant il est initialisé via SIP au lieu de H323.
    • [^] # Re: RTP

      Posté par . Évalué à 6.

      La seule chose qui a changé, c'est que maintenant il est initialisé via SIP au lieu de H323.

      ça s'initialise toujours très bien via h323, et il vaut mieux si on veut exploiter du matériel de vidéoconf genre tandberg...

      sinon, un autre usage du RTP, c'est via le protocole de contrôle RTSP qui est particulièrement adapté à la VOD. Au boulot, ça fait déjà quelques années qu'on a mis notre infrastructure VOD pour la communication interne et la formation en h264 sur RTSP/RTP, le tout sur des serveurs linux, en lieu et place des horreurs microsoft.
      • [^] # Re: RTP

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Tu utilises quoi comme serveur et comme logiciels. Vos vidéos en VOD sont sécurisés ?

        Une infrastructure basé sur Linux et H264 en VOD m'intéresse beaucoup comme solution.
        • [^] # Re: RTP

          Posté par . Évalué à 2.

          comme serveur, on utilise Darwin Streaming Server (version open-source du serveur quicktime).

          Si par "sécurisé", tu veux dire DRM, non, on en utilise pas, on se contente des flux rtsp/rtp standards pour rester flexibles quand aux lecteurs de media (on utilise VLC sur plus de 6000 clients légers, et Quicktime sur les 15000 postes de travail sous windows). Il est donc possible, avec un peu de savoir faire, de copier les vidéos sur le disque dur, mais ce n'est pas aussi simple qu'un téléchargement http ou un repiquage de fichier dans la cache du navigateur/lecteur.
          • [^] # Re: RTP

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Non, je ne pensais pas au DRM mais a un système de jeton ou d'authentification quelconque...

            Sinon, j'espérais que le serveur était open source.

            Vous utilisez aussi des outils Apple pour faire le 'cut' sur les films ? Diffusez vous des films a double flux vidéo (type H323 avec H329) ayant donc un flux 'vidéo' et un flux 'data' ayant une meilleure résolution mais moins d'image par seconde.

            Merci
            • [^] # Re: RTP

              Posté par . Évalué à 2.

              non, pas d'authentication, ça a peu de valeur ajoutée dans notre cas.

              Sinon, le serveur EST open-source, je l'ai d'ailleurs compilé moi-même lorsque j'ai créé les spec et rpm pour rhel5.

              Pour tout ce qui est montage vidéo, ça dépend de qui s'en occupe (boîte externe, com interne, ...), au final on fait juste le hinting avec MP4Box pour mâcher le boulot au serveur et avoir des paquets optimisés pour notre réseau.

              Le traitement des flux data n'étant malheureusement pas bien standardisé d'un player à l'autre, donc on ne joue pas avec (pour les sous-titres ou du rich media, ça pourrait être intéressant, mais pour le moment on a pas de demande de ce genre, et flash est de plus en plus utilisé.)
              • [^] # Re: RTP

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Sinon, le serveur EST open-source, je l'ai d'ailleurs compilé moi-même lorsque j'ai créé les spec et rpm pour rhel5.

                Le fait de l'avoir compilé soi-même n'est pas une preuve de son ouverture. Ainsi, j'ai moi-même compilé un pilote nVidia tout ce qu'il y a de plus propriétaire. D'autant qu'il y a aussi quelques logiciels qui se la jouent libre sans l'être vraiment.
                • [^] # Re: RTP

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Si tu confond open-source et libre, c'est mal barré...

                  En plus d'être open-source, l'APSL est une licence approuvée par l'OSI et qualifiée par la FSF comme 'licence libre'.
                  cfr: http://www.fsf.org/licensing/essays/apsl.html


                  Et ça m'étonnerait que tu ait compilé des pilotes nvidia proprio, la seule chose que l'utilisateur compile avec ceux-là, c'est la portion d'interfaçage avec le noyau, pas le binaire même du pilote.
                  • [^] # Re: RTP

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Une licence open source (au sens courant, c'est à dire celui de l'OSI, autrement dit celui de Debian) est nécessairement libre (au sens de la FSF).

                    Pour le pilote nVidia, oui, je sais. :-)
                    • [^] # Re: RTP

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Si tu sais tout ça, pourquoi as tu posté ton message précédent ???
                      • [^] # Re: RTP

                        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                        Disons que c'était un mauvais exemple pour rappeler qu'open source ne signifie pas seulement qu'on peut lire le code source, mais que c'est un synonyme de libre, avec une nuance d'ordre idéologique.

                        C'est le cas, par exemple, de pas mal de documentations GNU, qui ne sont qu'en partie libres, et donc ni libres, ni open source. En revanche, on peut lire leur code source.
                    • [^] # Re: RTP

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Ah ben non!!

                      Une licence libre (FSF) est nécessairement open source (OSI ou Debian), mais pas l'inverse!!
  • # Et Speex ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Je croyais que Speex avait été développé dans cet optique (pour la VoIP d'où son nom). On le met finalement à la poubelle ?
    • [^] # Re: Et Speex ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Vorbis ca reste toujours un bon gros codec qui bouffe du FPU et pas adapté a la VoIP mais plutôt aux stream de musique. Je vois mal vorbis marcher sur les platebande de Speex (et inversemment).
      • [^] # Re: Et Speex ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Il ne battra pas Speex sur la telephonie pure, ca semble presque certain.
        Cependant pour des application demandant une plus grande versatilite et plus de canaux que la stereo c'est une bonne nouvelle.
  • # Qui ne connaît pas Vorbis

    Posté par . Évalué à 6.

    Qui ne connaît pas Vorbis

    Et bien pas mal de lecteur mp3 vendu dans le marché (et ça me fait grave chier).

    A commencé par mon lecteur le sansa Fuze. Le constructeur a parlé d'un support pour le prochain firmware mais il se fait attendre....

    Et rockbox ne marche pas (encore) sur ce lecteur :(
    • [^] # Re: Qui ne connaît pas Vorbis

      Posté par . Évalué à 4.

      Le problème, je crois, c'est la difficulté à implémenter l'algo de décodage du Vorbis sur une plate-forme embarquée.

      A matériel fixé, c'est pas évident de modifier le firmware pour le décoder. Je suis complètement ignorant en la matière mais je ne serais pas surpris que pour le mp3 les coeurs des baladeurs sous-traitent des tâches importantes à des accélérateurs matériels, et qu'ils n'aient pas une fréquence de calcul assez élevée (ou manquent d'instructions) pour décoder le Vorbis intégralement en logiciel.

      Cela dit certains baladeurs y arrivent donc ça doit bien être possible. Peut-être que ce sont des baladeurs avec des coeurs plus performants.

      Il y avait aussi une histoire comme quoi, dans le temps, on avait pas d'algo en virgule fixe pour le Vorbis, d'où, là encore, des difficultés pour l'embarqué. Mais ça existe depuis 2002 maintenant (Tremor) donc ça ne devrait plus être un problème.

      Des infos là-dessus m'intéressent.
    • [^] # Re: Qui ne connaît pas Vorbis

      Posté par . Évalué à 4.

      Il faut citer ceux qui le supportent, ça peut aider ceux qui veulent choisir. J'ai vu passer ça récemment (via numérama):
      http://mp3.generationmp3.com/2008/04/04/le-cowon-u5-compatib(...)
      • [^] # Re: Qui ne connaît pas Vorbis

        Posté par . Évalué à 3.

        bonjour,

        j'ai un cowon et il marche parfaitement avec les .ogg et la batterie tient la journée sans problèmes. (par contre, il enregistre en wma ... bizarre !)

        Eric!
        ------
        • [^] # Re: Qui ne connaît pas Vorbis

          Posté par . Évalué à 3.

          J'ai un iRiver E100, il lit également les ogg jusqu'en Q10 et la batterie est robuste.
          Par contre, comme toi, il enregistre en wma...

          Petit plus, il lit également le FLAC!
          Dispo en 2,4,8 go plus la possiblité d'étendre la mémoire par MicroSD.
      • [^] # Re: Qui ne connaît pas Vorbis

        Posté par . Évalué à 1.

        Beaucoup de baladeurs Samsung (peut être tous, je n'ai pas vérifié) lisent le ogg. J'en suis à mon 2ème, et je n'ai jamais rencontré de problème avec (je ne suis pas un gros utilisateur non plus).
    • [^] # Re: Qui ne connaît pas Vorbis

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      pas mal de lecteur mp3 vendu dans le marché (et ça me fait grave chier)

      On en trouve pourtant sans trop de difficultés, mais ce n'est pas toujours indiqué dans les caractéristiques de l'appareil.

      C'est le même cercle vicieux qui ralentit l'adoption des alternatives libres en général : les constructeurs de baladeurs ne souhaitent pas complexifier leur appareil pour supporter un format "marginal".

      La compression de musique se fait le plus souvent en mp3 parce que mp3 est supporté par tous les baladeurs numériques - aux dépens de Vorbis, et ce malgré toutes ses qualités.

      Je compresse ma musique exclusivement en ogg/vorbis ou en flac parce que je suis maniaque de la qualité audio (et que je les diffuse sur un équipement hi-fi), mais je suis très marginal : ceux qui se contentent de la qualité mp3 (l'écrasante majorité des utilisateurs) parce qu'ils écoutent leur musique sur baladeur (ou sur portable, ou juste parce qu'ils ont les portugaises ensablées) continueront encore longtemps à compresser en mp3 et à acheter des baladeurs mp3 (sans vorbis), ce qui risque de marginaliser encore plus le Vorbis.
  • # Sorry

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Excusez moi pour la petite imprecision liee a l'age de RTP. Je n'ai pas pris assez de temps pour ecrire la news.

    Sinon pour info je vais attaquer d'ici peu l'implementation dans Asterisk.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.